Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
DEVICE FOR TRANSPORTING A PRODUCT FOR A SHORT TIME AT A GUARANTEED AND CONSTANT TEMPERATURE
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2016/151214
Kind Code:
A1
Abstract:
Device (10) for transporting a product (11) at a guaranteed and constant temperature, comprising: an isothermal pouch (12) provided with an opening fitted with substantially airtight closure means; and an inertial cover (13) designed for wrapping the product therein and so as to be able to be introduced together with the product into the pouch. Such a device is particularly suitable for transporting a pharmaceutical product between a pharmacy and a patient's place of residence. It is also perfectly suited to the transportation of such products between two departments within a hospital.

Inventors:
STIENNE, David (6 Rue Jean Perrin, Brebieres, 62117, FR)
CAVRO, Amélie (168 Rue Du 14 Juillet, "les Jardins De Brunehaut", Anzin Saint Aubin, 62223, FR)
DEBUT, Olivier (193 Rue Bury, Thun l'Eveque, 59141, FR)
VANSLAMBROUCK, Catherine (1 Rue Du Verger D'helene, Tilloy Les Mofflaines, 62217, FR)
LABRANQUE, Gilles (83 Route de Croissy, Le Vesinet, 78110, FR)
Application Number:
FR2016/050558
Publication Date:
September 29, 2016
Filing Date:
March 14, 2016
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
SOFRIGAM (212 Avenue Paul Doumer, Rueil-Malmaison, 92500, FR)
International Classes:
B65D81/38; F25D3/08
Foreign References:
US4343158A1982-08-10
DE10206109C12003-06-26
FR2847233A12004-05-21
FR2415057A11979-08-17
US6128915A2000-10-10
Other References:
None
Attorney, Agent or Firm:
CABINET MOUTARD (CS 20513, 35 Rue de la Paroisse, Versailles, 78000, FR)
Download PDF:
Claims:
Revendications

1. Dispositif (10) pour le transport d'un produit (11), caractérisé en ce qu'il comprend :

- une pochette isotherme (12) pourvue d'une ouverture (16) munie de moyens de fermeture (17) sensiblement étanches à l'air ; et,

- une housse inertielle (13) prévue pour y envelopper ledit produit et pour pouvoir être introduite avec ledit produit dans ladite pochette. 2. Dispositif selon la revendication 1, caractérisé en ce que la pochette est constituée de deux parois (18) en vis-à-vis dont les bords sont de préférence soudés entre eux, sauf à l'endroit de l'ouverture.

3. Dispositif selon la revendication 2, caractérisé en ce que chaque paroi (18) de la pochette est formée de plusieurs feuilles qui sont, depuis l'intérieur de la pochette vers l'extérieur :

- au moins un premier film ;

- une mousse ; et,

- un moins un deuxième film.

4. Dispositif selon la revendication 3, caractérisé en ce que la mousse est une mousse de polyuréthane dont l'épaisseur est de préférence au moins égale à 2 mm, encore plus de préférence son épaisseur est égale à 3 mm.

5. Dispositif selon l'une des revendications 3 ou 4, caractérisé en ce que le premier film est un film de polyéthylène basse densité, de préférence apte au contact alimentaire, dont l'épaisseur est de préférence au moins égale à 30 μιη, encore plus de préférence son épaisseur est égale à 40 μηι.

6. Dispositif selon l'une des revendications 3 à 5, caractérisé en ce que l'au moins deuxième film est un complexe comprenant, de l'extérieur vers l'intérieur de la pochette :

- un film de polyéthylène basse densité dont l'épaisseur est de préférence au moins égale à 30 μηι, encore plus de préférence son épaisseur est égale à 50 μιη ;

- un film en polyester métallisé dont l'épaisseur est de préférence au moins égale à 10 μιη, encore plus de préférence son épaisseur est égale à 12 μιη ; et,

- un film en polypropylène dont l'épaisseur est de préférence au moins égale à 10 μιη, encore plus de préférence son épaisseur est égale à 20 μιη.

7. Dispositif selon l'une des revendications 1 à 6, caractérisé en ce que les moyens de fermeture (17) comprennent un zip.

8. Dispositif selon l'une des revendications 1 à 7, caractérisé en ce que la housse (13) a la forme d'une bande comprenant plusieurs cellules (34), chaque cellule contenant une matière inertielle (35).

9. Dispositif selon la revendication 8, caractérisé en ce que la bande est formée de deux parois souples (31) en vis-à-vis l'une de l'autre et reliées entre elles par des soudures (32, 33), au moins le long de leurs bords extérieurs.

10. Dispositif selon la revendication 9, caractérisé en ce que deux cellules voisines sont séparées par au moins une soudure (33) des parois entre elles.

11. Dispositif selon la revendication 10, caractérisé en ce que deux cellules voisines sont séparées par une paire de soudures (33, 33) définissant une zone (36) vide de matière inertielle. 12. Dispositif selon l'une des revendications 9 à 11, caractérisé en ce que les cellules sont juxtaposées dans le sens de la longueur de la bande.

13. Dispositif selon l'une des revendications 1 à 12, caractérisé en ce que la matière inertielle est choisie pour avoir une température de fusion comprise entre 2 et 8 degrés Celsius, de préférence sensiblement égale à 5 degrés Celsius.

14. Dispositif selon l'une des revendications 1 à 13, caractérisé en ce que la quantité de cette matière inertielle est choisie pour assurer le maintien du produit à la température choisie, au moins pendant un temps de

20 mn.

15. Dispositif selon l'une des revendications 1 à 13, caractérisé en ce que la matière inertielle est un gel, de préférence un mélange d'eau et de polyacrylamide.

16. Dispositif selon l'une des revendications 1 à 14, caractérisé en ce que la matière inertielle est une eau sensiblement pure.

Description:
DIPOSITIF POUR LE TRANSPORT D'UN PRODUIT SUR UNE FAIBLE DUREE A UNE TEMPERATURE GARANTIE ET CONSTANTE.

La présente invention a pour objet un dispositif de protection thermique pour des produits transportés, notamment des vaccins ou des échantillons de faibles dimensions.

En effet, il est souvent nécessaire de pouvoir transporter un produit de petite taille sur un court trajet, notamment un produit pharmaceutique ou un vaccin, dans des conditions de température définies, notamment pour maintenir la continuité de la chaîne du froid, le cas échéant. Cela peut être utile au sein des services d'un hôpital, ou pour un patient, entre une pharmacie et son domicile. II n'existe actuellement pas de dispositif qu'un fournisseur puisse garder à sa disposition afin de pouvoir le procurer avec le produit fourni à son client.

Le but de l'invention est de proposer un dispositif permettant d'assurer le transport d'un produit sur une courte distance dans des conditions de température garanties.

Selon l'invention, il est proposé un dispositif de transport d'un produit, caractérisé en ce qu'il comprend :

- une pochette isotherme pourvue d'une ouverture munie de moyens de fermeture sensiblement étanches à l'air ; et - une housse inertielle prévue pour y envelopper le produit et pour pouvoir être introduite avec ce produit dans la pochette.

On appelle pochette isotherme, une pochette comprenant des moyens pour limiter les échanges thermiques entre l'intérieur et l'extérieur de cette pochette. On appelle housse inertielle, une housse comprenant une matière inertielle ; dans le contexte de l'invention, on entend par matière inertielle, une matière, par exemple de l'eau, dont l'inertie en température est suffisante pour maintenir le produit transporté dans un intervalle de température voulu, par exemple entre 2 et 8°C. La matière inertielle peut être une matière eutectique, c'est-à-dire une matière pure ou un mélange apte à conserver une température sensiblement constante durant un changement de phase, elle peut aussi être une matière dont la température varie durant son utilisation, mais ayant une inertie thermique suffisante.

La pochette peut être constituée de deux parois en vis-à-vis dont les bords sont soudés entre eux, sauf à l'endroit de l'ouverture. Une telle pochette peut avoir une forme sensiblement rectangulaire, trois de ses bords étant soudés entre eux, le quatrième formant l'ouverture.

Les moyens de fermeture de l'ouverture peuvent comprendre un rabat autocollant. Alternativement, ces moyens de fermeture peuvent comprendre une fermeture à glissière, par exemple de type « zip ». De préférence, chaque paroi de la pochette est formée de plusieurs feuilles, qui sont, depuis l'intérieur de la pochette vers l'extérieur :

- au moins un premier film plastique ;

- une mousse plastique ; et,

- un moins un deuxième film plastique. De préférence, la mousse est une mousse de polyuréthane (PU) ; son épaisseur est au moins de 2 mm, de préférence son épaisseur est de 3 mm.

De préférence, le premier film est un film de polyéthylène basse densité (connu sous l'acronyme anglais LDPE), de préférence apte au contact alimentaire; son épaisseur est au moins de 30 micromètres (μιη), de préférence son épaisseur est de 40 micromètres (μιη).

De préférence, l'au moins deuxième film est un complexe comprenant, de l'extérieur vers l'intérieur de la pochette :

- un film en LPDE, d'au moins 30 μηι d'épaisseur, de préférence de 50 μιη ;

- un film en polyester (PET) métallisé, par exemple du type Metallized Corona PET d'au moins ΙΟμιη d'épaisseur, de préférence de 12μιη ; - un film en polypropylène (PP) co-extrudé, par exemple du type PP Coex Matt, d'au moins 10 μιτι d'épaisseur, de préférence de 20 μιη.

De préférence, la housse a la forme d'une bande comprenant plusieurs cellules, chaque cellule contenant une matière inertielle. Avantageusement, la bande est foimée de deux parois souples en vis-à-vis l'une de l'autre et soudées entre elles, au moins le long de leurs bords extérieurs ; deux cellules voisines étant séparées par une soudure des parois entre elles ; ces cellules étant juxtaposées dans le sens de la longueur de la bande. La largeur de la bande correspond préférentiellement sensiblement à la profondeur de la pochette, mesurée entre l'ouverture et le fond de celle-ci.

Pour un usage courant, la matière inertielle est choisie pour maintenir une température comprise entre 2 et 8 degrés Celsius, de préférence sensiblement égale à 5 degrés Celsius. La quantité de cette matière est choisie, en fonction de la masse de produit à transporter, pour assurer le maintien du produit dans l'intervalle de température choisie, au moins pendant un temps de 20 mn, au moins sous la contrainte d'une température extérieure estivale, par exemple de 40 degrés Celsius.

Des modes d'exécution de l'invention seront décrits ci-après, à titre d'exemples non limitatifs, avec référence aux dessins annexés, dans lesquels :

- la figure 1 est une représentation en perspective d'une pochette pour un dispositif selon l'invention ;

- la figure 2 est une vue de détail fortement grossi d'une paroi pour la pochette de la figure 1 ;

- la figure 3 est une vue représentation en perspective d'une housse, en position déployée, pour un dispositif selon l'invention ; et,

- la figure 4 est une représentation du dispositif selon l'invention, vu dans l'axe de l'ouverture de la pochette, la pochette contenant un produit entouré de la housse de la figure 2.

Comme illustré à la figure 4, un dispositif 10 selon l'invention, prévu pour le transport d'un produit 11, comprend :

- une pochette isotherme 12 ; et

- une housse inertielle 13 prévue pour y envelopper le produit et pour pouvoir être introduite avec ce produit dans la pochette.

Dans l'exemple de la figure 4, le produit 11 est un lot de deux boites de médicament.

Comme illustré à la figure 1, la pochette isotherme 12 est pourvue d'une ouverture 16 munie de moyens de fermeture 17 sensiblement étanches à l'air. La pochette a une forme sensiblement rectangulaire. Elle est formée de deux parois 18 en vis-à-vis reliées entre elles par des soudures 19. Le zip occupant l'un des côtés du rectangle, les soudures 19 sont formées au voisinage des bords de la pochette de façon à former avec le zip une étanchéité à l'air entre l'intérieur et l'extérieur de la pochette.

Dans l'exemple illustré, les dimensions utiles de la pochette à plat, c'est-à-dire ne contenant rien et les 2 parois 19 étant en contact l'une contre l'autre, sont voisines des valeurs suivantes :

- profondeur, P12 = 230 mm ± 5 mm

- largeur, L12 = 180 mm ± 5 mm

- les moyens de fermeture 17 comprennent une fermeture à glissière (zip) du type « Clear Minigrip » d'une largeur de L17 = 20 mm.

Le volume utile est environ V12 = 0,405 litres (150 x 90 x 30 mm ± 5 mm).

Comme illustré au détail de la figure 2, chaque paroi 18 de la pochette 12 est formée de plusieurs feuilles 21-25, qui sont, depuis l'intérieur de la pochette vers l'extérieur de celle-ci, c'est-à-dire selon la direction notée IE, à la figure :

- un premier film 21 en polyéthylène basse densité (LDPE) de 40 μιη d'épaisseur, apte au contact alimentaire ;

- une mousse 22 de polyuréthane de 3 mm d'épaisseur ;

- un deuxième film 23 en LPDE, de 50 μιη d'épaisseur ;

- un troisième film 24 en polyester métallisé, ici du type « Metallized Corona PET » de 12 μιη d'épaisseur ;

- un troisième film en polypropylène (PP) co-extrudé, ici du type « PP Coex Matt », de 20 μιη d'épaisseur.

Ces cinq feuilles sont assemblées par soudage.

Comme illustré à la figure 3, la housse 13 a une forme sensiblement rectangulaire, très allongée. Elle est formée de deux parois souples 31 rectangulaires en vis-à-vis reliées entre par des soudures 32, 33. Des soudures périphériques 32 relient les parois 31 le long de leurs bords. Des paires de soudures intermédiaires, parallèles aux petits bords des parois 31 définissent entre elles des cellules 34 contenant une matière inertielle 35. Ainsi, dans l'exemple illustré, la housse a la forme d'une bande comprenant six cellules juxtaposées sur la longueur de la bande. Les soudures 33 d'une même paire définissent entre elle une zone 36 vide de gel, et permettant une articulation des cellules entre elles, de sorte que la bande peut aisément être enroulée autour du produit 11, comme particulièrement illustré à la figure 4. Dans l'exemple illustré, la matière inertielle est un gel 35, constitué d'un mélange d'eau et de polyacrylamide. La matière étant un gel, les cellules 34 gardent une certaine souplesse, ce qui facilite encore plus l'enroulement de la bande 13 autour du produit.

Dans l'exemple illustré, les dimensions de la bande 13 sont :

- largeur hors-tout L13A = 160 mm

- longueur hors-tout L 13 A = 405 mm

- poids du gel par cellule = 40 g

Chaque paroi de la bande est formée d'un film polyamide (PA) bi-orienté de 15 μιη d'épaisseur. Bien entendu, l'invention n'est pas limitée aux exemples qui viennent d'être décrits.

Ainsi, les dimensions des composants d'un dispositif selon l'invention peuvent varier, notamment en fonction :

- du volume de produit à transporter ;

- de la température extérieure qui peut être subie, selon que l'on est en zone tropicale ou polaire ; et,

- du temps de transport espéré.

De façon avantageuse, la matière inertielle peut n'être utilisée que dans sa phase liquide. Ainsi, la matière inertielle peut être une eau sensiblement pure. Dans l'exemple illustré, on peut maintenir le dispositif, c'est-à-dire la pochette et la house dans un réfrigérateur à 2 ou 3°C, et le produit à une température sensiblement voisine. Lors de l'utilisation du dispositif, l'eau, en se réchauffant durant le temps de transport prévu, grâce à son inertie thermique, ne dépasse pas 8°C.

Les pharmacies ne disposant pas de congélateurs, un tel dispositif est particulièrement avantageux puisqu'il peut être conservée au réfrigérateur avant son utilisation, à une température stabilisée de +2°C ou +3°C. Cela évite en outre l'usage de blocs de froid congelés, et qui sont susceptibles de provoquer un choc de froid sur le produit à transporter, soumis à une température nettement négative qu'il ne peut supporter.

De plus, l'enveloppe inertielle étant enroulée autour du produit, celui-ci est homogènement maintenu à température et protégé.

Au lieu que les parois de la pochette ou de la housse soient reliées uniquement par soudage, l'un des bords peut être réalisé par pliage, par exemple le fond de la pochette, opposé à l'ouverture.