Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
DEVICE FOR LOCKING AND UNLOCKING A MANHOLE COVER ON A FRAME BY MEANS OF A KEY, WITH THE OPTION OF AUTOMATIC KEYLESS LOCKING OF SAID MANHOLE COVER ON THE FRAME
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2017/203148
Kind Code:
A1
Abstract:
The present invention relates to a device for locking and unlocking a manhole cover on a frame by means of a key, with the option of automatic keyless locking of said manhole cover on the frame. According to the invention, the device is characterised in that the bolt (11) of the lock (5) comprises a shank (11a) returned to the captive position of the strike (12) by a resilient return member (14) and the drive mechanism (10, 25) engages with the bolt (11) so as to allow the automatic locking of the manhole cover (1) to the frame (2) when the key is removed from the manhole cover (1) in the position thereof separated from the opening of the frame (2), and the manhole cover (1) comprises a captive plug (34) for sealing the through-opening (4) of the manhole cover (1).

Inventors:
DEBUCHY, Jean-Jacques, Daniel, Ghislain (3 rue des Rosiers, LORMAISON, 60110, FR)
Application Number:
FR2017/051256
Publication Date:
November 30, 2017
Filing Date:
May 22, 2017
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
EJ EMEA (Zone industrielle de Marivaux, SAINT-CRÉPIN-IBOUVILLERS, 60149, FR)
International Classes:
E05B65/00; E02D29/14; E05B17/18; E05C1/12; E05B35/00
Foreign References:
GB2275729A1994-09-07
FR2979368A12013-03-01
JPH0392279U1991-09-19
US20100206019A12010-08-19
EP2543800A12013-01-09
EP1911888A22008-04-16
FR2979368A12013-03-01
Attorney, Agent or Firm:
SANTARELLI (49 avenue des Champs-Elysées, PARIS, 75008, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1 . Dispositif de verrouillage et de déverrouillage à l'aide d'une clé (3) d'un tampon (1 ) sur un cadre (2), comprenant un verrou (5) solidaire du tampon (1 ) qui présente une ouverture débouchante (4) d'accès au verrou (5) pour la clé (3) comportant un bras (6) dont une extrémité (7) permet de manœuvrer le verrou (5) lorsque la clé (3) est introduite dans l'ouverture (4) du tampon (1 ) d'une position de verrouillage dans laquelle un pêne (1 1 ) du verrou (5) est retenu prisonnier d'une gâche (12) du cadre (2) pour verrouiller le tampon (1 ) dans le cadre à une position de déverrouillage pour laquelle le pêne (1 1 ) est dégagé de la gâche (12) pour permettre le déplacement du tampon (1 ) à sa position dégagée de l'ouverture du cadre (2), le verrou (5) comprenant un mécanisme d'entraînement (10,25) relié au pêne (1 1 ) de manière à permettre le déplacement du pêne (1 1 ) sous l'action de la clé (3) entre ses positions prisonnière et dégagée de la gâche (12), caractérisé en ce que le pêne (1 1 ) du verrou (5) comprend une tige (1 1 a) rappelée à sa position prisonnière de la gâche (12) par un organe élastique de rappel (14) et le mécanisme d'entraînement (10,25) coopère avec le pêne (1 1 ) sous l'action de la clé (3) pour déplacer en translation à rencontre de la force de rappel de l'organe de rappel (14) la tige (1 1 a) du pêne (1 1 ) à sa position dégagée de la gâche (12), en ce que le pêne (1 1 ) du verrou (5), lorsque la clé (3) est retirée du tampon (1 ) à sa position dégagée de l'ouverture du cadre (2), permet le verrouillage automatique par l'organe élastique de rappel (14) du tampon (1 ) au cadre (2) lors de l'introduction du tampon (1 ) dans le cadre (2) et en ce que l'ouverture débouchante (4) du tampon (1 ), est obturée par un bouchon imperdable (34) rappelé en appui sous le tampon (1 ) à sa position de fermeture de l'ouverture débouchante (4) par un ressort de rappel (39).

2. Dispositif selon la revendication 1 , caractérisé en ce que le mécanisme d'entraînement (10,25) comprend un rotor (10) monté à rotation dans le tampon (1 ) perpendiculairement sous celui-ci, accessible à l'une (10b) de ses extrémités par l'ouverture (4) et une pièce formant came (25) solidaire de l'extrémité opposée (10a) du rotor (10) et engagée dans un évidement (24) de la tige (1 1 a) du pêne (1 1 ) et coopérant avec la pièce formant came (25) du rotor (10) lorsque ce dernier est manœuvré par la clé (3) en prise avec l'extrémité correspondante (10b) du rotor (10) pour déplacer en translation à rencontre de la force de rappel de l'organe de rappel (14) la tige (1 1 a) du pêne (1 1 ) à sa position dégagée de la gâche (12).

3. Dispositif selon la revendication 2, caractérisé en ce que la tige (1 1 a) du pêne (1 1 ) et l'organe de rappel (14) sont coaxiaux et logés perpendiculairement au rotor (10) dans un boîtier (13) amoviblement fixé sous le tampon (1 ) et la partie d'extrémité (10a) du rotor (10) comportant la came (25) traverse une paroi (16) du boîtier (13) située côté face interne du tampon (1 ) de manière que la came (25) engagée dans l'évidemment (24) de la tige (1 1 a) du pêne (1 1 ) soit logée dans le boîtier (13). 4. Dispositif selon la revendication 2 ou 3, caractérisé en ce que la came (25) du rotor (1 1 ) s'étend perpendiculairement à la direction longitudinale de la tige (1 1 a) du pêne

(1 1 ) lorsque ce dernier occupe sa position prisonnière de la gâche (12).

5. Dispositif selon l'une des revendications 2 à 4, caractérisé en ce que la tige (1 1 a) du pêne (1 1 ) est en appui par une face interne (24a) de son évidemment (24) située côté organe de rappel (14) sur une face latérale (10c) du rotor (10) adjacente à la came (25) lorsque la tige (1 1 a) du pêne (1 1 ) occupe sa position prisonnière dans la gâche

(12) .

6. Dispositif selon l'une des revendications 3 ou 4, caractérisé en ce que la tige (1 1 a) du pêne (1 1 ) est plate et le boîtier (13) comprend deux parties (15, 16) amoviblement fixées l'une à l'autre respectivement une première partie (15) à section transversale sensiblement en forme de Ω à fond plat (18) dans laquelle sont logés à coulissement guidé la tige (1 1 a) du pêne (1 1 ) et l'organe de rappel (14) et une seconde partie (16) en forme de plaque plane constituant la paroi précitée du boîtier (13) traversée par la came (25) et_à laquelle sont amoviblement fixées les deux branches latérales longilignes (19) de la première partie (15).

7. Dispositif selon la revendication 6, caractérisé en ce que la seconde partie (16) du boîtier (13) comprend une plaquette (21 ) solidaire d'un bord de cette seconde partie de manière à obturer l'ouverture d'extrémité de la première partie (15) opposée à celle autorisant le passage d'une extrémité biseautée (1 1 b) de la tige (1 1 a) du pêne (1 1 ) et sur laquelle plaquette (21 ) est en appui une extrémité de l'organe de rappel (14) constitué par un ressort hélicoïdal de compression.

8. Dispositif selon la revendication 6 ou 7, caractérisé en ce que la seconde partie (16) du boîtier (13) est amoviblement fixée sous le tampon (1 ).

9. Dispositif selon l'une des revendications 2 à 8, caractérisé en ce que l'ouverture débouchante (4) du tampon (1 ) est coaxiale avec l'extrémité (10b) du rotor (10) pouvant être en prise avec l'extrémité (7) du bras (6) de la clé (3) et en ce que la clé (3), lorsqu'introduite dans l'ouverture débouchante (4), provoque l'enfoncement_du bouchon de fermeture (34) à rencontre de la force de rappel du ressort (39) le long du rotor (10) dont l'extrémité (10b) est en prise avec l'extrémité (7) du bras (6) de la clé (3).

10. Dispositif selon la revendication 9, caractérisé en ce qu'il comprend un fût cylindrique (26) fixé sous le tampon (1 ) et comportant une paroi d'extrémité transversale (29) au travers de laquelle est réalisée l'ouverture débouchante (4) du tampon (1 ) qui comprend un orifice central circulaire (4a) et deux rainures diamétralement opposées (4b) débouchant dans l'orifice central circulaire (4a) et le bouchon de fermeture (34) est en forme de tronçon cylindrique monté à coulissement guidé dans le fût cylindrique (26) et sur le rotor (10) du verrou (5) et comportant deux parties d'extrémités cylindriques (35,36) séparées l'une de l'autre par une collerette (37) pouvant coulisser dans le fût cylindrique (26), l'une (35) des parties d'extrémités du bouchon de fermeture (34) comportant deux tenons diamétralement opposés (38) engagés respectivement dans les deux rainures (4b) de l'ouverture débouchante (4) avec la collerette (37) en appui sous la paroi transversale (19) du fût (26) lorsque le bouchon de fermeture (34) occupe sa position d'obturation de l'ouverture débouchante (4), les tenons (38) du bouchon de fermeture (34) étant désengagés de l'ouverture débouchante (4) lorsque le bras (6) de la clé (3) est en prise avec l'extrémité (10b) du rotor (10) du verrou (5) pour entraîner en rotation le rotor (10) à sa position à laquelle le pêne (1 1 ) du verrou (5) est désengagé de la gâche (12) du cadre (2).

1 1. Dispositif selon la revendication 10, caractérisé en ce que le bouchon de fermeture (34) est solidaire en rotation de l'extrémité (10b) du rotor (10) du verrou (5).

12. Dispositif selon la revendication 10 ou 1 1 , caractérisé en ce que le ressort de rappel (39) du bouchon de fermeture (34) est logé dans le fût cylindrique (26) en étant monté précontraint entre la collerette (37) du bouchon cylindrique (34) et un épaulement interne (40) du fût cylindrique (26). 13. Dispositif selon l'une des revendications 10 à 12, caractérisé en ce que la paroi d'extrémité transversale (29) du fût cylindrique (26) fait partie d'un manchon cylindrique (28) fixé à la partie d'extrémité correspondante du fût cylindrique (26).

14. Dispositif selon l'une des revendications 10 à 13 lorsque considérée en combinaison avec la revendication 6, caractérisé en ce que le fût cylindrique (26) est solidaire de la seconde partie en forme de plaque plane (16) du boîtier (13) et perpendiculairement à celle-ci.

15. Ensemble comportant une clé et un dispositif selon l'une des revendications 10 à 14, caractérisé en ce que la clé (3) comporte à l'extrémité tubulaire (7) de son bras (6) deux ergots diamétralement opposés (7a)) de forme conjuguée aux rainures (4b) de l'ouverture débouchante (4) pour permettre l'engagement de l'extrémité tubulaire (7) du bras (6) de la clé (3) au travers de l'ouverture débouchante (4) en enfonçant le bouchon de fermeture (34) dans le fût cylindrique (26) à rencontre de la force de rappel du ressort (39) et jusqu'à une position à laquelle les deux ergots (7a) de la clé (3) sont amenés en appui sous la paroi transversale (29) du fût cylindrique (26) par rotation de la clé (3) en prise avec le rotor (10) du verrou (5) et maintenus sous cette paroi par le bouchon de fermeture (34) et la force de rappel exercée par le ressort (39) sur la collerette (37) du bouchon de fermeture (34).

Description:
Dispositif de verrouillage et de déverrouillage à l'aide d'une clé d'un tampon sur un cadre avec possibilité de verrouillage automatique sans clé de ce tampon sur le cadre

[0001 ] La présente invention concerne un dispositif de verrouillage et de déverrouillage à l'aide d'une clé d'un tampon ou couvercle sur un cadre, notamment de regard de chaussée.

[0002] On connaît par le document FR 2 979 368 un tel dispositif comprenant un verrou solidaire du tampon qui présente une ouverture débouchante d'accès au verrou pour la clé qui comporte un bras dont une extrémité permet de manœuvrer le verrou lorsque la clé est introduite dans l'ouverture du tampon d'une position de verrouillage dans laquelle un pêne du verrou est retenu prisonnier d'une gâche du cadre à une position de déverrouillage pour laquelle le pêne est dégagé de la gâche.

[0003] Ce verrou comprend un rotor monté à rotation dans le tampon, accessible à l'une de ses extrémités par l'ouverture débouchante et portant à son extrémité opposée le pêne constitué par un bras transversal plat sensiblement rectangulaire de manière que la rotation du rotor sous l'action de la clé provoque le pivotement dans son propre plan du pêne entre ses positions prisonnière et dégagée dans et de la gâche du cadre. [0004] En outre, l'ouverture débouchante du tampon, coaxiale avec l'extrémité du rotor pouvant être en prise avec l'extrémité du bras de la clé, est obturée par un bouchon rappelé en appui sous le tampon à sa position de fermeture de l'ouverture débouchante par un ressort de rappel et la clé, lorsque qu'introduite dans l'ouverture débouchante, provoque l'enfoncement du bouchon de fermeture à rencontre de la force de rappel du ressort le long du rotor dont l'extrémité est en prise avec l'extrémité du bras de la clé.

[0005] Le bouchon de fermeture de l'ouverture débouchante empêche des détritus de traverser l'ouverture débouchante du tampon pouvant atteindre certains des composants internes du verrou et conduire à rendre difficile le pivotement par la clé du pêne de sa position de verrouillage du tampon au cadre à sa position de déverrouillage de ce tampon du cadre. [0006] En outre, le bouchon de fermeture de l'ouverture débouchante du tampon empêche des détritus de s'accumuler dans l'ouverture débouchante et de l'obstruer, sinon l'introduction de la clé dans l'ouverture débouchante du tampon pour manœuvrer le pêne du verrou serait rendue impossible. [0007] Cependant, la structure du verrou du tampon à bouchon de fermeture de l'ouverture débouchante de ce tampon est relativement complexe et fastidieuse à assembler sous le tampon.

[0008] Par ailleurs, lorsque le tampon est désengagé de l'ouverture du cadre à sa position relevée avec la clé retirée du tampon, le pêne plat du verrou occupe sa position correspondant à celle de verrouillage du tampon au cadre. Dans ces conditions, il y a un risque que l'opérateur, notamment lorsque le tampon est articulé à l'un des côtés du cadre, provoque accidentellement le basculement du tampon à sa position de fermeture du cadre, endommageant alors le pêne du verrou et, par conséquent le verrou, en heurtant violemment la paroi latérale correspondant du cadre. [0009] La présente invention a pour but de remédier aux inconvénients ci- dessus.

[0010] A cet effet, selon l'invention, le dispositif de verrouillage et de déverrouillage à l'aide d'une clé d'un tampon sur un cadre, comprenant un verrou solidaire du tampon qui présente une ouverture débouchante d'accès au verrou pour la clé comportant un bras dont une extrémité permet de manœuvrer le verrou lorsque la clé est introduite dans l'ouverture du tampon d'une position de verrouillage dans laquelle un pêne du verrou est retenu prisonnier d'une gâche du cadre pour verrouiller le tampon dans le cadre à une position de déverrouillage pour laquelle le pêne est dégagé de la gâche pour permettre le déplacement du tampon à sa position dégagée de l'ouverture du cadre, le verrou comprenant un mécanisme d'entraînement relié au pêne de manière à permettre le déplacement du pêne sous l'action de la clé entre ses positions prisonnière et dégagée de la gâche, caractérisé en ce que le pêne du verrou comprend une tige rappelée à sa position prisonnière de la gâche par un organe élastique de rappel et le mécanisme d'entraînement coopère avec le pêne sous l'action de la clé pour déplacer en translation à rencontre de la force de rappel de l'organe de rappel la tige du pêne à sa position dégagée de la gâche, en ce que le pêne du verrou, lorsque la clé est retirée du tampon à sa position dégagée du cadre, permet le verrouillage automatique par l'organe élastique de rappel du tampon au cadre lors de l'introduction du tampon dans le cadre et en ce que l'ouverture débouchante du tampon, est obturée par un bouchon imperdable rappelé en appui sous le tampon à sa position de fermeture de l'ouverture débouchante par un ressort de rappel.

[001 1 ] Le mécanisme d'entraînement comprend un rotor monté à rotation dans le tampon perpendiculairement sous celui-ci, accessible à l'une de ses extrémités par l'ouverture et une pièce formant came solidaire de l'extrémité opposée du rotor et engagée dans un évidement de la tige du pêne et coopérant avec la pièce formant came du rotor lorsque ce dernier est manœuvré par la clé en prise avec l'extrémité correspondante du rotor pour déplacer en translation à rencontre de la force de rappel de l'organe de rappel la tige du pêne à sa position dégagée de la gâche. [0012] La tige du pêne et l'organe de rappel sont coaxiaux et logés perpendiculairement au rotor dans un boîtier amoviblement fixé sous le tampon et la partie d'extrémité du rotor comportant la came traverse une paroi du boîtier située côté face interne du tampon de manière que la came engagée dans l'évidemment de la tige du pêne soit logée dans le boîtier. [0013] La came du rotor s'étend perpendiculairement à la direction longitudinale de la tige du pêne lorsque ce dernier occupe sa position prisonnière de la gâche.

[0014] La tige du pêne est en appui par une face interne de son évidemment située côté organe de rappel sur une face latérale du rotor adjacente à la came lorsque la tige du pêne occupe sa position prisonnière dans la gâche.

[0015] La tige du pêne est plate et le boîtier comprend deux parties amoviblement fixées l'une à l'autre respectivement une première partie à section transversale sensiblement en forme de Ω à fond plat dans laquelle sont logés à coulissement guidé la tige du pêne et l'organe de rappel et une seconde partie en forme de plaque plane constituant la paroi précitée du boîtier traversée par la came et à laquelle sont amoviblement fixées les deux branches latérales longilignes de la première partie.

[0016] La seconde partie du boîtier comprend une plaquette solidaire d'un bord de cette seconde partie de manière à obturer l'ouverture d'extrémité de la première partie opposée à celle autorisant le passage de l'extrémité biseautée de la tige du pêne et sur laquelle plaquette est en appui une extrémité de l'organe de rappel constitué par une ressort hélicoïdal de compression.

[0017] La seconde partie du boîtier est amoviblement fixée sous le tampon. [0018] L'ouverture débouchante du tampon est coaxiale avec l'extrémité du rotor pouvant être en prise avec l'extrémité du bras de la clé et en ce que la clé, lorsqu'introduite dans l'ouverture débouchante, provoque l'enfoncement du bouchon de fermeture à rencontre de la force de rappel du ressort le long du rotor dont l'extrémité est en prise avec l'extrémité du bras de la clé.

[0019] Un fût cylindrique fixé sous le tampon et comportant une paroi d'extrémité transversale au travers de laquelle est réalisée l'ouverture débouchante du tampon qui comprend un orifice central circulaire et deux rainures diamétralement opposées débouchant dans l'orifice central circulaire et le bouchon de fermeture est en forme de tronçon cylindrique monté à coulissement guidé dans le fût cylindrique et sur le rotor du verrou et comportant deux parties d'extrémités cylindriques séparées l'une de l'autre par une collerette pouvant coulisser dans le fût cylindrique, l'une des parties d'extrémités du bouchon de fermeture comportant deux tenons diamétralement opposés engagés respectivement dans les deux rainures de l'ouverture débouchante avec la collerette en appui sous la paroi transversale du fût lorsque le bouchon de fermeture occupe sa position d'obturation de l'ouverture débouchante, les tenons du bouchon de fermeture étant désengagés de l'ouverture débouchante lorsque le bras de la clé est en prise avec l'extrémité du rotor du verrou pour entraîner en rotation le rotor à sa position à laquelle le pêne du verrou est désengagé de la gâche du cadre. [0020] Le bouchon de fermeture est solidaire en rotation de l'extrémité du rotor du verrou.

[0021 ] Le ressort de rappel du bouchon de fermeture est logé dans le fût cylindrique en étant monté précontraint entre la collerette du bouchon cylindrique et un épaulement interne du fût cylindrique. [0022] La paroi d'extrémité transversale du fût cylindrique fait partie d'un manchon cylindrique fixé à la partie d'extrémité correspondante du fût cylindrique.

[0023] Le fût cylindrique est solidaire de la seconde partie en forme de plaque plane du boîtier et perpendiculairement à celle-ci.

[0024] La clé comporte à l'extrémité tubulaire de son bras deux ergots diamétralement opposés de forme conjuguée aux rainures de l'ouverture débouchante pour permettre l'engagement de l'extrémité tubulaire du bras de la clé au travers de l'ouverture débouchante en enfonçant le bouchon de fermeture dans le fût cylindrique à rencontre de la force de rappel du ressort et jusqu'à une position à laquelle les deux ergots de la clé sont amenés en appui sous la paroi transversale du fût cylindrique par rotation de la clé en prise avec le rotor du verrou et maintenus sous cette paroi par le bouchon de fermeture et la force de rappel exercée par le ressort sur la collerette du bouchon de fermeture. [0025] L'invention sera mieux comprise, et d'autres buts, caractéristiques, détails et avantages de celle-ci apparaîtront plus clairement dans la description explicative qui va suivre faite en référence aux dessins annexés donnés uniquement à titre d'exemple illustrant un mode de réalisation de l'invention et dans lesquels :

- la figure 1 est une vue de dessus d'un tampon monté en position verrouillée sur un cadre pour regard de chaussée ;

- la figure 2 est une vue de dessous de l'ensemble à tampon et cadre de la figure

1 ;

- la figure 3 est une vue en coupe suivant la ligne lll-lll de la figure 2 ;

- la figure 4 est une vue agrandie de la partie cerclée en IV de la figure 3 ; - la figure 5 est une vue en perspective de dessous de l'ensemble à tampon et cadre de la figure 1 ;

- la figure 6 est une vue agrandie de la partie cerclée en VI de la figure 5 ;

- la figure 7 est une vue en perspective éclatée du verrou de l'invention ;

- la figure 8 est une vue en perspective du verrou de la figure 7 en position assemblée ;

- la figure 9 est une vue semblable à celle de la figure 8 représentant la clé de déverrouillage engagée dans le verrou ;

- la figure 10 est une vue en perspective de la clé de déverrouillage du tampon ; et - la figure 1 1 est une vue de la clé de déverrouillage suivant la flèche XI de la figure 10.

[0026] Le dispositif de verrouillage et de déverrouillage de l'invention qui va être décrit ci-dessous est destiné à équiper un tampon ou couvercle 1 permettant d'obturer un cadre ou châssis 2 délimitant l'ouverture d'accès notamment à un regard de chaussée ou de visite enterré.

[0027] Le dispositif de verrouillage et de déverrouillage peut être actionné par une clé 3 comme on le verra ultérieurement pour déverrouiller le tampon 1 du cadre 2 et le désengager de ce cadre pour accéder au regard de chaussée et, au besoin, le verrouiller à nouveau à ce cadre. Le tampon 1 présente une forme carrée et est logé à sa position de fermeture dans une ouverture carrée du cadre 2, mais le tampon 1 peut être circulaire pour assurer la fermeture de l'ouverture circulaire du cadre correspondant 2. Toute autre forme de tampon de regard de chaussée peut être envisagée comme rectangulaire ou triangulaire.

[0028] En outre, le tampon 1 est monté pivotant à l'un de ses côtés droits à l'une adjacente des parois latérales 2a du cadre 2 autour d'un axe d'articulation A comme cela est connu en soi pour permettre le basculement du tampon 1 relativement au cadre 2 entre ses positions d'ouverture et de fermeture de ce cadre et retenir le tampon au cadre 2 lorsque le tampon occupe sa position relevée debout de dégagement de cette ouverture. Cependant, l'articulation du tampon 1 au cadre 2 peut être du type permettant le retrait du tampon 1 de ce cadre à la position relevée debout du tampon 1 . On peut imaginer mettre ce verrou sur un dispositif non articulé dont le tampon serait manœuvré par un mouvement "tiré-glissé" pour le mettre dans l'ouverture du cadre. [0029] Le tampon 1 a sa paroi supérieure formant voile 1 a sensiblement plane comportant sur sa face externe des éléments en saillie antidérapants 1 b. Le tampon 1 comporte en outre une ouverture 4 débouchant vers l'extérieur au niveau de la face supérieure plane 1 c de la paroi 1 a et permettant d'accéder par la clé 3 à un verrou 5 fixé sous la paroi 1 a du tampon 1 . Le verrou 5 est situé en regard de la paroi latérale 2a du cadre 2 opposée à celle d'articulation du tampon 1 à ce cadre. Pour un tampon triangulaire notamment, le verrou sera situé en regard d'une paroi adjacente à celle de l'articulation.

[0030] La clé 3 comprend un bras ou tige longitudinal 6 dont une extrémité est pourvue d'une douille 7 coaxiale au bras 6 et l'extrémité opposée est pourvue d'une poignée de manœuvre 8 s'étendant perpendiculairement de part et d'autre du bras 6. La douille 7 comporte une empreinte interne 9 permettant d'être en prise avec un rotor 10 monté à rotation dans le tampon 1 pour manœuvrer le verrou 5 d'une position de verrouillage dans laquelle un pêne 1 1 du verrou 5 est retenu prisonnier d'une gâche 12 du cadre 2 pour verrouiller le tampon 1 au cadre 2 à une position de déverrouillage pour laquelle le pêne 1 1 est dégagé de la gâche 12 pour permettre le retrait du tampon 1 du cadre 2. La gâche 12 est formée par un évidement réalisé dans une épaisseur interne de la paroi latérale 2a du cadre opposé à l'axe d'articulation A.

[0031 ] Le rotor 10 du verrou 5 s'étend perpendiculairement à la paroi supérieure 1 a du tampon 1 sous celle-ci et est relié, à son extrémité opposée à celle destinée à venir en prise avec la douille 7 de la clé 3, au pêne 1 1 de manière à permettre le déplacement du pêne 1 1 sous l'action de la clé 3, lorsque la douille 7 est en prise avec l'extrémité 10b du rotor 10, entre ses positions prisonnière et dégagée de la gâche 12 du cadre 2.

[0032] La référence V désigne un vérin d'assistance à l'ouverture du tampon et monté articulé entre le tampon 1 et la paroi latérale 2a du cadre 1 pourvue de l'articulation A. La référence B désigne une béquille de retenue du tampon 1 à sa position debout de dégagement de l'ouverture du cadre 2 et ayant l'une de ses extrémités reliée articulée à la paroi latérale 2a du cadre 2 pourvue de l'articulation A et son extrémité opposée conformée et apte à coopérer avec une nervure 1 n du tampon 1 sous ce dernier pour bloquer le tampon 1 à sa position debout.

[0033] Un support élastique J est fixé sous le tampon 1 et vient en appui sur une nevure périphérique interne 2n du cadre 2 lorsque le tampon 1 obture le cadre 2. Ce support élastique J peut avoir une fonction d'étanchéité.

[0034] Selon l'invention, le pêne 1 1 du verrou 5 comprend une tige 1 1 a, de préférence constituée par un barreau longiligne plat, logée à coulissement guidé dans un boîtier 13 amoviblement fixé sous le tampon 1 , la tige 1 1 a s'étendant suivant une direction sensiblement parallèle à la paroi supérieure 1 a du tampon 1 et transversale à la paroi latérale 2a du cadre 2 pourvue de l'articulation A lorsque celui-ci est articulé.

[0035] La tige 1 1 a du pêne 1 1 est rappelée à sa position d'engagement dans la gâche 12 du cadre 2 par un organe élastique 14 de préférence constitué par un ressort hélicoïdal de compression logé dans le boîtier 13 coaxialement à la tige 1 1 a du pêne 1 1 et perpendiculairement au rotor 10.

[0036] Le boîtier 13 comprend deux parties 15, 16 amoviblement fixées l'une à l'autre par des vis de fixation 17 et comprenant respectivement une première partie longiligne 15 à section transversale sensiblement en forme de Ω à fond plat 18 dans laquelle sont logés à coulissement guidé la tige 1 1 a du pêne 1 1 et l'organe de rappel 14 et une seconde partie en forme de plaque plane 16 sous laquelle sont amoviblement fixées les deux branches planes latérales longilignes 19 de la première partie 15 par les vis 17 ancrées dans des trous taraudés 20 de la seconde partie 16. La seconde partie 16 présente une forme générale rectangulaire de préférence (en fonction du nervurage de la fonte en sous- face du tampon, cette forme pourra être différente). [0037] La seconde partie 16 du boîtier 13 comprend une plaquette 21 solidaire d'un bord de cette seconde partie perpendiculairement à celle-ci de manière à obturer l'ouverture d'extrémité de la première partie 15 opposée à celle autorisant le passage de l'extrémité biseautée 1 1 b de la tige 1 1 a du pêne 1 1 et sur laquelle plaquette 21 est en appui une extrémité de l'organe de rappel 14, dont la partie d'extrémité opposée est logée dans une échancrure d'extrémité en forme de U de la tige 1 1 a du pêne 1 1 .

[0038] La seconde partie 16 du boîtier 13 est amoviblement fixée à quatre pieds 22 pouvant venir de fonderie en faisant saillie sous la paroi supérieure 1 a du tamponl . Plus précisément, la plaque plane sensiblement carrée de la seconde partie 16 du boîtier 13 comprend quatre perçages 23 réalisés aux quatre coins de cette plaque et permettant le passage de quatre vis 16a, pouvant s'ancrer respectivement dans quatre trous taraudés formés dans les parties d'extrémités des quatre pieds 22 du tampon 1 .

[0039] La tige 1 1 a du pêne 1 1 comporte un évidement traversant 24 formé au voisinage de la partie centrale de cette tige et dont le rôle sera expliqué ci-dessous.

[0040] Le rotor 10 comporte, solidaire de son extrémité 10a opposé à l'extrémité 10b pouvant être en prise avec la clé 3, une pièce formant came 25 engagée dans l'évidement 24 de la tige 1 1 a de pêne 1 1 , lequel évidement 24 est conformé pour coopérer avec la pièce formant came 25 du rotor 10 lorsque ce dernier est manœuvré par la clé 3 pour déplacer en translation la tige 1 1 a du pêne 1 1 dans le boîtier 13 à sa position dégagée de la gâche 12 à rencontre de la force de rappel de l'organe de rappel élastique 14.

[0041 ] La pièce formant came 25 du rotor 10 a sa came proprement dite 25a s'étendant perpendiculairement à la direction longitudinale de la tige 1 1 a du pêne 1 1 lorsque ce dernier occupe sa position engagée dans la gâche 12. En outre, la tige 1 1 a du pêne 1 1 est en appui par une face interne 24a de son évidement 24 située du côté de l'organe de rappel 14 sur une face latérale 25b de la pièce formant came 25 et adjacente à la came 25a lorsque la tige 1 1 a du pêne 1 1 occupe sa position engagée dans la gâche 12 pour constituer de la sorte une butée de retenue de la tige 1 1 a du pêne 1 1 à cette position sous l'action de l'organe de rappel 14. [0042] La partie d'extrémité du rotor 10 comportant l'extrémité 10a à pièce formant came 25 traverse la paroi plane de la seconde partie 16 du boîtier 13 comme on le verra ultérieurement de manière que la pièce formant came 25 puisse être engagée dans l'évidement 24 de la tige du pêne 1 1 et, par conséquent, soit logée dans le boîtier 13. [0043] Le verrou 5 comprend un fût cylindrique 26 solidaire de la face supérieure de la plaque plane de la seconde partie 16 du boîtier 13 en s'étendant perpendiculairement à cette face de manière que le fût cylindrique 26 s'étende à une position fixe perpendiculairement à la paroi 1 a du tampon 1 en-dessous de cette paroi.

[0044] Le rotor 10 s'étend coaxialement dans le fût cylindrique 26 avec sa partie d'extrémité cylindrique inférieure de plus petit diamètre traversant un alésage central inférieur 27 du fût cylindrique 26 et la paroi plane de la seconde partie 16 du boîtier 13 afin que la pièce formant came 25 soit logée dans l'évidement 24 de la tige du pêne 1 1. Ainsi, le rotor 10 peut tourner sous l'action de la clé 3 dans l'alésage 27 du fût cylindrique 26 pour entraîner angulairement la pièce formant came 25 entre ses deux positions de retrait de la tige 1 1 a du pêne 1 1 de la gâche 12 et d'engagement de la tige 1 1 a du pêne 1 1 dans cette gâche.

[0045] La partie d'extrémité du fût cylindrique 26 opposée à la seconde partie 16 du boîtier 13 est coiffée par un manchon cylindrique 28 solidaire de cette partie d'extrémité et comportant une paroi d'extrémité transversale 29 au travers de laquelle est définie l'ouverture débouchante 4 qui comprend un orifice central circulaire 4a d'un diamètre légèrement supérieur au diamètre externe de la douille 7 de la clé 3 et deux rainures diamétralement opposées 4b débouchant dans l'orifice central circulaire 4a.

[0046] Le manchon cylindrique 28 comporte à l'opposé de sa paroi d'extrémité 29 une embase annulaire 30 comportant deux perçages diamétralement opposés 31 dans lesquels sont engagés deux pions cylindriques 32, tels que par exemple des goupilles cannelées, emmanchés à force respectivement dans deux perçages correspondant 33 du fût cylindrique 26 pour fixer le manchon cylindrique 28 au fût cylindrique 26 avec la paroi transversale d'extrémité 29 en appui sur l'extrémité annulaire du fût cylindrique 26. [0047] Le verrou 5 comprend également un bouchon 34 permettant d'obturer l'orifice débouchant 4. Le bouchon de fermeture 34 est en forme de tronçon cylindrique comportant deux parties d'extrémités cylindriques 35, 36 séparées l'une de l'autre par une collerette 37 pouvant coulisser dans le fût cylindrique 26, l'une supérieure 35 des parties d'extrémités cylindriques du bouchon de fermeture 34 comportant deux tenons diamétralement opposés 38 pouvant s'engager avec la partie d'extrémité cylindrique 35 dans l'orifice central circulaire 4a et les rainures 4b du manchon cylindrique 28 pour obturer l'orifice débouchant 4 avec la collerette 37 en appui sous la paroi transversale d'extrémité 29 du manchon cylindrique 28.

[0048] Un ressort hélicoïdal de compression 39 est monté précontraint entre la collerette 37 du bouchon de fermeture 34 et un épaulement interne 40 du fût cylindrique 26 de manière à exercer un effort de rappel du bouchon 34 à sa position d'obturation de l'ouverture débouchante 4. Ainsi, le bouchon 34 est rendu imperdable, c'est-à-dire qu'il ne peut être retiré du tampon 1 .

[0049] Le bouchon de fermeture 34 peut être axialement déplacé de façon guidée le long de la partie d'extrémité de plus grand diamètre 10b du rotor 10 à rencontre de la force de rappel du ressort 39 lorsque la douille 7 de la clé 3 est introduite au travers de l'ouverture débouchante 4. [0050] A cet effet, le bouchon de fermeture 34 a un orifice central traversant

41 de forme complémentaire à la forme externe de la partie d'extrémité 10b du rotor 10.

[0051 ] Plus particulièrement, la partie d'extrémité cylindrique 10b du rotor 10 comporte un méplat 10d s'étendant tout le long de la partie d'extrémité 10b pouvant coopérer avec un méplat 41 a de l'orifice traversant 41 du bouchon de fermeture 34. D'autres formes d'empreintes de clés peuvent exister.

[0052] En outre, la partie d'extrémité 10b du rotor comporte un second méplat 10e de largeur moindre que celle du méplat 10d, raccordé à ce dernier et constituant un détrompeur coopérant avec un second méplat 41 b de l'orifice 41 du bouchon de fermeture 34. [0053] Ainsi, le bouchon de fermeture 34 peut coulisser axialement le long du rotor 10 à rencontre de la force de rappel du ressort 39 en étant solidarisé en rotation à cette partie d'extrémité.

[0054] En position de fermeture du bouchon 34, la paroi d'extrémité 29 du manchon cylindrique 28, l'extrémité supérieure du bouchon de fermeture 34 et l'extrémité supérieure du rotor 10 sont en affleurement dans un même plan situé dans le plan de la face externe 1 c de la paroi 1 a du tampon 1. Il est à noter que le manchon cylindrique 28 est en grande partie logé dans un perçage 1 d de la paroi 1 a du tampon 1 . [0055] Le rotor 10 est axialement maintenu dans le fût cylindrique 26 par la pièce formant came 25 logée dans l'évidement 24 du pêne 1 1 entre la paroi de fond 18 de la première partie 15 du boîtier 13 et l'extrémité inférieure du fût cylindrique 26, tout en pouvant tourner d'un angle limité dans ce fût sous l'action de la clé 3. [0056] L'empreinte 9 de la douille 7 de la clé 3 est de forme complémentaire à celle de la partie d'extrémité 10b du rotor 10, c'est-à-dire dans l'exemple illustré que l'empreinte 9 comporte un méplat 9a apte à coopérer avec le méplat 10d de la partie d'extrémité 10b du rotor 10 et un second méplat de plus faible largeur 9b apte à coopérer avec le méplat 10e de la partie d'extrémité 10b du rotor 10 pour constituer ensemble un moyen détrompeur.

[0057] La douille 7 de la clé 3 comprend en outre deux ergots diamétralement opposés 7a faisant saillie de part et d'autre de cette douille et de forme conjuguée respectivement aux deux rainures diamétralement opposées 4b de l'ouverture débouchante 4. [0058] Le montage des différents composants du verrou 5 ressort déjà en grande partie de la description qui précède et va être maintenant expliqué.

[0059] Tout d'abord, le rotor 10 est engagé dans le fût cylindrique 26 sans sa pièce formant came 25 de manière que sa partie d'extrémité inférieure cylindrique 10a soit engagée dans l'alésage 27 du fût cylindrique 26 puis la pièce formant came 25 est fixée à l'extrémité du rotor 10 par une vis de fixation centrale, non représentée. Ensuite, le pêne 1 1 et l'organe élastique de rappel 14 sont montés dans la première partie 15 du boîtier 13 et le rotor 10 est engagé dans l'évidement 24 du pêne 1 1 . La première partie 15 est alors fixée par les vis de fixation 17 sous la plaque de la seconde partie 16 du boîtier 13 et le ressort 39 est engagé dans le fût cylindrique 26. Ensuite, le bouchon de fermeture 34 est disposé au-dessus du ressort 39 de manière que la collerette 37 de ce bouchon soit en appui sur la spire d'extrémité supérieure de ce ressort. Puis, le manchon cylindrique 28 est engagé sur la partie d'extrémité supérieure du fût cylindrique 26 en positionnant l'orifice débouchant 4 de manière que les tenons 38 du bouchon 34 soient engagés respectivement dans les deux rainures 4b du manchon cylindrique 28 qui est alors fixé au fût cylindrique 26 par les pions cylindriques 32 traversant les perçages 31 de l'embase circulaire 30 du manchon cylindrique 28 et les perçages 33 du fût cylindrique 26. Puis l'ensemble assemblé des boîtier 13, fût cylindrique 26, bouchon de fermeture 34 et manchon cylindrique 38 est engagé sous la paroi 1 a du tampon 1 de manière que le manchon cylindrique 28 soit engagé dans le perçage 1 d de la paroi 1 a et le boîtier 13 est fixé par l'intermédiaire de sa seconde partie 16 aux quatre pieds 22 du tampon 1 .

[0060] Le fonctionnement du verrou de l'invention pour déverrouiller le tampon 1 du cadre 2 va être maintenant expliqué. [0061 ] A la position de verrouillage du tampon 1 au cadre 2, le pêne 1 1 occupe sa position à laquelle il est prisonnier, par son extrémité biseauté 1 1 a, de la gâche 12 du cadre 2 comme cela ressort mieux de la figure 4.

[0062] Un opérateur positionne la clé 3 au-dessus de l'ouverture débouchante 4 de manière que la douille 7 et les ergots 7a soient en aplomb de l'ouverture 4 et des rainures 4b et l'introduction de la douille 7 dans le fût cylindrique 26 provoque l'enfoncement du bouchon de fermeture 34 dans ce fût à rencontre de la force de rappel du ressort 39 avec désengagement des tenons 38 du bouchon 34 des rainures 4b du manchon cylindrique 28. Lors de cet enfoncement, la partie d'extrémité 10b du rotor 10 est accouplée à la douille 7 de la clé 3 qui est ensuite tournée d'environ un quart de tour pour tourner également d'un quart de tour le bouchon 34 dans le fût 26 de manière que les deux ergots 7a de la douille 7 puissent venir en appui sous la paroi d'extrémité 29 du manchon cylindrique 28 et soient maintenus sous celle-ci par la force de rappel exercée par le ressort 39 sur la collerette 27 du bouchon 34, les ergots 7a étant ainsi emprisonnés entre la paroi 29 et la collerette 37, retenant la clé 3 au tampon 1 . [0063] Lors de la rotation d'un quart de tour du rotor 10, la pièce formant came 25 provoque par sa came 25a le déplacement en translation guidée de la tige 1 1 a du pêne 1 1 dans le boîtier 13 à rencontre de la force de rappel de l'organe élastique 14 de manière à désengager l'extrémité biseautée 1 1 a de cette tige de la gâche 12 du cadre 2.

[0064] La pression exercée par le ressort 39 sur le bouchon 34 pour retenir la clé 3 emprisonnée au tampon 1 est suffisante pour que la pièce formant came 25 du rotor 10 reste à sa position de maintien de la tige 1 1 a du pêne 1 1 à sa position rétractée dans le boîtier 13 hors de la gâche 12.

[0065] L'opérateur peut alors à l'aide de la clé 3 soulever le tampon 1 pour le désengager du cadre 2 par pivotement autour de l'axe d'articulation A. [0066] A la position relevée debout du tampon 1 , l'opérateur peut retirer la clé 3 de ce tampon en tournant celle-ci d'un quart de tour de manière à désengager les deux ergots 7a de la clé 3 des rainures 4b du manchon cylindrique 28, ramenant alors la pièce formant came 25 du rotor 10 à sa position à laquelle la tige 1 1 a du pêne 1 1 est ramenée par l'organe élastique de rappel 14 à sa position en saillie du boîtier 13.

[0067] Il est à noter que dans le cas où le tampon 1 n'est pas articulé au cadre 2, ce tampon est retiré complètement du cadre 2 pour dégager l'ouverture de ce dernier et la clé 3 peut être également retirée du tampon 1 comme expliqué au paragraphe précédent pour que la tige 1 1 a du pêne 1 1 soit ramenée automatiquement par l'organe élastique de rappel 14 à sa position en saillie du boîtier 13.

[0068] Pour ramener le tampon 1 à sa position de fermeture du cadre 2, l'opérateur fait basculer manuellement le tampon 1 à partir de sa position debout. Lors du basculement du tampon 1 vers sa position de fermeture, la partie biseautée 1 1 a de la tige du pêne 1 1 heurte une face d'une partie saillante du cadre 2 située au-dessus de la gâche 12 pour provoquer le déplacement en translation de la tige 1 1 a du pêne 1 1 en partie dans le boîtier 13 à rencontre de la force de rappel de l'organe élastique 14 puis cet organe rappelle la tige 1 1 a du pêne 1 1 à sa position d'engagement de l'extrémité biseautée 1 1 b dans la gâche 12 du cadre 2 pour verrouiller à nouveau le tampon 1 à ce cadre. Bien entendu, l'engagement de cette extrémité biseautée 1 1 b dans la gâche 12 du cadre 2 pour verrouiller à nouveau le tampon 1 au cadre 2 s'effectue également dans le cas du tampon 1 non articulé au cadre 2 en déposant manuellement ce tampon directement dans l'ouverture du cadre 2. [0069] Ainsi, le tampon 1 est automatiquement verrouillé au cadre 2 sans l'aide de la clé 3.

[0070] Bien entendu, au besoin, à la position debout du tampon 1 , la clé 3 peut être maintenue prisonnière de ce tampon et l'opérateur peut faire basculer le tampon à sa position de fermeture du cadre 1 . Une fois le cadre 1 obturé par le tampon, l'opérateur tourne la clé 3 d'un quart de tour pour provoquer le pivotement angulaire de la pièce formant came 25 à sa position à laquelle l'organe élastique 14 peut rappeler la tige du pêne 1 1 à sa position engagée dans la gâche 12 du cadre 2 afin de verrouiller le tampon 1 à ce cadre.

[0071 ] Le rotor 10 et la pièce formant came 25 peuvent être remplacés par tout autre mécanisme d'entraînement logé dans le tampon 1 et qui, sous l'action de la clé 3, permet le déplacement en translation du pêne 1 1 entre ses positions engagée dans la gâche 12 et dégagée de celle-ci. [0072] Le dispositif ci-dessus décrit de l'invention utilise un verrou qui permet le verrouillage automatique du tampon 1 au cadre 2 lors du basculement de ce tampon à sa position de fermeture du cadre 2 sans l'aide de la clé de manœuvre de ce verrou tout en garantissant la fonction d'anti-encrassement de l'ouverture d'accès à ce verrou à la position de fermeture du cadre 2 par le tampon 1 . Les avantages de l'invention sont la possibilité de fermer et verrouiller rapidement le tampon dans le cadre et d'interdire l'oubli sur le chantier de corps étrangers, tels qu'un bouchon amovible rapporté dans l'ouverture débouchante du tampon et retiré de cette ouverture pour accéder au rotor afin de déverrouiller le tampon du cadre.