Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
DEVICE FOR FLAT DEBURRING BY BRUSHING
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2000/062975
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention concerns a device for flat deburring by brushing characterised in that it comprises a plurality of brushes (4A to 4H) diametrically opposed in pairs, mounted on a rotary drive head (2A) and driven in rotation on themselves along successively inverse right (D) and left (G) directions, relative to a fictitious fixed reference point P, so as to enable the burr on a complex component (5A) to be reached under all the different angles and in all the different directions when it is displaced linearly L by means of a transfer belt (6A) whereon it is set.

Inventors:
Perrot, Yvan (La Maison Basse Port Lesney, F-39600, FR)
Application Number:
PCT/FR2000/001039
Publication Date:
October 26, 2000
Filing Date:
April 20, 2000
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
Perrot, Yvan (La Maison Basse Port Lesney, F-39600, FR)
International Classes:
B24B7/06; B24B9/04; B24B41/047; B24B55/06; (IPC1-7): B24B9/04; B24B7/06; B24B41/047; B24B55/06
Domestic Patent References:
WO1998005472A1
Foreign References:
EP0471641A2
US4646473A
Attorney, Agent or Firm:
Ballot, Paul (Cabinet Ballot-Schmit 25 A, rue Proudhon Besançon, F-25000, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS
1. Dispositif d'ébavurage à plat d'une pièce par brossage caractérisé en ce qu'il comprend, une pluralité de brosses (4,4A) diamétralement opposées deux à deux, montées sur une tte d'entraînement rotative (2,2A) et entraînées en rotation sur elles mmes selon des sens successivement inverses droits (D) et gauches (G), par rapport à un point fixe fictif de référence P, de manière à permettre l'attaque des bavures d'une pièce complexe (5,5A) sous tous les angles et dans toutes les directions, lors d'un entraînement linéaire (L) de celleci, s'effectuant par un tapis de transfert (6,6A) sur lequel elle est posée.
2. Dispositif d'ébavurage à plat d'une pièce par brossage selon la revendication 1 caractérisé en ce qu'il comprend, quatre brosses métalliques cylindriques (4) entraînées deux par deux dans des sens de rotation inverse droit (D) et gauche (G).
3. Dispositif d'ébavurage à plat d'une pièce par brossage selon la revendication 2 caractérisé en ce que, les quatres brosses métalliques cylindriques (4) sont montées individuellement entre deux paliers (7) et sont entraînées deux par deux dans des sens de rotation inverses par l'intermédiaire de huit paliers (7) sur lesquels, elles sont montées et de deux moteurs (8) diamétralement opposés, tournant en sens inverses l'un par rapport à l'autre, chacun étant respectivement relié mécaniquement par un arbre de commande (10), commun à deux brosses en ligne (4).
4. Dispositif d'ébavurage à plat d'une pièce par brossage selon la revendication 3 caractérisé en ce que, les quatre moteurs d'entraînement des quatre brosses sont embarqués sur la tte rotative d'entraînement (2).
5. Dispositif d'ébavurage à plat d'une pièce par brossage selon la revendication 1, caractérisé en ce qu'il comprend, huit brosses métalliques cylindriques 4A, 4B, 4C, 4D, 4E, 4F, 4G et 4H, entraînées individuellement par autant de moteurs correspondants tournants dans des sens successivement inverses droit (D) et gauche (G) les uns par rapport aux autres, chacune desdites brosses 4A, 4B, 4C, 4D, 4E, 4F, 4G et 4H et conséquemment chacun desdits moteurs étant positionnés radialement sur la tte de traitement rotative 8A, à équidistance de son centre O en formant avec les dix rayons correspondants r, des angles différents al, a2, a3, a4 allant de 90° à 180°.
6. Dispositif d'ébavurage à plat d'une pièce par brossage selon la revendication 5 caractérisé en ce que, les angles formés par les brosses 4A, 4B, 4C, 4D, 4E, 4F, 4G et 4H par rapport au rayon correspondant r de la tte d'entraînement (2A) sur lesquelles elles se trouvent, sont successivement de 180°150°120°90° 180°150°120°90°, en tournant selon le sens de rotation (F1).
7. Dispositif d'ébavurage à plat d'une pièce par brossage selon la revendication 5 ou 6 caractérisé en ce que, chaque paire de moteurs diamétralement opposés sont successivement entraînés dans des sens de rotation inverses droit (D) et gauche (G).
8. Dispositif d'ébavurage à plat d'une pièce par brossage selon l'une des revendications 1 à 7 caractérisé en que, la pièce à traiter (5,5A) est maintenue sur le tapis (3,3A) par l'intermédiaire d'un plateau magnétique (6,6A).
9. Dispositif d'ébavurage à plat d'une pièce par brossage selon l'une des revendications 1 à 8 caractérisé en ce que, la tte de traitement (2,2A) comporte en son centre un axe creux constituant un canal d'aspiration (9,9A).
Description:
DISPOSITIF D'EBAVURAGE A PLAT PAR BROSSAGE La présente invention a trait à l'amélioration d'un procédé d'ébavurage de pièces planes de grandes dimensions, tel notamment que l'ébavurage et l'ébarbage de pièces oxycoupées.

Il est connu que les procédés actuels d'ébavurage manuel par meulage, est dangereux et fastidieux, que les dispositifs d'émerisage par bande abrasive sont onéreux et souvent inefficaces et que les procédés de grenaillage sont inopérants pour les fortes bavures.

C'est à ces inconvénients qu'entend plus spécialement remédier la présente invention.

A cet effet, le procédé d'ébavurage par brossage suivant l'invention comporte un dispositif particulier de montage de brosses métalliques sur une tte de traitement garantissant l'attaque des bavures des pièces sous tous les angles, quelle que soit la complexité géométrique de la pièce à traiter, et avec une puissance transmise aux brosses qui est suffisante.

Plus précisément, le dispositif est caractérisé en ce qu'il comprend, une pluralité de brosses diamétralement opposées deux à deux, montées sur une tte d'entraînement rotative et entraînées en rotation sur elles-mmes selon des sens successivement inverses, par rapport à un point fixe fictif de référence, de manière à permettre l'attaque des bavures d'une pièce complexe sous tous les angles et dans toutes les directions, lors d'un entraînement linéaire de celle- ci, s'effectuant par un tapis de transport sur lequel elle est posée.

La présente invention concerne également les caractéristiques qui ressortiront au cours de la description qui va suivre, et qui devront tre

considérées isolément ou selon toutes leurs combinaisons techniques possibles.

Cette description donnée à titre d'exemple non limitatif, fera mieux comprendre comment l'invention peut tre réalisée en référence aux dessins annexés sur lesquels : La figure 1 est une vue en situation de la tte de traitement de la pièce à traiter et du tapis de transport de la pièce avec son plateau magnétique de maintien.

La figure 2 est une vue de dessus de la tte de traitement de la pièce à traiter et du tapis de transport de la pièce.

Les figures 3,4 et 5 représentent la tte de traitement dans différentes positions successives lors de sa rotation et de l'avance de la pièce sur le tapis de transport selon les figures 1 et 2.

La figure 6 est une vue en situation de la tte de traitement de la pièce à traiter et du tapis du transport de la pièce avec son plateau magnétique de maintien, selon un second mode de réalisation.

La figure 7 est une vue de dessus de la tte de traitement de la pièce à traiter et du tapis de transport de la pièce suivant la figure 6.

Les figures 8,9 et 10 représentent la tte de traitement dans différentes positions successives lors de sa rotation et de l'avance de la pièce sur le tapis de transport, selon les figures 6 et 7.

D'une manière générale, selon l'ensemble de ces figures, le dispositif comprend une pluralité de brosses 4,4A diamétralement opposées deux à deux, montées sur une tte d'entraînement rotative 2,2A et entraînées en rotation sur elles-mmes selon des sens successivement inverses droits D et gauches G, par rapport à un point fixe fictif de référence P, de

manière à permettre l'attaque des bavures d'une pièce complexe 5,5A sous tous les angles et dans toutes les directions lors d'un entraînement linéaire de celle-ci, s'effectuant par un tapis de transfert 6,6A sur lequel elle est posée.

Selon un premier exemple de réalisation, on a représenté sur les figures 1 et 2, le bâti de la machine 1, la tte de traitement 2, le tapis de transport 3, les quatre brosses métalliques cylindriques de traitement 4, la pièce à traiter 5, le plateau magnétique de maintien 6, les paliers des brosses 7, les moteurs d'entraînement 8 et le conduit d'aspiration 9.

La pièce à traiter 5 posée sur le tapis de transport 3 est maintenue pendant son avance par le plateau magnétique 6 et va tre conduite sous la tte rotative de traitement 2. Par le fait, que les brosses 4 montées sur la tte rotative 2 sont entraînées deux par deux en sens de rotation inverse et que l'ensemble de la tte 2 est lui-mme entraîne en rotation, chaque arte de la pièce à traiter 5 subira obligatoirement l'action de brossage dans de multiples directions.

En fait, les quatre brosses métalliques cylindriques 4 sont montées individuellement entre deux paliers 7 et sont entraînées deux par deux dans des sens de rotation inverses par l'intermédiaire de huit paliers 7 sur lesquels, elles sont montées et de deux moteurs 8 diamétralement opposés, tournant en sens inverses, l'un par rapport à l'autre, chacun étant respectivement relié mécaniquement par un arbre de commande 10, commun à deux brosses en ligne 4.

Selon une caractéristique particulière de l'invention les moteurs 8 sont embarqués sur la tte rotative de traitement 2.

Une autre particularité de l'invention réside dans le fait que la tte de traitement 2 comporte un canal d'aspiration 9 en son centre.

A titre d'exemple non limitatif, la largeur possible de traitement pourra atteindre 2,5 mètres.

Selon un second exemple de réalisation, on a représenté sur les figures 6 et 7 le bâti de la machine 1A, la tte de traitement 2A, le tapis de transport 3A, les brosses de traitement 4A, la pièce à traiter 5A, le plateau magnétique de maintien 6A, les moteurs d'entraînement 7A et le conduit d'aspiration 9A.

Comme précédemment, la pièce à traiter 5A posée sur le tapis de transport 3A est maintenue pendant son avance par le plateau magnétique 6A et doit tre conduite sous la tte rotative de traitement 2A.

La différence de ce mode de réalisation par rapport au précédent tient essentiellement au fait que le dispositif d'ébavurage comprend huit brosses métalliques cylindriques 4A, 4B, 4C, 4D, 4E, 4F, 4G et 4H, entraînées individuellement par autant de moteurs correspondants tournants dans des sens successivement inverses droit D et gauche G, les uns par rapport aux autres, chacune desdites brosses 4A, 4B, 4C, 4D, 4E, 4F, 4G et 4H et conséquemment chacun desdits moteurs étant positionnés radialement sur la tte de traitement rotative 8A, à équidistance de son centre O en formant avec les dix rayons correspondants r, des angles différents al, a2, a3, a4 allant de 90° à 180°.

Selon le présent exemple de réalisation les angles formés par les brosses 4A, 4B, 4C, 4D, 4E, 4F, 4G et 4H par rapport au rayon correspondant r de la tte d'entraînement 2A sur lesquelles elles se trouvent, sont successivement de 180°-150°-120°-90°-180°-150°- 120°-90°, en tournant selon le sens de rotation F1.

Chaque paire de moteurs diamétralement opposés est successivement entraînés dans des sens de rotation inverses droit D et gauche G.

Les figures 8 à 10 du présent mode de réalisation montre bien la position successive des moteurs, pour un quart de tour de la tte rotative 2A tournant dans le sens de rotation FI et pour un déplacement linéaire L de la pièce à traiter 5A ayant passé de la position A à la position C après avoir été dans la position intermédiaire B.

On voit également bien d'après ces figures que le point fictif de référence fixe P est successivement attaqué par une brosse 4H tournant à gauche formant un angle de 90° avec le rayon r, puis successivement par une brosse 4G tournant à droite formant un angle de 120° avec le rayon r, puis avec une brosse 4F tournant à gauche formant un angle de 150° avec le rayon r, puis 4E tournant à droite, formant un angle de 80° avec le rayon r etc.., ceci au cours d'un déplacement linéaire L de la pièce 5A à traiter.

Bien entendu le nombre de moteurs et de brosses pourraient tre inférieurs à huit, comme par exemple il pourrait tre de six ou bien encore supérieur, comme par exemple dix ou douze brosses.

Selon les deux exemples de réalisations décrits ci-dessus, la pièce à traiter 5,5A est maintenue sur le tapis 3,3A par l'intermédiaire d'un plateau magnétique 6,6A.

Selon une autre caractéristique de l'invention également commune au deux modes de réalisation, la tte de traitement 2,2A comporte en son centre un axe creux constituant un canal d'aspiration 9,9A.