Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
CONDENSATE REMOVAL DEVICE ON A CONDENSATE GENERATING APPARATUS
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/1997/017584
Kind Code:
A1
Abstract:
A condensate removal device mounted on a condensate generating apparatus is disclosed. The device (6) is connected to a condensate supply line (5), a condensate discharge line (10) and at least one electrical connection (7a, 7b). Said device (6) is made in two parts (20, 21) that may be separated along a vertical contact plane (22). On of the parts (20) consists of a base plate designed for permanent attachment to the apparatus and connected to the supply line (5), the discharge line (10) and the electrical connections (7a, 7b). The facing surfaces of the two parts (20, 21) at said contact plane (22) comprise hydraulic couplings (23, 24) and male and female electrical connectors (31).

More Like This:
Inventors:
LEFEBVRE PATRICK (FR)
Application Number:
PCT/FR1996/001733
Publication Date:
May 15, 1997
Filing Date:
November 05, 1996
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
FLAVI (FR)
LEFEBVRE PATRICK (FR)
International Classes:
F28B9/08; G05D9/12; (IPC1-7): F28B9/08; G05D9/12
Foreign References:
EP0669523A11995-08-30
Download PDF:
Description:
Dispositif d'évacuation de condensats monté sur un appareil générant des condensats.

La présente invention concerne un dispositif d'évacuation de condensât destiné à être monté sur un appareil générant des condensats. Dans un appareil de conditionnement d'air, il se produit une condensation d'eau sur les parois des échangeurs. Ces eaux de condensation tombent par gravité dans un bac de récupération de condensât. Elles doivent être évacuées, afin d'éviter les débordements. Suivant la position de ce bac par rapport à la tuyauterie d'évacuation des eaux usées, il peut être nécessaire de prévoir un dispositif d'évacuation de condensât.

Ce dispositif d'évacuation comprend une pompe de relevage de condensât et un dispositif de détection de niveau de liquide dans le bac de récupération, qui sont reliés entre eux par des conduites. La pompe de relevage et le dispositif de détection peuvent constituer un seul bloc opérationnel ou deux ensembles séparés.

Dans les deux cas, le dispositif de détection de niveau est positionné avec précision par rapport au bac de récupération, afin que la pompe de relevage soit mis en fonctionnement, lorsque le condensât dans le bac de récupération atteint un niveau maximum autorisé, et soit arrêté, lorsque le condensât dans le bac atteint un niveau minimum. Une conduite d'alimentation de condensât met en communication le bac de récupération et le dispositif de détection de niveau. Une conduite d'évacuation de condensât est disposée entre le dispositif de détection de niveau et la pompe de relevage, lorsque le dispositif d'évacuation comporte deux éléments séparés ou entre le dispositif d'évacuation et la tuyauterie d'évacuation des eaux usées, lorsqu'il est constitué d'un seul bloc. D'autre part, la pompe de relevage et le dispositif de détection de niveau sont reliés électriquement entre eux et sont raccordés à au moins une liaison électrique extérieure.

Un filtre loge normalement dans le dispositif de détection de niveau, et ce filtre doit être vérifié et changé de temps en temps, du fait que les condensats sont des eaux usées sales.

Or, ce dispositif de détection de niveau, tel que celui décrit dans le document FR-A-94 02 235, est disposé dans des endroits

difficilement accessibles et est actuellement fixé sur une plaque de support horizontale par collage au moyen d'un tissu autocollant.

La maintenance du dispositif de détection de niveau, et notamment la vérification et le changement du filtre oblige donc l'opérateur à retirer le dispositif de détection de niveau de son emplacement, par débranchement des conduites d'arrivée et de sortie de condensât, et des liaisons électriques et par décollage du dispositif.

Avant de remettre le dispositif en place de manière précise, il est obligé de gratter le support et le dispositif, afin d'enlever le tissu autocollant usagé, puis il recolle le dispositif sur la plaque de support et rétablit les connexions hydrauliques et électriques. Toutes ces opérations sont consommatrices de temps, et peuvent entraîner des risques de fuites ultérieures de condensât au niveau des raccords hydrauliques. Le problème est identique que le dispositif d'évacuation soit constitué de deux éléments séparés ou d'un seul bloc.

Le but de la présente invention est de pallier ces inconvénients et de proposer un dispositif d'évacuation des condensats dont la maintenance soit facilitée. L'invention concerne donc un dispositif d'évacuation destiné à être monté sur un appareil générant des condensats, ledit dispositif étant raccordé à une conduite d'alimentation de condensât, une conduite d'évacuation de condensât et à au moins une liaison électrique.

L'invention atteint son but par le fait que ledit dispositif est réalisé en deux pièces separables selon un plan de joint vertical, l'une desdites pièces étant constituée d'une plaque de support destinée à être fixée sur ledit appareil et sur laquelle sont raccordées à demeure la conduite d'évacuation, la conduite d'alimentation et ladite liaison électrique, lesdites deux pièces présentant en correspondance sur leurs faces en vis-à-vis dans le plan de joint des raccords hydrauliques et des connecteurs électriques, du type mâle-femelle.

D'autres avantages et caractéristiques de l'invention ressortiront à la lecture de la description suivante faite à titre d'exemple et en référence aux dessins annexés dans lesquels :

7/17584 PCI7FR96/01733

la figure 1 montre en élévation un schéma de principe d'une installation de climatisation équipée d'un dispositif de détection de niveau et d'une pompe de relevage ; la figure 2 est une coupe selon un plan horizontal du dispositif de niveau de la figure 1 selon la présente invention.

La figure 1 montre une installation de climatisation 1 qui comporte un échangeur 2 dans lequel circule un fluide réfrigérant et qui est destiné à refroidir un air ambiant entraîné en mouvement par un ventilateur 3. Sous l'échangeur 2 est disposé un bac 4 de récupération des eaux de condensation qui s'écoulent par gravité le long des parois extérieures de l'échangeur 2. Le bac 4 comporte un orifice latéral 5' communiquant par une conduite 5 d'alimentation de condensât avec un dispositif 6 de détection de niveau de liquide. Ce dispositif 6 est relié par deux circuits électriques 7a, 7b à un dispositif 8 de commande d'une pompe 9 de relevage de condensât. La pompe 9 de relevage est reliée au bac 4 par un conduit souple 10 d'aspiration et refoule le liquide pompé vers un collecteur, non représenté sur le dessin, par une conduite de refoulement 11. La communication entre le conduit souple 10 d'aspiration et le bac 4 se fait par l'intermédiaire du dispositif 6 de détection de niveau de liquide comme décrit ci-après.

Lorsque le niveau de liquide dans le bac 4 atteint un niveau maximum, le circuit électrique 7a est fermé et le dispositif 8 de commande met en fonctionnement la pompe 9. Le condensât est aspiré par le conduit souple 10 et évacué vers le collecteur. Lorsque le niveau de condensât redescend à un niveau minimum prédéterminé, le circuit 7b est fermé et le dispositif 8 de commande arrête le fonctionnement de la pompe 9.

Le dispositif 6 de détection de niveau est par exemple du type de celui décrit dans FR-A-94 02235 et comporte des interrupteurs à contact scellé dans une ampoule qui sont sollicités par un aimant monté sur un flotteur, les interrupteurs étant disposés à l'horizontale dans un plan vertical.

Selon la présente invention, le dispositif 6 de détection de niveau est formé de deux pièces 20, 21 qui sont separables selon un plan de joint vertical 22.

La première pièce 20 est réalisée sous la forme d'une plaque de support qui comporte des moyens pour sa fixation à demeure sur un élément fixe de l'installation de climatisation 1, le bac 4 de récupération par exemple. Cette plaque de support 20 est raccordée à demeure à la conduite 5 d'alimentation de condensât au conduit souple 10 et aux circuits électriques 7a et 7b. Elle comporte à cet effet sur sa face extérieure un premier embout 23 pour le raccord de la conduite 5 et un deuxième embout 24 pour le raccord du conduit souple 10, ainsi qu'un bornier 25 pour la connexion aux circuits 7a et 7b. La deuxième pièce 21 constitue le dispositif 6 de détection de niveau proprement dit.

Les deux pièces 20 et 21 présentent sur leurs faces en vis-à-vis et en correspondance deux raccords hydrauliques 25 et 26, de type mate et femelle qui permettent de mettre en communication de manière étanche la conduite d'alimentation 5 et le conduit souple avec respectivement des chambres intérieures 27 et 28 de la deuxième pièce 21 via des conduits 29 et 30 ménagés dans les embouts 23 et 24 et la paroi de la première pièce 20.

Les deux pièces 20 et 21 présentent en outre sur leur face en vis- à- vis des connecteurs électriques 31 de type mâle femelle qui permettent d'établir la liaison électrique entre les circuits 7a et 7b et les organes électriques de la deuxième pièce 21, des conducteurs électriques 32, noyés dans la paroi de la première pièce 20, établissant la liaison électrique entre le bornier 25 et les connecteurs 31. La première pièce 20 assure ainsi l'interface hydraulique et l'interface électrique entre la deuxième pièce 21 et l'environnement extérieur.

Cette disposition permet de séparer la deuxième pièce 21 de la première pièce 20 en exerçant sur elle une force dirigée dans le sens de la flèche 33 sans toucher aux branchements hydrauliques et électriques du dispositif d'évacuation. La remise en place de la deuxième pièce 21 sur la première pièce 20 se fait dans le sens inverse, par emboîtement des raccords hydrauliques 25, 26 et des connecteurs électriques 31.

Les deux pièces 20 et 21 peuvent comporter en outre des moyens supplémentaires de fixation par encliquetage par exemple.

Dans le mode de réalisation décrit ci-dessus, la pompe de relevage 9 et le dispositif 8 de commande de la pompe 9 sont séparés du dispositif 6 de détection de niveau. Il est évident que ces deux éléments 8 et 9 peuvent former un seul bloc avec le dispositif 6. Dans ce cas, l'ensemble est supporté par une première pièce 20 qui est reliée électriquement au réseau par le premier embout 23, et au collecteur, par une conduite de refoulement 11 raccordée au deuxième embout 24.