Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
DEVICES AND METHODS FOR SHARING AND DISPLAYING IMAGES
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2019/096871
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to an image-sharing server (1) comprising: an interface designed to receive an image display request containing a display address and an image; a data storage module (3) storing static IP addresses associated with a plurality of display devices in a virtual private network (12); and a module (4) for providing images, which is designed to determine that the display address corresponds to a static IP address, to transmit the image to an image storage server (13), to receive a reception message comprising an image storage address, and to transmit an information message containing the storage address of the image to the static IP address associated with the target display device (8). The invention also relates to an image display device and to methods for sharing and displaying images.

Inventors:
LE GOFF ALEXIS (FR)
Application Number:
EP2018/081275
Publication Date:
May 23, 2019
Filing Date:
November 14, 2018
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
ASWESHARE (FR)
International Classes:
G06Q30/02; H04N1/00; H04N7/18
Domestic Patent References:
WO2013178916A22013-12-05
WO2002009415A22002-01-31
Foreign References:
JP2012209810A2012-10-25
US20100013918A12010-01-21
US8082464B22011-12-20
EP1317144A12003-06-04
US20070124782A12007-05-31
US20080158336A12008-07-03
JP2003060672A2003-02-28
US20080122734A12008-05-29
US20100013918A12010-01-21
Other References:
ANONYMOUS: "Réseau privé virtuel - Wikipédia", 13 November 2017 (2017-11-13), XP055464674, Retrieved from the Internet [retrieved on 20180404]
Attorney, Agent or Firm:
TRIPOZ, Inès (FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1. Serveur de partage d'image (1) comportant

une interface récepteur (2) configurée pour recevoir d'un dispositif source (7) une requête d'affichage d'image (100) comportant une adresse d'affichage et une image,

un module de stockage de données (3) stockant un répertoire de dispositifs d'affichage, ledit répertoire comportant des adresses IP statiques dans un réseau privé virtuel (12), lesdites adresses IP statiques étant respectivement associées à une pluralité de dispositifs d'affichage,

un module de mise à disposition d'images (4) , caractérisé en ce qu'il est un système fermé adressable configuré pour, en réponse à la réception de la requête d'affichage d'image:

o déterminer que l'adresse d'affichage correspond à une adresse IP statique présente dans le répertoire des dispositifs d'affichage et associée à un dispositif d'affichage cible (8),

o transmettre à un serveur de stockage d'image (13), une requête de stockage (101) comportant l'image,

o recevoir depuis le serveur de stockage d'image un message de réception (102), le message de réception (102) comportant une adresse de stockage de l'image dans le serveur de stockage d'image, et

o à travers le réseau privé virtuel (12), transmettre, à l'adresse IP statique associée au dispositif d'affichage cible (8), un message d'information (103) comportant l'adresse de stockage de l'image.

2. Serveur selon la revendication 1, dans lequel le message d'information (103) est transmis en réponse à la réception dudit message de réception (102). 3. Serveur selon la revendication 1 ou 2, dans lequel le répertoire de dispositifs d'affichage comporte des associations entre les adresses d'affichage et les adresses IP statiques.

4. Serveur selon la revendication 3, dans lequel le répertoire de dispositifs d'affichage comporte un enregistrement pour chacun des dispositifs d'affichage , ledit enregistrement comportant un identifiant de dispositif d'affichage et une adresse IP statique associée au dispositif d'affichage, et dans lequel l'identifiant de dispositif d'affichage est associé par un encodage à une adresse d'affichage, le serveur de partage d'image comportant un module de décodage configuré pour décoder l'adresse d'affichage reçue dans la requête d'affichage d'image pour retrouver un identifiant de dispositif d'affichage dans le répertoire de dispositifs d'affichage.

5. Serveur selon la revendication 4, dans lequel l'identifiant de dispositif d'affichage est un numéro IMEI du dispositif d'affichage.

6. Serveur selon l'une quelconque des revendications 1 à 5, dans lequel l'adresse de stockage de l'image est une URL 7. Serveur selon l'une quelconque des revendications 1 à 6, comportant en outre un module de traitement d'image (17) configuré pour traiter l'image reçue dans la requête d'affichage d'image de sorte à générer une image retraitée, l'image envoyée au serveur de stockage d'image (13) étant l'image retraitée. 8. Serveur selon la revendication 7, dans lequel le répertoire de dispositifs d'affichage comporte en outre des paramètres de dimension d'écran (14) du dispositif d'affichage, et le module de traitement d'image (17) est configuré pour appliquer à l'image un traitement de redimensionnement en fonction des paramètres de dimension d'écran (14).

9. Serveur selon l'une quelconque des revendications 1 à 8, dans lequel le serveur de partage d'image (1) comporte en outre un répertoire d'abonné stocké dans le module de stockage de données et un module de gestion de réponses (16) configuré pour :

- recevoir un message de réponse (108), le message de réponse comportant un identifiant d'image ou un identifiant d'abonné expéditeur,

déterminer (215) à l'aide du répertoire d'abonné que l'identifiant d'image ou l'identifiant d'abonné expéditeur est associé à des informations de contact d'un abonné expéditeur, effectuer une action d'information de réponse en fonction des informations de contact de l'abonné expéditeur.

10. Serveur selon l'une quelconque des revendications 1 à 9, dans lequel l'adresse d'affichage est une première adresse d'affichage et l'adresse IP statique est une première adresse IP statique, le dispositif d'affichage cible est un premier dispositif d'affichage cible, la requête d'affichage d'image (100) comportant en outre une deuxième adresse d'affichage, le module de mise à disposition d'images (4) étant en outre configuré pour, en réponse à la réception du message de transmission,

• déterminer que la deuxième adresse d'affichage correspond à une deuxième adresse IP statique présente dans le répertoire des dispositifs d'affichage et associée à un deuxième dispositif d'affichage cible (8),

• à travers le réseau privé virtuel (12), transmettre, à l'adresse associée au deuxième dispositif d'affichage cible (8), le message d'information (103) comportant l'adresse de stockage de l'image.

11. Dispositif d'affichage (8) comportant :

une mémoire non volatile stockant un identifiant IMSI correspondant à une adresse IP statique configurée pour appartenir à un réseau privé virtuel (12),

un module de stockage d'image (9) configuré pour stocker des images,

un écran (14) configuré pour afficher les images stockées dans le module de stockage d'image,

un module de chargement d'image (10) configuré pour :

- recevoir depuis un serveur de partage d'image (1) à travers le réseau privé virtuel (12) un message d'information (103) comportant une adresse de stockage d'une nouvelle image dans un serveur de stockage d'image,

- émettre une requête de chargement (104) en direction du serveur de stockage d'image (13) à travers le réseau privé virtuel (12), en réponse à la réception du message d'information (103), la requête de chargement (104) comportant l'adresse de la nouvelle image, - recevoir la nouvelle image, depuis le serveur de stockage d'image (13) à travers le réseau privé virtuel (12),

- stocker la nouvelle image dans le module de stockage d'image

(9).

12. Dispositif d'affichage (8) selon la revendication 11, comportant en outre un module de communication cellulaire (17) pour communiquer avec le serveur de partage d'image (1) par l'intermédiaire d'un réseau cellulaire (19). 13. Dispositif d'affichage (8) selon la revendication 11 ou 12, comportant en outre une carte de type SIM M2M (18), de l'anglais « Subscriber Identity Module Machine to Machine », dont la mémoire comporte ledit identifiant IMSI correspondant à l'adresse IP statique du dispositif d'affichage. 14. Dispositif d'affichage (8) selon l'une quelconque des revendications 11 à

13, dans lequel le module de chargement d'image est configuré pour, en réponse à la réception de la nouvelle image, afficher immédiatement à l'écran (14) la nouvelle image. 15. Dispositif d'affichage (8) selon l'une quelconque des revendications 11 à

14, comportant en outre une interface de réponse configurée pour, en réponse à une action d'un utilisateur destinataire sur le dispositif d'affichage, envoyer un message de réponse (108) au serveur de partage d'image (1), le message de réponse (108) comportant un identifiant d'une image à laquelle la réponse est associée ou un identifiant d'abonné expéditeur d'une image à laquelle la réponse est associée.

16. Procédé de partage d'image comportant

recevoir, d'un dispositif source (7), une requête d'affichage d'image (100) comportant une adresse d'affichage et une image,

- déterminer que l'adresse d'affichage est associée à un dispositif d'affichage cible (8),

- transmettre à un serveur de stockage d'image (13), une requête de stockage (101) comportant l'image, - recevoir depuis le serveur de stockage d'image un message de réception

(102), le message de réception (102) comportant une adresse de stockage de l'image dans le serveur de stockage d'image, et

- à travers un réseau privé virtuel (12), transmettre, à une adresse IP statique associée au dispositif d'affichage cible (8), un message d'information

(103) comportant l'adresse de stockage de l'image.

17. Procédé d'affichage d'image comportant :

- recevoir à une adresse IP statique configurée pour appartenir à un réseau privé virtuel (12), depuis un serveur de partage d'image (1), à travers le réseau privé virtuel (12), un message d'information (103) comportant une adresse de stockage d'une nouvelle image dans un serveur de stockage d'image,

- émettre une requête de chargement (104) en direction du serveur de stockage d'image (13) à travers le réseau privé virtuel (12), en réponse à la réception du message d'information (103), la requête de chargement (104) comportant l'adresse de la nouvelle image,

- recevoir la nouvelle image, depuis le serveur de stockage d'image (13) à travers le réseau privé virtuel (12), et

- stocker la nouvelle image dans un module de stockage d'image

(9) et/ou afficher la nouvelle image sur un écran (14).

Description:
Dispositifs et procédés de partage et d'affichage d'image

Domaine technique

L'invention se rapporte au domaine du partage d'images via un réseau de communication numérique, notamment à des serveurs de partage d'image, des dispositifs d'affichage d'image et des procédés de partage d'image et d'affichage d'image.

Arrière-plan technologique

Le document W002/09415 enseigne un procédé d'affichage de photos sur des cadres photos connectés dans des réseaux de communication tels que l'Internet ou un réseau cellulaire.

Les cadres photos connectés effectuent leurs mises à jour en interrogeant à intervalles régulier un serveur de partage de photos pour vérifier la présence de nouvelles photos. Aussi, la consommation de données est grande entre le cadre photo connecté et le serveur de partage de photos à cause des requêtes périodiques. De plus, la consommation de données ne pourrait être réduite qu'au prix d'une durée de latence longue entre la réception d'une nouvelle photo par le serveur de partage de photos et l'affichage de la nouvelle photo par le cadre photo connecté, notamment due à l'intervalle entre deux requêtes de mise à jour.

Le document US20100013918 enseigne un procédé d'échange d'images entre un serveur statique, des caméras et un téléphone. La bidirectionnalité des communications est assurée par le serveur central qui possède une adresse IP publique statique.

Les caméras sont connectées grâce à une connexion « keepalive » permanente pour avoir une bidirectionnalité des communications. Ce type de connexion entraîne l'obligation de communications pour maintenir le lien ouvert en dehors de la transmission d'images et est donc trop coûteuse pour des échanges M2M (Machine to Machine) dans un cadre privé et de loisirs. En effet, le principe du « keepalive » repose sur le fait que le serveur vérifie régulièrement l'état des connexions TCP/IP.

Résumé

L'invention permet de satisfaire le besoin de pouvoir envoyer des photos instantanément et à moindre coût à des cadres photos connectés à réseau de communication numérique.

Ces envois de photos effectuées dans un cadre privé et de loisirs par des protocoles de Machine à Machine doivent pouvoir être effectués sans coût important dus aux échanges de données et doivent utiliser des réseaux qui permettent de garantir la confidentialité.

Pour répondre à l'exigence de confidentialité, l'invention permet 'adresse les dispositifs d'affichage par un réseau privé virtuel de couche IP.

Dans l'invention, les objets connectés sont des systèmes fermés adressables par le réseau mais pas de l'extérieur du réseau, cela permet d'alléger les données car il n'y a pas nécessité de les crypter et donc la puissance de calcul de l'objet connecté peut être moindre.

L'utilisation de ce type de protocoles n'implique pas la nécessité de sécurisation du côté de l'objet connecté, donc pas la nécessité de chiffrer et permet de ne pas alourdir les données échangées. Cela permet en outre d'utiliser des objets connectés qui ne sont pas nécessairement dotés de puissance de calcul.

Pour maintenir des coûts compatibles avec une activité de loisir l'invention utilise des systèmes de communication qui ne s'ouvrent qu'au moment de la communication comme des cartes SIM, de l'anglais « Subscriber Identity Module » (de type machine à machine, également appelé en anglais « Machine to Machine » (M2M) dont la mémoire comporte un numéro d'abonné IMSI (International Mobile Subscriber Identity) associé à une adresse IP statique du dispositif d'affichage.

Des eSIM (embedded SIM) qui sont des puces reprogrammables embarquées dans l'équipement (objets connectés) au même titre que les autres composants électroniques sont également utilisables. L'eSIM facilite la mise en service de l'équipement et la mise à jour des données à distance en quelques clics.

L'invention permet d'établir les communications entre un serveur de partage d'image, un serveur de stockage d'image et une flotte de dispositifs d'affichage sur un réseau privé virtuel.

Dans un mode de réalisation, l'invention fournit un système de partage d'image destiné à permettre un transfert d'image rapide et fiable entre un dispositif source et un dispositif d'affichage cible au moyen d'un serveur de partage d'image, d'un serveur de stockage d'image et d'un réseau privé virtuel.

Pour cela, l'invention fournit un serveur de partage d'image comportant : une interface récepteur configurée pour recevoir d'un dispositif source une requête d'affichage d'image comportant une adresse d'affichage et une image,

un module de stockage de données stockant un répertoire de dispositifs d'affichage, ledit répertoire comportant des adresses IP statiques dans un réseau privé virtuel, lesdites adresses IP statiques étant respectivement associées à une pluralité de dispositifs d'affichage,

un module de mise à disposition d'images, caractérisé en ce qu'il est un système fermé adressable configuré pour, en réponse à la réception de la requête d'affichage d'image:

o déterminer que l'adresse d'affichage correspond à une adresse IP statique présente dans le répertoire des dispositifs d'affichage et associée à un dispositif d'affichage cible, o transmettre à un serveur de stockage d'image, une requête de stockage comportant l'image,

o recevoir depuis le serveur de stockage d'image un message de réception, le message de réception comportant une adresse de stockage de l'image dans le serveur de stockage d'image, et o à travers le réseau privé virtuel, transmettre, à l'adresse IP statique associée au dispositif d'affichage cible, un message d'information comportant l'adresse de stockage de l'image. Un tel serveur peut comporter aussi une ou plusieurs des caractéristiques suivantes.

Dans un mode de réalisation, le message d'information est transmis en réponse à la réception dudit message de réception. Dans un mode de réalisation, le répertoire de dispositifs d'affichage comporte des associations entre les adresses d'affichage et les adresses IP statiques. Les associations entre les adresses d'affichage et les adresses IP statiques peuvent être réalisées de différentes façons.

Dans un mode de réalisation, le répertoire de dispositifs d'affichage comporte un enregistrement pour chacun des dispositifs d'affichage ; ledit enregistrement comportant une adresse d'affichage et une adresse IP statique associée au dispositif d'affichage.

Dans un mode de réalisation, le répertoire de dispositifs d'affichage comporte un enregistrement pour chacun des dispositifs d'affichage, ledit enregistrement comportant un identifiant de dispositif d'affichage et une adresse IP statique associée au dispositif d'affichage, et l'identifiant de dispositif d'affichage est associé par un encodage à une adresse d'affichage. Dans ce cas, le serveur de partage d'image peut comporter un module de décodage configuré pour décoder l'adresse d'affichage reçue dans la requête d'affichage d'image pour retrouver un identifiant de dispositif d'affichage dans le répertoire de dispositifs d'affichage.

Grâce à un tel encodage, la connaissance d'une adresse d'affichage ne permet pas de déduire facilement les adresses d'affichage d'autres dispositifs d'affichage. Dans un mode de réalisation, l'identifiant de dispositif d'affichage est un numéro de série du dispositif d'affichage, par exemple un numéro IMEI d'une puce GSM/UMTS.

Dans un mode de réalisation, l'adresse de stockage de l'image est une URL, de l'anglais « uniform ressource locator » . Dans un mode de réalisation, le serveur de partage d'image comporte en outre un module de traitement d'image configuré pour traiter l'image reçue dans la requête d'affichage d'image de sorte à générer une image retraitée, l'image envoyée par le serveur de partage d'image au serveur de stockage d'image étant l'image retraitée.

Un tel module de traitement d'image peut appliquer divers traitements. Dans un mode de réalisation, le répertoire de dispositifs d'affichage comporte en outre des paramètres de dimension d'écran du dispositif d'affichage, et le module de traitement d'image est configuré pour appliquer à l'image un traitement de redimensionnement en fonction des paramètres de dimension d'écran.

Dans un mode de réalisation, le module de traitement d'image est configuré pour appliquer à l'image un traitement de compression. Grâce à ces caractéristiques, il est possible de limiter la consommation de données, par exemple à un niveau inférieur à 500ko, notamment environ 200ko, par photo envoyée.

Le serveur de stockage d'image et le serveur de partage d'image peuvent être mis en œuvre sur une même plateforme ou sur des plateformes différentes. Dans ce dernier cas, ils communiquent ensemble par le réseau privé virtuel et présentent chacun une adresse IP statique. Dans un mode de réalisation, le module de mise à disposition d'images est configuré en outre pour, en réponse à la réception de la requête d'affichage d'image, générer un identifiant d'image associé à l'image et enregistrer l'identifiant d'image dans un compte d'abonné d'un abonné expéditeur.

Dans un mode de réalisation, le serveur de partage d'image comporte en outre un module de gestion de comptes d'abonnés pour gérer un répertoire d'abonnés. Le répertoire d'abonnés, qui peut être stocké dans le module de stockage de données du serveur de partage d'image, contient des informations à propos d'un ensemble d'abonnés expéditeurs, par exemple pour chaque abonné expéditeur des informations de contact d'abonnés expéditeurs permettant d'adresser un message de réponse à un abonné expéditeur. Ce répertoire d'abonnés peut aussi servir à enregistrer un historique des requêtes d'affichage d'un abonné expéditeur. Dans un mode de réalisation, le serveur de partage d'image comporte en outre un module de gestion de réponse configuré pour : recevoir un message de réponse, le message de réponse comportant un identifiant d'image ou un identifiant d'abonné expéditeur,

- déterminer à l'aide du répertorie d'abonné que l'identifiant d'image ou l'identifiant d'abonné expéditeur est associé à des informations de contact d'un abonné expéditeur,

effectuer une action d'information de réponse en fonction des informations de contact de l'abonné expéditeur. Les informations de contact peuvent comporter une adresse du dispositif source dans un réseau de communication et/ou une adresse de courrier électronique et/ou un numéro de téléphone et/ou un autre identifiant de l'abonné expéditeur. De nombreuses actions d'information de réponse différentes peuvent être mises en œuvre. Par exemple, l'action d'information de réponse est la transmission, par le serveur de partage d'image, d'une notification PUSH sur le dispositif source. Par exemple, l'action d'information de réponse est l'envoi d'un message électronique sur l'adresse de courrier électronique.

Dans un tel répertoire d'abonnés, le compte d'abonné d'un abonné expéditeur, peut comporter des associations entre les informations de contact de l'abonné expéditeur et une ou plusieurs adresses d'affichage auxquelles l'abonné expéditeur souhaite pouvoir envoyer facilement des requêtes d'affichage. Optionnellement, le compte d'abonné peut comporter en outre une association entre une adresse d'affichage et un nom personnalisé du dispositif d'affichage. Par exemple, le nom personnalisé du dispositif d'affichage est un nom ou un surnom que l'abonné expéditeur attribue à l'utilisateur destinataire qui utilise le dispositif d'affichage cible.

Dans un mode de réalisation, l'adresse d'affichage est une première adresse d'affichage et l'adresse IP statique est une première adresse IP statique, le dispositif d'affichage cible est un premier dispositif d'affichage cible, la requête d'affichage d'image comportant en outre une deuxième adresse d'affichage, le module de mise à disposition d'images étant en outre configuré pour, en réponse à la réception du message de transmission, déterminer que la deuxième adresse d'affichage correspond à une deuxième adresse IP statique présente dans le répertoire des dispositifs d'affichage et associée à un deuxième dispositif d'affichage cible,

- à travers le réseau privé virtuel, transmettre, à l'adresse associée au deuxième dispositif d'affichage cible, le message d'information comportant l'adresse de stockage de l'image.

Le dispositif source comporte de préférence une interface utilisateur comportant des fonctionnalités de création de la requête d'affichage. Cette interface utilisateur peut être implantée de différentes manières. Selon un mode de réalisation, le serveur de stockage d'image peut comporter un serveur HTTP pour générer une page web fournissant un formulaire de création de la requête d'affichage.

Selon des modes de réalisation, l'invention fournit aussi un dispositif d'affichage comportant : une mémoire non volatile stockant un identifiant IMSI correspondant à une adresse IP statique configurée pour appartenir à un réseau privé virtuel,

un module de stockage d'image configuré pour stocker des images, un écran configuré pour afficher les images stockées dans le module de stockage d'image,

un module de chargement d'image configuré pour :

o recevoir depuis un serveur de partage d'image à travers le réseau privé virtuel un message d'information comportant une adresse de stockage d'une nouvelle image dans un serveur de stockage d'image,

o émettre une requête de chargement en direction du serveur de stockage d'image à travers le réseau privé virtuel, en réponse à la réception du message d'information, la requête de chargement comportant l'adresse de la nouvelle image, o recevoir la nouvelle image, depuis le serveur de stockage d'image à travers le réseau privé virtuel, o stocker la nouvelle image dans le module de stockage d'image. Un tel dispositif d'affichage peut comporter une ou plusieurs des caractéristiques suivantes.

Le dispositif d'affichage peut être mis en œuvre d'une grande variété de manières, notamment par un téléphone mobile, par un ordinateur, une tablette numérique, etc. Dans un mode de réalisation préféré, le dispositif d'affichage est un cadre photo numérique connecté, dont les fonctionnalités peuvent être en nombre très limité en vue de garantir une grande facilité d'utilisation.

Dans un mode de réalisation, le dispositif d'affichage comporte en outre un module de communication cellulaire pour communiquer avec le serveur de partage d'image par l'intermédiaire d'un réseau cellulaire.

Dans un mode de réalisation, le dispositif d'affichage comporte en outre une carte de type SIM M2M, de l'anglais « Subscriber Identity Module Machine to Machine », dont la mémoire comporte ledit identifiant IMSI correspondant à l'adresse IP statique du dispositif d'affichage. L'identifiant IMSI (International Mobile Subscriber Identity) est un identifiant de la carte SIM.

Grâce à l'utilisation d'une carte SIM, le dispositif d'affichage d'image peut recevoir et afficher des images via le réseau cellulaire. Ainsi, le dispositif d'affichage d'image peut recevoir et afficher des images même s'il n'est pas en connexion ouverte permanente avec le serveur de partage d'image. Dans un mode de réalisation, le module de chargement d'image est configuré pour, en réponse à la réception de la nouvelle image, afficher immédiatement à l'écran la nouvelle image.

Dans un mode de réalisation, le dispositif d'affichage comporte en outre une interface de réponse configurée pour, en réponse à une action d'un utilisateur destinataire sur le dispositif d'affichage, envoyer un message de réponse au serveur de partage d'image, le message de réponse comportant un identifiant d'une image à laquelle la réponse est associée ou un identifiant d'abonné expéditeur auquel la réponse est associée.

Le réseau privé virtuel peut être mis en œuvre de nombreuses manières. Dans un mode de réalisation, le réseau privé virtuel est mis en œuvre par une technologie de couche IP, par exemple IPsec. Par ailleurs le réseau privé virtuel peut être supporté par n'importe quel réseau physique, par exemple un réseau physique qui peut comporter une mise en œuvre filaire ou non filaire. De préférence, le cadre comporte une interface de réseau cellulaire et le réseau privé virtuel est mis en œuvre au moins en partie sur un réseau d'accès cellulaire. Toute technologie de réseau cellulaire peut être employée, notamment les technologies GSM, GPRS, EDGE, UMTS, HSDPA, HSUPA, HSPA+, 3G, 4G ou LTE.

Les images peuvent être tout type d'image de tout type de format. Par exemple, les images sont des photographies numériques. Par exemple, le format des images est sélectionné dans la liste consistant en : Joint Photog raphic Experts Group (JPEG), Portable Network Graphics (PNG), Graphics Interchange Format (GIF), Windows bitmap (BMP), Tag Image File Format (TIFF), Portable Document Format (PDF).

Selon des modes de réalisation, l'invention fournit également un procédé de partage d'image comportant : - recevoir, d'un dispositif source, une requête d'affichage d'image comportant une adresse d'affichage et une image,

déterminer que l'adresse d'affichage est associée à un dispositif d'affichage cible,

transmettre à un serveur de stockage d'image, une requête de stockage comportant l'image,

recevoir depuis le serveur de stockage d'image un message de réception, le message de réception comportant une adresse de stockage de l'image dans le serveur de stockage d'image, et à travers un réseau privé virtuel, transmettre, à une adresse IP statique associée au dispositif d'affichage cible, un message d'information comportant l'adresse de stockage de l'image.

Selon des modes de réalisation, l'invention fournit également un procédé d'affichage d'image, pouvant être mis en œuvre par un cadre photo connecté ou autre dispositif d'affichage, comportant : - recevoir à une adresse IP statique configurée pour appartenir à un réseau privé virtuel, depuis un serveur de partage d'image, à travers le réseau privé virtuel, un message d'information comportant une adresse de stockage d'une nouvelle image dans un serveur de stockage d'image,

émettre une requête de chargement en direction du serveur de stockage d'image à travers le réseau privé virtuel, en réponse à la réception du message d'information, la requête de chargement comportant l'adresse de la nouvelle image,

recevoir la nouvelle image, depuis le serveur de stockage d'image à travers le réseau privé virtuel, et

stocker la nouvelle image dans un module de stockage d'image et/ou afficher la nouvelle image sur un écran.

Brève description des figures

L'invention sera mieux comprise, et d'autres buts, détails, caractéristiques et avantages de celle-ci apparaîtront plus clairement au cours de la description suivante de plusieurs modes de réalisation particuliers de l'invention, donnés uniquement à titre illustratif et non limitatif, en référence aux dessins annexés.

- La figure 1 est un schéma fonctionnel d'un système de partage d'image comportant un serveur de partage d'image, un serveur de stockage d'image et un dispositif d'affichage d'image connectés par un réseau privé virtuel.

- La figure 2 est un diagramme d'appel qui peut être mis en œuvre dans le système de partage d'image de la figure 1 pour afficher une nouvelle image sur le dispositif d'affichage.

- La figure 3 est un schéma fonctionnel d'un procédé qui peut être mis en œuvre par le serveur de partage d'image pour retrouver une adresse du dispositif d'affichage. - La figure 4 est une représentation schématique d'une image pouvant être partagée dans le système de partage d'image de la figure 1.

- La figure 5 est une représentation schématique de l'écran d'un cadre photo connecté pouvant être utilisé dans le système de partage d'image de la figure 1. - La figure 6 est une représentation schématique de l'image de la figure 4 retraitée et affichée sur l'écran de la figure 5.

- La figure 7 est un diagramme d'appel qui peut être mis en œuvre dans le système de partage d'image de la figure 1 lors de l'activation du cadre photo connecté.

- La figure 8 est un diagramme d'appel qui peut être mis en œuvre dans le système de partage d'image de la figure 1 lors de l'enregistrement du cadre photo connecté au service du serveur de partage d'image.

- La figure 9 est un exemple de document fourni avec le cadre connecté mentionnant son adresse d'affichage afin que des abonnés émetteurs puissent afficher des photos sur le cadre connecté.

- La figure 10 est une représentation symbolique d'un système de partage d'image semblable à celui de la figure 1, comportant une pluralité de dispositifs sources et une pluralité de dispositifs d'affichage connectés. - La figure 11 est un diagramme d'appel qui peut être mis en œuvre dans le système de partage d'image de la figure 1 lors de la transmission d'une réponse, par le dispositif d'affichage connecté, à un dispositif source.

Description détaillée de modes de réalisation

Il est décrit ci-dessous des procédés et systèmes permettant l'affichage d'une image qu'un abonné expéditeur souhaite afficher sur un dispositif d'affichage, qui sera nommé ci-dessous « cadre photo connecté », appartenant à un utilisateur destinataire. Ces procédés et systèmes sont particulièrement avantageux en ce qu'ils permettent une ergonomie et une simplicité maximale du cadre photo connecté, ce qui permet de le destiner à tout utilisateur destinataire, y compris à des personnes âgées, des jeunes enfants ou des personnes déficientes mentales. Ces moyens d'affichage permettent ainsi de favoriser le lien social, par exemple le lien intergénérationnel.

Un système de partage d'image est décrit en référence, mais non limitativement, à l'exemple représenté sur la figure 1. Le système de partage d'image de la figure 1 comporte un dispositif source 7 et un cadre photo connecté 8. Le dispositif source 7 permet l'envoi, par un abonné expéditeur, d'une nouvelle image à afficher sur le cadre photo connecté 8. Le système de partage d'image de la figure 1 comporte également un serveur de partage d'image 1, un serveur de stockage d'image 13 et un réseau de communication numérique 19 supportant un réseau privé virtuel 12. Le réseau de communication numérique 19 comporte au moins un réseau d'accès radio cellulaire. Le réseau de communication numérique 19 est par exemple un réseau d'un opérateur de télécommunication. Sur la figure 1, on a représenté symboliquement que le serveur de partage d'image 1, le serveur de stockage d'image 13 et le cadre photo connecté 8 appartiennent à un même réseau privé virtuel 12, ce qui signifie que leur communication transite par des tunnels 20. Les tunnels 20 sont des canaux de communication de machine à machine cryptés afin d'assurer la confidentialité et la sécurité des communications entre les éléments du réseau privé virtuel 12. Par exemple, ce cryptage est réalisé par l'utilisation de clefs publiques et privées.

De préférence, le réseau privé virtuel 12 est implémenté par des adresses IP statiques et toutes les communications dans le réseau privé virtuel 12 sont mises en oeuvre sur une pile protocolaire TCP/IP ou HTTP/TCP/IP. Une adresse IP statique est une adresse IP unique et fixe dans le temps et dans l'espace. Notamment, le serveur de partage d'image 1 ainsi que le serveur de stockage d'image 13 disposent chacun d'une adresse IP statique privée, et le cadre photo connecté 8 dispose également d'une adresse IP statique privée. Ainsi, avantageusement l'adresse IP du cadre photo connecté 8 reste la même quel que soit l'emplacement du cadre photo connecté 8 dans le monde à tout moment, et notamment quel que soit l'opérateur téléphonique gérant le réseau d'accès radio cellulaire par lequel le cadre est connecté. Préférentiellement, l'adresse IP statique privée est associée de manière unique à une carte SIM M2M. Lors de la procédure de connexion du dispositif d'affichage au réseau d'accès radio cellulaire, le réseau d'accès radio cellulaire est configuré pour attribuer l'adresse IP statique privée en fonction du numéro d'abonné IMSI contenu dans la mémoire d'une carte SIM M2M.

Les tunnels utilisent une technologie de cryptographie avec un système de clefs publiques et de clefs privées. Par exemple, la technologie utilisée est de type SSL et IPsec. Le réseau privé virtuel 12, à savoir les tunnels 20 cryptés, permet de relier les éléments de réseau comme s'ils appartenaient à un unique réseau dédié.

Afin d'afficher une nouvelle image, par exemple une photo numérique, sur le cadre photo connecté 8, un dispositif source 7 envoie une requête d'affichage d'image 100 au serveur de partage d'image 1.

La requête d'affichage d'image 100 est reçue par l'intermédiaire d'une interface récepteur 2 du serveur de partage d'image 1.

Le serveur de partage d'image 1 comporte plusieurs modules de traitement de données afin de permettre l'affichage de la nouvelle image sur le cadre photo connecté 8.

Le serveur de partage d'image 1 comporte notamment un module de mise à disposition d'images 4 apte à transmettre à un dispositif d'affichage cible un message d'information 103 comportant une adresse de stockage de l'image.

Le serveur de partage d'image 1 comporte également un module de stockage de données 3 dans lequel est stocké un répertoire de dispositifs d'affichage. Le répertoire de dispositifs d'affichages contient une table d'enregistrement dans laquelle sont enregistrés par exemple des adresses IP statiques de cadres photo connectés et des codes IMEI.

Pour les abonnés expéditeurs, chaque cadre photo connecté est connu par son adresse d'affichage. Les adresses d'affichage sont communiquées aux abonnés expéditeurs. Le répertoire de dispositifs d'affichages comporte des moyens pour associer l'adresse d'affichage du cadre photo connecté à l'adresse IP statique du cadre photo connecté.

Un exemple de répertoire de dispositifs d'affichage est représenté par le tableau 1 ci-dessous :

Tableau 1 Exemple de répertoire de dispositif d'affichage

Dans un mode de réalisation, l'adresse d'affichage est un encodage du code IMEI par une fonction d'encodage réversible prédéfinie. Dans ce cas, la colonne « adresse d'affichage » n'est pas nécessaire dans le répertoire de dispositifs d'affichage.

Par exemple, le cadre photo connecté dont l'adresse d'affichage est ABCD- 1234-56 est le cadre photo connecté 8 représenté dans le réseau de communication de la figure 1. Le serveur de partage d'image 1 comporte également un module de gestion de compte d'abonnés expéditeurs 15, un module de traitement d'image 21 et un module de gestion de réponses 16 dont les fonctionnalités seront décrite ultérieurement.

Le serveur de partage d'image 1 communique avec le cadre photo connecté 8 et avec le serveur de stockage d'image 13 sur le réseau privé virtuel 12 par l'intermédiaire d'une interface de communication IP 5.

Le serveur de stockage d'image 13 comporte un module de stockage d'images 6 dans lequel sont stockées des images à des adresses définies. Par exemple ces adresses sont des URL. Un module de traitement de stockage 11 du serveur de stockage d'image 13 communique par un tunnel 20 avec le serveur de partage d'image 1 afin de stocker une image transmise par le serveur de partage d'image 1. Ce tunnel n'est pas nécessaire si les deux serveurs 1 et 13 sont réunis en une seule plateforme. Le module de traitement de stockage 11 peut également transmettre une image stockée dans le module de stockage d'images 6 au cadre photo connecté 8.

Le cadre photo connecté 8 est adressable par son adresse IP statique, qui est associée par le réseau d'accès radio cellulaire au numéro d'abonné IMSI contenu dans la mémoire non-volatile d'une carte SIM 18 présente dans un module de communication cellulaire 17.

Le cadre photo connecté 8 comporte un module de communication cellulaire 17 qui permet la communication du cadre photo connecté 8 dans le réseau privé virtuel 12 via un réseau d'accès radio cellulaire. Le cadre photo connecté 8 est équipé d'un module de chargement d'image

10 pour télécharger une image, d'un module de stockage d'image 9 pour stocker l'image et d'un écran 14 pour afficher les images stockées dans le module de stockage d'image 9.

A présent, un diagramme d'appel pouvant être mis en oeuvre dans le système de partage d'image de la figure 1 pour afficher une nouvelle image sur le cadre photo connecté 8 va être décrit en référence à la figure 2.

Le dispositif source 7 envoie une requête d'affichage d'image 100 au serveur de partage d'image 1.

La requête d'affichage d'image 100 peut être envoyée à destination du serveur de partage d'images 1 suivant différents protocoles, par exemple par un protocole HTTPS ou SMTP.

La requête d'affichage d'image 100 comporte l'adresse d'affichage du cadre photo connecté 8, par exemple ABCD-1234-56, et une nouvelle image destinée à être transmise et affichée, par exemple l'image représentée sur la figure 4.

Le serveur de partage d'image 1 reçoit la requête d'affichage d'image 100 et la traite dans son module de mise à disposition d'image 4 par une étape de traitement de requête d'affichage 110 dans laquelle l'adresse IP statique associée au cadre photo connecté 8 dans le répertoire de dispositifs d'affichage d'image est retrouvée à partir de l'adresse d'affichage, par exemple ABCD-1234-56. Optionnellement, une deuxième étape de traitement de requête d'affichage 111 et une troisième étape de traitement de requête d'affichage 112 qui seront décrites ultérieurement peuvent être effectuées.

Ensuite, le serveur de partage d'image 1 envoie au serveur de stockage d'image 13, une requête de stockage 101 comportant la nouvelle image.

A l'étape 113, le serveur de stockage d'image 13 stocke la nouvelle image sur réception de la requête 101.

Le serveur de stockage d'image 13 envoie ensuite un message de réception 102 comportant une adresse de stockage de la nouvelle image dans le serveur de stockage d'image 13 au serveur de partage d'image 1. L'adresse de stockage de la nouvelle image est générée par le serveur de stockage d'image 13.

Le serveur de partage d'image 1 transmet alors, par un tunnel 20, un message d'information 103 à l'adresse IP statique du cadre photo connecté 8 préalablement retrouvée dans le répertoire de dispositifs d'affichage. Le message d'information 103 comporte l'adresse de stockage de la nouvelle image, préférentiellement une URL. Le message d'information 103 peut en outre comporter des informations contextuelles telles qu'une légende associée à la nouvelle image, une date et un identifiant de l'abonné expéditeur envoyant la nouvelle image à partir du dispositif source 7. L'abonné expéditeur peut réaliser cet envoi via un compte d'abonné qui sera décrit plus bas.

A réception du message d'information 103, le cadre photo connecté 8 télécharge la nouvelle image, comme représenté par le chiffre de référence 105, en envoyant une requête 104 de téléchargement adressée à l'adresse de stockage de la nouvelle image. Dès que la nouvelle image est téléchargée, elle est stockée sur le cadre photo connecté 8.

Différentes opérations peuvent être prévues dans le cadre photo connecté 8 après que la nouvelle image ait été reçue. De préférence, la nouvelle image est immédiatement affichée à l'écran 14. D'autres opérations peuvent être prévues. Par exemple, ces opérations peuvent comprendre l'affichage d'un diaporama des images stockées dans le cadre photo connecté 8, ou l'affichage d'une mosaïque d'au moins une partie des images stockées.

Comme illustré précédemment, le répertoire de dispositifs d'affichage comporte un enregistrement comportant un identifiant de cadre photo connecté et l'adresse IP statique associée au cadre photo connecté. Dans une réalisation préférée du serveur de partage d'image 1, l'identifiant du cadre photo connecté est un encodage de l'adresse d'affichage. Par exemple, la fonction d'encodage utilisée peut être une fonction mathématique bijective.

Dans ce cas, le serveur de partage d'image 1 peut retrouver l'adresse IP statique à partir de l'adresse d'affichage reçue en exécutant la deuxième étape de traitement de requête d'affichage 111 qui est représentée en sous-étapes à la figure 3.

Le serveur de partage d'image 1 comporte un module de décodage configuré pour mettre en œuvre ces sous-étapes. La fonction de décodage correspondant à la fonction d'encodage est enregistrée dans le module de décodage. Dans le cas où la fonction d'encodage est une fonction bijective, alors la fonction de décodage est l'inverse de la fonction d'encodage.

Dans la sous-étape 114, le module de décodage reçoit l'adresse d'affichage portée par la requête 100.

- Dans la sous-étape 115, le module de décodage applique la fonction de décodage à l'adresse d'affichage afin de retrouver l'identifiant du cadre photo connecté,

Dans la sous-étape 116, le module de décodage détermine l'adresse IP statique à partir de l'identifiant du cadre photo connecté Dans un exemple, l'identifiant du dispositif d'affichage est un code IMEI, comme représenté sur le tableau 1.

Les codes IMEI peuvent être des numéros de série de puces GSM de communication de dispositif d'affichage qui se succèdent séquentiellement, par exemple dans le cas où les puces GSM de communication de dispositif d'affichage sont commandés en série pour la fabrication des dispositifs d'affichage en usine. Aussi, une personne mal intentionnée disposant d'un code IMEI d'un dispositif d'affichage pourrait deviner les codes IMEI d'autres dispositifs d'affichage enregistrés sur le serveur de partage d'image 1.

Quand on utilise la fonction d'encodage, on ne donne à l'utilisateur que l'adresse d'affichage qui peut être communiquée sur toute forme de support, physique ou numérique. Grâce à la fonction d'encodage, les adresses d'affichages correspondant aux codes IMEI successifs ne se succèdent pas séquentiellement, comme représenté sur le tableau 1. Ainsi, on écarte le risque qu'une personne mal intentionnée ne puisse deviner l'adresse d'affichage d'un autre dispositif d'affichage.

Dans un exemple, pour la fabrication en usine des cadres photos connectés ou autres dispositifs d'affichage, une imprimante est directement programmée avec une fonction d'encodage afin d'imprimer l'adresse d'affichage sur le manuel utilisateur d'un dispositif d'affichage. Un exemple de cette impression est représenté sur la figure 9. L'adresse d'affichage représentée est la chaîne de caractères ABCD-1234-56. Les termes en français « code d'association » au-dessus de l'adresse d'affichage permettent à un lecteur d'identifier que la chaîne de caractères ABCD-1234-56 est une adresse d'affichage. Avantageusement pour améliorer l'ergonomie, en particulier à destination des personnes âgées, l'adresse d'affichage est une chaîne de caractère ne présentant pas de caractères ambigus : pas de 0, O, L, 1. L'adresse d'affichage peut également être contenue dans un QR code ou un code barre.

Dans un mode de réalisation perfectionné, le serveur de partage d'image 1 comporte également un module de traitement d'image 21 et la troisième étape de traitement de requête d'affichage 112, qui est une étape de traitement d'image, est mise en œuvre.

Le module de traitement d'image 21 comporte des fonctionnalités de traitement d'image afin de générer une image retraitée à partir d'une image envoyée par un dispositif source 7. L'image envoyée au serveur de stockage d'image 13 suite à ce traitement d'image est l'image retraitée. Le traitement d'image peut comprendre des fonctionnalités de redimensionnement, de filtre, de compression etc. Notamment, le module de traitement d'image 21 offre une fonctionnalité de redimensionnement automatique de l'image à la forme de l'écran 14. Par exemple, cette fonctionnalité de redimensionnement automatique peut être paramétrée de sorte à ajouter des bandes floues de part et d'autre des bords d'une image dont les dimensions ne correspondent pas à l'écran du dispositif d'affichage connecté.

Les figures 4 à 6 représentent cette dernière fonctionnalité. La figure 4 représente une nouvelle image envoyée par un dispositif source 7 à destination du cadre photo connecté 8. Par exemple, la nouvelle image est une photo numérique prise au format portrait par une caméra embarquée dans le dispositif source 7, le dispositif source 7 pouvant être un smartphone. Le cadre photo connecté 8 est prévu pour être utilisé au format paysage, comme représenté sur la figure 5. Aussi, des portions de la nouvelle image sont dupliquées et floutées, puis ajoutées sous forme de bandes latérales de part et d'autre de la nouvelle image de sorte à générer une image retraitée au format de l'écran 14. Le résultat de ce traitement est représenté sur la figure 6.

Cette fonctionnalité de redimensionnement peut être mise en œuvre d'autres manières, par exemple pour ajouter des bandes floues supérieure et/ou inférieure à une nouvelle image au format panoramique à adapter au cadre photo connecté utilisé au format paysage. Cette fonctionnalité est également adaptable pour une utilisation d'un cadre photo connecté au format portrait pour redimensionner une nouvelle image au format paysage. Si l'écran 14 du cadre présente une forme carrée, cette fonctionnalité est adaptable pour ajouter des bandes floues latérales à une nouvelle image au format portrait et pour ajouter des bandes floues supérieure et/ou inférieure à une nouvelle image au format paysage.

Le cadre photo connecté 8 n'est pas toujours en service. Notamment, le cadre photo connecté 8 peut être paramétré pour se mettre en veille le soir, et se rallumer le matin, par exemple par l'utilisation d'un module d'activation connecté à une horloge. Le cadre photo connecté 8 peut aussi comporter un interrupteur marche/arrêt.

La figure 7 est un diagramme d'appel illustrant le cas où le serveur de partage d'image 1 a envoyé le message d'information 103 au cadre photo connecté 8 lorsque le cadre photo connecté 8 était éteint ou en veille. Le serveur de partage d'image 1 n'a alors pas reçu d'accusé de réception suite à son message d'information 103 via la pile TCP/IP. La couche TCP du serveur de partage d'image 1 a envoyé un nombre paramétré de tentatives RETRY espacées chacune d'une durée paramétrée puis a émis un message d'échec. Suite à cette procédure, le serveur de partage d'image 1 a stocké en attente le message d'information 103, comme représenté par l'étape de stockage en attente 214.

Lorsque le cadre photo connecté 8 sort de sa veille ou est allumé, il envoie un message de réveil 106 pour le signaler au serveur de partage d'image 1, ce qui initie un nouvel envoi du message d'information 103 qui était en attente, puis le téléchargement de la nouvelle image comme décrit précédemment.

Pour constituer le répertoire de dispositifs d'affichage stocké dans le serveur de partage d'image 1, plusieurs procédures peuvent être utilisées, notamment lors de la première utilisation du cadre photo connecté. Une première connexion d'un cadre photo connecté 8 au serveur de partage d'image 1 est représentée sur la figure 8. Lors de la première utilisation du cadre photo connecté 8, le cadre photo connecté 8 est paramétré de sorte à envoyer une requête d'enregistrement 107. Le serveur de partage d'image 1 traite le contenu de cette requête d'enregistrement 107 lors d'une étape d'enregistrement 213. La requête d'enregistrement 107 peut comporter le code IMEI ou un autre identifiant du cadre photo connecté 8 et l'adresse IP statique associée au numéro IMSI stocké dans la carte SIM.

Les requêtes d'enregistrement 107 de chaque cadre photo connecté permettent ainsi de constituer le répertoire de dispositifs d'affichage. Pour l'abonné expéditeur utilisant le dispositif source 7, il existe une interface utilisateur permettant de générer la requête d'affichage d'image 100. L'interface utilisateur peut être supportée par différents moyens. Par exemple, l'interface utilisateur peut être une page web supportée par le serveur de partage d'image 1. L'interface utilisateur peut également être supportée par une application dédiée installée sur le dispositif source 7. Le navigateur du dispositif source 7 est configuré pour transférer sur le serveur de partage d'images 1 l'image sélectionnée dans une mémoire du dispositif source 7 via la requête d'affichage d'image 100.

Par exemple, l'interface utilisateur peut comporter un formulaire comportant un champ de saisie configuré pour recevoir une adresse d'affichage et un champ de saisie configuré pour recevoir un chemin d'accès à un fichier afin que l'abonné expéditeur puisse sélectionner un cadre photo connecté en entrant son adresse d'affichage et sélectionner une nouvelle image à afficher sur le cadre photo connecté. L'interface utilisateur peut également comporter des fonctionnalités de modification de la nouvelle image avant l'envoi par l'abonné expéditeur.

Par exemple, l'interface utilisateur peut comporter un formulaire comportant un ou des champs configurés pour recevoir des instructions de modification d'une image. De telles instructions peuvent être des instructions de zoom, d'application de filtre, de recadrage d'image, etc.

L'interface utilisateur peut également comporter des fonctionnalités de gestion personnelle de compte d'abonné.

Par exemple, l'interface utilisateur peut comporter un formulaire comportant un ou des champs configurés pour recevoir des informations de compte d'abonné et un répertoire d'adresses d'affichages.

En effet, par mesure d'ergonomie, un abonné expéditeur peut créer un carnet d'adresse de cadres photo connectés associé à son compte abonné.

Pour cela, les fonctionnalités du module de gestion de compte d'abonnés expéditeurs 15 du serveur de partage d'image 1 comportent notamment la création de compte d'abonné et l'enregistrement d'adresse(s) d'affichage en association avec le compte d'abonné dans un répertoire de compte d'abonnés expéditeurs.

Un exemple de répertoire de compte d'abonnés expéditeurs est représenté par le tableau 2 ci-dessous :

Tableau 2 Exemple de répertoire de comptes abonnés expéditeurs

Préférentiellement, un abonné expéditeur peut entrer choisir n'importe quelle chaîne de caractères en tant que nom personnalisé du cadre photo connecté. Par exemple, la chaîne de caractères suivante : « Bonne-Maman », est associée à l'adresse d'affichage EFGH-7891-23 sur le compte d'abonné de Pierre, qui est le petit fils de la propriétaire du cadre photo connecté associée à l'adresse d'affichage EFGH-7891-23. La chaîne de caractères suivante : « Maman » est associée à la même adresse d'affichage EFGH-7891-23, mais sur le compte d'abonné de Paul, qui est le petit-fils de la propriétaire du cadre photo connecté associée à l'adresse d'affichage EFGH-7891-23. Le répertoire de compte d'abonnés expéditeurs peut être constitué comme décrit ci-dessous.

Un utilisateur destinataire propriétaire d'un cadre photo connecté communique des informations d'accès de son cadre photo connecté à une personne qui souhaite envoyer des photos. Par exemple, cette personne est celle qui a offert le cadre photo connecté à l'utilisateur destinataire.

Les informations d'accès d'un cadre photo connecté comportent l'adresse d'affichage du cadre photo connecté. Les informations d'accès d'un cadre photo connecté peuvent en outre comporter des adresses pour accéder à un portail web de téléchargement d'une application et/ou à une page web permettant l'accès à l'interface utilisateur décrite précédemment. En référence à la figure 9, un exemple des informations d'accès du cadre photo connecté 8 accessibles depuis son manuel utilisateur est représenté.

Les informations d'accès comportent un QR code et une adresse URL par exemple : www.familink.fr, le QR code et l'adresse URL renvoyant vers le même portail web afin que la personne qui souhaite envoyer des photos puisse accéder à l'interface utilisateur. Avantageusement, si le dispositif source 7 dispose d'une caméra embarquée, le dispositif source 7 peut scanner le QR-code afin d'accéder au portail web.

Cette personne peut alors créer un compte d'abonné. Elle est invitée pour cela à choisir son identifiant d'abonné, par exemple « Pierre », à entrer une ou plusieurs adresse(s) d'affichage, par exemple « ABCD-1234-56 » et « EFGH-7891- 23 », et à choisir un nom personnalisé pour chaque cadre photo connecté, par exemple « Papa » et « Bonne-Maman ».

Ainsi, plusieurs cadres photos connectés peuvent être associés à un même compte d'abonné, et plusieurs abonnés expéditeurs peuvent envoyer des images sur un même cadre photo connecté.

En référence à la figure 10, le dispositif source 7 appartenant à Pierre et le dispositif source 70 appartenant à Paul sont représentés en communication avec le cadre photo connecté 8 dont l'adresse d'affichage est « ABCD-1234-56 » et le cadre photo connecté 81 dont l'adresse d'affichage est « EFGH-7891-23 ».

La requête d'affichage d'image 100 envoyée par le dispositif source 7 peut comporter deux adresses d'affichages pour une même image. Pour cela, l'abonné expéditeur sélectionne plusieurs adresses d'affichage dans le carnet d'adresse de son compte d'abonné, via l'interface utilisateur. Comme représenté par les flèches en trait plein, le dispositif source 7 envoie la même photo numérique aux deux cadres photo connecté 8 et 81. Comme représenté par les flèches en trait pointillé, le dispositif source 70 adresse, lui, une image au cadre photo connecté 8.

Bien qu'il ne soit représenté que trois cadres photo connectés 8, 81 et 82 dans le réseau privé virtuel 12, une flotte de cadres photo connectés d'un nombre quelconque peut être prévue. Bien que la communication entre le dispositif source 7 et le cadre photo connecté 8 ou autre dispositif d'affichage soit essentiellement asymétrique, le cadre photo connecté 8 ou autre dispositif d'affichage peut comporter une fonctionnalité d'envoi de réponse via un module de gestion de réponses 16 du serveur de partage d'image 1.

Les fonctionnalités du module de gestion de réponses 16 du serveur de partage d'image 1 comportent notamment la possibilité, pour l'utilisateur du cadre photo connecté, d'envoyer une réponse à l'abonné expéditeur après la réception d'une nouvelle image. Cette réponse peut être déclenchée par une action de l'utilisateur destinataire. Par exemple, cette action peut être une pression sur un bouton, par exemple par un bouton via un écran tactile. Dans un exemple, le bouton est un bouton paramétré pour, en réponse à une pression, envoyer une notification au dispositif source 7 via l'application, ou un message électronique ou courriel aux adresses de contact renseignées dans le compte abonné. Le contenu de cette notification et/ou de ce message électronique peut être préenregistré par mesure d'ergonomie, afin de minimiser les actions à accomplir de la part de l'utilisateur destinataire.

Par exemple, ce contenu est un remerciement, une mention « j'aime », ou une demande de commande de version imprimée de la nouvelle image reçue. Le contenu de cette notification et/ou de ce message électronique peut être également modifié par l'utilisateur destinataire, par exemple via un clavier, par exemple un clavier tactile.

La figure 11 illustre la transmission l'un message de réponse 108 via le réseau de communication de la figure 1. Le cadre photo connecté 8 subit une des actions de l'utilisateur décrites ci-dessus, ce qui initie l'envoi du message de réponse 108. Le message de réponse 108 comporte un identifiant de la nouvelle image reçue et/ou un identifiant de l'abonné expéditeur à l'origine de l'envoi de cette nouvelle image reçue.

Le serveur de partage d'image 1 retrouve, lors d'une étape de recherche d'adresse d'abonné 215, des informations de contact de l'abonné expéditeur à l'origine de l'envoi de cette nouvelle image reçue. Ces informations de contact sont enregistrées dans répertoire de comptes abonnés expéditeurs tel qu'illustré par le tableau 2. Ces informations de contact peuvent être retrouvées à partir de l'identifiant de la nouvelle image reçue ou de l'identifiant de l'abonné expéditeur. Par exemple, ces informations de contact peuvent comporter une adresse du dispositif source, une adresse de courrier électronique, un numéro de téléphone et un identifiant d'abonné expéditeur.

Le serveur de partage d'image 1 adresse alors cette notification et/ou de ce message électronique 109 sur le dispositif source 7 s'il dispose de son adresse dans répertoire de comptes abonnés expéditeurs.

Bien que l'invention ait été décrite en liaison avec plusieurs modes de réalisation particuliers, il est bien évident qu'elle n'y est nullement limitée et qu'elle comprend tous les équivalents techniques des moyens décrits ainsi que leurs combinaisons si celles-ci entrent dans le cadre de l'invention.

Notamment, bien que l'invention ait été décrite en liaison avec des images fixes, le serveur de partage d'image, le serveur de stockage d'image et le cadre photo connecté pourraient aussi être utilisées pour partager des vidéos.

Certains des éléments représentés, notamment les serveurs de partage et de stockage d'image et les différents modules, peuvent être réalisés sous différentes formes, de manière unitaire ou distribuée, au moyen de composants matériels et/ou logiciels. Des composants matériels utilisables sont les circuits intégrés spécifiques ASIC, les réseaux logiques programmables FPGA ou les microprocesseurs. Des composants logiciels peuvent être écrits dans différents langages de programmation, par exemple C, C++, Java ou VHDL. Cette liste n'est pas exhaustive.

L'usage du verbe « comporter », « comprendre » ou « inclure » et de ses formes conjuguées n'exclut pas la présence d'autres éléments ou d'autres étapes que ceux énoncés dans une revendication. L'usage de l'article indéfini « un » ou « une » pour un élément ou une étape n'exclut pas, sauf mention contraire, la présence d'une pluralité de tels éléments ou étapes. Dans les revendications, tout signe de référence entre parenthèses ne saurait être interprété comme une limitation de la revendication.