Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
COATING MATERIAL SPRAYER
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2003/025309
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention concerns a device for spraying coating material on a surface to be coated. Said device comprises spraying means supplied with coating material driven in rotation by driving means. The invention is characterized in that the spraying means are formed by the upper part of a rotary disc whereon projects at least a fin. The invention is applicable to coat spraying equipment in the building industry.

Inventors:
Di Miceli, Louis (71 impasse du Bassin Gattières, F-06510, FR)
Nuon, Rithy (Chemin des Baraques Carros, F-06510, FR)
Application Number:
PCT/FR2002/003006
Publication Date:
March 27, 2003
Filing Date:
September 04, 2002
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
Di Miceli, Louis (71 impasse du Bassin Gattières, F-06510, FR)
Nuon, Rithy (Chemin des Baraques Carros, F-06510, FR)
International Classes:
B05B3/08; E04F21/10; (IPC1-7): E04F21/10; B05B3/02
Foreign References:
EP0806387A21997-11-12
BE338098A
Attorney, Agent or Firm:
Hautier, Jean-louis c/o Office, Méditerranéen De Brevets D'invention Et De Marques Cabinet Hautier 24 (rue Masséna Nice, F-06000, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS
1. Dispositif pour la projection d'enduit (28) sur une surface à couvrir, présentant des moyens de projection alimentés en enduit (28) et mis en rotation par des moyens d'entraînement, Caractérisé par le fait que, Les moyens de projection sont constitués par la surface supérieure d'un disque (2) rotatif sur laquelle fait saillie au moins une ailette (22).
2. Dispositif selon la revendication 1, Caractérisé par le fait que, Le disque (2) est monté en rotation dans une enceinte (3) cylindrique dotée d'une ouverture (5) selon un secteur angulaire du disque (2) et dont la bordure inférieure affleure la surface supérieure du disque (2).
3. Dispositif selon la revendication 1 ou 2, caractérisé par le fait qu'il comporte un réservoir (4) d'enduit (28) placé audessus du disque (2) et doté d'une ouverture (27) obturable d'alimentation de la surface supérieure du disque (2).
4. Dispositif selon la revendication 3, caractérisé par le fait que, l'ailette (22) fait saillie sur une portion périphérique de la surface supérieure du disque (2) l'ouverture (27) du réservoir (4) est placée en regard de la surface supérieure du disque (2) dans une portion centrale n'intersectant pas ladite portion périphérique.
5. Dispositif selon la revendication 4, caractérisé par le fait que, l'ouverture (27) du réservoir (4) est obturable par contact de sa périphérie avec la surface supérieure du disque (2) et qu'il comprend des moyens de rapprochement ou d'éloignement du disque (2) et de ladite ouverture (27) du réservoir (4).
6. Dispositif selon la revendication 5, Caractérisé par le fait que, Les moyens de rapprochement ou d'éloignement sont des moyens de translation du réservoir (4).
7. Dispositif selon la revendication 6, caractérisé par le fait que, les moyens de translation comportent un levier (7) pivotant autour d'un axe (8) et présentant : une partie antérieure (23) à l'axe (8) apte à tre manipulée une partie postérieure (24) à l'axe (8) exerçant un appui sur le réservoir (4) pour le soulever.
8. Dispositif selon la revendication 7, caractérisé par le fait que, la partie postérieure (24) à l'axe (8) comporte une fourchette (25) à deux branches (26 a, 26 b), chacune des branches (26 a, 26 b) exerçant un appui sur des zones diamétralement opposées du réservoir (4).
9. Dispositif selon la revendication 8, caractérisé par le fait que, le réservoir (4) comporte deux roulettes (11) sous lesquelles s'appliquent les branches (26 a, 26 b) de la fourchette (25).
10. Dispositif selon l'une quelconque des revendications 7 à 9, caractérisé par le fait qu'il comprend des moyens de réglage de la course angulaire du levier (7).
11. Dispositif selon l'une quelconque des revendications 1 à 10, caractérisé par le fait que, les moyens d'entraînement comportent un moteur électrique il comporte un interrupteur de commande de marche et d'arrt du moteur électrique.
12. Dispositif selon la revendication 11 et 7 en combinaison, caractérisé par le fait que, l'interrupteur est un boutonpoussoir (10) mobile en translation entre une position d'arrt et une position rétractée de marche et recevant l'axe (8) de pivot du levier.
13. Dispositif selon la revendication 12, caractérisé par le fait qu'il comporte deux pattes (9) de support de l'axe (8) du levier (7) pourvue chacune d'un trou oblong (18) de guidage en translation dudit axe (8).
14. Dispositif selon la revendication 12 ou 13, caractérisé par le fait que, l'effort de rétractation du boutonpoussoir (10) est inférieur à l'effort radial appliqué à l'axe (8) du levier (7) lors du pivot, pour opérer d'abord la translation de l'axe (8) puis sa rotation.
Description:
"Dispositif pour la projection d'enduit sur une surface à couvrir" La présente invention concerne un dispositif pour la projection d'enduit sur une surface à couvrir, présentant des moyens de projection alimentés en enduit, et mis en rotation par des moyens d'entraînement.

L'invention s'applique particulièrement à la projection des enduits sous toutes leurs formes (y compris des crépis composés d'agrégats de particules minérales et de liants hydrauliques de type ciment, ou chaux hydraulique).

La projection de ce type d'enduits est traditionnellement effectuée, soit à la truelle manuelle, soit à l'aide de machines pneumatiques nécessitant un compresseur assez puissant, soit, pour les crépis à grain assez fin, d'un appareil à rotation manuelle appelé couramment tyrolienne.

On connaît également le document WO A 91 02131, un appareil du type tyrolienne amélioré en ce qu'il comporte des moyens moteurs, sous forme d'un moteur électrique pour entraîner l'axe de projection en rotation.

Lorsqu'il s'agit d'appareils purement manuels, les projecteurs d'enduit demandent de la dextérité, et une grande dépense d'énergie physique pour un rendement peu important.

L'ajout d'un moteur électrique n'enlève pas tous les inconvénients, notamment en ce qui concerne le réglage de la quantité d'enduit à projeter et le rendement de l'ensemble.

D'autres moyens de projection sous forme pneumatique, requièrent l'utilisation d'un compresseur devant tre tracté par un véhicule équipé d'un dispositif de remorquage et d'un système de tuyauterie assez conséquent. De ce fait, ce type de projecteur pneumatique à compresseur est réservé à une projection d'enduit en grande quantité, et nécessite un intervention lourde donc coûteuse et peu pratique.

On notera encore que les appareils dits tyroliennes sont plutôt utilisés pour des crépis à grain assez fin en couche de finition, et qu'ils sont difficilement utilisables pour d'autres types d'enduit.

Le dispositif selon l'invention permet de remédier aux inconvénients des techniques connues jusqu'à présent.

Ce dispositif présente différents avantages, et notamment celui d'tre de dimensions réduites comparables à celles des machines électroportatives de type perceuse ou meuleuse, donc de transport et de maniabilité aisés.

Un autre avantage du présent dispositif est qu'il permet d'exécuter toutes les phases d'un enduit, c'est à dire les divers couches comprenant la couche d'accrochage le corps d'enduit, et la couche de finition.

Un autre objectif de l'invention est de supprimer toute projection intempestive d'une grande quantité de la matière d'enduit lors du démarrage.

Le dispositif de projection a également l'avantage de permettre un réglage précis et facile de la quantité d'enduit à projeter.

D'autres buts et avantages apparaîtront au cours de la description suivante d'un mode préféré de réalisation de l'invention.

La présente invention concerne un dispositif pour la projection d'enduit sur une surface à couvrir, présentant des moyens de projection alimentés en enduit et mis en rotation par des moyens d'entraînement, caractérisé par le fait que les moyens de projection sont constitués par la surface supérieure d'un disque rotatif sur laquelle fait saillie au moins une ailette.

Ce dispositif pourra se présenter selon les variantes introduits ci-après : - il comporte un réservoir d'enduit placé au-dessus du disque et doté d'une ouverture obturable d'alimentation de la surface supérieure du disque.

- l'ailette fait saillie sur une portion périphérique de la surface supérieure du disque

- l'ouverture du réservoir est placée en regard de la surface supérieure du disque dans une portion centrale n'intersectant pas ladite portion périphérique.

- l'ouverture du réservoir est obturable par contact de sa périphérie avec la surface supérieure du disque et il comprend des moyens de rapprochement ou d'éloignement du disque et de ladite ouverture du réservoir.

- les moyens de rapprochement ou d'éloignement sont des moyens de translation du réservoir.

- les moyens de translation comportent un levier pivotant autour d'un axe et présentant : - une partie antérieure à l'axe apte à tre manipulée - une partie postérieure à l'axe exerçant un appui sur le réservoir pour le soulever.

- la partie postérieure à l'axe comporte une fourchette à deux branches, chacune des branches exerçant un appui sur des zones opposées du réservoir.

- le disque est monté en rotation dans une enceinte cylindrique dotée d'une ouverture selon un secteur angulaire du disque et dont la bordure inférieure affleure la surface supérieure du disque.

- Le réservoir comporte deux roulettes sous lesquelles s'appliquent les branches de la fourchette.

- Il comprend des moyens de réglage de la course angulaire du levier. les moyens d'entraînement comportent un moteur électrique - il comporte un interrupteur de commande de marche et d'arrt du moteur électrique - L'interrupteur est un bouton-poussoir mobile en translation entre une position d'arrt et une position rétractée de marche et recevant l'axe de pivot du levier.

- Il comporte deux pattes de support de l'axe du levier pourvue chacune d'un trou oblong de guidage en translation dudit axe.

- L'effort de rétractation du bouton poussoir est inférieur à l'effort radial appliqué à l'axe du levier lors du pivot, pour opérer d'abord la translation de l'axe puis sa rotation.

Les dessins ci-joints sont donnés à titre d'exemples indicatifs et non limitatifs. Ils représentent un mode de réalisation préféré selon l'invention. Ils permettront de comprendre aisément l'invention.

La figure 1 est une vue en coupe longitudinale du dispositif de l'invention selon un mode préféré de réalisation.

La figure 2 et la figure 3 illustrent respectivement une vue de côté et une vue de dessus, d'un disque utilisable dans le dispositif.

La figure 4 est une vue partielle en coupe d'un détail de la figure 5, qui est elle-mme une vue de côté du dispositif.

La figure 6 est une vue de dessus du dispositif selon la figure 5.

La figure 7 et la figure 8 illustrent respectivement deux phases successives de démarrage du fonctionnement du présent dispositif.

Tel qu'apparaissant aux figures et notamment à la figure 1, le dispositif comprend un carter 1 renfermant un moteur électrique intégré pouvant tre branché sur le secteur ou fonctionner grâce à une batterie mobile rechargeable.

La projection de l'enduit 28 est effectuée grâce à la force centrifuge produite par la rotation d'un disque 2 muni d'une ailette 22, le disque 2 tournant à grande vitesse à l'intérieur d'une enceinte cylindrique 3, recevant le produit à projeter et possédant une ouverture 5 permettant l'éjection du produit.

La vue en coupe longitudinale de la figure 1 illustre cette configuration.

Comme cela est visible en figures 7 et 8, l'enceinte 3 est alimentée en enduit 28 par un réservoir 4 préférentiellement composé d'une partie conique 16 ou pyramidale ou de toute forme permettant l'écoulement du produit et d'une partie cylindrique 17 solidaire de la première 16 coulissant autour de l'enceinte 3, cette partie permettant le positionnement et le guidage du réservoir 4 par rapport à l'enceinte 3.

Le réservoir 4 doit rester mobile dans le sens vertical par rapport à l'enceinte 3.

La partie inférieure du réservoir 4 dans sa partie conique 16 comporte une ouverture d'alimentation 27, par exemple sous forme d'embouchure cylindrique raccordée au niveau du sommet du cône.

L'ouverture d'alimentation 27 a une position centrée sur le disque 2 mais l'ailette 22 portée par la surface supérieure du disque 2 est située à l'extérieure de

la portion de la surface supérieure du disque 2 occupée par l'ouverture 27. De cette façon, l'ailette 22 et l'ouverture 27 ne s'interceptent jamais. Le réservoir 4 peut tre rempli manuellement ou par tout autre moyen jugé utile.

Tel que représenté en figure 1, l'appareil étant à l'arrt, la partie inférieure du réservoir 4 effleure le disque de projection 2, empchant ainsi le produit d'enduit 28 de se répandre sur le disque 2.

On notera que l'appareil ici présenté peut tre pourvu d'une poignée de maintien 6, solidaire du carter 1 du moteur et muni d'un levier 7 de commande pivotant autour d'un axe 8 et permettant d'abord la mise en marche du moteur puis le soulèvement du réservoir 4 tel que cela sera expliqué plus en détail ci-après.

En effet, le réservoir 4 est préférentiellement monté en translation verticale par rapport à la surface supérieure du disque 2 de façon à passer d'une position de contact avec la surface supérieure du disque 2 à une position soulevée libérant le passage pour l'enduit 28.

Dans le mode préféré illustré, cette opération de soulèvement est effectuée par effet de levier 7 comportant une partie antérieure 23 et une partie postérieure 24 par rapport à un axe de pivot 8. Par pression de l'utilisateur au niveau de la partie antérieure 23, la partie postérieure 24 entraîne le réservoir 4 qui est soulevé.

De façon préférée, les liaisons entre la partie postérieure 24 du levier 7 et le réservoir 4 s'effectuent par le biais d'une fourchette 25 constituée de deux branches 26a 26b mises en contact à des points diamétralement opposés sur la périphérie extérieure du réservoir 4 par l'intermédiaire de roulettes 11.

On effectue ainsi une transformation du mouvement de rotation du levier 7 en un mouvement vertical du réservoir 4.

De façon avantageuse, des ressorts 12 sont situés au niveau de chacune des branches 26a 26b de la fourchette 25 pour assurer le rappel de l'ensemble levier 7/réservoir 4.

La figure 4 illustre par ailleurs particulièrement une caractéristique avantageuse de la conception de l'axe 8.

En effet, il apparaît particulièrement pratique de combiner l'actionnement mécanique de soulèvement du réservoir 4 et la mise en marche du moteur.

Pour ce faire, l'interrupteur de mise en marche du moteur électrique est avantageusement constitué par un bouton poussoir 10 situé au niveau de l'axe 8 tel que représenté en figure 4.

Plus précisément, l'axe 8 de pivot du levier 7 est tenu par l'intermédiaire de deux pattes 9 solidaires du carter 1 et présentant chacune un trou oblong 18 permettant la liberté de mouvement en rotation de l'axe 8 ainsi qu'une liberté en translation verticale.

L'orientation et la taille du trou oblong 18 de chacune des pattes 9 sont configurées en fonction de l'orientation à donner à ce mouvement (généralement verticale) et de son amplitude.

Le bouton poussoir 10 reçoit l'axe 8 et est situé entre les pattes 9. Sa translation verticale est donc produite par la translation verticale de l'axe 8 dans les trous oblong 18 de chacune des pattes 9. Un ressort 13 assure le rappel en position de repos de l'ensemble.

L'extrémité inférieure du bouton poussoir 10 ici non représenté effectue la mise en contact ou hors contact du moteur électrique.

Lorsqu'une pression est exercée sur le levier 7, l'axe 8 descend le long des trous oblong 18 pratiqués sur les deux pattes de soutien 9 solidaires de la poignée 6. Ce mouvement est d'abord illustré à la figure 5.

Dans un premier temps, cette pression exercée sur le levier 7 enfonce le bouton poussoir 10 fixé à ce levier 7 par l'intermédiaire de l'axe 8, et met en marche le moteur. Cette configuration est illustrée à la figure 7.

Ensuite, le bouton poussoir 10 par sa forme particulière comportant un épaulement 20 vient au contact de la poignée 6 et crée un point d'appui pour le levier 7 faisant pivoter celui-ci autour de l'axe 8, et provoquant par conséquent le soulèvement du réservoir 7 par l'intermédiaire des roulettes 11 fixées sur ce dernier.

Cette configuration de fonctionnement est particulièrement représentée à la figure 8.

Le soulèvement du réservoir 4 libère le produit à projeter qui peut se répandre sur le disque 2 par la force centrifuge et tre éjecté par l'ailette au travers d'une ouverture 5 formée sur une partie de la périphérie de l'enceinte 3 et d'un trou 19 réalisé sur la partie cylindrique 17 du réservoir 4.

Le relâchement du levier 7 par l'utilisateur fait redescendre le réservoir 4 par gravité et, grâce au ressort 12, stoppe de ce fait l'admission de produit sur le disque 2.

Puis, par l'action du ressort 13, le bouton poussoir 10 remonte et coupe le contact du moteur.

Ce système à mouvements combinés et successifs de translation puis de rotation est avantageux pour que la mise en marche du moteur ait lieu avant le soulèvement du réservoir 4. L'inverse produirait un écoulement du produit à projeter avant la mise en rotation du disque et donc une projection trop important de produit à la mise en marche, empchant une projection régulière indispensable surtout pour les enduits de finition.

II est également avantageux que le disque 2 de projection soit déséquilibré d'où le choix préférentiel d'une seule ailette 22. Ceci provoque lors de la mise en rotation une légère vibration qui facilite l'écoulement de l'enduit 28, surtout si celui- ci est un peu plus épais.

Toujours de façon préférée, des moyens de réglage de la course angulaire du levier 7, sous forme d'une vis 14 fixée sur la poignée 6 et permettant de modifier la position verticale d'une surface de butée 21 sur lequel la partie antérieure 23 du levier 7 vient en appui, assurent le réglage de la course du levier 7 ce qui a pour effet d'admettre une quantité plus ou moins importante d'enduit 28 à projeter sur le disque 2 et d'exécuter des enduits sous toutes leurs formes (y compris des crépis) plus ou moins épais ou de grains plus ou moins fins.

Accessoirement, le présent dispositif possède une deuxième poignée 15 de maintien pouvant tre vissée sur la gauche ou sur la droite du carter moteur suivant que l'utilisateur est gaucher ou droitier.

REFERENCES 1. Carter 2. Disque 3. Enceinte 4. Réservoir 5. Ouverture 6. Poignée 7. Levier 8. Axe 9. Pattes 10. Bouton poussoir 11. Roulettes 12. Ressort 13. Ressort 14. Vis de réglage 15. Poignée secondaire 16. Partie conique 17. Partie cylindrique 18. Trou oblong 19. Trou 20. Epaulement 21. Surface de butée 22. Ailette 23. Partie antérieure 24. Partie postérieure 25. Fourchette 26. a, 26 b-Branches 27. Ouverture d'alimentation 28. Enduit 29. Surface




 
Previous Patent: SPIRAL TIES FOR REINFORCED COLUMNS

Next Patent: MOUNTING ANGLE