Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
ATTACHMENT ASSEMBLY FOR A PIPE FOR SUPPLYING COOLANT IN A MOTOR VEHICLE
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2017/220917
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to an attachment assembly (1) of a pipe for supplying (2, 2') coolant on a motor vehicle body, comprising a support plate (3) intended to be mounted in fixed position on said body, and attachment means (6, 6') for attaching said pipe (2, 2') to said support plate (3), characterised in that said attachment means (6, 6') comprises a ring (4a) confining said supply conduit (2, 2') and an attachment lug (4b) intended to be anchored on said support plate (3).

Inventors:
GRUET, Didier (5 impasse du Gypse, Vaux Sur Seine, 78740, FR)
Application Number:
FR2017/051620
Publication Date:
December 28, 2017
Filing Date:
June 20, 2017
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
RENAULT S.A.S. (13-15 quai Alphonse Le Gallo, Boulogne Billancourt, 92100, FR)
International Classes:
F16L3/12; B60H1/00; B60K11/02; B60R16/02; F16L3/22; F16L3/237
Foreign References:
EP1847755A22007-10-24
EP1118776A12001-07-25
US20120205501A12012-08-16
Other References:
None
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1 . Ensemble de fixation (1 ) d'un conduit d'amenée (2, 2') de liquide de refroidissement sur une caisse de véhicule automobile, comprenant une platine support (3) destinée à être montée en position fixe sur ladite caisse, et des moyens de fixation (6, 6') pour fixer ledit conduit (2, 2') à ladite platine support (3), caractérisé en ce que lesdits moyens de fixation (6, 6') comprennent une bague (4a) emprisonnant ledit conduit d'amenée (2, 2') et une patte de fixation (4b) destinée à être ancré sur ladite platine support (3), ladite bague (4a) étant obtenue par surmoulage sur ledit conduit d'amenée (2, 2').

2. Ensemble selon la revendication 1 , caractérisé en ce que ladite patte de fixation (4b) s'étend parallèlement à un axe de ladite bague (4a). 3. Ensemble selon la revendication 1 ou 2, caractérisé en ce que les moyens de fixation (6, 6') comprennent un logement (5) ménagé dans ladite platine support (3) pour recevoir ladite patte de fixation (4b).

4. Ensemble de fixation selon l'une quelconque des revendications 1 à 3 caractérisé en ce que ladite patte de fixation (4b) présente à une extrémité libre un ergot anti-retour (7) interdisant le retrait de la patte de fixation (4b) après qu'elle a été ancrée sur ladite platine support (3).

5. Ensemble de fixation selon l'une quelconque des revendications 1 à 4, caractérisé en ce qu'il comprend deux moyens de fixation (6, 6') destinés à fixer chacun un conduit d'amenée (2, 2') distinct.

6. Procédé de fixation d'un conduit d'amenée (2) de liquide de refroidissement sur une caisse de véhicule automobile comprenant une étape d'obtention de moyens de fixation (6) comportant une bague (4a) emprisonnant ledit conduit d'amenée (2) et une patte de fixation (4b) destinée à être ancrée sur une platine support (3) montée en position fixe sur ladite caisse du véhicule automobile.

7. Procédé selon la revendication 6 dans laquelle l'étape d'obtention desdits moyens de fixation (6) comprend une étape de surmoulage de ladite bague (4a) sur ledit conduit d'amenée (2).

8. Procédé selon la revendication 6 ou 7, comprenant en outre une étape de fixation du conduit d'amenée (2) au cours de laquelle on ancre ladite patte de fixation (4b) dans un logement (5) de ladite platine (3).

9. Véhicule automobile comprenant un ensemble de fixation (1 ) d'un conduit d'amenée (2) selon l'une quelconque des revendications 1 à 5.

Description:
Ensemble de fixation d'un conduit d'amenée de liquide de refroidissement dans un véhicule automobile

La présente invention se rapporte à un ensemble de fixation d'un conduit d'amenée de liquide de refroidissement dans un véhicule automobile.

Dans le domaine des véhicules automobiles, l'agencement des éléments installés autour du moteur est fréquemment source de problèmes. En effet, la simplicité de montage et l'accessibilité des éléments pour la maintenance s'ajoutent aux exigences de solidité et de fiabilité de l'installation,

En particulier, un problème connu concerne la difficulté de fixer correctement et de manière relativement simple un conduit d'amenée d'eau du circuit de refroidissement du moteur.

Une solution connue, représentée en figure 1 , comprend une platine 1 1 fixée sur la caisse avant d'un véhicule automobile et présentant deux paires de pinces de fixation 13, 13' destinées chacune à maintenir fixe un conduit d'amenée 12, 12' de liquide de refroidissement.

Chaque conduit 12,12' de l'art antérieur selon la figure 1 présente deux marques imprimées 10-10"' sur sa circonférence extérieure, servant de repères. Chaque conduit 12,12' est aligné avec respectivement une pince de fixation 13, 13' afin qu'elle soit refermée entre les marques 10-10"'. Cette solution présente l'inconvénient d'être relativement complexe lors du montage. En effet, l'encombrement du moteur rend l'alignement de la pince 13, 13' avec les marques de chaque conduit 12, 12' associées peu aisée et augmente le temps nécessaire pour fixer à la bonne position le conduit d'amenée 12, 12' sur la caisse du véhicule automobile.

Aussi, il existe un besoin d'un ensemble de fixation d'un conduit d'amenée permettant une installation plus aisée.

On propose un ensemble de fixation d'un conduit d'amenée de liquide de refroidissement sur une caisse de véhicule automobile, comprenant une platine support destinée à être montée en position fixe sur ladite caisse, et des moyens de fixation pour fixer ledit conduit à ladite platine support. Lesdits moyens de fixation comprennent une bague emprisonnant ledit conduit d'amenée et une patte de fixation destinée à être ancrée sur ladite platine support.

Ainsi, il est relativement aisé d'installer le conduit d'amenée de liquide de refroidissement en position fixe sur la caisse du véhicule automobile.

En effet, la bague, qui présente une forme continue refermée sur elle- même, est installée autour du conduit d'amenée de sorte que la patte de fixation est pré-positionnée par rapport au conduit d'amenée. Aussi, il suffit d'enclencher cette patte de fixation sur la platine support pour que le conduit d'amenée soit installé sur à la caisse du véhicule automobile.

Une telle opération est plus simple que les solutions connues dans l'art antérieur, où il est nécessaire lors de l'installation de refermer les pinces de fixation autour du conduit d'amenée à la position repérée par des marques circonférentielles, ce qui, lors du montage, au voisinage du moteur du véhicule automobile, est une opération peu aisée.

Avantageusement, ladite bague est obtenue par surmoulage sur ledit conduit d'amenée. Ainsi, on peut pré-positionner la bague sur le conduit d'amenée et la fixer au conduit d'amenée avec la seule étape de surmoulage.

Avantageusement, ladite patte de fixation s'étend parallèlement à un axe de ladite bague. Ainsi, on pourra fixer le conduit d'amenée par un mouvement d'enclenchement de la patte de fixation à la platine support parallèle à l'axe du conduit d'amenée au niveau de la bague, ce qui constitue un mouvement d'installation relativement aisé à effectuer lors du montage.

Avantageusement, les moyens de fixation comprennent un logement ménagé dans ladite platine support pour recevoir ladite patte de fixation. Ainsi, on obtient des moyens de fixation plus économiques, car nécessitant une faible quantité de matière, et peu volumineux car intégrés à la platine support.

Avantageusement, ladite patte de fixation présente à une extrémité libre un ergot anti-retour interdisant le retrait de la patte de fixation après qu'elle a été ancrée sur ladite platine support. Ainsi, on améliore le maintien de la patte de fixation à la platine support, en particulier lorsque le conduit d'amenée est soumis aux mouvements du véhicule automobile en fonctionnement. Avantageusement, l'ensemble de fixation comprend deux conduits d'amenée associés chacun à un moyen de fixation distinct. En particulier, les deux conduits correspondent à un conduit d'arrivé du liquide de refroidissement au moteur et un conduit d'évacuation du liquide de refroidissement du moteur.

L'invention concerne aussi un procédé de fixation d'un conduit d'amenée de liquide de refroidissement sur une caisse de véhicule automobile comprenant une étape d'obtention de moyens de fixation comportant une bague emprisonnant ledit conduit d'amenée et une patte de fixation destinée à être ancrée sur une platine support montée en position fixe sur ladite caisse du véhicule automobile. Ainsi, l'étape d'obtention des moyens de fixation, réalisée avant le montage rend le montage du conduit d'amenée sur la caisse du véhicule automobile plus rapide et plus simple.

Avantageusement, l'étape d'obtention desdits moyens de fixation comprend une étape de surmoulage de ladite bague sur ledit conduit d'amenée.

Avantageusement, le procédé comprend en outre une étape de fixation du conduit au cours de laquelle on ancre ladite patte de fixation dans un logement de ladite platine.

Par exemple, on clipse la patte de fixation dans le logement de la platine support.

L'invention concerne aussi un véhicule automobile comprenant un ensemble de fixation d'un conduit d'amenée tel que décrit précédemment.

D'autres particularités et avantages de l'invention ressortiront à la lecture de la description faite ci-après d'un mode de réalisation particulier de l'invention, donné à titre indicatif mais non limitatif, en référence aux dessins annexés sur lesquels :

- la figure 1 est une représentation d'un ensemble de fixation connu dans l'art antérieur ;

- la figure 2 est une vue en perspective d'un ensemble de fixation selon un premier mode de réalisation de l'invention ;

- la figure 3 est une autre vue en perspective d'un ensemble de fixation selon le mode de réalisation de la figure 2 ; et

- la figure 4 est une vue de côté de l'ensemble de fixation selon le mode de réalisation de la figure 2. Dans la présente description, les termes avant, arrière, supérieur, inférieur, font référence aux directions avant et arrière du véhicule, lorsque le conduit d'amenée est fixé par les moyens de fixation selon l'invention à la caisse du véhicule automobile. Les axes X, Y, Z, correspondent respectivement à l'axe longitudinal (d'avant en arrière), transversal et vertical du véhicule.

Par sensiblement horizontal, longitudinal ou vertical, on entend une direction/un plan formant un angle d'au plus ±20°, voire d'au plus 10° ou d'au plus 5° avec une direction/un plan horizontal, longitudinal ou vertical.

Par sensiblement parallèle, perpendiculaire ou à angle droit, on entend une direction/un angle s'écartant d'au plus ±20°, voire d'au plus 10° ou d'au plus 5° d'une direction parallèle, perpendiculaire ou d'un angle droit.

En référence aux figures 2 et 3, un conduit d'amenée 2 de liquide de refroidissement permet la circulation du liquide de refroidissement entre un réservoir et le moteur d'un véhicule automobile.

Pour permettre le maintien du conduit d'amenée 2 lors du fonctionnement du véhicule automobile, ce conduit 2 est fixé sur la caisse du véhicule automobile. A cet effet, un ensemble de fixation 1 permet de fixer le conduit d'amenée 2 à la caisse du véhicule automobile.

L'ensemble de fixation comprend une platine support 3 destinée à être montée en position fixe sur la caisse du véhicule automobile.

La platine support 3 présente trois orifices 31 a, 31 b, 31 c destinés à être traversés chacun par un organe de solidarisation, non représenté, par exemple une vis ou un rivet, pour solidariser la platine support 3 à la caisse du véhicule automobile.

Ainsi, la platine support 3 lorsqu'elle est solidarisé à la caisse du véhicule automobile, s'étend dans un plan sensiblement vertical transversal.

La platine support 3 présente une surface d'appui 32 s'étendent sensiblement verticalement, sur laquelle le conduit d'amenée 2 vient s'appuyer.

L'ensemble de fixation 1 comprend aussi des moyens de fixation 6 pour fixer le conduit 2 à la platine support 3. En particulier, les moyens de fixation 6 permettent de maintenir le conduit 2 sur la surface d'appui 32 de la platine support 3. Le conduit 2 est appuyé sur une portion sensiblement verticale, de sorte qu'il est maintenu sensiblement verticalement, et donc parallèlement à la surface d'appui 32 de la platine support 3.

Les moyens de fixation 6 comprennent une bague 4a et une patte de fixation 4b. On pourra aussi se référer à l'ensemble formé par la bague 4a et la patte de fixation 4b comme étant un organe d'ancrage 4. L'organe d'ancrage 4 est destiné à s'ancrer sur la platine support 3.

La bague 4a des moyens de fixation 6 emprisonne le conduit d'amenée 2.

La bague 4a est formée d'une bande de matière circulaire continue. On entend par le terme de bague 4a une bande de matière obtenue refermée sur elle-même, sans moyen d'ouverture ou de fermeture circonférentielle.

Ici la bague 4a est obtenue par moulage et est installée autour du conduit d'amenée 2 sur une portion verticale, correspondant sensiblement à la portion verticale du conduit 2 devant être plaquée contre la platine support 3.

Autrement dit, en comparaison à l'art antérieur, on positionne la bague 4a sur le conduit 2 à une position comparable à la position définie par les marques repères 10, 10', 10", 10"' de chaque conduit de l'art antérieur.

Dans ce mode de réalisation, la bague 4a est obtenue par surmoulage sur le conduit 2, de sorte que la bague 4a est obtenue directement en position de fixation sur le conduit 2 et qu'elle y est installée de manière inamovible.

La patte de fixation 4b des moyens de fixation 6 est destinée à être ancrée sur la platine support 3.

La patte de fixation 4b est obtenue d'une pièce avec la bague 4a. La patte de fixation 4b est donc obtenue dans ce mode de réalisation lors de l'étape de surmoulage de la bague 4a sur le conduit 2.

La patte de fixation 4b s'étend dans une direction sensiblement parallèle à l'axe de la bague 4a. Par conséquent, eu égard à la configuration de fixation du conduit 2 sur la platine support 3, la patte de fixation 4b s'étend, par rapport au véhicule automobile, dans une direction sensiblement verticale.

La patte de fixation 4b est éloignée de la circonférence de la bague 4a, par une portion d'éloignement 41 (le repère 4c de la figure 4 doit être remplacé par le repère 41 ) s'étendant dans une direction radiale de la bague 4a. Ainsi, la portion d'éloignement 41 forme un angle sensiblement droit avec la patte de fixation 4b.

La patte de fixation 4b présente à une extrémité libre opposée à la portion d'éloignement 41 , un ergot anti-retour 7 interdisant le retrait de la patte de fixation 4b lorsqu'elle est ancrée sur la platine support 3.

Les moyens de fixation 6 comprennent aussi un logement 5 ménagé dans la platine support 3 pour recevoir la patte de fixation 4b.

Le logement 5 est conformé pour recevoir une patte de fixation 4b, qui est insérée depuis une position dite d'insertion jusqu'à une position engagée, dans laquelle elle est maintenue en position fixe dans le logement 5.

Le logement 5 est dimensionné pour permettre le passage de la patte de fixation 4b et de l'ergot anti-retour 7 de l'extrémité libre de la patte, entre la position d'insertion, et jusqu'à ce que l'ergot anti-retour 7 s'engage dans une ouverture d'engagement 71 , ce qui correspond à la position engagée de la patte de fixation 4b.

Lorsque l'ergot anti-retour 7 est engagé dans l'ouverture d'engagement 71 , la patte de fixation 4b ne peut être retirée librement du logement 5. Ceci correspond sensiblement à un clipsage de la patte de fixation 4b dans le logement 5.

Le logement 5 s'étend verticalement dans sa longueur, de sorte que la patte de fixation 4b peut être introduite du haut vers le bas, lorsque la platine est solidarisée à la caisse du véhicule automobile, jusqu'à une position engagée.

Le logement 5 présente en outre deux bords longitudinaux opposés à l'ouverture d'engagement 71 formant une liaison glissière avec la patte de fixation 4b, de manière à guider la patte de fixation 4b depuis la position d'insertion jusqu'à la position engagée.

De cette manière il est possible de fixer de manière relativement simple le conduit d'amenée 2 de liquide de refroidissement à la caisse du véhicule automobile.

Dans un autre mode de réalisation, représenté figure 2, l'ensemble de fixation 1 comprend deux conduits d'amenée 2, 2'. La platine 3 présente alors deux logements 5 et les moyens de fixations 6, 6' sont doublés de sorte à ce que chaque conduit d'amenée 2, 2' soit fixé sur la platine par un organe d'ancrage 4, 4' dédié ; chaque organe d'ancrage 4,4' comprenant comme énoncé précédemment une bague 4a et une patte de fixation 4b.

L'invention concerne aussi un procédé de fixation du conduit d'amenée 2 de liquide de refroidissement comprenant une étape au cours de laquelle on obtient les moyens de fixation 6.

Au cours de l'étape d'obtention des moyens de fixation 6, on surmoule l'organe d'ancrage 4 sur le conduit d'amenée 2, de telle sorte que la bague 4a emprisonne le conduit d'amenée 2 sur sa circonférence.

Le surmoulage fournit ainsi une bague 4a continue et une patte de fixation 4b tel que décrit précédemment.

La bague 4a est faite de sorte qu'elle forme un anneau de matière refermé et scellé, solidaire du conduit d'amenée 2.

En particulier, l'anneau 4a ainsi surmoulé ne peut ni être retiré du conduit d'amenée 2, ni glisser le long du conduit d'amenée 2.

Ensuite, on insère la patte de fixation 4b dans le logement 5 de la platine support 3 préalablement fixée à la caisse du véhicule automobile.

Lorsque la patte de fixation 4b atteint la position engagée précédemment décrite, elle est maintenue en position fixe et le conduit d'amenée 2 est alors installé sur la caisse du véhicule automobile.