Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
ANTI-THEFT FIXING DEVICE FOR SECURING A WHEEL TO THE HUB OF A MOTOR VEHICLE.
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2009/138627
Kind Code:
A1
Abstract:
Anti-theft fixing device for securing a wheel to the hub of a motor vehicle, comprising a threaded part (10) and a driving part that comprises a cylindrical head (2) and a sleeve-like insert (3) that has coupling indentations (35) on its exterior and that is force-fitted axially onto the cylindrical head (2) into a first use position, while being able to assume a second position in which it is engaged more deeply around the cylindrical head (2). The insert (3) is coupled rotationally to the cylindrical head (2) through friction means (32), the cylindrical head (2) and the insert (3) being configured in such a way that in the first position the friction means (32) are capable of transmitting a tightening or loosening torque, whereas in the second position these friction means (32) are not capable of transmitting this torque.

Inventors:
DA FONSECA, Richard (10 rue Close, Poissons, Poissons, F-52230, FR)
FROELIGER, Alain (22 rue Bel air, Froncles, Froncles, F-52320, FR)
Application Number:
FR2009/050703
Publication Date:
November 19, 2009
Filing Date:
April 16, 2009
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
SOCIETE DES FORGES DE FRONCLES (Société Anonyme) (79 rue de l'Ecole, Froncles, Froncles, F-52320, FR)
DA FONSECA, Richard (10 rue Close, Poissons, Poissons, F-52230, FR)
FROELIGER, Alain (22 rue Bel air, Froncles, Froncles, F-52320, FR)
International Classes:
F16B41/00
Foreign References:
EP1544483A12005-06-22
US20030165371A12003-09-04
Attorney, Agent or Firm:
RHEIN, Alain (CABINET BLEGER-RHEIN, 17 rue de la Forêt, Vendenheim, F-67550, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1) Dispositif de fixation antivol de solidarisation d'une roue sur le moyeu d'un véhicule automobile, comportant une partie filetée (10) , une partie de maintien (12) destinée à venir se plaquer contre l'objet à fixer (4) , et une partie d'entraînement (2, 3) , destinée à être enfouie dans un puits (40) de ladite roue (4) , et qui permet la transmission à ladite partie filetée (10) d'un couple de serrage ou de desserrage au travers d'une clé ou analogue , l ' accouplement de la clé ou analogue avec ladite partie d'entraînement (2, 3) étant réalisé au travers d'empreintes concordantes (35) que comportent d'une part ladite partie d'entraînement (2, 3) et d'autre part ladite clé ou analogue, les caractéristiques de forme, de dimensions et de disposition desdites empreintes constituant un code, caractérisé en ce que ladite partie d'entraînement comporte d'une part un téton cylindrique (2) s 'étendant axialement, et d'autre part un insert (3) en forme de manchon qui comporte extérieurement lesdites empreintes (35) permettant l'accouplement d'une clé ou analogue, et qui est enfilé à force axialement sur ledit téton cylindrique (2) en sorte de prendre une première position d'utilisation, tout en étant susceptible de prendre une seconde position où il est engagé plus profondément autour dudit téton cylindrique (2) , et en ce que ledit insert (3) est lié en rotation audit téton cylindrique (2) au travers de moyens de friction (32) , ledit téton cylindrique (2) et ledit insert (3) étant configurés en sorte que dans ladite première position, lesdits moyens de friction (32) sont aptes à permettre d'assurer la transmission dudit couple de serrage ou de desserrage, tandis que dans ladite seconde position, lesdits moyens de friction (32) sont inaptes à permettre la transmission dudit couple.

2) Dispositif de fixation antivol selon la revendication 1, caractérisé en ce que les moyens de friction (32) consistent en

des cannelures axiales, s 'étendant sur la paroi interne de 1' insert (3) , ou sur la paroi extérieure du téton cylindrique (2) .

3) Dispositif de fixation antivol selon la revendication 1 ou la revendication 2, caractérisé en ce que le téton cylindrique (2) présente deux étages de diamètres différents, un premier étage

(20) éloigné de la partie de maintien (12) , et un second étage

(21) intercalé entre le premier (20) et ladite partie de maintien (12), ledit second étage (21) étant d'un diamètre inférieur à celui dudit premier étage (20) , tandis que les moyens de friction (32) sont disposés sur la paroi interne de 1' insert (3) .

4) Dispositif de fixation antivol selon la revendication 1 ou la revendication 2, caractérisé en ce que le téton cylindrique (2) présente un diamètre constant et comporte extérieurement les moyens de friction disposés à une certaine distance de sa base, tandis que l ' insert (3) présente intérieurement deux étages de diamètres différents, un premier étage, du côté de l'orifice d'engagement sur ledit téton (2), et un second, de l'autre côté, ce dernier étant d'un diamètre supérieur à celui de l'autre étage .

5) Dispositif de fixation antivol selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que l ' insert (3) comporte extérieurement une collerette (33) dans laquelle sont réalisées les empreintes (35) .

6) Dispositif de fixation antivol selon la revendication 5, caractérisé en ce que la collerette (33) s'étend à proximité de l'orifice d'engagement sur le téton (2) .

Description:

DISPOSITIF DE FIXATION ANTIVOL DE SOLIDARISATION D'UNE ROUE SUR LE MOYEU D'UN VEHICULE AUTOMOBILE

La présente invention a pour objet un dispositif de fixation antivol de solidarisation d'une roue sur le moyeu d'un véhicule automobile, comportant une partie filetée, une partie de maintien destinée à venir se plaquer contre l'objet à fixer, et une partie d'entraînement, destinée à être enfouie dans un puits de ladite roue, et qui permet la transmission à ladite partie filetée d'un couple de serrage ou de desserrage au travers d'une clé ou analogue , l ' accouplement de la clé ou analogue avec ladite partie d'entraînement étant réalisé au travers d'empreintes concordantes que comportent d'une part ladite partie d'entraînement et d'autre part ladite clé ou analogue, les caractéristiques de forme, de dimensions et de disposition desdites empreintes constituant un code .

De manière habituelle la roue d' un véhicule automobile est fixée au moyen de vis dont la tête qui permet la transmission du couple de serrage ou de desserrage est de forme hexagonale .

Afin d'éviter qu'un tiers puisse enlever frauduleusement les roues, il est de plus en plus fréquemment proposé que, pour chacune des roues, au moins l'une des vis présente une tête qui nécessite une clef particulière pour pouvoir être manœuvrée .

On connaît ainsi de nombreux dispositifs de vis ou analogue munis de moyens de codage , comme par exemple ceux décrits dans les documents GB 2.006.371, FR 2.359.730 et FR 2.567.215 et WO 03/081057. Ces dispositifs comprennent d'une part une vis dont la tête présente soit des encoches périphériques et/ou faciales arrangées angulairement de manière irrégulière, et d'autre part une clef de type douille , munie de pions ou doigts disposés selon le même arrangement et destinés à coopérer avec lesdites encoches en vue de réaliser l'accouplement susceptible de permettre le transfert de couple .

L ' inviolabilité de ces dispositifs est accrue lorsque leur tête est enfouie dans un puits étroit, qui interdit sa préhension par une approche latérale de la tête au moyen d'un outil de serrage. Dans ce cas de figure, les tentatives frauduleuses contre ces dispositifs sont pratiquées en force, soit par une attaque axiale et légèrement de biais avec un burin, soit en utilisant une clé présentant un autre code, ou une partie du code, et en la matriçant axialement contre la tête codée .

La présente invention a pour but de proposer un dispositif de fixation antivol qu'il n'est pas possible de forcer par une approche en force de direction axiale .

Le dispositif de fixation antivol de solidarisation d'une roue sur le moyeu d'un véhicule automobile, selon l'invention, comporte une partie filetée, une partie de maintien destinée à venir se plaquer contre l'objet à fixer, et une partie d'entraînement, destinée à être enfouie dans un puits de ladite roue, et qui permet la transmission à ladite partie filetée d'un couple de serrage ou de desserrage au travers d'une clé ou analogue, l'accouplement de la clé ou analogue avec ladite partie d'entraînement étant réalisé au travers d'empreintes concordantes que comportent d'une part ladite partie d'entraînement et d'autre part ladite clé ou analogue, les caractéristiques de forme, de dimensions et de disposition desdites empreintes constituant un code , et il se caractérise essentiellement en ce que ladite partie d'entraînement comporte d'une part un téton cylindrique s 'étendant axialement, et d'autre part un insert en forme de manchon qui comporte extérieurement lesdites empreintes permettant l ' accouplement d'une clé ou analogue, et qui est enfilé à force axialement sur ledit téton cylindrique en sorte de prendre une première position d'utilisation, tout en étant susceptible de prendre une seconde position où il est engagé plus profondément autour dudit téton cylindrique, et en ce que ledit insert est lié en rotation

audit téton cylindrique au travers de moyens de friction, ledit téton cylindrique et ledit insert étant configurés en sorte que dans ladite première position, lesdits moyens de friction sont aptes à permettre d'assurer la transmission dudit couple de serrage ou de desserrage, tandis que dans ladite seconde position, lesdits moyens de friction sont inaptes à permettre la transmission dudit couple .

Les moyens de frictions sont disposés soit sur le téton ou sur 1' insert, et selon le cas, respectivement, l ' insert ou le téton est configuré pour que dans le cas du passage de l ' insert dans la seconde position, les moyens de friction se trouvent, au moins partiellement, en regard d'une zone, évidée par exemple, ne leur permettant pas un accrochage suffisant à la transmission du couple nécessaire au serrage ou au desserrage.

Selon une caractéristique additionnelle du dispositif de fixation antivol selon l'invention, les moyens de friction consistent en des cannelures axiales, s 'étendant sur la paroi interne de l' insert, ou sur la paroi extérieure du téton cylindrique .

Selon un mode de réalisation particulier du dispositif de fixation antivol selon l'invention le téton cylindrique présente deux étages de diamètres différents, un premier étage éloigné de la partie de maintien, et un second étage intercalé entre le premier et ladite partie de maintien, ledit second étage étant d'un diamètre inférieur à celui dudit premier étage, tandis que les moyens de friction sont disposés sur la paroi interne de 1' insert.

Selon un autre mode de réalisation particulier du dispositif de fixation antivol selon l'invention le téton cylindrique présente un diamètre constant et comporte extérieurement les moyens de friction disposés à une certaine distance de sa base, tandis que 1 ' insert présente intérieurement deux étages de diamètres

différents, un premier étage, du côté de l'orifice d'engagement sur ledit téton, et un second, de l'autre côté, ce dernier étant d'un diamètre supérieur à celui de l'autre étage.

Selon une autre caractéristique additionnelle du dispositif de fixation antivol selon l'invention, l ' insert comporte extérieurement une collerette dans laquelle sont réalisées les empreintes .

Selon une autre caractéristique additionnelle du dispositif de fixation antivol selon l'invention, la collerette s'étend à proximité de l'orifice d'engagement sur le téton.

Selon une autre caractéristique additionnelle du dispositif de fixation antivol selon l'invention, l ' insert est d'une hauteur au moins égale à celle du téton cylindrique .

Les avantages et les caractéristiques du dispositif de fixation antivol selon l'invention, ressortiront plus clairement de la description qui suit et qui se rapporte au dessin annexé, lequel en représente un mode de réalisation non limitatif.

Dans le dessin annexé :

- la figure 1 représente une vue schématique en perspective et en éclaté d'un dispositif de fixation antivol selon l'invention.

- la figure 2a représente une vue schématique en coupe axiale d'un dispositif de fixation antivol selon l'invention, en situation d'utilisation.

- la figure 2b représente la même vue , après une tentative de forçage .

- la figure 3a représente une vue schématique partielle d'un détail de la figure 2a.

- la figure 3b représente une vue schématique partielle d'un détail de la figure 2b.

En référence à la figure 1 , on peut voir un dispositif de fixation antivol selon l'invention, se présentant sous la forme d'une vis 1. Il comporte une partie distale 10 destinée à être vissée dans un trou taraudé du moyeu, et une partie proximale 11 destinée à permettre son manœuvrement en rotation axiale .

Les parties distale 10 et proximale 11 sont séparées par une partie intermédiaire 12 qui présente la forme d'un disque destiné à réaliser le maintien de l'objet à fixer, en l'occurrence la jante d'une roue.

Selon l'invention, la partie proximale 11 comprend un téton cylindrique 2 qui fait saillie axialement de face supérieure de la partie intermédiaire 12 , et qui dans ce mode de réalisation présente deux étages de diamètres différents, à savoir un étage extrême 20, et au niveau de sa base, c'est-à-dire dans sa zone de jonction avec la partie intermédiaire 12 en forme de disque, un étage 21 d'un diamètre inférieur à celui de l'étage 20.

La partie proximale 11 comprend également un insert 3 se présentant sous la forme d'un manchon, qui comporte une ouverture 30 lui permettant d'être engagé sur le téton cylindrique 2.

La paroi intérieure 31 de l ' insert 3 comporte périphériquement des cannelures axiales 32 , dimensionnées en sorte de permettre de lier en rotation l ' insert 3 au téton cylindrique 2.

L 'insert 3 est ainsi destiné à être assujetti à force sur le téton cylindrique 2, et plus particulièrement sur l'étage 20 de ce dernier, en y étant maintenu au travers des cannelures 32.

Par ailleurs, l ' insert 3 comporte extérieurement une collerette 33 dans le bord 34 de laquelle sont pratiquées des encoches 35, qui permettent l'adaptation d'un outil de manœuvrement en pivotement de l ' insert 3 et donc de la vis 1.

De manière connue en soi, les dimensions des encoches 35, et leur disposition sur le pourtour de la collerette 33, définissent une empreinte qui constitue un code .

En référence maintenant à la figure 2a, on peut voir une vis 1 selon l'invention, engagée dans le puits 40 d'une jante 4.

Comme on peut également le voir sur la figure 3a, 1 ' insert 3 est serti sur l'étage 20 du téton cylindrique 2, en laissant subsister un espace E entre l ' insert 3 et la face supérieure de la partie intermédiaire 12.

Dans cette configuration, les cannelures 32 assurent suffisamment de friction pour permettre , lors du manœuvrement en rotation de l' insert 3, la transmission du couple nécessaire au serrage ou au desserrage de la vis 1.

En référence maintenant aux figures 2b et 3b, on peut voir que lors d'une tentative de forçage du dispositif générant un effort axial F sur l ' insert 3 , ce dernier est repoussé contre la partie intermédiaire 12 et est positionné sur l'étage 21 du téton 2, en sorte que les cannelures 32 ne soient que partiellement en contact avec le téton 2, et plus particulièrement l'étage 20, limitant ainsi la friction entre les deux éléments, et interdisant la transmission d'un couple de desserrage.

On notera que dans ce mode de réalisation particulière, les cannelures 32 s ' étendent sur une hauteur supérieure à la hauteur de l'étage 21, en sorte que demeure un contact entre elles et l'étage 20, assurant ainsi un maintien de l ' insert 3.

On notera également que selon une variante, les moyens de friction sont disposés sur le téton 2, tandis que la paroi 31 de 1 ' insert 3 présente deux étages de diamètres différents . Cette variante présente toutefois l ' inconvénient qu ' en cas d'enlèvement de l' insert 3, les moyens de friction du téton 2 favorisent l ' agrippement de ce dernier au moyen d'un outil de serrage .

La forme et le dimensionnement de l' insert 3, ainsi que le positionnement de la collerette 33 dans le fond d'un puits 40 rendent impossible l'utilisation de clés multi-picots , généralement utilisées pour forcer les vis à code .

On notera que les dimensions de l ' insert 3, et plus particulièrement celles diamétrales de la collerette 33, sont choisies en fonction des dimensions diamétrales du puits 40, en sorte de ne pas permettre le passage d'un outil d'extraction.

Dans le cas d'utilisation d'un burin ou tout autre outil coupant, l' insert 3 peut être découper ou casser, et le couple ne peut plus être transmis .

Enfin, comme vu précédemment, en cas de forçage axial de l' insert 3, au moyen d'une clé de code voisin, matricée par martelage, l' insert 3 s'enfonce sur le téton 2 interdisant la transmission du couple de desserrage .

On notera que de préférence, l ' insert 3 est d'une hauteur égale à celle du téton 2 , ce qui , lorsque l ' insert 3 est enfoncé sur le téton 2, interdit le saisissement de ce dernier au moyen d'un outil de serrage .