Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
ADJUSTABLE SELF CARRIER STAND FOR MULTIPLE USE
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/1981/001321
Kind Code:
A1
Abstract:
Adjustable self carrier stand allowing the instantaneous adjustement of the ground support polygon, in relation to the size of the apparatus to be supported, for example a television set, a piece of furniture, a machine. This adjustable stand comprises four legs (1, 2, 3 and 4) substantially bent at right angle and an assembly device (5) holding together, by pair, the horizontal branches (7) diametrally opposed of said legs and allowing a first angular adjustment about a vertical axis and a second adjustment of the spacing therebetween by sliding the horizontal branches (7) in the sleeves (16, 17, 18, 19) that are formed by the assembled device (5) which is the only means for interconnecting the legs (1, 2, 3 and 4) allowing the maximum adjustement of the spacing therebetween.

Inventors:
Davanture R.
Application Number:
PCT/FR1980/000152
Publication Date:
May 14, 1981
Filing Date:
October 21, 1980
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
Davanture R.
International Classes:
F16M11/20; A47B3/12; B01J8/38; F02C3/14; F02C3/20; F02C7/08; F16M11/16; F16M11/42; F23C10/00; F23R5/00; (IPC1-7): F16M11/16; A47B3/12
Foreign References:
DE1087568B
FR2161495A5
FR2319838A1
Download PDF:
Claims:
Revendications
1. Piétement réglable, comprenant quatre pieds (1, 2, 3 et 4) coudés sensiblement à angle droit et un dispositif d'as semblage (5) réunissant, par paire, les branches horizontales 7 diamétralement opposées des pieds respectivement (12) et (34) et permettant un premier réglage angulaire des pieds autour d'un axe vertical et un second réglage de leur écarte mεnt par coulissement diamétral, caractérisé par le fait que le dispositif d'assemblage (5), essentiellement autoporteur, est l'unique moyen de liaison entre les pieds (1, 2, 3 et 4) permettant de régler instantanément le polygone de sustentati au sol, en fonction des dimensions de l'appareil à supporter, tout en autorisant l'amplitude maximale du réglage de l'écar tement des pieds. Piétement suivant la revendication 1, caractérisé pa le fait que le dispositif d'assemblage (5) comprend quatre coquilles (8, 9, 10 et 11) articulées autour d'un boulon de serrage (13) et formant chacune deux demimanchons (16, 17) respectivement (13, 19) et une jupe cylindrique évidée (20) respectivement (22). 3 Piétement suivant les revendications 1 et 2, caracté risé par le fait que les coquilles externes (8) et (ll)accou plent deux pieds diamétralement opposés (l) et (2), tandis qu les deux coquilles internes (9) et (10) accouplent les deux autres pieds (3) et (4). 4 Piétement suivant les revendications 1 et 2, caracté risé par le fait qu'une coquille externe (8) et une coquille interne (10) accouplent dεux piεds diamétralsment opposés (1) et (2), tandis que l'autre coquille externe (11) et l'autre coquille interne (9) accouplent les deux autres pieds (3) et (4). 5 Piétement suivant les revεndications 1 à 3, caracté¬ risé par le fait que les faces des coquilles internes (9) et (10) en contact avec les faces des coquilles externes (8) et (11) comportent respectivement un crantage radial en surface. 6 Piétement suivant les revendications 1, 2, et 4, ca¬ ractérisé par la fait que les bords libres des jupes (20) des coquilles externes (8) et (11) comportent un crantag OMP dents de loup ( 21 ) . 7 Piétement suivant les revendications 1 et 2, caracté¬ risé par le fait que les demimanchons (16, 17, 18 et 19) des coquilles (3, 9, 10 et 11) sont percés de plusieurs trous (25), tandis que les branches horizontales (7) des pieds (1, 2, 3 et 4) sont également percées de trous correspondants (26) qu'un boulon (27) traverse pour immobiliser chaque branche dans chaque manchon des coquilles à l'écarte ent choisi des pieds. 8 Piétement suivant la revendication 1, caractérisé par le fait que le dispositif d'assemblage comprend deux bras arti¬ culés (40, 41) formant chacun deux manchons fendus (42) diamé¬ tralement opposés, associés par un flasque allongé (44) et accouplant deux pieds (1, 2) respectivement (3, 4). 9 Piétement suivant les revendications 1 à 4 et 8 carac térisé par le fait que les extrémités des branches horizontales (7) des pieds (1, 2,.
2. et 4) sont taillées en sifflet pour qu'elles puissent coulisser jusqu'au boulon (13) de pivotement et de serrage des coquilles (8, 9, 10 et 11), i 10 Piétement suivant les revendications 1 et 9 caracté risé par le fait que les faces en contact des flasques (44) des bras articulés (40, 41) comportent chacune un crantage radial.
Description:
Piétement auto-porteur réglable à usages multiples

L'invention concerne un piétement auto-porteur réglable pouvant être utilisé pour supporter divers appareillages, par * exemple dans les bureaux, dans les laboratoires, les ateliers ou les appartements. 5 On connaît des supports à pieds dont le réglage vise ex¬ clusivement ou bien les plages destinées à recevoir les pieds de l'appareil à supporter, ou bien l'écarte ent du piétement mais au prix de l'adaptation, entre les pieds, d'un cadre ajusté aux dimensions de l'appareil à supporter. Ces supports

10 sont inadaptés, d'un prix de revient élevé et d'une utilisation limitée .

La présente invention a pour but de remédier à ces incon¬ vénients. L'invention, telle qu'elle est caractérisée dans les revendications, résoud le problème consistant à réaliser un

15 piétement susceptible de permettre le réglage instantané du polygone de sustentation au sol en fonction des dimensions de l'appareil à supporter. Dans ce but, le piétement réglable comprend quatre pieds coudés sensiblement à angle droit et un dispositif d'assemblage réunissant par paire, les branches

20 horizontales des pieds diamétralement opposés et autorisant un premier réglage angulaire autour d'un axe vertical et un second ..E-agl-a-gβ—de—.Li-é-c-a-e-t-βm-βnt—d-e-s- pieds, ce disp s-i .i. f ~ ~A a.ss. s,- b- agje.

: auto-porteur moyen de liaison entre les pieds. ; Ce piétement offre l'avantage de résister à toutes les 5 Λ c ' &ft ' t ' Ψâï ' ή' ëë r '"clé^ΫΗ iσrrist/ou de torsion au*b/tfε.1i;è , â_ *& i * jt î ; ' fféii i _ être

! soumis, notamment pendant le déplacement en charge lorsque les

; ,_ • • _ - . : _,_{ -- .-.*•- -. - , " ..-.*.* * i' •' - * -- • i f - -- - T i

. pieds possèdent dεs-"-τouïettes et d'assurer l'amplitude maxi*- ; maie du réglage de l'-écàrtε ent des pieds. = - -"- - '*** . - . - * 5- -; Dans ce qui suit, l'invention est exposée plus'"e ; ή détail 30 à l'aide de dessins..représentant seulement un mode, d.,' exécution .

- La figure 1 est une vue d'ensemble en perspective d'j-ύni piétement selon 1 ' inv.ention < , ..,_ ' " - ?,

- la f igure 2 " -e s t -~*uπε v u e é c l at é e de c e

- l a f i gu r e 3 es t une v ue de dessu s du

* d ' assemblage ; . . - _ . _

- la figure 4 est une vue en coupe suivant l'axe IV. - IV de la figure 3 ;

- la figure 5 est une vue en plan suivant l'axe .V ? M de la figure 4 . . - ..- _ • .- .

- la figure 6 est une vue éclatée d'un piétement suivant une variante ; . . ,. . **

- la figure 7 est une vue en coupe suivant -1 ' axe . VIII. - VIII de la figure é. - .- - . On a représenté sur la figure 1 un piétement suivant l'i vention, ce piétement comprenant d'une part quatre pieds coud 1, 2,3, 4 et d'autre part un dispositif d'assemblage .5.

Les pieds coudés, qui sont tubulaires, comprennent chacu un montant 6 et une branche sensiblement horizontale 7. Les branches horizontales des pieds sont réunies deux à deux bout à bout dans le dispositif d'assemblage 5, qui se compose principalement de quatre coquilles 8, 9, 10 et 11 com portant chacune un flan central 12 sensiblement horizontal, e deux moitiés de manchons coaxiaux, ou diamétralement opposés, ainsi que d'un boulon 13 traversant les quatre flans 12 selon leur centre, ces flans se trouvant serrés entre dans la tête 14 du boulon 13 et un écrou 15 vissé sur la tige du boulon.

Les coquilles successives sont décrites de bas en haut, référence aux figures 2 à 5 : . . .. La première coquille 8, dont la face concave est . tournée vers le haut, est associée au couple de pieds 1-2, et -porte pour cela le demi-manchon inférieur 16a_. recevant le pie * 1 , : . : e le demi-manchon inférieur 17_a recevant le pied 2. Le flan . - central de cette coquille 8 est muni d'une* jupe cylindrique,- périphérique 20 évidée en regard des manchons 18 : -et 19, receva le couple de pieds 3-4. Un crantage 21 est prévu sur. le bor- supérieur libre de la jupe 20. - _•* , ._ --.

La deuxième coquille 9, dont la face concave est égaleme tournée vers le haut, est associée au couple de pied 3.-4, et porte donc les demi-manchons inférieurs 18 j a et 1 j . L-e -fla-n central de cette coquille est muni d'une jupe cylindrique 22 évidée en regard des manchons 16 et 17, et est -adj_ac-ent_au- disque central de la coquille 8. . - •* - - - - - _ ;

La troisième coquille 10, qui porte les- demi-m- nc.ho-ns

supérieurs 16b_ et 17b_, et dont la face concave est tournée vers le bas, est absolument identique à la deuxième coquille 9.

La quatrième coquille 11, qui porte les demi-manchons su- " péï.iëurs ' "18jD et 19b_, et dont la face concave est tournée vers 5 le bas, est absolument identique à la . première coquille 8.

- ' Une cavité centrale 23, délimitée entre les flans centraux respectifs des coquilles 9 et 10, est susceptible de laisser les branches 7 des pieds s'avancer jusqu'à la tige du boulon 13. Ces branches 7 des pieds ont de préférence leur extrémité libre 10 taillée - en biseau vertical 24.

La fixation des pieds sur le dispositif d'assemblage s'ef¬ fectue à l'aide d'un système de verrouillage qui comprend, pour chaque pied :

- une série de trous verticaux 25, percés diamétralement dans le manchon correspondant.

- une série de trous verticaux 26, percés diamétralement dans la branche horizontale du pied correspondant.

- un boulon 27 dont la tige peut être enfilée simultané¬ ment dans l'un des trous du manchon et dans l'un des trous du

20pied, et pourvu d'une tête et d'un écrou 28 entre lesquels on serre simultanément le pied et le manchon.

Le fonctionnement est le suivant :

Pour adapter le piétement à un appareil donné, on dispose de deux;, réglages, à savoir :

25 - - : - : Un réglage angulaire, par pivotement relatif des deux couples de pieds- autour du pivot vertical que constitue le.

-boulait- ' 13.- -Une ' τ fois ce., réglage effectué, on bloque l' écrou '15 sur ' i ' a~ : ti-g-e du boulon- de manière à obtenir un verrouillage par erîgageπieYi-t mutuel- des crantages 21 des coquilles 8 et 11.

""3CF ' " ": ~ ' - -Ur -ré '; g1a " g ~ e- " en -longueur par coulissement des branches nôrizo ' πtaies des pieds dans les manchons. Une fois ce réglage effectué, on met en place les boulons 27 et on serre les écrous .- *2Q m : .--.; * * - .

* - - 'Le dispositif décrit présente notamment les avantages

35 suivants- :

- - " -- " L-' ap-pare-i1 ne comporte ni cadre ni accessoires parce que son •• d s O-si-t-i-f -central d'assemblage est suffisamment rigide * pour constituer l'unique moyen de liaison entre les pieds, tout en assufaVi ' t- -l ' a- -résistance à- la flexion et à la torsion

semble .

- L'appareil peut être réglé très rapidement et très sim plement en fonction des différents équipements à supporter.

- Le coût de fabrication est considérablement réduit du 5 fait qu'on utilise des pièces identiques pour les coquilles 8 et 11 ainsi que pour les coquilles 9 et 10.

Suivant une variante illustrée sur les figures 6 et 7, l dispositif d'assemblage se compose de deux bras 40 et 41 asso¬ ciés respectivement aux couples de pieds 1-2 et 3-4, et compre " 0 nant chacun :

- Aux extrémités, deux manchons monobloc 42 associés à l'un des couples de pieds, et pourvus chacun, à mi-hauteur, d'une fente longitudinale 43.

- Entre les manchons 42, un flasque allongé 44 situé 5 au-dessous du niveau des manchons.

- Les bras 40 et 41 sont articulés l'un sur l'autre par l'intermédiaire d'un pivot vertical constitué par un boulon 45 dont la tige traverse simultanément les deux corps *^* en leur milieu. Les faces en contact des flasques 44 sont pourvues de 0 nervures radiales formant crantage pour le réglage angulaire des bras 40 et 41.

Comme précédemment, chaque pied est associé à un système de verrouillage dont la pièce maîtresse est un boulon vertical enfilé diamétralement à travers la portion sensiblement hori- 5 zontale du pied et à travers le manchon correspondant.

Cette variante permet éventuellement un surdimensionne- ment des composants, et convient par conséquent pour soutenir des charges plus importantes.

Le piétement réglable suivant l'invention trouve des uti 0 lisatioπs dans beaucoup de domaines, et notamment :

- Pour des usages domestiques, par exemple pour supporte un téléviseur.

- Dans 1 ' audio-visuel , pour supporter les différents app reils de reproduction sonore et visuelle. 5 - Au laboratoire, pour supporter les divers appareils utilisés .

- A l'atelier, pour supporter divers outillages.

- Pour tous autres usages professionnels. Dans tous les cas :

OMP

- On peut régler les pieds pour que le polygone de sus¬ tentation corresponde au gabarit hors tout de l'appareil (sta¬ bilité et esthétique).

Il va de soi que des modifications peuvent être apportées au dispositif qui vient d'être décrit, notamment par substitu¬ tion de moyens techniques équivalents sans que l'on sorte pour cela du cadre de la présente invention.




 
Previous Patent: PROTECTIVE SLEEVE

Next Patent: CONDENSATE SEPARATOR