Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
DISC BRAKE PAD GUIDEWAY AND DISC BRAKE EQUIPPED WITH SUCH A GUIDEWAY
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2013/087862
Kind Code:
A9
Abstract:
Guideway for a motor vehicle disc brake which comprises at least one brake pad (5) which is slidably mounted in at least one guideway (7) with respect to a brake disc (8) along an axially oriented axis of sliding and comprises at least one brake pad application element (4) which is able to act axially; of the type in which the guideway (7), which is fixed to a fixed carrier (3) comprising an elastically deformable leg (10) and a guide face (11) comprising a contact zone, the brake pad (5) exerting a constant elastic force F and comprising elastic damping means on all the face of the guideway likely to be in contact with the carrier and made from a sheet metal covered with said damping means on just one of its faces, characterized in that the damping face comprises zones of contact with the carrier (3) and the guideway (7) and in that said guideway comprises an elastic leg (10) in contact with the pad (5) and has a bent-over portion (11) so that the face comprising the damping means (13) is opposite to a zone for pressing against the pad (5).

Inventors:
MAHOUDEAUX ROGER (FR)
Application Number:
EP2012/075592
Publication Date:
May 26, 2016
Filing Date:
December 14, 2012
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
BOSCH GMBH ROBERT (DE)
MAHOUDEAUX ROGER (FR)
International Classes:
F16D65/097; F16D55/226
Attorney, Agent or Firm:
ROBERT BOSCH GMBH (DE)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS 1.Glissière pour frein à disque glissière du type défini par un corps à section en forme de U sensiblement rectangulaire pour se placer dans le logement et se poursuivant par, une surface d'appui avant venant contre la surface avant d'un plot et portant deux languettes (14) et (14 b) pour former des butées latérales venant de part et d'autre du plot, et un ressort amortisseur (10) formé par une aile en épingle à cheveux revenant vers l'avant pour s'appuyer élastiquement contre le côté du patin (5) au-dessus de l'oreille (9), et par une surface d'appui avant intérieure venant contre la surface intérieure du bras et recevant la face du patin sous l'oreille, le corps ayant une surface radiale extérieure venant contre la surface supérieure du logement, suivi d'un fond (16) venant contre le fond du logement et une surface radiale intérieure munie d'une languette (15) de verrouillage pour s'appuyer et s'accrocher contre la surface inférieur du logement, comportant une aile

élastiquement déformable (10) et une face de guidage (11) comportant une zone de contact avec le patin (5) de frein exerçant un effort élastique (F) constant et comportant des moyens d'amortissements élastiques (13) sur toutes la face de la glissière susceptible d'être en contacte avec la chape (3) et réalisé dans une tôle recouverte du dit moyen d'amortissement sur une seule de ses faces caractérisé en ce que la face amortissante comporte des zones contacte avec la chape (3) et la glissière (7) et que la dite glissière comporte l'aile élastique (10) en contact avec le patin et possède un repli (11) de manière a ce que face comportant les moyens d'amortissement (13) soit opposé a une zone d'appui sur le patin (5).

2. Glissière pour frein à disque selon la revendication 1, caractérisé en ce que les moyens d'amortissements élastiques sont avantageusement réalisés en matière élastomère.

3. Glissière pour frein à disque selon la revendication 1 caractérisé en ce que les moyens d'amortissements élastiques sont avantageusement réalisés en matière élastomère d'épaisseur comprise entre 0.3mm et 1 mm. 4. Glissière pour frein à disque glissière Frein à selon les revendications 1 et

FEUILLE MODI FI EE (REGLE 91 ) ISA/EP 2 caractérisé en ce que le repli (11) formant la zone de contact de l'aile élastique ( 0) de la glissière (7) possède une forme arrondie pour l'amélioration des frottements entre !e patin et la dite aile cette forme arrondie ( 1) possédant avantageusement un rayon compris entre 0.5mm et 5mm et de manière encore plus avantageuse un rayon compris entre 1mm et 5mm.

5. Glissière pour frein à disque (1) selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que la partie métallique de la glissière est réalisée de manière préférentielle dans une tôle d'acier inox d'épaisseur compris entre 0.3mm et 1 mm.

6. Glissière pour frein à disque glissière Frein à selon la revendication 1 , caractérisé en ce que elle est composée d'au moins deux matières dont une métallique et est composée de trois couches (21), (22), (23) dont la matière métallique ce trouve au milieu entre les couches (22) et (23).

7. Frein à disque (1) munie d'au moins une glissière selon les revendications 1 à 7, caractérisé en ce que la face amortissante de la glissière comporte des zones contacte avec la chape (3) et la glissière et que la dite glissière comporte une aile élastique (10) en contact avec le patin et possède un repli (11) de manière a ce que face comportant les moyens d'amortissement (13) soit opposé a une zone d'appui sur le patin (5).

FEUILLE MODI FI EE (REGLE 91 ) ISA/EP

Description:
Glissière de patin de frein disque et frein disque équipé d'une tel glissière.

Domaine de l'invention.

L'invention concerne une glissière formée par une tôle pliée et un ressort issue de cette glissière pour un frein à disque de véhicule automobile qui comporte au moins un patin de frein qui est monté coulissant axialement dans une chape et les freins à disque équipés d'une glissière.

Etat de la technique.

Dans un véhicule équipé de freins à disques, chaque roue à freiner comporte un disque de frein solidaire de la roue et des patins de frein solidaires du châssis du véhicule qui viennent par friction freiner le disque. Le frein comporte un étrier avec une chape ayant de chaque côté du disque de frein une branche en U portant un patin de frein et chaque patin est mobile perpendiculairement au plan du disque, guidé par ses deux extrémités (oreilles) dans des logements des bras de la chape.

Lors d'un freinage, les patins sont entraînés selon la direction tangentielle au disque et les oreilles viennent buter, parfois brutalement, contre le fond de leur logement de guidage provoquant un bruit appelé « klonk » ou claquement. Pour amortir le choc des oreilles dans leur logement et ainsi atténuer le bruit, il est prévu, une glissière entre chaque oreille et son logement et l'amortissement est obtenu par la déformation d'un ressort formé par une aile de la glissière dont la forme est adaptée à la force exercée par le patin de frein lors de son déplacement tangentiel.

Il existe des frein à disque de véhicule automobile qui comporte au moins un patin de frein qui est monté coulissant par rapport à un disque de frein selon un axe de coulissement d'orientation axiale dans au moins une glissière entre une position avant de freinage dans laquelle une face de friction du patin de frein ou plaquette de frein est susceptible d'être serrée contre une face du disque et une position arrière de repos dans laquelle la face de friction du patin de frein est éloignée de la face du disque. Un étrier qui comporte au moins un élément de serrage du patin de frein qui est susceptible de solliciter axialement le patin de frein vers sa position de freinage; dans lequel la glissière qui est fixée à une chape fixe et comporte une aile déformable élastiquement, comportant une face de guidage et une zone de contact avec le patin de frein exerçant un effort élastique constant. II est connu de proposer des freins à disque du type de celui décrit précédemment, dans lesquels chaque glissière est réalisée tôle plié formant également un ressort à lame qui est fixé à la chape d'un étrier associé, donc ces glissières combinent aussi une fonction ressort. Ces freins à disque sont plus silencieux que les freins conventionnels. En effet, les glissières et les ressorts à lames généralement réalisées en tôle d'inox sont destinées à réduire les vibrations qui existent entre le patin de frein et la chape en permettant une certaine liberté de déplacement du patin de frein par rapport à la chape et en permettant aussi de réduire le coefficient friction entre le patin et la chape par des état de surface amélioré. Les patins de frein sont généralement montés coulissants librement dans les glissières associées. La maîtrise des coefficients de friction et des efforts appliqués par le ressort à lame sur le patin permettent également de maîtrisé les efforts de coulissement et le guidage du patin et de pouvoir gérer la caractéristique du frein a disque en matière de couple résiduel et d'absorption

Ainsi, ils sont sollicités contre le disque par un élément de serrage de rétrier et ils sont repoussés en sens inverse vers leur position de repos par le frottement du disque lorsque l'élément de serrage est revenu dans sa position de repos. Un exemple de ces glissières parmi d'autres est divulgué dans le document WO 2001/031223 A1 .

Cependant, il arrive que le patin frottant contre le disque entre en vibration ce qui produit un bruit désagréable et ça malgré l'effet ressort de la glissière.

But de l'invention.

La présente invention a pour but de d'offrir une glissière économique capable d'offrir des capacités d'amortissements augmentées afin de réduire les bruits dues aux vibrations tous en garantissant un bon coulissement du patin et un frein à disque équipé de tels glissières.

Exposé et avantages de l'invention. A cet effet, l'invention concerne une glissière du type défini par un corps à section en forme de U sensiblement rectangulaire pour se placer dans un logement et se poursuivant par, une surface d'appui avant venant contre la surface avant d'un plot et portant deux languettes pour former des butées latérales venant de part et d'autre du plot, et un ressort amortisseur formé par une aile en épingle à cheveux revenant vers l'avant pour s'appuyer élastiquement contre le côté d'un patin au-dessus d'une oreille, et par une surface d'appui avant intérieure venant contre une surface intérieure du bras et recevant une face du patin sous l'oreille, le corps ayant une surface radiale extérieure venant contre une surface supérieure du logement, suivi d'un fond venant contre le fond du logement et une surface radiale intérieure munie d'une languette de verrouillage pour s'appuyer et s'accrocher contre une surface inférieur du logement.

L'organe de guidage selon l'invention est parfaitement fixé au bras de la chape à la fois par son maintien sur le plot et son accrochage par la languette de verrouillage dans le logement du bras. La forme en U du corps de l'organe de guidage offre un bon contact de guidage au ressort auxiliaire ou ressort radial équipant chaque oreille du patin et favorisant non seulement la sensibilité du mouvement de freinage, mais surtout le dégagement du patin par rapport à la surface du disque à la fin du freinage pour éviter tout contact résiduel, source de pertes par frottement.

Pour résoudre ce problème, l'invention a pour objet une glissière pour frein à disque du type décrit précédemment, comportant des moyens d'amortissements élastiques sur toutes la face de la glissière susceptible d'être en contacte avec une chape et réalisée dans une tôle recouverte du dit moyen d'amortissement sur une seule de ses faces caractérisé en ce que la face amortissante comporte des zones contactes avec la chape et la glissière et que la dite glissière comporte une aile élastique en contact avec le patin et possède un repli de manière a ce que face amortissante soit opposé a une zone d'appui sur le patin. Ce repli sur l'aile élastique permet à la matière servant de moyen amortissant de ne pas ce retrouver en contacte avec le patin et donc que le coefficient de friction entre le patin et la glissière soit sensiblement égal sur toute les zones de contactes entre le patin et la glissière, les coefficients de friction patin/matière amortissante étant généralement supérieur aux coefficients de friction patin/tôle d'inox. Selon d'autres caractéristiques de l'invention :

La zone de contact de l'aile élastique de la glissière possède une forme arrondie pour l'amélioration des frottements entre le patin et la dite aile.

Cette forme arrondie possédant avantageusement un rayon compris entre 0.5mm et 15mm et de manière encore plus avantageuse un rayon compris entre 1 mm et 5mm.

Les moyens d'amortissements élastiques sont avantageusement réalisés en matière élastomère.

Les moyens d'amortissements élastiques sont avantageusement réalisés en matière élastomère d'épaisseur comprise entre 0.3mm et 1 mm.

Une autre caractéristique avantageuse, est que la glissière est réalisée de manière préférentielle dans une tôle d'acier inox

Une autre caractéristique avantageuse, est que la partie métallique de la glissière est réalisée de manière préférentielle dans une tôle d'acier inox d'épaisseur compris entre 0.3mm et 1 mm.

Une autre caractéristique avantageuse, est que la glissière est fixée à la chape fixe par des moyens de fixation élastique par emboîtement de formes complémentaires et deux ailes situées de part et d'autre de lame élastique. Ces moyens assurant le positionnement et le maintien de la glissière sur la chape.

L'invention a également pour objet un frein à disque du type décrit précédemment, équipé d'au moins une glissière en contacte avec la chape et réalisé dans une tôle recouverte d'un moyen d'amortissement sur une seule de ses faces caractérisé en ce que la face amortissante de la glissière comporte des zone contacte avec la chape et la glissière et que la dite glissière comporte une aile élastique en contact avec le patin et possède un repli de manière a ce que face amortissante soit opposé a une zone d'appui sur le patin.

D'autres caractéristiques et avantages apparaîtront au cours de la lecture de la description détaillée qui va suivre pour la compréhension de laquelle on se reportera aux dessins annexés parmi lesquels:

La figure 1 est une vue en coupe qui représente un frein à disque selon l'invention.

La figure 2 est une vue en coupe qui représente un frein à disque selon l'invention.

La figure 3 est une vue isométrique de la glissière selon l'invention.

La figure 4 est une vue isométrique de la glissière selon l'invention suivant un autre axe.

La figure 5 est une vue de la glissière selon l'invention

La figure 6 est une vue en coupe suivant AA de la glissière selon l'invention suivant un autre axe

La figure 7 est une vue agrandie de la glissière montrer dans la figure 6 selon l'invention.

La figure 8 est une vue de la glissière selon l'invention et selon un autre moyen de réalisation.

Pour des raisons économiques ces glissières sont fabriquées par découpage et pliage dans des tôles recouvert d'un moyen d'amortissement sur une seule face, formant deux couches. La face où ce trouve ce moyen d'amortissement possède en générale un coefficient de friction plus élevé que la face de la tôle qui n'est pas recouverte. Donc, il est important que toutes les parties de la glissière en contacte avec le patin est le même coefficient de friction pour ne pas créer de mise en biais du patin lors de son coulissement dans la phase de desserrage.

L'invention a pour objet plus particulièrement une glissière pour un frein à disque 1 de véhicule automobile qui comporte au moins un patin 5 de frein qui est monté coulissant dans au moins une glissière 7 par rapport à un disque 8 de frein selon un axe de coulissement d'orientation axiale entre une position avant de freinage dans laquelle une face de friction 6 du patin 5 de frein est susceptible d'être serrée contre une face du disque 8 et une position arrière de repos dans laquelle la face de friction du patin de frein est éloignée de la face du disque. Un étrier 2 qui comporte au moins un élément de serrage 4 du patin 5 de frein qui est susceptible de solliciter axialement le patin de frein vers sa position de freinage; du type dans lequel la glissière 7 qui est fixée à une chape fixe 3.

Cette glissière du type défini par un corps à section en forme de U sensiblement rectangulaire pour se placer dans le logement et se poursuivant par, une surface d'appui avant venant contre une surface avant d'un plot 24 de la chape 3 et portant deux languettes 14 et 14 b pour former des butées latérales venant de part et d'autre du plot, et un ressort amortisseur 10 formé par une aile en épingle à cheveux revenant vers l'avant pour s'appuyer élastiquement contre le côté du patin 5 au-dessus de l'oreille 9, et par une surface d'appui avant intérieure venant contre une surface intérieure du bras et recevant une face du patin sous l'oreille, le corps ayant une surface radiale extérieure venant contre une surface supérieure du logement, suivi d'un fond 16 venant contre un fond du logement et une surface radiale intérieure munie d'une languette 15 de verrouillage pour s'appuyer et s'accrocher contre une surface inférieur du logement.

comportant l'aile élastiquement déformable 10 et un repli servant de face de guidage 1 1 comportant une zone de contact avec le patin 5 de frein exerçant un effort élastique F constant et comportant des moyens d'amortissements élastiques 13 sur toutes la face de la glissière susceptible d'être en contacte avec la chape 3 et réalisé dans une tôle recouverte du dit moyen d'amortissement sur une seule de ses faces caractérisé en ce que la face amortissante comporte des zones contacte avec la chape 3 et la glissière 7 et que la dite glissière comporte l'aile élastique 10 en contact avec le patin et possède un repli 1 1 de manière a ce que face comportant les moyens d'amortissement 13 soit opposé a une zone d'appui sur le patin 5.

Le repli 1 1 formant la zone de contact de l'aile élastique 10 de la glissière 7 possède une forme arrondie pour l'amélioration des frottements entre le patin et la dite aile cette forme arrondie 1 1 possédant avantageusement un rayon de courbure compris entre 0.5mm et 15mm et de manière encore plus avantageuse un rayon compris entre 1 mm et 5mm.

Effectivement ce repli sur l'aile élastique permet à la matière servant de moyen amortissant de ne pas ce retrouver en contacte avec le patin et donc que le coefficient de friction entre le patin et la glissière soit sensiblement égal sur toute les zones de contactes entre le patin et la glissière.

La face amortissante comportant des moyens d'amortissements élastiques qui sont avantageusement réalisés en matière élastomère.

Selon un autre moyen de réalisation, la glissière 20 est réalisée en tôle revêtue découpé et pliée, les couches 22 21 23 pouvant être de matières différentes par exemple polytétrafluoroéthylène / métal / caoutchouc. Cela permet d'ajuster les capacités d'amortissements et de friction de la glissière en fonction des applications sur les véhicules. Effectivement ces glissières on un effet sur les efforts de coulissement du patin et le fait de pouvoir augmenter ou de diminuer le coefficient de friction entre la glissière et le patin permet de réduire le couple résiduel de frein à disque.

La zone de contact 1 1 de l'aile élastique 10 de la glissière 7 possède une forme arrondie pour l'amélioration des frottements entre le patin et la dite aile.

Cette forme arrondie possédant avantageusement un rayon compris entre 0.5mm et 15mm et de manière encore plus avantageuse un rayon compris entre 1 mm et 5mm.

Une autre caractéristique avantageuse, est que la glissière 7 est fixée à la chape fixe 3 par des moyens de fixation élastique 15 par emboîtement de formes complémentaires et deux ailes 14 et 14b situé de part et d'autre de lame élastique 10.

NOMENCLATURE DES ELEMENTS PRINCIPAUX

1 frein a disque

2 étrier

3 chape

4 élément de serrage

5 patin

6 surface de patin

7 glissière

8 disque

9 oreille de patin

10 aile déformable /ressort

11 face de guidage

12 ressort d'oreille de patin t

13 moyen d'amortissement

14 languette de fixation

14b languette de fixation

15 languette moyens de fixation élastique

16 face de fond de glissière

17 face latérale de glissière

18 face latérale de glissière

19 face de contacte glissière patin

20 glissière selon un autre moyen de réalisation

21 couche métallique

22 couche matière

23 couche matière

24 plot de chape