Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
BAGGAGE DEVICE
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2019/243979
Kind Code:
A1
Abstract:
Baggage device comprising: a suitcase (99) with substantially rigid sides (7, 8 17, 77) and two substantially rigid faces (1, 10), wherein the sides comprise a flexible extendable attachment part (6) for attaching objects on the face (1); and wherein the suitcase (99) comprises one or more wheels (21) which protrude relative to a face (10) and one or more wheels (3) which protrude relative to a side (17), and a handle (2) with an articulated connection (12) to the suitcase; such that the suitcase (99) is configured to allow a user to pull the suitcase along on the wheels (3, 21) when the suitcase is in two vertical and orthogonal orientations.

Inventors:
DUSSOUCHET GAEL (FR)
Application Number:
IB2019/055012
Publication Date:
December 26, 2019
Filing Date:
June 15, 2019
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
DUSSOUCHET GAEL (FR)
International Classes:
A45C5/14; A45C7/00; A45C13/26; A45C13/30; A45C13/36; B65D21/02
Domestic Patent References:
WO2013045735A12013-04-04
Foreign References:
US20170181514A12017-06-29
US20130037364A12013-02-14
US20100147642A12010-06-17
AU2017201239B12017-06-01
GB2515508A2014-12-31
US20150014949A12015-01-15
US20090315284A12009-12-24
US8118145B12012-02-21
US20170181514A12017-06-29
US20130037364A12013-02-14
US20100147642A12010-06-17
Attorney, Agent or Firm:
NICOLLE, Olivier (FR)
Download PDF:
Claims:
Revendications

1. Appareil pour bagages comprenant une valise avec des côtés

sensiblement rigides (7, 8, 17. 77) et deux faces sensiblement rigides (1 , 10), dans lequel les côtés comprennent une partie flexible extensible (6) pour fixer des objets sur une face (1) et dans lequel la valise (99) comprend une ou plusieurs roues (21 ) qui font saillie en référence à une face (10) et une ou plusieurs roues (3) qui font saillie en référence à un côté (17), et une poignée (2) avec une liaison articulée (12) à la valise, ledit appareil étant caractérisé en ce que la valise comprend :

-une face arrière (1 ) comprenant des nervures surélevées et des pistes creuses (11 ) aptes à s’emboîter avec des nervures surélevées et des pistes creuses (20) correspondantes d’une face avant (10) d’une autre valise ; et

-une face avant (10) comprenant des nervures surélevées et des pistes creuses (20) aptes à s’emboîter avec la face arrière (1 ) d’une autre valise, ainsi que des roues (21) de taille choisie encastrées dans ladite face avant (10), et configurées pour permettre à l’utilisateur de faire rouler la valise selon les deux orientations verticale et horizontale, et permettant d’éviter de créer une protubérance trop importante pour permettre l’assemblage desdites valises tout en assurant à ladite valise (99) de rouler sans frottement au sol.

2. Appareil selon la revendication 1 , caractérisé en ce qu’il comprend une partie de fixation flexible extensible comprenant une sangle rétractable qui s’étend sur un côté (77) et se clipse dans un clip de boucle (16) sur le côté opposé (8) de la valise.

3. Appareil selon la revendication 2, caractérisé en ce que la partie de

fixation flexible extensible est configurée pour s’étendre par un mécanisme de bobine.

4. Appareil selon l'une des revendication 1 à 3, caractérisé en ce que la liaison articulée (12) de la poignée (2) est configurée pour permettre le verrouillage de la poignée (2) selon deux positions, permettant de faciliter la traction de la valise selon les deux orientations verticale et horizontale.

5. Appareil selon l'une des revendications 1 à 3. caractérisé en ce que la liaison articulée (12) comprend une articulation apte à permettre une pluralité de positions verrouillées.

6. Appareil selon l'une des revendications 1 à 3. caractérisé en ce que la liaison articulée (12) comprend une articulation appartenant au groupe formé par à crans, à cliquet.

7. Appareil selon l’une des revendications 1 à 6, caractérisé en ce que la partie de fixation flexible extensible (6) comprend une portion unique, configurée pour s’étendre depuis un côté de la valise, passer au-dessus d’un objet et se clipser dans un clip sur le côté opposé.

8. Appareil selon l’une des revendications 1 à 7, caractérisé en ce que la valise dite « chariot » (99) peut être assemblée verticalement avec au moins une valise supplémentaire (100) de taille inférieure disposée sur ladite valise chariot (99) tout en garantissant la stabilité de l’assemblage.

9. Appareil selon la revendication 8, caractérisé en ce qu’au moins une valise supplémentaire (100) soit de taille choisie, apte à être rangée dans la valise chariot (99) de manière à ce que l’encombrement spatial de l’ensemble ainsi rangé ne représente que le volume de la valise chariot

(99).

Description:
APPAREIL POUR DES BAGAGES

Domaine de l’invention La présente invention concerne un appareil pour des bagages, en particulier un appareil pour transporter des objets à l'intérieur et à l'extérieur d'une valise.

Arrière-plan technologique

Dans nos sociétés, le nombre de personnes appréciant voyager est en augmentation constante. En particulier, le transport aérien est très populaire auprès de ces nombreuses personnes.

Cependant, lors d’un voyage il peut s’avérer problématique de transporter des bagages, comme dans les aéroports ou les gares par exemple et plus généralement, dans tous les endroits où le voyageur doit transporter de grandes quantités d'objets.

Typiquement, les voyageurs utilisent des valises à roues pour faciliter le transport des objets qui peuvent, alors, être rangés à l'intérieur de la valise. Toutefois, lorsque le voyageur est en possession d’une ou plusieurs valises ou bien transporte plusieurs objets indépendants, il peut très vite être confronté à des problèmes pour déplacer l’ensemble de ces objets ou valises de façon organisée et sécurisée.

État de la technique antérieure

Le document US 2015 0 014 949 (DITTMAN) divulgue un dispositif de transport, comprenant : un compartiment de rangement ; une ou plusieurs roues sur un fond du compartiment de rangement ; une poignée reliée au compartiment de rangement ; et un fermoir sur une surface antérieure au compartiment de stockage, le fermoir étant configuré pour coopérer avec un récepteur correspondant situé sur une surface postérieure d'un dispositif de transport pendant, de telle sorte que, lorsqu'il est apparié, le dispositif de transport pendant est attaché de façon sûre et amovible au dispositif de transport.

Le document US 2009 0 315 284 (OSORNO) concerne une valise convertible entre une première configuration similaire à une valise et une seconde configuration similaire à un chariot à roues. La valise peut avoir des roues et une poignée pivotante. La poignée pivotante peut être supportée par une entretoise fixée de manière pivotante à celle-ci à une extrémité et disposée à l'autre extrémité pour coulisser le long d'une rainure dans une piste de guidage fixée à la valise. L’entretoise peut être prévue pour s'arrêter à un emplacement prédéterminé le long de la rainure, la poignée étant fixée à un angle approprié pour pousser la valise sur ses roues.

Le document US 8 1 18 145 (HAMAMY) décrit une valise charrette convertible comprenant : une valise ayant un corps principal comprenant au moins une surface arrière et une surface inférieure ; une piste pour recevoir une poignée rétractable ; une poignée rétractable reliée à ladite valise, ladite poignée rétractable étant mobile vers et à l'écart dudit corps principal ; un premier ensemble de roues prévu sur ladite surface inférieure dudit corps principal ; des passages de roue pour recevoir un deuxième ensemble de roues ; ledit second ensemble de roues étant disposé dans lesdits passages de roue, lesdites roues étant rétractables ; dans lequel ladite poignée rétractable est mobile entre une position se trouvant à l'intérieur de ladite piste et horizontale à ladite surface inférieure de ladite valise et une position sensiblement orthogonale audit corps principal de ladite valise, ladite poignée étant utilisée par un utilisateur dans ladite position horizontale ou dans ladite position orthogonale ; et dans lequel, lorsque ladite poignée rétractable est dans ladite position horizontale, ledit premier ensemble de roues est utilisé pour faire rouler ladite valise, et dans lequel, lorsque ladite poignée rétractable est retirée de ladite piste, ledit second ensemble de roues glissent hors desdits passages de roue et sont positionnés sur ladite surface inférieure dudit corps principal et lesdits premier et second ensembles de roues étant utilisés pour faire rouler ladite valise.

Le document US 2017/018151 14 A1 (CASTILLO MACHADO LUIS) enseigne une valise, équipée de roues sur une face et un côté permettant à celle-ci de rouler selon les deux plans horizontal et vertical. La valise est apte à être jointe à d’autres valises par des attaches reliant les mêmes côtés desdites valises. Les inconvénients de la structure proposée sont d’une part que l’assemblage formé par ladite valise ne permet pas une stabilité nécessaire à assurer une traction simple pour l'utilisateur. D’autre part, la valise ainsi proposée ne permet pas à l'utilisateur d'utiliser chacune des valises de l’assemblage indépendamment, tout en bénéficiant d’une modulation de l’orientation de roulement de chaque valise. Le document US 2013/0037364 (READY ROSA) enseigne une valise apte à servir de base pour un empilement, et comprenant une partie flexible extensible pour fixer des objets sur une face ainsi qu’une poignée avec une liaison articulée. L'assemblage ainsi proposé ne permet pas d’obtenir un ensemble stable, pratique et modulable.

Le document US 2010/0147642 A1 (ANDOCHICK SCOTT) enseigne un système de valises assemblables l’une avec l’autre, disposant de structures particulières de type pistes creuses et nervures surélevées afin de stabiliser l’assemblage de plusieurs valises. Les valises ainsi proposées posent un problème d’assemblage ne pouvant garantir une stabilité satisfaisante tout en permettant une modulation de l’orientation de roulement, ainsi que d’aisance de traction de ladite valise.

La nécessité de surmonter les problèmes rencontrés sur les dispositifs existants a conduit à la présente invention.

Résumé de l’invention Selon la présente invention, il est fourni un appareil pour des bagages comprenant : une valise avec des côtés sensiblement rigides, et au moins une face sensiblement rigide, dans lequel les côtés comprennent une partie de fixation flexible extensible pour fixer des objets sur la face ; et dans lequel la valise comprend une ou plusieurs roues qui font saillie en référence à une face et une ou plusieurs roues qui font saillie en référence à un côté, et une poignée avec une liaison articulée à la valise ; de telle sorte que la valise est configurée pour permettre à un utilisateur de tirer la valise sur des roues lorsque la valise est dans deux orientations, verticale et orthogonale.

Par exemple, les roues peuvent être fournies sur un côté d'extrémité et sur une face, dans lequel la valise comprend deux côtés d'extrémité et deux côtés longs, ainsi que deux faces opposées.

De cette façon, la valise peut être roulée face vers le bas et roulée debout ou inclinée sur une extrémité. En position face vers le bas, il peut être envisagé que les valises puissent être empilées.

Dans certains modes de réalisation, les roues sur le côté d'extrémité peuvent comprendre des roues standard ou des roues de valises connues de la technique telles que des roues pivotantes. Ces roues peuvent dépasser du côté de façon à maximiser l'espace interne dans la valise.

Les roues sur la face peuvent être envisagées pour être sensiblement plus petites, et encastrées dans la face de façon à éviter de créer une protubérance trop grande ou de trop faire saillie vers le haut, et de limiter la perte d'espace interne.

Dans certains modes de réalisation de l'appareil, par exemple, les valises peuvent être envisagées pour être utilisées en tant que partie d'un appareil d’empilement, dans lequel l'appareil comprend plus d'un dispositif incluant la valise, à la vente. Par exemple, les faces des dispositifs peuvent être configurées pour s'emboîter, et la partie de fixation latérale peut être configurée pour fixer ensemble les côtés de différents dispositifs. Dans certains modes de réalisation, afin de fournir une surface sensiblement plane ou afin de fournir une face mieux configurée pour s'emboîter avec d'autres dispositifs, et/ou afin de fournir une surface à la face mieux adaptée pour limiter le mouvement des objets transportés sur la face la face peut comporter des parties surélevées et creuses.

Dans certains modes de réalisation, les roues peuvent comprendre des roues pivotantes, par exemple du côté de l'extrémité, de façon à permettre avantageusement de plus grands degrés de mouvement.

La liaison articulée entre la valise et la poignée comprend une base articulée. Dans certains modes de réalisation, la poignée est configurée pour permettre une minimisation, par exemple configurée pour être pliable ou télescopique. Inversement, cette minimisation peut permettre à la poignée d'être extensible à des longueurs importantes, de façon à fournir un confort maximum lorsque la valise est à plat sur une face.

Il peut être envisagé que, pour faciliter le rangement lorsque l’appareil n'est pas utilisé, la poignée puisse être réduite en taille par un télescopage coaxial et être articulée sur un côté ou une face de la valise.

Selon un mode de réalisation conforme à l’invention, une valise servant de base à l’assemblage, dite « chariot », peut être assemblée verticalement avec au moins une valise supplémentaire de taille inférieure disposée sur ladite valise chariot tout en garantissant la stabilité de l’assemblage.

A titre d'exemple, la valise supplémentaire est de taille choisie, et ainsi apte à être rangée dans la valise chariot de manière à ce que l’encombrement spatial de l'ensemble ainsi rangé ne représente que le volume de la valise chariot.

La liaison articulée de la poignée peut permettre à la poignée d'être inclinée par rapport à la valise ou être dirigée droite vers le haut depuis une extrémité de valise ; afin de permettre un transport confortable dans l'une ou l'autre orientation.

Dans certains modes de réalisation, l'articulation est fournie par un pivot. Dans d'autres, la liaison articulée peut permettre la rotation ainsi que l'articulation .

Dans certains modes de réalisation, la liaison articulée peut être verrouillée, par exemple dans deux positions, de sorte que la valise peut être configurée pour une utilisation facile dans une première ou une seconde orientation. De plus ou alternativement, la liaison articulée peut comprendre une articulation à crans ou à cliquet, de façon à permettre une pluralité de positions verrouillées.

La partie de fixation flexible peut s'étendre d'un ou de plusieurs côtés de la valise. Par exemple, dans certains modes de réalisation, la partie peut s'étendre à partir des deux côtés longs, de manière à se rencontrer au-dessus du centre de la face arrière. Dans certains modes de réalisation, la partie peut comprendre quatre portions séparées se rencontrant au-dessus de la face arrière, de façon à fournir un moyen plus efficace de maintenir les objets sur la face arrière sans perte.

La partie de fixation flexible peut comprendre une portion unique, qui est configurée pour s'étendre depuis un côté de la valise, passer au-dessus d'un objet et se clipser dans un clip sur le côté opposé. Les côtés de la valise peuvent ainsi différer, ou dans certains modes de réalisation, la partie peut comprendre deux portions qui peuvent être espacées et/ou inversées en formation, en passant par-dessus la face arrière lors de l'utilisation pour se clipser.

Dans certains modes de réalisation, les clips ou autres portions peuvent être verrouillées ou verrouillables de manière à verrouiller la partie lorsque la partie est étendue sur la face arrière. Dans certains modes de réalisation, la partie peut être configurée pour s'étendre sur un mécanisme de bobine. Dans certains modes de réalisation, la partie peut comprendre un matériau élastomère. Dans certains systèmes, les modes de réalisation des valises de la présente invention peuvent différer les uns des autres en configuration et/ou en dimension de façon à former un système modulaire de multiples valises et dispositifs complémentaires partageant certaines ou toutes leurs caractéristiques.

Un mode de réalisation préféré de l'invention va maintenant être décrit à titre d'exemple uniquement et en référence aux Figures dans lesquelles :

Brève description des figures

La Figure 1 représente une vue isométrique d'un mode de réalisation d'une valise formant l'appareil de la présente invention avec une poignée rétractée ;

La Figure 2 représente une vue isométrique du mode de réalisation représenté sur la Figure 1 avec une poignée étendue dans une orientation pour empilement ;

La Figure 3 représente une vue isométrique inversée du mode de réalisation tel que représenté sur la Figure 1 ;

La Figure 4 représente une vue isométrique inversée du mode de réalisation tel que représenté sur la Figure 2 ;

La Figure 5 représente une vue isométrique d'un appareil constitué d'un empilement de trois modes de réalisation d'une valise tel que représenté sur la Figure 1 ; La Figure 6 représente une vue isométrique inversée de l'appareil tel que représenté sur la Figure 5 ;

La Figure 7 représente une vue isométrique explosée inversée du mode de réalisation de la valise représenté sur la Figure 1 ; et

La Figure 8 représente une vue isométrique explosée du mode de réalisation de la valise représenté sur la Figure 1.

Description détaillée des Figures

En référence aux Figures, il est généralement représenté un appareil pour des bagages comprenant généralement : une valise 99 avec des côtés sensiblement rigides 7, 8, 17, 77 et deux faces sensiblement rigides 1 ,10, dans lequel les côtés comprennent une partie de fixation flexible extensible 6 pour sécuriser des objets sur la face 1 ; et dans lequel la valise comprend des roues 21 qui font saillie en référence à la face 10 et des roues 3 qui font saillie en référence au côté 17, et une poignée 2 avec une base articulée 12, de telle sorte que la valise 99 est configurée pour permettre à un utilisateur de tirer la valise sur les roues 3, 21 dans plus d'une orientation.

La base comprend une liaison articulée 12 entre la valise 99 et la poignée 2.

En se référant en particulier au mode de réalisation représenté sur la Figure 1 , il est représenté un mode de réalisation comprenant une valise à faces et côtés rigides 99 avec des coins arrondis et renforcés 71. Le mode de réalisation est formé dans un matériau thermoplastique ou polymère tel que l'acrylonitrile butadiène styrène (ABS).

Le mode de réalisation comprend une poignée métallique 2, avec un revêtement en poudre, se repliant de façon coaxiale, et ayant un élément de prise en main 15 orthogonal à deux éléments allongés et télescopiques 13, 14. Les côtés sont continus autour des coins arrondis, et agissent pour séparer les deux faces parallèles 1 , 10, comprenant une face avant 10 et une face arrière

1.

Les deux faces sont ondulées, avec des parties surélevées et creuses.

Les faces sont ondulées de façon correspondante et égale avec des parties respectives de pistes creuses et de nervure surélevées 1 1 de telle sorte que la face arrière d'une valise s'emboîte avec la face avant d'une autre valise et inversement.

Selon un premier mode de réalisation conforme à l'invention, les valises dites « supplémentaires » 100 montées sur une valise dite « chariot » 99 peuvent être identiques.

Selon un mode particulier de réalisation de l’invention, la valise dite « chariot » 99 peut être assemblée avec des valises supplémentaires 100 de tailles inférieures tout en garantissant la stabilité de l'assemblage.

A titre d’exemple non limitatif, lesdites valises supplémentaires 100 peuvent être de taille intermédiaire pour la première valise posée sur la valise chariot 99. et de petite taille pour la valise posée sur la valise de taille intermédiaire.

Avantageusement, l’ensemble formé par les valises ainsi décrites permet un rangement optimisé, les valises pouvant être rangée les unes dans les autres de manière à ce que l’encombrement spatial ne représente que le volume de la valise chariot.

Cependant, la face arrière comprend également la liaison articulée de la poignée 2 et un emplacement pour le rangement de la poignée 2 lorsqu'elle n'est pas utilisée. La liaison articulée comprend deux bases pivotantes articulées 12 situées aux extrémités proximales des éléments de poignée allongés 13, distaux de l’élément de prise en main 15. L’emplacement pour le rangement comprend une indentation 18 en forme de U s'étendant depuis les bases pivotantes articulées 12. La face arrière 1 comprend, en outre, des surfaces surélevées et creuses 11 , qui correspondent avec la face avant 10 opposée, et notamment les roues 3, de façon à permettre l'assemblage et l'emboîtement des faces, permettant ainsi un empilement efficace des valises avec un encombrement minimal, assurant aussi que les valises sont moins susceptibles de bouger lorsqu'elles sont empilées. De plus ou alternativement, l'emboîtement limite également le mouvement en extrémité.

Avantageusement, les roues 21 faisant saillie en référence à une face 10 sont encastrées selon des dimensions choisies de manière à permettre de garantir la stabilité d’un emboîtement entre les faces ondulées possédant des parties surélevées et creuses, tout en garantissant une hauteur suffisante pour permettre un roulement adéquat selon une orientation horizontale, sans frottement de ladite face 10 au sol.

La poignée s'étend à partir d'un côté proximal ou supérieur, selon un angle permettant à l'utilisateur de tirer la valise dans son orientation préférée, à savoir avec la poignée 2 à un angle obtus par rapport à la face arrière 1 lorsque la face avant 10 est en contact avec le sol. et largement coaxiale avec la face amère 1 lorsque la face inférieure 17 est en contact avec le sol.

Les roues pivotantes 3 du côté inférieur 17 impliquent que la valise peut être fabriquée de façon similaire à une valise classique.

La face avant 10 comprend quatre petites roues 21 espacées dans deux ensembles de roues parallèles situées à proximité des extrémités.

Des roues plus petites 21 sur face avant 10 facilitent également la fabrication car elles peuvent être insérées dans un couvercle inférieur à coque dure ou une face avant. Ceux-ci sont également plus discrets par rapport aux roues à disque. La poignée 2 est intégrée dans la face arrière 1. Ceci lui permet à la fois de s'articuler et de glisser pour une plus grande longueur. La poignée 2 reste en position avec un ajustement par friction. L'utilisateur peut tourner la poignée 2 puis appuyer sur un bouton situé à l'intérieur de la poignée pour l'allonger.

Comme représenté sur les Figures 5 et 6, des dispositifs multiples 100 peuvent être configurés pour être empilés les uns sur les autres et sur la valise 99 de la présente invention de manière à former un second aspect de la présente invention. Les faces opposées 1. 10 des dispositifs sont configurées de la même façon que pour la valise et s'emboîtent l'une dans l'autre grâce aux nervures surélevées et pistes creuses 1 1 , 20. De cette façon, l'appareil est configuré pour l'empilement de plus d'une valise et d’autres dispositifs ou objets dans lequel les faces opposées 1 ,10 de la valise sont configurées pour s’emboîter l'une dans l'autre en utilisant une nervure surélevée et des parties de pistes creuses 11 , 20.

La fixation d'objets sur la face arrière de la valise 1 est réalisée par une sangle rétractable 61 de la partie extensible 6 avec un clip de boucle mâle 23 qui s'étend depuis une poignée articulée centrale 9 sur un côté long 77 du mode de réalisation et qui se clipse dans un clip de boucle femelle 16 du côté opposé 8 de la valise afin de fixer les valises ensemble. Dans certains modes de réalisation, la partie 6 peut s'engager avec les poignées d'autres valises.

Plus particulièrement, le moyen de fixation 6 comprend ainsi une sangle en toile de nylon (RTM) 61 avec une boucle thermoplastique 23 à son extrémité, dans lequel la sangle 61 s'étend d'un enrouleur 24 à travers une fente 22 dans le côté 77 de la valise, s'étend sur la face arrière 1 de la valise, et tous les objets placés sur la face arrière, et se clipse dans le clip de boucle 16 de l'autre côté 8 de la valise.

Connu de la technique, les côtés longs de la valise 8, 77 comprennent des poignées articulées centrales 9. L’invention a été décrite à titre d’exemple uniquement et les modes de réalisation mentionnés ci-dessus peuvent varier sans être exclus du champ de l’invention telle que définie par les revendications en particulier, mais pas uniquement, une combinaison de caractéristiques des modes de réalisation décrits.