Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
DEVICE FOR PREPARING SANDWICHES
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2019/048687
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention concerns a device for preparing a sandwich, comprising - a) a movable element (1) comprising a support (8) constituted by two symmetrical parts (4) and (4') that are curved at the distal portion and positioned on a plate (5); a means (9) suitable for allowing the two symmetrical parts (4) and (4') to be attached to the plate (5) and to each move apart by 90 degrees to hold the bread; a means (7) suitable for gripping the plate (5) at the two ends of same; a rail for allowing the plate (5) and the support (8) to move in axial translation; - b) a fixed element (2) comprising two tube-shaped fins (3) meeting to hold a means (12) for cutting the bread; two panels (10) parallel to the plate (5) comprising a means (13) for attaching the two fins (3) to the two panels (10); a large panel (14) comprising a means (15) for attaching same to the two panels (10). The invention also concerns the use of said device for preparing sandwiches.

Inventors:
BAIN, Alexis (132 Route de Nice, Valbonne, 06560, FR)
Application Number:
EP2018/074373
Publication Date:
March 14, 2019
Filing Date:
September 11, 2018
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
NALEX (132 Route de Nice, Valbonne, 06560, FR)
International Classes:
B26D3/30; A21C15/00; A21D13/30; B26D7/01
Foreign References:
FR2955016A12011-07-15
FR2891721A12007-04-13
US2784682A1957-03-12
FR2955016A12011-07-15
FR2891721A12007-04-13
FR2607051A11988-05-27
FR2645064A31990-10-05
Attorney, Agent or Firm:
MACQUET, Christophe (Macquet & Associés, Arche des Dolines7 rue Soutrane, Valbonne, 06560, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1. Dispositif pour préparer un sandwich, caractérisé en ce qu' il comporte :

- a) un élément (1) mobile comprenant :

- un support (8) constitué de deux parties symétriques (4) et (4') incurvées au niveau de la partie distale et positionné sur une planchette (5) ;

- un moyen (9) adapté pour permettre aux deux parties symétriques (4) et (4') d'être fixées sur la planchette (5) et de s'écarter jusqu'à 90 degrés chacune pour maintenir le pain ;

- un moyen (7) adapté pour saisir la planchette (5) à ses deux extrémités ;

- un rail (6) pour permettre une translation axiale de la planchette (5) et du support (8) ;

- b) un élément (2) fixe comprenant :

- deux ailettes (3) en forme de tube se rejoignant pour le maintien d'un moyen (12) amovible pour couper le pain ;

deux planches (10) parallèles à la planchette (5) comprenant un moyen (13) pour la fixation des deux ailettes (3) sur les deux planches (10) ;

- une grande planche (14) comprenant un moyen (15) pour sa fixation sur les deux planches (10) . 2. Dispositif selon la revendication 1, caractérisé en ce que la seconde planche (14) comprend en outre un rail (6) .

3. Dispositif selon l'une des revendications 1 ou 2, caractérisé en ce que le rail (6) comprend deux parties coulissantes l'une sur l'autre, la partie supérieure (6-1) qui est fixée sur le dessous de la planchette (5) de l'élément (1) mobile, et la partie inférieure (6-2) fixée sur le dessus de la planche ( 14 ) .

4. Dispositif selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que le rail (6) comprend une glissière longitudinale (6-3) s' étendant sur chaque côté latéral de la planchette (5) .

5. Dispositif selon la revendication 4, caractérisé en ce que les planches (10) comprennent sur chaque côté latéraux internes un coulisseau longitudinal (6-4) adapté pour interagir avec la glissière (6-3) s' étendant sur chaque côté latéral de la planchette (5) .

6. Dispositif selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que la planche (14) présente en outre en son centre une ouverture (17) .

7. Dispositif selon la revendication 1 caractérisé en ce qu'un espace (16) est pourvu entre les deux planches (10) et la planche (14) par l'ajout d'un moyen (15) constitué par exemple par au moins quatre calles.

8. Dispositif selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que le moyen (12) amovible pour couper le pain est une lame à pain d'environ 19,5 cm de longueur et de 2,5 cm de hauteur comprenant au moins deux encoches en forme de « L ».

9. Dispositif selon l'une quelconque des revendications précédentes caractérisé en ce que le moyen (7) est constitué de deux entailles dans la planchette (5) pour positionner un ou deux doigts de l'utilisateur.

10. Dispositif selon l'une quelconque des revendications précédentes caractérisé en ce que les dimensions des différentes parties du dispositif sont environ de : - pour le support (8), 15 cm pour la longueur, 6,5 cm pour la hauteur et 2,5 cm pour la largeur au niveau de la base des deux parties symétriques (4) et (4') ;

- pour chacune des deux ailettes (3) : 45 cm pour la longueur, 12 cm pour la hauteur au niveau le plus haut du moyen

(12) pour couper le pain, 1,6 cm pour la hauteur au niveau le plus bas du moyen (12) pour couper le pain, 17 cm de distance entre les parties incurvées, 3,5 cm pour la hauteur de l'extrémité la plus basse, 3 cm pour la largeur de l'extrémité la plus basse sur environ 12 cm de longueur et 11,5 cm pour la largeur de l'extrémité la plus haute ;

- pour la grande planche (14) : 45 cm de longueur et 19 cm de largeur,

- pour la planchette (5) : 45 cm de longueur et 5,5 cm de largeur.

11. Dispositif selon l'une quelconque des revendications précédentes caractérisé en ce que l'élément (1) mobile et l'élément (2) fixe est constitué en un matériau compatible avec les aliments, par exemple en inox ou en plastique alimentaire.

12. Dispositif selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que les deux ailettes (3) en forme de tube sont mobiles autour d'un axe de rotation.

13. Utilisation du dispositif selon la revendication 1 pour la préparation d'un sandwich avec des compositions alimentaires variées consistant :

a) à positionner du pain non coupé sur un élément (1) mobile en position ouverte,

b) à faire coulisser l'élément (1) mobile en translation axiale dans un élément (2) fixe comprenant un moyen (12) pour couper le pain,

c) à obtenir le pain coupé et maintenu ouvert au niveau des ailettes (3) , d) à garnir le pain, et enfin

e) à faire coulisser l'élément (1) mobile au-delà des ailettes (3) vers la sortie de l'élément (2) fixe pour le récupérer et le fermer, obtenant ainsi le sandwich.

14. Utilisation selon la revendication 13 caractérisée en ce que la préparation de sandwichs est effectuée avec un système automatisé approprié.

Description:
DISPOSITIF DE PRÉPARATION DE SANDWICHS

L'invention concerne un dispositif et son utilisation pour la préparation de sandwichs avec des compositions alimentaires variées.

La préparation de sandwichs est généralement effectuée manuellement en fendant du pain, en maintenant le pain avec une main et le couteau avec l'autre, puis en y plaçant différents ingrédients comme, par exemple, du jambon, du fromage, de la salade. Cependant, la technique manuelle présente les principaux inconvénients suivants :

- les mesures de sécurité pour couper le pain nécessitent de porter un gant en cotte de mailles, pour maintenir le pain, lequel est fourni en taille unique. Ce gant, très grand et lourd, est très souvent enlevé par le préparateur de sandwichs. De ce fait, la préparation de sandwichs peut engendrer des coupures au niveau des mains du préparateur,

le garnissage de la baguette nécessite souvent de maintenir la baguette d'une main et d'effectuer le garnissage avec l'autre main, ce qui augmente le temps de garnissage.

On connaît des dispositifs variés permettant le garnissage de baguette et, notamment, le document FR2955016, qui divulgue un procédé et dispositif pour la préparation de sandwichs avec des compositions alimentaires variées. Le procédé se caractérise en ce qu'il consiste : a) à utiliser un tube préalablement rempli d'une composition alimentaire choisie parmi différents types de préparations possibles ; b) à insérer le tube, contenant la composition alimentaire choisie, dans une cavité axiale préalablement aménagée dans le pain constitutif du sandwich ; c) à retirer ledit tube de ladite cavité et à transférer, dans celle-ci, par l'extrémité distale dudit tube, la composition alimentaire) tout en maintenant immobile, en translation axiale, ledit pain. Ce dispositif ne permet cependant pas la découpe du pain.

Un autre document FR2891721 pour le garnissage de baguette divulgue un dispositif pour une préparation instantanée de sandwichs chauds ou froids après une gestion séparée de la garniture et du produit panifié. Le dispositif est composé de deux éléments équipés de systèmes d'ancrages compatibles pour être associés entre eux, soit un outil ou « tracteur » destiné à tracter l'emballage contenant les ingrédients à l'intérieur du pain pré-alvéolé ou non. Lors du mouvement inverse, l'outil ouvre progressivement l'emballage à l'intérieur du pain, pour permettre ensuite la dépose des ingrédients. L'outil est équipé d'une poignée ou d'un support. Il peut être fixé sur un plan de travail ou équiper un appareil ou une machine destinée à reproduire partiellement ou en totalité les gestes de l'opérateur. Ce dispositif ne permet pas non plus la découpe du pain .

Enfin, on connaît un dispositif pour couper les baguettes avant cuisson (FR2607051) et un dispositif pour couper le pain en tranche (FR2645064), mais ces dispositifs ne permettent pas le garnissage du pain pour la préparation du sandwich.

Il est apparu donc important de mettre au point un dispositif qui permette à la fois de couper le pain et d'effectuer le garnissage du pain.

Ainsi, les inventeurs ont mis au point un dispositif permettant de préparer un sandwich, plus particulièrement de couper et maintenir du pain ouvert pour un garnissage sécurisé et rapide.

Un premier objet selon l'invention concerne un dispositif pour préparer un sandwich, ledit dispositif comprenant un élément mobile et un élément fixe, ledit élément mobile maintenant le pain est déplacé en translation axiale dans l'élément fixe permettant ainsi la découpe du pain et son maintien pour le garnissage par le préparateur avec différents ingrédients .

Un second objet selon l'invention concerne l'utilisation dudit dispositif pour la préparation de sandwich.

Le dispositif selon l'invention permet d'assurer une sécurité à son utilisateur et est adapté pour la préparation de sandwich à partir de pain de différents types.

L'utilisation du dispositif selon l'invention permet une préparation rapide de sandwichs notamment parce que le préparateur peut utiliser ses deux mains pour effectuer le garnissage du pain.

Les caractéristiques et les avantages de l'invention vont apparaître plus clairement à la lecture de la description détaillée qui suit d'au moins un mode de réalisation préféré de celle-ci donné à titre d'exemple non limitatif et représenté par les dessins annexés.

Sur ces dessins :

- la figure 1 est une vue de côté du dispositif dans son entier selon un mode de réalisation de l'invention, présentant l'élément 1 mobile en retrait de l'élément 2 fixe.

Dans cette position, l'utilisateur peut écarter les parties 4 et 4' du support et positionner le pain en butée des extrémités incurvées.

- la figure 2 est une vue arrière de ce dispositif, présentant l'élément 1 mobile au milieu de l'élément 2 fixe.

Dans cette position, le pain positionné dans le support 8 est tranché par le moyen 12 quand le préparateur pousse l'élément 1 mobile à l'intérieur de l'élément 2 fixe.

- la figure 3 est une vue de dessous de ce dispositif, l'élément 1 mobile se trouvant au milieu de l'élément 2 fixe.

Dans cette position, la partie basse du rail 6 est visible. Le rangement du dispositif est optimisé dans cette position .

- la figure 4 est une vue de dessus dudit dispositif tronqué à l'arrière, présentant l'élément 1 mobile en avant de l'élément 2 fixe.

Dans cette position, les parties 4 et 4' sont maintenues ouvertes par les deux ailettes 3 en forme de tube. Ainsi, le pain coupé en amont par le moyen 12, est également maintenu par les deux ailettes en position ouverte, laissant libres les deux mains du préparateur pour le garnissage.

- la figure 5 est une vue en perspective du dispositif selon un autre mode de réalisation selon l'invention, dans lequel l'élément mobile est disposé dans une première position de retrait par rapport à l'élément fixe.

- la figure 6 est une autre vue en perspective de ce dispositif, dans lequel l'élément mobile est disposé dans une seconde position de retrait par rapport à l'élément fixe.

- la figure 7 est une vue en perspective dudit dispositif, dans lequel le capot est représenté ouvert.

- la figure 8 est une vue en perspective de la partie mobile du dispositif selon l'invention.

Dans la présente invention, on entend par :

- « pain » des produits de boulangerie cuits ou mi-cuits ayant une forme ronde jusqu'à allongée, par exemple le panini, le pain viennois, la baguette. Lorsqu'il s'agit d'une baguette, elle peut être de longueur comprise entre 12 et 32 cm. Les seules contraintes de dimension du pain étant que le diamètre du pain, ou bien sa hauteur et sa largeur lorsque sa coupe n'est pas ronde, doivent permettre de le laisser passer par le préparateur dans l'élément 2 fixe pour être coupé par le moyen 12.

- « préparateur » la personne utilisant le dispositif selon l'invention et préparant ou fabriquant les sandwichs.

Ainsi que cela est montré dans les figures des dessins, l'invention concerne un dispositif pour préparer un sandwich et comportant :

- a) un élément 1 mobile comprenant :

- un support 8 constitué de deux parties symétriques 4 et 4' incurvées au niveau de la partie distale, positionné sur une planchette 5 ;

- un moyen 9 adapté pour permettre aux deux parties symétriques 4 et 4' d'être fixées sur la planchette 5 et de s'écarter jusqu'à 90 degrés chacune pour maintenir le pain ; - un moyen 7 adapté pour saisir la planchette 5 à ses deux extrémités ;

- un rail 6 pour permettre une translation axiale de la planchette 5 et du support 8 ;

- b) un élément 2 fixe comprenant :

- deux ailettes 3 en forme de tube se rejoignant pour le maintien d'un moyen 12 amovible pour couper le pain ;

deux planches 10 parallèles à la planchette 5 comprenant un moyen 13 pour la fixation des deux ailettes 3 sur les deux planches 10 ;

- une grande planche 14 comprenant un moyen 15 pour sa fixation sur les deux planches 10.

Ce dispositif est utile pour la coupe et le maintien du pain ouvert afin d'exécuter la préparation d'un sandwich avec deux mains. Il permet d'éviter toute coupure accidentelle, d'effectuer la préparation de sandwichs rapidement, d'être nettoyé très facilement et d'être rangé de manière optimale.

Dans le contexte de l'invention, il est entendu qu'un rail est un élément profilé qui sert à guider le déplacement en translation d'une pièce. L'élément profilé est adapté pour interagir avec ladite pièce via des moyens de coulissement ou un profil de coulissement. Selon l'invention, l'élément profilé destiné à permettre le guidage d'une pièce peut être formé d'une encoche définie, par exemple, par les planches 14 et 10.

Dans un mode de réalisation présenté aux figures 1 à 4, le rail 6 comprend deux parties coulissantes l'une sur l'autre, la partie supérieure 6-1 qui est fixée sur le dessous de la planchette 5 de l'élément 1 mobile, et la partie inférieure 6-2 fixée sur le dessus de la planche 14. De cette manière, l'élément 1 mobile peut coulisser à l'intérieur de l'élément 2 fixe .

Dans un autre mode de réalisation présenté notamment aux figures 5 à 8, le rail comprend des glissières 6-3 s' étendant sur les côtés latéraux de la planchette 5. Par exemple, les glissières 6-3 s'étendent sur toute la longueur des côtés latéraux de la planchette 5. Préfèrentiellement , elles s'étendent sur au moins une partie de la longueur de chaque côté latéral de la planchette 5. Les glissières 6-3, qu'elles s'étendent sur toute la longueur ou sur une partie de la longueur des côtés latéraux de la planchette 5, interagissent avec au moins un coulisseau longitudinal 6-4 disposé à chaque côté latéral interne des planches 10. Préfèrentiellement , si la glissière 6-3 s'étend sur toute la longueur de chaque côté latéral de la planchette 5 alors le coulisseau longitudinal 6-4 s'étend sur toute la longueur de chaque côté latéraux internes des planches 10. Plus préfèrentiellement , si la glissière 6-3 s'étend sur au moins une partie de la longueur de chaque côté latéral de la planchette 5 alors le coulisseau longitudinal 6-4 s'étend sur au moins une partie de la longueur de chaque côté latéraux internes des planches 10.

Le support 8, constitué de deux parties symétriques 4 et 4' incurvées au niveau de la partie distale, peut comprendre avantageusement, sur sa surface, des petits picots permettant de maintenir encore mieux le pain. Les deux parties symétriques 4 et 4' en position verticale peuvent, grâce au moyen 9, s'écarter jusqu'à 90° pour permettre le maintien du pain.

Dans le mode de réalisation présenté aux figures 5 à 8, le moyen 9' adapté pour permettre aux deux parties symétriques 4 et 4' d'être fixées sur la planchette 5 et de s'écarter de 90 degrés chacune pour maintenir le pain comprend par exemple deux charnières à ressort fixées symétriques, d'une part, aux deux parties 4 et 4' et, d'autre part, à la planchette 5 de l'élément mobile (2 ) .

Dans un autre mode de réalisation, le moyen 9 adapté pour permettre aux deux parties symétriques 4 et 4' d'être fixées sur la planchette 5 et de s'écarter de 90 degrés chacune pour maintenir le pain est par exemple constitué de deux charnières à ressort fixées l'une sur l'autre.

Les ailettes 3 sont symétriques et leurs dimensions sont appropriées pour : - laisser passer le pain,

- permettre le maintien du moyen 12 amovible et

- maintenir les parties symétriques 4 et 4' du support 8 ouvertes, maintenant par là même le pain coupé ouvert pour la préparation du sandwich.

Dans un mode de réalisation, les deux ailettes 3 en forme de tube se rejoignent et sont fixées ensemble par au moins deux rivets 12' (Figure 2) .

Dans un autre mode de réalisation, les deux ailettes 3 fixées ensemble et formant un tube, sont fixées à chacune des planches 10 par au moins une vis de pivotement 18. Ainsi que cela apparaît à la figure 7, les deux ailettes 3 en forme de tube sont alors mobiles autour d'un axe de rotation. Plus particulièrement, les vis de pivotement permettent l'ouverture du dispositif pour pouvoir le nettoyer après utilisation.

Les dimensions des ailettes sont calculées de manière à s'adapter au type de pain qu'il convient de préparer, en prenant en compte les contraintes indiquées ci-dessus.

Le moyen 15 peut être tout moyen adapté pour fixer la planche 14 sur les deux planches 10, par exemple de la colle, des clous, des vis.

Le dispositif peut être nettoyé avec une brosse ou un gros pinceau alimentaire pour éliminer les miettes de pain tombées notamment sur la planchette 5.

Dans un mode de réalisation préférentiel, le dispositif selon l'invention présente en outre au niveau du centre de la planche 14 une ouverture 17 illustrée dans la figure 3. Cette ouverture permet d'éliminer les miettes sur le plan de travail et ce dès la coupe du pain.

Dans un mode de réalisation plus préférentiel, le dispositif selon l'invention est pourvu d'un espace 16 entre les deux planches 10 et la planche 14. Dans ce mode de réalisation, le moyen 15 est constitué par exemple par au moins quatre calles d' écartement permettant d'une part de fixer la planche 14 sur les deux planches 10 et d'autre part de créer un espace entre la planche 14 et les deux planches 10. Cet espace permet d'effectuer le nettoyage du dispositif en secouant simplement le dispositif positionné sur son côté de manière que les miettes tombent par gravité.

Le pain positionné dans le support 8 est coupé par le moyen 12 lorsque l'utilisateur pousse en translation axiale l'élément 1 mobile à l'intérieur de l'élément 2 fixe. Le moyen 12 amovible peut être de tout type, comme par exemple une lame à pain, une lame céramique ou une lame circulaire avec un moteur électrique positionné dessus. Le moyen 12 amovible peut être nettoyé après utilisation.

Le moyen 12 est amovible par la présence d'encoches réalisées sur lui-même. Il est maintenu dans le dispositif par coulissage d'au moins deux encoches au niveau des deux rivets 12' qui permettent la fixation des deux ailettes 3 ensemble. Des encoches formant un décrochage à 90°, formant un « L », sont de préférence ajoutées afin d'obtenir un maintien sécurisé du moyen 12. De manière préférentielle, une tirette est aussi positionnée sur le dessus du moyen 12 amovible pour placer et enlever ledit moyen 12, évitant ainsi les blessures du préparateur au moment du maniement dudit moyen.

Dans un autre mode de réalisation très préférentiel selon l'invention, le moyen 12 amovible pour couper le pain est une lame à pain d'environ 19,5 cm de longueur et de 2,5 cm de hauteur comprenant au moins deux encoches en forme de « L ».

Le moyen 12 amovible pour couper le pain est maintenu sur la partie incurvée des ailettes 3 par les rivets 12' et est positionné à 30° environ par rapport à l'axe de la planchette 5. Dans un mode de réalisation préférentiel, un espace au niveau de la planchette 5 et du moyen 12 est pourvu pour éviter de couper le pain dans sa totalité et créer ainsi une charnière pour le sandwich. L'angle de coupe du moyen 12 sera de préférence compris entre 15° et 45° par rapport à l'axe de la planchette.

Le moyen 13 pour la fixation des deux ailettes 3 sur les deux planches 10 et le moyen 15 pour la fixation de la grande planche 14 sur les deux planches 10 peut être un clou, une visse, un écrou, de préférence en inox.

Le moyen 7 adapté pour saisir la planchette 5 à ses deux extrémités peut être de forme variée, comme par exemple un trou, un bouton, un anneau.

Dans un mode de réalisation préférentiel selon l'invention, le moyen 7 est constitué de deux entailles dans la planchette 5 pour positionner un ou deux doigts de 1 ' utilisateur .

Le dispositif selon l'invention permet la préparation de sandwich de dimension et longueur diverses avec comme seule contrainte que le diamètre du pain ne doive pas dépasser la hauteur ou la largeur des ailettes en forme de tube et ce au niveau le plus élevé du moyen 12.

Dans un mode de réalisation très préférentiel selon l'invention, et pour la coupe de pain de type baguette, notamment pour une baguette de 22 cm de longueur, de 7 cm de largeur et de 5 cm de hauteur, les dimensions des différentes parties du dispositif sont environ de :

- pour le support 8, 15 cm pour la longueur, 6,5 cm pour la hauteur et 2,5 cm pour la largeur comprise entre les deux parties symétriques 4 et 4' en position fermée ;

pour chacune des deux ailettes 3 : 45 cm pour la longueur, 12 cm pour la hauteur au niveau le plus haut du moyen 12 pour couper le pain, 1,6 cm pour la hauteur au niveau le plus bas du moyen 12 pour couper le pain, 17 cm de distance entre les parties incurvées, 3,5 cm pour la hauteur de l'extrémité la plus basse, 3 cm pour la largeur de l'extrémité la plus basse sur environ 12 cm de longueur et 11,5 cm pour la largeur de l'extrémité la plus haute ;

- pour la grande planche 14 : 45 cm de longueur et 19 cm de largeur,

- pour la planchette 5 : 45 cm de longueur et 5,5 cm de largeur . Le moyen 12 pour couper le pain sera de 19,5 cm de longueur et 2,5 cm de hauteur pour une lame à pain.

Bien entendu les dimensions peuvent varier en fonction du type de pain utilisé. Dans le mode de réalisation précisé ci- dessus, le pain utilisé pour préparer le sandwich est une baguette de 25 cm de longueur, de 7 cm de largeur et de 5 cm de hauteur .

Le dispositif selon l'invention sera fabriqué dans un ou plusieurs matériaux compatibles avec les aliments. Un matériau peut constituer le support 8 et les ailettes 3 et un autre matériau la planchette 5 et les planches 10 et 14. Comme exemple de matériau on peut citer l'inox ou le plastique alimentaire.

Un second objet selon l'invention est l'utilisation du dispositif selon l'invention pour la préparation d'un sandwich avec des compositions alimentaires variées consistant :

a) à positionner du pain non coupé sur un élément 1 mobile en position ouverte,

b) à faire coulisser l'élément 1 mobile en translation axiale dans un élément 2 fixe comprenant un moyen 12 pour couper le pain,

c) à obtenir le pain coupé et maintenu ouvert au niveau des ailettes 3,

d) à garnir le pain, et enfin

e) à faire coulisser l'élément 1 mobile au-delà des ailettes 3 vers la sortie de l'élément 2 fixe pour le récupérer et le fermer, obtenant ainsi le sandwich.

Il est bien entendu possible de positionner le dispositif dans un système automatique de préparation de sandwich. L'homme du métier saura adapter ledit dispositif selon les besoins, dans un système automatique unique ou dans un système automatique en chaîne .

Ainsi, dans un mode de réalisation préférentiel selon l'invention, l'utilisation du dispositif sera effectuée avec un système automatisé approprié. Exemple comparatif du temps de préparation entre l'utilisation manuelle classique et l'utilisation du dispositif selon 1' invention

Trois types de sandwichs ont été confectionnés à partir d'un pain :

- Le sandwich Speck comprend de la sauce moutarde, de la salade, de la tomate, du brie et du speck. Le pain est une baguette de

22 cm de longueur, de 7 cm de largeur et de 5 cm de hauteur.

Le sandwich Calabrais comprend de la sauce pesto, salade, tomate, poulet et copeau de parmesan. Le pain est une baguette de 22 cm de longueur, de 7 cm de largeur et de 5 cm de hauteur.

- Le sandwich Coleslaw comprend du coleslaw, salade, poulet, raisins secs et curry. Le pain est une baguette de 22 cm de longueur, de 7 cm de largeur et de 5 cm de hauteur.

L'utilisation « classique » consiste à utiliser un couteau à pain et l'utilisation « invention » consiste à utiliser le dispositif selon l'invention.

Pourcent

Mode de Temps de Temps de âge de fabrication fabrication en fabrication en gain de et nombres minutes secondes temps

Inventio n/

Classi Inven Classiqu Inventi Classiq Inven Classiqu que tion e on ue tion e

Sandwi

ch 5min 4min

Speck 4 4 7sec 4sec 307 244 +21%

Sandwi

ch

Calabr 4min 58 3min

ais 4 4 sec 59sec 298 239 +20% Sandwi

ch

Colesl 2min 4 lmin

aw 2 2 sec 30sec 124 90 +27%

Comme cela apparaît dans les résultats présentés ci-dessus, l'utilisation du dispositif selon l'invention permet de gagner au moins 20% de temps sur la préparation de différents types de sandwichs par rapport à l'utilisation classique.

Outre le gain de temps considérable, l'utilisation du dispositif selon l'invention évite toute blessure au préparateur.