Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
FILTERING ASSEMBLY COMPRISING A FILTER CARTRIDGE
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2015/132142
Kind Code:
A1
Abstract:
The present invention relates to a filtering assembly (1) for filtering at least one fluid flowing in particular in a hydraulic motor or device, comprising: a filter body (2) which comprises a vessel (3) and a cover (4) which are configured to engage with one another in order to enable the filter body (2) to close; a tube (10), in particular a central tube, which is inside the filter body (2) and extends along a longitudinal axis (X); a removable filter cartridge (12) which is housed in the filter body (2) and includes an upper end plate (13), a lower end plate (14) and a filter medium (15) which extends between the upper end plate (13) and the lower end plate (14), the filter cartridge (12) having a tubular opening (16) for surrounding the tube (10), characterised in that the cover (4) has a circular rib (20) which is formed such as to project into an inner space (21) of the filter body (2), and in that the upper end plate (13) has a circular edge (22) which is designed to sealingly engage radially and inwardly with said circular rib (20) of the cover (4).

Inventors:
PAGE, Emmanuel (1 Hameau de Kerautret, Tremeoc, F-29120, FR)
MENEZ, Loïck (115 Hent Lestrezivit, Fouesnant, Fouesnant, F-29170, FR)
Application Number:
EP2015/054112
Publication Date:
September 11, 2015
Filing Date:
February 27, 2015
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
CUMMINS FILTRATION SARL (Zone Industrielle du Grand Guélen, Quimper, F-29000, FR)
International Classes:
B01D35/30; B01D29/21
Domestic Patent References:
1997-05-09
Foreign References:
US20130056409A12013-03-07
EP0844012A21998-05-27
Attorney, Agent or Firm:
PROVOST, Antoine (90333 B, Technopôle Atalante16B rue de Jouane, Bretagne Rennes Cedex 7, F-35703, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1. Ensemble de filtrage (1) pour filtrer au moins un fluide circulant notamment dans un moteur ou un équipement hydraulique, comprena nt :

- un corps de filtre (2) comportant une cuve (3) et un couvercle (4) configurés pour coopérer ensemble afin de permettre la fermeture du corps de filtre (2),

- un tube (10), nota mment centra l, à l'intérieur du corps de filtre (2) s'étendant selon un axe longitudinal (X),

- une cartouche de filtration (12) amovible, logée dans le corps de filtre (2) et comprenant un flasque supérieur (13), un flasque inférieur (14) et un médium de filtration (15) s'étendant entre le flasque supérieur (13) et le flasque inférieur (14), la cartouche de filtration (12) présenta nt une lumière tubulaire pour entourer le tube (10),

ca racté risé e n ce q ue le couve rcle (4) présente une nervure (20) circulaire formée en saillie da ns un espace intérieur (21) du corps de filtre (2), et en ce que le flasque supérieur (13) présente un rebord (22) circulaire configuré pour coopérer radialement i ntérieurement avec ladite nervu re (20) circulaire du couvercle (4), de manière étanche.

2. Ensemble selon la revendication 1, dans lequel le rebord (22) circulaire présente une surface périphérique extérieure (24) et la nervure (20) circulaire présente une surface périphérique intérieure (25), le rebord (22) circulaire et la nervure (20) circulaire coopéra nt de manière étanche par contact au moins pa rtiel entre la surface périphérique extérieure (24) du rebord (22) circulaire et la surface périphérique intérieure (25) de la nervure (20) circulaire.

3. Ensem ble selon la revendication 2, dans lequel la surface périphérique extérieure (24) du rebord (22) présente une forme sensiblement tronconique, et la surface périphérique intérieure (25) de la nervure (20) présente une forme sensiblement tronconique, les surfaces périphériques extérieure (24) du rebord (22) et i ntérieu re (25) d e la n e rvu re (20) éta nt co nfigu rées pou r être sensiblement parallèles entre elles, de manière à assurer l'étanchéité lorsqu'elles sont au contact au moins partiel l'une de l'autre.

4. Ensemble selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel le flasque supérieur (13) présente une forme annulaire et s'étend entre le rebord (22) circulaire formant saillie et un bord extérieur (60) circulaire, ledit flasque supérieur (13) couvrant sur sensiblement toute sa surface le médium de filtration (15). 5. Ensemble selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel le tube (10) présente une extrémité supérieure (41) configurée pour s'étendre au moins partiellement radialement à l'intérieur au contact du rebord (22) du flasque supérieur (13) de manière à ce que, une fois la cartouche de filtration (12) mise en place dans le corps de filtre (2), le rebord (22) du flasque supérieur (13) soit comprimé radia lement au moins partiellement entre la nervure (20) circulaire du couvercle (4) et l'extrémité supérieure (41) du tube (10).

6. Ensemble selon la revendication précédente, dans lequel le rebord (22) circulaire du flasque supérieur (13) présente une extrémité supérieure (45) et da ns lequel l'extrémité supérieure (41) du tube (10) s'étend sensiblement jusqu'au niveau de l'extrémité supérieure (45) du rebord (22) de telle sorte qu'une surface périphérique intérieure (43) du rebord (22) circulaire soit en contact avec une surface extérieure (46) de l'extrémité supérieure (41) du tube (10) sur sensiblement toute la hauteur du rebord (22) circulaire.

7. Ensemble selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans leq uel la nervure (20) circulaire du couvercle (4) comporte a u moi ns u ne découpe (50) en forme de crénea u, formée sur partie de la hauteur de la nervure (20).

Ensemble selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel la nervure (20) circulaire comporte au moins une bosse (55), présente sur une surface périphérique extérieure (54) de ladite nervure (20) circulaire, ladite surface périphérique extérieure (54) de la nervure (20) circulaire n'étant pas en contact avec le rebord (22) du flasque supérieur (13).

9. Ensemble selon l'une quelconque des revendications 1 à 8, dans lequel le couvercle (4) comporte au moins une bosse (56) à proximité de la surface périphérique extérieure (54) de la nervure (20) circulaire, notamment dans une région (58) du couvercle (4) s'étendant sensiblement perpendiculairement à l'axe longitudinal (X).

10. Ensemble selon l'une quelconque des revendications 1 à 9, dans lequel le couvercle (4) comporte une nervure additionnelle (61), disposée à l'extérieur de la ne rvu re (20) ci rcu laire, de manière concentrique, configurée pour s'étendre jusqu'au flasque supérieur (13) de la cartouche de filtration (12), lorsque l'ensemble de filtrage est prêt à être utilisé, et dans lequel le flasque supérieur comporte au moins un trou borgne (62) fermé de manière étanche par la nervure additionnelle (61). 11. Ensemble selon l'une quelconque des revendications 1 à 9, dans lequel le couvercle (4) comporte une nervure intérieure additionnelle (65), disposée à l'intérieur de la nervure (20) circulaire, de manière concentrique, configurée pour s'étendre a u-dessus d' une extrémité su périeure (41) d u tu be (10), notamment au contact d'une surface périphérique intérieure (43) du rebord (22) circulaire, la nervure intérieure additionnelle (65) présentant au moins une découpe (66) sur une partie de sa hauteur.

12. Ensemble selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel le flasque supérieur (13) est réalisé dans un matériau polymère choisi da ns le grou pe constitué par le polyuréthane, nota m ment le polyuréthane souple et compressible, une résine, le polychlorure de vinyle, un élastomère, et une combinaison de ceux-ci.

Description:
Ensemble de filtrage comportant une cartouche de filtration

1. Domaine de l'invention

Le domaine de l'invention est celui de la conception et de la réalisation des ensem bles de fi ltrage uti lisés pour filtrer les fluides ci rcula nt da ns les moteurs ou les équipements hydrauliques, les fluides étant essentiellement de l'huile ou du fuel.

De tels ensembles de filtrage sont généralement constitués par un corps de filtre, comprenant une cuve et un couvercle, à l'intérieur duquel est disposée une ca rtouche de filtration comportant un médium de filtration présentant généralement une forme cylindrique, de section tra nsversa le ci rculai re ou ovale, par exemple, entourant une lumière tubulaire et pouvant par exemple être en papier, en carton ou encore en feutre ou en une autre matière poreuse, telle qu'une matière non tissée synthétique ou non synthétique. La cartouche de fi ltration com prend également deux flasques d'extrémité déli mitant le médium de filtration et permettant l'installation de la cartouche de filtration à l'intérieur du corps de filtre.

Une telle cartouche de filtration coopère généralement avec un tube, nota mment centra l, solidai re ou non des flasques, sol ida i re ou non de la cartouche de filtration, dont le diamètre extérieur avoisine le diamètre intérieur de la lumière tubulaire entourée du médium de filtration, de façon notamment à limiter les déformations du médium sous l'effet de la pression s'exerçant à l'intérieur de l'ensemble de filtrage.

Les flasques d'extrémité sont formés pa r u n flasque supérieur et un flasque inférieur. Le rô l e d es fl a sq u es e st notamment de pa rtici pe r à l'étanchéité de la cartouche de filtration et de permettre la solidarisation de la cartouche de filtration à la partie permanente de l'ensemble de filtrage.

La ca rtouche de filtration est, da ns ce type d'ensem ble de fi ltrage, généralement amovible, de manière à permettre son remplacement, lorsqu'elle est en fin de vie, par une cartouche de filtration neuve. 2. Art antérieur

Des cartouches de filtration connues intègrent dans leur composition le tube central, lequel est jeté avec la cartouche de filtration lors de son remplacement. Il existe un besoin pour permettre la réutilisation du tube central, qu'il soit installé de manière permanente ou réversible dans l'ensemble de filtrage.

Par ailleurs, les flasques inférieur et/ou supérieur sont généralement collés sur le médium de filtration et/ou le tube central. De plus, un ou plusieurs joints d'étanchéité sont ajoutés pour coopérer avec les flasques et le couvercle et/ou le corps de filtre de manière à former étanchéité entre le corps de filtre et la cartouche de filtration au niveau des flasques d'extrémités.

Il existe un besoin pour limiter le nombre d'étapes de procédé nécessaire à la fabrication d'une cartouche de filtration et il existe également un besoin pour limiter le nombre de pièces nécessaires pour la réalisation de l'ensemble de filtrage et en particulier de la cartouche de filtration.

Par ailleurs, il existe un besoin pour assurer l'opérateur qui remplace le filtre qu'il a effectivement mis une nouvelle cartouche de filtration qui convient pour l'ensemble de filtrage concerné ou qui comporte le médium de filtration adéquat pour l'utilisation concernée.

Enfin, il existe un besoin pour augmenter l'espace occupé dans l'ensemble de filtrage par le médium de filtration.

3. Objectifs de l'invention

L'invention a notamment pour objectif de répondre à tout ou partie de ces besoins.

En particulier, selon au moins un mode de réalisation, un objectif de l'invention est de fournir une cartouche de filtration avec un nombre de pièces limité. Un autre objectif de l'invention est de fournir une cartouche de filtration dont l'espace occupé par le médium de filtration est augmenté par rapport aux cartouches de l'art antérieur.

Un autre objectif de l'invention est d'assurer à l'opérateur effectuant le remplacement d'une cartouche de filtration qu'il a effectivement disposé une cartouche de filtration adéquate en remplacement de la cartouche de filtration usagée.

Un autre objectif de l'invention est d'assurer correctement l'étanchéité entre le couvercle et la cartouche de filtration, sans ajout de joints d'étanchéité supplémentaires.

Un autre objectif de l'invention est de disposer d'un ensemble de filtrage avec un tube central réutilisable, de manière à permettre une réduction des coûts et à réduire la matière à jeter en fin de vie de la cartouche de filtration. 4. Présentation de l'invention

Pour résoudre tout ou partie des objectifs de l'invention, l'invention propose un ensem ble de fi ltrage pou r fi ltrer a u moi ns u n fl uide ci rcula nt notamment dans un moteur ou un équipement hydraulique, comprenant :

- un corps de filtre comportant une cuve et un couvercle configurés pour coopérer ensemble afin de permettre la fermeture du corps de filtre,

- un tube, notamment central, à l'intérieur du corps de filtre s'étendant selon un axe longitudinal (X),

- une ca rtouche de filtration amovible, logée dans le corps de filtre et comprenant un flasque supérieur, un flasque inférieur et un médium de filtration s'étendant entre le flasque supérieur et le flasque inférieur, la cartouche de filtration présentant une lumière tubulaire pour entourer le tube.

Selon l'invention, le couvercle présente une nervure circulaire formée en sai llie da ns u n espace intérieur du corps de fi ltre, et le flasque supérieur présente un rebord circulaire configuré pour coopérer radialement intérieurement avec la nervure circulaire du couvercle, de manière étanche.

Grâce à l'invention, on dispose d'une cartouche de filtration relativement simple, dont le flasque supérieur forme un joint d'étanchéité par coopération avec la nervure circulaire formée sur le couvercle.

De plus, la liaison entre la nervure circulaire du couvercle et le rebord circulaire du flasque supérieur s'effectuant radialement intérieurement par rapport à la nervure et non radialement extérieurement par rapport à celle-ci, l'espace occupé par le médium de filtration peut être augmenté radialement vers l'intérieur, ce qui permet d'améliorer la filtration.

Le rebord circulaire peut par exemple présenter une surface périphérique extérieure et la nervure circulaire peut présenter une surface périphérique intérieure, le rebord circulaire et la nervure circulaire coopérant de manière étanche par contact au moins partiel entre la surface périphérique extérieure du rebord circulaire et la surface périphérique intérieure de la nervure circulaire.

Dans ce cas, la surface périphérique extérieure du rebord peut présenter une forme sensiblement tronconique, et la surface périphérique intérieure de la nervure peut présenter une forme sensiblement tronconique, les surfaces périphériques extérieure du rebord et intérieure de la nervure étant configurées pour être sensiblement parallèles entre elles, de manière à assurer l'étanchéité lorsqu'elles sont au contact au moins partiel l'une de l'autre.

Cette forme est avantageuse pour s'affranchir des tolérances de fabrication du couvercle et du flasque. En effet, le contact entre deux surfaces parallèles est plus facilement créé, même partiellement, lorsque ces surfaces sont tronconiques, car il se trouvera aisément au moins un cercle de contact entre elles permettant d'assurer l'étanchéité, même si le parallélisme n'est pas parfait, par exemple. En effet, même si on ne peut pas savoir exactement à quel endroit il y a une compression aboutissant à une étanchéité entre les surfaces en contact respectives du rebord et de la nervure, on peut obtenir une telle étanchéité même si la conicité n'est pas exactement la même entre celle de la nervure et celle du rebord du flasque supérieur.

Le flasque supérieur peut présenter une forme annulaire et s'étendre entre le rebord circulaire formant saillie et un bord extérieur circulaire, ledit flasque supérieur couvra nt sur sensiblement toute sa surface le médium de filtration. En variante, le rebord circulaire peut ne pas se situer à une extrémité i ntérieu re de la forme a n n ula i re du flasq ue supérieu r. Da ns u n mode de réalisation pa rticulier en effet, le flasque supérieur peut s'étendre encore à l'intérieur du rebord circulaire, par exemple.

Cette forme a nnulaire du flasque supérieur est généra lement pla ne hormis le rebord prévu intérieurement, ce qui permet une bonne étendue du flasque au-dessus du médium de filtration.

Le tube présente par exemple une extrémité supérieure configurée pour s'étendre au moins partiellement radialement à l'intérieur au contact du rebord du flasque supérieur de ma nière à ce que, une fois la cartouche de filtration m ise en place da ns le corps de fi ltre, le rebord d u flasque supérieur soit comprimé radialement au moins partiellement entre la nervure circulaire du couvercle et l'extrémité supérieure du tube.

Grâce à cet aspect de l'invention, on obtient une étanchéité efficace à la fois entre le couvercle et le flasque supérieur mais également entre le flasque supérieur et le tube, sans ajout de joints d'étanchéité complémentaires.

De plus, la compression effectuée grâce au tube central peut permettre d'améliorer l'efficacité de l'étanchéité du contact entre le rebord du flasque supérieur et la nervure circulaire du couvercle.

Dans un mode de réalisation particulier, le rebord circulaire du flasque supérieur peut présenter une extrémité supérieure et l'extrémité supérieure du tube peut s'étendre sensiblement jusqu'au niveau de l'extrémité supérieure du re bord de te l le so rte qu'une surface périphérique intérieure du rebord circulaire soit en contact avec une surface extérieure de l'extrémité supérieure du tube sur sensiblement toute la hauteur du rebord circulaire. Le tu be, prése nta nt u ne fo rme générale tubulaire, y compris son extrémité, peut ainsi venir en contact sur l'ensemble de la hauteur du rebord du flasque supérieur selon ce mode de réalisation ou sur une partie seulement de celui-ci, visant à améliorer l'étanchéité et la tenue du rebord qui peut ainsi être réalisé dans un matériau souple. La rigidité peut alors être conférée par le tube, métallique ou en matériau polymère rigide, tel que du polyamide de type PA 6.6.

L'ensemble de fi ltrage peut comporter un système de détrom peurs, permettant d'assurer l'adéquation entre la cartouche de filtration mise en place lors d'une opération de maintenance ou lors de la fabrication, avec l'ensemble de fi ltrage et/ou l' utilisation concerné(e). Les détrom peu rs peuvent être avantageusement réalisés d' une pa rt sur le couvercle et d'a utre pa rt sur le flasque supérieur.

La nervure circulaire du couvercle peut ainsi comporter au moins une découpe en forme de créneau, formée sur partie de la hauteur de la nervure. La découpe constitue avantageusement un détrompeur.

G râce à ce mode de réa lisation, i l n'est pas possi ble d'i nsére r u ne cartouche de filtration différente en assurant l'étanchéité, ce qui garantit à l'opérateur qu'il ne s'est pas trom pé de ca rtouche de fi ltration ou cela lui indique au contraire qu'il n'a pas mis la bonne cartouche de filtration.

La nervure circulaire peut comporter a u moi ns u ne bosse, formant également notamment détrompeur, présente sur une surface périphérique extérieure de ladite nervure circulaire, ladite surface périphérique extérieure de la nervure circulaire n'étant pas en contact avec le rebord du flasque supérieur.

Cette caractéristique vise également à prémunir un opérateur effectuant le remplacement de la cartouche de filtration contre une erreur de cartouche de remplacement, la ou les bosses l'empêchant de disposer une cartouche qui a u ra it pa r exe m ple u n re bo rd de flasque supérieur disposé radialement extérieurement à la nervure circulaire du couvercle. Alternativement ou additionnellement, le couvercle peut comporter au moins une bosse à proximité de la surface périphérique extérieure de la nervure circulaire, notamment dans une région du couvercle s'étendant sensiblement perpendiculairement à l'axe longitudinal.

Une telle bosse peut également jouer un rôle de détrompeur pour le cas où l'opérateur chercherait à disposer une cartouche de filtration ne convenant pas pour l'ensemble de filtrage.

Le couvercle peut comporter une nervure extérieure additionnelle, disposée à l'extérieur de la nervure, de manière concentrique, configurée pour s'étendre jusqu'au flasque supérieur de la cartouche de filtration, lorsque l'ensemble de filtrage est prêt à être utilisé. Le flasque supérieur peut comporter au moins un trou borgne fermé de manière étanche par la nervure additionnelle. L'ensemble de la nervure extérieure additionnelle et du trou borgne peut jouer encore le rôle de détrompeur visant à renseigner l'opérateur sur le choix correct ou non de la cartouche de filtration, initiale ou de remplacement, qui est insérée dans l'ensemble de filtrage.

Le couvercle peut encore comporter une nervure intérieure additionnelle, disposée à l'intérieur de la nervure, de manière concentrique, configurée pour s'étendre au-dessus d'une extrémité supérieure du tube. Une telle nervure intérieure additionnelle peut s'étendre au contact d'une surface périphérique intérieure du rebord circulaire, par exemple dans le prolongement du tube selon l'axe longitudinal. La nervure intérieure additionnelle peut présenter au moins une découpe sur une partie de sa hauteur, afin notamment de former un détrompeur.

Le flasque supérieur peut être réalisé dans un matériau polymère choisi dans le groupe constitué par le polyuréthane, notamment le polyuréthane souple, le polychlorure de vinyle (PVC), un élastomère, une résine et une combinaison de ceux-ci, le matériau polymère pouvant se présenter sous forme de mousse ou compact, et comporter différentes duretés. Ainsi, grâce à l'invention, il est possible de réaliser une cartouche de filtration avec un flasque supérieur réa lisé en un matéria u souple forma nt étanchéité en lui-même et sans ajout d'un joint d'étanchéité complémentaire, par exemple d'un joint torique ou cylindrique.

Le flasque i nférieu r peut être réa lisé da ns le même matéria u que le flasque supérieur ou dans un polymère tel que le polyamide, le polypropylène ou autre.

5. Liste des figures

D'autres caractéristiques et avantages de l'invention apparaîtront à la lecture de la description suivante de modes de réalisation particuliers, donnée à titre de simple exemple illustratif et non limitatif, et des dessins annexés parmi lesquels :

- la figu re 1 i l l ustre, de ma nière schématique et partielle, un ensemble de filtrage vu en coupe longitudinale, conforme à un mode de réalisation de l'invention,

- la figure 2 illustre une autre partie de l'ensemble de filtrage de la figure 1, vu en coupe longitudinale de manière schématique et partielle,

- la figure 3 illustre de manière schématique et partielle, en coupe longitudinale, un ensemble de filtrage conforme à un autre mode de réalisation de l'invention,

- la figure 4 illustre l'ensemble de filtrage de la figure 3 vu dans un autre plan de coupe longitudinal, de manière schématique,

- la figure 5 représente en coupe longitudinale et en perspective, de manière schématique et partielle, l'ensemble de filtrage des figures 3 et 4,

- la figu re 6 i l l ustre de ma niè re sché matiq ue et pa rtiel le, e n perspective, une portion du couvercle de l'ensemble de filtrage des figures 3 à 5, relié à la cartouche de filtration, la figure 7 représente de manière schématique et partielle, en coupe longitudinale, un ensem ble de fi ltrage conforme à un autre mode de réalisation de l'invention,

la figure 8 représente de manière schématique et partielle, en coupe longitudinale, un ensem ble de fi ltrage conforme à un autre mode de réalisation de l'invention,

la figure 9 représente de manière schématique et partielle, en coupe longitudinale, un ensem ble de fi ltrage conforme à un autre mode de réalisation de l'invention,

la figure 10 représente de manière schématique et partielle en coupe longitudi na le, u n ensem ble de filtrage conforme à un autre mode de réalisation de l'invention, et

la figure 11 représente isolément, en perspective et de manière schématique, le couvercle de l'ensemble de filtrage de la figure

10.

6. Description de modes de réalisation particuliers

L'invention concerne un ensemble de filtrage 1 dont un premier mode de réalisation est illustré sur les figures 1 et 2. Un tel ensemble de filtrage, utilisé pour filtrer au moins un fluide, tel qu'une huile ou d u fuel, circulant notam ment da ns un moteur ou un équipement hydra ulique, com prend un corps de filtre 2 comportant une cuve 3 encore appelée coquille et un couvercle 4 encore appelé tête. La cuve 3 et le couvercle 4 sont configurés pour coopérer ensemble afin de permettre la fermeture du corps de filtre 2, comme illustré sur la figure 1. Dans cet exemple, la cuve 3 et le couvercle 4 coopèrent par vissage, étant tous deux munis de filetages respectifs 5 et 6 complémentaires. U n ou plusieurs joints d'étanchéité 7 sont prévus afin d'assurer la fermeture étanche du corps de filtre 2. L'ensem ble de filtrage 1 com prend en outre un tube 10, en matériau métallique ou polymère, central dans cet exem ple, disposé à l'i ntérieur d u corps de filtre 2 et s'étendant selon un axe longitudinal X, comme illustré.

L'ensemble de filtrage 1 comporte également une cartouche de filtration 12, amovible, logée également dans le corps de filtre 2, à l'intérieur de la cuve 3. La cartouche de filtration 12 présente une forme générale cylindrique comme illustré. La cartouche de filtration 12 comprend un flasque supérieur 13, un flasque inférieur 14 et un médium de filtration 15 s'étendant, comme illustré sur les figures 1 et 2, entre le flasque supérieur 13 et le flasque inférieur 14. Comme visible, la cartouche de filtration 12 présente une lumière tubulaire 16 pour entourer le tube 10.

Selon le pri nci pe de l'i nvention, le couvercle 4 d u corps de filtre 2 présente une nervure 20 circulaire formée en saillie dans un espace intérieur 21 du corps de filtre 2. De son côté, le flasque supérieur 13 présente un rebord 22 circulaire configuré pour coopérer radialement intérieurement avec la nervure 20 circulaire du couvercle 4, de manière étanche.

Com me visi ble su r la figu re 1, et grâce à l'invention, il n'est pas nécessaire d'ajouter un joint d'étanchéité entre le couvercle 4 et la cartouche de filtration 12. En effet, la coopération radiale entre la nervure 20 et le rebord 22 assure l'étanchéité entre l'espace intérieur 21 du corps de filtre et l'espace intérieur 23 du tube central, ce qui force le fluide à filtrer à passer au travers du médium de filtration 15 pour rejoindre l'espace intérieur 23 du tube central 10 après filtration.

Il est à noter qu'un autre avantage de l'invention réside dans le fait que la coo pé ratio n e nt re flasq ue su pé rie u r 13 et co uve rcle 4 s'effect ua nt radialement intérieurement à la nervure 20, l'espace occupé par le médium de filtration 15 peut être a ugmenté radia lement, ce qui permet d'améliorer la filtration.

Comme visible sur la figure 1, et dans ce mode de réalisation, le rebord 22 ci rcu lai re d u flasque su périeu r 13 présente u ne surface péri phérique extérieure 24. La nervure 20 circulaire du couvercle 4 présente une surface périphérique intérieure 25. Le rebord 22 circulaire et la nervure 20 circulaire coopèrent de manière étanche par contact au moins partiel entre la surface périphérique extérieure 24 du rebord 22 circulaire et la surface périphérique intérieure 25 de la nervure 20 circulaire.

Comme illustré sur la figure 2, le tube 10 s'étend à l'intérieur au contact du médium de filtration 15 de la cartouche de filtration 12. Sa forme est sensiblement cylindrique autour de l'axe longitudinal X et se termine en partie inférieure, dans l'exemple illustré, par une surface 30 circulaire, sensiblement perpendiculaire à l'axe longitudinal X. Cette surface 30 vient en contact inférieurement avec le flasque inférieur 14 et est munie de moyens de solidarisation réversible 31 avec des moyens complémentaires du corps de filtre non représentés sur la figure 2 et s'étendant pour leur part, par exemple, à partir du fond 32 de la cuve 3.

Lors du remplacement de la cartouche de filtration 12, il suffit à l'opérateur de retirer le couvercle 2 par dévissage puis de désolidariser les moyens de solidarisation réversible 31 et de retirer l'ensemble du tube 10 et de la cartouche de filtration 12. Enfin, l'opérateur désolidarise le tube 10 de la cartouche de filtration 12 qui va être jetée tandis que le tube 10 peut être réutilisé et réinstallé avec une cartouche neuve à l'intérieur du corps de filtre, avant fermeture du couvercle 2.

Sur les figures 3 à 6, on a représenté un autre mode de réalisation d'un ensemble de filtrage conforme à l'invention. Sur ces figures, seule une portion du couvercle 4 de l'ensemble de filtrage est illustré avec une partie de la cartouche de filtration 12 et du tube 10.

Dans cet exemple, la surface périphérique extérieure 24 du rebord 22 circulaire du flasque supérieur 13 présente une forme sensiblement tronconique, comme visible. Par ailleurs, la surface périphérique intérieure 25 de la nervure 20 circulaire du couvercle 4 présente une forme sensiblement tronconique. Les surfaces périphériques extérieure 24 du rebord 22 et intérieure 25 de la nervure 20 sont configurées dans cet exemple pour être sensiblement parallèles entre elles, comme visible, de manière à assurer l'étanchéité lorsqu'elles sont au contact au moins partiel l'une de l'autre.

Une telle forme tronconique permet d'obtenir, avec une certaine tolérance dans la fabrication du couvercle ou du flasque supérieur, une étanchéité garantie, au moins sur un cercle de contact entre les surfaces périphériques extérieure 25 du rebord 22 et intérieure 24 de la nervure 20.

Par ailleurs, dans cet exemple, on peut voir la forme ajourée de la partie centrale 39 du tube 10 pour permettre le passage de fluide filtré dans l'espace intérieur 23 du tube 10.

Il est à noter que le tube 10 présente une forme généralement cylindrique avec la partie centrale 39 ajourée au niveau de la portion s'étendant contre le médium de filtration 15. Le tube 10 se termine supérieurement par une extrémité supérieure 41 cylindrique et pleine. Dans l'exemple des figures 1 et 2 comme dans l'exemple des figures 3 à 6, l'extrémité supérieure 41 du tube 10 est configurée pour s'étendre au moins partiellement radialement à l'intérieur au contact du rebord 22 circulaire du flasque supérieur 13, plus exactement au contact d'une surface périphérique intérieure 43 du rebord 22 circulaire du flasque 13. Ainsi, une fois la cartouche de filtration 12 mise en place dans le corps de filtre 2, le rebord 22 du flasque supérieur 13 est comprimé radialement au moins partiellement entre la nervure 20 circulaire du couvercle 4 et l'extrémité supérieure 41 du tube 10.

Dans les exemples des figures 1 à 6, cette extrémité supérieure 41 du tube s'étend sensiblement jusqu'au niveau de l'extrémité supérieure 45 du rebord 22 de telle sorte qu'une surface périphérique intérieure 43 du rebord 22 circulaire soit en contact avec une surface extérieure 46 de l'extrémité supérieure 41 du tube 10 sur sensiblement toute la hauteur du rebord circulaire 22.

Sur les figures 3 à 6, le rebord 22 circulaire présente une forme tronconique à l'extérieur tandis que la surface périphérique intérieure 43 est sensiblement cylindrique, étant parallèle à la surface extérieure 46 de l'extrémité supérieure 41 du tube 10.

Dans l'exemple illustré sur les figures 3 à 6, la nervure 20 circulaire du couvercle 4 comporte, comme visible notamment sur les figures 4 et 5 au moins une découpe 50 en forme de créneau, formée sur partie de la hauteur de la nervure 20, dans l'exemple illustré. Dans cet exemple, comme visible, l'étanchéité entre le flasque supérieur 13 et la nervure 20 est malgré tout assurée grâce à une zone de contact 51 en partie supérieure de la nervure 20 au niveau de la découpe 50, comme visible notamment sur la figure 4 ou 5.

Ainsi, il n'est pas possible d'insérer une cartouche de filtration 12 qui soit différente tout en assurant l'étanchéité, du fait de la présence de la ou des découpes 50, ce qui garantit à l'opérateur qu'il ne s'est pas trompé de cartouche de filtration 12. Une telle ou de telles découpe(s) 50 peut (peuvent) lui indiquer au contraire qu'il n'a pas mis la bonne cartouche de filtration si l'étanchéité n'est pas assurée.

Dans l'exemple illustré, et comme visible sur la figure 6, le couvercle 4 (dont une partie est représentée schématiquement en pointillés sur cette figure) comporte également au moins une, en l'espèce une pluralité de bosses 56 à proximité de la surface périphérique extérieure 54 de la nervure circulaire, notamment dans une région 58 du couvercle 4 s'étendant sensiblement perpendiculairement à l'axe longitudinal X. De telles bosses 56 jouent également un rôle de détrompeur pour le cas où l'opérateur chercherait à disposer une cartouche de filtration ne convenant pas pour l'ensemble de filtrage ou pour l'utilisation concernée.

On a représenté de manière très schématique sur la figure 7 un autre mode de réalisation conforme à l'invention, dans lequel la nervure 20 circulaire comporte en outre au moins une bosse 55, présente sur la surface périphérique extérieure 54 de la nervure 20 circulaire. Cette surface périphérique extérieure 54 de la nervure 20 circulaire n'est pas, comme visible, en contact avec le rebord 22 du flasque supérieur 13. La présence de bosse(s) 55 est également avantageuse, tout comme la ou les découpes 50 également présentes dans ce mode de réalisation, pour assurer un opérateur effectuant le changement de cartouche de filtration qu'il n'est pas en train de commettre une erreur de ca rtouche de filtration, afin d'éviter le risque nota m ment de dété riorer le système d'i njection pou r d u gasoi l pa r exem ple. En effet, les bosses 55 empêchent par exemple l'opérateur de disposer une cartouche de filtration qui a ura it u n rebord de flasq ue su périe u r, ou u n joi nt, disposé radialement extérieurement à la nervure circulaire du couvercle. Dans ce cas, le joint ou le f l a sq u e vi e n d ra it b ute r co nt re l a ou les bosses 55, empêchant le positionnement correct de la cartouche de filtration à l'intérieur du corps de filtre, renseignant ainsi l'opérateur de l'erreur de cartouche de filtration.

Dans ce mode de réalisation éga lement, l'extrémité supérieure 41 du tube 10 ne s'étend pas totalement jusqu'à l'extrémité supérieure 45 du rebord circulaire 22.

Dans l'exemple illustré sur la figure 8, les bosses 55 s'étendent à partir de la région 58 du couvercle 4, sur sensiblement toute la hauteur de la nervure 20.

Dans l'exemple illustré sur la figure 9, le couvercle 4 comporte une nervure extérieure additionnelle 61, disposée à l'extérieur de la nervure 20, de manière concentrique, configurée pour s'étendre jusqu'au flasque supérieur 13 de la cartouche de filtration 12, lorsque l'ensemble de filtrage 1 est prêt à être utilisé. Le flasque supérieur 13 comporte, quant à lui, au moins un trou borgne 62 fermé de ma niè re éta nche pa r la nervu re extérieure additionnelle 61. L'ensemble de la nervure extérieure additionnelle 61 et du trou borgne 62 peut jouer encore le rôle de détrompeur visant à renseigner l'opérateur sur le choix correct ou non de la cartouche de filtration 12, initiale ou de remplacement, qui est insérée dans l'ensemble de filtrage 1.

On a représenté sur les figures 10 et 11, un autre mode de réalisation, dans lequel le couvercle 4 comporte une nervure intérieure additionnelle 65, disposée à l'intérieur de la nervure 20 circulaire, de ma nière concentrique, configurée pour s'étendre au-dessus d'une extrémité supérieure du tube 10. Une telle nervure intérieure additionnelle 65 s'étend au contact d'une surface péri phé riq ue i nté rieu re 43 d u re bord 22 ci rcu lai re, pa r exe m ple da ns le prolongement du tube 10 selon l'axe longitudinal X, comme visible sur la figure 10. La nervu re i ntérie u re addition ne l le 65 pe ut présente r a u moi ns u ne découpe 66, notamment une pluralité de découpes 66, en forme de créneaux, sur une partie de sa hauteur, afin notamment de former un détrompeur.

Dans tous les modes de réalisation décrits, des moyens sont prévus bien entendu pour, d'une part, amener le fluide à filtrer à l'intérieur de la cartouche et d'autre part, pe rmettre le dépa rt du fl uide filtré hors de la ca rtouche. Différents modes de réa lisation des conduits d'a me née et/ou de départ peuvent être mis en œuvre sans sortir du cadre de l'invention. Par ailleurs, un système de vidange peut également être prévu, le cas échéant.

Dans les exemples illustrés, le flasque supérieur 13 présente une forme généralement annulaire s'étendant entre le rebord 22 circulaire formant saillie et un bord extérieur circulaire 60, le flasque supérieur 13 couvra nt, comme illustré, sur sensiblement toute sa surface, le médium de filtration 15.

Dans une variante non illustrée, le rebord 22 circulaire pourrait ne pas se situer à une extrémité intérieure de la forme annulaire du flasque supérieur 13 mais le flasque supérieur 13 pourrait s'étendre encore radialement à l'intérieur du rebord circulaire 22, par exemple.

Le matériau formant le flasque supérieur 13 peut être choisi da ns le groupe constitué par le polyuréthane, notamment un polyuréthane souple et compressible, une résine, un élastomère, le polychlorure de vinyle.

Le matériau souple avec lequel le flasque supérieur 13 est réalisé permet notamment la réalisation de l'étanchéité entre le rebord 22 et la nervure 20, sans ajout d'un joint d'étanchéité complémentaire, notamment d'un joint torique ou cylindrique. Quant à lui, le flasque inférieur 14 peut être réalisé dans le même matériau polymère que le flasque supérieur 13 ou un matériau polymère choisi dans le groupe constitué par le polyamide, le polypropylène, entre autres.

Le matériau du couvercle, et en particulier de la nervure 20, peut être réalisé en matériau polymère ou en fonderie d'aluminium, ou encore en acier ou autre.

Dans toute la description, les expressions "comportant un" et "comprenant un", doivent être comprises comme étant synonymes des expressions "comportant au moins un" et "comprenant au moins un" respectivement", sauf si le contraire est spécifié.