Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
DRIVE UNIT FOR ELECTRIC HOUSEHOLD APPLIANCE PARTS
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2014/124859
Kind Code:
A1
Abstract:
The present invention discloses a wireless, motor-driven, portable drive unit (1), which is shaped like a handle (2) and clutch-free, for food preparation tools, wherein the motor (3) is a brushless motor comprising a coupling (4) suitable for being removably attached to a food-processing tool extending away from said handle (2), characterized in that said drive unit (1) is usable both in a horizontal position and in a vertical position via a switch (6, 7) for activating permanent engagement, which is located on the handle (2) when the unit (1) is used in the vertical position, or on the tool when the unit (1) is used in the horizontal position, and in that said unit comprises a means (8) for identifying the type of tool, which enables the speed of the motor to be adjusted to the type of tool selected by the user.

More Like This:
Inventors:
JULEMONT, Pierre (Voie des Boeufs 5, Soumagne, B-4630, BE)
SMAL, Olivier (Rue des Peupliers 3, Magnee, B-4623, BE)
Application Number:
EP2014/052308
Publication Date:
August 21, 2014
Filing Date:
February 06, 2014
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
BABYLISS FACO SPRL (Avenue de l'Indépendance 25, Wandre, B-4020, BE)
International Classes:
A47J43/06; A47J43/07; A47J43/08
Domestic Patent References:
WO2013020571A12013-02-14
WO2013020571A12013-02-14
Foreign References:
US20070159917A12007-07-12
US20030197080A12003-10-23
US20070046227A12007-03-01
US20020176320A12002-11-28
DE955809C1957-01-10
GB2456045A2009-07-01
EP1747745A12007-01-31
DE202006011512U12006-10-12
EP1787557A12007-05-23
EP2198761A12010-06-23
EP1230883A22002-08-14
GB2456045A2009-07-01
Attorney, Agent or Firm:
GROUPEMENT DE MANDATAIRES "PRONOVEM" (Parc d'affaires Zénobe Gramme Square des Conduites d'eau 1-2, Liège, B-4020, BE)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1 . Unité d'entraînement portable (1 ) motorisée, sans fil, en forme de poignée (2) et exempte d'embrayage, pour des outils de préparation culinaire, le moteur (3) étant un moteur sans balai comportant un accouplement (4) adapté pour être fixé amovible à un outil de transformation des aliments situé dans le prolongement ladite poignée (2) caractérisé en ce que ladite unité (1 ) est utilisable aussi bien en position horizontale qu'en position verticale, par l'intermédiaire d'un interrupteur d 'activation d'appui permanent (6,7) situé sur la poignée (2) lorsque l'unité est utilisée en position verticale ou sur l'outil lorsque l'unité (1 ) est utilisée en position horizontale et que ladite unité comporte un moyen d'identification (8) du type d'outil permettant d'adapter la vitesse du moteur au type d'outil choisi par l'utilisateur.

2 . Unité d'entraînement (1 ) selon la revendication 1 , caractérisée en ce qu'elle comporte plusieurs positions de vitesse de rotation situées entre 6000 et 15000 tours par minute.

3 . Unité d'entraînement (1 ) selon la revendication 1 ou 2, caractérisée en ce que le moyen d'identification de l'outil est un système à trois points de contact permettant d'identifier sept outils différents.

4 . Ensemble comportant une unité d'entraînement 1 selon l'une quelconque des revendications précédentes et des outils de transformation des aliments.

5 . Ensemble selon la revendication 4, comportant comme outils de transformation des aliments, un mélangeur à immersion, un hachoir, on bol, un fouet ou un couteau à double lame.

Description:
UNITE D'ENTRAÎNEMENT POUR PIECES D'APPAREIL ELECTROMENAGER

Objet de l'invention

[0001 ] La présente invention se rapporte à une unité d'entraînement pour pièces d'appareil électroménager, et en particulier à une unité d'entraînement sans fil pour des outils de transformation culinaire comportant un moteur sans balais qui permet de produire un couple de force utilisable pour une large gamme d'outils sans avoir recours à un embrayage. L'unité est aussi bien utilisable dans le cadre d'un mouvement de rotation pour un outil de type mélangeur ou hacheur en position verticale, que dans le cadre d'un mouvement de va-et-vient en position horizontale pour un outil de type couteau.

Etat de la technique

[0002] De nombreuses unités d'entraînement pour pièces d'appareil électroménager comportant des moteurs avec balais sont connues de l'état de la technique.

[0003] Le document DE 20 2006 011512 U1 divulgue un tel appareil où les accessoires peuvent être fixés dans le prolongement de la poignée. La poignée ne comporte cependant pas de moyens pour générer un mouvement de rotation ; elle ne comporte qu'un générateur de vibration permettant de faire vibrer les accessoires.

[0004] Le document EP 1 787 557 A1 divulgue une unité d'entraînement pour pièces d'appareil électroménager, en particulier pour un mouvement de rotation destiné à un mélangeur/hachoir et un mouvement de translation pour deux couteaux. L'appareil a une tige d'entraînement pour actionner chacune des pièces via un moyen de débrayage pour débrayer les outils en question. Les couteaux sont fixés dans le prolongement de l'axe longitudinal du boitier (Fig.4 de ce document) alors que le mélangeur/hachoir est fixé de manière perpendiculaire à l'axe longitudinal du boitier (Fig.5 de ce document) ou dans le prolongement de l'axe longitudinal (Fig.3 de ce document).

[0005] Le document EP 2 198 761 A1 s'attache plus particulièrement à un mécanisme de couplage spécifique d'une unité d'entraînement portable avec des moyens de verrouillage pour un hachoir immergé.

[0006] Le document EP 1 230 883 A1 divulgue une machine améliorée de broyage de produits alimentaires où l'accessoire de broyage est adapté dans l'axe longitudinal avec des moyens de couplage particuliers. [0007] Le document GB 2456045 A divulgue également une unité d'entraînement pour un outil culinaire avec une série de fonctions. Ce document ne divulgue pas l'utilisation d'un moteur sans balais.

[0008] Le document WO 2013020571 A1 divulgue une unité d'entraînement pour un outil culinaire exempte d'embrayage de type mélangeur immergé comportant un moteur sans balai.

But de l'invention

[0009] La présente invention vise à surmonter les inconvénients de l'état de la technique, et en particulier à fournir une unité d'entraînement qui permet d'adapter des ustensiles de cuisine sur l'accouplement unique d'un moteur sans balai dans le prolongement de la poignée, sans nécessité d'embrayage et de reconnaître l'outil fixé sur l'unité par un moyen d'identification pour adapter les vitesses des outils de transformation des aliments à leur fonction.

Résumé de l'invention

[0010] La présente invention divulgue une unité d'entraînement portable motorisée, sans fil, en forme de poignée et exempte d'embrayage, pour des outils de préparation culinaire, le moteur étant un moteur sans balai comportant un accouplement adapté pour être fixé amovible à un outil de transformation des aliments situé dans le prolongement ladite poignée caractérisé en ce que ladite unité est utilisable aussi bien en position horizontale qu'en position verticale, par l'intermédiaire d'un interrupteur d'activation d'appui permanent situé sur la poignée lorsque l'unité est utilisée en position verticale ou sur l'outil lorsque l'unité est utilisée en position horizontale et que ladite unité comporte un moyen d'identification du type d'outil permettant d'adapter la vitesse du moteur au type d'outil choisi par l'utilisateur.

[001 1 ] Selon des modes d'exécution particuliers, l'invention comporte une ou plusieurs des caractéristiques suivantes :

- L'unité d'entraînement comporte plusieurs positions de vitesse de rotation situées entre 6000 et 15000 tours par minute.

- Le moyen d'identification de l'outil est un système à trois points de contact permettant d'identifier sept outils différents.

[0012] La présente invention divulgue également un ensemble comportant une unité et des outils de transformation des aliments, par exemple un mélangeur à immerger, un hachoir ou un couteau à double lame. Brève description des figures

[001 3] La figure 1 représente une vue en trois dimensions de l'unité selon l'invention avec comme exemples d 'outils, un mélangeur à immerger, un hachoir, un couteau à double lame et un fouet.

[0014] La figure 2 représente une vue en coupe avec l'unité d 'entraînement portable selon l'invention et deux accessoires possibles pouvant être adaptés de manière amovible sur l'accouplement unique pour une utilisation en position horizontale (couteau) et en position verticale (mélangeur).

[001 5] La figure 3 représente l'unité selon l'invention en position d 'utilisation horizontale avec un moyen mécanique d 'identification de l'outil.

[0016] Les figures 4 et 5 représentent l'unité selon l'invention en position d 'utilisation verticale avec un moyen mécanique d 'identification de l'outil.

Liste des symboles de référence

unité d 'entraînement selon l'invention

poignée

moteur sans balai

accouplement

came

interrupteur d'appui permanent pour l'utilisation en position horizontale se trouvant sur l'outil.

interrupteur d 'appui permanent pour l'utilisation en position verticale

moyen d 'identification du type d 'outil

interrupteur de sélection d 'outil

Description détaillée de l'invention

[0017] L'invention est illustrée dans les figures de la description à l'aide des références numériques. L'unité d'entraînement 1 selon l'invention comporte un moteur 3 sans balai ne nécessitant aucun embrayage pour adapter les vitesses des ustensiles de cuisine utilisés. Un moteur 3 sans balais (« brushless ») est un moteur synchrone autopiloté électroniquement et à aimant permanent. Ce type de moteur permet de maintenir un couple de force acceptable dans une large gamme de nombre de tours par minute, raison pour laquelle un appareil muni de ce type de moteur n'a pas besoin d 'embrayage. [0018] L'unité selon l'invention 1 possède un accouplement unique 4 directement à la sortie du moteur 3 sur lequel viennent s'adapter les outils de transformation des aliments dans le prolongement de la poignée 2.

[0019] L'unité 1 est une unité portable, de préférence sans fil, munie d'un accumulateur rechargeable, ce qui permet un maniement très facile.

[0020] Les outils de transformation des aliments sont munis de réducteurs pour adapter leur vitesse de rotation à l'utilisation désirée. Pour le cas du couteau à double lame, en plus de la réduction, il y a une came 5 permettant de transformer le mouvement de rotation du moteur en un mouvement de va-et-vient.

[0021 ] L'unité selon l'invention peut produire une large gamme de vitesses de rotation tout en maintenant un couple de force acceptable pour l'utilisation requise. Les vitesses de rotation utilisées se situent dans des plages allant de 3000 à 18000 tours par minute, de préférence de 6000 à 15000 tours par minute, et de manière particulièrement préférée de 8000 à 1 000 tours par minute.

[0022] L'unité d'entraînement 1 est munie d'un moyen d'identification 8 d'outil de transformation des aliments afin de sélectionner électroniquement la vitesse de rotation du moteur la plus adéquate.

[0023] Les outils de transformation peuvent être assez divers mais l'équipement de base de ce type de machine comporte généralement cinq pièces : un couteau, un hachoir à immersion, un petit bol, un grand bol et un fouet. Chaque outil est doté d'un système d'identification 8 électronique ou mécanique permettant au microcontrôleur (non représenté) ou à un interrupteur de sélection d'outil 9 (voir Fig.3, 4 et 5) de détecter l'outil connecté et donc d'adapter les caractéristiques moteur en fonction de l'outil choisi.

[0024] Pour une identification électronique de l'outil utilisé, une des possibilités est l'utilisation d'un système par trois points de contacts réalisés avec des ergots en métal sous forme de billes ou de lames ressorts (de type connecteur de batterie de téléphone portable). Par trois points de contact, il est possible d'identifier sept outils.

Le tableau ci-dessous représente un exemple d'identification pour cinq accessoires.

Point de contact 1 Point de contact 2 Point de contact 3 Accessoire

Non actif (0) Non actif (0) Non actif (0) /

Non actif (0) Non actif (0) Actif (1 ) Couteau

Non actif (0) Actif (1 ) Non actif (0) Hachoir à immersion

Non actif (0) Actif (1 ) Actif (1 ) Petit bol

Actif (1 ) Non actif (0) Non actif (0) Grand bol

Actif (1 ) Non actif (0) Actif (1 ) Fouet [0025] Les avantages d'un tel système sont une identification rapide et simple à mettre en œuvre. Il faut cependant assurer une étanchéité, éviter l'oxydation ainsi que l'usure des contacts. Ce système nécessité également deux contacts supplémentaires pour la tension et la masse et une connexion vers le microcontrôleur.

[0026] L'identification est également possible grâce à la mesure du champ magnétique généré par un aimant selon plusieurs variantes :

- Chaque outil peut être équipé d'un aimant de force différente pour permettre son identification. Un tel système assure une étanchéité mais nécessité autant d'aimants différents que d'outils. Il n'a cependant besoin que d'un seul capteur à effet Hall afin de détecter le champ magnétique des différents aimants.

- Une alternative peut être mise en œuvre en jouant sur le nombre d'aimants. Chaque outil est alors équipé, d'un, de deux ou de trois aimants. Le système est semblable à l'identification par trois points de contact et permet d'assurer l'étanchéité. Il est possible d'identifier sept accessoires grâce à ces trois aimants. La poignée 2, quant à elle, possède trois capteurs à effet Hall.

Le tableau ci-dessous représente un exemple d'identification pour cinq accessoires.

[0027] Un tel système assure une étanchéité mais nécessité trois capteurs à effet Hall afin de détecter le champ magnétique de trois aimants. De plus, chaque capteur nécessite une connexion vers le microcontrôleur.

- Une autre alternative est de varier le positionnement des aimants. Chaque outil possède dans ce cas un seul aimant positionné à un endroit différent. L'unité d'entraînement 1 , quant à elle, possède autant de capteurs à effet Hall que d'outils. En fonction du capteur qui reçoit le champ magnétique, il est possible d'identifier l'outil connecté.

- Il est également possible de n'utiliser qu'un seul capteur à effet Hall qui mesure le champ magnétique global. En fonction de la distance, le champ magnétique est plus fort ou plus faible. On sait donc détecter les différents outils en fonction du champ magnétique perçu. [0028] Une autre variante est l'identification par micro-switches, qui est similaire au principe par contact via trois ergots sur l'outil qui viennent appuyer sur trois interrupteurs inclus dans l'unité d'entraînement 1. L'avantage d'un tel système est que l'étanchéité ne doit être mise en œuvre que sur la poignée 2. Cependant, vu le système d'ergots, il faut assurer une résistance mécanique suffisante afin d'éviter la détérioration. De plus, chaque interrupteur nécessite une connexion vers le microcontrôleur.

[0029] Enfin, la détection est possible par mesure de caractéristiques électriques. Le principe repose sur la mesure d'un courant afin de détecter l'outil attaché à la poignée 2. Chaque outil est doté d'une résistance différente. Le courant mesuré sera donc différent pour chaque accessoire. Les contacts peuvent être des billes, des tiges ou des lames ressort. L'avantage d'un tel système est qu'il ne nécessite que deux connexions entre l'outil et la poignée. De plus la mesure s'effectue uniquement sur deux fils qui n'encombrent donc pas l'unité d'entraînement 1. Cependant, il faut toujours assurer l'étanchéité des contacts. Le contact le plus simple à mettre en œuvre est le contact par billes.