Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
COOKING APPLIANCE
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2018/029421
Kind Code:
A1
Abstract:
- Cooking appliance, characterised in that it comprises: a body, an interior container arranged inside the body for receiving food; a lid which is arranged on the body to open and close, and a sealed cooking space formed between the lid and interior container; and a stirring device (140) arranged inside the interior container, which comprises a first stirring blade (143) which contacts an interior wall of the interior container and can move in relation to the interior wall; said first stirring blade (143) comprising a flexible section (145) made from a flexible material, the flexible section (145) contacting the interior wall of the interior container.

Inventors:
CHEN, Xuhui (501 Rue Binan, Zone High-tech, Hangzhou Zhejiang 1, 310051, CN)
YANG, Mengqiao (501 Rue Binan, Zone High-tech, Hangzhou Zhejiang 1, 310051, CN)
LI, Zeyong (501 Rue Binan, Zone High-tech, Hangzhou Zhejiang 1, 310051, CN)
DING, Zhihui (501 Rue Binan, Zone High-tech, Hangzhou Zhejiang 1, 310051, CN)
Application Number:
FR2017/052164
Publication Date:
February 15, 2018
Filing Date:
August 01, 2017
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
SEB S.A. (112 Chemin du Moulin Carron, Campus SEB, ECULLY, 69130, FR)
International Classes:
A47J36/16; B01F7/00; B01F7/20; B01F15/00
Attorney, Agent or Firm:
SEB DEVELOPPEMENT - BOURRIERES PATRICE (112 Chemin du Moulin Carron, Campus SEBCS, 69134 ECULLY CEDEX, 69134, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1 . Appareil de cuisson (100), caractérisé en ce qu'il comprend :

un corps (1 10), un récipient intérieur (130) étant agencé à l'intérieur du corps (1 10) pour recevoir les aliments ;

un couvercle (120) qui est disposé sur le corps (1 10) de manière ouvrant- fermant, et un espace hermétique de cuisson étant formé entre le couvercle (120) et le récipient intérieur (130) ; et

un dispositif de brassage (140) disposé à l'intérieur du récipient intérieur (130) qui comprend une première pale de brassage (143) qui est en contact avec une paroi intérieure du récipient intérieur (130) et peut se déplacer par rapport à la paroi intérieure ; ladite première pale de brassage (143) comprenant une partie souple (145) en matériau souple, la partie souple (145) étant en contact avec la paroi intérieure du récipient intérieur (130).

2. Appareil de cuisson (100) selon la revendication 1 , caractérisé en ce que ladite première pale de brassage (143) comprend une partie rigide (144) en matériau rigide, au-dessous de laquelle se trouve la partie souple (145).

3. Appareil de cuisson (100) selon la revendication 2, caractérisé en ce que la partie rigide (144) comprend une zone en creux (146), dans laquelle se trouve la partie souple (145).

4. Appareil de cuisson (100) selon la revendication 3, caractérisé en ce que la partie rigide (144) comprend une surface de base (144A) et une surface latérale (144B) qui est reliée à la surface de base (144A) et s'étend vers le haut, la zone en creux (146) se creusant à partir de la surface de base (144A) et de la surface latérale (144B) vers l'intérieur de la partie rigide (144) pour former une surface de joint (144C, 144D) avec la partie souple (145).

5. Appareil de cuisson (100) selon la revendication 4, caractérisé en ce que ladite surface de joint (144C, 144D) avec la partie souple (145) comporte des trous traversants (147).

6. Appareil de cuisson (100) selon la revendication 5, caractérisé en ce que le diamètre des trous traversants (147) est de 0,5 mnn-2,0nnnn.

7. Appareil de cuisson (100) selon la revendication 1 , caractérisé en ce que ladite première pale de brassage (143) comprend une partie rigide (144) en matériau rigide, et la partie souple (145) couvre l'extérieur de la partie rigide (144).

8. Appareil de cuisson (100) selon la revendication 1 , caractérisé en ce que la partie souple (145) est réalisée par un moulage par bi-injection.

9. Appareil de cuisson (100) selon la revendication 1 , caractérisé en ce que ledit matériau souple comporte un caoutchouc de qualité alimentaire.

10. Appareil de cuisson (100) selon la revendication 1 , caractérisé en ce que ledit dispositif de brassage (140) comprend en outre une deuxième pale de brassage (142) qui est disposée au-dessus de la première pale de brassage (143) sans être en contact avec la paroi intérieure du récipient intérieur

Description:
APPAREIL DE CUISSON

La présente invention concerne le domaine technique de la cuisson, en particulier concerne un appareil de cuisson.

Pour les appareils de cuisson existants qui disposent d'une fonction de brassage (par exemple le cuiseur à riz, le robot cuiseur etc.), un dispositif de brassage est fixé généralement au fond d'un récipient intérieur. Pendant la cuisson, le dispositif de brassage peut se déplacer par rapport à des aliments et donc brasser les aliments, ce qui permet de chauffer les aliments dans l'appareil de cuisson de manière uniforme. Afin d'éviter de rayer la paroi intérieure du récipient intérieur, un espace est prévu généralement entre le dispositif de brassage et la paroi intérieure dans les appareils existants. Cependant, à cause de l'existence dudit espace, le dispositif de brassage ne peut pas agir sur les aliments près de la paroi intérieure. En conséquence, les aliments près de la paroi intérieure sont brûlés ou collent sur le récipient.

Par conséquent, il est nécessaire de proposer un appareil de cuisson pour résoudre au moins partiellement les problèmes exposés dans l'art antérieur.

La présente invention a pour but de résoudre au moins partiellement les problèmes ci-dessus de l'art antérieur. La présente invention concerne un appareil de cuisson. Ledit appareil de cuisson comprend un corps, un couvercle et un dispositif de brassage. Un récipient intérieur est agencé à l'intérieur du corps. Ledit couvercle est disposé sur le corps de manière ouvrant-fermant et un espace hermétique de cuisson étant formé entre le couvercle et le récipient intérieur. Ledit dispositif de brassage est disposé à l'intérieur du récipient intérieur et comprend une première pale de brassage qui est en contact avec une paroi intérieure du récipient intérieur et peut se déplacer par rapport à la paroi intérieure, ladite première pale de brassage comprenant une partie souple en matériau souple, qui est en contact avec la paroi intérieure du récipient intérieur.

Selon la présente invention, la première pale de brassage est en contact avec la paroi intérieure du récipient intérieur, ce qui permet de remuer complètement les aliments près de la paroi intérieure du récipient intérieur afin d'éviter que les aliments près de la paroi intérieure soient brûlés ou collent sur le récipient. En outre, ladite première pale de brassage comprend une partie souple en matériau souple, qui est en contact avec la paroi intérieure du récipient intérieur et ne grattera pas la paroi intérieure du récipient intérieur.

De préférence, ladite première pale de brassage comprend une partie rigide en matériau rigide, au-dessous de laquelle se trouve la partie souple.

Une telle construction permet non seulement d'assurer de protéger la paroi intérieure contre le grattement causé par la première pale de brassage, mais aussi d'assurer une résistance élevée de la première pale de brassage, afin de remuer complètement les aliments dans le récipient intérieur.

De préférence, la partie rigide comprend une zone en creux, dans laquelle se trouve la partie souple. Une telle construction permet d'augmenter la surface de joint entre la partie souple et la partie rigide et de rendre le joint plus ferme entre la partie souple et la partie rigide.

De préférence, la partie rigide comprend une surface de base et une surface latérale qui est reliée à la surface de base et s'étend vers le haut, ladite zone en creux se creusant à partir de la surface de base et de la surface latérale vers l'intérieur de la partie rigide pour former une surface de joint avec la partie souple. Une telle construction permet d'augmenter la surface de joint entre la partie souple et la partie rigide et de rendre le joint plus ferme entre la partie souple et la partie rigide.

De préférence, ladite surface de joint avec la partie souple comporte des trous traversants. Selon ce mode, le trou traversant peut être rempli du matériau souple pour augmenter la force de joint entre la partie souple et la partie rigide afin de réaliser un joint ferme entre la partie souple et la partie rigide et d'éviter le débordement du matériau souple pour assurer une apparence agréable. De préférence, le diamètre des trous traversants est de 0,5 mm-2,0mm.

De préférence, ladite première pale de brassage comprend une partie rigide en matériau rigide, et la partie souple couvre l'extérieur de la partie rigide. Une telle construction facilite la fabrication de la première pale de brassage.

De préférence, la partie souple est réalisée par un moulage par bi-injection. Ce moulage par bi-injection permet de rendre la première pale de brassage souple.

De préférence, ledit matériau souple comporte un caoutchouc de qualité alimentaire. Ledit caoutchouc de qualité alimentaire est atoxique et inodore, et peut améliorer la sécurité de l'appareil de cuisson.

De préférence, le dispositif de brassage comprend en outre une deuxième pale de brassage qui est disposée au-dessus de la première pale de brassage sans être en contact avec la paroi intérieure du récipient intérieur. Une telle construction facilite le brassage des aliments par le dispositif de brassage dans le récipient intérieur.

Les aspects ci-dessus et les autres aspects de la présente invention apparaîtront plus clairs d'après la description donnée ci-après des modes particuliers de réalisation de l'invention présentés à titre d'exemples non limitatifs, en référence aux figures annexées :

La figure 1 est une vue schématique de l'appareil de cuisson selon un mode de réalisation préféré de la présente invention, dont le couvercle est en position fermée ;

La figure 2 est une vue de coupe de l'appareil de cuisson illustré à la figure 1 , dont le couvercle est en position ouverte

La figure 3 est une vue schématique du dispositif de brassage selon le mode de réalisation préféré de la présente invention ;

La figure 4 est une vue schématique du dispositif de brassage illustré à la figure 3, dont la partie souple de la pale de brassage inférieure est enlevée ; et

La figure 5 est une vue schématique de la partie souple de la pale de brassage inférieure du dispositif de brassage illustré à la figure 3.

La présente invention sera mieux comprise avec la description détaillée qui suit. Cependant, il est évident pour l'homme du métier que la présente invention peut être réalisée sans un ou plusieurs de ces détails. Les caractéristiques techniques connues dans le domaine ne seront pas décrites dans d'autres exemples pour éviter une confusion avec la présente invention.

Pour comprendre complètement la présente invention, une structure détaillée sera donnée dans la description suivante. Evidemment, les exemples ci-dessous de la présente invention ne sont pas limités aux détails spécifiques bien connus par l'homme du métier. Les exemples préférés de la présente invention seront décrits ci-dessous, et la présente invention peut être réalisée par les autres modes de réalisation. Il convient de noter que les termes utilisés dans la présente invention tel que « avant », « arrière », « droit », « gauche » et les expressions similaires sont explicatifs et non limitatifs.

La présente invention concerne un appareil de cuisson. En particulier, l'appareil de cuisson selon un mode de réalisation préféré est un cuiseur à riz. On peut comprendre que ledit appareil de cuisson selon la présente invention dans les autres modes de réalisation non illustrés peut être un autocuiseur électrique, un robot cuiseur, etc. L'appareil de cuisson selon un ou plusieurs modes de réalisation préférés de la présente invention seront décrits en se référant aux figures 1 à 5. Tel qu'illustré à la figure 1 , l'appareil de cuisson 100 comprend un corps 1 10 et un couvercle 120 disposé sur ledit corps 1 10. Tel qu'illustré à la figure 2, le corps 1 10 présente globalement une forme rectangulaire avec angles arrondis. Un récipient intérieur 130 globalement en forme cylindrique est disposé à l'intérieur du corps 1 10. Selon ce mode de réalisation, le récipient intérieur 130 est disposé de manière démontable à l'intérieur du corps 1 10 pour faciliter le nettoyage. Selon d'autres modes de réalisation non illustrés de la présente invention, le récipient intérieur 130 peut être disposé de manière fixe à l'intérieur du corps 1 10. Une ouverture circulaire est prévue sur une surface supérieure du récipient intérieur 130 à travers laquelle l'utilisateur peut mettre des aliments à chauffer dans le récipient intérieur 130. Un dispositif de brassage 140 est disposé à l'intérieur du récipient intérieur 130 pour remuer les aliments dedans, qui sera décrit en détail. En outre, un dispositif de chauffage peut être disposé au-dessous du récipient intérieur 130 pour le chauffer.

Le couvercle 120 est globalement en forme rectangulaire avec angles arrondis, ce qui correspond à la forme du corps 1 10. Le couvercle 120 est relié au corps 1 10 de manière ouvrant-fermant. En particulier, un axe d'ouverture du couvercle est disposé à une extrémité arrière du corps 1 10 selon ce mode de réalisation, ledit axe d'ouverture du couvercle étant fixe par rapport au corps 1 10. Le couvercle 120 est relié à l'axe d'ouverture du couvercle et peut tourner librement par rapport au corps 1 10 autour de l'axe d'ouverture du couvercle entre une position fermée illustrée à la figure 1 et une position ouverte illustrée à la figure 2. Le couvercle 120 et le récipient intérieur 130 du corps 1 10 peuvent former un espace hermétique de cuisson lorsque le couvercle 120 est en position fermée. Un moteur d'entraînement 150 est disposé dans le couvercle 120 et est relié au dispositif de brassage 140 du corps 1 10 via des composants de connexion, ce qui permet de fournir une puissance au dispositif de brassage 140 pour entraîner le dispositif de brassage 140 à se déplacer par rapport à une paroi intérieure du récipient intérieur 130, afin de remuer les aliments dans le récipient intérieur 130.

Le dispositif de brassage 140 selon la présente invention sera décrit en détail en se référant aux figures 2 à 4.

Tel qu'illustré à la figure 2, un support 160 est disposé à l'ouverture du récipient intérieur 130, le dispositif de brassage 140 étant installé dans le récipient intérieur 130 via ledit support 160. On peut comprendre bien sûr que le dispositif de brassage 140 peut être disposé dans le récipient intérieur 130 via un autre moyen, par exemple via un filet d'une vis ou via une structure d'accrochage. En outre, le dispositif de brassage 140 peut être également relié au couvercle 120, et peut entrer dans le récipient intérieur 130 lorsque le couvercle 120 est en position fermée, afin de remuer les aliments dans le récipient intérieur 130.

Le dispositif de brassage 140 comprend un arbre de brassage 141 . Étant entraîné par le moteur d'entraînement 150, l'arbre de brassage 141 peut tourner par rapport aux aliments et à la paroi intérieure du récipient intérieur 130 autour d'un axe central de rotation. Une pale de brassage 142 supérieure (considérée comme un exemple illustratif de la « deuxième pale de brassage ») est disposée sur l'arbre de brassage 141 , et une pale de brassage 143 inférieure (considérée comme un exemple illustratif de la « première pale de brassage ») est disposée au-dessous de la pale de brassage 142 supérieure. La pale de brassage 142 supérieure s'étend dans une direction opposée à celle de la pale de brassage 143 inférieure. La pale de brassage 142 supérieure est utilisée pour remuer les aliments situés au milieu du récipient intérieur 130 sans être en contact avec la paroi intérieure du récipient intérieur 130, afin d'éviter le grattage de la paroi intérieure du récipient intérieur 130. La pale de brassage 143 inférieure est utilisée pour remuer les aliments dans le bas du récipient intérieur 130 et est configurée pour être en contact avec la paroi intérieure du récipient intérieur 130 pour remuer suffisamment les aliments, afin d'éviter que les aliments près de la paroi intérieure du récipient intérieur 130 soient brûlés ou collent sur le récipient. II convient de noter que l'arbre de brassage 141 selon ce mode de réalisation comprend la pale de brassage 142 supérieure et la pale de brassage 143 inférieure. Mais on peut aussi comprendre que l'arbre de brassage 141 peut être équipé seulement d'une pale de brassage 143 inférieure, ou être équipé de plus de deux pales de brassage, trois ou plus par exemple.

Selon le concept de la présente invention, tel qu'illustré à la figure 3, la pale de brassage 143 inférieure comprend une partie rigide 144 et une partie souple 145 afin d'éviter que la pale de brassage 143 inférieure qui est en contact avec la paroi intérieure du récipient intérieur 130 gratte la paroi du récipient intérieur 130. La partie rigide 144 de la pale de brassage 143 inférieure est réalisée en matériau rigide tel que l'acier inoxydable, ce qui assure une résistance élevée de la pale de brassage 143 inférieure et améliore donc la capacité de brassage. La partie souple 145 est réalisée en matériau souple tel que le caoutchouc de qualité alimentaire. Ledit caoutchouc de qualité alimentaire est atoxique et inodore, protégeant les aliments dans le récipient intérieur 130 contre la contamination et améliorant la sécurité de l'appareil de cuisson 100. La pale de brassage 143 inférieure selon la présente invention sera décrite en se référant aux figures 3 à 5.

Tel qu'illustré à la figure 3, la pale de brassage 143 inférieure présente une forme correspondant à celle d'une partie inférieure du récipient intérieur 130. Par exemple, selon ce mode de réalisation, le récipient intérieur 130 comprend à sa partie inférieure une zone de transition arquée, et respectivement, la pale de brassage 143 inférieure comprend à une partie près d'une extrémité libre une section arquée, qui correspond à la forme de la zone de transition arquée de la partie inférieure du récipient intérieur 130. La partie souple 145 de la pale de brassage 143 inférieure est positionnée en dessous de la partie rigide 144. Tel qu'illustré à la figure 2, lorsque le dispositif de brassage 140 est installé dans le récipient intérieur 130 de l'appareil de cuisson 100, la partie souple 145 de la pale de brassage 143 inférieure est en contact avec la paroi intérieure du récipient intérieur 130. Lorsque le dispositif de brassage 140 est en fonctionnement, la pale de brassage 143 inférieure peut être en contact avec la paroi intérieure du récipient intérieur 130 et peut se déplacer par rapport à la paroi intérieure du récipient intérieur 130, ce qui permet de remuer suffisamment les aliments près de la paroi intérieure du récipient intérieur 130, afin d'éviter que les aliments près de la paroi intérieure soient brûlés ou collent sur le récipient. En outre, ladite pale de brassage 143 inférieure comprend une partie souple 145 en matériau souple, qui est en contact avec la paroi intérieure du récipient intérieur 130 et ne grattera pas la paroi intérieure du récipient intérieur 130. Concrètement, tel qu'illustré à la figure 4, la partie rigide 144 de la pale de brassage 143 inférieure comprend une zone en creux 146. Tel qu'illustré à la figure 4, la partie rigide 144 comprend une surface de base 144A et une surface latérale 144B qui est reliée à la surface de base 144A et s'étend vers le haut. Dans la zone en creux 146, la surface de base 144A et la surface latérale 144B de la partie rigide 144 se creusent vers l'intérieur de la partie rigide 144. La surface de base 144A de la partie rigide 144 se creuse vers l'intérieur de la partie rigide 144 pour former donc un joint latéral 144D avec la partie souple, et la surface latérale 144B de la partie rigide 144 se creuse vers l'intérieur de la partie rigide 144 pour former donc un joint de base 144C avec la partie souple. Une telle construction permet d'augmenter la surface de joint entre la partie souple 145 et la partie rigide 144 et de rendre le joint plus ferme entre la partie souple 145 et la partie rigide 144.

Le matériau souple peut être injecté vers la zone en creux 146 par un moulage par bi-injection pour former la partie souple 145 illustrée à la figure 5. Il convient de noter que plusieurs trous traversants 147 sont prévus au joint de base 144C avec la partie souple 145 dans la zone en creux 146 selon ce mode de réalisation, afin d'éviter le débordement du matériau souple au cours du moulage par bi- injection. Le diamètre dudit trou traversant est de 0,5 mm-2,0mm, par exemple 1 mm. Le matériau souple peut remplir les trous traversants 147 pendant le moulage par bi-injection pour injecter le matériau souple dans la zone en creux 146, afin d'éviter le débordement du matériau souple et d'assurer un aspect agréable, ce qui permet en outre d'augmenter la force de joint entre la partie souple 145 et la partie rigide 144, de réaliser un joint ferme entre la partie souple 145 et la partie rigide 144 et d'éviter donc tout détachement.

Par ailleurs, le matériau souple est injecté vers la zone en creux 146 par un moulage par bi-injection pour former la partie souple 145 selon ce mode de réalisation, mais on peut comprendre que la partie souple 145 peut être préfabriquée avec une forme souhaitée et la partie souple 145 ainsi obtenue peut être installée dans la zone en creux 146 via par exemple un adhésif.

En outre, la partie rigide 144 représente une zone en creux 146 dans laquelle se trouve la partie souple 145 selon ce mode de réalisation, mais on peut comprendre que l'absence de la partie en creux est possible pour la partie rigide 144, et la partie souple 145 peut être reliée à l'intérieur de la partie rigide 144 via un adhésif.

En outre, la partie souple 145 est disposée au-dessous de la partie rigide 144 selon ce mode de réalisation, mais on peut comprendre que la partie souple 145 peut aussi être disposée sur toute la périphérie de la partie rigide 144, c'est à dire que la périphérie de la partie rigide 144 est couverte par la partie souple. Évidemment, la pale de brassage 143 inférieure peut être également entièrement composée de matériau souple, c'est-à-dire que la pale de brassage 143 inférieure peut comprendre seulement la partie souple 145.

En résumé, selon l'appareil de cuisson de la présente invention, la première pale de brassage est en contact avec la paroi intérieure du récipient intérieur, ce qui permet de remuer suffisamment les aliments près de la paroi intérieure du récipient intérieur, afin d'éviter que les aliments près de la paroi intérieure soient brûlés ou collent sur le récipient. En outre, ladite première pale de brassage comprend une partie souple en matériau souple, qui est en contact avec la paroi intérieure du récipient intérieur et donc ne grattera pas la paroi intérieure du récipient intérieur.

La présente invention a été décrite via les exemples ci-dessus, il convient de noter que les exemples ci-dessus ne sont que illustratifs, et non limitatifs. L'homme du métier doit comprendre que les modifications et les variantes selon la présente invention seront possibles, et les modifications et les variantes doivent être incluses dans la portée de protection de la présente invention. La portée de la présente invention sera définie par les revendications annexées et leur portée équivalente.