Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
ASSEMBLY OF AUTOMATIC GATES COMPRISING SUBSTANTIALLY IDENTICAL MOTOR ASSEMBLIES AND METHOD FOR PRODUCING SUCH AN ASSEMBLY
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2019/025482
Kind Code:
A1
Abstract:
This automatic gate assembly comprises at least one first automatic gate (10) and at least one second automatic gate. The or each first automatic gate (10) comprises a first frame (24A) defining a first passage (26A), at least one first obstacle (28A), chosen from the following obstacles: swing leaf (30), laterally sliding leaf, pivoting leaf, for selectively closing and opening the first passage (26A), and a first motor assembly (22A) for moving the first obstacle (28A). The or each second automatic gate comprises a second frame defining a second passage, at least one second obstacle, different to the first obstacle and chosen from the following obstacles: swing leaf, laterally sliding leaf, pivoting leaf, for selectively closing and opening the second passage, and a second motor assembly for moving the second obstacle. The first and second motor assemblies are substantially identical to each other.

Inventors:
RAYNAL, Christophe (Rue de la Mare aux Joncs, BRETIGNY SUR ORGE, 91229, FR)
LEHNER, Franck (Rue de la Mare aux Joncs, BRETIGNY SUR ORGE, 91229, FR)
Application Number:
EP2018/070847
Publication Date:
February 07, 2019
Filing Date:
August 01, 2018
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
REVENUE COLLECTION SYSTEMS FRANCE SAS (Zone Indutrielle Les Bordes, PLESSIS PATE, 91220, FR)
International Classes:
G07C9/00; E06B11/08
Domestic Patent References:
WO2006013277A22006-02-09
WO1997021898A11997-06-19
WO2004059591A22004-07-15
Foreign References:
GB2305204A1997-04-02
CN101871292A2010-10-27
FR3015746A12015-06-26
Other References:
None
Attorney, Agent or Firm:
HABASQUE, Etienne et al. (LAVOIX, 2 place d'Estienne d'Orves, PARIS CEDEX 09, 75441, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1 . - Ensemble de portillons automatiques comprenant au moins un premier portillon automatique (10) et au moins un deuxième portillon automatique (12),

le ou chaque premier portillon automatique (10) comprenant :

un premier bâti (24A) définissant un premier passage (26A),

au moins un premier obstacle (28A) pour sélectivement obstruer et libérer le premier passage (26A), le premier obstacle (28A) consistant en un obstacle d'un premier type, choisi parmi les types d'obstacles suivants : vantail basculant (30), vantail à effacement latéral, vantail pivotant, et

un premier ensemble moteur (22A) pour l'entraînement du premier obstacle (28A),

le ou chaque deuxième portillon automatique (12) comprenant :

un deuxième bâti (24B) définissant un deuxième passage (26B),

au moins un deuxième obstacle (28B) pour sélectivement obstruer et libérer le deuxième passage (26B), le deuxième obstacle (28B) consistant en un obstacle d'un deuxième type, différent du premier type et choisi parmi les types d'obstacles suivants : vantail basculant, vantail à effacement latéral (32), vantail pivotant, et

un deuxième ensemble moteur (22B) pour l'entraînement du deuxième obstacle (28B),

caractérisé en ce que les premier et deuxième ensembles moteurs (22A, 22B) sont sensiblement identiques l'un à l'autre.

2. - Ensemble de portillons automatiques selon la revendication 1 , dans lequel chacun des premier et deuxième ensembles moteurs (22A, 22B) est constitué par un motoréducteur (67).

3. - Ensemble de portillons automatiques selon la revendication 2, dans lequel le motoréducteur (67) comprend un moteur (64) et une carte électronique (68) pour le pilotage du moteur (64), ladite carte électronique (68) étant paramétrable.

4. - Ensemble de portillons automatiques selon une quelconque des revendications 1 à 3, dans lequel le premier obstacle (28A) est constitué par un ventail basculant (30) ou par un vantail pivotant, et le premier ensemble moteur (22A) est accouplé directement au premier obstacle (28A).

5. - Ensemble de portillons automatiques selon la revendication 4, dans lequel le premier obstacle (28A) est constitué par un ventail basculant (30), ledit ventail basculant (30) comprenant une structure rigide (70) solidaire d'un arbre de sortie (62) du premier ensemble moteur (22A), un panneau (72) monté sur la structure rigide (70) et, interposé entre le panneau (72) et la structure rigide (70), un dispositif d'absorption de chocs (74) apte à se déformer élastiquement suivant une direction parallèle au premier passage (26A).

6. - Ensemble de portillons automatiques selon l'une quelconque des revendications 1 à 5, dans lequel le deuxième obstacle (28B) est constitué par un vantail à effacement latéral (32) articulé au deuxième bâti (24B) par l'intermédiaire d'un parallélogramme d'articulation (44) comprenant au moins deux bielles (46, 48, 50) sensiblement parallèles l'une à l'autre, chacune desdites bielles (46, 48, 50) étant montée pivotante par rapport au deuxième bâti (24B) autour d'un axe de rotation primaire (Ι-Γ) parallèle au deuxième passage (26B), et par rapport au deuxième obstacle (28B) autour d'un axe de rotation secondaire (J-J') parallèle au deuxième passage (26B), le deuxième ensemble moteur (22B) étant accouplé directement à l'une des bielles (50) du parallélogramme d'articulation (44).

7. - Ensemble de portillons automatiques selon l'une quelconque des revendications 1 à 6, comprenant au moins un troisième portillon automatique (14) comprenant :

un troisième bâti (24C) définissant un troisième passage (26C),

au moins un troisième obstacle (28C), différent des premier et deuxième obstacles (28A, 28B) et choisi parmi les obstacles suivants : vantail basculant, vantail à effacement latéral, vantail pivotant (34), pour sélectivement obstruer et libérer le troisième passage (26C), et

un troisième ensemble moteur (22C) pour l'entraînement du troisième obstacle (28C), ledit troisième moteur (22C) étant sensiblement identique aux premier et deuxième ensembles moteurs (22A, 22B).

8. - Procédé (100) de production d'un ensemble de portillons automatiques, caractérisé en ce qu'il comprend les étapes suivantes :

fourniture (1 10) d'au moins un premier ensemble moteur (22A) et d'au moins un deuxième ensemble moteur (22B) sensiblement identiques l'un à l'autre, fourniture (120) d'au moins une première porte (20A) comprenant un premier bâti (24A) définissant un premier passage (26A) et au moins un premier obstacle (28A) pour sélectivement obstruer et libérer le premier passage (26A), le premier obstacle (28A) consistant en un obstacle d'un premier type, choisi parmi les types d'obstacles suivants : vantail basculant (30), vantail à effacement latéral, vantail pivotant, fourniture (122) d'au moins une deuxième porte (20B) comprenant un deuxième bâti (24B) définissant un deuxième passage (26B) et au moins un deuxième obstacle (28B) pour sélectivement obstruer et libérer le deuxième passage (26B), le deuxième obstacle (28B) consistant en un obstacle d'un deuxième type, différent du premier type et choisi parmi les types d'obstacles suivants : vantail basculant, vantail à effacement latéral (32), vantail pivotant, paramétrage (130) du premier ensemble moteur (22A) selon un premier mode de fonctionnement,

paramétrage (132) du deuxième ensemble moteur (22B) selon un deuxième mode de fonctionnement,

assemblage (140) du premier ensemble moteur (22A) à la première porte (20A) de manière à former un premier portillon automatique (10), le premier ensemble moteur (22A) entraînant le premier obstacle (28A), et

assemblage (142) du deuxième ensemble moteur (22B) à la deuxième porte (20B) de manière à former un deuxième portillon automatique (12), le deuxième ensemble moteur (22B) entraînant le deuxième obstacle (28B).

9. - Procédé de production (100) selon la revendication 8, dans lequel chacun des premier et deuxième ensembles moteurs (22A, 22B) est constitué par un motoréducteur (67).

10. - Procédé de production (100) selon la revendication 9, dans lequel le motoréducteur (67) comprend un moteur (64) et une carte électronique (68) pour le pilotage du moteur (64), ladite carte électronique (68) étant paramétrable.

1 1 . - Procédé de production (100) selon l'une quelconque des revendications 8 à 10, dans lequel le premier obstacle (28A) est constitué par un ventail basculant (30) ou par un vantail pivotant, et le premier ensemble moteur (22A) est, lors de l'étape d'assemblage (140), accouplé directement au premier obstacle (28A).

12. - Procédé de production (100) selon la revendication 1 1 , dans lequel le premier obstacle (28A) est constitué par un ventail basculant (30), ledit ventail basculant (30) comprenant une structure rigide (70) solidaire d'un arbre de sortie (62) du premier ensemble moteur (22A), un panneau (72) monté sur la structure rigide (70) et, interposé entre le panneau (72) et la structure rigide (70), un dispositif d'absorption de chocs (74) apte à se déformer élastiquement suivant une direction parallèle au premier passage (26A).

13. - Procédé de production (100) selon l'une quelconque des revendications 8 à 12, dans lequel dans lequel le deuxième obstacle (28B) est constitué par un vantail à effacement latéral (32) articulé au deuxième bâti (24B) par l'intermédiaire d'un parallélogramme d'articulation (44) comprenant au moins deux bielles (46, 48, 50) sensiblement parallèles l'une à l'autre, chacune desdites bielles (46, 48, 50) étant montée pivotante par rapport au deuxième bâti (24B) autour d'un axe de rotation primaire (Ι-Γ) parallèle au deuxième passage (26B), et par rapport au deuxième obstacle (28B) autour d'un axe de rotation secondaire (J-J') parallèle au deuxième passage (26B), le deuxième ensemble moteur (22B) étant, lors de l'étape d'assemblage (142), accouplé directement à l'une des bielles (50) du parallélogramme d'articulation (44).

14.- Procédé de production (100) selon l'une quelconque des revendications 8 à 13, dans lequel l'étape (1 10) de fourniture des ensembles moteurs (22A, 22B) comprend la fourniture d'au moins un troisième ensemble moteur (22C) sensiblement identique aux premier et deuxième ensembles moteurs (22A, 22B), le procédé (100) comprenant en outre les étapes supplémentaires suivantes :

fourniture (124) d'au moins une troisième porte (20C) comprenant un troisième bâti (24C) définissant un troisième passage (26C) et au moins un troisième obstacle (28C), différent des premier et deuxième obstacles (28A, 28B) et choisi parmi les obstacles suivants : vantail basculant, vantail à effacement latéral, vantail pivotant (34), pour sélectivement obstruer et libérer le troisième passage (26C),

paramétrage (134) du troisième ensemble moteur (22C) selon un troisième mode de fonctionnement, et

assemblage (144) du troisième ensemble moteur (22C) à la troisième porte (20C) de manière à former un troisième portillon automatique (14), le troisième ensemble moteur (22C) entraînant le troisième obstacle (28C).

Description:
Ensemble de portillons automatiques comprenant des ensembles moteurs sensiblement identiques et procédé de production d'un tel ensemble

La présente invention concerne un ensemble de portillons automatiques, du type comprenant au moins un premier portillon automatique et au moins un deuxième portillon automatique,

le ou chaque premier portillon automatique comprenant :

un premier bâti définissant un premier passage,

au moins un premier obstacle, choisi parmi les obstacles suivants : vantail basculant, vantail à effacement latéral, vantail pivotant, pour sélectivement obstruer et libérer le premier passage, et

un premier ensemble moteur pour l'entraînement du premier obstacle, le ou chaque deuxième portillon automatique comprenant :

un deuxième bâti définissant un deuxième passage,

au moins un deuxième obstacle, différent du premier obstacle et choisi parmi les obstacles suivants : vantail basculant, vantail à effacement latéral, vantail pivotant, pour sélectivement obstruer et libérer le deuxième passage, et un deuxième ensemble moteur pour l'entraînement du deuxième obstacle. L'invention concerne également un procédé de production d'un tel ensemble.

De tels ensembles de portillons automatiques sont typiquement destinés à être utilisés au sein de systèmes de contrôle d'accès à des zones réservées telles que des zones piétonnes, des intérieurs de bâtiments, des réseaux de transport en commun, etc. Ils permettent le filtrage des utilisateurs à l'entrée et, le cas échéant, à la sortie de ces zones réservées de manière à limiter l'accès auxdites zones réservées aux seuls utilisateurs autorisés. A cet effet, les obstacles de ces portillons automatiques sont habituellement positionnés dans une position déployée, dans laquelle ils s'étendent en travers d'un passage d'accès à la zone réservée, et sont déplacés par les ensembles moteurs de ces portillons automatiques dans une position rétractée à l'écart du passage lorsqu'un utilisateur autorisé se présente à l'entrée du passage.

Les portillons automatiques connus présentent une grande variété de types d'obstacles, mais on s'intéresse ici plus particulièrement aux portillons dont les obstacles sont de types vantaux, c'est-à-dire formés par des panneaux mobiles. On distingue trois grandes catégories de vantaux pour les portillons automatiques :

- les vantaux basculants, montés pivotants par rapport au bâti autour d'un axe parallèle au passage,

- les vantaux à effacement latéral, montés mobiles en translation par rapport au bâti suivant un arc de cercle centré sur un axe parallèle au passage, et - les vantaux pivotants, montés pivotants par rapport au bâti autour d'un axe vertical.

Le plus souvent, chaque vantail est relié cinématiquement à l'ensemble moteur par un dispositif mécanique intermédiaire qui assure la conversion du mouvement de rotation de l'arbre moteur en sortie de l'ensemble moteur en un mouvement de déplacement du vantail entre ses positions rétractée et déployée. Ce dispositif mécanique intermédiaire, généralement formé de nombreuses pièces, a un rôle de transmission du mouvement et d'adaptation de ce dernier tant en termes de couple que de vitesse et de géométrie. Il permet également, habituellement, une reprise d'efforts qui ne pourraient pas être supportés par l'arbre de sortie de l'ensemble moteur.

Un inconvénient de ces solutions connues réside dans la grande diversité des dispositifs mécaniques intermédiaires, diversité liée notamment à la variété des obstacles. Cette grande diversité complexifie en effet la conception mécanique des nouveaux portillons, augmente les coûts de production, et nécessite de conserver en stock un nombre important de pièces de rechange.

Un objectif de l'invention consiste ainsi à simplifier la conception mécanique de nouveaux portillons automatiques. D'autres objectifs consistent à réduire les coûts de production, et minimiser le nombre de pièces de rechange nécessaires.

A cet effet, l'invention a pour objet, selon un premier aspect, un ensemble de portillons automatiques du type précité, dans lequel les premier et deuxième ensembles moteurs sont sensiblement identiques l'un à l'autre.

Par « sensiblement identiques », on comprend que les premier et deuxième ensembles moteurs ont la même conception électromécanique. Les pièces entrant dans la composition de ces ensembles moteurs peuvent toutefois varier, aux tolérances de production près.

Selon des modes de réalisation particuliers de l'invention, l'ensemble de portillons automatiques présente également l'une ou plusieurs des caractéristiques suivantes, prise(s) isolément ou suivant toute(s) combinaison(s) techniquement possible(s) :

- chacun des premier et deuxième ensembles moteurs est constitué par un motoréducteur ;

- le motoréducteur comprend un moteur et une carte électronique pour le pilotage du moteur, ladite carte électronique étant paramétrable ;

- le premier obstacle est constitué par un ventail basculant ou par un vantail pivotant, et le premier ensemble moteur est accouplé directement au premier obstacle ;

- le premier obstacle est constitué par un ventail basculant, ledit ventail basculant comprenant une structure rigide solidaire d'un arbre de sortie du premier ensemble moteur, un panneau monté sur la structure rigide et, interposé entre le panneau et la structure rigide, un dispositif d'absorption de chocs apte à se déformer élastiquement suivant une direction parallèle au premier passage ;

- le deuxième obstacle est constitué par un vantail à effacement latéral articulé au deuxième bâti par l'intermédiaire d'un parallélogramme d'articulation comprenant au moins deux bielles sensiblement parallèles l'une à l'autre, chacune desdites bielles étant montée pivotante par rapport au deuxième bâti autour d'un axe de rotation primaire parallèle au deuxième passage, et par rapport au deuxième obstacle autour d'un axe de rotation secondaire parallèle au deuxième passage, le deuxième ensemble moteur étant accouplé directement à l'une des bielles du parallélogramme d'articulation ; et

- l'ensemble comprend au moins un troisième portillon automatique comprenant : o un troisième bâti définissant un troisième passage,

o au moins un troisième obstacle, différent des premier et deuxième obstacles et choisi parmi les obstacles suivants : vantail basculant, vantail à effacement latéral, vantail pivotant, pour sélectivement obstruer et libérer le troisième passage, et

o un troisième ensemble moteur pour l'entraînement du troisième obstacle, ledit troisième moteur étant sensiblement identique aux premier et deuxième ensembles moteurs.

L'invention a également pour objet, toujours selon le premier aspect, un procédé de production d'un ensemble de portillons automatiques, comprenant les étapes suivantes :

fourniture d'au moins un premier ensemble moteur et d'au moins un deuxième ensemble moteur sensiblement identiques l'un à l'autre,

fourniture d'au moins une première porte comprenant un premier bâti définissant un premier passage et au moins un premier obstacle, choisi parmi les obstacles suivants : vantail basculant, vantail à effacement latéral, vantail pivotant, pour sélectivement obstruer et libérer le premier passage, fourniture d'au moins une deuxième porte comprenant un deuxième bâti définissant un deuxième passage et au moins un deuxième obstacle, différent du premier obstacle et choisi parmi les obstacles suivants : vantail basculant, vantail à effacement latéral, vantail pivotant, pour sélectivement obstruer et libérer le deuxième passage,

paramétrage du premier ensemble moteur selon un premier mode de fonctionnement, paramétrage du deuxième ensemble moteur selon un deuxième mode de fonctionnement,

assemblage du premier ensemble moteur à la première porte de manière à former un premier portillon automatique, le premier ensemble moteur entraînant le premier obstacle, et

assemblage du deuxième ensemble moteur à la deuxième porte de manière à former un deuxième portillon automatique, le deuxième ensemble moteur entraînant le deuxième obstacle.

Selon des modes de réalisation particuliers de l'invention, le procédé de production présente également l'une ou plusieurs des caractéristiques suivantes, prise(s) isolément ou suivant toute(s) combinaison(s) techniquement possible(s) :

- chacun des premier et deuxième ensembles moteurs est constitué par un motoréducteur ;

- le motoréducteur comprend un moteur et une carte électronique pour le pilotage du moteur, ladite carte électronique étant paramétrable ;

- le premier obstacle est constitué par un ventail basculant ou par un vantail pivotant, et le premier ensemble moteur est, lors de l'étape d'assemblage, accouplé directement au premier obstacle ;

- le premier obstacle est constitué par un ventail basculant, ledit ventail basculant comprenant une structure rigide solidaire d'un arbre de sortie du premier ensemble moteur, un panneau monté sur la structure rigide et, interposé entre le panneau et la structure rigide, un dispositif d'absorption de chocs apte à se déformer élastiquement suivant une direction parallèle au premier passage ;

- le deuxième obstacle est constitué par un vantail à effacement latéral articulé au deuxième bâti par l'intermédiaire d'un parallélogramme d'articulation comprenant au moins deux bielles sensiblement parallèles l'une à l'autre, chacune desdites bielles étant montée pivotante par rapport au deuxième bâti autour d'un axe de rotation primaire parallèle au deuxième passage, et par rapport au deuxième obstacle autour d'un axe de rotation secondaire parallèle au deuxième passage, le deuxième ensemble moteur étant, lors de l'étape d'assemblage, accouplé directement à l'une des bielles du parallélogramme d'articulation ; et

- l'étape de fourniture des ensembles moteurs comprend la fourniture d'au moins un troisième ensemble moteur sensiblement identique aux premier et deuxième ensembles moteurs, le procédé comprenant en outre les étapes supplémentaires suivantes : o fourniture d'au moins une troisième porte comprenant un troisième bâti définissant un troisième passage et au moins un troisième obstacle, différent des premier et deuxième obstacles et choisi parmi les obstacles suivants : vantail basculant, vantail à effacement latéral, vantail pivotant, pour sélectivement obstruer et libérer le troisième passage,

o paramétrage du troisième ensemble moteur selon un troisième mode de fonctionnement, et

o assemblage du troisième ensemble moteur à la troisième porte de manière à former un troisième portillon automatique, le troisième ensemble moteur entraînant le troisième obstacle.

L'invention a également pour objet, selon un deuxième aspect indépendant du premier aspect, un portillon automatique comprenant un bâti définissant un passage, au moins un vantail basculant pour sélectivement obstruer et libérer le passage, et un ensemble moteur pour l'entraînement du vantail basculant, dans lequel l'ensemble moteur est constitué par un motoréducteur accouplé directement au vantail basculant.

Selon un mode de réalisation particulier de l'invention, ce portillon automatique présente également la caractéristique suivante :

- le ventail basculant comprend une structure rigide solidaire d'un arbre de sortie de l'ensemble moteur, un panneau monté sur la structure rigide et, interposé entre le panneau et la structure rigide, un dispositif d'absorption de chocs apte à se déformer élastiquement suivant une direction parallèle au passage.

D'autres caractéristiques et avantages de l'invention ressortiront à la lecture de la description qui va suivre, donnée uniquement à titre d'exemple et faite en se référant aux dessins annexés, dans lesquels :

- la Figure 1 est une vue de face d'un premier portillon automatique d'un ensemble de portillons selon l'invention,

- la Figure 2 est une vue schématique, de côté, du premier portillon automatique de la Figure 1 ,

- la Figure 3 est une vue de face d'un deuxième portillon automatique appartenant au même ensemble de portillons que le portillon de la Figure 1 ,

- la Figure 4 est une vue en coupe partielle du portillon automatique de la Figure 3, prise selon le plan marqué IV-IV sur la Figure 3,

- la Figure 5 est une vue de face d'un troisième portillon automatique appartenant au même ensemble de portillons que les portillons des Figures 1 et 2, et - la Figure 6 est un logigramme illustrant un procédé de production de l'ensemble de portillons auxquels appartiennent les portillons des Figures 1 à 5.

Les portillons 10, 12, 14, représentés sur les Figures 1 à 5, comprennent un premier portillon automatique 10, un deuxième portillon automatique 12, et un troisième portillon automatique 14. Chacun comprend une porte, respectivement 20A, 20B, 20C, et au moins un ensemble moteur, respectivement 22A, 22B, 22C.

Pour chaque portillon 10, 12, 14, la porte 20A, 20B, 20C comprend un bâti, respectivement 24A, 24B, 24C, définissant un passage, respectivement 26A, 26B, 26C, s'étendant suivant un axe de circulation longitudinal C-C. La porte 20A, 20B, 20C comprend également au moins un obstacle, respectivement 28A, 28B, 28C, monté mobile par rapport au bâti 24A, 24B, 24C entre une position déployée, dans laquelle l'obstacle

28A, 28B, 28C s'étend en travers du passage 26A, 26B, 26C, et une position rétractée, dans laquelle l'obstacle 28A, 28B, 28C est à l'écart du passage 26A, 26B, 26C. De préférence, chaque porte 20A, 20B, 20C comprend deux obstacles 28A, 28B, 28C, ainsi que cela est représenté sur les Figures.

Pour chaque portillon 10, 12, 14, chaque obstacle 28A, 28B, 28C est constitué par un vantail 30, 32, 34, c'est-à-dire un panneau mobile par rapport au bâti 24A, 24B, 24C.

Ce vantail 30, 32, 34 est choisi parmi la liste suivante : vantail basculant, vantail à effacement latéral, vantail pivotant. Il est différent des vantaux 30, 32, 34 équipant les autres portillons 10, 12, 14 ; en d'autres termes, pour chaque type de vantail listé dans la liste précitée, un seul des portillons 10, 12, 14 est équipé de vantaux de ce type.

Dans le cas du premier portillon 10, représenté sur les Figures 1 et 2, chaque obstacle 28A est en particulier constitué par un vantail basculant 30, c'est-à-dire par un vantail monté pivotant par rapport au bâti 24A autour d'un axe de rotation longitudinal A-

A'. A cet effet, le vantail 30 est solidaire d'un arbre longitudinal 40 monté mobile autour de son axe relativement au bâti 24A.

Le vantail 30 comprend notamment une première section 42 en forme de secteur de disque centré sur l'axe A-A'. En option, le vantail 30 comprend également une deuxième section (non représentée), également en forme de secteur de disque centré sur l'axe A-A', mobile relativement à la première section 42 entre une position rétractée à l'intérieur de la première section 42 lorsque le vantail 30 est en position rétractée et une position déployée hors de la première section 42 lorsque le vantail 30 est en position déployée.

Dans le cas du deuxième portillon 12, représenté sur les Figures 3 et 4, chaque obstacle 28B est constitué par un vantail à effacement latéral 32, c'est-à-dire par un vantail monté mobile en translation par rapport au bâti 24B suivant un arc de cercle centré sur un axe longitudinal B-B'. Cet axe B-B' est l'axe sur lequel est centré l'arc de cercle décrit par le centre de gravité du vantail 32 lorsque le vantail 32 se déplace entre ses positions rétractée et déployée.

A cet effet, le vantail 32 est articulé audit bâti 24B par l'intermédiaire d'un parallélogramme d'articulation 44.

Ce parallélogramme d'articulation 44 comprend, de manière connue, au moins deux bielles 46, 48, 50 sensiblement parallèles les unes aux autres. Chacune desdites bielles 46, 48, 50 est montée pivotante autour d'un axe de rotation longitudinal primaire Ι-Γ par rapport au bâti 24B et autour d'un axe de rotation longitudinal secondaire J-J' par rapport au vantail 32. Pour chaque bielle 46, 48, 50, la distance entre les axes de rotation primaire Ι-Γ et secondaire J-J' de ladite bielle 46, 48, 50 est sensiblement égale à la distance entre les axes de rotation primaire Ι-Γ et secondaire J-J' de chaque autre bielle 46, 48, 50. En outre, pour chaque bielle 46, 48, 50, la distance de son axe de rotation primaire Ι-Γ à l'axe de rotation primaire Ι-Γ de chaque autre bielle 46, 48, 50 est sensiblement égale à la distance de son axe de rotation secondaire J-J' à l'axe de rotation secondaire J-J' de ladite autre bielle 46, 48, 50.

Les bielles 46, 48, 50 sont en particulier, dans l'exemple représenté, au nombre de trois. Elles comprennent des bielles de maintien 46, 48 et une bielle d'entraînement 50.

Chaque bielle de maintien 46, 48 est montée au bâti 24B par l'intermédiaire d'une première liaison pivot 52 d'axe Ι-Γ. Elle est également montée au vantail 32 par l'intermédiaire d'une deuxième liaison pivot 54 d'axe J-J'.

La bielle d'entraînement 50 est quant à elle montée au bâti 24B par l'intermédiaire d'une liaison pivot 56 d'axe Ι-Γ, et au vantail 32 par l'intermédiaire d'une liaison pivot d'axe J-J' associée à une glissière 58 de direction orthogonale à celle du pivot J-J' et, de préférence, approximativement orthogonale à l'effort appliqué par la bielle 50 lorsque le vantail 32 est à mi-parcours entre ses positions rétractée et déployée. La bielle d'entraînement 50 est en particulier interposée entre les bielles de maintien 46, 48.

Dans le cas du troisième portillon, représenté sur la Figure 5, chaque obstacle 28C est constitué par un vantail pivotant 34, c'est-à-dire par un vantail monté pivotant par rapport au bâti 24C autour d'un axe de rotation vertical D-D'. A cet effet, le vantail 34 est solidaire d'un arbre vertical 60 monté mobile autour de son axe relativement au bâti 24C.

La porte 20A, 20B, 20C de chaque portillon 10, 12, 14 comprend également, de manière connue, un dispositif (non représenté) de contrôle des autorisations d'accès des utilisateurs se présentant à l'entrée du passage 26A, 26B, 26C et de commande de l'ensemble moteur 22A, 22B, 22C. Un tel dispositif comprend typiquement un lecteur de titre adapté pour communiquer avec un titre d'accès d'un utilisateur, et un module de commande programmé pour commander ou non la mise en action de l'ensemble moteur 22A, 22B, 22C en fonction des données lues par le lecteur de titre dans une mémoire du titre d'accès.

Chaque portillon 10, 12, 14 comprend un ensemble moteur 22A, 22B, 22C pour chaque obstacle 28A, 28B, 28C. Cet ensemble moteur 22A, 22B, 22C est adapté pour déplacer l'obstacle 28A, 28B, 28C auquel il est associé entre ses positions rétractée et déployée.

A cet effet, l'ensemble moteur 22A, 22B, 22C comprend un arbre de sortie 62 et un moteur 64 pour entraîner l'arbre de sortie 62 en rotation autour de son axe, l'arbre de sortie 62 étant lié cinématiquement à l'obstacle 28A, 28B, 28C de sorte que la rotation de l'arbre de sortie 62 autour de son axe entraîne le déplacement de l'obstacle 28A, 28B, 28C entre ses positions rétractée et déployée.

Cet ensemble moteur 22A, 22B, 22C est sensiblement identique pour tous les portillons 10, 12, 14. En d'autres termes, les ensembles moteurs 22A, 22B, 22C des différents portillons 10, 12, 14 ont tous la même conception électromécanique, les pièces entrant dans la composition de ces ensembles moteurs 22A, 22B, 22C pouvant toutefois varier, aux tolérances de production près.

L'ensemble moteur 22A, 22B, 22C comprend également un réducteur 66 assurant une réduction de la vitesse de rotation et une augmentation du couple entre le rotor du moteur 64 et l'arbre de sortie 62, et une carte électronique 68 pour le pilotage du moteur 64, ledit réducteur 66 et ladite carte électronique 68 formant avec le moteur 64 et l'arbre 62 un motoréducteur 67. L'ensemble moteur 22A, 22B, 22C est en particulier constitué par ce motoréducteur 67.

La carte électronique 68 est programmée et paramétrable, c'est-à-dire qu'elle est pourvue d'un logiciel exécutable comportant des algorithmes basés sur des paramètres dont au moins une partie est modifiable dans un tableau de données stocké dans une mémoire réinscriptible de la carte 68. Ces paramètres modifiables comprennent typiquement des vitesses, des couples, des sens de rotation et/ou des constantes d'asservissement en une ou plusieurs positions du rotor du moteur 64.

De préférence, le paramétrage de cette carte électronique 68 est différent d'un portillon 10, 12, 14 à l'autre.

L'ensemble moteur 22A, 22B, 22C est assemblé à la porte 20A, 20B, 20C de manière à minimiser les mécanismes intermédiaires entre l'ensemble moteur 22A, 22B, 22C et l'obstacle 28A, 28B, 28C. A cet effet, les ensembles moteurs 22A, 22C des premier et troisième portillons 10, 14 sont chacun accouplé directement à l'obstacle 28A, 28B, 28C, c'est-à-dire que chacun entraîne l'arbre 40, 60 dont est solidaire l'obstacle 28A, 28B, 28C sans conversion de mouvement entre le mouvement de l'arbre de sortie 62 et le mouvement dudit arbre 40, 60. Ainsi, dans le cas du premier portillon 10, l'arbre de sortie 62 de l'ensemble moteur 22A est coaxial à l'arbre 40 et solidaire de ce dernier et, dans le cas du troisième portillon 14, l'arbre de sortie 62 de l'ensemble moteur 22C est coaxial à l'arbre 60 et solidaire de ce dernier.

En ce qui concerne le deuxième portillon 12, l'ensemble moteur 22B est accouplé directement à l'une des bielles 46, 48, 50 du parallélogramme d'articulation 44, en particulier à la bielle d'entraînement 50. Ainsi, l'arbre de sortie 62 de l'ensemble moteur 22B est coaxial à l'axe de rotation Ι-Γ de ladite bielle 50 et est solidaire de cette bielle 50.

Par ailleurs, dans le cas du premier portillon 10, chaque obstacle 28A est adapté pour absorber les chocs longitudinaux susceptibles d'être encaissés par le vantail 30.

A cet effet, le vantail 30 comprend une structure rigide 70 solidaire de l'arbre 40, un panneau 72 monté sur la structure rigide 70 et, interposé entre le panneau 72 et la structure rigide 70, un dispositif d'absorption de chocs 74 apte à se déformer élastiquement suivant la direction longitudinale.

Le dispositif d'absorption de chocs 74 est typiquement formé par une pluralité d'organes élastiques 76 interposés chacun entre le panneau 72 et la structure rigide 70, chaque organe élastique 76 étant typiquement formé par un sandwich de lamelles élastiques (non représentées) et de joints caoutchoucs (non représentés), les lamelles élastiques et les joints caoutchoucs se succédant les uns aux autres suivant la direction longitudinale.

Un procédé 100 de production de l'ensemble de portillons 10, 12, 14 va maintenant être décrit, en référence à la Figure 6.

Tout d'abord, lors d'une première étape 1 10, les ensembles moteurs 22A, 22B, 22C des portillons 10, 12, 14 sont fournis. Ainsi que cela a été décrit plus haut, ces ensembles moteurs 22A, 22B, 22C sont sensiblement identiques les uns aux autres.

Ensuite, lors d'étapes de fourniture 120, 122, 124, les portes 20A, 20B, 20C des portillons 10, 12, 14 sont fournies. En particulier, la porte 20A du portillon 10 est fournie équipée de vantaux basculants 30 lors de l'étape 120, la porte 20B du portillon 12 est fournie équipée de vantaux à effacement latéral 32 lors de l'étape 122, et la porte 20C du portillon 14 est fournie équipée de vantaux pivotants 34 lors de l'étape 124.

Puis les ensembles moteurs 22A, 22B, 22C sont paramétrés chacun selon un mode de fonctionnement propre au cours d'étapes respectivement 130, 132, 134. Enfin, l'ensemble moteur 22A est assemblé à la porte 20A au cours d'une première étape d'assemblage 140 de manière à former le premier portillon automatique 10, l'ensemble moteur 22B est assemblé à la porte 20B au cours d'une deuxième étape d'assemblage 142 de manière à former le deuxième portillon automatique 12, et l'ensemble moteur 22C est assemblé à la porte 20C au cours d'une troisième étape d'assemblage 144 de manière à former le troisième portillon automatique 14.

En particulier, au cours de l'étape d'assemblage 140, l'ensemble moteur 22A est accouplé directement au vantail 30, lors de l'étape d'assemblage 142, l'ensemble moteur 22B est accouplé directement à la bielle 50 et, lors de l'étape d'assemblage 144, l'ensemble moteur 22C est accouplé directement au vantail 34.

En variante (non représentée), les ensembles moteurs 22A, 22B, 22C sont paramétrés après avoir été assemblés à leur porte 20A, 20B, 20C respective, c'est-à-dire que les étapes 130, 132, 134 ont lieu après les étapes 140, 142, 144.

Grâce à l'invention décrite ci-dessus, il est ainsi possible de minimiser le nombre de pièces de rechange nécessaires pour les portillons 10, 12, 14 puisque la mécanique intermédiaire pour la transmission de mouvement entre la sortie de chaque ensemble moteur 22A, 22B, 22C et l'obstacle 28A, 28B, 28C qu'il entraîne est réduite au minimum.

En outre, la conception mécanique de chaque portillon 10, 12, 14 est simplifiée puisque, plutôt que de devoir concevoir pour chaque portillon 10, 12, 14 un mécanisme de transmission propre audit portillon 10, 12, 14, il suffit de modifier le paramétrage de l'ensemble moteur 22A, 22B, 22C de manière à adapter la vitesse de rotation et le couple en sortie de l'ensemble moteur 22A, 22B, 22C aux besoins. Cela permet également une réduction des coûts de production.

On notera que l'ensemble de portillons selon l'invention ne comprend pas nécessairement un unique premier portillon 10, un unique deuxième portillon 12 et un uniquement troisième portillon 14, ainsi que cela a été décrit ci-dessus, mais peut comprendre une pluralité de chacun des portillons 10, 12, 14.