Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
DOUBLE-SEAL JET SPRAY DEVICE
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2004/038079
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention concerns a water spraying device comprising a filter (10) and a perforated plate (15) which can be removed by being slid respectively through an opening (17) or a hole (22) emerging into a well (18) provided in the body (1), a pin (20) being inserted in the well (18) to maintain two plugs (19, 21) of the opening (17) and of the holes (22) when the pin is entirely inserted in the well (18).

Inventors:
Noelle, Frédéric (91 Chemin du Piat, Saint Nazaire les Eymes, F-38330, FR)
Decolin, Christian (275 Avenue de l'Europe, MONTBONNOT, F-38330, FR)
Application Number:
PCT/FR2003/002939
Publication Date:
May 06, 2004
Filing Date:
October 07, 2003
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
Rieter, Perfojet (ZA Pré-Millet, MONTBONNOT, F-38330, FR)
Noelle, Frédéric (91 Chemin du Piat, Saint Nazaire les Eymes, F-38330, FR)
Decolin, Christian (275 Avenue de l'Europe, MONTBONNOT, F-38330, FR)
International Classes:
B05B1/14; D04H18/04; (IPC1-7): D04H1/46
Domestic Patent References:
WO1996009426A1
Foreign References:
US5042722A
DE10112446A1
US20020134866A1
Attorney, Agent or Firm:
Eidelsberg, Albert (CABINET FLECHNER, 22 Avenue de Friedland, PARIS, F-75008, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS
1. Dispositif de projection de jets d'eau, comprenant un corps (1) délimitant une chambre (5) de réception d'un filtre (10), la chambre (5) débouchant, avec interposition d'une plaque (15) perforée, sur une face (3) principale du corps (1) et, par une ouverture (17) pouvant tre obturée par un premier bouchon (19) amovible, du côté d'une face (4) frontale du corps (1), la plaque (15) perforée est montée coulissante dans un logement (16) débouchant, par un trou (22) pouvant tre obturé par un second bouchon (21), du coté de la face (4) frontale du corps (1), caractérisé en ce que l'ouverture (17) et le trou (22) débouchant dans un mme puits ménagé dans le corps (1) et muni d'une contreouverture et d'un contretrou (25) en regard de l'ouverture et du trou respectivement, une goupille (20) est insérée de manière amovible dans le puits (18) dans des perçages des bouchons de façon à y maintenir les deux bouchons (19,21) en position d'obturation, quand elle y est insérée complètement.
2. Dispositif selon la revendication 1, caractérisé par des premiers moyens de blocage de la goupille (20) en la position où elle maintient les deux bouchons (19,21) en position d'obturation.
3. Dispositif selon la revendication 1 ou 2, caractérisé par des seconds moyens de blocage de la goupille (20) en une position intermédiaire où elle maintient le premier bouchon (19) en position d'obturation de l'ouverture (17) et cesse de maintenir le second bouchon (21) en position d'obturation du trou (22).
4. Dispositif selon la revendication 2 ou 3, caractérisé en ce que les premier et second moyens de blocage sont constitués des rainures (28, 29) périphériques respectives ménagées sur la face extérieure de la goupille et coopérant avec un doigt (30) amovible pénétrant radialement dans les rainures.
5. Dispositif suivant l'une des revendications précédentes, caractérisé en ce que la goupille a des moyens d'action sur une commande (9) d'un dispositif (8) d'alimentation en eau de la chambre de manière à n'autoriser l'alimentation que lorsque la goupille (20) est insérée complètement dans le puits (18).
Description:
'Dispositif de projection de jets à double obturation La présente invention se rapporte aux dispositifs de projection de jets d'eau, utiles notamment pour le liage hydraulique de fibres en des non- tissés. Ce liage consiste à envoyer un rideau de jets d'eau sous pression sur un nappe de fibres pour les enchevtrer et les former en une nappe cohérente, sans nécessiter l'utilisation de liants ou de résines. On peut lier aussi de la matière en feuille telle que des complexes textiles, des fils, du papier, des tissus, des tricots.

On connaît déjà un dispositif de projection de jets d'eau comprenant un corps délimitant une chambre de réception d'un filtre. La chambre débouche, avec interposition d'une plaque perforée créant les jets d'un diamètre approprié, sur une face principale du corps et, par une ouverture pouvant tre obturée par un premier bouchon amovible, du côté d'une face frontale du corps. La plaque perforée est montée coulissante dans un logement débouchant, par un trou pouvant tre obturé par un second bouchon, du côté de la face frontale du corps.

L'invention vise à simplifier la fabrication d'un dispositif de projection de jets d'eau de ce genre, ainsi qu'à faciliter le remplacement de la plaque perforée et du filtre lorsqu'ils doivent tre remplacés tous les deux ou seulement de la plaque perforée.

On y parvient suivant l'invention par le fait que l'ouverture et le trou débouchent dans un mme puits ménagé dans le corps et muni d'une contre-ouverture et d'un contre-trou en regard de l'ouverture et du trou respectivement, et une goupille est insérée de manière amovible dans le puits dans des perçages des bouchons, de façon à y maintenir les deux bouchons en position d'obturation quand elle y est insérée complètement.

Comme le puits est ménagé dans le corps, on se dispense d'une pièce supplémentaire rapportée à visser pour la fabrication. On peut remplacer la plaque perforée en faisant coulisser la goupille parallèlement à son axe longitudinal pour qu'elle sorte du perçage ménagé dans le second bouchon tout en restant dans le perçage ménagé dans le premier bouchon, de sorte que le bouchon destiné à la chambre de réception du filtre reste en place. Si néanmoins on souhaite remplacer aussi le filtre, on retire davantage la goupille. Les parois du puits unique maintiennent une goupille unique qui maintient les deux bouchons. On retire les bouchons en les faisant sortir respectivement de l'ouverture et de la contre-ouverture et du trou et du contre-

trou.

Suivant un mode de réalisation simple, des premiers moyens bloquent la goupille en la position où elle maintient les deux bouchons en position d'obturation et des seconds moyens bloquent la goupille en une position intermédiaire où elle maintient le premier bouchon en position d'obturation de l'ouverture et cesse de maintenir le second bouchon en position d'obturation du trou. Les premiers et les seconds moyens sont constitués par exemple de rainures périphériques respectives ménagées sur la face extérieure de la goupille et coopérant avec un doigt amovible pénétrant radialement dans les rainures et pouvant tre manoeuvrées manuellement de l'extérieur.

Suivant un perfectionnement qui apporte une grande sécurité vis-à-vis des accidents auxquels est exposé l'opérateur en raison des grandes pressions qui règnent dans la chambre ; la goupille agit sur une commande d'un dispositif d'alimentation en eau sous pression de la chambre en n'autorisant l'alimentation que lorsqu'elle est insérée complètement dans le puits. La goupille peut constituer l'organe de manoeuvre d'un interrupteur d'un circuit électrique de commande du dispositif d'alimentation en eau ou son déplacement peut envoyer un signal à une unité de commande qui commande le dispositif d'alimentation en eau.

La figure unique du dessin annexé, est une vue en coupe partielle à l'échelle 1/3, à l'exception de l'alimentation en eau, d'un dispositif de projection de jets d'eau suivant l'invention.

Le dispositif de projection de jets suivant l'invention comprend un corps 1 parallélépipédique ayant deux faces 2,3 principales opposées, deux petites faces opposées qui n'apparaissent pas au dessin et qui sont disposées dans des plans parallèles au plan du dessin et deux faces 4 frontales opposées dont celle de droite seulement apparaît au dessin. Le corps est en acier. Dans le corps est forée une chambre 5 oblongue de section droite circulaire et d'axe X-X'qui va d'une face frontale 4 à l'autre.

Dans la face frontale 4 qui n'est pas vraiment représentée à la figure mais qui est symbolisée par la ligne 6 en trait mixte de coupe est ménagé un raccord symbolisé par la ligne 7 menant à une source 8 d'eau sous pression qui est commandée par un dispositif 9 de commande. Dans la chambre 5 est disposé un filtre 10 cylindrique de mme forme que la chambre 5 mais de plus petit diamètre.

La face 3 du corps est constituée d'un mors 11 qui est vissé au reste du corps 1 par des vis.

Un canal 12 en forme de fente s'étendant sur une génératrice ou sur deux génératrices adjacentes de la chambre mène de la chambre 5 à une ouverture 13 en forme de fente ménagée dans la face 3 et débouchant à l'extérieur.

Le mors 11 délimite une cavité dans laquelle est logée une plaque 15 perforée de microperforations dont le diamètre est compris entre 50 et 500 pm et de préférence entre 100 et 200 pm, qui permet de former des jets ou des aiguilles d'eau. Ces perforations sont disposées suivant une rangée ou suivant deux rangées parallèles à l'axe X-X'et en regard de la fente 12.

La plaque 15 perforée est montée coulissante parallèlement à l'axe X-X'dans un logement 16 délimité dans le corps 1.

La chambre 5 débouche du côté de la face 4 frontale du corps par l'intermédiaire d'une ouverture 17 dans un perçage 18 foré dans le corps 1. L'ouverture 17 peut tre bouchée par un premier bouchon 19 muni d'un perçage dans lequel passe une goupille 20 pénétrant dans le perçage 18.

De la mme façon, un second bouchon 21 bouche l'ouverture 22 du logement et comporte un perçage dans lequel passe aussi un tronçon 23 d'extrémité de la goupille 20 qui est plus étroit que le reste de la goupille 20.

En regard de l'ouverture 17, est ménagée dans le corps 1 une contre- ouverture 24 de mme dimension, qui se trouve de l'autre côté du puits, et dans lequel s'étend le premier bouchon 29. En regard du trou 22 est ménagé un contre-trou 25, dans lequel s'étend le second bouchon 21. Chaque bouchon est muni à l'extérieur d'une manette 26,27 permettant de le faire coulisser facilement parallèlement à l'axe X-X'.

Sur la face latérale de la goupille est ménagée une première rainure 28 et une seconde rainure 29 périphérique, la rainure 29 étant plus près du tronçon 23 que ne l'est la rainure 28. Un doigt 30 pouvant tre manoeuvré à la main traverse la paroi du puits 18 et son extrémité peut pénétrer dans l'un des rainures 28 ou 29 lorsque la rainure se trouve en regard du doigt et bloquer ainsi la goupille en position. Lorsque, comme représenté sur la figure, le doigt 30 pénètre dans la rainure 28, la goupille est bloquée en sorte qu'elle maintient les premier et second bouchons 19 et 21 en une position d'obturation respectivement de la chambre 5 et du logement 16.

Lorsque l'on remonte la goupille 20 en retirant le doigt 30 de manière à permettre le mouvement, la rainure 29 vient en regard du doigt 30. On ramène alors le doigt 30 à l'intérieur du puits. La goupille est alors bloquée en une seconde position dans laquelle elle continue à maintenir le premier bouchon 19 mais elle dégage le bouchon 21 que l'on peut retirer par le contre-trou 25 et accéder ainsi à la plaque 15 perforée pour la remplacer.

Lorsque enfin on retire complètement la goupille du perçage 18, elle cesse de maintenir le premier bouchon 19 que l'on peut retirer avec possibilité d'accéder au filtre 10 et de le retirer par la contre-ouverture 24.

La goupille 18 comporte une poignée de manoeuvre 31 facilitant sa manoeuvre et il en part une ligne électrique 32 qui envoie un signal au dispositif 9 de commande lorsque la goupille 18 n'est pas en la position, représentée à la figure, d'insertion complète dans le puits 18 où elle maintient les deux bouchons 19 et 21.

Le bouchon 21 peut éventuellement faire partie du corps 1 ou du mors 11.