Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
DEVICE FOR COLLECTING AND APPLYING A FLUID PRODUCT
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2018/020121
Kind Code:
A1
Abstract:
Device comprising: - a base part (2) mounted on a tank (1) and comprising a dip tube (24) and a bucket (21) in which an injection opening (261) connected to the dip tube (24) is formed, and - a removable member (3) mounted in a removable manner on the base part (2) and comprising a tube (33) and an applicator (35) able to hold a dose of the fluid product through suction generated by the sealed sliding of the tube (33) against a piston, the applicator comprising a collection and application space (35) formed in the tube (33), characterized in that the bucket (21) is equipped with a drain valve (221, 222, 5) that places the interior of the bucket (21) in communication with the tank (1) so as to discharge the fluid product contained in the bucket (21) when the removable member (3) is repositioned on the base part (2).

Inventors:
BRAHIM, Xavier (20 avenue du Bosc Tenney, Conches En Ouche, 27190, FR)
Application Number:
FR2017/052037
Publication Date:
February 01, 2018
Filing Date:
July 24, 2017
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
APTAR FRANCE SAS (Lieudit Le Prieuré, Le Neubourg, 27110, FR)
International Classes:
A45D34/04; B01L3/02; G01F11/02
Attorney, Agent or Firm:
CAPRI (33 rue de Naples, Paris, 75008, FR)
Download PDF:
Claims:
Revendications

1 . - Dispositif de prélèvement et d'application de produit fluide comprenant :

- une pièce de base (2) montée sur un réservoir de produit fluide (1 ), la pièce de base (2) comprenant un tube plongeur (24) et un godet (21 ) dans lequel est formé un orifice d'injection (261 ) raccordé au tube plongeur (24), le godet (21 ) étant pourvu d'un piston (27), et

- un organe amovible (3) monté de manière amovible selon un axe de coulissement sur la pièce de base (2), l'organe amovible (3) comprenant un appendice de préhension (31 ), une tubulure (33) apte à coulisser selon un axe de coulissement de manière étanche contre le piston (27) sur une course axiale étanche et un applicateur (35) apte à retenir une dose de produit fluide issue de l'orifice d'injection (261 ) par aspiration générée par le coulissement étanche de la tubulure (33) contre le piston (27), l'applicateur comprenant un espace de prélèvement et d'application (35) formé dans la tubulure (33), le produit fluide étant injecté dans cet espace de prélèvement et d'application (35) à travers le tube plongeur (24) et l'orifice d'injection (261 ),

caractérisé en ce que le godet (21 ) est pourvu d'un clapet de vidange (221 , 222, 5 ; 5' ; 5") qui fait sélectivement communiquer l'intérieur du godet (21 ) avec le réservoir de produit fluide (1 ), de manière à refouler le produit fluide contenu dans le godet (21 ) vers le réservoir (1 ), lors de la remise en place de l'organe amovible (3) sur la pièce de base (2).

2. - Distributeur selon la revendication 1 , dans lequel le clapet de vidange (221 , 222, 5 ; 5' ; 5") comprend au moins un trou de passage (221 ) traversant l'épaisseur de paroi du godet (21 ), ledit au moins un trou de passage (221 ) étant bordé par un siège de clapet (222), le clapet de vidange (221 , 222, 5 ; 5' ; 5") comprenant également un organe de clapet mobile (5 ; 5' ; 5") disposé à l'extérieur du godet (21 ) et apte à obturer le trou de passage (221 ), lorsqu'une dépression est créée dans le godet (21 ).

3. - Distributeur selon la revendication 1 ou 2, dans lequel le clapet de vidange (221 , 222, 5 ; 5' ; 5") s'ouvre à un seuil de surpression dans le godet (21 ) qui est inférieur à celui nécessaire pour refouler le contenu du godet (21 ) à travers le tube plongeur (24).

4. - Distributeur selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel le godet (21 ) comprend un fond (22) au niveau duquel le clapet de vidange (221 , 222, 5 ; 5' ; 5") est situé.

5. - Distributeur selon la revendication 4, dans lequel le fond (22) est traversé par un conduit (23) qui relie le tube plongeur (24) à l'orifice d'injection (261 ).

6. - Distributeur selon la revendication 5, dans lequel le clapet de vidange (221 , 222, 5 ; 5' ; 5") comprend plusieurs trous de passage (221 ) disposés autour du conduit (23).

7. - Distributeur selon l'une quelconque des revendications 2 à 6, dans lequel la pièce de base (2) comprend un porte-tube (25) dans lequel est engagée une extrémité du tube plongeur (24), l'organe de clapet mobile (5 ; 5' ; 5") étant monté fixement autour de ce porte-tube (25), qui forme avantageusement un profil de fixation (251 ; 252).

8. - Distributeur selon la revendication 7, dans lequel l'organe de clapet mobile (5 ; 5' ; 5") comprend un talon de fixation (51 ; 51 ' ; 51 ") en prise fixe avec le porte-tube (25) et une corolle souple (52) qui s'étend sur ledit au moins un trou de passage (221 ) pour les obturer de manière sélective.

9. - Distributeur selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel l'organe de clapet mobile (5 ; 5' ; 5") est réalisé en bi-injection avec des matériaux chimiquement incompatibles.

10. - Distributeur selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel l'orifice d'injection (261 ) est situé à l'intérieur de l'espace de prélèvement et d'application (35), lorsque l'organe amovible (3) est en place sur la pièce de base (2).

1 1 . - Distributeur selon l'une quelconque des revendications 1 à 9, dans lequel l'orifice d'injection (261 ) est situé à l'extérieur de l'espace de prélèvement et d'application (35), lorsque l'organe amovible (3) est en place sur la pièce de base (2).

Description:
Dispositif de prélèvement et d'application

de produit fluide

La présente invention concerne un dispositif comprenant une pièce de base et un organe amovible monté de manière amovible sur la pièce de base. L'organe amovible coulisse axialement de manière étanche dans la pièce de base sur une course axiale déterminée. Les domaines d'application privilégiés de la présente invention sont ceux de la parfumerie, de la cosmétique ou encore de la pharmacie. La pièce de base peut être solidaire d'un réservoir de produit fluide, et l'organe mobile peut supporte un applicateur.

Dans le domaine de la parfumerie, on connaît le document WO2013/017803 qui décrit un distributeur applicateur comprenant un organe amovible doté d'un applicateur qui est adapté à être retiré axialement par coulissement étanche hors d'une pièce de base qui comprend un godet dont le fond est percé d'un orifice d'injection relié à un tube plongeur. Plus précisément, l'organe amovible est dévissé de la pièce de base, ce qui engendre son déplacement axial coulissant : en fin de dévissage, l'organe amovible peut être complètement retiré et séparé de la pièce de base pour pouvoir mettre l'applicateur en contact d'une surface appropriée, telle que la peau. Lors du dévissage, une dépression se forme entre la pièce de base et l'organe amovible, de sorte que du produit fluide stocké dans un réservoir est aspiré à travers le tube plongeur et l'orifice d'injection pour remplir l'applicateur.

D'autre part, on peut constater dans ce document WO2013/017803 que l'applicateur est formé par une tubulure définissant intérieurement un espace de prélèvement et d'application. La tubulure est entourée par un piston qui coulisse à l'intérieur d'un fût de coulissement formé par la partie supérieure du godet. Ainsi, l'aspiration qui permet de remplir l'applicateur par injection est créée par le coulissement du piston à l'intérieur de la partie haute du godet. Il n'y a aucun contact coulissant avec la tubulure formant l'applicateur. Un autre problème avec le distributeur de ce document WO2013/017803 réside dans le fait que le godet est partiellement rempli avec du produit fluide une fois que l'applicateur en est retiré. Ceci est clairement visible sur la figure 6 de ce document. Et lorsque l'on remet l'applicateur en place dans le godet, on repousse le contenu du godet et du tube plongeur dans le réservoir à travers le tube plongeur. Il en résulte alors que le tube plongeur est vide de produit fluide, sorte qu'au prochain retrait de l'applicateur, il va d'abord falloir remplir le tube plongeur.

La présente invention a pour but de remédier aux inconvénients précités de l'art antérieur en définissant un distributeur applicateur du type décrit dans le document WO2013/017803, mais dont le contenu du godet est purgé d'une autre façon, afin de laisser le tube plongeur rempli, ou au moins en partie, de produit fluide.

Pour ce faire, la présente invention propose un dispositif de prélèvement et d'application de produit fluide comprenant :

- une pièce de base montée sur un réservoir de produit fluide, la pièce de base comprenant un tube plongeur et un godet dans lequel est formé un orifice d'injection raccordé au tube plongeur, le godet étant pourvu d'un piston, et

- un organe amovible monté de manière amovible selon un axe de coulissement sur la pièce de base, l'organe amovible comprenant un appendice de préhension, une tubulure apte à coulisser axialement de manière étanche contre le piston sur une course axiale étanche et un applicateur apte à retenir une dose de produit fluide issue de l'orifice d'injection par aspiration générée par le coulissement étanche de la tubulure contre le piston, l'applicateur comprenant un espace de prélèvement et d'application formé dans la tubulure, le produit fluide étant injecté dans cet espace de prélèvement et d'application à travers le tube plongeur et l'orifice d'injection,

caractérisé en ce que le godet est pourvu d'un clapet de vidange qui fait sélectivement communiquer l'intérieur du godet avec le réservoir de produit fluide, de manière à refouler le produit fluide contenu dans le godet vers le réservoir, lors de la remise en place de l'organe amovible sur la pièce de base.

Ainsi, dès que le contact entre la tubulure et le piston est à nouveau établi lors de la remise en place de la remise en place de l'organe amovible sur la pièce de base, le produit fluide contenu dans le godet est mis sous pression et peut regagner directement le réservoir à travers le clapet de vidange.

Avantageusement, le clapet de vidange comprend au moins un trou de passage traversant l'épaisseur de paroi du godet, ledit au moins un trou de passage étant bordé par un siège de clapet, le clapet de vidange comprenant également un organe de clapet mobile disposé à l'extérieur du godet et apte à obturer le trou de passage, lorsqu'une dépression est créée dans le godet.

Selon une caractéristique intéressante, afin de garantir la vidange du godet sans vider le tube plongeur, le clapet de vidange s'ouvre à un seuil de surpression dans le godet qui est inférieur à celui nécessaire pour refouler le contenu du godet à travers le tube plongeur. On peut par exemple utiliser un tube plongeur fin (diamètre extérieur inférieur à 1 mm) pour augmenter la perte de charge. L'organe de clapet mobile n'a pas besoin de reposer de manière étanche sur son siège à l'état de repos, de sorte qu'il est déjà ouvert même avant que la surpression se forme à l'intérieur du godet. En revanche, dès que la dépression se forme dans le godet, l'organe de clapet mobile est immédiatement plaqué sur son siège et obture hermétiquement le ou les trou(s) de passage.

Avantageusement, le godet comprend un fond, avantageusement plat et perpendiculaire à l'axe de coulissement, au niveau duquel le clapet de vidange est situé. Les trous de passage peuvent d'étendre axialement et perpendiculairement à travers le fond plat.

D'autre part, le fond peut être traversé par un conduit qui relie le tube plongeur à l'orifice d'injection. Ce conduit peut être formé par le godet ou par le tube plongeur. L'orifice d'injection est formé à l'extrémité supérieure libre du conduit. Selon un mode de réalisation pratique, le clapet de vidange comprend plusieurs trous de passage disposés autour du conduit.

Avantageusement, la pièce de base comprend un porte-tube dans lequel est engagée une extrémité du tube plongeur, l'organe de clapet mobile étant monté fixement autour de ce porte-tube, qui forme avantageusement un profil de fixation. En variante, il n'y pas de porte-tube et le tube plongeur est formé monobloc avec le godet : l'organe de clapet mobile est alors monté fixement autour de la partie supérieure du tube plongeur.

Avantageusement, l'organe de clapet mobile comprend un talon de fixation en prise fixe avec le porte-tube et une corolle souple qui s'étend sur ledit au moins un trou de passage pour les obturer de manière sélective.

Selon un autre aspect avantageux de l'invention, l'orifice d'injection est situé à l'intérieur de l'espace de prélèvement et d'application, lorsque l'organe amovible est en place sur la pièce de base. En variante, l'orifice d'injection est situé à l'extérieur de l'espace de prélèvement et d'application, lorsque l'organe amovible est en place sur la pièce de base.

L'esprit de l'invention réside dans le fait de vidanger le contenu du godet dans le réservoir, lors de la remise en place de l'organe amovible, en le faisant passer à travers un clapet unidirectionnel, disposé de préférence au fond du godet.

L'invention sera maintenant décrite plus en détail en référence aux dessins joints, donnant à titre d'exemples non limitatifs, trois modes de réalisation de l'invention.

Sur les figures :

La figure 1 est une vue en coupe transversale verticale à travers un distributeur selon un premier mode de réalisation de l'invention,

La figure 2 est une vue fortement agrandie du détail A de la figure 1 , La figure 3 est une vue similaire à la figure 2 pour un second mode de réalisation de l'invention,

La figure 4 est une vue similaire aux figures 2 et 3 pour un troisième mode de réalisation de l'invention, et Les figures 5 et 6 sont des vues en perspective montrant deux versions de trous de passage dans le fond du godet.

On se référera tout d'abord à la figure 1 pour décrire en détail la structure et le fonctionnement d'un distributeur applicateur de produit fluide qui peut être utilisé comme distributeur de base pour y intégrer un clapet de vidange selon la présente invention. Les trois modes de réalisation de l'invention qui seront ci-après exposés ne détailleront que les différences par rapport à ce distributeur applicateur de base.

Le distributeur comprend tout d'abord un réservoir de produit fluide 1 qui n'est représenté que très partiellement. En effet, la figure 1 ne représente que la partie supérieure du réservoir 1 qui forme un col 1 1 qui est tout à fait classique, avec un renfort extérieur pour l'accrochage. Le réservoir de produit fluide 1 peut être de toute nature et être réalisé en un matériau quelconque, étant donné que le réservoir n'est pas un élément critique pour la présente invention.

Outre le réservoir 1 , le distributeur comprend deux autres pièces constitutives, à savoir une pièce de base 2 qui est montée fixement sur le réservoir 1 et un organe amovible 3 qui est monté de manière amovible sur la pièce de base 2.

La pièce de base 2 comprend des moyens d'accrochage, qui peuvent se présenter sous la forme d'une jupe 20, fendue ou non, qui vient en prise autour du col 1 1 du réservoir 1 . Il s'agit là d'une conception tout à fait classique pour la fixation d'un organe de distribution dans les domaines de la cosmétique, la parfumerie ou encore la pharmacie. L'accrochage de la jupe 20 autour du col 1 1 peut servir à écraser un joint de col annulaire 4 sur le bord supérieur du col 1 1 . La pièce de base 2 comprend également un godet 21 qui s'étend à l'intérieur du col 1 1 du réservoir. A son extrémité inférieure, le godet 21 forme un fond 22 qui est traversé par un conduit 23 qui est formé au niveau de la jonction entre un porte-tube 25 et d'une canule 26. Le porte- tube 25 sert de support à un tube plongeur 24 qui s'étend à l'intérieur du réservoir 1 jusqu'à proximité de son fond. Le tube plongeur 24 comprend une extrémité supérieure engagée à force dans le porte-tube 25. La canule 26 s'étend à l'intérieur du godet 21 et forme à son extrémité libre supérieure un orifice d'injection 261 . Le godet 21 est pourvu d'un piston 27 qui forme une lèvre de piston. Le piston 27 est une pièce rapportée qui est mise en place dans le godet 21 et maintenue par exemple par encliquetage. On peut également prévoir de réaliser le piston 27 par surmoulage ou bi-injection. La technique du maintien du piston 27 dans le godet 21 n'est pas critique pour la présente invention. Par ailleurs, la pièce de base 2 forme une douille formant un filetage intérieur 28. Optionnellement, la pièce de base 2 peut comprendre une frette d'habillage extérieure 29, qui peut éventuellement participer au maintien de la jupe 20 autour du col 1 1 .

L'organe amovible 3 comprend un appendice de préhension 31 que l'utilisateur peut saisir entre ses doigts. Intérieurement, l'organe amovible 3 forme un filetage externe 32 apte à coopérer avec le filetage interne 28 de la pièce de base 2. L'organe amovible 3 comprend également une tubulure 33 de forme sensiblement cylindrique et définissant intérieurement un espace de prélèvement et d'application 35 dans lequel est positionné la canule 26 et l'orifice d'injection 261 , comme on peut le voir sur la figure 1 . On voit en effet que cet espace 35 est ouvert à son extrémité inférieure et fermé à son extrémité supérieure, de manière à définir un espace borgne. L'ouverture de l'espace 35 est située à proximité du fond 22 du godet 21 . On peut également constater que la tubulure 33 vient en contact étanche avec la lèvre du piston 27.

En partant de la configuration représentée sur la figure 1 , un utilisateur peut saisir l'appendice de préhension 31 pour lui imprimer un mouvement de rotation, ce qui a pour effet de dévisser l'organe amovible 3 de la pièce de base 2. Ce faisant, la tubulure 33 coulisse de manière étanche à l'intérieur du piston 27, créant une dépression à l'intérieur de l'espace de prélèvement et d'application 35. Cette dépression va générer une aspiration de produit fluide en provenance du réservoir 1 à travers le tube plongeur 24 et l'orifice d'injection 261 . Le produit fluide va ainsi être injecté à l'intérieur de l'espace de prélèvement et d'application 35. L'injection de produit fluide va se poursuivre jusqu'à ce que l'espace 35 soit rempli et même au-delà, tant que la tubulure 33 est en contact de coulissement étanche à l'intérieur du piston 27. On peut ainsi définir une course axiale de coulissement étanche entre le piston 27 et la tubulure 33. Avec la conception représentée sur la figure 1 , la course axiale de coulissement est conséquente, de sorte qu'une grande quantité de produit fluide va être aspirée et injectée dans l'espace de prélèvement 35. Cette quantité est telle qu'elle va même remplir une partie du godet 21 , une fois que l'organe amovible 3 sera complètement retiré de la pièce de base 1 . Ainsi, il reste du produit fluide dans le godet 21 , une fois l'organe amovible 3 retiré.

On se référera maintenant à la figure 2 pour décrire le premier mode de réalisation de l'invention, qui est aussi mis en œuvre dans la figure 1 . Sur cette figure 2, on peut voir que le fond 22 est percé d'au moins deux trous de passage 221 qui traversent l'épaisseur de paroi du fond. Ces trous de passage 221 présentent une orientation axiale parallèle à celle du coulissement de l'organe amovible 3. On peut par exemple prévoir des trous de passage 221 de forme cylindrique, comme représenté sur la figure 5, ou de forme oblongue incurvée, comme représenté sur la figure 6. Dans les deux variantes, les trous de passage 221 s'étendent autour du porte-tube 25 et du conduit 23. Ces trous 221 créent une communication directe entre l'intérieur du godet 21 et l'intérieur du réservoir 1 , sans passer par le tube plongeur 24. La paroi externe du fond 22 autour des trous de passage 221 forme un siège de clapet 222.

Sur la figure 2, on peut également voir qu'un organe de clapet mobile 5 est disposé autour du porte-tube 25 de manière à s'étendre contre le siège de clapet 222, obturant ainsi les trous de passage 221 . Cet organe de clapet mobile 5 se présente ici sous la forme d'un joint annulaire plat qui est maintenu fixement au niveau de son bord annulaire intérieur ; alors que le reste du joint plat est déplaçable en éloignement du siège 222 par déformation élastique. Plus précisément, le bord annulaire intérieur forme un talon d'ancrage fixe 51 qui est maintenu autour du porte-tube 25 entre le fond

22 et une nervure d'ancrage 251 formée au niveau de la paroi externe du porte-tube 25. On comprend aisément que l'organe de clapet mobile 5 vase plaquer contre le siège 222, lorsqu'une dépression est créée dans le godet, ce qui est le cas lorsque l'on retire l'organe amovible 3 de la pièce de base 2. Les trous de passage 221 sont alors obturés de manière étanche par l'organe de clapet mobile 5. En revanche, dès qu'une surpression est créée dans le godet 21 , ce qui est le cas lorsque l'on remet en place l'organe amovible 3 sur la pièce de base 2, l'organe de clapet mobile 5 est poussé en éloignement du siège 222, établissant ainsi un passage direct entre le godet 21 et le réservoir 1 . Par conséquent, le contenu du godet 21 est vidangé dans le réservoir à travers un clapet de vidange, formé par le siège de clapet 222 et l'organe de clapet mobile 5, qui est contraint à l'état ouvert par le produit fluide sous pression contenu dans le godet 21 .

Ce clapet de vidange est formé à l'extérieur du godet 21 et à l'intérieur du réservoir 1 . Il s'ouvre de préférence à un seuil de surpression dans le godet qui est inférieur à celui nécessaire pour refouler le contenu du godet à travers le tube plongeur. Ainsi, le godet peut être vidé de son contenu à travers le clapet de vidange en laissant le tube plongeur rempli de produit fluide. En d'autres termes, l'organe amovible 3 peut être remis en place sur la pièce de base 2 sans vider le tube plongeur 24, de sorte qu'au prochain retrait de l'organe amovible 3, du produit fluide est tout de suite injecté dans l'espace 35. En principe, l'organe de clapet mobile 5 n'a même pas besoin de reposer de manière étanche sur son siège 222 à l'état de repos, de sorte qu'il est déjà ouvert même avant que la surpression se forme à l'intérieur du godet 21 . En revanche, dès que la dépression se forme dans le godet 21 , l'organe de clapet mobile 5 est immédiatement plaqué sur son siège 222 et obture hermétiquement les trous de passage 221 . Afin d'augmenter la perte de charge à travers le tube plongeur 24, il est possible de diminuer son diamètre interne. Il est également possible de prévoir un clapet anti-retour en amont ou en aval du tube plongeur pour empêcher tout passage de produit fluide du godet 21 vers le réservoir 1 . On pourrait loger un tel clapet au niveau du conduit 23 ou de la canule 26.

En se référant à la figure 3, on voit un deuxième mode de réalisation pour un clapet de vidange selon l'invention. Le fond 22 du godet 21 peut être identique ou similaire à celui du premier mode de réalisation de la figure 2. La différence réside dans le mode d'ancrage de l'organe de clapet mobile 5', qui présente un talon d'ancrage 51 ' qui est arrondi et qui vient s'encliqueter dans une gorge d'ancrage 252 du porte-tube 25 de forme correspondante. Le bord supérieur de la gorge 252 peut s'étendre dans le prolongement su siège de clapet 222.

Sur la figure 4, on voit un troisième mode de réalisation pour un clapet de vidange selon l'invention. Le fond 22 du godet 21 peut être identique ou similaire à celui du premier mode de réalisation de la figure 2. On peut toutefois remarquer qu'il n'y a pas de canule 26, de sorte que l'orifice d'injection 261 est situé à l'extérieur de l'espace de prélèvement et d'application 35. On peut dire que l'orifice d'injection 261 est tout juste à l'extérieur de l'espace 35. On peut également prévoir de disposer l'orifice 261 juste à l'intérieur de l'espace 35. Cette configuration est plus adaptée à des produits fluides peu visqueux, comme le parfum, alors que la configuration des figures 2 et 3, avec une canule qui s'étend loin à l'intérieur de l'espace 35, est plus adaptée à des produits fluides plus visqueux, comme des crèmes ou des sérums.

D'autre part, le mode de réalisation de la figure 4 se différencie également des précédents par son organe de clapet mobile 5" qui comprend un talon d'ancrage 51 " sous la forme d'une gaine qui enserre le porte-tube 25 sur une certaine hauteur. L'avantage de cette conception réside dans le fait que le porte-tube peut être classique, sans nervure ou gorge d'ancrage.

Quelle que soit la conception de l'organe de clapet mobile 5, 5', 5", il comprend un talon d'ancrage fixe 51 , 51 ', 51 " solidaire du porte-tube 25 et une corolle souple 52 qui permet d'obturer sélectivement les trous de passage 221 en fonction de la pression qui règne à l'intérieur du godet 21 .

L'organe de clapet mobile 5 ; 5' ; 5" peut être monté mécaniquement sur le porte-tube 25, mais il peut également être réalisé en bi-injection avec des matériaux chimiquement incompatibles, permettant une tenue mécanique, mais pas de liaison chimique, de manière à assurer le décollement de la corolle souple 52. Grâce à l'invention, le tube plongeur 24 reste partiellement, et de préférence entièrement, rempli de produit fluide, de sorte que le remplissage de l'espace de prélèvement et d'application 35 commence dès le début du coulissement étanche de l'organe amovible 3 hors de la pièce de base 2. La formation des trous de passage 222 est aisée, car ils présentent une orientation axiale qui est celle du moulage/démoulage. L'ajout d'un joint en tant qu'organe de clapet mobile est une opération aisée. La disposition du clapet de vidange au niveau du fond 22 du godet 21 est préférentielle, mais pas exclusive.