Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
DEVICE FOR ASSEMBLING FRAMES AND FRAME MOULDINGS AND MACHINE FOR CUTTING MITRE JOINTS FOR IMPLEMENTATION OF SAID DEVICE
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/1990/009505
Kind Code:
A2
Abstract:
A device (31) for assembling frames and frame mouldings which utilizes a monolithic assembly part (31) forming a double tenon, and having the shape of two identical circular truncated cones whose height is essentially equal to three quarters of the thickness of the parts (32, 33) to be assembled. Said assembly part is inserted into the blind drilling holes (34, 25) of a corresponding form provided on the edge of the joint surfaces of the parts to be assembled. It is designed for assembling, with or without glue, wooden parts or other materials, such as frame moulds, comprising mitre joints. The machine for cutting mitre joints for the implementation of said assembly device (31) includes a sealed housing (1) provided with two circular saw blades (4, 5) perpendicular between themselves and operated by a single motor (2). The housing is vertically mobile in relation to a work surface (3) provided with means for securing the part to be cut. Two conical milling cutters (28) located under the work surface together bore the holes (34, 35) in the parts (32, 33) to be assembled.

Inventors:
Rapayelian, Christian (59 boulevard Louis-Fournier, Marseille, Marseille, F-13012, FR)
Application Number:
PCT/FR1990/000081
Publication Date:
August 23, 1990
Filing Date:
February 02, 1990
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
Rapayelian, Christian (59 boulevard Louis-Fournier, Marseille, Marseille, F-13012, FR)
CASSESE S.A. (8 rue Denis-Papin, Zone industrielle, Verneuil-l'Etang, F-77390, FR)
International Classes:
A47G1/06; A47G1/10; B23D45/02; B23D45/14; B23D47/12; B23P21/00; B23Q5/00; B27F1/08; B27G3/00; E04B1/48; E06B3/984; F16B5/00; F16B12/24; F16B12/46; (IPC1-7): A47G1/10; B23D45/02; B23D45/14; B23D47/12; B23Q5/00; B27G3/00; E04F19/02; E06B3/964; F16B3/00; F16B12/24
Foreign References:
FR2425010A11979-11-30
US3425721A1969-02-04
US4493583A1985-01-15
FR1457095A1966-07-08
FR2177408A51973-11-02
US2735146A1956-02-21
GB334046A1930-08-28
US3298097A1967-01-17
GB281835A1927-12-15
US2784750A1957-03-12
DE8407494U11987-06-25
US4219061A1980-08-26
FR1442870A1966-06-17
DE766255C1952-12-22
DE1905315A11970-08-06
Attorney, Agent or Firm:
Lhuillier, René (Cabinet Lepeudry, 6 rue du Faubourg-Saint-Honoré, Paris, F-75008, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS
1. Dispositif d'assemblage de cadres et moulures d'encadrement, caractérisé par le fait qu'il utilise une pièce d'assemblage monolithique (31) formant un double tenon, et ayant la forme de deux troncs de cône circulaires identiques (36, 37) d'une hauteur sensiblement égale aux trois quarts de l'épaisseur des pièces (32, 33) à assembler et par le fait que ladite pièce d'assemblage est introduite dans des perçages borgnes (34, 35) de forme correspondante prévus en bordure des surfaces de jonction des pièces à assembler.
2. Dispositif d'assemblage suivant la revendi cation 1, caractérisé par le fait que les deux troncs de cône circulaires (36, 37) formant la pièce d'assemblage monolithique (31) sont juxtaposés de telle manière que la distance de leurs axes parallèles soit légèrement inférieure à la longueur du plus grand diamètre, et que les grandes et petites bases, perpendiculaires aux axes, soient respec¬ tivement dans un même plan, les deux plus grandes formant un huit, et les deux plus petites étant tangentes ou très proches de façon à ce que l'intersection (38) des deux troncs de cône (36, 37) forme un triangle, et par le fait que les deux perçages borgnes (34, 35) ont chacun la forme de l'un des susdits troncs de cône et sont effectués à l'extrémité de chacune des deux pièces (32, 33) à assembler, de manière à déterminer sur "chaque surface de jonction une échancrure de forme identique à celle de l'intersection (38) de la pièce d'assemblage (31) pour que, une fois les susdites pièces (32, 33) jointes, la pièce d'assemblage (31) puisse être introduite à force dans ces deux perçages (34, 35) et applique fermement l'une contre l'autre les surfaces à joindre en vue de réaliser un assemblage résistant mais pouvant être démonté.
3. Dispositif d'assemblage suivant les revendi¬ cations 1 et 2, caractérisé par le fait que la pièce d'assemblage (31) joue le rôle de presse de serrage quand les pièces à assembler (32, 33) sont collées dans le but d'obtenir un montage permanent.
4. Machine suivant la revendication 4, caracté risée par le fait que le plan de travail (3) est équipé d'une double presse (15, 16) maintenant la moulure à couper en appuyant en fond de feuillure et d'un dispositif de mesure de longueur constitué d'une butée réglable (18) et d'une réglette mobile (20) à double graduation (21, 22), l'une des graduations (22) étant utilisée pour positionner la butée (18) en fonction de la longueur à obtenir, la seconde graduation (21) , à intervalles doubles de ceux de la première et située en regard d'un index (23) solidaire de l'appui fixe (17), permettant de déplacer la réglette (20) de façon que la longueur de coupe soit mesurée directement en fond de feuillure, le susdit plan de travail (3) étant monté sur une enceinte (30) recevant la sciure et les déchets.
5. Machine suivant les revendications 4 et 6, caractérisée par le fait que deux fraiseuses (24, 25) animées par un moteur électrique (26), sont situées sous le plan de travail (3) et équipées d'une tête de fraisage (27) comportant une ou plusieurs fraises (28) sélectionnées en fonction des dimensions de la moulure et positionnées automatiquement dans l'axe de cette dernière lors du déplacement des presses (15, 16), grâce à une vis comportant deux pas différents et entraînant simultanément presse et fraiseuse.
6. Machine suivant la revendication 4, caracté¬ risée par le fait que la descente des scies (4, 5) est obtenue grâce à une roue dentée avec embrayage et une crémaillère solidaire d'une des colonnes (11, 12) .
7. Machine suivant l'une quelconque des revendi¬ cations 4 à 8, caractérisée par le fait que l'enceinte (30) située sous le plan de travail (3) est pourvue d'une aspiration (31) .
Description:
DISPOSITIF D 'ASSEMBLAGE DE CADRES ET MOULURES D ' ENCADREMENT ET MACHINE A COUPER D 'ONGLET POUR LA MISE EN OEUVRE DU DISPOSITIF

La présente invention a pour objet un dispositif et une machine pour l ' assemblage des cadres et moulures.

Elle est destinée à couper d 'onglet des pièces de menuiserie en bois ou autres matériaux , telles que moulures d' encadrement et à les assembler avec ou sans collage .

Les dispositifs réalisés à ce jour sont généralement équipés d'une seule lame de scie , ce qui impose une double opération pour couper une moulure, ainsi que la modification du réglage de l ' angle de coupe entre chaque opération . Ces manipulations demandent un temps de main-d 'oeuvre important et ne permettent pas de garantir des angles de coupes rigoureusement perpendi¬ culaires. Il existe des machines comportant deux lames de scie disposées à chaque extrémité de la moulure à couper, mais les lames sont entraînées chacune par un moteur, ce qui rend ces machines onéreuses , et la distance des lames doit être ajustée pour chaque longueur de baguette, ce qui impose la fabrication de séries importantes. L ' assemblage des pièces coupées exige l 'utilisation de systèmes permettant de les positionner de façon précise les unes par rapport aux autres, tels que presses à double ou à multiple serrages , ou appareils à étaux mobiles , par exemple Les parties à assembler sont ensuite rendues solidaires par col¬ lage, clouage , agrafage ou des combinaisons de ces moyens , ce qui en aucu cas ne permet un éventuel démontage. L 'appareil suivant la présente invention se propose de remédier à ces inconvénients. En effet , il permet d ' effectuer en une seule opération deux coupes d 'onglet rigoureusement perpendiculaires , le réglage de la longueur des moulures étant ajusté très facile¬ ment par simple déplacement d ' une butée mobile . Par ailleurs , les deux lames de scie dont la machine est équipée étant entraî- nées par un moteur unique, le prix de revient du dispositif est relativement bas. le système permet en une seule opération de positionner les pièces coupées de façon précise et de les aεsem-

bler de façon démontable. De plus, pour un assemblage définitif par collage, le dispositif applique fermement les surfaces encol¬ lées les unes contre les autres, sans aucun appareil de serrage . L ' appareil est constitué par la combinaison d ' abord d 'un carter étanche, coulissant verticalement, pouvant être rempli de lubri¬ fiant, à trois arbres de sortie perpendiculaires entre eux mus par un moteur unique, deux arbres horizontaux recevant chacun une lame de scie circulaire tournant dans le même sens , et un arbre vertical entraînant par l 'intermédiaire d ' un embrayage électrique une poulie sur laquelle s ' enroule un câble rattaché au plan de travail , ensuite d 'un plan de travail équipé d 'une double presse maintenant la moulure à couper en fonde de feuillure et d 'un dispositif de butée réglable permettant de tenir compte de la largeur de la moulure , enfin d ' au moins deux fraiseuses animées par moteur électrique, situées sous le plan de travail et équipées d ' une tête de fraisage comportant une ou plusieurs fraises coniques.

Le dispositif d ' assemblage est constitué d 'une pièce monolithique ayant la forme de deux troncs de cône circulaires identiques , d' une hauteur sensiblement égale aux trois-quarts de l 'épaisseur des pièces à assembler et juxtaposés de telle manière que la distance de leurs axes parallèles soit légèrement inférieure à la longueur du plus grand diamètre, et que les grandes et petites bases, perpendiculaires aux axes , soient respectivement dans un même plan , les deux plus grandes formant un huit , et les deux plus petites étant tangentes ou très proches, de façon à ce que l 'intersection des deux troncs de cône forme un triangle, ladite pièce monolithique étant destinée à être introduite à force dans deux perçages borgnes ayant chacun la forme de l 'un des susdits troncs de cône et effectués à l'extrémité de chacune des deux pièces à assembler par l ' appareil sus-mentionné , de manière à ce que, une fois ces pièces jointes, la pièce monolithique applique fermement l 'une contre l 'autre les surfaces à joindre. Sur les desi Sur les dessins annexés, donnés à titre d 'exemple non limitatif ,

d'une des formes de réalisation de l'objet de l'invention :

La figure 1 représente schématiquement la machine à couper d'onglet vue en plan, sans capot de protection.

La figure 2 est une coupe en élévation, à une échelle différente, suivant les flèches A-A de la figure 1.

La figure 3 montre un détail agrandi de la poulie d'enroulement du cable de descente des lames.

La figure 4 représente le dispositif d'assemblage vu de face. La figure 5 est une coupe, à une échelle différente, suivant les flèches B-B de la figure 4-

La figure 6 montre la pièce d'assemblage en perspective.

Les figures 7 à 9 illustrent plusieurs exemples d'utilisation du dispositif.

L'appareil, figure 1 à 3, est constitué schématiquement de trois éléments : une scie électrique multilames munie d'un capot de protection (non représenté), un plan de travail et deux fraiseuses. La scie électrique est constituée d'un carter renvoi d'angle 1 à trois sorties accouplé à un moteur électrique 2. Deux arbres 6, 7, orientés à 90 degrés, parallèles au plan de travail 3, reçoivent chacun une lame de scie circulaire 4, 5. Un arbre 8, vertical, reçoit un embrayage électrique 9 accouplé à une poulie 10.

L'ensemble ainsi constitué coulisse verticalement sur deux colon¬ nes 11, 12 fixées au plan de travail 3 et est maintenu en position haute par deux ressorts pneumatiques 14. Il se déplace le long des colonnes par l'enroulement d'un câble 13 sur la poulie 10 asservie par l'embrayage électrique 9. La remontée en position haute est assurée par les ressorts pneumatiques 14 en coupant l'alimentation de l'embrayage 9. Cette disposition assure une sécurité positive puisque les lames sont écartées automatiquement du plan de travail en cas de coupure de courant. Durant le mouvement de va et vient du carter 1, les deux lames 4, 5 coupent simultanément à 45 degrés deux extrémités de moulur . Le plan de travail 3 supporte les colonnes 11, 12 de guidage de la scie et est monté au-dessus d'une enceinte 30 recevant

les déchets et la sciure, et éventuellement équipée d 'une aspi¬ ration 31. Il est équipé de deux presses 15, 16 maintenant la moulure à découper en appuyant en fond de feuillure, ainsi que d'un appui fixe 17 muni d ' une butée réglable 18 et d 'un réglette mobile 20 portant une double graduation 21 , 22. L 'une des graduations 22 est utilisée pour positionner la butée 18 en fonc¬ tion de la longueur à obtenir. La seconde graduation 21 , à inter¬ valles doubles de ceux de la graduation 22 et située en regard d ' un index 23 solidaire de l' appui fixe 17, permet de déplacer la réglette 20 de façon à ce que la longueur de coupe soit mesurée au fond de la feuillure de la moulure, quelle que soit la largeur de celle-ci .

Les fraiseuses 24, 25 , situées sous le plan de travail 3, sont animées par un moteur électrique 26 et sont positionnées auto- matiquement lors du déplacement des presses 15 , 16 de maintien de la moulure, au centre de la distance séparant ces dernières de l ' appui fixe 17 , grâce à une vis comportant deux pas diffé¬ rents et entraînant simultanément presse et fraiseuse. Chaque fraiseuse est équipée d ' une tête de fraisage 27 pouvant comporter plusieurs dimensions de fraises 28.

Suivant une variante d ' exécution , l 'ensemble poulie 17 et câble 13 peut être remplacé par une roue dentée avec embrayage et une crémaillère solidaire d ' une des colonnes 11 , 12. Le dispositif, figure 4 à 9. est constitué d' une pièce d ' assem- blage 31 s ' introduisant à force dans deux perçages borgnes 34 , 35 de forme correspondante effectués par l 'appareil ci-dessus dans chacune des pièces à assembler 32, 33 1 au bord des surfaces de jonction . La pièce d' assemblage 31 est réalisée de préférence dans une matière plastique thermoplastique semi-élastique, mais peut également être fabriquée en bois dur ou même en métal.

Elle a la forme de deux troncs de cône circulaires 36, 37 à axes parallèles et à bases coplanaires perpendiculaires aux axes, accolés de telle manière que la pièce d ' assemblage 31 forme un double tenon avec une intersection triangulaire 38 dont la plus grande largeur est sensiblement égale à la moitié du diamètre de la plus grande base.

Les perçages 34 et 35 destinés à recevoir la pièce d'assemblage 31 sont réalisés sur une face non visible, avant la coupe des pièces 32 et 33 à assembler, afin de pouvoir les positionner avec le maximum de précision, juste à l'extrémité bord de la surface de coupe. Il est en effet nécessaire que le bord de ces perçages détermine sur chaque surface de jonction une échancrure de forme identique à celle de l'intersection 8 de la pièce d'assemblage 31. En outre, la position des perçages est déterminée de façon à ce que la mise en place de la pièce d'assemblage 31 applique fortement les surfaces de jonction l'une contre l'autre dans le but soit de réaliser un assemblage démontable suffisamment résistant, soit de jouer le rôle de presse de serrage en cas de collage. Grâce à sa facilité d'utilisation, à son absence de réglage et à son faible coût de revient, l'appareil qui vient d'être décrit se prête particulièrement bien à l'équipement des points de vente bricolage. Il permet de découper rapidement toutes les moulures existant sur le marché, qui seront ainsi mises à la disposition de l'amateur prêtes à être assemblées pour constituer des encadre- ments décoratifs très facilement.

Le positionnement des divers éléments constitutifs donnent à ce dispositif un maximum d'effets utiles qui n'avaient pas été obte¬ nus à ce jour par des dispositifs similaires.