Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
AUDIO DECODING AND READING SYSTEM
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2018/024953
Kind Code:
A1
Abstract:
An audio decoding and reading system comprises a computing module (1), a high-fidelity module (2) and a buffer-memory assembly (3b) which is intermediate between the computing module and the high-fidelity module. The buffer memory assembly is intended to store a sliding segment of a digital audio stream which is transmitted by the computing module to the high-fidelity module. In this manner, a speed of processing of said digital audio stream by a digital-analogue converter (22) of the high-fidelity module, can be independent of a speed of production of said digital audio stream by the computing module. A quality of acoustic emission which is improved results from this decoupling.

Inventors:
PLISSON, Damien (13 rue Georges Sand, PARIS, 75016, FR)
Application Number:
FR2017/051834
Publication Date:
February 08, 2018
Filing Date:
July 05, 2017
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
PLISSON, Damien (13 rue Georges Sand, PARIS, 75016, FR)
International Classes:
G06F3/16; G06F9/54; G11B20/10; G10L19/16
Attorney, Agent or Firm:
CABINET PLASSERAUD (66 rue de la Chaussée d'Antin, PARIS CEDEX 09, 75440, FR)
Download PDF:
Claims:
R E V E N D I C A T I O N S

1 . Système de décodage et de lecture audio, comprenant :

- un module informatique (1 ), adapté pour : recevoir des fichiers audio d'une source externe ou lire des fichiers audio sur un support d'enregistrement qui est connecté audit module informatique, lesdits fichiers audio étant codés conformément à un format de fichier, dit format de traitement informatique, qui est adapté pour appliquer un traitement informatique auxdits fichiers audio, et pour effectuer des opérations sur des données contenues dans lesdits fichiers audio, produire au moins un flux numérique audio qui est conforme à un format de flux numérique audio, à partir d'au moins un fichier audio reçu ou lu dans le format de traitement informatique, et recevoir des commandes d'utilisation saisies au moyen d'une interface d'utilisateur, qui déterminent des réglages du système ou des étapes d'une séquence de fonctionnement dudit système ; et

- un module de haute-fidélité (2), qui comprend un convertisseur numérique-analogique (22) et qui est adapté pour produire un signal analogique d'émission sonore à partir du flux numérique audio, et ledit module de haute-fidélité étant adapté en outre pour exécuter certaines des commandes d'utilisation, le système étant caractérisé en ce qu'il comprend en outre :

- un ensemble de mémoire tampon (3b), qui est agencé pour stocker un segment au moins du flux numérique audio produit par le module informatique (1 ),

- un ensemble d'écriture (3a), qui est agencé pour recevoir le flux numérique audio produit par le module informatique (1 ), et pour écrire ledit flux numérique audio dans l'ensemble de mémoire tampon (3b), et - un ensemble de lecture (3c), qui est agencé pour lire le flux numérique audio dans l'ensemble de mémoire tampon (3b), et pour transmettre le flux numérique audio lu à destination du convertisseur numérique- analogique (22), et en ce que l'ensemble de lecture (3c) est adapté en outre pour permettre un retard variable entre une écriture d'une donnée du flux numérique audio par l'ensemble d'écriture (3a) dans l'ensemble de mémoire tampon (3b), et une lecture ultérieure de ladite donnée du flux numérique audio dans ledit ensemble de mémoire tampon, de sorte qu'un débit instantané de la lecture soit indépendant d'un débit instantané de l'écriture.

2. Système selon la revendication 1 , adapté pour que le débit instantané de la lecture du flux numérique audio dans l'ensemble de mémoire tampon (3b) soit contrôlé d'une façon interne au module de haute-fidélité (2), en fonction de critères d'alimentation du convertisseur numérique-analogique (22) avec ledit flux numérique audio, ou de critères relatifs à l'émission sonore.

3. Système selon la revendication 1 ou 2, dans lequel le format du flux numérique audio, tel qu'écrit puis lu dans l'ensemble de mémoire tampon (3b), est utilisé par le convertisseur numérique-analogique (22) au sein du module de haute-fidélité (2) pour effectuer une conversion de format numérique en format analogique, afin de produire le signal analogique d'émission sonore.

4. Système selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel l'ensemble de mémoire tampon (3b) est de type mémoire circulaire, ou l'ensemble de mémoire tampon comprend deux blocs de mémoire séparés et contrôlés de sorte que des opérations d'écriture soient effectuées dans l'un des blocs et des opérations de lecture soient effectuées dans l'autre bloc pendant une même période de temps, puis les blocs sont échangés vis-à-vis des opérations d'écriture et de lecture pendant une période de temps ultérieure.

5. Système selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel l'ensemble de mémoire tampon (3b) possède une capacité suffisante pour stocker un segment de flux numérique audio qui correspond à une durée d'émission sonore supérieure à 1 seconde, de préférence supérieure à 5 secondes, voire supérieure à 10 secondes.

6. Système selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel le format de traitement informatique des fichiers audio est l'un parmi les formats WAV, AIFF, FLAC, WavPack, Apple Lossless, AAC, MP3, Ogg Vorbis, WMA, Monkey Audio APE, DTS, Dolby Digital ou AC-3 y compris ses versions Dolby TrueHD, Dolby Atmos, DTS:X, MQA, DSF, DSDIFF, SACD, et DVD Audio.

7. Système selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel l'ensemble de mémoire tampon (3b) et le convertisseur numérique- analogique (22) sont indépendants d'une première carte de circuit électronique sur laquelle le module informatique (1 ) est au moins partiellement constitué, une sortie du module informatique (1 ) est reliée à une entrée de l'ensemble d'écriture (3a) par une liaison de transmission du flux numérique audio (4), et le système comprend en outre des moyens pour transmettre une partie au moins des commandes d'utilisation au module de haute-fidélité (2).

8. Système selon la revendication 7, dans lequel l'ensemble de mémoire tampon (3b) et le convertisseur numérique-analogique (22) sont constitués au moins en partie sur une seconde carte de circuit électronique qui est séparée de ladite première carte de circuit électronique, et qui est commune à l'ensemble de mémoire tampon et au convertisseur numérique- analogique.

9. Système selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel l'ensemble de mémoire tampon (3b) et le convertisseur numérique- analogique (22) sont contenus dans un boîtier de protection électromagnétique (20), et le module informatique (1 ) est situé à l'extérieur dudit boîtier.

10. Système selon l'une quelconque des revendications précédentes, comprenant en outre au moins une unité d'alimentation électrique (21 ) qui est dédiée à l'ensemble de lecture (3c) et au convertisseur numérique-analogique (22), en étant isolée du module informatique (1 ) et d'une autre unité d'alimentation électrique (1 1 ) qui est dédiée audit module informatique.

1 1 . Système selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel le module de haute-fidélité (2) est adapté en outre pour transmettre au module informatique (1 ) l'un au moins parmi une information sur un état d'avancement d'un traitement du flux numérique audio par ledit module de haute-fidélité, un message d'accuser-réception d'un changement de fréquence d'échantillonnage audio, un message d'accuser-réception d'un changement de profondeur d'échantillonnage audio, un message d'accuser-réception d'un changement de format de modulation ou codage du flux numérique audio, un message indicatif d'un espace disponible dans l'ensemble de mémoire tampon (3b) pour l'écriture d'une suite du flux numérique audio, un message d'accuser- réception d'une commande d'utilisation, et une information sur un état d'exécution d'une commande d'utilisation. 12. Système de décodage et de lecture audio selon la revendication 1 1 , couplé à un système de décodage et de lecture vidéo, dans lequel le module de haute-fidélité (2) est adapté en outre pour transmettre au module informatique (1 ) des informations sur l'état d'avancement du traitement du flux numérique audio par ledit module de haute-fidélité, et dans lequel l'un au moins parmi le système de décodage et de lecture audio et le système de décodage et de lecture vidéo est adapté pour ajuster une synchronisation entre l'émission sonore qui est produite à partir du signal analogique d'émission sonore, et des images qui sont affichées à partir de données d'affichage vidéo produites par le système de décodage et de lecture vidéo.

Description:
SYSTEME DE DECODAGE ET DE LECTURE AUDIO

La présente invention concerne un système de décodage et de lecture audio.

Un tel système comprend usuellement :

- un module informatique, qui est adapté pour : recevoir des fichiers audio d'une source externe ou lire des fichiers audio sur un support d'enregistrement qui est connecté à ce module informatique, les fichiers audio étant codés conformément à un format de fichier, dit format de traitement informatique, qui est adapté pour leur appliquer un traitement informatique, et pour effectuer des opérations sur des données qui sont contenues dans ces fichiers audio, produire au moins un flux numérique audio qui est conforme à un format de flux numérique audio, à partir d'au moins un fichier audio qui est reçu ou lu dans le format de traitement informatique, et recevoir des commandes d'utilisation qui sont saisies au moyen d'une interface d'utilisateur, et qui déterminent des réglages du système ou des étapes d'une séquence de fonctionnement du système ; et

- un module de haute-fidélité (hifi), qui comprend un convertisseur numérique-analogique et qui est adapté pour produire un signal analogique d'émission sonore à partir du flux numérique audio, et ce module de haute-fidélité est adapté en outre pour exécuter certaines des commandes d'utilisation.

Dans des systèmes de ce type qui sont connus de l'art antérieur, le module informatique peut être en réalité un microordinateur qui contrôle le module de haute-fidélité. Le flux numérique audio est transmis par le module informatique au module de haute-fidélité soit par une liaison synchrone, soit par une liaison asynchrone à transmission par paquets de données de petites tailles. Une liaison synchrone qui est utilisée ainsi peut être conforme à l'une des normes S / PDIF, I2S, AES / EBU, par exemple, mais de façon générale, une liaison synchrone présente des fluctuations de débit pour le flux de données qui est transmis. Ces fluctuations de débit, appelées «jitter» en anglais, peuvent résulter de fluctuations de la cadence d'horloge du module informatique, mais aussi de fluctuations d'une tension de référence qui est utilisée pour détecter des changements de valeurs dans les données qui sont transmises. En effet, une telle tension de référence est obtenue à partir d'une tension d'alimentation, qui peut elle-même fluctuer en fonction d'appels de puissance aléatoires, surtout quand plusieurs modules consommateurs d'énergie électrique sont alimentés en parallèle par une même unité d'alimentation électrique.

Lorsqu'une liaison asynchrone, par exemple de type USB audio, est utilisée entre le module informatique et le module de haute-fidélité, une liaison supplémentaire qui est de nouveau du type synchrone est alors utilisée au sein du module de haute-fidélité entre l'interface USB de ce module et le convertisseur numérique-analogique. L'inconvénient de fluctuation du débit d'une liaison synchrone est donc encore présent.

Or des irrégularités dans le débit de transmission du flux numérique audio, entre le module informatique et le convertisseur numérique-analogique, dégradent le signal analogique d'émission sonore qui est envoyé à un amplificateur puis à des haut-parleurs. La qualité acoustique qui est perçue par l'utilisateur est dégradée de cette façon.

Une autre cause de dégradation de la qualité acoustique qui est perçue par l'utilisateur est l'existence d'interférences électromagnétiques qui sont captées par la liaison de transmission entre le module informatique et le module de haute-fidélité. Ce phénomène est couramment appelé effet d'antenne, et peut aussi intervenir au sein du module de haute-fidélité ou encore en aval de celui-ci.

Il existe des circuits qui réduisent les fluctuations du débit de transmission d'un flux et les effets d'antenne qui viennent d'être décrits. De tels circuits sont à incorporer dans le module de haute-fidélité d'un système de décodage et de lecture audio, entre la liaison de transmission du flux numérique audio en provenance du module informatique et le convertisseur numérique-analogique. Mais de tels circuits additionnels sont complexes et coûteux. En outre, ils provoquent des consommations additionnelles d'énergie électrique, et sont donc susceptibles de provoquer à leur tour des interférences électromagnétiques et des fluctuations de la tension d'alimentation au sein du module de haute-fidélité.

A partir de cette situation, un but de l'invention est de proposer une nouvelle architecture de systèmes de décodage et de lecture audio, qui ne présente pas les inconvénients précités. En particulier, l'invention vise à améliorer la qualité acoustique qui peut être fournie par un système de décodage et de lecture audio, sans augmenter significativement sa complexité ni son prix.

Pour atteindre ce but ou d'autres, l'invention propose un système de décodage et de lecture audio qui comprend un module informatique et un module de haute-fidélité comme décrit précédemment, mais qui comprend en outre :

- un ensemble de mémoire tampon, qui est agencé pour stocker un segment au moins du flux numérique audio qui est produit par le module informatique, - un ensemble d'écriture, qui est agencé pour recevoir le flux numérique audio produit par le module informatique, et pour écrire ce flux numérique audio dans l'ensemble de mémoire tampon, et

- un ensemble de lecture, qui est agencé pour lire le flux numérique audio dans l'ensemble de mémoire tampon, et pour transmettre le flux numérique audio lu à destination du convertisseur numérique- analogique.

Selon une caractéristique supplémentaire de l'invention, l'ensemble de lecture est adapté en outre pour permettre un retard variable entre une écriture d'une donnée du flux numérique audio par l'ensemble d'écriture dans l'ensemble de mémoire tampon, et une lecture ultérieure de la même donnée du flux numérique audio dans l'ensemble de mémoire tampon, de sorte qu'un débit instantané de la lecture soit indépendant d'un débit instantané de l'écriture.

L'ensemble de mémoire tampon qui est introduit par l'invention permet donc de découpler la vitesse de lecture du flux numérique audio à destination du module de haute-fidélité, de la vitesse selon laquelle ce flux numérique audio a été stocké antérieurement dans l'ensemble de mémoire tampon. Ainsi, des variations de la vitesse d'écriture, dues notamment aux fluctuations de débit de la transmission entre le module informatique et un ensemble d'écriture qui est dédié à l'enregistrement dans l'ensemble de mémoire tampon, sont absorbées par une longueur variable du segment de flux numérique audio qui est contenu à chaque instant dans l'ensemble de mémoire tampon. La vitesse de lecture, selon laquelle le flux numérique audio est lu dans l'ensemble de mémoire tampon, peut alors être pilotée par le module de haute-fidélité, sans être soumise aux fluctuations de débit et aux interférences électromagnétiques de la transmission à partir du module informatique. La vitesse de lecture et le débit d'alimentation du convertisseur numérique-analogique avec le flux numérique audio, peuvent ainsi présenter une régularité qui est très supérieure. La qualité d'émission acoustique que permet un tel système de décodage et de lecture audio est améliorée en conséquence.

Par ailleurs, un ensemble de mémoire tampon tel qu'utilisé dans la présente invention est moins onéreux et moins consommateur en énergie électrique que des circuits de réduction des fluctuations de débit de transmission, et de réduction des effets d'antenne. En outre, les ensembles de mémoire tampon, d'écriture et de lecture génèrent moins d'interférences électromagnétiques, et aussi moins d'appels de puissance aléatoires à une unité d'alimentation électrique.

L'ensemble de mémoire tampon qui est introduit par l'invention peut être inclus dans le module de haute-fidélité, mais pas nécessairement. En particulier, il peut constituer un module supplémentaire séparé, qui est intermédiaire entre une liaison de transmission du flux numérique audio en provenance du module informatique, et une entrée du module de haute-fidélité.

Par ailleurs, l'interface d'utilisateur qui est utilisée pour saisir les commandes d'utilisation du système de décodage et de lecture audio, ne fait pas nécessairement partie du système lui-même. En effet, ce peut être une interface externe, notamment une interface à usages multiples, telles qu'une télécommande universelle ou un terminal de saisie qui est relié par réseau de transmission au système de décodage et de lecture audio. En particulier, ce peut être une tablette tactile, connectée par wifi ou Bluetooth au système de décodage et de lecture audio.

De préférence, le système de décodage et de lecture audio de l'invention peut être adapté en outre pour que le débit instantané de la lecture du flux numérique audio dans l'ensemble de mémoire tampon soit contrôlé d'une façon interne au module de haute-fidélité, en fonction de critères d'alimentation du convertisseur numérique-analogique avec ce flux numérique audio, ou de critères relatifs à l'émission sonore.

De préférence aussi, le format du flux numérique audio, tel qu'écrit puis lu dans l'ensemble de mémoire tampon, peut être celui utilisé par le convertisseur numérique-analogique au sein du module de haute-fidélité pour effectuer la conversion du format numérique en format analogique, afin de produire le signal analogique d'émission sonore.

En particulier, il est avantageux qu'aucune opération de transformation du flux numérique audio qui serait susceptible de provoquer des retards variables dans le traitement de ce flux, et/ou qui serait conséquente à réaliser, et/ou qui provoquerait elle-même des interférences parasites et des fluctuations d'une tension de référence utilisée, ne soit effectuée après la lecture du flux numérique audio dans l'ensemble de mémoire tampon. De telles opérations de transformation du flux numérique audio, telles que des modifications de la fréquence d'échantillonnage du signal d'émission sonore, ou des modifications du type de la modulation audio, par exemple du type PCM, pour «puise code modulation» en anglais, vers le type DSD, pour «direct stream digital» en anglais, ou dans le sens inverse, sont donc avantageusement exécutées au sein du module informatique. Dans certaines réalisations de l'invention, l'ensemble de mémoire tampon peut être du type mémoire circulaire. Dans d'autres réalisations, il peut comprendre deux blocs de mémoire qui sont séparés et contrôlés de sorte que des opérations d'écriture soient effectuées dans l'un des blocs et des opérations de lecture soient effectuées dans l'autre bloc pendant une même période de temps, puis les blocs sont échangés vis-à-vis des opérations d'écriture et de lecture pendant une période de temps ultérieure. Préférablement, l'ensemble de mémoire tampon peut posséder une capacité suffisante pour stocker un segment de flux numérique audio qui correspond à une durée d'émission sonore supérieure à 1 seconde, de préférence supérieure à 5 secondes, voire supérieure à 10 secondes.

Le format de traitement informatique des fichiers audio peut être l'un des suivants : WAV, AIFF, FLAC, WavPack, Apple Lossless, AAC, MP3, Ogg Vorbis, WMA, Monkey Audio APE, DTS y compris ses versions successives, Dolby Digital ou AC-3 y compris ses versions successives telles que Dolby TrueHD, Dolby Atmos, DTS:X, MQA, DSF, DSDIFF, SACD, et DVD Audio.

Dans des premiers perfectionnements de l'invention qui sont destinés à réduire les interférences parasites entre le module informatique et le module de haute-fidélité, l'ensemble de mémoire tampon et le convertisseur numérique- analogique peuvent être indépendants d'une première carte de circuit électronique sur laquelle le module informatique est constitué au moins partiellement. Dans ce cas, une sortie du module informatique est reliée à une entrée de l'ensemble d'écriture par une liaison de transmission du flux numérique audio. Le système comprend alors aussi des moyens pour transmettre une partie au moins des commandes d'utilisation au module de haute-fidélité. Préférablement pour de tels perfectionnements, l'ensemble de mémoire tampon et le convertisseur numérique-analogique peuvent être constitués au moins en partie sur une seconde carte de circuit électronique qui est séparée de la première carte de circuit électronique, et qui est commune à l'ensemble de mémoire tampon et au convertisseur numérique-analogique.

Dans des deuxièmes perfectionnements de l'invention qui sont aussi destinés à réduire les interférences parasites entre le module informatique et le module de haute-fidélité, l'ensemble de mémoire tampon et le convertisseur numérique-analogique peuvent être contenus dans un boîtier de protection électromagnétique. Le module informatique est alors situé à l'extérieur de ce boîtier.

Dans des troisièmes perfectionnements de l'invention destinés à réduire des couplages parasites qui se produiraient à travers l'alimentation électrique des modules, le système peut comprendre en outre au moins une unité d'alimentation électrique qui est dédiée à l'ensemble de lecture et au convertisseur numérique-analogique, en étant isolée du module informatique et d'une autre unité d'alimentation électrique qui est dédiée à ce module informatique.

Par ailleurs, de façon générale pour l'invention, le module de haute- fidélité peut être adapté en outre pour transmettre au module informatique l'un au moins parmi une information sur un état d'avancement d'un traitement du flux numérique audio par ce module de haute-fidélité, un message d'accuser- réception d'un changement de fréquence d'échantillonnage audio, un message d'accuser-réception d'un changement de profondeur d'échantillonnage audio, un message d'accuser-réception d'un changement de format de modulation ou d'un changement de format de codage du flux numérique audio, un message indicatif d'un espace qui est disponible dans l'ensemble de mémoire tampon pour l'écriture d'une suite du flux numérique audio, un message d'accuser- réception d'une commande d'utilisation, et une information sur un état d'exécution d'une commande d'utilisation. Dans ce cas, le système de décodage et de lecture audio de l'invention peut être couplé à un système de décodage et de lecture vidéo. Le module de haute-fidélité est alors adapté pour transmettre en particulier au module informatique les informations sur l'état d'avancement du traitement du flux numérique audio par le module de haute- fidélité. Alors, l'un au moins parmi le système de décodage et de lecture audio et le système de décodage et de lecture vidéo peut être adapté pour ajuster une synchronisation entre l'émission sonore qui est produite à partir du signal analogique d'émission sonore, et des images qui sont affichées à partir de données d'affichage vidéo produites par le système de décodage et de lecture vidéo.

D'autres particularités et avantages de la présente invention apparaîtront dans la description ci-après d'un exemple de réalisation non limitatif, en référence au dessin suivant qui est annexé :

- la figure 1 est un diagramme général d'un système de décodage et de lecture audio conforme à l'invention.

Des modules et composants du système de décodage et de lecture audio, qui sont connus de l'Homme du métier et ne sont pas directement concernés par l'invention, ne sont pas représentés ni décrits dans la suite. Mais il est entendu que de tels modules et composants sont repris dans la réalisation de l'invention qui est rapportée maintenant. Il en est de même pour des valeurs numériques et des paramètres du système qui sont utilisés sans être modifiés par l'invention.

Les références 1 et 2 désignent respectivement le module informatique et le module de haute-fidélité. Bien que ce soit optionnel pour l'invention, les modules 1 et 2 sont alimentés en énergie électrique à partir de deux unités d'alimentation séparées, notées ALIM. : l'unité 1 1 pour le module informatique 1 et l'unité 21 pour le module de haute-fidélité 2. En outre, lorsque les modules 1 et 2 sont réalisés chacun sur une (des) carte(s) de circuit(s) électronique(s) qui est (sont) séparée(s) de celle(s) de l'autre module, chacun des modules 1 et 2 peut être enfermé dans un boîtier d'isolation contre des rayonnements électromagnétiques parasites qui est dédié à ce module. Ainsi le module informatique 1 peut être logé à l'intérieur d'un boîtier 10, et le module de haute- fidélité 2 peut être logé à l'intérieur d'un boîtier séparé 20.

Le module informatique 1 peut recevoir des fichiers audio qui sont codés dans un format de traitement informatique, à partir de plusieurs sources telles qu'un support d'enregistrement local ou des sources distantes qui sont reliées au module informatique par un réseau de transmission. Le format des fichiers audio qui sont ainsi reçus ou lus par l'unité informatique 1 peut être WAV, AIFF, FLAC, WavPack, Apple Lossless, AAC, MP3, Ogg Vorbis, WMA, Monkey Audio APE, DTS y compris ses versions successives, Dolby Digital ou AC-3 y compris ses versions successives telles que Dolby TrueHD, Dolby Atmos, DTS:X, MQA, DSF, DSDIFF, SACD, et DVD Audio de façon non- limitative, et a été appelé format de traitement informatique des fichiers audio dans la partie générale de la présente description. Le module informatique 1 applique à ce(s) fichier(s) audio des traitements qui sont connus de l'Homme du métier, afin de produire un flux numérique audio qui correspond, sous forme numérique, au signal sonore à produire. Ces traitements qui sont exécutés par le module informatique 1 peuvent comprendre notamment une conversion de la fréquence d'échantillonnage du signal d'émission sonore, appelée fréquence d'échantillonnage audio, et/ou une conversion de la profondeur de cet échantillonnage, voire du format de modulation du flux numérique audio. On entend par profondeur d'échantillonnage le nombre de bits qui constitue l'échelle de numérisation de l'amplitude du signal d'émission sonore. D'autres traitements qui peuvent aussi être exécutés par le module informatique 1 , sur le(s) fichier(s) audio dans le format de traitement informatique ou sur le flux numérique audio, sont par exemple des filtrages de correction acoustique tels qu'appliqués par des égaliseurs, des filtrages de convolution et autres d'amélioration du signal d'émission sonore tel que perçu par un auditeur en tenant compte potentiellement de l'impact du système de reproduction aval, y compris l'amplificateur et les enceintes, ainsi que l'acoustique de la salle d'écoute.

Par ailleurs, le module informatique 1 reçoit des commandes de la part d'un utilisateur, appelées commandes d'utilisation, qui concernent le fonctionnement qui est désiré pour le système : commandes de démarrage, d'arrêt, de mise en veille, commandes de sélection de morceaux musicaux, de changement de la position de lecture, commandes d'ajustement de la puissance sonore, etc. Ces commandes peuvent être saisies par l'utilisateur au moyen d'une interface d'utilisateur, qui peut être dédiée au système de décodage et de lecture audio, comme un clavier ou tableau de saisie, ou bien être un terminal de saisie à usages multiples, comme une tablette informatique. Certaines de ces commandes d'utilisation peuvent être destinées au module informatique 1 , comme par exemple des commandes de sélection ou de programmation des morceaux musicaux, alors que d'autres commandes d'utilisation peuvent être destinées au module de haute-fidélité 2, comme par exemple des commandes d'ajustement de la puissance sonore. D'autres commandes encore peuvent concerner les deux modules informatique 1 et de haute-fidélité 2. De façon connue, le module de haute-fidélité 2, aussi appelé module hifi, comprend un convertisseur numérique-analogique 22, noté CNA, qui convertit le flux numérique audio en signal analogique d'émission sonore. Ce signal analogique d'émission sonore est ensuite envoyé à un amplificateur puis à une (des) enceinte(s) pour produire l'émission sonore. Bien que cela ne soit pas représenté, le module de haute-fidélité 2 peut comporter plusieurs canaux audio en parallèle (plusieurs canaux distincts dans le cas d'une chaîne stéréophonique, canal de basses...), chaque canal comportant son propre convertisseur numérique-analogique. Une liaison de transmission 4, qui peut être du type synchrone ou asynchrone, assure la transmission du flux numérique audio à partir d'une sortie du module informatique 1 au module de haute-fidélité 2.

Selon l'invention, une unité de stockage intermédiaire 3 est insérée sur le chemin de transmission du flux numérique audio entre le module informatique 1 et le convertisseur numérique-analogique 22. Possiblement mais pas obligatoirement, cette unité de stockage intermédiaire 3 peut être incluse dans le module de haute-fidélité 2. Elle possède en entrée un ensemble d'écriture 3a, qui est destiné à inscrire le flux numérique audio dans un ensemble de mémoire tampon 3b, au fur et à mesure que ce flux est transmis par l'unité informatique 1 via la liaison de transmission 4. Simultanément, l'unité de stockage intermédiaire 3 comprend un ensemble de lecture 3c, qui est destiné à lire le flux numérique audio dans l'ensemble de mémoire tampon 3b, au fur et à mesure que ce flux est traité par le convertisseur numérique- analogique 22. Ainsi, le module de haute-fidélité 2 peut contrôler le débit de conversion du flux numérique audio en signal analogique d'émission sonore, indépendamment du débit d'alimentation de l'ensemble d'écriture 3a par l'unité informatique 1 . Les fonctionnements de l'ensemble d'écriture 3a et de l'ensemble de lecture 3c sont indépendants, et un segment glissant du flux numérique audio est contenu à chaque instant dans l'ensemble de mémoire tampon 3b. Ce segment de flux numérique audio possède une longueur instantanée qui est libre, ou avec le minimum de contraintes de sorte qu'elle varie essentiellement en fonction de la vitesse instantanée de réception du flux en provenance de l'unité informatique 1 , et de la vitesse instantanée de traitement du même flux par le convertisseur numérique-analogique 22. Autrement dit, la vitesse instantanée de réception du flux numérique audio en provenance de l'unité informatique 1 n'a que très peu d'influence, ou pas d'influence sur la vitesse instantanée de traitement du convertisseur numérique-analogique 22. Cette dernière vitesse peut alors être contrôlée par l'unité de haute-fidélité 2 en fonction d'un débit nominal du convertisseur numérique-analogique 22, ou pour reproduire une vitesse nominale d'émission sonore. Pour cela, la capacité de l'ensemble de mémoire tampon 3b est préférablement suffisante pour contenir des accumulations d'écarts entre les vitesses instantanées d'écriture et de lecture qui pourraient se produire sur des morceaux de musique entiers. Par exemple, la capacité de l'ensemble de mémoire tampon 3b peut être dimensionnée pour contenir 1 seconde, voire 5 ou 10 secondes de morceau musical.

Pour permettre une écriture et une lecture simultanées, l'unité de stockage intermédiaire 3 peut comporter un ou plusieurs modules chacun de type mémoire circulaire. Alternativement, l'ensemble de mémoire tampon 3b peut comprendre deux blocs de mémoire indépendants qui sont utilisés alternativement l'un exclusivement en écriture, l'autre exclusivement en lecture, puis les deux utilisations en écriture et en lecture sont échangées entre les deux blocs de mémoire, et ce à répétition ou périodiquement pendant toute une séquence de décodage et de lecture d'un même morceau d'émission sonore. Selon la structure qui est utilisée pour l'unité de stockage intermédiaire 3, l'ensemble d'écriture 3a peut comprendre une ou plusieurs unités d'écriture, et l'ensemble de lecture 3c peut comprendre une ou plusieurs unités de lecture. Possiblement aussi, le flux numérique audio peut être écrit et lu dans l'ensemble de mémoire tampon 3b, par l'ensemble d'écriture 3a et par l'ensemble de lecture 3c respectivement, sous forme de blocs successifs qui peuvent avoir des longueurs quelconques, égales ou différentes entre l'écriture et la lecture. Des longueurs possibles de blocs sont par exemple 2 ou 3 kilooctets pour l'écriture, et la lecture peut être effectuée avec des blocs de 1 , 16 ou 24 bits selon la profondeur de l'échantillonnage. L'utilisation de telles unités de stockage intermédiaire, y compris la coordination entre les adresses d'écriture et de lecture par rapport à la libération de l'espace de stockage une fois la lecture effectuée, est supposée connue de l'Homme du métier et n'est pas reprise ici.

La référence 5 qui est indiquée dans la figure désigne une transmission bidirectionnelle de données de fonctionnement entre le module informatique 1 et le module de haute-fidélité 2. Dans le sens du module informatique 1 vers le module de haute-fidélité 2, ces données de fonctionnement comprennent notamment les commandes d'utilisation déjà évoquées plus haut, et des messages d'information sur des changements de fréquence d'échantillonnage, des changements de profondeur d'échantillonnage et/ou de format de modulation qui sont appliqués au flux numérique audio. Pour le sens opposé de transmission, du module de haute-fidélité 2 vers le module informatique 1 , les données de fonctionnement qui sont transmises peuvent comprendre des informations sur un état d'avancement du traitement du flux numérique audio par le module de haute-fidélité 2, ou plus spécifiquement par le convertisseur 22, des messages d'accuser-réception de changements de la fréquence d'échantillonnage, de la profondeur d'échantillonnage et/ou du format de modulation qui ont été préalablement indiqués par le module informatique 1 au module de haute-fidélité 2, des messages indicatifs de l'espace qui est disponible dans l'ensemble de mémoire tampon 3b, pour commander éventuellement d'ajuster la vitesse de transmission de la suite du flux numérique audio par la liaison de transmission 4, des messages d'accuser- réception de commandes d'utilisation qui ont été transmises préalablement par le module informatique 1 au module de haute-fidélité 2, des informations sur un état d'exécution d'une commande d'utilisation, etc. Possiblement, le système de décodage et de lecture audio qui vient d'être décrit peut constituer la partie audio d'un dispositif de décodage et de lecture audio et vidéo. Un tel dispositif mixte comprend donc en outre une chaîne de traitement et d'affichage vidéo, appelée couramment voie vidéo. Une telle voie vidéo comprend elle-même un système de décodage et de lecture vidéo pour alimenter un système d'affichage avec un flux d'images à afficher successivement. Une partie du module informatique 1 peut alors être partagée avec la voie vidéo, notamment pour les fonctions de réception des fichiers audio/vidéo et réception des commandes d'utilisation . Alors, la transmission 5 peut en outre être utilisée pour transmettre dans les deux sens des messages ou des balises de synchronisation pour contrôler les avancements de émission sonore et de l'affichage vidéo l'un par rapport à l'autre.

Il est entendu que l'invention peut être reproduite en modifiant des aspects secondaires du mode de réalisation qui vient d'être décrit en détail. En particulier, les séparations des modules informatiques et de haute-fidélité sur des cartes de circuits électroniques séparées, et/ou dans des boîtiers séparés, et/ou avec des unités d'alimentation électrique qui sont séparées, sont des améliorations avantageuses mais optionnelles. Encore optionnellement, l'ensemble de lecture et le convertisseur numérique-analogique peuvent être alimentés par deux unités d'alimentation électrique qui sont séparées.