Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
DEVICE FOR SPRAYING WATER WITH A THIN SEAL-SUPPORT
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2003/070379
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a device for spraying water, provided with a seal support (21) arranged between the body (1) and the perforated sheet (23) and in contact with the above. The seal support is mounted such as to be able to be removed from the body (1) with the joint (20). The above finds application in the production of non-woven materials.

Inventors:
Noelle, Frédéric (91 Chemin du Piat Nazaire Les Eymes, F-38330, FR)
Decolin, Christian (275 Avenue de l'Europe MONTBONNOT, F-38330, FR)
Application Number:
PCT/FR2003/000519
Publication Date:
August 28, 2003
Filing Date:
February 18, 2003
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
Rieter, Perfojet (ZA Pré-Millet MONTBONNOT France, F-38330, FR)
Noelle, Frédéric (91 Chemin du Piat Nazaire Les Eymes, F-38330, FR)
Decolin, Christian (275 Avenue de l'Europe MONTBONNOT, F-38330, FR)
International Classes:
B05B1/10; B05B1/14; D04H18/04; (IPC1-7): B05B1/14; D04H1/46
Foreign References:
US3613999A
DE19921694A1
Attorney, Agent or Firm:
Eidelsberg, Albert (22 avenue de Friedland PARIS, F-75008, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS
1. Dispositif de projection de jets d'eau, comprenant un corps (1) résistant à la pression et délimitant une chambre (7) intérieure ayant une entrée et communiquant, avec interposition d'une plaque (23) perforée, avec une sortie (13) débouchant à l'extérieur du corps (1), la face de la plaque (23) perforée tournée vers la sortie (13) étant en contact avec un premier joint (20) logé dans une première partie (15) d'un portejoint (21) ayant une fente (18) en regard de la sortie (13), un deuxième joint (22) logé dans le portejoint (21) étant en contact avec le corps (1), caractérisé en. ce que ladite première partie (15) du portejoint (21) en contact avec la plaque (23) perforée a, au moins près de la fente (18), une épaisseur inférieure à 10 mm.
2. Dispositif suivant la revendication 1, caractérisé en ce que ladite première partie du portejoint a une épaisseur comprise entre 2 et 10 mm.
3. Dispositif suivant la revendication 1 ou 2, caractérisé en ce que ladite première partie se continue par deux parties (16,17) d'extrémité plus épaisses, dont l'épaisseur s'étend en direction de la chambre (7) intérieure.
4. Dispositif suivant la revendication 3, caractérisé en ce que les deux parties (16,17) d'extrémité sont en contact avec respectivement les bords longitudinaux de la plaque (23) perforée.
5. Dispositif suivant la revendication 3 ou 4, caractérisé en ce que les deux parties (16,17) d'extrémité pénètrent par leur extrémité (25) libre dans des rainures (24) de guidage et de maintien de la forme du portejoint (21), ménagées dans le corps (1).
6. Dispositif suivant la revendication 5, caractérisé en ce que les extrémités (25) des parties d'extrémité (16,17) sont à distance du fond des rainures (24).
7. Dispositif suivant l'une des revendications 3 à 6, caractérisé en ce que le portejoint (21) est en forme de U dont les deux branches (16,17) forment les parties d'extrémité et l'âme (15) forme la partie médiane.
8. Dispositif suivant l'une des revendications précédentes, caractérisé en ce que le deuxième joint (22) est en contact avec la première partie (15) du portejoint (21).
9. Installation de liage hydraulique d'un non tissé comprenant un cylindre et un dispositif de projection de jets d'eau dont les jets sont dirigés sur la face latérale du cylindre, caractérisé en ce que ce dispositif est tel que revendiqué à l'une des revendications précédentes.
Description:
Dispositif de proiection de jets d'eau à porte-ioint mince La présente invention se rapporte à un dispositif de projection de jets d'eau, utile notamment pour le liage hydraulique de fibres en des non tissés. Ce liage consiste à envoyer un rideau de jets d'eau sous pression sur une nappe de fibres pour les enchevtrer et les former en une nappe cohérente, sans nécessiter l'utilisation de liant ou de résine. On peut lier aussi de la matière en feuille, telle que des complexes textiles, des films, du papier, des tissus, des tricots.

Au DE-A 19 921 694, on décrit un dispositif de projection de jets d'eau, comprenant un corps résistant à la pression et délimitant une chambre intérieure ayant une entrée et communiquant, avec interposition d'une plaque perforée, avec une sortie débouchant à l'extérieur du corps, la face de la plaque perforée tournée vers la sortie étant en contact avec un premier joint logé dans une première partie d'un porte-joint ayant une fente en regard de la sortie, un deuxième joint logé dans le porte-joint étant en contact avec le corps.

Ce dispositif se construit et s'entretient assez facilement. Mais à l'expérience il s'avère inefficace pour obtenir un bon liage hydraulique.

L'invention y remédie par un dispositif de projection de jets d'eau, qui, tout en pouvant tre monté et entretenu facilement, est d'une grande efficacité.

Suivant l'invention, ladite première partie du porte-joint en contact avec la plaque perforée a, au moins près de la fente, une épaisseur inférieure à 10 mm.

On a maintenant compris que l'inefficacité des dispositifs antérieurs provenait de la grande distance entre la plaque perforée et la sortie. Les jets perdent de la vitesse sur cette grande distance. En amincissant le porte-joint, on prévient cette perte de vitesse et améliore l'efficacité.

On préfère que l'épaisseur de la partie médiane au voisinage de la fente soit au moins de 2 mm, afin que le porte-joint ait une résistance mécanique suffisante. De préférence, l'épaisseur est comprise entre 3 et 6 mm.

Le porte-joint est monté coulissant dans le corps parallèlement à l'axe de la chambre intérieure. Pour faciliter ce mouvement ladite première partie est une partie médiane et se continue par deux parties d'extrémités plus épaisses dont l'épaisseur s'étend en direction de la chambre intérieure. Les deux parties d'extrémité sont en contact avec respectivement les tranches longitudinales de la plaque perforée et la maintiennent. Les deux parties d'extrémité pénètrent par leur extrémité libre dans des rainures de guidage du porte-joint, ménagées dans le corps. Le corps s'étend entre les deux parties épaisses du porte-joint et les entretoise de sorte que celui-ci, en dépit de la minceur de la partie médiane, conserve sa forme mme quand il est soumis aux grandes forces de pression. De préférence, le porte-joint est en forme de U dont les deux branches forment les parties d'extrémités et l'âme la partie médiane.

Les joints sont de préférence des joints annulaires de forme rectangulaire à sommets arrondis. De préférence, le deuxième joint est en contact avec la première partie du porte-joint.

L'invention vise aussi une installation de liage de fibres en un non tissé, comprenant un cylindre sur lequel peuvent passer les fibres à lier et un dispositif suivant l'invention dont les jets sont dirigés sur la face latérale du cylindre.

Au dessin annexé, donné uniquement à titre d'exemple : La figure 1 est une vue en coupe d'un dispositif suivant l'invention suivant un plan perpendiculaire à l'axe de la chambre intérieure, La figure 2 est une vue en coupe suivant la ligne II-II de la figure 1, et La figure 3 est une vue en perspective partielle du porte-joint.

En se reportant aux figures, le dispositif de projection des jets suivant l'invention comprend un corps 1 parallélépipédique ayant deux grandes faces 2,3 opposées, deux petites faces 4,5 opposées, et deux faces frontales 6 opposées. Le corps 1 est en acier. Dans le corps 1 est forée une chambre 7 oblongue d'axe 8, qui va d'une face 6 frontale à l'autre. Dans les deux faces 6 frontales sont ménagés des raccords non représentés

constituant une entrée communiquant avec une source d'eau sous pression qui n'est pas représentée. Dans la chambre 7, est disposé un filtre 9 cylindrique, de mme forme que la chambre 7, mais de plus petit diamètre.

La face 5 du corps est constituée d'un mors 10 qui est vissé au reste du corps 1 par des vis 11.

Un canal 12, en forme de fente s'étendant sur une génératrice ou sur deux génératrices adjacentes de la chambre 7, mène de la chambre 7 à une ouverture 13 en forme de fente ménagée dans la face 5 et débouchant à l'extérieur.

Le mors 10 délimite une cavité dans laquelle est logé un porte- joint 14 en métal, en matière plastique ou en matériau composite, composé d'une partie médiane ou âme de 4 mm d'épaisseur annulaire 15 d'une épaisseur de 5 mm et de deux branches 16,17 latérales (parties d'extrémité) s'étendant parallèlement à l'axe 8 et d'épaisseur e plus grande que celle de l'âme 15. Les deux parties 16,17 sont en contact avec les bords longitudinaux (parallèles à l'axe 8) de la plaque 23 perforée Le porte-joint 14 ménage une fente 18 traversante longitudinale en regard du canal 12 et de la sortie 13. De part et d'autre de la fente 18, le porte-joint 14 comprend une rainure 19 tournée vers la chambre 7 et dans laquelle est logé un joint 20 rectangulaire à sommets arrondis. Sur la face opposée, le porte-joint 14 comporte une rainure 21 annulaire comme la rainure 19 et dans laquelle est logé un deuxième joint 22 annulaire. Le joint 20 est plus proche de la fente 18 que le joint 22. Sur la face comportant le joint 20 est posée une plaque 23 perforée de microperforations dont le diamètre est compris entre 50 et 500 microns et, de préférence, entre 100 et 200 microns, qui permet de former des jets ou aiguilles d'eau. Ces perforations sont disposées suivant une rangée ou deux rangées parallèlement à l'axe 8 et en regard de la fente 18.

Le porte-joint 23 peut coulisser dans son logement parallèlement à l'axe 8 les branches 16,17 passant dans des rainures 24 ménagées dans le corps 1 et tre sorti du dispositif, après qu'un bouchon 26 en a été retiré. Il en va de mme de la plaque 23 perforée. La partie pleine du corps 1 entre les rainures 24 sert d'entretoise et maintient ainsi la forme du porte-joint 14 en dépit de sa minceur en l'empchant de se refermer lorsqu'il est soumis aux forces de pression.

Pour faciliter le montage du dispositif, les extrémités 25 libres des parties 16,17 d'extrémité du porte-joint sont à distance du fond de rainures 24. Lorsque l'on visse le mors 10 sur la partie principale du corps 1, le jeu qui subsiste entre les extrémités 25 des parties 16,17 d'extrémité du porte-joint 14 et le corps 1 permet d'effectuer le vissage sans danger de blocage.