Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
ANNULAR SEALING RING BETWEEN TWO DUCTS, IN PARTICULAR FOR CONSTRUCTION
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2017/129747
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a sealing ring (2) including an annular body (6) having a central flow passage (7) and provided with at least first and second annular outer sealing portions (10, 11), projecting outwards and axially spaced from one another, said body having an axial annular bearing surface (8) and an annular diversion surface (9), axially opposite one another, said first annular sealing portion being adjacent to said axial annular bearing surface, said second annular sealing portion being adjacent to said diversion surface, said annular diversion surface forming a flashing for diverting a flow towards said central passage, said diverting flashing extending between an outer annular edge of said second annular sealing portion and said central passage. The invention also relates to an assembly (1) including an outer duct (4), an inner duct (3) and an annular sealing ring (2) between said ducts.

Inventors:
IFTISSEN, Gérard (432 Chemin des Vernes, Saint Martin d'Uriage, 38410, FR)
Application Number:
EP2017/051772
Publication Date:
August 03, 2017
Filing Date:
January 27, 2017
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
IFTISSEN, Gérard (432 Chemin des Vernes, Saint Martin d'Uriage, 38410, FR)
International Classes:
F16J15/02; F16L21/035; F24F7/02
Foreign References:
EP0999397A12000-05-10
GB2274888A1994-08-10
GB971721A1964-10-07
DE202015101734U12015-05-13
CN104763809A2015-07-08
EP2636913A12013-09-11
EP0999397A12000-05-10
EP1710365A12006-10-11
Attorney, Agent or Firm:
CASALONGA (Casalonga & Associés, 8 Avenue Percier, Paris, 75008, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1. Bague d'étanchéité comprenant un corps annulaire (6) présentant un passage central d'écoulement (7) et pourvu d'au moins des première et deuxième portions annulaires d'étanchéité extérieure (10, 11), en saillie vers l'extérieur et distantes axialement l'une de l'autre, dans laquelle ledit corps présente une face annulaire d'appui axial (8) et une face annulaire de déviation (9), axialement opposées, ladite première portion annulaire d'étanchéité étant adjacente à ladite face annulaire d'appui axial, ladite deuxième portion annulaire d'étanchéité étant adjacente à ladite face de déviation, ladite face annulaire de déviation s 'étendant entre un bord annulaire extérieur de ladite deuxième portion annulaire d'étanchéité et ledit passage central et étant apte à dévier un écoulement vers ledit passage central et dans laquelle ledit corps est pourvu d'une partie annulaire intérieure (15) axialement en saillie par rapport à ladite face annulaire d'appui axial (8), à l'opposé de ladite face de déviation (9), cette partie annulaire intérieure (15) aménageant au moins en partie ledit passage central (V).

2. Bague selon la revendication 1, dans laquelle ladite portion annulaire d'étanchéité (10) adjacente à ladite face d'appui axial se présente sous la forme d'un bourrelet.

3. Bague selon l'une des revendications 1 et 2, dans laquelle ladite portion annulaire d'étanchéité (11) adjacente à ladite face de déviation se présente sous la forme d'une lèvre.

4. Bague selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans laquelle ladite face annulaire de déviation (9) se présente substantiellement sous la forme d'un tronc de cône convergent vers ledit passage d'écoulement (7).

5. Bague selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans laquelle ledit corps est pourvu d'au moins une portion annulaire intermédiaire d'étanchéité extérieure (13, 14) située entre et à distance desdites portions annulaires d'étanchéité extérieure (10, 11).

6. Bague selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans laquelle ladite partie annulaire intérieure (15) est pourvue d'une collerette annulaire (16) en saillie vers l'extérieur.

7. Bague selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans laquelle ladite face annulaire de déviation (9) forme un solin.

8. Bague selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans laquelle ladite face annulaire d'appui axial (8) s'étend radialement.

9. Bague selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans laquelle ladite partie annulaire intérieure (15) est cylindrique.

10. Bague selon la revendication 6, dans laquelle ladite collerette annulaire (16) s'étend radialement.

11. Assemblage comprenant un conduit extérieur (4) et un conduit intérieur (3) dont une extrémité est située à l'intérieur du conduit extérieur, et comprenant une bague d'étanchéité selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel lesdites portions annulaires d'étanchéité (10, 11) de ladite bague d'étanchéité sont en contact contre la paroi intérieure du conduit extérieur (4) et ladite face d'appui axial (8) de ladite bague d'étanchéité vient en appui contre l'extrémité du conduit intérieur (3) et dans lequel ladite partie annulaire intérieure (15) est engagée dans le tube intérieur (3).

12. Assemblage selon la revendication 11, dans lequel ladite partie annulaire intérieure (15) est pourvue d'une collerette annulaire (16) en saillie vers l'extérieur, en contact avec la face intérieure du conduit intérieur (3).

13. Assemblage selon l'une des revendications 11 et 12, dans lequel ledit conduit intérieur est un conduit vertical (104) de traversée d'une paroi d'un bâtiment telle qu'une toiture ou une toiture-terrasse, ledit conduit extérieur est un tube (106) disposé autour du conduit de traversée (104) et fixé sur ladite paroi (101) dans une position telle qu'il présente une partie d'extrémité s'étendant vers le haut au-delà de l'extrémité supérieure du conduit de traversée (104), ladite face annulaire d' appui axial (8) de ladite bague d' étanchéité étant orientée vers le bas et venant en appui sur l ' extrémité supérieure du conduit vertical de traversée et ladite face annulaire de déviation (9) de ladite bague d' étanchéité étant orientée vers le haut.

Description:
Bague annulaire d' étanchéité entre deux conduits, en particulier pour le bâtiment. La présente invention concerne le domaine des bagues d' étanchéité entre des conduits dont l 'un est engagé dans l ' autre, pour l ' écoulement de fluides .

En particulier, la présente invention concerne le domaine des conduits verticaux de traversée de parois de bâtiments telles que des toitures ou des toitures-terrasses, notamment des conduits d' aération.

Actuellement, les conduits de traversée, qui débordent au- dessus de la paroi, sont rendus étanches par le fait que l ' étanchéité du dessus de la paroi est prolongée vers le haut autour et contre les conduits, cette étanchéité étant en outre ramenée à l' intérieur de la partie supérieure des conduits. Du fait que les conduits de traversée sont cylindriques et que l ' étanchéité doit faire un pli à 90 degrés au pied du conduit et un pli à 1 80 degrés en haut du conduit, une telle manière de faire est compliquée et requiert une attention particulière. Elle est en conséquence onéreuse et des risques de malfaçons sont possibles, voire inévitables .

On connaît par ailleurs un dispositif d' étanchéité entre un conduit extérieur et un conduit intérieur, décrit dans le brevet EP 2 636 913 , qui comprend une bague intérieure coulissant à l' intérieur d'un conduit extérieur et un joint annulaire interposé entre une extrémité du conduit intérieur et la bague intérieure, ce joint venant aussi en contact contre la paroi du conduit extérieur.

On connaît également une bague d' étanchéité, décrite dans le brevet EP 0 999 397, qui comprend une partie annulaire de maintien engagée dans un conduit intérieur et une lèvre qui est reliée à cette partie de maintien, qui passe devant l ' extrémité du conduit intérieur et qui est en contact avec la face intérieure d'un conduit extérieur. Selon un mode de réalisation, il est proposé une bague d' étanchéité qui comprend un corps annulaire présentant un passage central d' écoulement.

Ledit corps est pourvu d' au moins des première et deuxième portions annulaires d' étanchéité extérieure, en saillie vers l ' extérieur et distantes axialement l 'une de l ' autre.

Ledit corps présente une face annulaire d' appui axial et une face annulaire de déviation, axialement opposées, ladite première portion annulaire d' étanchéité étant adj acente à ladite face annulaire d' appui axial, ladite deuxième portion annulaire d' étanchéité étant adj acente à ladite face de déviation, ladite face annulaire de déviation s ' étendant entre un bord annulaire extérieur de ladite deuxième portion annulaire d ' étanchéité et ledit passage central et étant apte à dévier un écoulement vers ledit passage central.

En outre, ledit corps est pourvu d'une partie annulaire intérieure axialement en saillie par rapport à ladite face annulaire d' appui axial, à l 'opposé de ladite face de déviation, cette partie annulaire intérieure aménageant au moins en partie ledit passage central.

Ladite portion annulaire d' étanchéité adj acente à ladite face d' appui axial peut se présenter sous la forme d'un bourrelet.

Ladite portion annulaire d' étanchéité adj acente à ladite face de déviation peut se présenter sous la forme d'une lèvre.

Ladite face annulaire de déviation peut se présenter substantiellement sous la forme d 'un tronc de cône convergent vers ledit passage d ' écoulement.

Ledit corps peut être pourvu d' au moins une portion annulaire intermédiaire d' étanchéité extérieure située entre et à distance desdites portions annulaires d' étanchéité extérieure .

Ladite partie annulaire intérieure peut être pourvue d' une co llerette annulaire radialement en saillie vers l ' extérieur.

Ladite face annulaire de déviation peut former un solin.

Ladite face annulaire d' appui axial peut s ' étendre radialement.

Ladite partie annulaire intérieure peut être cylindrique. Ladite collerette annulaire peut s ' étendre radialement.

Il est également proposé un assemblage qui comprend un conduit extérieur et un conduit intérieur dont une extrémité est située à l ' intérieur du conduit extérieur et qui comprend une bague d' étanchéité.

Dans cet assemblage, lesdites portions annulaires d' étanchéité de ladite bague d' étanchéité sont en contact contre la paroi intérieure du conduit extérieur et ladite face d' appui axial de ladite bague d' étanchéité vient en appui contre l' extrémité du conduit intérieur, ladite partie annulaire intérieure étant engagée dans le tube intérieur.

Ladite partie annulaire intérieure peut être pourvue d' une co llerette annulaire en saillie vers l ' extérieur, en contact avec la face intérieure du conduit intérieur.

Selon une application particulière, ledit conduit intérieur peut être un conduit vertical de traversée d'une paroi d 'un bâtiment telle qu'une toiture ou une toiture-terrasse, ledit conduit extérieur peut être un tube disposé autour du conduit de traversée et fixé sur ladite paro i dans une position telle qu' il présente une partie d ' extrémité s ' étendant vers le haut au-delà de l ' extrémité supérieure du conduit de traversée, ladite face annulaire d' appui axial de ladite bague d' étanchéité étant orientée vers le bas et venant en appui sur l ' extrémité supérieure du conduit vertical de traversée et ladite face annulaire de déviation de ladite bague d' étanchéité étant orientée vers le haut.

Une bague d' étanchéité et une application particulière d' une telle bague vont maintenant être décrites à titre d' exemples non- limitatifs, illustrés par le dessin sur lequel :

- la figure 1 représente une coupe d'une bague d' étanchéité, incluse dans un assemblage comprenant un conduit extérieur et un conduit intérieur ; et

- la figure 2 représente une coupe verticale d 'un assemblage particulier pour une paroi d'un bâtiment.

Comme illustré sur la figure 1 , un assemblage 1 comprend une bague annulaire d' étanchéité 2 destinée à former une étanchéité entre un conduit intérieur 3 engagé axialement dans un conduit extérieur 4 , avec un j eu ou espace radial entre eux, une extrémité 5 , coupée droit, étant à l' intérieur du conduit extérieur 4. Par exemple, les conduits 3 et 4 sont cylindriques.

La bague d' étanchéité 2, qui d'une manière générale est par exemple cylindrique, comprend un corps annulaire 6 qui présente un passage central d' écoulement 7.

Le corps annulaire 6 présente une face annulaire d' appui axial 8 , et une face annulaire de déviation 9, axialement opposée à la face annulaire d' appui 8.

Le corps annulaire 6 est pourvu d 'une première portion annulaire d' étanchéité extérieure 10 et d'une deuxième portion annulaire d' étanchéité extérieure 1 1 , radialement en saillie vers l ' extérieur par rapport à une face annulaire extérieure 12 du corps annulaire 6 et distantes axialement l 'une de l ' autre.

La première portion annulaire d' étanchéité 10 est adj acente à la face annulaire d' appui 8 et la deuxième portion annulaire d' étanchéité 1 1 est adj acente à la face annulaire de déviation 9.

La face annulaire de déviation 9, qui s ' étend entre le bord annulaire extérieur de la deuxième portion annulaire d' étanchéité 1 1 et le passage central 7, forme un so lin de déviation qui dévie un écoulement atteignant la face annulaire de déviation 9 vers le passage central 7.

Le corps annulaire 6 peut être pourvu en outre par exemple de deux portions annulaires intermédiaires d' étanchéité extérieure 13 et 14, situées entre et à distance des portions annulaires d' étanchéité extérieure 10 et 1 1 et en saillie par rapport à la face extérieure 12.

Dans une configuration particulière illustrée sur la figure 1 , la face annulaire d' appui axial 8 s ' étend radialement, la face annulaire de déviation 9 se présente sous la forme d'un tronc de cône convergent vers le passage central 7 et la face annulaire extérieure 12 est cylindrique, de sorte que la section axiale du corps annulaire 6 est substantiellement triangulaire .

La portion annulaire d' étanchéité 10 se présente sous la forme d'un bourrelet substantiellement de section en forme de demi-cercle. La portion annulaire d'étanchéité 11 se présente sous la forme d'une lèvre inclinée dont l'épaisseur se réduit de l'intérieur vers l'extérieur.

Les portions annulaires intermédiaires d'étanchéité 13 et 14 se présentent sous la forme de lèvres.

Le corps annulaire 6 est pourvu d'une partie annulaire intérieure 15 axialement en saillie par rapport à la face annulaire d'appui 8, à l'opposé de la face annulaire de déviation 9, de sorte que la face annulaire d'appui 8 s'étend autour de la partie annulaire intérieure 15. La face annulaire d'appui 8 et la face extérieure cylindrique de partie annulaire intérieure 15 forment, en section, un L opposé à la face annulaire de déviation 9.

La partie annulaire intérieure 15 est pourvue d'une collerette annulaire 16 en saillie vers l'extérieur, s'étendant en regard et axialement à distance de la face annulaire d'appui 8.

Dans une configuration particulière illustrée sur la figure 1, la partie annulaire intérieure 15 est cylindrique et la collerette annulaire 16 s'étend radialement vers l'extérieur depuis une extrémité axiale de la partie annulaire intérieure 15, distante de la face annulaire d'appui 8

Comme illustré sur la figure 1, la bague d'étanchéité 2 est accouplée aux conduits 3 et 4 de la manière suivante.

La bague d'étanchéité 2 est engagée axialement, par glissement, à l'intérieur du conduit extérieur 4.

Les extrémités annulaires extérieures des portions annulaires d'étanchéité 10, 11, 13 et 14 sont en contact contre la paroi intérieure du conduit extérieur 4.

La face annulaire d'appui 8 est en contact contre l'extrémité annulaire 5 du conduit intérieur 3.

La portion annulaire 15 est engagée à distance radiale à l'intérieur du conduit intérieur 3 avec un jeu radial.

L'extrémité annulaire intérieure de la collerette annulaire 16 est en contact contre la paroi intérieure du conduit intérieur 3. Avantageusement, l'extrémité 5 du conduit intérieur 3 pénètre dans la face annulaire 8 de la bague d'étanchéité 2, de sorte que la portion annulaire d'étanchéité 10 s'engage partiellement entre les conduits 3 et 4.

Des chambres annulaires sont formées axialement entre les portions annulaires d'étanchéité 10, 11, 13 et 14 et radialement entre la paroi cylindrique 12 et la paroi intérieure du conduit extérieur 4.

Une chambre est également formée axialement entre la face annulaire d'appui 8 et la collerette 16 et radialement entre la paroi intérieure 15 et la paroi intérieure du conduit intérieur 3.

Est ainsi créée une étanchéité entre le conduit intérieur 3 et le conduit extérieur 4, isolant l'espace 17 entre les conduits 3 et 4, en vis-à-vis, par rapport à l'intérieur du conduit intérieur 3 et à la portion du conduit extérieur 4 non recouverte par le conduit intérieur 3 et jusqu'à la bague d'étanchéité 2.

La face annulaire de déviation 9 s'étend depuis la paroi intérieure du conduit extérieur 4, grâce au contact de l'extrémité extérieure de la portion annulaire d'étanchéité 11 contre cette paroi, vers le passage central 7. La face annulaire de déviation 9 est ainsi apte à dévier un flux arrivant par le conduit extérieur 4 vers le passage central 7 et donc vers le conduit intérieur 3, une remontée vers la face annulaire d'appui 8 étant barrée par la paroi annulaire 15 et la collerette annulaire 16.

Le contact de friction des portions annulaires d'étanchéité 10, 11, 13 et 14 contre la paroi intérieure du conduit 4 maintient la face annulaire d'appui 8 en contact étanche contre l'extrémité 5 du conduit intérieur 3.

Avant la mise en place de la bague d'étanchéité 2 à l'intérieur du conduit extérieur 4, les diamètres extérieurs des portions annulaires d'étanchéité 10, 11, 13 et 14 sont supérieurs au diamètre intérieur du conduit extérieur 4 et le diamètre intérieur de la collerette 16 est supérieur au diamètre extérieur du conduit intérieur 3.

La bague annulaire d'étanchéité 2 peut être obtenue par moulage. La bague annulaire d'étanchéité 2 peut également être obtenue par extrusion au travers d'une filière d'un profilé dont la section correspond à sa section axiale, découpage d'une portion de ce profilé, puis enroulage et soudage des extrémités de cette portion. Dans ces conditions, le corps annulaire 6 peut présenter un canal annulaire intérieur 18.

La bague d'étanchéité 2 peut être en une ou des matières différentes caoutchouteuses ou en un ou des élastomères spéciaux tels que des EPDM.

Sur la figure 2 est illustré un exemple d'application de l'assemblage 1 muni de la bague d'étanchéité 2 décrit en référence à la figure 1.

Sur cette figure 2 est représentée une paroi 101 d'un bâtiment, telle qu'une toiture ou une toiture-terrasse, en particulier une dalle, sur laquelle sont posés un isolant 102 et une étanchéité supérieure 103.

La paroi 101 est équipée d'un conduit cylindrique de traversée 104 installé verticalement dans un trou 105 de la paroi 101 et qui traverse l'isolant 102 et l'étanchéité supérieure 103, de telle sorte que le conduit 104 présente une partie d'extrémité supérieure qui s'étend à l'extérieur. Le conduit cylindrique de traversée 104 est par exemple un conduit d'aération.

Un tube cylindrique 106 est disposé verticalement, avec un jeu, autour du conduit 104. L'extrémité inférieure du tube 106 est fixée à la paroi 101. Selon un exemple, l'extrémité inférieure du tube 106 porte une collerette annulaire 107 intégrée à des couches de l'étanchéité 103. Selon un autre exemple, l'extrémité inférieure du tube 106 peut être munie d'une membrane souple, selon le brevet européen N° 1 710365, intégrée dans l'étanchéité 103.

Le tube 106 présente une longueur telle qu'il s'étend vers le haut au-delà de l'extrémité supérieure du conduit 104.

Le conduit 104 et le tube 106 sont équivalents aux conduits 3 et 4 de l'assemblage 1 décrit en référence à la figure 1. Le conduit 104 et le tube 106 sont équipés d'une bague annulaire d'étanchéité 108 équivalente à la bague annulaire d'étanchéité 2 de l'assemblage 1 décrit en référence à la figure 1 et installée de façon équivalente. Ci-dessous, des références précitées de la bague annulaire d'étanchéité 2 seront reprises à propos de la bague annulaire d'étanchéité 108.

Un opérateur engage la bague annulaire d'étanchéité 108 dans le tube 106 par l'extrémité supérieure de ce tube 106, sa face annulaire d'appui 8 étant orientée vers le bas et sa face annulaire de déviation 9 étant orientée vers le haut.

L'opérateur pousse la bague annulaire d'étanchéité 108 vers le bas, les portions annulaires d'étanchéité 10, 11, 13 et 14 glissant contre la paroi intérieure du tube 106, jusqu'à ce que sa face annulaire d'appui 8 atteigne et vienne en appui contre l'extrémité supérieure du conduit 104, la portion annulaire 15 étant engagée à distance radiale à l'intérieur du conduit intérieur 3 avec un jeu radial et l'extrémité annulaire intérieure de la collerette annulaire 16 étant en contact contre la paroi intérieure du conduit 104.

La bague annulaire d'étanchéité 108 est mise en place et une étanchéité est assurée entre le conduit 104 et le tube 106.

Après quoi, l'opérateur installe un chapeau 109 à distance de l'extrémité supérieure du tube 106, ce chapeau 109 étant muni de pattes 110 dont les extrémités inférieures sont reliées à l'extrémité supérieure du tube 106 par exemple par des agrafes 111.

Si un liquide tel que de l'eau de pluie, de la poussière ou de la neige pénètre dans le tube 106 par son extrémité supérieure, ces matières sont déviées par la bague annulaire d'étanchéité 109 vers l'intérieur du conduit 104 et sont empêchées de pénétrer entre le conduit 104 et le tube 106, d'atteindre l'étanchéité 103 et la paroi 101 et de s'écouler autour du conduit de traversée 104 au travers de la paroi 101.

La bague d'étanchéité 2 peut présenter d'autres applications, notamment dans le domaine des écoulements d'eau, en particulier des écoulements des eaux de pluie.