Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
DISPENSER FOR TOILET SEAT COVER SHEETS
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/1997/020489
Kind Code:
A1
Abstract:
An apparatus using a novel device for dispensing special toilet seat cover sheets is disclosed. The apparatus is manually operated or coin-operated. The device for dispensing hygienic sheets (7) for covering a toilet seat (5) enables the sheets to be removed one at a time from a stack stored in a housing (2) attachable to a wall. The stack is weighted down and each sheet is frictionally removed by rollers (21) actuated by means of a knob (3) or any other electrical or mechanical means.

Inventors:
Kassapian, Michel
Application Number:
PCT/FR1996/001924
Publication Date:
June 12, 1997
Filing Date:
December 04, 1996
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
Kassapian, Michel
International Classes:
A47K13/16; (IPC1-7): A47K13/16
Foreign References:
FR2616422A1
US4979237A
DE62702C
EP0312053A1
EP0523520A1
US4359787A
Download PDF:
Claims:
REVENPICATIONS
1. Dispositif de distribution de feuilles de propreté caractérisé en ce qu'il permet d'obtenir une à une des feuilles couvrelunettes de W.C, de serviettes en papier ou toute autre feuille délivrable à l'unité contre paiement, stockées en liasse dans un coffre fixable contre un mur, la liasse étant maintenue sous pression par un dispositif de poids. Les feuilles sont extraites par friction de roulettes actionnées par la molette d'un monnayeur accouplé au dispositif d'évacuation des feuilles, ou tout autre moyen électrique de déclenchement du dispositif d'évacuation des feuilles.
2. Dispositif selon la revendication 1 caractérisé par un dispositif de poids (17) exerçant une pression invariable sur une liasse de feuilles (7) prise en étau entre un train d'entraînement constitué par un axe (20) portant des roulettes (21) garnies d'aspérités accrocheuses et une plaque (11) liée aux poids (17) par une timonerie constituée par deux câbles (18) coulissant sur des poulies (13) et (15) et liés à la plaque (11) adossée à la liasse de feuilles (7).
3. Dispositif selon la revendication 1 et 2 caractérisé par l'adaptation d'un monnayeur au dispositif d'évacuation des feuilles (7) par l'accouplement de l'axe central (26) du monnayeur au train d'entraînement constitué par l'axe (20) et les roulettes (21) rendu opérationnel par la molette (3) suite à l'introduction d'une pièce par la fente (4).
4. Dispositif selon les revendications 1 et 2 caractérisées par l'adaptation d'un moteur électrique à l'axe (20) entraînant la rotation de ce dernier soit par commutateur électrique extérieur à l'appareil, soit par l'intervention d'une pièce introduire dans ce dernier.
5. Dispositif selon la revendication 1 utilisant des feuilles (7) caractérisées par des découpes (8) pour être accrochées en liasse aux tiges support (10).
6. Dispositif selon la revendication 1 utilisant des feuilles (7) caractérisées par des découpes (9) pour leur accrochage sur des tenons (6) fixés à une lunette de WC (5).
Description:
Distributeur de feuilles pour l ' isolation de lunettes W- C

L'objet de la présente invention est un appareil distributeur à l'unité de feuilles spécifiques pour l'isolation des lunettes de W.C. en particulier, mais également d'essuie-mains en papier et plus généralement de feuilles de toute nature. Ce même appareil est apte à délivrer également des feuilles d'une composition particulière pliées en deux, facilement détachables, dont une moitié comprendra une feuille couvre-lunette de W.C. et l'autre une serviette en papier pour s'essuyer les mains ou pour tout autre usage.

Il existe actuellement sur le marché des appareils permettant l'isolation des lunettes de W.C, mais leur adaptation nécessite une installation coûteuse à la charge de leur propriétaire et une dépense permanente en approvisionne¬ ment de recharges. Cette dépense permanente est sans doute le facteur interdisant la diffusion généralisée de ces appareils. Il existe également des distributeurs tout simples contenant un stock de feuilles utilisables gratuitement et sans limite ni contrôle, mais cela demeure limité à de rares établissements pour leurs besoins internes.

Pour généraliser l'utilisation des feuilles couvre-lunettes, il convenait d'inventer un appareil délivrant contre paiement des feuilles à l'unité. C'est ce qu'ambitionne l'objet de la présente invention dont le mécanisme est explicité par deux planches de dessins purement indicatifs et non limitatifs.

Sur la planche I, la figure 1 représente le distributeur dans son ensemble en perspective fixé contre un mur et comprenant un coffret (2) contenant les différents éléments constituant le dispositif de distribution, une molette (3) fixée sur l'axe central rotatif d'un monnayeur, une fente (4) pour l'introduction des pièces de monnaie ou d'un jeton payant, une serrure de fermeture (31).

La figure 2 présente une lunette de W.C. (5) sur laquelle sont fixés deux petits tenons (6) pour l'accrochage des feuilles.

La figure 3 présente une feuille couvre-lunette (7) percée de deux trous (8) servant à leur accrochage dans le coffret et deux trous (9) pour leur accro¬ chage sur les tenons (6) de la lunette.

La figure 4 présente en coupe et de face le coffret (2) avec les éléments constituant le dispositif, objet de l'invention. (10) présente deux tiges supports fixées sur le fond du coffre (2) sur lesquelles sera suspendue une plaque (11) ayant deux décrochements (11), contre laquelle sera adossée la liasse des feuilles (7) par les trous (8). (12) présente un axe rotatif maintenu dans les doubles parois verticales (16) aménagées sur les deux côtés du coffret (2). (13) figure deux petites poulies chevauchées par les câbles (18). (14) et (20) sont deux autres axes logés dans les parois (16). (15) présente deux petites poulies chevauchées par les câbles (18) à l'exemple des poulies (13) pour rendre plus aisée la mouvance des câbles (18). (19) sont des petites rondelles en caoutchouc pour éviter que les trois axes (12), (14) et (20) ne s'échappent de leur logement. Sur l'axe (20) sont fixées trois roulettes (21) dont les faces sont garnies d'aspérités accrocheuses telle que la poudre d'émeri ou de minuscules picots métalliques ou en caoutchouc à forte densité d'adhérence. (22), (23) et

(27) présentent un accouplement d'engrenage pour l'entraînement de l'axe (20)

I portant les roulettes (21) d'évacuation des feuilles (7). L'engrenage (22) étant fixé à l'extrémité de l'axe de rotation du monnayeur, il suffira de tourner la molette (3) d'un tour pour que les roulettes (21) évacuent une feuille (7). (25) présente la portière du coffre munie d'une serrure de fermeture (31). (28) présente en gros tirets la fente d'évacuation des feuilles (7). (29) est un guide en forme de cornière fixé au ras de la fente (28) pour éviter tout égarement des feuilles (7).

Comme l'indiquent les dessins de la figure 4, les poids (17) exercent, par l'intermédiaire de la timonerie constituée par les câbles (18) et les poulies (13) et (15), une traction constante et égale sur la plaque (11) à laquelle est adossée la liasse des feuilles (7). Prise en étau entre cette dernière et les

roulettes (21), l'évacuation des feuilles devient effective par l'action de la molette (3).

Il convient de mentionner l'efficacité sans faille de la pression résultant des poids (17) par rapport à tout autre moyen de pression mécanique. L'adoption de ressorts créant des interférences de pression selon que la liasse est complète ou entamée a été écartée pour défaut de constances. En effet, la liasse complète de feuilles (7) provoquant une pression trop élevée, provoque l'entraînement de plusieurs feuilles à la fois. De plus, en tirant sur les feuilles sorties jusqu'à la marge de retenue, elles se déchirent. Pas assez de pression lorsque la liasse est bien entamée, les roulettes d'entraînement (21) ripent sur les feuilles (7) qui ne peuvent être évacuées.

L'objet de la présente invention devient opérationnel par les manoeuvres suivantes :

Ouvrir la portière du coffre (2), repousser vers le fond du coffre la plaque (11), accrocher la liasse de feuilles (7) par les trous (8) sur les tiges support (10), enfiler les deux rondelles en caoutchouc (30) sur les tiges support (10), relâcher la pression manuelle. Libérés de la pression manuelle, les poids (17) exercent leur traction sur la plaque (1 1) par l'intermédiaire de la timonerie explicité plus haut et la liasse de feuilles (7) va se trouver prise en étau entre la plaque (1 1 ) et les roulettes (21 ). Pour obtenir une feuille (7) il suffira d'introduire dans la fente (4) du monnayeur la pièce indiquée, puis procéder à un tour de molette pour voir émerger de la fente (28) la feuille protectrice qui sera disposée sur la lunette et maintenue en place par les tenons (6). L'opération d'évacuation terminée, l'usager glissera la feuille (7) dégradable dans les W.C. Le dispositif utilise les poids (17) comme moyen de pression invariable et constante et un monnayeur pour l'obtention une à une et payant.

Les feuilles sont extraites par friction de roulettes actionnées par la molette d'un monnayeur accouplé au dispositif d'évacuation des feuilles, ou

tout autre moyen électrique de déclenchement du dispositif d'évacuation des feuilles.

On peut adqpter un moteur électrique à l'axe (20) entraînant la rotation de ce dernier soit par commutateur électrique extérieur à l'appareil, soit par l'intervention d'une pièce à introduire dans ce dernier.