Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
CYCLE EQUIPPED WITH AN ELECTRICAL ASSISTANCE MODULE, AND ELECTRICAL ASSISTANCE MODULE FOR SUCH A CYCLE
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2018/024551
Kind Code:
A1
Abstract:
A cycle has at least one chain (28) of given pitch, a crankset (18) having at least two crankset plates (20, 22, 24) that are provided with teeth (26) at the pitch of the chain (28) and are able to mesh with the chain (28), turning about a crankset axis (100). The cycle is equipped with an electrical assistance module (30) having an electric motor (32), the drive shaft (34) of which, which is parallel to the crankset axis (100), drives an output member (40) turning about a second axis of rotation (120) parallel to the first axis of rotation (110) by way of a speed reduction mechanism (36). The output member (40) meshes with the teeth (26) of a first of the crankset plates (20, 22, 24) and the chain (28) meshes with the teeth (26) of a second of the crankset plates (20, 22, 24).

Inventors:
DJOLOLIAN, Christophe (12 Allée de la Bergeronnette, Annecy le Vieux, Annecy le Vieux, 74940, FR)
LENON, Hervé (Le Vernet, GRUFFY, 74540, FR)
MARTINEZ, Solène (95 rue des Faneurs, Gresy sur Aix, 73100, FR)
TEILLOU, Cyprien (49 avenue de Genève, Annecy, 74000, FR)
Application Number:
EP2017/068806
Publication Date:
February 08, 2018
Filing Date:
July 25, 2017
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
NTN-SNR ROULEMENTS (1 rue des Usines, ANNECY, 74000, FR)
International Classes:
B62M6/55
Attorney, Agent or Firm:
ALATIS (22 rue Drouot, PARIS, 75009, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

Cycle comportant au moins une chaîne (28) de pas donné, un pédalier (18) tournant autour d'un axe de pédalier (100), le pédalier (18) comportant au moins deux plateaux de pédalier (20, 22, 24) pourvus de dents (26) au pas de la chaîne (28) et aptes à engrener avec la chaîne (28), un module d'assistance électrique (30) comportant un moteur électrique (32) comportant un arbre moteur (34) tournant autour d'un premier axe de révolution (110) parallèle à l'axe de pédalier (100), un organe de sortie (40) tournant autour d'un deuxième axe de révolution (120) parallèle au premier axe de révolution (110) et distant du premier axe de révolution (110) et de l'axe de pédalier (100), et un mécanisme réducteur de vitesse (36) entre l'arbre moteur (34) et l'organe de sortie (40), caractérisé en ce que l'organe de sortie (40) engrène avec les dents (26) d'un premier des plateaux de pédalier (20, 22, 24) et la chaîne (28) engrène avec les dents (26) d'un deuxième des plateaux de pédalier (20, 22, 24) et en ce que le mécanisme réducteur de vitesse (36) présente un rapport entre la vitesse de révolution de l'arbre moteur (34) et la vitesse de révolution de l'organe de sortie (40) qui, en valeur absolue, est supérieur à 20.

Cycle selon la revendication 1, caractérisé en ce que le premier axe de révolution (110) est plus éloigné de l'axe du pédalier (100) que le deuxième axe de révolution (120).

Cycle selon l'une quelconque des revendications précédentes, comportant en outre un cadre (10), comportant un tube de selle (12), un tube diagonal (14), et un tube de boîtier de pédalier (16) disposé à une extrémité inférieure du tube de selle (12) et du tube diagonal (14), le pédalier (18) comportant un roulement de pédalier reçu dans le tube de boîtier de pédalier (16), caractérisé en ce que le module d'assistance électrique (30) est fixé au tube diagonal (14).

4. Cycle selon la revendication 3, caractérisé en ce que le module d'assistance électrique (30) est fixé sous le tube diagonal (14) dans une position d'utilisation du cycle.

5. Cycle selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que l'organe de sortie (40) comporte des portions d'engrènement (48, 52, 58) équiréparties à distance les unes des autres au pas de la chaîne (28) autour du deuxième axe de révolution (120), chacune des portions d'engrènement (48, 52, 58) ayant une face d'engrènement (60) convexe faisant saillie radialement vers l'extérieur avec, dans un plan perpendiculaire au deuxième axe de révolution (120), un rayon de courbure dont la longueur varie de moins de 20% sur un secteur angulaire d'au moins 120°, et un centre de courbure situé à une distance du deuxième axe de révolution supérieure au rayon de courbure.

6. Cycle selon la revendication 5, caractérisé en ce que le rayon de courbure est constant sur un secteur angulaire d'au moins 120°.

7. Cycle selon l'une quelconque des revendications 5 à 6, caractérisé en ce que la face d'engrènement (60) convexe de chacune des portions d'entraînement (48, 52, 58) coïncide avec un secteur cylindrique ou un cylindre, d'axe (130) parallèle au deuxième axe de révolution (120).

8. Cycle selon l'une quelconque des revendications 5 à 7, caractérisé en ce que l'organe de sortie (40) comporte un flasque (46) disposé perpendiculairement au deuxième axe de révolution (120), portant des barreaux (48) s'étendant parallèlement au deuxième axe de révolution (120), équirépartis autour du deuxième axe de révolution (120) à une périphérie circulaire du flasque (46), chacun des barreaux (48) formant ou portant une des portions d'engrènement (48, 52).

9. Cycle selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce le pas de la chaîne (28) est de 12,6, 12,7 ou 12,8 mm.

10. Cycle selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que le module d'assistance électrique (30) comporte un boîtier (42) de logement du moteur et du réducteur, pourvu de moyens de fixation (44) à un cadre (10) du cycle.

1 1 . Cycle selon la revendication 10, caractérisé en ce que les moyens de fixation (44) comportent au moins un organe de support (44A) fixé sur le cadre (10) du cycle (11) et au moins un organe de verrouillage amovible (44B) solidaire du boîtier, apte à verrouiller le boîtier dans au moins une position par rapport à l'organe de support (44A), et de préférence à verrouiller le boîtier (42) dans une pluralité de position par rapport à l'organe de support (44A).

1 2. Cycle selon la revendication 11, caractérisé en ce que l'organe de support (44A) définit une pluralité de positions de verrouillage de l'organe de verrouillage (44B) situées sur une même trajectoire rectiligne ou circulaire parallèle à un plan perpendiculaire au premier axe de révolution (110).

13. Cycle selon la revendication 11 ou la revendication 12, caractérisé en ce que l'organe de verrouillage (44B) comporte un dispositif d'ajustement de la position du boîtier par rapport à l'organe de support parallèle au premier axe de révolution (110) .

14. Cycle selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que le rapport entre la vitesse de révolution de l'arbre moteur (34) et la vitesse de révolution de l'organe de sortie (40) est, en valeur absolue, supérieur à 30.

15. Cycle selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que le mécanisme réducteur de vitesse (36) comporte un engrenage à onde de déformation.

16. Cycle selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que le mécanisme réducteur de vitesse (36) comporte un engrenage à excentriques oscillants.

17. Module d'assistance électrique (30) pour un cycle selon l'une quelconque des revendications précédentes.

Description:
CYCLE ÉQUIPÉ D'UN MODULE D'ASSISTANCE ÉLECTRIQUE, ET MODULE D'ASSISTANCE

ÉLECTRIQUE POUR UN TEL CYCLE

DOMAINE TECHNIQUE DE L'INVENTION

[0001] L'invention se rapporte à un cycle équipé d'un module d'assistance électrique motorisé, de préférence démontable, et à un module d'assistance électrique motorisé pour un tel cycle.

ÉTAT DE LA TECHNIQUE ANTÉRIEURE

[0002] Il a été proposé dans le document FR3013311 d'équiper d'un kit de motorisation une bicyclette préexistante comportant un pédalier à double plateau. Le kit de motorisation comporte un moteur débrayable et un alternateur tournant autour d'un axe commun perpendiculaire au pédalier, un renvoi d'angle entre l'arbre de l'alternateur et un petit pignon qui entraîne le petit plateau du pédalier par l'intermédiaire d'une chaîne auxiliaire. Dans une position embrayée, le moteur entraîne l'arbre de l'alternateur et, par l'intermédiaire du renvoi d'angle, du petit pignon et de la chaîne auxiliaire, le petit plateau du pédalier, dont le grand plateau entraîne la chaîne principale du cycle transmettant le couple d'assistance à la roue arrière du cycle. La transmission constituée par le renvoi d'angle et par la chaîne auxiliaire est peu performante en termes de rapport de transmission et de frottements. En particulier, le rapport de transmission entre le moteur et le pédalier est relativement faible, ce qui impose un moteur à fort couple et faible vitesse.

[0003] Dans le document WO15044695 a été proposé un module de motorisation de bicyclette, qui peut le cas échéant être monté soit sur une bicyclette spécifique conçue dès l'origine pour une assistance électrique, soit en kit sur une bicyclette standard préexistante ayant un pédalier à double plateau. Le module de motorisation comporte un moteur électrique dont l'arbre moteur tourne autour d'un premier axe de révolution parallèle à l'axe de pédalier, un organe de sortie tournant autour d'un deuxième axe de révolution parallèle au premier axe de révolution et distant du premier axe de révolution et de l'axe de pédalier, et un mécanisme réducteur de vitesse entre l'arbre moteur et l'organe de sortie. L'organe de sortie est un pignon qui entraîne une chaîne auxiliaire engrenant avec le petit plateau du pédalier, dont le grand plateau entraîne la chaîne principale. Du fait de la chaîne auxiliaire, le montage en kit reste assez complexe. Dans le cas d'un montage en usine d'origine, il est également envisagé de remplacer le dernier étage de réduction, constitué précédemment du pignon, de la chaîne auxiliaire et du petit plateau du pédalier, par un engrenage spécifique droit ou hélicoïdal, ou des poulies synchrones entraînées reliées par une chaîne synchrone. Mais ces alternatives sont inenvisageables pour un kit à monter sur une bicyclette standard.

[0004] Dans le document CH707430 est décrit un cycle comportant au moins une chaîne de pas donné, un pédalier tournant autour d'un axe de pédalier, le pédalier comportant au moins deux plateaux de pédalier pourvus de dents au pas de la chaîne et aptes à engrener avec la chaîne, un module d'assistance électrique comportant un moteur électrique comportant un arbre moteur tournant autour d'un premier axe de révolution perpendiculaire à l'axe de pédalier, un organe de sortie tournant autour d'un deuxième axe de révolution parallèle au premier axe de révolution et distant du premier axe de révolution et de l'axe de pédalier, et un mécanisme à renvoi d'angle entre l'arbre moteur et l'organe de sortie. L'organe de sortie engrène avec les dents d'un premier des plateaux de pédalier et la chaîne engrène avec les dents d'un deuxième des plateaux de pédalier. Cette architecture nécessite un moteur à couple élevé, car le mécanisme à renvoi d'angle ne permet qu'un faible rapport de réduction, et présente un faible rendement.

EXPOSÉ DE L'INVENTION

[0005] L'invention vise à remédier aux inconvénients de l'état de la technique et à proposer une architecture de cycle à assistance électrique qui permette un montage simple du module d'assistance, et soit le cas échéant compatible avec un usage en kit sur une bicyclette standard.

[0006] Pour ce faire est proposé, selon un premier aspect de l'invention, un cycle comportant au moins une chaîne de pas donné, un pédalier tournant autour d'un axe de pédalier, le pédalier comportant au moins deux plateaux de pédalier pourvus de dents au pas de la chaîne et aptes à engrener avec la chaîne, un module d'assistance électrique comportant un moteur électrique comportant un arbre moteur tournant autour d'un premier axe de révolution parallèle à l'axe de pédalier, un organe de sortie tournant autour d'un deuxième axe de révolution parallèle au premier axe de révolution et distant du premier axe de révolution et de l'axe de pédalier, et un mécanisme réducteur de vitesse entre l'arbre moteur et l'organe de sortie. L'organe de sortie engrène avec les dents d'un premier des plateaux de pédalier et la chaîne engrène avec les dents d'un deuxième des plateaux de pédalier. L'engrènement direct entre l'organe de sortie du module d'assistance électrique facilite le montage et augmente la fiabilité de la liaison cinématique. Le mécanisme réducteur de vitesses présente un rapport entre la vitesse de révolution de l'arbre moteur et la vitesse de révolution de l'organe de sortie qui, en valeur absolue, est supérieur à 20. [0007] En pratique, le pédalier comporte plusieurs plateaux de diamètres croissant d'un petit plateau à un grand plateau. L'organe de sortie peut engrener notamment avec le grand plateau ou avec le petit plateau, voire l'un des plateaux intermédiaires. La chaîne peut quant à elle engrener avec l'un quelconque des autres plateaux. L'engrènement de l'organe de sortie avec le petit ou le grand plateau offre l'avantage supplémentaire, dans le cas d'un pédalier à plus de deux plateaux, de permettre au cycliste d'utiliser le dérailleur pour changer de plateau entre les plateaux non occupés par l'organe de sortie.

[0008] De préférence, le premier axe de révolution est plus éloigné de l'axe du pédalier que le deuxième axe de révolution. [0009] Suivant un mode de réalisation, le cycle comporte en outre un cadre, comportant un tube de selle, un tube diagonal, et un tube de boîtier de pédalier disposé à une extrémité inférieure du tube de selle et du tube diagonal. Le pédalier comporte un roulement de pédalier reçu dans le tube de boîtier de pédalier. Le module d'assistance électrique est de préférence fixé au tube diagonal. De préférence, le module d'assistance électrique est fixé sous le tube diagonal dans une position d'utilisation du cycle.

[0010] Suivant un mode de réalisation, l'organe de sortie comporte des portions d'engrènement, équiréparties à distance les unes des autres au pas de la chaîne autour du deuxième axe de révolution, chacune des portions d'engrènement ayant une face d'engrènement convexe faisant saillie radialement vers l'extérieur avec, dans un plan perpendiculaire au deuxième axe de révolution, un rayon de courbure dont la longueur varie de moins de 20% sur un secteur angulaire d'au moins 120°, et un centre de courbure situé à une distance du deuxième axe de révolution supérieure au rayon de courbure. Le rayon de courbure des faces d'engrènement peut être constant. De préférence, le rayon de courbure est constant sur un secteur angulaire d'au moins 120°. La face d'engrènement convexe de chacune des portions d'entraînement coïncide de préférence avec un secteur cylindrique ou un cylindre, d'axe parallèle au deuxième axe de révolution.

[0011] Suivant un mode de réalisation, l'organe de sortie comporte un flasque disposé perpendiculairement au deuxième axe de révolution, portant des barreaux s'étendant parallèlement au deuxième axe de révolution, équirépartis autour du deuxième axe de révolution à une périphérie circulaire du flasque, chacun des barreaux formant ou portant une des portions d'engrènement. L'organe de sortie constitue alors une cage d'écureuil, ouverte si le plateau est unique, ou fermée s'il comporte un deuxième plateau parallèle au premier plateau, les barreaux s'étendant d'un plateau à l'autre.

[0012] Suivant un mode de réalisation, le pas de la chaîne est de 12,6, 12,7 ou 12,8 mm.

[0013] Suivant un mode de réalisation, le module d'assistance électrique comporte un boîtier de logement du moteur et du réducteur, pourvu de moyens de fixation à un cadre du cycle. De préférence, les moyens de fixation comportent au moins un organe de support fixé sur le cadre du cycle et au moins un organe de verrouillage amovible solidaire du boîtier, apte à verrouiller le boîtier dans au moins une position par rapport à l'organe de support, et de préférence à verrouiller le boîtier dans une pluralité de position par rapport à l'organe de support. L'organe de support définit de préférence une pluralité de positions de verrouillage de l'organe de verrouillage, situées sur une même trajectoire rectiligne ou circulaire parallèle à un plan perpendiculaire au premier axe de révolution. Le cas échéant, l'organe de verrouillage comporte un dispositif d'ajustement de la position du boîtier par rapport à l'organe de support parallèle au premier axe de révolution. [0014] Suivant un mode de réalisation, que le mécanisme réducteur de vitesse présente un rapport entre la vitesse de révolution de l'arbre moteur et la vitesse de révolution de l'organe de sortie qui, en valeur absolue, est supérieur à 30.

[0015] Le mécanisme réducteur de vitesse peut notamment comporter un ou plusieurs des éléments suivants: un engrenage à onde de déformation; un engrenage à excentriques oscillants.

[0016] Suivant un autre aspect de l'invention, celle-ci a trait à un module d'assistance électrique pour un cycle tel que décrit précédemment. BRÈVE DESCRIPTION DES FIGURES

[0017] D'autres caractéristiques et avantages de l'invention ressortiront à la lecture de la description qui suit, en référence aux figures annexées, qui illustrent : la figure 1, une vue isométrique d'une bicyclette à assistance électrique, montrant notamment l'implantation d'un module d'assistance électrique depuis un côté droit de la bicyclette; la figure 2, une vue isométrique du côté gauche de la bicyclette à assistance électrique de la figure 1; la figure 3, une vue isométrique de la bicyclette de la figure 1, le module d'assistance électrique étant présenté sans couvercle; - la figure 4, une vue isométrique de la bicyclette de la figure 1 sous un autre angle permettant de visualiser la liaison entre le module d'assistance électrique et un pédalier de la bicyclette; la figure 5, une vue schématique du module d'assistance électrique de la bicyclette de la figure 1; - la figure 6, un détail d'une variante de réalisation d'un organe de sortie du module d'assistance électrique de la bicyclette de la figure 1; la figure 7, une vue isométrique d'un autre mode de réalisation d'un organe de sortie du module d'assistance électrique de la bicyclette de la figure 1; la figure 8, une vue isométrique d'un autre mode de réalisation d'un organe de sortie du module d'assistance électrique de la bicyclette de la figure 1 ; la figure 9, une vue éclatée d'un module d'assistance électrique selon la figure 5 équipé d'un réducteur de vitesse à excentriques ; la figure 10, une vue en coupe du module d'assistance électrique de la figure 9.

[0018] Pour plus de clarté, les éléments identiques ou similaires sont repérés par des signes de référence identiques sur l'ensemble des figures.

DESCRIPTION DÉTAILLÉE DE MODES DE RÉALISATION

[0019] Comme illustré sur les figures 1 à 4, le cadre 10 d'une bicyclette 11 du commerce comporte un tube de selle 12, un tube diagonal 14, et un tube de boîtier de pédalier 16 disposé à une extrémité inférieure du tube de selle 12 et du tube diagonal 14. Dans le tube de boîtier de pédalier 16 est logé un roulement de pédalier (non illustré) qui assure le guidage en rotation d'un pédalier 18 autour d'un axe de révolution, dit axe de pédalier 100. Le pédalier 18 est à trois plateaux, à savoir un grand plateau 20, un plateau intermédiaire 22 et un petit plateau 24, qui sont pourvus de dents 26 qui leur permettent d'engrener avec une chaîne 28 de pas standard, par exemple le pas de 12,7 mm, illustrée sur les figures 2 et 4. Sur la figure 2, la chaîne 28 engrène avec le plateau intermédiaire 22.

[0020] La bicyclette de la figure 1 a été équipée d'un module d'assistance électrique 30, fixé au tube diagonal 14 de façon à se trouver sous le tube diagonal 14 dans une position d'utilisation de la bicyclette. Le module d'assistance électrique 30, illustré sur la figure 5, comporte un moteur électrique 32 dont l'arbre moteur 34 tourne autour d'un premier axe de révolution 110 parallèle à l'axe de pédalier 100, situé à distance de l'axe de pédalier 100. Le moteur 32 entraîne un mécanisme réducteur de vitesse 36, qui lui-même entraîne, par l'intermédiaire d'une roue libre 38, un organe de sortie 40 du module d'assistance électrique 30. L'organe de sortie 40 tourne autour d'un deuxième axe de révolution 120 parallèle au premier axe de révolution 110 et distant du premier axe de révolution 110 et de l'axe de pédalier 100, le premier axe de révolution 110 étant plus éloigné de l'axe du pédalier 100 que le deuxième axe de révolution 120. Le moteur 32 et le réducteur 36 sont logés dans un boîtier 42 partiellement fermé par un couvercle 43 et fixé au cadre 10 par des moyens de fixation démontables 44 comportant un organe de support constitué par une glissière 44A fixée au tube diagonal 14 et un organe de verrouillage constitué par un coulisseau autobloquant 44B solidaire du boîtier 42.

[0021] Le mécanisme réducteur de vitesse 36, qui n'a pas été représenté en détail ici, peut être de tout type adapté, et peut notamment comporter un engrenage à onde de déformation, un engrenage à excentriques oscillants et/ou un ou plusieurs trains d'engrenages, de manière à présenter un rapport entre la vitesse de révolution de l'arbre moteur 34 et la vitesse de révolution de l'organe de sortie 40 qui, en valeur absolue, est supérieur à 20, de préférence supérieur à 30.

[0022] L'organe de sortie 40 comporte un flasque 46 disposé perpendiculairement au deuxième axe de révolution 120, portant des barreaux cylindriques 48 s'étendant parallèlement au deuxième axe de révolution 120, équirépartis autour du deuxième axe de révolution 120 à une périphérie circulaire du flasque 46, et au pas de la chaîne, de façon à engrener avec les dents 26 du petit plateau 24 du pédalier .

[0023] Ainsi, lorsque le moteur électrique 32 est alimenté, il entraîne l'organe de sortie 40 qui lui-même applique au pédalier 18 un couple d'assistance qui vient s'ajouter le cas échéant au couple appliqué par le cycliste sur les pédales 50 et permet d'entraîner la chaîne 28 et la bicyclette.

[0024] Les barreaux 48 peuvent être directement au contact des dents 26 du petit plateau 24 du pédalier 18. Alternativement, et comme illustré sur la figure 6, on peut prévoir que chaque barreau 48 soit pourvu d'une bague 52 rapportée, par exemple en laiton, montée avec un léger jeu lui assurant une liberté de rotation autour de l'axe 130 du barreau.

[0025] On peut également prévoir un deuxième flasque 54 parallèle au premier flasque 46 pour rigidifier l'organe de sortie 40, comme illustré sur la figure 7. [0026] Enfin, on peut prévoir un organe de sortie 40 constituant une roue dentée 56 comportant des dents 58 conformées de manière à pouvoir engrener avec l'un des plateaux 20, 22, 24 du pédalier 18, comme illustré sur la figure 8.

[0027] Dans toutes les configurations illustrées sur les figures, l'organe de sortie comporte des portions d'engrènement, constituées soit par les dents 58, soit par les barreaux 48, soit par les bagues 52, ces portions d'engrènement étant équiréparties à distance les unes des autres au pas de la chaîne 28 autour du deuxième axe de révolution 120, chacune des portions d'engrènement 48, 52, 58 ayant une face d'engrènement 60 convexe faisant saillie radialement vers l'extérieur par rapport à au deuxième axe de révolution 120 avec, dans un plan perpendiculaire au deuxième axe de révolution, un rayon de courbure constant et un centre de courbure situé à une distance du deuxième axe de révolution supérieure au rayon de courbure. Plus spécifiquement, les faces d'engrènement des dents 58 coïncident avec des portions de cylindre sur un secteur angulaire d'au moins 120° mesuré au centre de courbure, alors que les faces d'engrènement des barreaux 48 et des bagues 52 sont entièrement cylindriques.

[0028] Le montage du module d'assistance électrique 30 peut être effectué de façon très simple sur la bicyclette non encore équipée: après avoir fixé la glissière 44A sur le tube diagonal 14, on fait coulisser le coulisseau 44B jusqu'à obtenir un positionnement de l'organe de sortie 40 qui assure l'engrènement avec le petit plateau 24 du pédalier 18, puis on laisse le coulisseau 44B se bloquer dans la glissière 44A. Ce mode de fixation permet de monter et démonter à loisir le module d'assistance électrique 30 et d'envisager par exemple un démontage systématique chaque fois que l'utilisateur laisse sa bicyclette dans un lieu public. Il permet également de découpler le module d'assistance électrique en fixant ce dernier dans la partie haute de la glissière 44A. Ces moyens de fixation 44 permettent en outre de faire varier continûment le positionnement du boîtier par rapport à la glissière le long d'une trajectoire rectiligne parallèle au tube diagonal 14 et perpendiculaire au premier axe de révolution 110, de manière à ajuster le positionnement jusqu'à obtenir un engrènement optimal. [0029] Naturellement, l'invention n'est pas limitée aux modes de réalisation décrits. Le positionnement et le mode de fixation du module d'assistance électrique 30 peuvent varier. La commande du moteur électrique 32 peut être de tout type approprié, pilotée par exemple par des mesures de couple et/ou de vitesse ou de tension de chaîne. [0030] Les moyens de fixation 44 peuvent être équipés de moyens d'ajustement de la position du boîtier 42 parallèlement au premier axe de révolution 110, qui peuvent notamment être intégrés à l'organe de verrouillage 44B. On peut également prévoir que le coulissement entre la glissière 44A et du coulisseau 44B, soit utilisé pour un positionnement grossier du boîtier 42, parallèlement à l'axe de la glissière 44A, un réglage plus fin dans l'axe de la glissière ou plus généralement dans un plan perpendiculaire au premier axe de révolution 110 étant réalisé par des moyens d'ajustement intégrés au coulisseau 44B.

[0031] En lieu et place de la glissière 44A et du coulisseau 44B, on peut prévoir un dispositif pivotant permettant un positionnement du boîtier sur une trajectoire circulaire dans un plan perpendiculaire au premier axe de révolution 110.

[0032] Le module d'assistance est utilisable sur tout type de cycle, ayant au moins 2 plateaux.

[0033] On a illustré plus en détail sur les figures 9 à 10 un mode de réalisation d'un mécanisme réducteur de vitesses 36 à excentrique oscillant intégré au module d'assistance électrique 30 de la figure 5. Le mécanisme réducteur de vitesse à excentriques oscillants 36 comporte un vilebrequin moteur 62 à trois excentriques 62.1, 62.2, 62.3, solidaire en rotation de l'arbre moteur 34, un vilebrequin secondaire 64 à trois excentriques 64.1, 64.2, 64.3 tournant autour d'un axe de révolution intermédiaire 140, une roue dentée de sortie 66 d'entraînement de la roue libre 38, et qui tourne autour du deuxième axe de révolution 120 et trois secteurs dentés 68.1, 68.2, 68.3 parallèle. Le vilebrequin secondaire 64 tourillonne dans des paliers à roulement montés dans des flasques 70.1, 70.2 du boîtier 42. L'extrémité libre de l'arbre moteur 34 est également guidée par un palier du flasque 70.2. Chacun des trois secteurs dentés 68.1, 68.2, 68.3 est associé à l'un des trois excentriques 62.1, 62.2, 62.3 du vilebrequin moteur 62 et à l'un des trois excentriques 64.1, 64.2, 64.3 du vilebrequin secondaire 64. Plus spécifiquement chacun des trois secteurs dentés 68.1, 68.2, 68.3 comporte un bras 72.1, 72.2, 72.3 présentant une ouverture motrice 74.1, 74.2, 74.3 dans laquelle est logée un roulement de liaison 76.1, 76.2, 76.3 avec l'un des trois excentriques 62.1, 62.2, 62.3 du vilebrequin moteur 62, et une ouverture secondaire 78.1, 78.2, 78.3 dans laquelle est logé un roulement de liaison 80.1, 80.2, 80.3 avec l'un des trois excentriques 64.1, 64.2, 64.3 du vilebrequin secondaire 64.

[0034] Les trois excentriques 62.1, 62.2, 62.3 du vilebrequin moteur 62 ont la même excentration et sont décalés à 120° les uns des autres. Les trois excentriques

64.1, 64.2, 64.3 du vilebrequin secondaire 64 ont la même excentration et sont décalés à 120° les uns des autres de la même manière que les trois excentriques 62.1,

62.2, 62.3 du vilebrequin moteur 62. La liaison réalisée par chaque secteur dentés 68.1, 68.2, 68.3 entre l'excentrique associé 62.1, 62.2, 62.3 du vilebrequin moteur 62 et l'excentrique associé 64.1, 64.2, 64.3 du vilebrequin secondaire 64 constitue cinématiquement un parallélogramme articulé : le mouvement de chaque secteur denté est ainsi un mouvement de translation circulaire, de rayon égal à l'excentration des vilebrequins. Les mouvements de translation circulaire des trois secteurs dentés sont donc décalés à 120° les uns des autres. Les secteurs dentés 68.1, 68.2, 68.3 engrènent successivement avec la roue dentée 66, chacun de préférence pendant au moins un tiers de tour d'arbre moteur 34, en l'occurrence légèrement plus d'un tiers de tour, par exemple un tiers de tour plus deux dents de la roue dentée 66, de façon à réaliser un recouvrement entre les secteurs dentés et à assurer une transmission quasi-continue du mouvement. Cinématiquement, le mécanisme réducteur de vitesse à excentriques oscillants 36 s'apparente à un engrenage à denture droite à contact externe dont le pignon moteur serait inscrit dans le petit cercle décrit par les secteurs dentés 68.1, 68.2, 68.3. On peut atteindre ainsi des rapports de réductions très élevés, supérieurs à 20 et préférentiellement à 30.

[0035] Naturellement, ce qui a été décrit avec trois secteurs dentés 68.1, 68.2, 68.3 est transposable à quatre secteurs dentés ou plus.