Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
CONTACTING ASSEMBLY COMPRISING A SUCCESSION OF CONTACTING MODULES AND METHOD FOR PRODUCING SUCH A CONTACTING ASSEMBLY
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2016/027038
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a contacting assembly (1) comprising a liquid inlet, a gas inlet and at least two successive contacting modules (1, 51), each successive contacting module (1, 51) comprising: a plurality of linear segments that are vertical when the contacting module (1) is in the service position, first assembly means arranged on a plurality of linear segments (2), and second assembly means arranged on a plurality of linear segments (2). The two modules (1, 51) are arranged so that the linear segments (2) of the first module (1) are aligned with the linear segments (52) of the second module (51). The first assembly means (52) cooperate with the second assembly means (52) of the second contacting module (51) so that the adjacent linear segments (2, 51) are aligned.

Inventors:
DAVIDIAN, Benoît (2 rue Jean Bart, Saint Maur Des Fosses, F-94100, FR)
LIX, Clement (4 allee Pierre de Coubertin, Versailles, F-78000, FR)
WATTIAU, Mikael (135 rue de Paris, Palaiseau, F-91120, FR)
Application Number:
FR2015/052235
Publication Date:
February 25, 2016
Filing Date:
August 20, 2015
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
L'AIR LIQUIDE, SOCIETE ANONYME POUR L'ETUDE ET L'EXPLOITATION DES PROCEDES GEORGES CLAUDE (75 Quai d'Orsay, Paris, Paris, F-75007, FR)
International Classes:
B01J19/32; F28F25/08
Foreign References:
US5017309A1991-05-21
US5326503A1994-07-05
FR1590954A1970-04-20
DE19819945A11999-11-18
US3329271A1967-07-04
US4557878A1985-12-10
FR2919582A12009-02-06
US20070194471A12007-08-23
Attorney, Agent or Firm:
MERCEY, Fiona (L'air Liquide S.A, Direction de la Propriété Intellectuelle7, Quai d'Orsay Paris Cedex 07, F-75321, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1 . Ensemble de mise en contact (1000) configuré pour mettre en contact au moins un liquide avec au moins un gaz, par exemple pour des échanges de chaleur et/ou de matière entre liquide et gaz, l'ensemble de mise en contact (1000) comprenant au moins : i) une entrée de liquide (1012), ii) au moins une entrée de gaz (1014) et au moins deux modules de mise en contact successifs (1 , 51 ; 101 , 151 ; 201 , 251 ; 301 , 351 ),

l'ensemble de mise en contact (1000) étant caractérisé en ce que chaque module de mise en contact (1 , 51 - 301 , 351 ) comprend au moins :

une pluralité de segments linéaires (2, 52 ; 102, 152 ; 202, 252 ; 302, 352) substantiellement parallèles entre eux et à une direction longitudinale (Z) qui est destinée à être globalement verticale lorsque le module de mise en contact (1 , 51 - 301 , 351 ) est en position de service,

des premiers moyens d'assemblage disposés sur plusieurs segments linéaires (2 - 302), et

des deuxièmes moyens d'assemblage disposés sur plusieurs segments linéaires (2 - 302),

lesdits au moins deux modules de mise en contact successifs (1 ,

51 - 301 , 351 ) étant agencés de manière adjacente, les premiers moyens d'assemblage d'un premier desdits modules de mise en contact (1 - 301 ) étant configurés pour coopérer respectivement avec les deuxièmes moyens d'assemblage d'un deuxième desdits modules de mise en contact (51 - 351 ), de sorte que les segments linéaires (2 - 302) appartenant au premier module de mise en contact (1 - 301 ) sont substantiellement alignés avec les segments linéaires adjacents (52 - 352) appartenant au deuxième module de mise en contact (51 - 351 ). 2. Ensemble de mise en contact (1000) selon la revendication

1 , dans lequel plusieurs segments linéaires (2 - 302), par exemple tous les segments linéaires (2 - 302), comportent chacun un desdits premiers moyens d'assemblage et un desdits deuxièmes moyens d'assemblage.

3. Ensemble de mise en contact (1000) selon la revendication 1 , dans lequel lesdits premiers moyens d'assemblage comprennent des saillies d'assemblage (6 ; 106 ; 202.1 ) agencées sur des premières extrémités respectives (2.1 ; 102.1 ; 202.1 ) de plusieurs segments linéaires (2 ; 1 02 ; 202),

dans lequel lesdits deuxièmes moyens d'assemblage comprennent des cavités d'assemblage (58 ; 158 ; 258) agencées sur des deuxièmes extrémités respectives de plusieurs segments linéaires (2 ; 102 ; 202),

chaque saillie d'assemblage (6 ; 106 ; 202.1 ) étant configurée pour coopérer par complémentarité de formes avec une cavité d'assemblage respective (58 ; 158 ; 258) disposée sur un segment linéaire adjacent (2 ; 102 ; 202) appartenant à un module de mise en contact adjacent (1 ; 101 ;

201 ) ,

chaque cavité d'assemblage (58 ; 158 ; 258) étant configurée pour coopérer par complémentarité de formes avec une saillie d'assemblage (6 ; 106 ; 202.1 ) respective disposée sur un segment linéaire (2 ; 102 ; 202) appartenant à un module de mise en contact adjacent (1 ; 101 ; 201 ). 4. Ensemble de mise en contact (1000) selon les revendications 2 et 3, dans lequel plusieurs segments linéaires (2 ; 102 ;

202) , par exemple tous les segments linéaires (2 ; 102), comportent chacun une desdites saillies d'assemblage (6 ; 106 ; 202.1 ) et une desdites cavités d'assemblage (8, 58 ; 158 ; 258).

5. Ensemble de mise en contact (1000) selon l'une quelconque des revendications 3 à 4, dans lequel des saillies d'assemblage (6 ; 106 ; 202.1 ) ont chacune substantiellement une forme de cylindre plein, par exemple parallèle aux segments linéaires (2 ; 102 ; 202) et à base circulaire, et dans lequel des cavités d'assemblage (58 ; 158 ; 258) ont chacune substantiellement une forme de cylindre creux complémentaire à ladite forme de cylindre plein.

6. Ensemble de mise en contact (1000) selon l'une quelconque des revendications 3 à 5, dans lequel les saillies d'assemblage (202.1 ) sont chacune formées par une première extrémité (202.1 ) du segment linéaire respectif (202), et dans lequel la largeur de chaque deuxième extrémité respective (252.2) est supérieure à la largeur de la première extrémité respective (202.1 ).

7. Ensemble de mise en contact (1000) selon l'une quelconque des revendications 3 à 6, dans lequel des saillies d'assemblage (6 ; 106) ont chacune substantiellement la forme d'un cône plein, et dans lequel les cavités d'assemblage (58 ; 1 58) ont chacune substantiellement la forme la forme d'un cône creux.

8. Ensemble de mise en contact (1000) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel les deuxièmes moyens d'assemblage sont disposés à distance des premiers moyens d'assemblage par rapport à un segment linéaire respectif (2 - 302).

9. Ensemble de mise en contact (1000) selon la revendication 8, dans lequel chaque premier moyen d'assemblage est situé à une première extrémité (2.1 ; 102.1 ; 202.1 ; 302.1 ) d'un segment linéaire (2 - 302) respectif, et dans lequel chaque deuxième moyen d'assemblage est situé à une deuxième extrémité (2.2 ; 102.2 ; 202.2 ; 302.2) du segment linéaire respectif (2 ; 102 ; 202 ; 302), la première extrémité (2.1 - 302.1 ) étant opposée à la deuxième extrémité (2.2 - 302.2).

10. Ensemble de mise en contact (1000) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel tout ou partie desdits premiers moyens d'assemblage sont formés par des entretoises (320), et dans lequel tout ou partie desdits deuxièmes moyens d'assemblage sont formés par des premières extrémités de segments linéaires respectifs (302),

chaque entretoise (320) étant configurée pour séparer au moins deux segments linéaires voisins (302), chaque entretoise (320) présentant des orifices d'assemblage (321 ) configurés pour recevoir i) une première extrémité (302.1 ) d'un segment linéaire (302) appartenant au module de mise en contact (1 - 301 ) et ii) une deuxième extrémité (352.2) d'un segment linéaire adjacent (352) appartenant au module de mise en contact (351 ) adjacent.

1 1 . Ensemble de mise en contact (1000) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel plusieurs segments linéaires (2 - 302), par exemple tous les segments linéaires (2 - 302), présentent chacun une surface externe (4 ; 104 ; 204, 254) en forme de cylindre, par exemple à base circulaire.

12. Ensemble de mise en contact (1000) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel lesdits premiers moyens d'assemblage et lesdits deuxièmes moyens d'assemblage sont agencés de sorte que des surfaces externes (4 ; 104 ; 204 ; 304) des segments linéaires (2 - 302) adjacents sont raccordées de manière jointive.

13. Ensemble de mise en contact (1000) selon l'une quelconque des revendications précédentes, comprenant en outre :

- une enceinte (1030) étanche au liquide et au gaz, l'enceinte

(1030) ayant globalement une forme allongée parallèlement aux segments linéaires (2, 52), l'ensemble des segments linéaires (2, 52) couvrant globalement la superficie de l'enceinte (1 030) en section transversale à la direction longitudinale (Z), et

- des organes d'étanchéité (1032) agencés autour de l'ensemble des segments linéaires (2, 52) de façon à empêcher le gaz de circuler dans un interstice s'étendant entre la surface interne de l'enceinte (1030) et les segments linéaires (2, 52). 14. Procédé de fabrication (1 080) d'un ensemble de mise en contact (1000) selon l'une des revendications précédentes, le procédé de fabrication (1080) comprenant les étapes :

1082) installer au moins une entrée de liquide (1012) et au moins une entrée de gaz (1014), 1084) fournir une succession de modules de mise en contact

(1 , 51 ),

1086) agencer les modules de mise en contact successifs (1 , 51 ) de façon à faire coopérer des premiers moyens d'assemblage avec des deuxièmes moyens d'assemblage, de sorte que les segments linéaires (2) appartenant à l'un quelconque desdits modules de mise en contact successifs (1 ) sont substantiellement alignés avec les segments linéaires adjacents (52) appartenant au(x) module(s) de mise en contact adjacent(s) (51 ).

REVENDICATIONS MODIFIÉES reçues par le Bureau international le 05 Février 2016 (05.02.2016)

1. Ensemble de mise en contact (1000) configuré pour mettre en contact au moins un liquide avec au moins un gaz, par exemple pour des échanges de chaleur et/ou de matière entre liquide et gaz, l'ensemble de mise en contact ( 000) comprenant au moins : i) une entrée de liquide (10 2), ii) au moins une entrée de gaz (1014) et au moins deux modules de mise en contact successifs (1 , 51 ; 101 , 151 ; 201 , 251 ; 301 , 351 ),

l'ensemble de mise en contact (1000) étant caractérisé en ce que chaque module de mise en contact (1 , 51 - 301 , 351) comprend au moins :

une pluralité de segments linéaires (2, 52 ; 102, 152 ; 202, 252 ; 302, 352) substantiellement parallèles entre eux et à une direction longitudinale (Z) qui est destinée à être globalement verticale lorsque le module de mise en contact (1 , 51 - 301 , 351) est en position de service,

des premiers moyens d'assemblage disposés sur plusieurs segments linéaires (2 - 302), des premiers moyens d'assemblage étant disposés sur au moins 70% des segments linéaires (2 - 302) du premier module de mise en contact (1 ; 101 ; 201 ; 301), et

des deuxièmes moyens d'assemblage disposés sur plusieurs segments linéaires (2 - 302),

lesdits au moins deux modules de mise en contact successifs (1 , 51 - 301 , 351) étant agencés de manière adjacente, les premiers moyens d'assemblage d'un premier desdits modules de mise en contact (1 - 301 ) étant configurés pour coopérer respectivement avec les deuxièmes moyens d'assemblage d'un deuxième desdits modules de mise en contact (51 - 351), de sorte que les segments linéaires (2 - 302) appartenant au premier module de mise en contact (1 - 301 ) sont substantiellement alignés avec les segments linéaires adjacents (52 - 352) appartenant au deuxième module de mise en contact (51 - 351 ),

lesdits premiers moyens d'assemblage et lesdits deuxièmes moyens d'assemblage étant agencés de sorte que des surfaces externes (4 ; 104 ; 204 ; 304) des segments linéaires (2 - 302) adjacents sont raccordées de manière jointive.

2. Ensemble de mise en contact (1000) selon la revendication 1 , dans lequel plusieurs segments linéaires (2 - 302), par exemple tous les segments linéaires (2 - 302), comportent chacun un desdits premiers moyens d'assemblage et un desdits deuxièmes moyens d'assemblage.

3. Ensemble de mise en contact (1000) selon la revendication 1 , dans lequel lesdits premiers moyens d'assemblage comprennent des saillies d'assemblage (6 ; 106 ; 202.1 ) agencées sur des premières extrémités respectives (2.1 ; 102.1 ; 202.1) de plusieurs segments linéaires (2 ; 102 ; 202),

dans lequel lesdits deuxièmes moyens d'assemblage comprennent des cavités d'assemblage (58 ; 158 ; 258) agencées sur des deuxièmes extrémités respectives de plusieurs segments linéaires (2 ; 102 ; 202),

chaque saillie d'assemblage (6 ; 106 ; 202.1) étant configurée pour coopérer par complémentarité de formes avec une cavité d'assemblage respective (58 ; 158 ; 258) disposée sur un segment linéaire adjacent (2 ; 102 ; 202) appartenant à un module de mise en contact adjacent (1 ; 101 ;

201 ) ,

chaque cavité d'assemblage (58 ; 158 ; 258) étant configurée pour coopérer par complémentarité de formes avec une saillie d'assemblage (6 ; 106 ; 202.1) respective disposée sur un segment linéaire (2 ; 102 ; 202) appartenant à un module de mise en contact adjacent (1 ; 101 ; 201).

4. Ensemble de mise en contact (1000) selon les revendications 2 et 3, dans lequel plusieurs segments linéaires (2 ; 102 ;

202) , par exemple tous les segments linéaires (2 ; 102), comportent chacun une desdites saillies d'assemblage (6 ; 106 ; 202.1) et une desdites cavités d'assemblage (8, 58 ; 158 ; 258).

5. Ensemble de mise en contact (1000) selon l'une quelconque des revendications 3 à 4, dans lequel des saillies d'assemblage (6 ; 106 ; 202.1) ont chacune substantiellement une forme de cylindre plein, par exemple parallèle aux segments linéaires (2 ; 102 ; 202) et à base circulaire, et dans lequel des cavités d'assemblage (58 ; 158 ; 258) ont chacune substantiellement une forme de cylindre creux complémentaire à ladite forme de cylindre plein.

6. Ensemble de mise en contact (1000) selon l'une quelconque des revendications 3 à 5, dans lequel les saillies d'assemblage (202.1) sont chacune formées par une première extrémité (202.1 ) du segment linéaire respectif (202), et dans lequel la largeur de chaque deuxième extrémité respective (252.2) est supérieure à la largeur de la première extrémité respective (202.1).

7. Ensemble de mise en contact ( 000) selon l'une quelconque des revendications 3 à 6, dans lequel des saillies d'assemblage (6 ; 106) ont chacune substantiellement la forme d'un cône plein, et dans lequel les cavités d'assemblage (58 ; 158) ont chacune substantiellement la forme la forme d'un cône creux.

8. Ensemble de mise en contact (1000) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel les deuxièmes moyens d'assemblage sont disposes à distance des premiers moyens d'assemblage par rapport à un segment linéaire respectif (2 - 302).

9. Ensemble de mise en contact (1000) selon la revendication 8, dans lequel chaque premier moyen d'assemblage est situé à une première extrémité (2.1 ; 102.1 ; 202.1 ; 302.1) d'un segment linéaire (2 - 302) respectif, et dans lequel chaque deuxième moyen d'assemblage est situé à une deuxième extrémité (2.2 ; 102.2 ; 202.2 ; 302.2) du segment linéaire respectif (2 ; 102 ; 202 ; 302), la première extrémité (2.1 - 302.1 ) étant opposée à la deuxième extrémité (2.2 - 302.2).

10. Ensemble de mise en contact (1000) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel tout ou partie desdits premiers moyens d'assemblage sont formés par des entretoises (320), et dans lequel tout ou partie desdits deuxièmes moyens d'assemblage sont formés par des premières extrémités de segments linéaires respectifs (302),

chaque entretoise (320) étant configurée pour séparer au moins deux segments linéaires voisins (302), chaque entretoise (320) présentant des orifices d'assemblage (321 ) configurés pour recevoir i) une première extrémité (302.1) d'un segment linéaire (302) appartenant au module de mise en contact (1 - 301 ) et ii) une deuxième extrémité (352.2) d'un segment linéaire adjacent (352) appartenant au module de mise en contact (351) adjacent.

11. Ensemble de mise en contact (1000) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel plusieurs segments linéaires (2 - 302), par exemple tous les segments linéaires (2 - 302), présentent chacun une surface externe (4 ; 104 ; 204, 254) en forme de cylindre, par exemple à base circulaire.

12. Ensemble de mise en contact (1000) selon l'une quelconque des revendications précédentes, comprenant en outre :

une enceinte (1030) étanche au liquide et au gaz, l'enceinte (1030) ayant globalement une forme allongée parallèlement aux segments linéaires (2, 52), l'ensemble des segments linéaires (2, 52) couvrant globalement la superficie de l'enceinte (1030) en section transversale à la direction longitudinale (Z), et

des organes d'étanchéité (1032) agencés autour de l'ensemble des segments linéaires (2, 52) de façon à empêcher le gaz de circuler dans un interstice s'étendant entre la surface interne de l'enceinte (1030) et les segments linéaires (2, 52).

13. Procédé de fabrication (1080) d'un ensemble de mise en contact (1000) selon l'une des revendications précédentes, le procédé de fabrication (1080) comprenant les étapes :

1082) installer au moins une entrée de liquide (1012) et au moins une entrée de gaz (1014), 1084) fournir une succession de modules de mise en contact (1 , 51 ), des premiers moyens d'assemblage étant disposés sur au moins 70% des segments linéaires (2 - 302) du premier module de mise en contact (1 ; 101 ; 201 ; 301),

1086) agencer les modules de mise en contact successifs (1 , 51) de façon à faire coopérer des premiers moyens d'assemblage avec des deuxièmes moyens d'assemblage, de sorte que les segments linéaires (2) appartenant à l'un quelconque desdîts modules de mise en contact successifs (1) sont substantiellement alignés avec les segments linéaires adjacents (52) appartenant au(x) module(s) de mise en contact adjacent(s) (51), et de sorte que des surfaces externes (4 ; 104 ; 204 ; 304) des segments linéaires (2 - 302) adjacents sont raccordées de manière jointive.

Description:
ENSEMBLE DE MISE EN CONTACT COMPRENANT UNE SUCCESSION DE MODULES DE MISE EN CONTACT ET PROCEDE DE FABRICATION

D'UN TEL ENSEMBLE DE MISE EN CONTACT La présente invention concerne un ensemble de mise en contact, qui est configuré pour mettre en contact au moins un liquide avec au moins un gaz et qui comprend des modules de mise en contact successifs. De plus, la présente invention concerne un procédé de fabrication pour fabriquer un tel ensemble de mise en contact.

La présente invention peut s'appliquer à tout domaine physique, chimique ou physico-chimique dans lequel un liquide et un gaz sont mis en contact de façon à échanger de la matière et/ou à échanger de la chaleur et/ou à interagir chimiquement et/ou physiquement. En particulier, la présente invention peut s'appliquer au domaine de l'absorption, de la désorption, de la condensation, de la distillation, de la rectification, du dépoussiérage, de la précipitation, de la séparation, par exemple de la séparation cryogénique des composants de l'air. Les flux de liquide et de gaz peuvent s'écouler à contre- courant ou à co-courant.

Plus particulièrement, la présente invention peut s'appliquer à la conception, à la fabrication et à la réparation d'un ensemble de mise en contact d'un liquide avec un gaz.

US2007194471 A1 décrit un ensemble de mise en contact d'un liquide avec un gaz, qui comprend un garnissage comportant une pluralité de fils verticaux qui s'étendent sur toute la longueur de l'ensemble de mise en contact, donc sur une longueur généralement supérieure à 5 mètres, voire à 10 mètres.

Cependant, en raison de la grande longueur des fils, il est difficile de fabriquer ces fils, puis de les transporter. En outre, il est difficile d'assembler ces fils pour former le garnissage composant l'ensemble de mise en contact. En effet, les fils doivent être espacés de quelques millimètres seulement et sur toute leur longueur, ce qui est compliqué et nécessite notamment d'installer de nombreuses entretoises dans l'ensemble de mise en contact. La présente invention a notamment pour but de résoudre, en tout ou partie, les problèmes mentionnés ci-avant, en fournissant un ensemble de mise en contact comprenant une succession de modules de mise en contact pouvant être juxtaposés et assemblés.

Dans ce but, l'invention a pour objet un ensemble de mise en contact configuré pour mettre en contact au moins un liquide avec au moins un gaz par exemple pour des échanges de chaleur et/ou de matière entre liquide et gaz, l'ensemble de mise en contact comprenant au moins : i) une entrée de liquide, ii) au moins une entrée de gaz et au moins deux modules de mise en contact successifs,

l'ensemble de mise en contact comprenant au moins : i) une entrée de liquide, ii) au moins une entrée de gaz et au moins deux modules de mise en contact successifs étant caractérisée en ce que chaque module de mise en contact comprend au moins :

- une pluralité de segments linéaires substantiellement parallèles entre eux et à une direction longitudinale qui est destinée à être globalement verticale lorsque le module de mise en contact est en position de service,

- des premiers moyens d'assemblage disposés sur plusieurs segments linéaires, et

- des deuxièmes moyens d'assemblage disposés sur plusieurs segments linéaires,

lesdits au moins deux modules de mise en contact successifs étant agencés de manière adjacente, les premiers moyens d'assemblage d'un premier desdits modules de mise en contact étant configurés pour coopérer respectivement avec les deuxièmes moyens d'assemblage d'un deuxième desdits modules de mise en contact, de sorte que les segments linéaires appartenant au premier module de mise en contact sont substantiellement alignés avec les segments linéaires adjacents appartenant au deuxième module de mise en contact.

Ainsi, les modules de mise en contact permettent la fabrication simple et rapide d'un ensemble de mise en contact de grande longueur. En effet, les premiers moyens d'assemblage d'un module de mise en contact coopèrent avec les deuxièmes moyens d'assemblage d'un module de mise en contact adjacent, ce qui permet d'assembler le module de mise en contact et le module de mise en contact adjacent. Il suffit ensuite de juxtaposer et d'assembler une succession de modules de mise en contact par coopération de premiers et deuxièmes moyens d'assemblage.

Ainsi, un tel ensemble de mise en contact est rapide à fabriquer, car il suffit de juxtaposer les modules de mise en contact adjacents, puis de les assembler par les premiers et deuxièmes moyens d'assemblage.

Selon une variante, les premiers moyens d'assemblage d'un module de mise en contact sont configurés pour coopérer avec les deuxièmes moyens d'assemblage d'un deuxième module de mise en contact de façon à assembler de manière détachable les segments linéaires du premier module de mise en contact avec les segments linéaires du deuxième module de mise en contact.

Selon une variante, les segments linéaires sont détachables les uns des autres. En d'autres termes, les segments linéaires ne sont pas solidarisés entre eux.

Selon une variante de l'invention, des premiers moyens d'assemblage sont disposés sur au moins 70%, de préférence sur au moins 90%, des segments linéaires du premier module de mise en contact. Selon une variante de l'invention, des deuxièmes moyens d'assemblage sont disposés sur au moins 70%, de préférence sur au moins 90%, des segments linéaires du deuxième module de mise en contact.

Dans la présente demande, le terme « segment linéaire » désigne notamment tout segment s'étendant globalement suivant une droite. Un segment linéaire peut présenter une forme quelconque en section transversale à la direction longitudinale. Un élément linéaire a des dimensions transversales négligeables devant sa longueur ; en d'autres termes, un élément linéaire est allongé ou effilé, c'est-à-dire mince et étroit. Par exemple, un segment linéaire peut être formé par un fil, un faisceau de fils, un câble, une bande, un ruban, une chaîne ou autre forme allongée ou effilée. Dans la présente demande, le terme « descendant » fait référence au champ de pesanteur terrestre.

Selon une variante de l'invention, chaque segment linéaire a une longueur inférieure à 1 ,2 m, de préférence inférieure à 0,7 m. Ainsi, comme de tels segments linéaires sont courts, les modules de mises contact adjacents sont faciles à assembler pour former un ensemble de mise en contact.

Selon une variante, les segments linéaires du premier module de mise en contact sont semblables, par exemple identiques, aux segments linéaires du deuxième module de mise en contact.

Selon une variante, les premiers moyens d'assemblage du premier module de mise en contact sont complémentaires aux deuxièmes moyens d'assemblage du premier module de mise en contact. De même, les premiers moyens d'assemblage du deuxième module de mise en contact sont complémentaires aux deuxièmes moyens d'assemblage du deuxième module de mise en contact.

Selon une variante, tous les segments linéaires d'un module de mise en contact sont parallèles entre eux et à la direction longitudinale.

Selon une variante, chaque module de mise en contact comprend entre 10 et 1000 segments linéaires. Selon un mode de réalisation de l'invention, plusieurs segments linéaires, par exemple tous les segments linéaires, comportent chacun un desdits premiers moyens d'assemblage et un desdits deuxièmes moyens d'assemblage.

Ainsi, le module de mise en contact et le module de mise en contact adjacent peuvent être assemblés fermement, car tous les segments linéaires contribuent à la tenue de ces modules de mise en contact.

Selon un mode de réalisation de l'invention, lesdits premiers moyens d'assemblage comprennent des saillies d'assemblage agencées sur des premières extrémités respectives de plusieurs segments linéaires,

lesdits deuxièmes moyens d'assemblage comprennent des cavités d'assemblage agencées sur des deuxièmes extrémités respectives de plusieurs segments linéaires,

chaque saillie d'assemblage étant configurée pour coopérer par complémentarité de formes avec une cavité d'assemblage respective disposée sur un segment linéaire adjacent appartenant à un module de mise en contact adjacent,

chaque cavité d'assemblage étant configurée pour coopérer par complémentarité de formes avec une saillie d'assemblage respective disposée sur un segment linéaire appartenant à un module de mise en contact adjacent.

Ainsi, les coopérations des saillies d'assemblage avec les cavités d'assemblage permettent un assemblage des segments linéaires du module de mise en contact avec ceux du module de mise en contact adjacent. Les saillies d'assemblage et les cavités d'assemblage permettent un assemblage particulièrement rapide de plusieurs modules de mise en contact adjacents, car il suffit d'ajuster ou d'emboîter les saillies d'assemblage dans les cavités d'assemblage, ce qui peut être fait par un simple empilement des segments linéaires comportant des saillies d'assemblage et ceux comportant des cavités d'assemblage.

Selon un mode de réalisation de l'invention, plusieurs segments linéaires, par exemple tous les segments linéaires, comportent chacun une desdites saillies d'assemblage et une desdites cavités d'assemblage.

Ainsi, le module de mise en contact et le module de mise en contact adjacent peuvent être assemblés fermement, car tous les segments linéaires contribuent à la tenue de ces modules de mise en contact.

Selon un mode de réalisation de l'invention, des saillies d'assemblage ont chacune substantiellement une forme de cylindre plein, par exemple parallèle aux segments linéaires et à base circulaire, et des cavités d'assemblage ont chacune substantiellement une forme de cylindre creux complémentaire à ladite forme de cylindre plein.

Ainsi, de tels cylindres pleins et creux permettent un assemblage ferme des segments linéaires du module de mise en contact avec ceux du module de mise en contact adjacent, car les cylindres pleins peuvent s'ajuster dans les cylindres creux.

Selon une variante, l'ensemble de mise en contact comprend des segments linéaires pleins. Des segments linéaires pleins ne sont pas creux. Ainsi, de tels segments linéaires pleins ont une grande résistance mécanique. Cela permet de minimiser leurs dimensions transversales, mesurées perpendiculairement à la direction longitudinale. Donc les segments linéaires peuvent être minces, donc nombreux dans un chaque module de mise en contact. Selon un mode de réalisation de l'invention, les saillies d'assemblage sont chacune formées par une première extrémité du segment linéaire respectif, et la largeur de chaque deuxième extrémité respective est supérieure à la largeur de la première extrémité respective.

Ainsi, de telles saillies d'assemblage peuvent être robustes et simples à fabriquer.

Selon un mode de réalisation de l'invention, des saillies d'assemblage ont chacune substantiellement la forme d'un cône plein, et les cavités d'assemblage ont chacune substantiellement la forme la forme d'un cône creux.

Ainsi, un tel cône facilite l'assemblage des segments linéaires du module de mise en contact avec ceux du module de mise en contact adjacent. En effet, chaque cône permet de guider chaque saillie d'assemblage dans une cavité d'assemblage respective.

Les saillies d'assemblage et les cavités d'assemblages peuvent avoir des formes complexes. Par exemple, une saillie d'assemblage peut avoir une forme tubulaire et la cavité d'assemblage peut avoir la forme d'une gorge annulaire dans laquelle la saillie d'assemblage tubulaire peut pénétrer.

Selon un mode de réalisation de l'invention, les deuxièmes moyens d'assemblage sont disposés à distance des premiers moyens d'assemblage par rapport à un segment linéaire respectif.

Selon un mode de réalisation de l'invention, chaque premier moyen d'assemblage est situé à une première extrémité d'un segment linéaire respectif, et chaque deuxième moyen d'assemblage est situé à une deuxième extrémité du segment linéaire respectif, la première extrémité étant opposée à la deuxième extrémité.

Ainsi, les premiers moyens d'assemblage et les deuxièmes moyens d'assemblage peuvent avoir un encombrement réduit, car ils coopèrent aux niveaux des extrémités des segments linéaires.

Par exemple, sur un segment linéaire présentant une saillie d'assemblage et une cavité d'assemblage, la première extrémité et la deuxième extrémité sont situées à l'opposé l'une de l'autre par rapport au segment linéaire. Selon une variante, les segments linéaires sont espacés deux à deux, par exemple d'un écart environ égal à 2,5 mm. En d'autres termes, des segments linéaires n'ont pas de contact entre eux. Ainsi, un tel agencement des segments linéaires permet de maximiser la surface disponible pour l'écoulement du liquide le long des segments linéaires, donc de maximiser l'interface entre gaz et liquide.

Selon un mode de réalisation de l'invention, tout ou partie desdits premiers moyens d'assemblage sont formés par des entretoises, et tout ou partie desdits deuxièmes moyens d'assemblage sont formés par des premières extrémités de segments linéaires respectifs,

chaque entretoise étant configurée pour séparer au moins deux segments linéaires voisins, chaque entretoise présentant des orifices d'assemblage configurés pour recevoir i) une première extrémité d'un segment linéaire appartenant au module de mise en contact et ii) une deuxième extrémité d'un segment linéaire adjacent appartenant au module de mise en contact adjacent.

Ainsi, de telles entretoises permettent un assemblage rapide des modules de mise en contact adjacents, en enfilant les segments linéaires adjacents dans les orifices d'assemblage. De plus, de telles entretoises permettent de rigidifier les structures des modules de mise en contact adjacents.

Selon une variante, chaque entretoise est agencée de façon à espacer (séparer) au moins deux segments linéaires voisins suivant une direction perpendiculaire à la direction longitudinale. Dans la présente demande, le terme « extrémité » désigne une portion d'un segment linéaire qui peut s'étendre au-delà de la seule zone terminale du segment linéaire.

Selon un mode de réalisation de l'invention, plusieurs segments linéaires, par exemple tous les segments linéaires, présentent chacun une surface externe en forme de cylindre, par exemple à base circulaire.

Ainsi, de telles entretoises permettent d'assembler le module de mise en contact avec le module de mise en contact adjacent, par la coopération des entretoises avec les extrémités des segments linéaires adjacents. Selon une variante de l'invention, les segments linéaires sont issus d'une méthode additive, par exemple d'une impression tridimensionnelle.

Selon un mode de réalisation de l'invention, l'ensemble de mise en contact comprend en outre des modules de mise en contact à surface externe cylindrique, et lesdits premiers moyens d'assemblage et lesdits deuxièmes moyens d'assemblage sont agencés de sorte que des surfaces externes des segments linéaires adjacents sont raccordées de manière jointive.

En d'autres termes, les surfaces externes cylindriques n'ont pas de creux ni de discontinuités entre elles.

Selon un mode de réalisation de l'invention, l'ensemble de mise en contact comprend en outre :

une enceinte étanche au liquide et au gaz, l'enceinte ayant globalement une forme allongée parallèlement aux segments linéaires, l'ensemble des segments linéaires couvrant globalement la superficie de l'enceinte en section transversale, et

des organes d'étanchéité agencés autour de l'ensemble des segments linéaires de façon à empêcher le gaz de circuler dans un interstice s'étendant entre la surface interne de l'enceinte et les segments linéaires.

Ainsi, une telle enceinte et de tels organes d'étanchéité permettent de maximiser la mise en contact du liquide avec le gaz.

Par ailleurs, la présente invention a pour objet un procédé de fabrication d'un ensemble de mise en contact selon l'invention, le procédé de fabrication comprenant les étapes :

- installer au moins une entrée de liquide et au moins une entrée de gaz,

- fournir une succession de modules de mise en contact selon l'invention,

- agencer les modules de mise en contact successifs de façon à faire coopérer des premiers moyens d'assemblage avec des deuxièmes moyens d'assemblage, de sorte que les segments linéaires appartenant à l'un quelconque desdits modules de mise en contact successifs sont substantiellement alignés avec les segments linéaires adjacents appartenant au(x) module(s) de mise en contact adjacent(s).

Selon une variante de l'invention, le procédé de fabrication comprend en outre une étape consistant à fabriquer les segments linéaires par une méthode additive, par exemple par impression tridimensionnelle.

Les modes de réalisation et les variantes mentionnés ci-avant peuvent être pris isolément ou selon toute combinaison techniquement admissible.

La présente invention sera bien comprise et ses avantages ressortiront aussi à la lumière de la description qui va suivre, donnée uniquement à titre d'exemple non limitatif et faite en référence aux dessins annexés, dans lesquels :

- la figure 1 est une vue schématique en perspective de deux segments linéaires appartenant respectivement à deux modules de mise en contact adjacents qui composent un ensemble de mise en contact conforme à un premier mode de réalisation de l'invention, au cours d'une étape d'un procédé de fabrication conforme à l'invention ;

- la figure 2 est une vue schématique en coupe illustrant plusieurs segments linéaires appartenant à l'ensemble de mise en contact adjacents de la figure 1 , au cours de la même étape du procédé de fabrication conforme à l'invention ;

- la figure 3 est une vue de côté des segments linéaires de la figure 1 assemblés après l'étape des figures 1 et 2 ;

- la figure 4 est une vue schématique en perspective de deux segments linéaires appartenant respectivement à deux modules de mise en contact adjacents qui composent un ensemble de mise en contact conforme à un deuxième mode de réalisation de l'invention, au cours d'une étape d'un procédé de fabrication conforme à l'invention ;

- la figure 5 est une vue à plus grande échelle d'une partie d'un ensemble de mise en contact conforme à une variante au mode de réalisation de la figure 4 ; - la figure 6 est une vue schématique en perspective de deux segments linéaires appartenant respectivement à deux modules de mise en contact adjacents qui composent un ensemble de mise en contact conforme à un troisième mode de réalisation de l'invention, au cours d'une étape d'un procédé de fabrication conforme à l'invention ;

- la figure 7 est une vue schématique en perspective d'une partie d'un ensemble de mise en contact conforme à un quatrième mode de réalisation de l'invention, au cours d'une étape d'un procédé de fabrication conforme à l'invention ;

- la figure 8 est une vue schématique en perspective de la partie de l'ensemble de mise en contact de la figure 7, après l'étape de la figure 7 ;

- la figure 9 est une vue schématique en perspective de la partie de l'ensemble de mise en contact de la figure 8 avec une partie semblable ;

- la figure 10 est une vue schématique de côté d'une partie l'ensemble de mise en contact illustré partiellement aux figures 7 à 8 ;

- la figure 1 1 est une vue schématique de côté d'un ensemble de mise en contact conforme à l'invention et comprenant une succession de modules de mises en contact tels que celui illustré à la figure 10 ; et

- la figure 12 est un ordinogramme illustrant un procédé de fabrication conforme à l'invention.

Les figures 1 , 2 et 3 illustrent une partie d'un ensemble de mise en contact 1000, qui est visible à la figure 1 1 et qui comprend des modules de mise en contact dont un module de mise en contact I .Les modules de mise en contact 1 et équivalents sont destinés à former l'ensemble de mise en contact 1000 d'un liquide non représenté, ici de l'air liquide, avec un gaz non représenté, ici de l'air gazeux, pour des échanges de chaleur et/ou de matière entre liquide et gaz.

Comme le montre la figure 1 1 , l'ensemble de mise en contact 1000 comprend i) une entrée de liquide 1012, ii) une entrée de gaz 1014, iii) une sortie de liquide 101 6 et iv) une sortie de gaz 101 8. L'ensemble de mise en contact 1000 comprend plusieurs modules de mise en contact successifs 1 et 51 , dont notamment un premier module de mise en contact 1 et un deuxième module de mise en contact 51 .

Le module de mise en contact 1 comprend une pluralité de segments linéaires 2. De même, le module de mise en contact 51 comprend une pluralité de segments linéaires 52. Les figures 1 à 3 illustrent, à grande échelle, des portions d'extrémités des segments linéaires 2. Dans l'exemple des figures 1 à 3, chaque segment linéaire 2 a une longueur L2 environ égale à 0,6 m.

Comme le montre la figure 2, tous les segments linéaires 2 sont parallèles entre eux et tous les segments linéaires 52 sont parallèles entre eux. Les segments linéaires 2 et 52 s'étendent suivant une direction longitudinale Z. Les segments linéaires 2 et 52 sont donc parallèles à la direction longitudinale Z. La direction longitudinale Z est destinée à être globalement verticale lorsque le module de mise en contact 1 est en position de service (figures 1 à 3).

Les segments linéaires 2 sont espacés deux à deux, ici d'un écart E2 d'environ 2,5 mm. Les segments linéaires 2 n'ont donc pas de contact entre eux. Par conséquent, les segments linéaires 52 sont espacés deux à deux du même écart E2, et les segments linéaires 52 n'ont donc pas de contact entre eux.

Dans l'exemple des figures 1 à 3, tous les segments linéaires 2 présentent chacun une surface externe 4 en forme de cylindre à base circulaire. Les segments linéaires peuvent être issus d'une impression tridimensionnelle.

De plus, le module de mise en contact 1 comprend des premiers moyens d'assemblage disposés sur tous les segments linéaires 2 et des deuxièmes moyens d'assemblage disposés sur tous les segments linéaires 2. En l'occurrence, tous les segments linéaires 2, comportent chacun un des premiers moyens d'assemblage et un des deuxièmes moyens d'assemblage.

Dans l'exemple des figures 1 à 3, les premiers moyens d'assemblage comprennent des saillies d'assemblage 6, qui sont agencées sur des premières extrémités respectives 2.1 des segments linéaires 2. Les deuxièmes moyens d'assemblage comprennent des cavités d'assemblage 8, qui sont agencées sur des deuxièmes extrémités respectives 2.2 des segments linéaires 2. La première extrémité 2.1 est opposée à la deuxième extrémité 2.2.

Les deuxièmes moyens d'assemblage sont disposés à distance des premiers moyens d'assemblage par rapport à un segment linéaire respectif 2. En l'occurrence, chaque premier moyen d'assemblage est situé à une première extrémité 2.1 d'un segment linéaire respectif 2, et chaque deuxième moyen d'assemblage est situé à une deuxième extrémité 2.2 du segment linéaire respectif 2.

En l'occurrence, tous les segments linéaires 2 comportent chacun une des saillies d'assemblage 6 et une des cavités d'assemblage 8. Par exemple, sur un segment linéaire 2 présentant une saillie d'assemblage 6 et une cavité d'assemblage 8, la première extrémité 2.1 et la deuxième extrémité 2.2 sont situées à l'opposé l'une de l'autre par rapport au segment linéaire 2.

Les premiers moyens d'assemblage que forment les saillies d'assemblage 6 sont configurés pour coopérer avec des deuxièmes moyens d'assemblage 58 disposés sur des segments linéaires adjacents 52 qui appartiennent à un module de mise en contact adjacent 51 , de sorte que les segments linéaires 2 appartenant au module de mise en contact 1 sont substantiellement alignés avec les segments linéaires 52 adjacents appartenant au module de mise en contact adjacent 51 .

Dans l'exemple des figures 1 à 3, le module de mise en contact adjacent 51 est identique au module mise en contact 1 . Donc les segments linéaires 52 sont identiques aux segments linéaires 2, si bien que les segments linéaires 52 ont, respectivement à leurs premières extrémités et à leurs deuxièmes extrémités, des saillies d'assemblage non représentées et des cavités d'assemblage 58. La description donnée ci-avant du module mise en contact 1 et de ses segments linéaires 2 peut donc être transposée au module de mise en contact adjacent 51 et à ses segments linéaires 52.

Les premier et deuxième modules de mise en contact successifs 1 et 51 sont agencés de manière adjacente, de sorte que les segments linéaires 2 appartenant au premier module de mise en contact 1 sont alignés respectivement avec les segments linéaires adjacents 52 appartenant au deuxième module de mise en contact 51 qui est adjacent au premier module de mise en contact 1 . Chaque segment linéaire 2 est donc aligné avec un segment linéaire adjacent respectif 52. Les segments linéaires 2 et 52 sont parallèles à la direction longitudinale Z.

Chaque saillie d'assemblage 6 est configurée pour coopérer, par complémentarité de formes, avec une cavité d'assemblage respective 58 disposée sur un segment linéaire adjacent 52 qui appartient au module de mise en contact adjacent 51 .

Par ailleurs, chaque cavité d'assemblage 8 est configurée pour coopérer, par complémentarité de formes, avec une saillie d'assemblage respective non représentée disposée sur un segment linéaire appartenant à un autre module de mise en contact adjacent.

Comme le montrent les figures 1 et 2, chaque saillie d'assemblage 6 a une forme de cylindre plein parallèle aux segments linéaires 2 et à base circulaire. De manière complémentaire, chaque cavité d'assemblage 58 a substantiellement une forme de cylindre creux complémentaire à la forme de cylindre plein d'une saillie d'assemblage respective 6. Pour permettre l'emboîtement ou l'ajustement des saillies d'assemblage 6 dans les cavités d'assemblage 58, chaque cylindre creux a un diamètre supérieur au diamètre d'un cylindre plein respectif.

Dans l'exemple des figures 1 à 3, les premiers moyens d'assemblage (saillies d'assemblage 6) du premier module de mise en contact 1 sont complémentaires aux deuxièmes moyens d'assemblage (cavités d'assemblage 8) du premier module de mise en contact 1 . De même, les premiers moyens d'assemblage (saillies d'assemblage 6) du deuxième module de mise en contact 1 sont complémentaires aux deuxièmes moyens d'assemblage (cavités d'assemblage 8) du deuxième module de mise en contact 1 .

Dans l'exemple des figures 1 à 3, des premiers moyens d'assemblage, ici des saillies d'assemblage 6, sont disposés sur 100% des segments linéaires 2 du module de mise en contact 1 , et des deuxièmes moyens d'assemblage, des cavités d'assemblage 8, sont disposés sur 1 00% des segments linéaires 2 du module de mise en contact 1 .

De même, des premiers moyens d'assemblage, ici des saillies d'assemblage, sont disposés sur 100% des segments linéaires 52 du module de mise en contact adjacent 1 , et des deuxièmes moyens d'assemblage, des cavités d'assemblage 58, sont disposés sur 100% des segments linéaires 52 du module de mise en contact adjacent 1 .

Lors de l'assemblage du module mise en contact 1 et du module de mise en contact adjacent 51 , on juxtapose les segments linéaires 2 et 52. Après cet assemblage, comme le montre la figure 3, chaque saillie d'assemblage 6 s'emboîte ou s'ajuste dans une cavité d'assemblage respective 58.

La figure 4 illustre un module de mise en contact 101 composant un ensemble de mise en contact conforme à un deuxième mode de réalisation de l'invention. Dans la mesure où le module de mise en contact 101 est similaire au module de mise en contact 1 , la description du module de mise en contact 1 donnée ci-avant en relation avec les figures 1 à 3 peut être transposée au module de mise en contact 101 , à l'exception notable des différences énoncées ci-après.

Un composant du module de mise en contact 101 identique ou correspondant, par sa structure ou par sa fonction, à un composant du module de mise en contact 1 porte la même référence numérique augmentée de 100. On définit ainsi des segments linéaires 102 ayant chacun une surface externe 104 et une première extrémité 102.1 , des saillies d'assemblage 1 06 et des cavités d'assemblage 158 disposées sur des segments linéaires 1 52 appartenant à un module de mise en contact adjacent 151 .

Chaque module de mise en contact 101 diffère d'un module de mise en contact 1 , car les saillies d'assemblage 106 ont chacune substantiellement la forme d'un cône plein et à base circulaire. De plus, chaque module de mise en contact adjacent 151 diffère d'un module de mise en contact adjacent 51 , car les cavités d'assemblage 158 ont chacune substantiellement la forme d'un cône creux.

Pour permettre l'emboîtement ou l'ajustement des saillies d'assemblage 106 dans les cavités d'assemblage 158, la base de chaque cône creux a un diamètre supérieur au diamètre de la base d'un cône plein respectif.

Lors de l'assemblage du module mise en contact 101 et du module de mise en contact adjacent 151 , pour fabriquer un ensemble de mise en contact, on juxtapose les segments linéaires 102 et 152. Après cet assemblage, chaque saillie d'assemblage 106 s'emboîte ou s'ajuste dans une cavité d'assemblage respective 158. Les cônes pleins facilitent l'assemblage des segments linéaires 102 du module de mise en contact 101 avec les segments linéaires 152 du module de mise en contact adjacent 151 , car chaque cône plein guide chaque saillie d'assemblage 106 dans une cavité d'assemblage respective 158.

La figure 5 illustre un module de mise en contact 101 composant un ensemble de mise en contact conforme à une variante au mode de réalisation de la figure 4. Dans cette variante, chaque saillie d'assemblage 106 a aussi la forme d'un cône plein et à base circulaire et chaque segment linéaire 102 a une forme cylindrique à base circulaire.

Cependant, à la différence de la figure 4, la base du cône plein a le même diamètre que le segment linéaire respectif 102, alors que, sur la figure 4, la base du cône plein a un diamètre inférieur au diamètre du segment linéaire respectif 102. De plus, le diamètre de chaque segment linéaire 152 est inférieur au diamètre de chaque segment linéaire 152.

La figure 6 illustre un module de mise en contact 201 composant un ensemble de mise en contact conforme à un troisième mode de réalisation de l'invention. Dans la mesure où le module de mise en contact 201 est similaire au module de mise en contact 1 , la description du module de mise en contact 1 donnée ci-avant en relation avec les figures 1 à 3 peut être transposée au module de mise en contact 201 , à l'exception notable des différences énoncées ci-après.

Un composant du module de mise en contact 201 identique ou correspondant, par sa structure ou par sa fonction, à un composant du module de mise en contact 1 porte la même référence numérique augmentée de 200. On définit ainsi des segments linéaires 202 ayant chacun une première extrémité 202.1 , des cavités d'assemblage 258 disposées sur des segments linéaires 252 appartenant à un module de mise en contact adjacent 251 .

Chaque module de mise en contact 201 diffère d'un module de mise en contact 1 , car les saillies d'assemblage sont chacune formées par une première extrémité 202.1 du segment linéaire respectif 202.

De plus, chaque module de mise en contact adjacent 251 diffère d'un module de mise en contact adjacent 1 , car chaque deuxième extrémité 252.1 est plus large, perpendiculairement à la direction longitudinale Z, que la surface externe correspondante 204.

En revanche, chaque segment linéaire 202 a une surface externe cylindrique, comme les segments linéaires 2, de diamètre D202. De plus, comme un module de mise en contact adjacent 1 , chaque module de mise en contact adjacent 251 présente une cavité d'assemblage 258. Chaque surface externe 204 est en forme de cylindre et chaque surface externe adjacente 254 du module de mise en contact adjacent 251 est également en forme de cylindre.

Chaque cavité d'assemblage 258 présente une forme de cylindre creux qui est complémentaire à la première extrémité 202.1 d'un segment linéaire respectif 202. Le diamètre d'une cavité d'assemblage 258 est supérieur au diamètre D202 de la première extrémité 202.1 dont la surface externe est aussi cylindrique.

En d'autres termes, c'est toute la première extrémité 202.1 d'un segment linéaire respectif 202 qui forme une saillie d'assemblage et s'ajuste dans une cavité d'assemblage respective 258.

Les figures 7, 8, 9 et 10 illustrent un module de mise en contact 301 composant un ensemble de mise en contact conforme à un quatrième mode de réalisation de l'invention . Dans la mesure où le module de mise en contact 301 est similaire au module de mise en contact 1 , la description du module de mise en contact 1 donnée ci-avant en relation avec les figures 3 à 3 peut être transposée au module de mise en contact 301 , à l'exception notable des différences énoncées ci-après.

Un composant du module de mise en contact 301 identique ou correspondant, par sa structure ou par sa fonction, à un composant du module de mise en contact 1 porte la même référence numérique augmentée de 300. On définit ainsi des segments linéaires 302 ayant chacun une première extrémité 302.1 , des segments linéaires 352 appartenant à des modules de mise en contact adjacents 351 .

Chaque module de mise en contact 301 diffère d'un module de mise en contact 1 , car les premiers moyens d'assemblage sont formés par des entretoises 320, et car les deuxièmes moyens d'assemblage sont formés par des extrémités 302.1 de segments linéaires respectifs 302. De même, comme les modules de mise en contact adjacents 351 sont identiques aux modules de mise en contact 301 , chaque module de mise en contact adjacent 351 diffère d'un module de mise en contact adjacent 51 , car ses premiers moyens d'assemblage sont formés par des entretoises 320, et car ses deuxièmes moyens d'assemblage sont formés par des deuxièmes extrémités 352.2 de segments linéaires adjacents 352.

Chaque entretoise 320 est configurée pour séparer deux à deux plusieurs segments linéaires voisins 302 et 352. Chaque entretoise 320 présente des orifices d'assemblage 321 qui sont configurés pour recevoir :

i) une première extrémité 302.1 d'un segment linéaire 302 appartenant au module de mise en contact 301 , et

ii) une deuxième extrémité 352.2 d'un segment linéaire adjacent 352 appartenant au module de mise en contact adjacent 351 .

En d'autres termes, on ajuste une première extrémité 302.1 d'un segment linéaire 302 dans un orifice d'assemblage respectif 321 de l'entretoise 320 et on ajuste une deuxième extrémité 352.2 d'un segment linéaire adjacent 352 dans l'orifice d'assemblage 321 de l'entretoise 320. La première extrémité 302.1 rejoint la deuxième extrémité 352.2 dans l'orifice d'assemblage 321 , ce qui maintient solidaires le segment linéaire 302 et le segment linéaire adjacent 352.

À cet effet, le diamètre de chaque orifice d'assemblage 321 est légèrement supérieur respectivement aux diamètres de la première extrémité 302.1 et de la deuxième extrémité 352.2.

En d'autres termes, chaque orifice d'assemblage 321 remplit sensiblement la même fonction qu'une cavité d'assemblage 58 appartenant au module de mise en contact adjacent 51 des figures 1 à 3.

La figure 1 1 illustre l'ensemble de mise en contact 1000 qui est conforme à l'invention et qui est configuré pour mettre en contact un liquide avec un gaz.

L'ensemble de mise en contact 1000 comprend une entrée de liquide 1012, une entrée de gaz 1014, une sortie de liquide 101 6 (ou du fluide résiduel) et une sortie de gaz 1018.

En outre, l'ensemble de mise en contact 1000 comprend une succession de modules de mise en contact conformes à l'invention, par exemple des modules de mise en contact 1 , 51 et équivalents tels qu'illustrés aux figures 1 à 3.

Les modules de mise en contact successifs 1 , 51 et équivalents sont agencés de sorte que les segments linéaires 2, 52 et équivalents appartenant à l'un quelconque des modules de mise en contact successifs 1 , 51 et équivalents sont alignés avec les segments linéaires 52, 2 et équivalents appartenant au(x) module(s) de mise en contact adjacent(s) 51 , 1 et équivalents.

En particulier, les premiers moyens d'assemblage et les deuxièmes moyens d'assemblage sont agencés de sorte que les surfaces externes des segments linéaires adjacents 2 et 52 sont raccordés de manière jointive, c'est-à-dire que les surfaces externes cylindriques n'ont pas de creux ni de discontinuités entre elles.

Par ailleurs, l'ensemble de mise en contact 1000 comprend en outre :

- une enceinte 1030 étanche au liquide et au gaz, l'enceinte 1030 ayant globalement une forme allongée parallèlement aux segments linéaires 2, 52, l'ensemble des segments linéaires 2, 52 et équivalents couvrant globalement la superficie de l'enceinte 1030 en section perpendiculaire à la direction longitudinale Z, et

- des organes d'étanchéité 1032 agencés autour de l'ensemble des segments linéaires 2, 52 et équivalents de façon à empêcher le gaz de circuler dans un interstice s'étendant entre la surface interne de l'enceinte 1030 et les segments linéaires 2, 52 et équivalents, ce qui favorise la mise en contact du liquide et du gaz.

La figure 12 illustre un procédé de fabrication 1080 de l'ensemble de mise en contact 1000. Le procédé de fabrication 1080 comprend les étapes :

- 1082) disposer au moins une entrée de liquide et au moins une entrée de gaz,

- 1084) fournir une succession de modules de mise en contact 1 , 51 et équivalents tels qu'illustrés aux figures 1 à 3,

- 1086) agencer les modules de mise en contact successifs 1 , 51 et équivalents, de façon à faire coopérer des saillies d'assemblage 6 avec des cavités d'assemblage 58, de sorte que les segments linéaires 2, 52 et équivalents appartenant à l'un quelconque des modules de mise en contact successifs 1 , 51 sont substantiellement alignés avec les segments linéaires 2, 52 appartenant aux modules de mise en contact adjacents 1 , 51 .

Le procédé de fabrication 1080 peut en outre comprendre une étape consistant à fabriquer les segments linéaires 2, 52 par impression tridimensionnelle.

Bien entendu, la présente invention n'est pas limitée aux modes de réalisation particuliers décrits dans la présente demande de brevet, ni à des modes de réalisation à la portée de l'homme du métier. D'autres modes de réalisation peuvent être envisagés sans sortir du cadre de l'invention, à partir de tout élément équivalent à un élément indiqué dans la présente demande de brevet.