Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
DEVICE AND METHOD FOR CLAMPING A PROFILE AGAINST A WALL, AND IMPLEMENTATION THEREOF FOR FASTENING, AND IN PARTICULAR FOR BONDING, A PROFILE TO A WALL
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2015/101749
Kind Code:
A1
Abstract:
The device for clamping a profile, such as a skirting board, for example, against a wall comprises a linking part (2B) and a clamping part (1) that is movable relative to the linking part, in such a way as to allow the profile (P) to be clamped between the wall (M) and said clamping part (1). The linking part (2B) comprises attachment means (203) that are positioned at one end of a thin (e) portion (201), and that allow the linking part (2B) to be attached to the edge of a floor covering adjacent to the wall. The linking part (2B) and said clamping part (1) are designed to be able to be assembled together in a plurality of different clamping positions, the clamping part (1) being capable of being blocked in translation relative to the linking part (2B), in each of the clamping positions, and in a blocking direction (D) oriented in the opposite direction to the attachment means (203). Each clamping position is characterised by a spacing (EC) between the clamping part (1) and the attachment means (203) of the linking part (2A; 2B) that is different for each clamping position.

Inventors:
PROOT, Bernard (34 rue Françoise De Beauffremez, Marcq En Baroeul, Marcq En Baroeul, F-59700, FR)
DESMET, Jacques (Zandvoordeplaats 40, Zandvoorde, B-8980, BE)
Application Number:
FR2014/053564
Publication Date:
July 09, 2015
Filing Date:
December 26, 2014
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
FINDES (Zandvoordeplaats 40, Zandvoorde, B-8980, BE)
PROOT, Bernard (34 rue Françoise De Beauffremez, Marcq En Baroeul, Marcq En Baroeul, F-59700, FR)
International Classes:
E04F19/04; E04F15/02; E04F19/02; E04F19/06; E04F21/00
Foreign References:
DE20001203U12000-05-18
EP0501642A11992-09-02
Other References:
None
Attorney, Agent or Firm:
MATKOWSKA, Franck (Matkowska & Associes, 9 rue Jacques Prévert, Villeneuve d'Ascq, F-59650, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

Dispositif de serrage d'un profil (P) contre une paroi (M), ledit dispositif comportant une pièce de liaison (2A ; 2B ; 2C ; 2D) et une pièce de serrage (1 ; 1 ' ; 1 "), qui est mobile par rapport à la pièce de liaison, de manière à permettre un serrage du profil (P) entre la paroi (M) et ladite pièce de serrage (1 , 1 ' ; 1 "), ladite pièce de liaison (2A ; 2B ; 2C) comportant une portion (201 ) de faible épaisseur (e) et des moyens d'accrochage (203), qui sont positionnés à une extrémité de ladite portion (201 ) de faible épaisseur, et qui permettent l'accrochage de la pièce de liaison (2A ; 2B ; 2C ; 2D) sur le bord (B) d'un revêtement (R) qui jouxte la paroi (M), ladite pièce de liaison (2A ; 2B ; 2C ; 2D) et ladite pièce de serrage (1 ; 1 ' ; 1 ") étant conçues pour pouvoir être assemblées ensemble dans plusieurs positions de serrage différentes, la pièce de serrage (1 ; 1 ' ; 1 ") étant apte à être bloquée en translation par rapport à la pièce de liaison (2A ; 2B ; 2C ; 2D), dans chacune des positions de serrage, et dans une direction (D) de blocage orientée à l'opposé des moyens d'accrochage (203), et chaque position de serrage étant caractérisée par un écartement (EC) entre la pièce de serrage (1 ;1 ' ; 1 ") et les moyens d'accrochage (203) de la pièce de liaison (2A ; 2B ; 2C ; 2D) qui est différent pour chaque position de serrage.

Dispositif selon la revendication 1 , dans lequel la pièce de serrage (1 ; 1 ' ; 1 ") peut coulisser par rapport à la pièce de liaison (2A; 2B ; 2C ; 2D) dans une direction de serrage (E) orientée vers les moyens d'accrochage (203).

Dispositif selon l'une quelconque des revendications précédentes, comportant des moyens de blocage en translation de la pièce de serrage (1 ; 1 ' ; 1 ") par rapport à la pièce de liaison (2A ; 2B ; 2C ; 2D) dans différentes positions de serrage. Dispositif selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel la pièce de serrage (1 ; 1 ") comporte une butée de blocage (13) permettant ledit blocage en translation de la pièce de serrage (1 ) par rapport à la pièce de liaison (2A ; 2B ; 2D) dans chacune des positions de serrage.

Dispositif selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel la pièce de liaison (2A ; 2B ; 2D) comporte des crans de blocage (200b) permettant ledit blocage en translation de la pièce de serrage (1 ; 1 ") par rapport à la pièce de liaison (2A ; 2B ; 2D) dans différentes positions de serrage.

Dispositif selon la revendication 3, dans lequel lesdits moyens de blocage (14) permettent d'immobiliser par serrage la pièce de serrage (1 ') par rapport à la pièce de liaison (2C) dans différentes positions de serrage.

Dispositif selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel la pièce de liaison (2A ; 2B ; 2C ; 2D) a la forme d'une languette terminée par un crochet constituant les moyens d'accrochage (203).

Dispositif selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel les moyens d'accrochage (203) comportent un crochet ayant un profil en L.

Dispositif selon l'une quelconque des revendications 1 à 7, dans lequel les moyens d'accrochage (203) comportent un crochet ayant un profil en U.

10. Dispositif selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel l'épaisseur (e) de ladite portion (201 ) de faible épaisseur de la pièce de liaison (2A ; 2B ; 2C ; 2D) est comprise en 0,5mm et 0,1 mm.

1 1 . Dispositif selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel la pièce de serrage (1 ; 1 ' ; 1 ") comporte en partie avant une butée de serrage (12 ; 12") formant un décrochement (12a) vers l'avant pour le passage d'une lame de coupe (L) sous la butée de serrage (12).

12. Dispositif selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel la pièce de serrage (1 ; 1 ' ; 1 ") et/ou la pièce de liaison

(2A ; 2B ; 2C ; 2D) sont en matière plastique.

13. Dispositif selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel la pièce de serrage (1 ") comprend au moins deux parties (1 1 ", 12") séparables, dont une partie (12") à fonction de butée de serrage, qui est amovible par rapport à une partie (1 1 ") assemblable avec la pièce de liaison (2D).

14. Dispositif selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel la pièce de serrage (1 ") comporte une partie (12") à fonction de butée de serrage, comprenant une ventouse (V).

15. Dispositif selon l'une quelconque des revendications 13 ou 14, dans lequel la partie (12") à fonction de butée de serrage est apte à être assemblée avec l'autre partie (1 1 ") de la pièce de serrage (1 ") dans au moins deux position en hauteur différentes.

16. Procédé de serrage d'un profil (P) contre une paroi (M), au moyen d'un dispositif visé à l'une quelconque des revendications précédentes, ladite paroi (M) jouxtant le bord (B) d'un revêtement

(R), ledit procédé comprenant les étapes successives suivantes :

(a) on accroche les moyens d'accrochage (203) de la pièce de liaison (2A ; 2B ; 2C ; 2D) sur le bord (B) du revêtement (R) ; (b) on positionne le profil (P) contre la paroi (M), de telle sorte que la portion (201 ) de faible épaisseur (e) de la pièce de liaison (2A ; 2B ; 2C ; 2D) est positionnée entre le profil (P) et le revêtement (R), le profil (P) étant de préférence au contact de ladite portion (201 ) de faible épaisseur ;

(c) on assemble la pièce de serrage (1 ; 1 ' ; 1 ") avec la pièce de liaison (2A ; 2B ; 2C, ; 2D) et on déplace la pièce de serrage (1 ; 1 ") par rapport la pièce de liaison (2A ; 2B ; 2C ; 2D) en direction du profil (P), jusque dans une position de serrage dans laquelle la pièce de serrage (1 ;1 ' ; 1 ") est en contact avec le profil (P), et le profil (P) est serré entre la paroi (M) et la pièce de serrage (1 ; 1 ' ; 1 ").

17. Procédé selon la revendication 16, dans lequel à l'étape (c) le positionnement de la pièce de serrage (1 ; 1 ' ; 1 ") en position de serrage est obtenu en faisant coulisser la pièce de serrage (1 ; 1 ') par rapport à la pièce de liaison (2A ; 2B ; 2C ; 2D) en direction du profil (P). 18. Procédé selon l'une quelconque des revendications 16 ou 17, au cours duquel préalablement à l'étape (b) de positionnement du profil (P) contre la paroi (M), on encolle la paroi (M) et/ou la face arrière du profil (P). 19. Procédé selon l'une quelconque des revendications 16 à 18, au cours duquel, une fois le profil (P) fixé à la paroi (M) :

(d) on sectionne la portion (201 ) de plus faible épaisseur (e) au plus près du profil (P) ou entre le profil (P) et le revêtement (R) de manière à séparer les moyens d'accrochage (203) du reste de la pièce de liaison (2A ; 2B ; 2C ; 2D).

20. Procédé selon les revendications 18 et 19, dans lequel l'étape (d) est réalisée une fois que la durée de prise de la colle est terminée.

21 . Procédé selon l'une quelconque des revendications 16 à 20, mis en œuvre au moyen d'un dispositif visé à la revendication 14, dans lequel à l'étape (c) on assemble la pièce de serrage (1 ") avec la pièce de liaison (2D) et on déplace la pièce de serrage (1 ") par rapport la pièce de liaison (2D) en direction du profil (P), jusque dans une position de serrage dans laquelle la ventouse (V) de la pièce de serrage (1 ") est appliquée contre avec le profil (P), et le profil (P) est serré entre la paroi (M) et la ventouse (V) de la pièce de serrage (1 ").

22. Procédé selon l'une quelconque des revendications 16 à 21 , dans lequel la paroi (M) est verticale, le revêtement (R) est un revêtement de sol, et le profil (P) est un profil de finition, tel qu'une plinthe ou quart de rond.

23. Procédé selon l'une quelconque des revendications 16 à 21 , dans lequel la paroi (M) est un plafond, le revêtement (R) est un revêtement mural, et le profil (P) est un profil de finition, tel qu'une corniche.

24. Procédé selon l'une quelconque des revendications 16 à 21 , dans lequel la paroi (M) est verticale, le revêtement (R) est un revêtement mural posé sur une paroi verticale transversale à l'autre paroi (M), et le profil (P) est un profil de finition, tel qu'une baguette d'angle verticale. 25. Utilisation du dispositif de serrage visé à l'une quelconque des revendications 1 à 15 pour serrer un profil (P) contre une paroi (M) jouxtant le bord (B) d'un revêtement (R).

26. Utilisation selon la revendication 25, dans laquelle la paroi (M) est verticale, le revêtement (R) est un revêtement de sol, et le profil (P) est un profil de finition, tel qu'une plinthe ou quart de rond, ou dans 5 laquelle la paroi (M) est un plafond, le revêtement (R) est un revêtement mural, et le profil (P) est un profil de finition, tel qu'une corniche, ou dans laquelle la paroi (M) est verticale, le revêtement (R) est un revêtement mural posé sur une paroi verticale transversale à l'autre paroi (M), et le profil (P) est un profil de finition, tel qu'une o baguette d'angle verticale.

Description:
DISPOSITIF ET PROCEDE DE SERRAGE D'UN PROFIL CONTRE UNE PAROI, ET LEUR MISE EN ŒUVRE POUR FIXER, ET NOTAMMENT

POUR COLLER, UN PROFIL SUR UNE PAROI

Domaine technique

La présente invention concerne le domaine de la pose d'un profil sur une paroi jouxtant le bord d'un revêtement, notamment par collage du profil, et avec recouvrement par le profil du bord dudit revêtement. Dans ce domaine, l'invention a pour objets un dispositif et un procédé pour le serrage provisoire d'un profil contre une paroi qui jouxte le bord d'un revêtement, afin de maintenir et fixer le profil sur la paroi, notamment durant la prise de la colle. Le profil est par exemple un profil de finition, tel qu'une plinthe ou quart de rond, posé entre une paroi verticale et un revêtement de sol, ou un profil de finition, telle qu'une corniche, posé entre un plafond et un revêtement mural, ou un profil de finition, tel qu'une baguette d'angle verticale, posé entre une première paroi verticale et le revêtement mural d'une autre paroi verticale transversale à ladite première paroi.

Art antérieur

II est usuel de fixer des plinthes de finition décoratives sur une paroi, telle qu'un mur ou une cloison, afin de réaliser une transition esthétique entre ladite paroi et un revêtement de sol, tel qu'une moquette ou un parquet, dont le bord jouxte la paroi. Généralement, le revêtement de sol jouxte la paroi sans la toucher, avec le cas échéant un espace de faible dimension pour la dilatation du revêtement de sol ménagé entre la paroi et le bord du revêtement de sol. Une fois la plinthe fixée contre la paroi, cet espace de dilatation est masqué par la plinthe. La plinthe est en outre fixée en hauteur sur la paroi de telle sorte qu'elle repose sur le revêtement de sol ou sur le bord du revêtement de sol en créant, entre la surface du revêtement de sol et la plinthe, un interstice résiduel qui est généralement de faible largeur.

Il est également usuel de fixer d'autres profils de finition sur une paroi, telle que par exemple une corniche posée entre un plafond et un revêtement mural, ou une baguette d'angle posée entre une première paroi verticale et le revêtement mural d'une autre paroi verticale transversale à ladite première paroi.

Lorsque le profil de finition doit être fixé sur la paroi par collage, il est nécessaire, lors de la pose, de maintenir temporairement le profil contre la paroi en appliquant continuellement sur le profil une pression pendant une durée nécessaire afin de laisser le temps à la colle de prendre et de fixer solidement le profil.

Cette pression peut être exercée manuellement par le poseur pendant le temps de prise de la colle. Mais cette opération rend la pose fastidieuse pour le poseur et augmente les temps de pose, le poseur n'étant pas disponible pour coller un autre profil pendant le temps de prise de la colle. Le cas échéant, lorsqu'il s'agit d'un profil de finition de type plinthe, posé entre une paroi verticale et un revêtement de sol, le poseur peut utiliser des moyens divers tels que des objets lourds pour exercer la pression requise, mais cette mise en œuvre est fastidieuse et peu pratique. Egalement, le poseur peut clouer temporairement le profil sur la paroi pour le maintenir contre la paroi. Mais l'utilisation de clous nuit à l'esthétique du profil. En outre, une fois le profil collé contre la paroi, si l'on retire les clous, on est contraint de reboucher les trous occasionnés dans le profil par les clous.

Objectif de l'invention

L'invention vise principalement à proposer une nouvelle solution technique de serrage temporaire d'un profil contre une paroi, qui permet de simplifier la fixation, notamment par collage, du profil contre une paroi, et qui permet avantageusement au poseur d'éviter de devoir maintenir manuellement le profil pendant la fixation du profil, ou d'éviter d'utiliser des moyens divers tels que des objets lourds pour maintenir le profil, ou d'éviter de devoir clouer le profil.

Résumé de l'invention

L'invention a ainsi pour premier objet un dispositif de serrage d'un profil contre une paroi, ledit dispositif comportant une pièce de liaison et une pièce de serrage, qui est mobile par rapport à la pièce de liaison, de manière à permettre un serrage du profil entre la paroi et ladite pièce de serrage ; ladite pièce de liaison comporte une portion de faible épaisseur et des moyens d'accrochage, qui sont positionnés à une extrémité de ladite portion de faible épaisseur, et qui permettent l'accrochage de la pièce de liaison sur le bord d'un revêtement qui jouxte la paroi ; ladite pièce de liaison et ladite pièce de serrage sont conçues pour pouvoir être assemblées ensemble dans plusieurs positions de serrage différentes ; la pièce de serrage est apte à être bloquée en translation par rapport à la pièce de liaison, dans chacune des positions de serrage, et dans une direction de blocage orientée à l'opposé des moyens d'accrochage ; chaque position de serrage est caractérisée par un écartement entre la pièce de serrage et les moyens d'accrochage de la pièce de liaison (qui est différent pour chaque position de serrage.

Plus particulièrement, le dispositif de l'invention peut comporter les caractéristiques additionnelles et facultatives ci-après, prises isolément ou en combinaison les unes avec les autres, et définies respectivement dans les revendications 2 à 15.

L'invention a également pour objet un procédé de serrage d'un profil contre une paroi, au moyen d'un dispositif susvisé, ladite paroi jouxtant le bord d'un revêtement, ledit procédé comprenant les étapes successives suivantes :

(a) on accroche les moyens d'accrochage de la pièce de liaiso sur le bord du revêtement;

(b) on positionne le profil contre la paroi, de telle sorte que la portion de faible épaisseur (e) de la pièce de liaison est positionnée entre le profil et le revêtement, le profil étant de préférence au contact de ladite portion (201 ) de faible épaisseur ; (c) on assemble la pièce de serrage avec la pièce de liaison et on déplace la pièce de serrage par rapport la pièce de liaison en direction du profil, jusque dans une position de serrage dans laquelle la pièce de serrage est en contact avec le profil, et le profil est serré entre la paroi et la pièce de serrage.

Plus particulièrement, le procédé de l'invention peut comporter les caractéristiques additionnelles et facultatives ci-après, prises isolément ou en combinaison les unes avec les autres, et définies respectivement dans les revendications 17 à 25.

L'invention a également pour objet l'utilisation du dispositif de serrage susvisé pour serrer un profil contre une paroi jouxtant le bord d'un revêtement de sol.

Plus particulièrement, la paroi est verticale, le revêtement est un revêtement de sol, et le profil est un profil de finition, tel qu'une plinthe ou quart de rond, ou la paroi est un plafond, le revêtement est un revêtement mural, et le profil est un profil de finition, tel qu'une corniche, ou la paroi est verticale, le revêtement est un revêtement mural posé sur une paroi verticale transversale à l'autre paroi, et le profil est un profil de finition, tel qu'une baguette d'angle verticale.

Brève description des figures

D'autres caractéristiques et avantages de l'invention apparaîtront plus clairement à la lecture de la description détaillée ci-après d'une variante de réalisation de l'invention, laquelle description est donnée à titre d'exemple non limitatif et non exhaustif de l'invention, et en référence aux dessins annexés sur lesquels :

- La figure 1 représente une variante particulière de réalisation d'un kit de serrage conforme à l'invention, et comportant une pièce de serrage et deux languettes constituant deux pièces de liaison différentes. - La figure 2 est une vue en coupe transversale montrant une des deux languettes et la pièce de serrage de la figure 1 , avant insertion de la languette dans la pièce de serrage.

- La figure 3 est une vue en coupe transversale montrant la pièce de serrage de la figure 1 montée coulissante sur une des deux languettes de la figure 1 .

- Les figures 4 à 9 illustrent les principales étapes successives de fixation d'une plinthe contre une paroi jouxtant le bord d'un revêtement de sol, au moyen de la pièce de serrage et de l'une des deux languettes de la figure 1 .

- La figure 10 est une vue montrant la pièce de serrage de la figure 1 , partiellement représentée afin de montrer l'intérieur de cette pièce de serrage, montée coulissante sur l'une des deux languettes de la figure 1 et en position de serrage contre une plinthe P.

- La figure 1 1 est une vue de côté montrant la pièce de serrage de la figure 1 montée coulissante sur l'autre languette de la figure 1 et en position de serrage contre une plinthe P.

- La figure 12 représente une autre variante de réalisation d'un dispositif de serrage comportant une vis de serrage pour immobiliser la pièce de serrage par rapport à la pièce de liaison dans différentes positions de serrage.

- La figure 13 représente le dispositif de serrage de la figure 12 utilisé pour serrer une plinthe contre une paroi.

- La figure 14 représente une autre variante particulière de réalisation d'un kit de serrage conforme à l'invention, et comportant une ventouse de serrage amovible.

- La figure 15 représente la pièce de serrage du kit de serrage de la figure 14, la ventouse de serrage étant montée dans une première position basse. - La figure 16 représente la pièce de serrage du kit de serrage de la figure 14, la ventouse de serrage étant montée dans une deuxième position haute

Description détaillée

Dans la variante particulière de la figure 1 , le kit de serrage d'un profil de finition contre une paroi comporte une pièce de serrage 1 et deux pièces de liaison 2A, 2B, la pièce de serrage 1 pouvant être enfilée et coulisser sur chaque pièce de liaison 2A ou 2B.

Chaque pièce de liaison 2A, 2B est plus particulièrement constituée d'une languette 20, par exemple en plastique, comportant une partie principale 200, qui se termine à une première extrémité avant par une portion de languette 201 de faible épaisseur e. Cette portion de languette 20a de faible épaisseur e se prolonge par un crochet 202.

Dans cette variante, mais de manière non limitative de l'invention, la portion de languette 201 de très faible épaisseur est raccordée à la partie principale 200 de la languette 20 par un décrochement 201 a, de telle sorte que la portion de languette 201 de faible épaisseur est alignée avec la partie principale 200 de la languette 20, mais en étant positionnée dans un plan inférieur. Ce décrochement 201 a permet de surélever la partie principale 200 par rapport au crochet 203, et ainsi de faciliter la préhension de cette partie principale 200 de la languette par le poseur de plinthes. Ce décrochement est toutefois optionnel et pourrait être omis dans une autre variante, les parties 200 et 201 de la languette 20 pouvant avoir leurs faces supérieures sensiblement coplanaires.

Dans la variante de la figure 1 , afin d'économiser de la matière, la pièce de liaison 2A ou 2B est une languette de faible largeur I, et l'épaisseur de la partie principale 200 est faible. Dans une autre variante, la pièce de liaison 2A ou 2B pourrait être plus large et/ou la partie principale 200 pourrait avoir une géométrie différente, et notamment être plus épaisse.

La partie principale 200 de chaque pièce de liaison 2A ou 2B comporte une portion 200a adaptée pour permettre un blocage unidirectionnel de la pièce de serrage 1 dans différentes positions de serrage. Cette portion de blocage 200a comporte une pluralité de crans de blocage 200b inclinés, qui sont réalisés dans la face supérieure de la partie principale 200.

La pièce de liaison 2A se différencie de la pièce de liaison 2B par la géométrie de son crochet 203.

Le crochet 203 de la pièce de liaison 2A présente un profil en L, et est adapté pour accrocher la pièce de liaison 2A sur le bord d'un revêtement de sol rigide, tel que par exemple du parquet ou du carrelage. Le crochet 203 de la pièce de liaison 2B présente un profil en U, et est adapté pour accrocher la pièce de liaison 2B sur le bord d'un revêtement plus fin et non rigide, par exemple de type moquette ou également des lames de lambris afin de maintenir la pièce de liaison sur le bord durant la pose.

La pièce de serrage 1 comporte en partie inférieure un trou traversant 10 permettant son enfilement sur la partie principale 200 d'une pièce de liaison 2A ou 2B, et une partie 1 1 (Figures 6 et 7) en forme de U ayant pour fonction de guider en translation la pièce de serrage 1 par rapport à la partie principale 200 de la pièce de liaison 2A ou 2B sur laquelle la pièce de serrage 1 est enfilée.

La pièce de serrage 1 comporte également en partie haute une partie

12 à fonction de butée de serrage. Dans la variante de la figure 1 , cette butée de serrage 12 forme un décrochement 12a vers l'avant de la pièce de serrage par rapport à la paroi de la pièce de serrage 1 dans laquelle est ménagé le trou traversant 10. Tel que cela apparaîtra plus clairement ultérieurement, ce décrochement 12a permet de faciliter la découpe finale de la pièce de liaison 1 en fin de pose. Ce décrochement 12a est toutefois facultatif.

En référence à la figure 2, la pièce de serrage 1 peut être enfilée sur la partie principale 200 de la pièce de liaison 2B (ou 2A) en introduisant, dans l'orifice traversant 10 de la pièce de serrage 1 , l'extrémité libre arrière

200c de la pièce de liaison, située à l'opposé du crochet avant 203, puis en faisant coulisser la pièce de serrage 1 dans la direction de serrage E le long de la partie principale 200 de la pièce de liaison 2B (ou 2A) en direction du crochet avant 203.

Une fois enfilée sur la pièce de liaison 2A ou 2B, la pièce de serrage 1 comporte un unique degré de liberté par rapport à la pièce de liaison 2A ou 2B permettant son coulissement par rapport à la pièce de liaison.

En référence à la figure 3, la pièce de serrage 1 comporte une butée de blocage 13, qui coopère avec les crans de blocage 200b de la partie crantée 200a de la pièce de liaison 2B (ou 2A), de manière à bloquer en translation la pièce de serrage 1 par rapport à la pièce de liaison 2B (ou 2A) en l'empêchant de coulisser vers l'arrière dans la direction D orientée à l'opposé du crochet avant 203, et sans faire obstacle au coulissement de la pièce de serrage 1 vers l'avant dans la direction de serrage E (en direction du crochet avant 203).

Les crans de blocage 200b permettent ainsi de définir différentes positions de serrage de la pièce de serrage 1 par rapport à la pièce de liaison 2B (ou 2A), chaque position de serrage étant caractérisée par un écartement EC (figure 3) entre la pièce de serrage 1 et les moyens d'accrochage 203 de la pièce de liaison qui est différent pour chaque position de serrage.

La pièce de serrage 1 et les pièces de liaison 2A et 2B peuvent avantageusement être fabriquées en grande série et à faible coût par exemple par injection plastique.

Les principales étapes successives de pose d'une plinthe P sur une paroi verticale, telle qu'un mur M, jouxtant le bord B d'un revêtement de sol

R, vont à présent être détaillées en référence aux figures 4 à 1 1 .

Figure 4

Avant la mise en place de la plinthe sur la paroi M, on accroche le crochet 203 de la pièce de liaison 2A (ou 2B) sur le bord B du revêtement de sol R, en le positionnant dans l'espace de dilatation 3 (figures 10 et 1 1 ) prévu entre la paroi M et le revêtement de sol R. La figure 10 illustre une mise en œuvre de la pièce de liaison 2B sur le bord B d'un revêtement de sol R de faible épaisseur et non rigide, de type par exemple moquette.

La figure 1 1 illustre une mise en œuvre de la pièce de liaison 2A sur le bord B d'un revêtement de sol R rigide, de type parquet, et pouvant avoir le cas échéant une plus grande épaisseur.

Le crochet 203 permet le blocage en translation de la pièce de liaison 2A ou 2B par rapport au revêtement de sol R, lorsqu'on exerce sur la pièce de liaison 2A ou 2B une traction dans la direction D sensiblement perpendiculaire au bord B du revêtement de sol R et orientée vers l'arrière à l'opposé dudit bord B et du crochet 203.

Figure 5

On encolle la paroi M et/ou la face arrière d'une plinthe P, et positionne la plinthe P contre la paroi M, de telle sorte que la portion 201 de faible épaisseur de la pièce de liaison 1 est positionnée entre la plinthe P et le revêtement de sol R, le bord inférieur de la plinthe P étant de préférence au contact de la portion 201 de faible épaisseur de la pièce de liaison 2A ou 2B.

Le matériau constitutif de la plinthe P est sans importance pour l'invention, la plinthe P pouvant indifféremment être réalisée dans différents matériaux. Il peut s'agir par exemple, et de manière non limitative et non exhaustive, d'une plinthe en bois massif, d'une plinthe MDF à peindre ou en partie recouverte d'un revêtement décoratif monocouche ou multicouche, de type film plastique ou papier mélaminé, d'une plinthe en plastique de type PVC, ou d'une plinthe en carrelage.

Figure 6

On assemble la pièce de serrage 1 sur la pièce de liaison 2A ou 2B en l'enfilant sur la partie principale 200 de pièce de liaison 2A ou 2B.

Figure 7

On fait coulisser la pièce de serrage 1 le long de la pièce de liaison

2A ou 2B, dans la direction de serrage E, qui est sensiblement perpendiculaire au bord du revêtement de sol R, et qui est orientée vers le crochet 203, pour amener la pièce de serrage 1 dans une position de serrage dans laquelle la butée de serrage avant 12 de la pièce de serrage 1 est en contact avec la plinthe P.

Dans cette position de serrage, la pièce de serrage 1 est bloquée en translation, dans la direction opposée D, par la butée de blocage 13 coopérant avec l'un des crans de blocage 200b de la pièce de liaison, et grâce à la traction exercée sur la pièce de serrage 1 par le bord B du revêtement de sol R dans la direction de serrage E, la plinthe P est serrée entre la paroi M et la butée de serrage 12 de la pièce de serrage 1 .

Le poseur n'a donc pas besoin d'appuyer manuellement sur la plinthe P pour la maintenir serrée contre la paroi M pendant la durée de prise de la colle, et peut ainsi avantageusement réaliser d'autres tâches, et notamment poursuivre la pose des autres plinthes de la même manière, sans devoir attendre la fin de la durée de prise de la colle. Sur les figures annexées, on utilise une seule pièce de serrage 1 et une seule pièce de liaison 2A ou 2B. Bien entendu, en fonction de la longueur de la plinthe P, on pourra mettre en œuvre plusieurs paires de pièce de serrage 1 et pièce de liaison 2A ou 2B judicieusement espacées et réparties le long de la plinthe P.

Figure 8

Une fois que la durée de prise de la colle est terminée, et que la plinthe P est fixée par collage de manière fiable à la paroi M, on sectionne, par exemple au moyen d'une lame L de cutter, la portion 201 de faible épaisseur de la pièce de liaison 2A ou 2B, soit au plus près du bord inférieur de la plinthe P ou soit dans l'interstice créé entre le bord inférieur de la plinthe P et le revêtement de sol R, de manière à séparer le crochet 203 du reste de la pièce de liaison 2A ou 2B. Le décrochement 12a de la pièce de serrage 1 facilite le passage de la lame de coupe L sous la butée de serrage 12.

Figure 9 Une fois cette découpe réalisée, le crochet 203 et une petite partie de la portion 201 de faible épaisseur sont perdus et restent en position ou sont repoussés derrière la plinthe P à l'aide d'une pointe de lame de cutter, tandis que la pièce de serrage 1 et la pièce de liaison 2A ou 2B découpée sont retirées.

Etant donné que la portion 201 de la pièce de liaison 2A ou 2B a été positionnée sous la plinthe P lors de la pose, il est préférable que l'épaisseur e de cette portion 201 soit la plus faible possible sans toutefois nuire à l'intégrité mécanique de cette portion 201 lors du serrage, de sorte qu'il subsiste entre la plinthe P et le revêtement de sol R un interstice le plus faible possible.

En pratique, il est possible de réaliser une pièce de liaison 2A ou 2B en plastique dont l'épaisseur e de la portion 201 est comprise entre 0.5mm et 0.1 mm. Il convient ici de noter que cette portion 201 de faible épaisseur n'a pas besoin d'être rigide et peut être souple ou flexible, et doit pouvoir résister à la traction de serrage sans se rompre.

La pièce de liaison 2A ou 2B qui a été utilisée est un consommable à jeter, tandis que la pièce de serrage 1 peut éventuellement être réutilisée.

On a représenté sur les figures 12 et 13, une autre variante de pièce de serrage V pouvant être montée coulissante sur une autre variante de pièce de liaison 2C dépourvue de crans de blocage. Dans cette variante, le dispositif de serrage comporte un moyen de blocage, sous la forme d'une visse de serrage 14, qui permet d'immobiliser par serrage la pièce de serrage 1 ' par rapport à la pièce de liaison 2C dans différentes positions de serrage.

On a représenté sur la figure 14, une autre variante d'un kit de serrage de l'invention comportant une pièce de serrage 1 " pouvant être montée coulissante sur une pièce de liaison 2D, de manière similaire à la pièce de serrage 1 et aux pièces de liaisons 2A, et 2B.

Dans cette variante la pièce de serrage 1 " comprend au moins deux parties 1 1 ", 12" séparables, dont une partie 12" à fonction de butée de serrage, qui est amovible par rapport à une partie 1 1 " assemblable avec la pièce de liaison 2D.

Plus particulièrement ladite partie 12" à fonction de butée serrage comprend une ventouse V.

En référence aux figures 15 et 16, la partie 12" à fonction de butée de serrage est apte à être assemblée avec l'autre partie 1 1 " de la pièce de serrage 1 " dans au moins deux positions en hauteur différentes, à savoir une position basse illustrée sur la figure 15 et une position haute illustrée sur la figure 16, ce qui permet d'adapter la pièce de serrage 1 " à différentes dimensions de profil P.

Lors de l'utilisation de ce kit de serrage de la figure 14 , on assemble avec la pièce de liaison 2D, la pièce de serrage 1 ", ayant ses deux parties 1 1 'e et 12" assemblées, et on déplace la pièce de serrage 1 " par rapport la pièce de liaison 2D en direction du profil P, jusque dans une position de serrage dans laquelle la ventouse V de la pièce de serrage 1 ' est appliquée contre avec le profil P, et le profil P est serré entre la paroi M et la ventouse V de la pièce de serrage 1 ".

L'invention n'est pas limitée aux variantes de réalisation et de mise en œuvre des figures annexées. En particulier, dans une autre variante, la pièce de serrage mobile peut être conçue pour être assemblée avec la pièce de liaison dans différentes postions de serrage, sans qu'il soit nécessaire que la pièce de serrage coulisse par rapport à la pièce de liaison.

L'invention n'est pas limitée au serrage d'une plinthe posée entre une paroi verticale et un revêtement de sol jouxtant la paroi verticale, mais s'étend au serrage de tout type de profil contre une paroi jouxtant le bord d'un revêtement. Par exemple, et de manière non exhaustive, le profil peut avoir en section transversale une toute autre géométrie que celle de la plinthe illustrée sur les figures annexées, et par exemple le profil peut former un quart de rond. Le profil peut être un profil de finition, telle qu'une corniche, posé entre un plafond et un revêtement mural. Le profil peut être un profil de finition, tel qu'une baguette d'angle verticale, posé entre une première paroi verticale et le revêtement mural, par exemple un revêtement mural de type lambris, posé sur une autre paroi verticale transversale à ladite première paroi.