Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
BUCKET PROVIDED WITH AN ON-BOARD TRACK-WETTING SYSTEM, LOADER PROVIDED WITH THE BUCKET AND METHOD FOR ADAPTING AN EXISTING BUCKET
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2017/203117
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a bucket (2) for a loader (1) provided with an on-board track-wetting system (3) comprising at least one box (4) formed on the outer surface of the bottom (2a) of the bucket (2), each box (4) being in fluid communication with the inside of the bucket (2) via at least one hole, fluid-spraying means formed on the at least one box (4) and in fluid communication with the at least one hole, and means for adjusting the flow of fluid through the fluid-spraying means, said means for adjusting the flow of fluid being controlled by a control device.

Inventors:
GROUT, David (10 rue des Jardins, Bourneville, 27500, FR)
Application Number:
FR2017/051072
Publication Date:
November 30, 2017
Filing Date:
May 04, 2017
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
NATURAL TECH (3 Za Les Peupliers, Route De Pont-audemer, Bourneville, 27500, FR)
International Classes:
E02F3/96; E01H3/02; E02F3/407; E02F9/22
Attorney, Agent or Firm:
CHAILLOT, Geneviève (Cabinet Chaillot, 16/20 Avenue de l'Agent SarreB.P. 74, Colombes Cedex, 92703, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1 - Godet (2) pour chargeuse (1) , caractérisé par le fait que le godet (2) comprend un système embarqué d'humidification des pistes (3 ; 21) comprenant :

- au moins un caisson (4) formé sur la face extérieure du fond (2a) du godet (2) , chaque caisson (4) étant en communication de fluide avec l'intérieur du godet (2) par l'intermédiaire d'au moins un trou (8) traversant formé à travers la surface du fond (2a) du godet (2) et débouchant dans le caisson (4) respectif ;

- des moyens de projection de fluide formés sur 1 ' au moins un caisson (4) et en communication de fluide avec 1 ' au moins un trou (8) par l'intérieur de 1 ' au moins un caisson (4) ;

- des moyens de régulation d'écoulement de fluide à travers les moyens de projection de fluide, lesdits moyens de régulation d'écoulement de fluide étant commandés par un dispositif de commande,

le système embarqué d'humidification des pistes (3 ; 21) étant configuré pour réguler l'écoulement d'un fluide contenu dans le godet (2) vers les moyens de projection de fluide par 1 ' intermédiaire des moyens de régulation d'écoulement de fluide.

2 - Godet (2) selon la revendication 1, caractérisé par le fait que le système embarqué d'humidification des pistes (3 ; 21) comprend un caisson (4) à chaque extrémité du fond (2a) du godet (2) , au moins un trou étant formé dans le fond (2a) du godet (2) en regard de chaque caisson (4) .

3 - Godet (2) selon la revendication 1 ou la revendication 2, caractérisé par le fait que les moyens de projection de fluide sont constitués, pour chaque caisson (4) , par au moins un canon à eau (6) disposé sur le caisson (4) respectif.

4 - Godet (2) selon la revendication 3, caractérisé par le fait que le godet (2) a un fond en forme de parabole en coupe transversale, 1 ' au moins un canon à eau (6) étant disposé sur le caisson (4) respectif pour projeter de l'eau dans une direction sensiblement tangentielle au fond (2a) du godet (2) .

5 - Godet (2) selon la revendication 3 ou la revendication 4, caractérisé par le fait que chaque canon à eau (6) est dirigé vers un déflecteur (20) monté sur le godet (2) et disposé perpendiculairement au jet d'eau du canon à eau (6) .

6 - Godet (2) selon l'une des revendications 1 à 5, caractérisé par le fait que les moyens de régulation d'écoulement de fluide comportent, pour chaque trou (8) formé dans le godet (2) , un vérin hydraulique (10) disposé dans le caisson (2) respectif et dont l'extrémité du piston (12) est reliée à une plaque (13) configurée pour obturer de manière étanche le trou (8) respectif dans le godet (2) lorsque ledit vérin hydraulique (10) est à l'état déployé.

7 - Godet (2) selon l'une des revendications 3 à

6, caractérisé par le fait que les moyens de régulation d'écoulement de fluide comportent, en amont de chaque canon à eau (6) dans le sens d'écoulement de fluide depuis l'intérieur du godet (2), une vanne hydraulique (22) disposée dans le caisson (2) respectif.

8 - Godet (2) selon l'une des revendications 1 à

7, caractérisé par le fait que chaque canon à eau (6) a un bec amovible pour adapter le débit du canon à eau (6) respectif .

9 - Chargeuse (1) caractérisée par le fait qu'elle comprend un godet (2) selon l'une des revendications 1 à 8, le dispositif de commande des moyens de régulation d'écoulement de fluide étant rapporté sur la chargeuse (1) et configuré pour être piloté depuis la cabine (lb) de la chargeuse, les moyens de projection de fluide étant dirigés vers le train de roues avant (ld) de la chargeuse (1) .

10 - Procédé d'adaptation d'un godet pour chargeuse (1) à godet pour obtenir un godet (2) selon l'une des revendications 1 à 8, caractérisé par le fait qu'il comprend les étapes consistant à :

- réaliser au moins un perçage dans le fond (2a) du godet (2) afin de réaliser au moins un trou (8) ;

- installer au moins un caisson (4) sur la face extérieure du fond (2a) du godet (2) en regard de l'au moins un trou (8) réalisé dans le fond (2a) du godet (2) de la chargeuse (1) , des moyens de projection de fluide étant disposés sur l'au moins un caisson (4) en regard des trains de roues avant (ld) de la chargeuse (1) , des moyens de régulation d'écoulement de fluide étant disposés dans l'au moins un caisson (4) ; et

- relier hydrauliquement les moyens de régulation d'écoulement de fluide à un dispositif de commande situé sur la chargeuse (1) .

Description:
GODET EQUIPE D'UN SYSTEME EMBARQUE D'HUMIDIFICATION DES PISTES, CHARGEUSE EQUIPEE DU GODET ET PROCEDE D'ADAPTATION DE GODET EXISTANT La présente invention concerne le domaine de l'abattage de poussières, et porte plus particulièrement sur un godet équipé d'un système embarqué d'humidification des pistes conçu pour l'humidification des pistes et l'abattage de poussières, sur une chargeuse équipée d'un tel godet et sur un procédé d'adaptation d'un godet existant .

Lors du déplacement d'un engin de type chargeuse, sur des pistes, par exemple mais non exclusivement pour des carrières ou des mines, des particules de poussières sont mises en suspension dans l'air, créant des nuages de particules, ce qui peut être dangereux pour la santé du personnel et peut créer des risques d'accidents liés à la mauvaise visibilité engendrée par la circulation des engins sur les pistes. Ainsi, il est utile et nécessaire d'humidifier ces pistes de circulation afin de limiter ces risques .

Une solution existante consiste à fixer un système de réservoir sur le pare-chocs avant de l'engin afin que ledit système déverse de l'eau sur la piste lors de la circulation de l'engin. Cependant, cette solution n'est pas compacte et le poids élevé du système de réservoir peut provoquer une détérioration du pare-chocs de l'engin voire le déséquilibrer.

Le certificat d'utilité chinois CN203066152U décrit un godet pour chargeuse doté d'un dispositif de pulvérisation d'eau, un réservoir d'eau étant disposé à l'arrière du godet et doté d'un moyen de pulvérisation et d'un moyen de drainage. Cependant, le réservoir d'eau disposé à l'arrière du godet rend cette solution non compacte et pose un problème concernant le poids supplémentaire du réservoir d'eau devant être porté par le bras du godet .

La présente invention vise à résoudre les inconvénients de l'état antérieur de la technique, en proposant un godet équipé d'un système embarqué d'humidification des pistes conçu pour l'humidification des pistes et l'abattage de poussières, l'eau servant à l'humidification des pistes étant stockée dans le fond du godet, ce qui rend la solution compacte, l'eau stockée pouvant ensuite être projetée au niveau des roues avant de la chargeuse, ce qui permet de réaliser une humidification des pistes lors du déplacement de la chargeuse.

La présente invention permet également d'adapter cette solution d'humidification des pistes à tous les engins de type chargeuse sans modification lourde de la structure et sans inconvénient mécanique ou gène visuelle, le poids supplémentaire et la perte de volume étant négligeables.

La présente invention a donc pour objet un godet pour chargeuse, caractérisé par le fait que le godet comprend un système embarqué d'humidification des pistes comprenant :

- au moins un caisson formé sur la face extérieure du fond du godet, chaque caisson étant en communication de fluide avec 1 ' intérieur du godet par 1 ' intermédiaire d'au moins un trou traversant formé à travers la surface du fond du godet et débouchant dans le caisson respectif ;

- des moyens de projection de fluide formés sur 1 ' au moins un caisson et en communication de fluide avec 1 ' au moins un trou par l'intérieur de 1 ' au moins un caisson ; - des moyens de régulation d'écoulement de fluide à travers les moyens de projection de fluide, lesdits moyens de régulation d'écoulement de fluide étant commandés par un dispositif de commande,

le système embarqué d'humidification des pistes étant configuré pour réguler l'écoulement d'un fluide contenu dans le godet vers les moyens de projection de fluide par l'intermédiaire des moyens de régulation d'écoulement de fluide .

Ainsi, le godet selon la présente invention, lorsqu'il est monté sur une chargeuse, permet de réaliser une humidification des pistes lors du déplacement de la chargeuse sur les pistes et donc de réaliser un abattage de poussières .

De plus l'eau servant à humidifier les pistes étant stockée dans le fond du godet, la chargeuse n'a pas besoin de porter un réservoir d'eau supplémentaire, ce qui rend la solution compacte, le poids supplémentaire du système embarqué d'humidification des pistes étant négligeable.

L'aspersion d'eau sur les pistes est réalisée par gravité, et ne nécessite ainsi pas de pompe.

L'au moins un caisson peut être soudé et/ou vissé sur la face extérieure du fond du godet. Avantageusement, l'au moins un caisson comprend une paroi amovible, vissée au reste du caisson, pour permettre une maintenance de l'intérieur du caisson.

De l'eau dite « sale » dans la présente demande, c'est-à-dire ne provenant pas du réseau mais étant issue d'eaux de récupération, provenant par exemple de l'exploitation sur le site sur lequel est exploitée la chargeuse, peut ainsi être déversée dans le godet lorsque celui-ci est vide ou prélevée par le godet en position abaissée. Ensuite, cette eau sale est stockée dans le godet en position relevée et se déverse sur les pistes par l'intermédiaire de 1 ' au moins un trou dans le godet puis des moyens de projection de fluide lorsque la chargeuse se déplace et que les moyens de régulation d'écoulement de fluide sont actionnés.

Le godet est de préférence utilisé en position cavé en butée vers l'arrière et brancard en position basse lorsque la chargeuse transporte de l'eau dans celui-ci.

Lorsque le godet est rempli d'eau, la chargeuse se déplace à une vitesse soutenue, de préférence de 15 à 20 km/h.

Le système embarqué d'humidification des pistes est principalement mécanique et ne contient pas de pompe, de filtration d'eau et de buse de pulvérisation.

De l'eau provenant d'autres sources (réseau) peut également bien entendu être utilisée dans le cadre de la présente invention.

Il pourrait être envisagé dans le cadre de la présente invention qu'un autre fluide que de l'eau soit aspergé par l'intermédiaire du système embarqué d'humidification des pistes.

Il est à noter que la chargeuse selon la présente invention peut être une chargeuse de carrière, une chargeuse de mine, une chargeuse de terrassement ou analogue .

Selon une caractéristique particulière de l'invention, le système embarqué d'humidification des pistes comprend un caisson à chaque extrémité du fond du godet, au moins un trou étant formé dans le fond du godet en regard de chaque caisson.

Ainsi, un premier trou est formé du côté gauche du godet de telle sorte que lorsqu'il est monté sur la chargeuse, le premier trou soit en regard du train de roues avant gauche, et un second trou est formé du côté droit du godet de telle sorte que lorsque le godet est monté sur la chargeuse, le second trou soit en regard du train de roues avant droite de la chargeuse.

Selon une caractéristique particulière de l'invention, les moyens de projection de fluide sont constitués, pour chaque caisson, par au moins un canon à eau disposé sur le caisson respectif.

Ainsi, les canons à eau permettent, lorsque les moyens de régulation d'écoulement de fluide sont actionnés, de projeter l'eau (ou un autre fluide) provenant des trous sur les pistes sur lesquelles se déplace la chargeuse ou directement sur les roues avant de la chargeuse, ce qui permet d'orienter la projection de l'eau et de créer une gerbe d'eau uniforme.

Il est à noter que les canons à eau peuvent avantageusement être orientables .

Le godet peut avoir un fond en forme de parabole en coupe transversale, 1 ' au moins un canon à eau étant disposé sur le caisson respectif pour projeter de l'eau dans une direction sensiblement tangentielle au fond du godet .

Selon une caractéristique particulière de l'invention, chaque canon à eau est dirigé vers un déflecteur monté sur le godet et disposé perpendiculairement au jet d'eau du canon à eau.

Ainsi, l'eau contenue dans chaque caisson est projetée sur le déflecteur associé par l'au moins un canon à eau associé, ce qui permet de créer une gerbe d'eau uniforme qui se déverse sur la piste sur laquelle roule la chargeuse, sans mouiller les roues avant de la chargeuse. Le déflecteur peut être, de préférence, en forme de bavette, en forme de queue de carpe ou en forme de cuillère .

Une plaque peut également être fixée sur le canon à eau, suspendue en porte-à-faux en face de la sortie de celui-ci .

Ainsi, cela permet d'assurer une aspersion homogène sur la piste sur toute la largeur de la chargeuse, l'eau ainsi répandue sur la piste alourdissant la poussière et la rendant non volatile.

Selon une caractéristique particulière de l'invention, les moyens de régulation d'écoulement de fluide comportent, pour chaque trou formé dans le godet, un vérin hydraulique disposé dans le caisson respectif et dont l'extrémité du piston est reliée à une plaque configurée pour obturer de manière étanche le trou respectif dans le godet lorsque ledit vérin hydraulique est à l'état déployé.

Ainsi, lorsque le système embarqué d'humidification des pistes n'est pas utilisé, la plaque actionnée par le vérin hydraulique vient obturer le trou correspondant dans le fond du godet, la chargeuse pouvant ainsi reprendre sa fonction initiale qui est de charger et de terrasser.

Au contraire, lorsque le système embarqué d'humidification des pistes est utilisé, le vérin hydraulique se rétracte, ce qui ouvre le trou associé dans le godet, permettant ainsi un écoulement d'eau dans le caisson associé depuis ledit trou.

La plaque associée au vérin hydraulique permet ainsi d'assurer l'étanchéité du système embarqué d'humidification des pistes lorsque ce dernier n'est pas utilisé . De préférence, une pièce d'usure est intégrée dans chaque trou dans le fond du godet de la chargeuse, ladite pièce d'usure présentant une fente configurée pour être fermée par la plaque reliée au vérin hydraulique, ladite fente débouchant dans le caisson associé pour constituer ledit trou. Ainsi, de l'eau présente dans le fond du godet passe, lorsque le vérin hydraulique est actionné afin d'ouvrir la fente, dans le caisson puis est épandue par les canons à eau pour abattre les poussières.

Lorsqu'il y a plusieurs trous/fentes formé (e) s dans le godet pour chaque caisson, on peut envisager un piston portant plusieurs plaques d'obturation pour obturer chaque trou avec une plaque par un seul piston, ou bien un piston portant une plaque par trou/fente.

Selon une caractéristique particulière de l'invention, les moyens de régulation d'écoulement de fluide comportent, en amont de chaque canon à eau dans le sens d'écoulement de fluide depuis l'intérieur du godet, une vanne hydraulique disposée dans le caisson respectif.

Ainsi, chaque vanne hydraulique permet d'ouvrir ou de fermer le canon à eau associé ou d'utiliser le canon à eau associé dans un mode par intermittence afin de réaliser une économie d'eau.

La vanne hydraulique est de préférence une vanne à boisseau.

Il est à noter que les moyens de régulation d'écoulement de fluide peuvent être constitués par des vérins hydrauliques tels que décrits ci-dessus et/ou par des vannes hydrauliques telles que décrites ci-dessus, commandés par le dispositif de commande.

L'opérateur peut ainsi, une fois le godet rempli d'eau, traiter un ou plusieurs endroits choisis par actionnement des moyens de régulation d'écoulement de fluide .

Selon une caractéristique particulière de l'invention, chaque canon à eau a un bec amovible pour adapter le débit du canon à eau respectif.

Selon une caractéristique particulière de l'invention, le diamètre de sortie des canons à eau est adapté en fonction du besoin d'arrosage.

Chaque canon à eau est avantageusement constitué d'un corps de canon et d'une tête de sortie fixée au corps de canon de manière amovible, par exemple par une bride démontable permettant de facilement changer l'orifice de sortie de la tête de sortie.

Ainsi, le diamètre de sortie des canons à eau peut être modifié en fonction des besoins d'arrosage des pistes, le diamètre nominal de passage d'eau pouvant être, par exemple, de 40 à 80 mm.

Selon une caractéristique particulière de l'invention, les moyens de régulation d'écoulement de fluide sont commandés de manière hydraulique par un dispositif de commande situé sur la chargeuse et configuré pour être piloté par le chauffeur de la chargeuse au niveau de la cabine de la chargeuse.

L'invention a également pour objet une chargeuse caractérisée par le fait qu'elle comprend un godet tel que décrit ci -dessus, le dispositif de commande des moyens de régulation d'écoulement de fluide étant rapporté sur la chargeuse et configuré pour être piloté depuis la cabine de la chargeuse, les moyens de projection de fluide étant dirigés vers le train de roues avant de la chargeuse.

Ainsi, le chauffeur de la chargeuse peut commander les moyens d'écoulement de fluide, à savoir chaque vérin hydraulique et/ou chaque vanne hydraulique, depuis sa cabine par l'intermédiaire du dispositif de commande, ce qui permet au chauffeur de la chargeuse d'ouvrir les canons à eau seulement quand cela est nécessaire et/ou de fermer les canons à eau quand, par exemple, la chargeuse est à l'arrêt.

Le système hydraulique commandé par le dispositif de commande est un système hydraulique dédié ou le système hydraulique situé sur la chargeuse.

La présente invention a également pour objet un procédé d'adaptation d'un godet pour chargeuse à godet pour obtenir un godet tel que décrit ci-dessus, caractérisé par le fait qu'il comprend les étapes consistant à :

- réaliser au moins un perçage dans le fond du godet afin de réaliser au moins un trou ;

- installer au moins un caisson sur la face extérieure du fond du godet en regard de l'au moins un trou réalisé dans le fond du godet de la chargeuse, des moyens de projection de fluide étant disposés sur l'au moins un caisson en regard des trains de roues avant de la chargeuse, des moyens de régulation d'écoulement de fluide étant disposés dans l'au moins un caisson ; et

- relier hydrauliquement les moyens de régulation d'écoulement de fluide à un dispositif de commande situé sur la chargeuse.

Ainsi, le système embarqué d'humidification des pistes peut facilement être adapté sur un godet de chargeuse existante sans modification lourde de la structure et sans inconvénient mécanique ou gène visuelle, le poids supplémentaire apporté par le ou les caissons et leur système d'humidification embarqué étant négligeable.

De plus, les dimensions du ou des caissons peuvent être adaptées en fonction de celles du godet de la chargeuse existante. L'invention a également pour objet un kit système embarqué d'humidification des pistes tel que décrit ci- dessus, destiné à être monté sur un godet de chargeuse, le fond dudit godet étant préalablement percé pour permettre une communication de fluide entre le fond du godet et le ou les caissons du système embarqué d'humidification des pistes montés sur ledit godet.

Pour mieux illustrer l'objet de la présente invention, on va en décrire ci-après, à titre illustratif et non limitatif, un mode de réalisation préféré, avec référence aux dessins annexés.

Sur ces dessins : la Figure 1 est une vue de côté d'une chargeuse selon la présente invention ;

la Figure 2a est une vue en coupe horizontale d'un système embarqué d'humidification des pistes, selon un premier mode de réalisation de la présente invention, lorsque le godet de la chargeuse est fermé ;

la Figure 2b est une vue en coupe horizontale du système embarqué d'humidification des pistes de la Figure 2a lorsque le godet de la chargeuse est ouvert; la Figure 3 est une vue de face du système embarqué d'humidification des pistes de la Figure 2a et 2b ; la Figure 4 est une vue en coupe verticale, selon le plan F-F de la Figure 3, du système embarqué d'humidification des pistes de la Figure 2a installé sur le godet de la chargeuse ;

la Figure 5a est une vue en coupe verticale, selon le plan G-G de la Figure 3, du système embarqué d'humidification des pistes de la Figure 2a installé sur le godet de la chargeuse, lorsque le godet de la chargeuse est fermé ; la Figure 5b est une vue en coupe verticale, selon le plan G-G de la Figure 3, du système embarqué d'humidification des pistes de la Figure 2a installé sur le godet de la chargeuse, lorsque le godet de la chargeuse est ouvert ;

la Figure 6 est une vue en coupe verticale, selon le plan H-H de la Figure 3, du système embarqué d'humidification des pistes de la Figure 2a installé sur le godet de la chargeuse ;

la Figure 7 est une vue en coupe horizontale d'un système embarqué d'humidification des pistes, selon un second mode de réalisation de la présente invention, lorsque le godet de la chargeuse est ouvert ; et la Figure 8 est une vue de face du système embarqué d'humidification des pistes de la Figure 7 .

Si l'on se réfère à la Figure 1, on peut voir qu'il y est représenté une chargeuse 1 selon la présente invention .

La chargeuse 1 est une chargeuse de type sur pneus comprenant un châssis la sur lequel est montée une cabine lb et sous lequel sont montés des trains de roues arrière le et avant ld.

Les imposantes roues de la chargeuse 1, mues par un moteur puissant, permettent la pratique de tous types de terrain suffisamment durs et une poussée importante vers 1 ' avant .

La chargeuse 1 comprend en outre un bras articulé le relié au châssis la et à l'extrémité duquel est fixé un godet 2 dont la face extérieure du fond 2a est tournée vers les trains de roues avant ld de la chargeuse 1, ledit godet 2 pouvant effectuer un mouvement vertical et pivoter autour de son axe porteur. La chargeuse 1 peut être une chargeuse de carrière, une chargeuse de mine, une chargeuse de terrassement ou analogue.

Le godet 2 comprend un système embarqué d'humidification des pistes 3 comprenant deux caissons 4 formés sur la face extérieure du fond 2a du godet 2 respectivement en regard des trains de roues avant gauche et droite ld de la chargeuse 1.

Il est à noter que le système embarqué d'humidification des pistes 3 pourrait également comprendre un unique caisson 4 ou plus de deux caissons 4, sans s'écarter du cadre de la présente invention.

Le fond 2a du godet 2 comprend deux trous (non représentés à la Figure 1) débouchant respectivement sur les deux caissons 4, chaque trou étant destiné à laisser passer de l'eau 5 stockée dans le godet 2 vers le caisson 4 correspondant .

Il est à noter que le fond 2a du godet 2 pourrait également comprendre un nombre quelconque de trous débouchant sur chaque caisson 4, sans s'écarter du cadre de la présente invention.

Le système embarqué d'humidification des pistes 3 comprend en outre, de chaque côté de la chargeuse 1, des canons à eau 6, en tant que moyens de projection de fluide, disposés sur le caisson 4 respectif, dirigés vers le train de roues avant ld respectif et en communication de fluide par l'intérieur du caisson 4 respectif avec le trou respectif dans le fond 2a du godet 2.

Le système embarqué d'humidification des pistes 3 comprend en outre des moyens de régulation d'écoulement de fluide (non représentés à la Figure 1) configurés pour réguler l'écoulement d'eau à travers les canons à eau 6. Ainsi, les canons à eau 6 permettent, lorsque les moyens de régulation d'écoulement de fluide sont actionnés, de projeter l'eau provenant des trous sur les pistes sur lesquelles se déplace la chargeuse 1, ce qui permet d'orienter la projection de l'eau et de créer une gerbe d' eau uniforme .

Il est à noter que les canons à eau 6 pourraient également être orientables .

Ainsi, la chargeuse 1 permet de réaliser, par l'intermédiaire de son godet 2 muni du système embarqué d'humidification des pistes 3, une humidification des pistes lors du déplacement de la chargeuse 1 sur les pistes et donc de réaliser un abattage de poussières.

Chaque caisson 4 peut être soudé et/ou vissé sur la face extérieure du fond 2a du godet 2.

De l'eau 5 dite « sale », provenant par exemple de l'exploitation sur le site sur lequel est exploitée la chargeuse 1, peut ainsi être déversée dans le godet 2 lorsque celui-ci est vide ou prélevée par le godet 2 en position abaissée. Ensuite, cette eau 5 sale est stockée dans le godet 2 en position cavée en butée vers l'arrière et brancard en position basse et se déverse sur les pistes, par l'intermédiaire des trous dans le godet 2 puis des canons à eau 6, lorsque la chargeuse 1 se déplace et que les moyens de régulation d'écoulement de fluide sont actionnés .

De l'eau provenant d'autres sources (réseau) peut également bien entendu être utilisée dans le cadre de la présente invention.

Le godet 2 est de préférence utilisé en position cavé en butée vers l'arrière et brancard en position basse lorsque la chargeuse 1 transporte de l'eau 5 dans celui-ci, tel que représenté à la Figure 1. Si l'on se réfère aux Figures 2a, 2b, 3, 4, 5a, 5b et 6, on peut voir qu'il y est représenté le système embarqué d'humidification des pistes 3 selon un premier mode de réalisation de la présente invention.

Une pièce d'usure 7 est intégrée dans chaque trou

8 formé dans le fond 2a du godet 2, ladite pièce d'usure 7 présentant une fente 9 débouchant dans le caisson 4 associé .

Il est à noter qu'un seul caisson 4 du système embarqué d'humidification des pistes 3 sera décrit par la suite, les deux caissons 4 du système 3 étant de structures identiques .

Les moyens de régulation d'écoulement de fluide comportent, pour chaque trou 8 dans le godet 2, un vérin hydraulique 10 disposé dans le caisson 4.

Le vérin hydraulique 10 comporte un cylindre 11 dans lequel se déplace un piston 12, l'extrémité libre du piston 12 étant reliée à une plaque 13 dont la forme est configurée pour obturer/fermer de manière étanche la fente 9 dans la pièce d'usure 7 lorsque ledit vérin hydraulique 10 est à l'état déployé.

Ainsi, tel qu'illustré aux Figures 2a et 5a, lorsque le système embarqué d'humidification des pistes 3 n'est pas utilisé, la plaque 13 actionnée par le vérin hydraulique 10 vient obturer la fente 9 dans la pièce d'usure 7, la chargeuse 1 pouvant ainsi reprendre sa fonction initiale qui est de charger et de terrasser.

Au contraire, tel qu'illustré aux Figures 2b et 5b, lorsque le système embarqué d'humidification des pistes 3 est utilisé, le vérin hydraulique 10 se rétracte, ce qui ouvre la fente 9 dans la pièce d'usure 7, permettant ainsi un écoulement d'eau dans le caisson 4 depuis le fond 2a du godet 2. La plaque 13 associée au vérin hydraulique 10 permet ainsi d'assurer l'étanchéité du système embarqué d'humidification des pistes 3 lorsque ce dernier n'est pas utilisé .

L'eau présente dans le fond 2a du godet 2 passe, lorsque le vérin hydraulique 10 est actionné afin d'ouvrir la fente 9, dans le caisson 4 puis est épandue par les canons à eau 6 pour abattre les poussières sur les pistes au-devant du train de roues avant ld.

II est à noter qu'une grille pourrait également être disposée, en regard de chaque trou 8, sur la face intérieure du fond 2a du godet 2 afin d'empêcher que des cailloux n'entrent dans le caisson 4 lorsque la fente 9 est ouverte, sans s'écarter du cadre de la présente invention. La maille d'une telle grille sera définie en fonction des caractéristiques des canons à eau 6.

Le caisson 4 est constitué par une paroi inférieure 4a, une paroi supérieure 4b et trois parois latérales 4c, assemblées ensemble par soudage et/ou vissage.

La paroi inférieure 4a, la paroi supérieure 4b et deux des parois latérales 4c du caisson 4 sont vissées sur la face extérieure de la pièce d'usure 7 à l'aide de vis 14.

Le caisson 4 comprend en outre une paroi amovible

4d, vissée sur la paroi inférieure 4a du caisson 4, à l'aide de vis 15, en regard d'une ouverture formée dans la paroi inférieure 4a du caisson 4, afin de permettre une maintenance de l'intérieur du caisson 4.

La plaque 13 est en outre reliée à deux tiges de guidage 16 parallèles au piston 12 et respectivement disposées de part et d'autre du piston 12, lesdites deux tiges de guidage 16 coulissant respectivement dans deux trous 16a formés dans la plaque latérale 4c du caisson 4 lorsque la plaque 13 est entraînée par le déplacement du piston 12.

Le piston 12 coulisse pour sa part dans un trou 12a formé dans la plaque latérale 4c du caisson 4 entre les deux trous 16a.

La paroi latérale 4c du caisson 4 comporte en outre deux trous 6a en regard desquels sont fixés les deux canons à eau 6 à l'aide de vis 17.

Le godet 2 est fixé à un axe porteur 18 autour duquel le godet 2 est configuré pour pivoter.

Tel que représenté uniquement à la Figure 6, le système embraqué d'humidification des pistes 3 est encastré dans un châssis 19 comprenant une tôle inférieure 19a et une tôle supérieure 19b fixée à la face extérieure du godet 2 par l'intermédiaire d'une pièce de liaison 19c en forme de coin, le châssis 19 étant fixé à la face extérieure du godet 2 par soudage et/ou vissage.

Un déflecteur 20 est en outre fixé à la partie inférieure de la tôle supérieure 19b du châssis 19 à l'aide de vis 20a, le déflecteur étant disposé en face de la sortie du canon à eau 6, perpendiculairement au jet d'eau du canon à eau 6.

Ainsi, l'eau contenue dans le caisson 4 est projetée sur le déflecteur 20 par le canon à eau 6, ce qui permet de créer une gerbe d'eau uniforme qui se déverse sur la piste sur laquelle roule la chargeuse 1, sans mouiller les roues avant de la chargeuse 1.

Le déflecteur 20 est en forme de bavette, mais pourrait également être en forme de queue de carpe ou en forme de cuillère.

Il est à noter que le déflecteur 20 pourrait également être fixé directement sur le canon à eau 6, suspendue en porte-à-faux en face de la sortie de celui-ci, sans s'écarter du cadre de la présente invention.

Le vérin hydraulique 10 est commandé de manière hydraulique par un dispositif de commande (non représenté sur les Figures) situé sur la chargeuse 1 et configuré pour être piloté par le chauffeur de la chargeuse 1 au niveau de la cabine lb de la chargeuse 1, ce qui permet au chauffeur de la chargeuse 1 d'actionner le vérin hydraulique 10 afin d'ouvrir la fente 9 seulement quand cela est nécessaire et/ou de fermer la fente 9 quand, par exemple, la chargeuse 1 est à l'arrêt.

Si l'on se réfère aux Figures 7 et 8 , on peut voir qu'il y est représenté le système embarqué d'humidification des pistes 21 selon un second mode de réalisation de la présente invention.

Les éléments communs entre le système embarqué d'humidification des pistes 3 selon le premier mode de réalisation illustré sur les Figures précédentes et ce système embarqué d'humidification des pistes 21 selon le second mode de réalisation illustré sur les Figures 7 et 8 portent le même chiffre de référence, et ne seront pas décrits plus en détail ici lorsqu'ils sont de structures identiques .

Le système embarqué d'humidification des pistes 21 selon le second mode de réalisation est identique au système embarqué d'humidification des pistes 3 selon le premier mode de réalisation à l'exception du fait qu'une vanne hydraulique 22, de type vanne à boisseau, est disposée entre chaque canon à eau 6 et la paroi latérale 4c du caisson 4.

Chaque vanne hydraulique 22 est fixée par vissage sur la paroi latérale 4c du caisson 4 en regard du trou 6a respectif dans la paroi latérale 4c du caisson 4, le canon à eau 6 correspondant étant fixé par vissage sur la vanne hydraulique 22 associée à l'aide des vis 17.

Ainsi, chaque vanne hydraulique 22 permet d'ouvrir ou de fermer le canon à eau 6 associé, ou d'utiliser le canon à eau 6 associé dans un mode par intermittence afin de réaliser une économie d'eau.

L'opérateur peut ainsi, une fois le godet 2 rempli d'eau 5, traiter un ou plusieurs endroits choisis par actionnement du vérin hydraulique 10 et des vannes hydrauliques 22 successivement ou simultanément.

Il est à noter que les moyens de régulation d'écoulement de fluide peuvent être constitués par des vérins hydrauliques 10 tels que décrits dans le premier mode de réalisation et/ou par des vannes hydrauliques 22 telles que décrites dans le second mode de réalisation, commandés par le dispositif de commande.

Ainsi, le système embarqué d'humidification des pistes 21 selon le second mode de réalisation pourrait également ne pas comprendre de vérin hydraulique 10, l'écoulement de fluide étant uniquement commandé par les vannes hydrauliques 22, sans s'écarter du cadre de la présente invention.

Les vannes hydrauliques 22 sont pilotées par un système hydraulique de pilotage de vannes 23 disposé au- dessus des vannes hydrauliques 22 et configuré pour piloter l'ouverture/fermeture des vannes hydrauliques 22, le système hydraulique de pilotage de vannes 23 étant relié au dispositif de commande situé sur la chargeuse 1.

Le système hydraulique de pilotage de vannes 23 comprend un support 24 horizontal en position montée sur lequel sont fixées des deux cames 25 rotatives selon un axe vertical, respectivement disposées au-dessus des deux vannes hydrauliques 22. Le système hydraulique de pilotage de vannes 23 comprend en outre un vérin hydraulique de pilotage de vannes 26 horizontal dont les deux extrémités sont respectivement reliées aux deux cames 25 rotatives par l'intermédiaire de deux bras 27 verticaux, les parties inférieures des deux cames 25 étant respectivement reliées aux boisseaux (non représentés aux Figures 7 et 8) des deux vannes hydrauliques 22.

Le vérin hydraulique de pilotage de vannes 26 est commandé par le dispositif de commande situé sur la chargeuse 1, de telle sorte que lorsque le vérin hydraulique de pilotage de vannes 26 est rétracté, les vannes hydrauliques 22 sont fermées, et lorsque le vérin hydraulique de pilotage de vannes 26 est déployé, cela entraîne la rotation selon l'axe vertical des deux cames 25 et simultanément la rotation des boisseaux des deux vannes hydrauliques 22 et donc l'ouverture des vannes hydrauliques 22.

Les deux cames 25 et donc les boisseaux des deux vannes hydrauliques 22 tournent dans des sens opposés lorsque le vérin hydraulique de pilotage de vannes 26 est actionné .

Il est à noter que, à la Figure 8, le vérin hydraulique de pilotage de vannes 26 est représenté à l'état rétracté et que les vannes hydrauliques 22 sont donc à l'état fermé.

L'invention porte également sur un procédé d'adaptation d'un godet 2 sur une chargeuse 1 à godet existante, caractérisé par le fait qu'il consiste à réaliser au moins un perçage dans le fond 2a du godet 2 afin de réaliser au moins un trou 8 ; installer au moins un caisson 4 sur la face extérieure du fond 2a du godet 2 en regard de l'au moins un trou 8 réalisé dans le fond 2a du godet 2 de la chargeuse 1, des moyens de projection de fluide étant disposés sur l'au moins un caisson 4 en regard des trains de roues avant ld de la chargeuse 1, des moyens de régulation d'écoulement de fluide étant disposés dans l'au moins un caisson 4 ; et relier hydrauliquement les moyens de régulation d'écoulement de fluide à un dispositif de commande situé sur la chargeuse 1.

Ainsi, le système embarqué d'humidification des pistes 3, 21 peut facilement être adapté sur un godet 2 de chargeuse 1 existante sans modification lourde de la structure et sans inconvénient mécanique ou gène visuelle, le poids supplémentaire étant négligeable. Il est simplement nécessaire de désolidariser le godet du brancard, de l'adapter avant de le réinstaller sur le brancard.

De plus, les dimensions du ou des caissons 4 peuvent être adaptées en fonction de celles du godet 2 de la chargeuse 1 existante.

L'invention porte également sur un kit système embarqué d'humidification des pistes 3, 21, destiné à être monté sur un godet 2 de chargeuse 1, le fond 2a dudit godet 2 étant préalablement percé pour permettre une communication de fluide entre le fond 2a du godet 2 et le ou les caissons 4 du système embarqué d'humidification des pistes 3, 21 montés sur ledit godet 2.