Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
DEVICE FOR MOUNTING A SENSOR ON A GLOVE PROVIDED WITH A CLOSING TAB
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2016/207521
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a device (100) for mounting a sensor on a glove provided with a tab for closing said glove, as well as to an assembly comprising said device (100) and a sensor. The device (100) includes a U-shaped assembly (1, 2) defining an inner space (El) inside the U and a space that complements said inner space referred to as outer space (EX), characterised in that it includes an arm (3) comprising: a first end (31) pivotably mounted on said assembly (1, 2) so that the arm can pivot in the outer space (EX); a second end (32) provided with a removable means (5) for attachment to said assembly (1, 2); and a fastening means (4), located between the two ends (31, 32) of the arm (3), said fastening means (4) being intended for engaging with the closing tab of the glove.

Inventors:
PRUVOT, Thomas (100 rue de Meaux, Paris, 75019, FR)
BERTIN, Yan (13 rue Etienne Deforges, Chatillon, 92320, FR)
Application Number:
FR2016/051472
Publication Date:
December 29, 2016
Filing Date:
June 16, 2016
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
PIQ (40 rue Madeleine Michelis, Neuilly Sur Seine, 92200, FR)
International Classes:
F16B2/24; A41D19/00
Foreign References:
US20140173858A12014-06-26
DE202006019535U12007-05-03
US1524137A1925-01-27
US5749841A1998-05-12
US4387838A1983-06-14
FR1162867A1958-09-18
GB2444261A2008-06-04
Other References:
None
Attorney, Agent or Firm:
SANTARELLI (49 avenue des Champs-Elysées, Paris, 75008, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1 . Dispositif (100) de montage d'un capteur (100') sur un gant muni d'une languette (LG) de fermeture dudit gant, le dispositif comprenant un ensemble (1 , 2) en forme de U définissant un espace interne (El) à la forme en U et un espace complémentaire à cette espace interne nommé espace externe (EX), caractérisé en ce qu'il comprend un bras (3) comportant :

• une première extrémité (31 ) montée pivotante sur ledit ensemble (1 , 2) de sorte que le bras puisse pivoter dans l'espace externe (EX),

· une deuxième extrémité (32) munie d'un moyen de fixation (5), amovible, audit ensemble (1 , 2),

• un moyen d'accrochage (4), situé entre les deux extrémités (31 , 32) du bras (3), ledit moyen d'accrochage (4) étant destiné à coopérer avec la languette (LG) de fermeture du gant.

2. Dispositif (100) selon la revendication 1 , dans lequel le bras (3) est monté amovible sur ledit ensemble (1 , 2).

3. Dispositif (100) selon l'une des revendications précédentes, dans lequel le moyen d'accrochage (4) du bras (3) destiné à coopérer avec la languette (LG) de fermeture du gant est du type velours ou crochets.

4. Dispositif (100) selon l'une des revendications précédentes, dans lequel ledit ensemble comprend :

- un support (2) ; et

- une structure élastique (1 ) montée sur le support (2).

5. Dispositif (100) selon la revendication précédente, dans lequel la structure élastique (1 ) comporte une première partie (1 1 ) en forme de U montée sur le support (2) et une deuxième partie (12) située dans le prolongement de la première partie (1 1 ) et s'étendant sensiblement parallèlement au support (2).

6. Dispositif (100) selon l'une des revendications 4 ou 5, dans lequel la structure élastique (1 ) est réalisée en un matériau métallique.

7. Dispositif (100) selon l'une des revendications 4 à 6, dans lequel :

- le support (2) comporte un cadre (21 ) défini par une pluralité de montants (M1 , M2, M3, M4) et deux barres (22, 22') s'étendant entre deux montants (M1 , M3) se faisant face de ladite pluralité de montants ;

- le bras (3) comporte un gorge (51 ) coopérant avec l'une (22) desdites barres (22, 22') du support (2) pour assurer le pivotement du bras (3) par rapport au support (2) et une autre gorge (5) formant ledit moyen de fixation, amovible, audit support, ladite autre gorge étant donc destinée à coopérer avec l'autre (22') desdites barres (22, 22') du support (2).

8. Dispositif (100) selon l'une des revendications 4 à 7, dans lequel :

- la première partie (1 1 ) de la structure élastique (1 ) se présente sous la forme de deux pièces (1 1 a, 1 1 b) qui sont chacune montée sur le support (2) et en forme de U ;

- la deuxième partie (12) se présente sous la forme de deux tiges (12a, 12b) qui sont chacune située dans le prolongement de l'une des pièces en forme de U de la première partie (1 1 ) de la structure élastique (1 ) ; et

lesdites tiges (12a, 12b) étant par ailleurs connectées entre elles, par leurs extrémités (E12, ΕΊ 2) opposées à la première partie (1 1 ) de la structure élastique (1 ), au moins par une pièce de liaison (14). 9. Dispositif (100) selon la revendication précédente, dans lequel la structure élastique (1 ) comprend une troisième partie (13) se présentant sous la forme de deux tiges (13a, 13b) qui sont chacune située dans le prolongement de l'une des pièces (1 1 a, 1 1 b) en forme de U de la première partie (1 1 ) de la structure élastique (1 ), lesdites tiges (13a, 13b) s'étendant sensiblement parallèlement aux tiges (12a, 12b) de la deuxième partie (12) de la structure élastique (1 ) et les extrémités desdites tiges (13a, 13b) de la troisième partie (13) de la structure élastique (1 ) qui sont opposées à la première partie (1 1 ) de cette structure élastique (1 ) étant chacune munie d'un crochet (C1 , C2), le support (2) comprenant deux montants (M1 , M3) creux aptes à recevoir lesdites tiges (13a, 13b) ainsi que deux moyens de retenus (R1 , R2) aptes à coopérer avec les crochets (C1 , C2).

10. Dispositif (100) selon l'une des revendications précédentes, comprenant en outre une surface de fixation (3') définissant avec le dit ensemble (1 , 2) un second espace externe (ΕΧ') et comportant :

• deux extrémités (31 ', 32'), l'une de ces deux extrémités étant montée pivotante sur la structure élastique (1 ) de sorte que la surface de fixation (3') puisse pivoter dans ledit second espace externe (ΕΧ'),

• une charnière (15) connectant les extrémités (E12, ΕΊ 2) et assurant le pivotement de ladite surface de fixation (3') par rapport à la structure élastique (1 ) autour d'un axe (AR'),

• un moyen d'accrochage (MA) disposé sur une face externe (FE) de la surface de fixation (3') et un moyen d'accrochage (MA') disposé sur une face interne (FI) de la surface de fixation (3'), au moins un desdits moyens d'accrochage (MA, MA') étant destiné à coopérer avec la languette (LG) de fermeture du gant.

1 1 . Ensemble caractérisé en ce qu'il comprend un dispositif (100) selon l'une des revendications précédentes et un capteur (100') monté dans l'espace interne à la forme en U dudit ensemble (1 , 2).

12. Ensemble selon la revendication précédente, dans lequel le capteur (100') comprend, sur sa surface externe (SE), une forme complémentaire à la forme de la structure élastique (1 ) du dispositif (100).

Description:
DISPOSITIF DE MONTAGE D'UN CAPTEUR SUR UN GANT MUNI D'UNE

LANGUETTE DE FERMETURE

L'invention concerne un dispositif de montage adapté pour monter un capteur sur un gant muni d'une languette de fermeture.

Un tel dispositif a déjà été proposé.

La figure 1 représente un exemple d'un dispositif connu. Ce dispositif D se présente sous la forme d'une pièce comprenant une forme générale en U permettant de définir un espace ES entre les deux parois P1 , P2 du U qui se font face, ces deux parois P1 , P2 étant reliées entre elles par une paroi P en forme de U. L'espace ESI interne, ainsi défini entre les parois P1 , P2, est destiné à recevoir la languette de fermeture du gant. Des picots P sont prévus sur l'une P1 des parois du U pour améliorer le maintien du dispositif D sur la languette du gant, ces picots étant destinés à pénétrer légèrement dans le tissu de la languette. Par ailleurs, la paroi P2 comprend, sur sa face opposée à l'espace ESI, à savoir dans un espace externe ESX à la forme en U définie par les parois P1 , P2 et P3, des moyens de maintien M1 , M2 se faisant face et qui sont destinés à recevoir et bloquer un capteur (non représenté). Le capteur peut par exemple permettre de calculer l'accélération produite par un joueur de golf lorsque ce dernier frappe une balle de golf avec un club.

Ce dispositif D est généralement réalisé en plastique, la forme en U, en particulier celle de la paroi P3 permettant d'apporter une élasticité permettant d'écarter légèrement les parois P1 , P2 l'une de l'autre pour faciliter le passage de la languette du gant.

Ce dispositif D présente cependant plusieurs inconvénients. En effet, les picots P peuvent être gênants lorsqu'un utilisateur fait passer la languette de fermeture du gant dans l'espace interne ESI, malgré la légère élasticité du dispositif D. En effet, ceux-ci peuvent s'accrocher à la languette et ralentir ou empêcher la progression de la languette vers le fond du U, i.e. en direction de la paroi P3. Par ailleurs, les picots P ne sont pas toujours très efficaces, si bien que le maintien du dispositif D sur le gant peut être aléatoire en utilisation. Ceci est notamment lié aux fortes accélérations que le dispositif D peut subir en utilisation.

Un objectif de l'invention est de pallier l'un au moins de ces inconvénients.

A cet effet, l'invention propose un dispositif de montage d'un capteur sur un gant muni d'une languette de fermeture dudit gant, le dispositif comprenant un ensemble en forme de U définissant un espace interne à la forme en U et un espace complémentaire à cette espace interne nommé espace externe, caractérisé en ce qu'il comprend un bras (3) comportant :

• une première extrémité montée pivotante sur ledit ensemble de sorte que le bras puisse pivoter dans l'espace externe,

• une deuxième extrémité munie d'un moyen de fixation, amovible, audit ensemble,

• un moyen d'accrochage, situé entre les deux extrémités du bras, ledit moyen d'accrochage étant destiné à coopérer avec la languette de fermeture du gant.

Le dispositif pourra également présenter l'une au moins des caractéristiques suivantes, prise seule ou en combinaison :

- le bras est monté amovible sur ledit ensemble ;

- le moyen d'accrochage du bras destiné à coopérer avec la languette de fermeture du gant est du type velours ou crochets ;

ledit ensemble comprend un support et une structure élastique montée sur le support ;

- la structure élastique comporte une première partie en forme de U montée sur le support et une deuxième partie située dans le prolongement de la première partie et s'étendant sensiblement parallèlement au support ;

- la structure élastique est réalisée en un matériau métallique ; - le support comporte un cadre défini par une pluralité de montants et deux barres s'étendant entre deux montants se faisant face de ladite pluralité de montants et le bras comporte un gorge coopérant avec l'une desdites barres du support pour assurer le pivotement du bras par rapport au support et une autre gorge formant ledit moyen de fixation, amovible, audit support, ladite autre gorge étant donc destinée à coopérer avec l'autre desdites barres du support ;

- la première partie de la structure élastique se présente sous la forme de deux pièces qui sont chacune montée sur le support et en forme de U et la deuxième partie se présente sous la forme de deux tiges qui sont chacune située dans le prolongement de l'une des pièces en forme de U de la première partie de la structure élastique, lesdites tiges étant par ailleurs connectées entre elles, par leurs extrémités opposées à la première partie de la structure élastique, au moins par une pièce de liaison ;

- la structure élastique comprend une troisième partie se présentant sous la forme de deux tiges qui sont chacune située dans le prolongement de l'une des pièces en forme de U de la première partie de la structure élastique, lesdites tiges s'étendant sensiblement parallèlement aux tiges de la deuxième partie de la structure élastique et les extrémités desdites tiges de la troisième partie de la structure élastique qui sont opposées à la première partie de cette structure élastique étant chacune munie d'un crochet, le support comprenant deux montants creux aptes à recevoir lesdites tiges ainsi que deux moyens de retenus aptes à coopérer avec les crochets.

Par ailleurs, il convient de noter que le dispositif D de l'art antérieur est peu compact, puisque le capteur est disposé dans l'espace externe ESX.

Il peut donc être gênant pour l'utilisateur.

A cet effet, l'invention propose également un ensemble comportant un dispositif conforme à l'invention et un capteur monté dans l'espace interne à la forme en U dudit ensemble.

En particulier, le capteur pourra comprendre, sur sa surface externe, une forme complémentaire à la forme de la structure élastique du dispositif conforme à l'invention. L'invention sera mieux comprise et d'autres buts, avantages et caractéristiques de celle-ci apparaîtront plus clairement à la lecture de la description qui suit et qui est faite au regard des figures annexées suivantes :

- La figure 2, qui comprend les figures 2(a) et 2(b), est une vue en perspective d'un dispositif conforme à l'invention, lorsque le dispositif est fermé sur la figure 2(a) et lorsque le dispositif est ouvert sur la figure 2(b) ;

- La figure 3 est une vue de dessus du dispositif représenté sur la figure 2 ;

- La figure 4 est une vue en coupe du dispositif représenté sur la figure 3, selon la coupe A-A de cette figure 3;

- La figure 5 est une vue de dessous du dispositif représenté sur la figure 2 ;

- La figure 6 représente, selon une vue en coupe conforme à celle de la figure 4 la façon dont vient s'insérer une languette de fermeture d'un gant sur le dispositif ;

- La figure 7 représente, selon une vue de côté, l'agencement de la languette de fermeture du gant et du capteur, lorsque l'ensemble formé par le dispositif selon l'invention et le capteur est prêt à l'utilisation ;

- La figure 8 est une vue en perspective de l'ensemble représenté sur la figure 7 ;

- Les figures 9(a) et 9(b), une vue en perspective d'un dispositif conforme à l'invention lorsque le dispositif est ouvert ;

- Les figures 10(a) et 10(b), respectivement, une vue de côté d'un dispositif conforme à l'invention lorsque le dispositif est ouvert et une vue de côté d'un dispositif conforme à l'invention lorsque le dispositif est fermé.

Le dispositif 100 selon l'invention est décrit à l'appui des figures 2 à 8 annexées.

Il est destiné au montage d'un capteur 100' sur un gant G muni d'une languette LG de fermeture de ce gant G. Le dispositif 100 comprend un ensemble 1 , 2 en forme de U définissant un espace interne El à la forme en U et un espace complémentaire à cette espace interne nommé espace externe EX.

Le dispositif 100 comprend également un bras 3 comportant :

· une première extrémité 31 montée pivotante sur ledit ensemble 1 ,

2 de sorte que le bras 3 puisse pivoter dans l'espace externe EX ;

• une deuxième extrémité 32 munie d'un moyen de fixation 5, amovible, audit ensemble 1 , 2 ; et

• un moyen d'accrochage 4, situé entre les deux extrémités 31 , 32 du bras 3, ledit moyen d'accrochage 4 étant destiné à coopérer avec la languette LG de fermeture du gant G.

Le bras 3 présente plusieurs avantages.

En effet, lorsque le bras 3 est en position ouverte (figure 2(a) ; figure 4 et figure 6), on peut introduire la languette LG de fermeture du gant dans l'espace interne El du dispositif 100 (flèche F1 ; figure 6), sans qu'un contact n'advienne entre le moyen d'accrochage 4 du bras 3 et d'éventuels moyens complémentaires 4' de la languette LG de fermeture prévus pour coopérer avec le moyen d'accrochage 4 du bras 3. Il n'y a donc aucun risque de blocage de la languette LG sur le moyen d'accrochage 4, ce qui facilite la mise en place du dispositif sur le gant.

Ceci est d'autant plus efficace que, généralement, le moyen d'accrochage 4 du bras est du type velours ou crochets (plus connu sous la marque Velcro®), pour coopérer avec une languette LG munie également et généralement de crochets ou d'un velours correspondant.

Une fois la languette LG de fermeture du gant mise en place dans le dispositif 100, à savoir vers le fond de la forme en U du dispositif dans l'espace interne El, le bras 3 peut être refermé et accroché audit ensemble 1 , 2 (flèche F2 ; figure 6). Cette fermeture du bras 3 sur l'ensemble 1 , 2 assure, dans le même temps, l'accrochage de la languette LG de fermeture au bras 3.

Le bras 3 sera avantageusement rigide, par exemple réalisé en un matériau plastique, à l'exception, parfois, du moyen d'accrochage 4. Avantageusement, l'ensemble 1 , 2 comprendra :

- un support 2 ; et

- une structure élastique 1 montée sur le support 2.

Avantageusement la structure élastique comporte une première partie 1 1 en forme de U montée sur le support 2 et une deuxième partie 12 située dans le prolongement de la première partie 1 1 et s'étendant sensiblement parallèlement au support 2.

Le support 2 sera avantageusement rigide, par exemple réalisé en plastique.

Le bras 3, comme illustré sur les figures annexées, sera avantageusement monté sur le support de l'ensemble 1 , 2.

A cet effet, le support 2 pourra comporter un cadre 21 défini par une pluralité de montants M1 , M2, M3, M4 et deux barres 22, 22' s'étendant entre deux montants M1 , M3 se faisant face de ladite pluralité de montants. Dans ce cas, le bras 3 pourra comporter une gorge 51 coopérant avec l'une 22 desdites barres 22, 22' du support 2 pour assurer le pivotement du bras 3 par rapport au support 2, autour de l'axe de rotation AR. Et le bras 3 pourra comporter une autre gorge 5 formant ledit moyen de fixation, amovible, audit support 2, cette gorge 5 étant donc destinée à coopérer avec l'autre 22' desdites barres 22, 22' du support 2.

Cette conception particulière peut permettre un montage amovible du bras 3 au support 2. En effet, il est alors possible de dégager la barre 22 de la gorge 51 du bras 3. Cela présenter un intérêt si le bras 3 est cassé par exemple. Ce dernier peut alors être changé, sans changer l'ensemble du dispositif 100. Cela présente également un intérêt pour adapter la nature du bras 3, et plus spécialement de son moyen d'accrochage 4, à la nature du moyen d'accrochage 4' correspondant de la languette LG de fermeture. On peut ainsi prévoir plusieurs types de bras 3, différenciés les uns des autres par la nature du moyen d'accrochage 4 correspondant en fonction de l'utilisation qui en sera faite. Les propriétés élastiques du dispositif 100 sont apportées par la structure élastique 1 , en particulier par la première partie 1 1 en forme de U. Ceci permet d'écarter, si besoin est, la deuxième partie 12 de la structure élastique par rapport au support 2, pour pouvoir obtenir un espace interne El permettant de faciliter un peu plus le passage de la languette LG de fermeture du gant dans cet espace interne El.

A cet effet, la structure élastique 1 , et en particulier la première partie 1 1 en forme de U de cette structure élastique 1 , sera avantageusement réalisée en un matériau métallique.

Par ailleurs, et avantageusement, la première partie 1 1 de la structure élastique 1 pourra se présenter sous la forme de deux pièces 1 1 a, 1 1 b qui sont chacune montée sur le support 2 et en forme de U et la deuxième partie 12 pourra alors se présenter sous la forme de deux tiges 12a, 12b chacune située dans le prolongement de l'une des pièces en forme de U de la première partie 1 1 de la structure élastique 1 .

Les tiges 12a, 12b sont connectées entre elles.

A cet effet, on peut prévoir qu'elles soient connectées entre elles par leurs extrémités E12, ΕΊ 2 opposées à la première partie 1 1 de la structure élastique 1 , à une pièce de liaison 14 appartenant au dispositif 100. Cette pièce de liaison 14 évite ou du moins limite tout mouvement relatif des tiges 12a, 12b l'une par rapport à l'autre, ce qui est d'intérêt pour pouvoir disposer le capteur 100'.

En variante, et afin d'avoir plus de rigidité latérale et limiter encore plus le mouvement relatif des tiges 12a, 12b l'une par rapport à l'autre, les extrémités E12, ΕΊ 2 peuvent être reliées entre elles par une tige additionnelle (non visible sur les figures annexées), par exemple métallique et pouvant être en forme de U. La pièce de liaison 14 vient alors en surmoulage sur cette tige additionnelle.

La structure élastique 1 peut être montée fixe, par l'intermédiaire de sa première partie 1 1 , au support 2. Toutefois, le montage de la structure élastique peut être réalisé de façon amovible sur le support 2.

A cet effet, et comme représenté sur les figures annexées, la structure élastique 1 peut comprendre une troisième partie 13 se présentant sous la forme de deux tiges 13a, 13b qui sont chacune située dans le prolongement de l'une des pièces 1 1 a, 1 1 b en forme de U de la première partie 1 1 de la structure élastique 1 (figure 4 ; vue de dessous). Les tiges 13a, 13b s'étendent sensiblement parallèlement aux tiges 12a, 12b de la deuxième partie 12 de la structure élastique 1 . Les extrémités des tiges 13a, 13b de la troisième partie 13 de la structure élastique 1 qui sont opposées à la première partie 1 1 de cette structure élastique 1 sont alors chacune munie d'un crochet C1 , C2, coopérant avec des moyens de retenus R1 , R2 complémentaires aux crochets C1 , C2, appartenant au support 2. En l'occurrence, ces moyens complémentaires P1 , P2 sont des picots. Afin que les tiges 13a, 13b puissent passer dans le support 2, on peut prévoir que le support 2 comprenne que les deux montants M1 , M3 soient creux, pour recevoir ces tiges aptes à recevoir les tiges 13a, 13b.

Un montage amovible de la structure élastique 1 sur le support 2 permet de changer le support 2 ou la structure élastique 1 , en cas de casse de l'un ou l'autre sans avoir à changer l'ensemble du dispositif 100.

Dans le cadre de l'invention, il est également proposé un ensemble, comme cela est représenté notamment sur les figures 7 et 8, comportant un dispositif 100 conforme à l'invention et un capteur 100' monté dans l'espace interne El de la forme en U dudit ensemble 1 , 2 du dispositif 100.

Le fait d'insérer le capteur 100' dans l'espace interne El du dispositif

100 limite l'encombrement.

A cet effet, le capteur 100' prévoit avantageusement, sur sa surface externe SE, une forme complémentaire à celle de la structure élastique 1 ou au moins à celle de la deuxième partie 12 de la structure élastique 1 .

Tout déplacement latéral du capteur 100' est alors rendu impossible par cette coopération entre la structure élastique 1 et le capteur 100'. C'est en particulier le cas lorsque la deuxième partie 12 de la structure élastique 1 est réalisée par deux tiges 12a, 12b telles que décrites précédemment, la surface externe SE du capteur 100' comportant alors deux rainures 101 ', 102' correspondantes, dans lesquelles les tiges 12a, 12b peuvent se loger.

Par ailleurs, la première partie 1 1 , en forme de U de la structure élastique 1 empêche alors tout déplacement axial du capteur 100', dans un premier sens (flèche S1 ; figure 8).

De manière similaire, la pièce de liaison 14 empêche, une fois que le capteur 100' est en place dans l'espace interne El, tout déplacement axial, dans un deuxième sens, opposé au premier sens (flèche S2 ; figure 8).

Le montage du capteur 100' sur le dispositif 100 selon l'invention s'effectue après avoir monté le dispositif 100 sur la languette LG de fermeture du gant, comme expliqué précédemment. Pour cela, la présence d'une structure élastique 1 est particulièrement avantageux car il est possible d'écarter la structure élastique 1 du support 2 pour faciliter le passage du capteur 100' dans l'espace interne El du dispositif 100, situé entre la structure élastique 1 et le support 2. Une fois le capteur mis en place, l'élasticité de la structure élastique 1 , et en particulier de la première partie 1 1 en forme de U de cette structure élastique 1 , permet à la pièce de liaison 14 d'assurer un blocage du capteur 100' pour éviter tout mouvement axial dans le sens de la flèche S2.

En variante, le dispositif 100 pourra également comprendre une surface de fixation 3', ladite surface permettant d'améliorer le maintien du capteur 100' sur un gant muni d'une languette de fermeture dudit gant. Le maintien du capteur est ainsi amélioré, par exemple en cas d'une forte accélération auquel ledit dispositif peut être soumis lors de son utilisation.

A cet effet, l'invention propose un dispositif selon l'une des caractéristiques précédemment décrites, comprenant en outre une surface de fixation 3' définissant avec l'ensemble 1 , 2 un second espace externe EX' et comportant : - deux extrémités 31 ', 32', l'une de ces deux extrémités étant montée pivotante sur la structure élastique 1 de sorte que la surface de fixation 3' puisse pivoter dans ledit second espace externe EX', - une charnière 15 connectant les extrémités E12, ΕΊ 2, et assurant le pivotement de ladite surface de fixation 3' par rapport à la structure élastique 1 autour d'un axe AR',

- un moyen d'accrochage MA disposé sur une face externe FE de la surface de fixation 3' et un moyen d'accrochage MA' disposé sur une face interne FI de la surface de fixation 3', au moins un desdits moyens d'accrochage MA, MA', étant destiné à coopérer avec la languette LG de fermeture du gant.

Une variante de l'invention se rapporte donc au dispositif 100 tel que décrit précédemment, ledit dispositif comprenant en outre une surface de fixation 3'. Ladite surface de fixation est avantageusement flexible ou semi- flexible, et peut être montée de manière amovible sur une portion de la structure élastique 1 remplaçant la pièce de liaison 14. Le bras 3 et la surface de fixation 3' définissent entre eux un second espace externe EX'.

Comme illustré sur les figures 9(a) et 9(b), la surface de fixation 3' est une surface de forme allongée comprenant deux extrémités 31 ' et 32'. L'extrémité 31 ' présente une largeur plus petite que la largeur de l'extrémité 32'. La surface de fixation 3' comprend en outre deux faces FE et FI. La face FE dite face externe est munie d'un moyen d'accrochage MA et la face FI dite face interne est munie d'un moyen d'accrochage MA'. Lesdits moyens d'accrochage MA et MA' sont éventuellement du même type velours ou crochets que le moyen d'accrochage 4. Les moyens d'accrochage MA et MA' permettent une coopération de chacune des faces FE et FI avec un objet également muni de moyens d'accrochage. En particulier, le moyen d'accrochage MA est configuré pour coopérer avec la languette de fermeture LG d'un gant, de type velours ou crochets.

Avantageusement, le moyen d'accrochage MA est disposé sur l'intégralité de la surface de la face externe FE. Par ailleurs, le moyen d'accrochage MA' est disposé en forme de U sur une partie C1 de la surface de la face interne FI. Cette disposition permet de définir une région lisse C2 sur ladite face interne FI, ladite région étant démunie d'un moyen d'accrochage.

Selon une variante de l'invention, la pièce de liaison 14 est remplacée par une charnière 15 éventuellement amovible. Une extrémité de la surface de fixation 3' est montée pivotante sur ladite charnière, celle-ci permettant d'assurer un pivotement de 3' par rapport à la structure 1 . Avantageusement, la longueur de ladite charnière est sensiblement égale à la largeur de l'extrémité 31 ' de la surface de fixation 3'. Par ailleurs, ladite charnière connecte entre elles les extrémités E12 et ΕΊ 2 de la structure élastique 1 . Le dispositif est configuré pour permettre de pivoter la surface de fixation 3' dans le second espace externe EX' autour de l'axe de rotation AR' en direction du bras 3.

Comme illustré sur la figure 10(a) lorsque la surface de fixation est en position ouverte, on peut introduire le capteur 100' dans le dispositif 100 et introduire la languette LG de fermeture du gant dans l'espace interne El. Comme illustré sur la figure 10(b), on peut pivoter la surface de fixation 3' dans l'espace EX' autour de la charnière 15 pour réaliser une fermeture de ladite surface sur l'ensemble 1 , 2. Cette fermeture assure, dans le même temps, l'accrochage et un meilleur maintien de ladite surface de fixation et de la languette LG à l'aide de la coopération avec les moyens d'accrochage MA', et éventuellement MA'. Lorsque la surface de fixation est en position fermée, un côté de la languette LG est en contact avec le moyen d'accrochage 4, et l'autre côté de ladite languette est en contact avec le moyen d'accrochage MA.

Avantageusement, la réalisation de ces deux contacts permet d'assurer un meilleur maintien du capteur 100' sur le dispositif 100 lorsque le bras 3 et la surface de fixation 3' sont simultanément en position fermée.