Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
ANTI-THEFT SYSTEM INTENDED FOR PROTECTING AN ITEM PACKAGED IN A BLISTER PACK
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2019/162588
Kind Code:
A1
Abstract:
The present invention concerns an anti-theft system intended for protecting an item packaged in a blister pack (300), characterised in that it comprises: a first device (100) formed by two parts (110, 120) that are hinged in order to allow movement between a protection position in which it prevents the removal of a blister pack (300), and an open position in which it allows the insertion and removal of a blister pack (300), a second device (200) formed by a rigid shell made up by two complementary parts (210, 220) defining, in the closed position, a recess for receiving said item (300), said second device (200) having a means for mechanically connecting said first device (100), and pull tabs (250, 260) retractable between a position allowing said second device (200) to be opened, and a position in which they are immobilised by said first device (100).

Inventors:
BOUAN, Bruno (39 avenue du Clos, LA VARENNE SAINT HILAIRE, 94210, FR)
Application Number:
FR2019/050211
Publication Date:
August 29, 2019
Filing Date:
January 30, 2019
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
FORS FRANCE (ZAC des Nations, 295 rue du Professeur Paul Milliez, Champigny sur Marne, 94500, FR)
International Classes:
E05B73/00
Domestic Patent References:
WO2014207356A12014-12-31
WO2011043916A12011-04-14
WO2012021705A22012-02-16
WO1997005354A11997-02-13
WO2002021705A22002-03-14
WO2014207356A12014-12-31
Foreign References:
FR2628717A11989-09-22
EP0357899A21990-03-14
EP1285610A22003-02-26
EP3014038A12016-05-04
Attorney, Agent or Firm:
BREESE, Pierre (IP TRUST, 2 rue de Clichy, Paris, 75009, FR)
Download PDF:
Claims:
Revendications

1 — Système antivol destiné à la protection d'un article conditionné sous emballage-coque (300), caractérisé en ce qu'il comporte : un premier dispositif (100) formé par deux parties (110, 120) articulées pour permettre un débattement entre une position de protection dans laquelle il empêche le retrait d'un emballage-coque (300), et une position ouverte dans laquelle il permet l'introduction et le retrait d'un emballage coque (300),

- un second dispositif (200) formé par une coque rigide constituée par deux parties complémentaires (210, 220) définissant en position fermée un logement pour recevoir ledit article (300), ledit second dispositif (200) présentant un moyen de liaison mécanique dudit premier dispositif (100), et des tirettes (250, 260) escamotable entre une position autorisant l'ouverture dudit second dispositif (200), et une position dans laquelle elles sont bloquées par ledit premier dispositif (100).

2 — Système de verrouillage selon la revendication 1 caractérisé en ce que ledit premier dispositif est formé par une première partie (110) prolongée à son extrémité par une aiguille, et une deuxième partie (120) présentant à son extrémité un logement s'ouvrant par un trou (121) pour recevoir ladite aiguille, le logement comportant des moyens de verrouillage configurés pour permettre la libération de ladite aiguille à l'aide d'un déverrouilleur (400), les deux parties (110, 120) étant articulées pour permettre un débattement entre une position de protection dans laquelle ladite aiguille est engagée dans ledit logement verrouillable, et une position de libération dans laquelle ladite aiguille est désengagée dudit logement pour permettre son retrait.

3 - Système de verrouillage selon la revendication 1 caractérisé en ce que ledit second dispositif (200) est constitué par un réceptacle (210) et un couvercle (220), ledit couvercle (220) présentant une découpe (207) munie de glissières latérales complémentaires de glissières latérales (124) prévues sur les bords dudit premier dispositif (100).

4 - Système de verrouillage selon la revendication 3 caractérisé en ce que ledit réceptacle présente deux tirettes mobiles (250, 260) transversalement entre :

- une position de verrouillage où leurs extrémités sont engagées entre les deux parties (110, 120) du premier dispositif (100), lorsque le deuxième dispositif (200) est fermé, et

- une position écartée où leurs extrémités libèrent l'ouverture dudit deuxième dispositif (200).

5 - Système de verrouillage selon la revendication

4 caractérisé en ce que ledit premier dispositif présente des ouvertures latérales pour l'engagement de l'extrémité desdites tirettes (250, 260).

6 - Système de verrouillage selon la revendication

5 caractérisé en ce que ledit réceptacle présente des logements (251, 261) de guidage desdites tirettes (250, 260), avec des ressorts (252, 262) repoussant lesdites tirettes

(250, 260) en position écartée au repos, et en ce que ledit premier dispositif (100) présente des moyens d'accrochage des extrémités desdites tirettes (250, 260) lorsque ses deux parties sont en position de verrouillage.

Description:
Système antivol destiné à la protection d'un article

conditionné sous emballage-coque

Domaine de 1 ' invention

La présente invention concerne le domaine des antivols d'articles présentés en libre-service.

Le vol à l'étalage est une source de perte significative pour les commerçants, et on assiste au développement de systèmes électroniques de détection de vol destinés à être attachés temporairement à un article en vente dans un magasin de vente au détail.

L'invention concerne plus particulièrement les antivols destinés à protéger des articles vendus sous emballage-coque (en anglais « blister »). Il s'agit d'une forme transparente, le plus souvent thermoformée dans une feuille rigide de PVC ou PET, qui permet de voir l'objet de l'achat. Cette coque est soit :

- collée sur une feuille en carton, aussi appelé raidisseur,

- soudée sur une autre coque ou sur une feuille de plastique,

- agrafée sur un support, le plus souvent en carton imprimé.

Cette disposition permet d'agrandir la taille de l'objet, de le valoriser dans un écrin, d'empêcher de le manipuler ou le détériorer et d'éviter qu'il puisse disparaître dans la poche d'un voleur. Très souvent, ce blister est percé d'une fente qui permet sa présentation suspendue dans les rayons libre-service.

Pour protéger ce type d'article, on utilise soit un antivol formé par un boîtier antivol transparent dans lequel on inclut l'article sous blister, soit un antivol comportant une aiguille qui traverse le blister

Etat de la technique

Une première solution connue est décrite dans le brevet EP0357899 sous la forme d'un emballage, pour les articles destinés à être vendus notamment dans des magasins en libre-service, consistant en une découpe en carton et recevant l'article à vendre ou sur lequel l'article à vendre est supporté, une bande magnétique à codage électronique étant attachée au carton blanc formant le paquet comme protection contre le vol.

Cette solution est très peu fiable car il est facile pour une personne indélicate de découper, par exemple avec un cutter, la zone pourvue de la bande magnétique, ou de plaquer contre cette zone une feuille métallique, pour inhiber le fonctionnement de l'antivol.

On connaît aussi dans l'état de la technique le brevet EP1285610 un contenant antivol comprenant deux demi- coques entre lesquelles est enfermé un article blister à protéger, les composants étant articulés entre eux au moyen d'au moins une charnière pouvant être actionnée seulement de l'intérieur. Le premier composant comporte une enceinte qui contient un composant de signalisation excitable et un moyen d'engagement dans lequel il est possible d'insérer et de verrouiller une extrémité d'une languette qui dépasse du second composant.

Cette solution est difficile à mettre en œuvre car elle implique de placer l'article sous blister dans un boîtier de grande dimension, qui empêche ensuite l'accrochage par la zone percée usuellement utilisée pour suspendre les articles à une tringle de présentoir. Une autre solution est décrite dans la demande de brevet internationale WOE2021705 décrivant des dispositifs de sécurité qui peuvent être conçus pour sécuriser un article supporté par un emballage présentoir. L'emballage présentoir peut comprendre des cartes présentoirs, des emballages coques, des emballages pochettes, des emballages thermoformés, et d'autres types d'emballage. L'emballage présentoir peut définir un côté présentoir sur lequel l'article est présenté pour être vu, et un côté arrière qui fait souvent face à une étagère présentoir. Le côté présentoir de l'emballage présentoir peut également comprendre un message de consommateur (par exemple, des graphiques, un texte, des informations de produit, une publicité, etc.) qui est prévu pour être vu par un consommateur. Le dispositif de sécurité peut comprendre un corps de dispositif structuré pour être positionné à proximité de l'emballage présentoir sans sensiblement cacher le côté présentoir de l'emballage présentoir et un mécanisme de verrouillage associé au corps du dispositif et positionné à proximité du côté arrière de l'emballage présentoir. Dans l'état verrouillé, le mécanisme de verrouillage peut recevoir et sécuriser un élément de sécurité qui pénètre dans l'emballage présentoir.

Cette solution n'est pas non plus appropriée car elle ne permet pas une présentation sous forme d'accrochage à une tringle comme il est d'usage pour des produits présentés sous blister.

La demande de brevet européenne EP3014038 de la demanderesse décrit un autre exemple connue de dispositif antivol constitué de deux parties de forme rectangulaire, reliées par un axe, l'une des parties étant prolongée par une zone d'accrochage, l'une des parties étant pourvue des éléments escamotables pour le déplacement de l'aiguille entre la position escamotée, où son extrémité se trouve en retrait par rapport à la surface intérieure de la partie, et une position de verrouillage où elle traverse la découpe d'accrochage du blister de l'article et pénètre dans l'organe de verrouillage en passant par un trou prévu dans la deuxième partie .

Cette solution est une alternative particulièrement judicieuse aux trois précédentes solutions, qui n'est toutefois pas totalement satisfaisante car la zone non protégée du blister reste vulnérable et permet à une personne indélicate de découper la coque en plastique et/ou le carton pour retirer l'article et neutraliser ainsi le système antivol .

Solution apportée par 1 ' invention

L'invention concerne selon son acception la plus générale un système antivol destiné à la protection d'un article conditionné sous emballage-coque, caractérisé en ce qu'il comporte : un premier dispositif formé par deux parties (100, 200) articulées pour permettre un débattement entre une position de protection dans laquelle il empêche le retrait d'un emballage-coque, et une position ouverte dans laquelle il permet l'introduction et le retrait d'un emballage coque,

- un second dispositif formé par une coque rigide constituée par deux parties complémentaires définissant en position fermée un logement pour recevoir ledit article, ledit second dispositif présentant un moyen de liaison mécanique dudit premier dispositif, et des tirettes escamotables entre une position autorisant l'ouverture dudit second dispositif, et une position dans laquelle ils sont bloqués par ledit premier dispositif. De préférence ledit premier dispositif est formé par une première partie prolongée à son extrémité par une aiguille, et une deuxième partie présentant à son extrémité un logement pour recevoir ladite aiguille, le logement comportant des moyens de verrouillage configurés pour permettre la libération de ladite aiguille à l'aide d'un déverrouilleur, les deux parties étant articulées pour permettre un débattement entre une position de protection dans laquelle ladite aiguille est engagée dans ledit logement verrouillable, et une position de libération dans laquelle ladite aiguille est désengagée dudit logement pour permettre le retrait de 1 ' article .

Avantageusement, ledit second dispositif est constitué par un réceptacle et un couvercle, ledit couvercle présentant une découpe munie de glissières latérales complémentaires de zones de guidage latérales prévues sur les bords dudit premier dispositif.

Selon une variante, ledit réceptacle présente deux tirettes mobiles transversalement entre :

- une position de verrouillage où leurs extrémités sont engagées entre les deux parties du premier dispositif, lorsque le deuxième dispositif est fermé, et

- une position écartée où leurs extrémités libèrent le passage dudit deuxième dispositif.

Selon un mode de réalisation particulier, ledit premier dispositif présente des ouvertures latérales pour l'engagement de l'extrémité desdites tirettes.

De préférence, ledit réceptacle présente des logements de guidage desdites tirettes, avec des ressorts repoussant lesdites tirettes en position écartée au repos, et en ce que ledit premier dispositif présente des moyens d'accrochage des extrémités desdites tirettes lorsque ses deux parties sont en position de verrouillage.

Description détaillée d'un exemple non limitatif de 1 ' invention

D'autres caractéristiques et avantages de l'invention ressortiront plus clairement de la description qui va suivre d'un exemple de réalisation non limitatif, ainsi que des dessins annexés sur lesquels :

- la figure 1 représente une vue globale du système selon l'invention avec un article à protéger, en position ouverte .

- la figure 2 représente une vue de l'antivol avant le verrouillage d'un article à protéger. la figure 3 représente une vue éclatée du système selon l'invention.

- la figure 4 représente une vue du système selon l'invention en cours de déverrouillage.

Description générale du système

Il est rappelé que la description qui suit concerne un exemple non limitatif de réalisation. En particulier, le mode de verrouillage, utilisant une aiguille bloquée par des billes pour un déverrouillage par un aimant, est un exemple parmi d'autres solutions de verrouillage/déverrouillage d'un antivol pour articles en libre distribution. Le moyen de détection de l'antivol est un moyen quelconque connu pour la sécurisation de la vente en libre service, par exemple de type radiofréquence . La figure 1 représente une vue globale du système selon l'invention avec l'article à protéger, en position ouverte .

Le système est constitué de deux parties complémentaires, un antivol à déverrouillage magnétique (100) et une coque transparente en matière plastique rigide (200), permettant l'insertion d'un article sous blister (300).

La coque (200) est constituée par un réceptacle (210) présentant un fond (202), deux parois latérales (203, 204), une paroi inférieure (205) et une paroi supérieure (206), définissant un logement pour recevoir l'article à protéger. Un couvercle (220) également en matière plastique rigide transparente, est articulée par l'intermédiaire d'une charnière (230) ou de tout autre moyen équivalent permettant l'ouverture et la fermeture de la coque. Ce couvercle (220) peut être ouvert pour permettre l'insertion ou l'article (300) dans le réceptacle (210) puis refermé pour empêcher l'accès à l'article protégé (300) lorsque le dispositif est en situation verrouillable .

L'antivol (100) est par exemple un dispositif formé de deux parties (110, 120) articulées, munie d'une accroche (130) présentant une lumière (131) pour l'accrochage à une tringle de présentoir. Il peut être constitué sur la base d'un antivol décrit en référence aux figures 16, 17 ou 18 de la demande de brevet internationale WO2014207356 de la demanderesse .

La première partie (110) comporte un bouton de commande du verrouillage formé de trois éléments escamotables (112 à 114) assurant le déplacement d'une aiguille, entre une position rétractée où son extrémité se trouve en retrait par rapport à la surface intérieure de la partie (110), et une position de verrouillage où elle traverse le trou d'accrochage (301) du blister de l'article (300) et pénètre dans l'organe de verrouillage prévu à l'arrière de la deuxième partie (120) en passant par un trou (121) s'ouvrant sur les masselottes de verrouillage connues dans l'état de la technique.

Les surfaces intérieures des parties rectangulaires (110, 120) présentent des zones complémentaires pour le blocage de la fente d'accrochage des blisters.

La partie supérieure du dispositif présente une zone (122) de forme générale complémentaire de la découpe d'accrochage (301) dont sont pourvues les blisters.

Le blister est introduit lorsque les deux parties (110, 120) sont ouvertes et l'aiguille rétractée. On positionne alors la découpe d'accrochage du blister dans la zone complémentaire, et on referme les deux parties. On enfonce ensuite l'aiguille par une pression sur les parties escamotables (112 à 114), jusqu'à l'introduction de l'extrémité de l'aiguille dans le système de verrouillage à billes .

La deuxième partie (120) comporte une plaque (123) présentant de part et d'autre des glissières latérales (124). Cette plaque (123) présente une forme complémentaire de celle d'une découpe (207) prévue sur la partie supérieure du couvercle (220).

L'antivol (100) peut ainsi être mis en place sur l'article (300) à protéger, avant d'être, à un stade ultérieur, engagé sur la coque (200), par le glissement de la plaque (123) de l'antivol (100) dans la découpe (207) du couvercle de la coque (200). L'article (300) vient alors se loger dans le réceptacle (210), et le couvercle (220) peut ensuite être rabattu pour fermer la coque (200). Ensuite, on verrouille le couvercle (220) et le réceptacle (210) à l'aide d'un système composé de deux tirettes (250, 260) représentées sur la vue éclatée en figure 3. Le couvercle (220) présente deux gorges (208, 209) pour le guidage des tirettes respectivement (250, 260), qui sont engagées dans un logement (251, 261) prévus de part et d'autre de la découpe (207).

Des ressorts (252, 262) repoussent ces tirettes (250, 260) vers l'extérieur au repos. Des butées empêchent de préférence le retrait des tirettes (250, 260) hors des logements (251, 261).

Alternativement, les tirettes sont actionnées manuellement, lors de la fermeture en les repoussant vers le centre pour assurer le verrouillage, et lors du déverrouillage, en les retirant latéralement.

La figure 4 représente le système en cours de déverrouillage. Dans l'exemple décrit, le mode de verrouillage est basé sur l'attraction par l'aimant d'un déverrouilleur (400) de billes bloquant au repos une aiguille actionnée par le bouton de commande. Ce mode de fonctionnement est connu dans l'art antérieur, et n'est pas limitatif de l'invention.

Lorsque l'aiguille est libérée, les deux parties (110, 120) de l'antivol (100) peuvent s'écarter, ce qui libère les tirettes (250, 260) et permet l'ouverture de la coque (200) pour le retrait de l'article, qui est également séparable de l'antivol (100).

L'antivol (100) peut être fixé sur le boîtier de sécurité (200) ou amovible de sorte que : soit l'article (par exemple des lames de rasoir ou tout autre produit et/ou forme de packaging) arrive directement depuis l'entrepôt du fournisseur muni de l'antivol (100) déjà verrouillé sur le produit à protéger, soit l'antivol (100) est installé en permanence sur le boîtier (200) et inséré dans le packaging à protéger.