Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
DEVICE FOR MEASURING HAEMOGLOBIN LEVEL
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2008/050234
Kind Code:
A2
Abstract:
Device for measuring the haemoglobin level, comprising a support on which multiple bands coloured various shades of red are visible, wherein said shades of red constitute a gradation, wherein said device also comprises indications such that each of said shades of red corresponds to a haemoglobin level, wherein said support is also designed so as to be readily placed in the immediate proximity of the palpebral conjunctiva of an individual in such a way that the colour of said palpebral conjunctiva can be compared, using the naked eye, with said shades of red so as to determine which of said shades corresponds best to the colour of said conjunctiva; wherein the device is characterized in that it comprises means for indicating, firstly, whether the difference between the spectrum of the ambient light and that of daylight is sufficient to compromise a reliable measurement of the haemoglobin level and, secondly, whether the intensity of the ambient light is sufficient for an accurate measurement of the haemoglobin level.

Inventors:
BLANCHARD, Alec (Avenue Vinet 28, Lausanne, CH-1004, CH)
Application Number:
IB2007/003298
Publication Date:
May 02, 2008
Filing Date:
October 19, 2007
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
HEMOHUE LTD (86 St. John Street, Valetta VLT 09, MT-Malte, MT)
BLANCHARD, Alec (Avenue Vinet 28, Lausanne, CH-1004, CH)
International Classes:
A61B5/00
Foreign References:
CH694883A52005-08-31
Attorney, Agent or Firm:
BLANCHARD, Alec (Avenue Vinet 28, Lausanne, CH-1004, CH)
Download PDF:
Claims:
Revendications :

1. Dispositif pour mesurer le taux d'hémoglobine comprenant un support sur lequel sont visibles une pluralité de plages colorées en différentes teintes de rouge,lesdites teintes de rouge constituant un dégradé,le dispositif comportant encore des indications faisant correspondre chacunes desdites teintes de rouge à un taux d'hémoglobine,ledit support étant également prévu pour être amené facilement à proximité immédiate de la la conjonctive palpébrale d'un individu de manière à ce que la couleur de ladite conjonctive palpébrale puisse t'être comparée à Pœil nu avec lesdites teintes de rouge pour déterminer laquelle desdites teintes correspond le mieux à la couleur de ladite conjonctive ;le dispositif étant caractérisé en ce qu'il comporte des moyens pour indiquer si l'écart entre le spectre de la lumière ambiante et celui de la lumière du jour est suffisant pour compromettre une mesure fiable du taux d'hémoglobine.

2. Dispositif selon la revendication l,caractérisé en ce qu'il comporte des parties de macrophotographies de conjonctives palpébrales,illustrant sa texture,lesdites parties de macrophotographies étant colorées en différentes teintes de rouge et formant ledit dégradé.

3. Dispositif selon la revendication 1, caractérisé en ce que lesdits moyens pour indiquer si l'écart entre le spectre de la lumière ambiante et celui de la lumière du jour est suffisant pour compromettre une mesure fiable du taux d'hémoglobine sont contitués par un marquage métamérique.

4. Dispositif selon la revendication 1, caractérisé en ce qu'il comprend des moyens pour indiquer si l'intensité de la lumière ambiante est suffisante pour mesure de manière précise le taux d'hémoglobine.

Description:

Dispositif pour mesurer le taux d'hémoglobine.

La présente invention concerne un dispositif pour mesurer le taux d'hémoglobine et plus particulièrement un dispositif pour mesurer le taux d'hémoglobine de manière non-invasive.

Le brevet suisse CH 694 '883 décrit déjà un dispositif prévu pour mesurer le taux d'hémoglobine de manière non-invasive.Le dispositif décrit dans ce document antérieur comporte un assortiment de teintes de rouge figurant sur le dispositif de manière à estimer laquelle de ces teintes est la plus proche de la coloration de la conjonctive palpébrale de l'individu.Le dispositif comporte encore un étalonnage faisant correspondre à chaque teinte de rouge un taux d'hémoglobine.

Ce dispositif présente certains inconvénients.En effet,les études cliniques ont démontré que le dispositif donnait le plus souvent des résultats fiables.Toutefois,ces études ont également mis en évidence des erreurs systématiques avec des groupes de patients particuliers.Des analyses systématiques ont par la suite permis d'exclure que ces erreurs étaient causées par des particularités liées aux diagnostics des patients concernés.Il a également été possible d'exclure que ces erreurs systématiques étaient dues à un problème de fidélité inter-juges.Finalement,les analyses ont montré de manière tout à fait inattendue que les erreurs systématiques étaient dues à la qualité de la lumière ambiante dans les locaux où certains patients avaient été examinés.Bien que J cette lumière artificelle n'ait absolument pas semblé particulière aux participants à l'étude,il s'est avéré que son spectre présentait des discontinuités qui ne se retrouvent pas dans la lumière du jour.De façon tout à fait curieuse,il s'est avéré que la teinte rouge qui aurait correspondu à la coloration de la conjonctive d'un patient,si ce dernier avait été examiné à la lumière du jour,ne s'accordait pas du tout avec cette coloration,lors d'un examen effectué sous cette lumière artificielle particulière.Réciproquement,la teinte de rouge qui avait paru la plus proche de la coloration de la conjonctive lors d'un examen à la lumière art ificielle,n' aurait pas été jugée la plus proche si l'examen avait eu lieu à la lumière du jour.

La présente invention a donc pour but de remédier aux inconvénients de l'art antérieur susmentionné en fournissant un dispositif conforme au préambule de la revendication 1 et caractérisé en ce qu'il comprend également des moyens pour indiquer si le spectre de la lumière ambiante s'écarte trop de celui de la lumière du jour pour permettre une mesure fiable du taux d'hémoglobine.

Grâce à cette caractéristique de la présente invention,un utilisateur saura si,oui ou non,le dispositif est utilisable à la lumière qui règne là où il se trouve.Si ce n'est pas le cas,Futilisateur pourra éventuellement choisir de déplacer la personne à examiner dans un lieu où la qualité de la lumière est adéquate.Alternativement,si la personne ne peut pas être déplacée,l' utilisateur pourrait,par exemple,remplacer la source lumineuse qui pose problème par une autre mieux adaptée.

Selon une variante avantageuse de la présente invention,les moyens pour indiquer si le spectre de la lumière ambiante s'écarte trop de celui de la lumière du jour sont constitués par un marquage métamérique.

Conformément à la définition donnée dans la demande de brevet publiée US 20050166781 un marquage métamérique est un marquage réalisé avec deux encres ou colorants qui ont apparemment la même couleur dans une première situation correspondant à une qualité pariculière de la lumière ambiante,mais qui ont deux couleurs visiblement différentes sous un autre éclairage pour lequel le spectre de la lumière est significativement différent de celui de la première situation.Ainsi,le marquage métamérique de la présente invention peut,par exemple,être constitué par deux encres ou colorants qui ont la même couleur à la lumière du jour.Dans ces conditions,Fapparition d'une différence de couleur entre les deux colorants indiquera à un utilisateur du dispositif de la présente invention que la qualité de la lumière ambiante ne correspond pas à la lumière du jour.

La description qui suit,donnée uniquement à titre d'exemple correspond à un mode de réalisation particulier de la présente invention. A partir d'une macrophotographie d'une conjonctive palpébrale,illustrant sa texture et sa couleur,rhomme de métier,rinfbrmaticien imprime cette image par ordinateur.A partir de cette image,il crée une mire de différentes teintes de rouge.L'homme de métier,le médecin,procède à une étude clinique permettant de déterminer la meilleure teinte de rouge correspondant aux conjonctives observées.Une fois la teinte choisie,Finformaticien crée un dégradé de rouges.L'étalonnage est ensuite réalisé par un médecin dans une étude clinique.Cette étude permet d'attribuer à chaque intensité de rouge une valeur d'hémoglobine. Ce dégradé est ensuite imprimé sur un support souple,car moins dangereux pour Pœil,de la forme et de la taille d'une carte de crédit,permettant une mesure facile. Le dégradé se présente sous forme de petits rectangles,mis côte à côte.Le dégradé est positionné en ordre croissant ou décroissant.De plus, sont imprimés sur le support une encre photoréactive et une encre stable.L'encre photoréactive change de couleur si l'intensité de la lumière ambiante est inférieure à 500 Lux et si l'intensité de sa distibution d'émission spectrale spectrale est discontinue.Une telle encre photoréactive est commercialisée par la société AMRA à Rapperswill en Suisse et le No de référence de l'encre est :600-5-1275.La couleur de cette encre photoréactive est comparée à une encre stable de la même société dont la référence est :600-5-1274.Si ces deux encres présentent la même teinte,c'est que les conditions de lumière ambiante sont proches de celles de la lumière du jour et permettent une lecture précise du taux d'hémoglobine. Si en revanche les deux teintes différencies conditions de lumière ambiantes ne sont pas propices à une lecture correcte du taux d'hémiglobine. Pour effectuer une mesure précise du taux d'hémoglobine,Putilisateur regarde en premier lieu la couleur de l'encre photoréactive et peut ainsi déterminer si l'intensité et la qualité de la lumière ambiante sont suffisantes pour effectuer sa mesure.il approche ensuite le dispositif de la présente invention en regard de la paupière inférieure du patient d'une main et de l'autre,il abaisse la paupière inférieure faisant apparaître la conjonctive palpébrale en regard du dispositif.L'intensité de rouge du dégradé correspondant le mieux à l'intensité du rouge de la conjonctive palpébrale donne la valeur de l'hémoglobine.