Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
FLUID PRODUCT DISPENSER
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2016/001596
Kind Code:
A1
Abstract:
Fluid product dispenser comprising a fluid product reservoir (1), a pump (2) mounted on the fluid product reservoir (1) and a push-rod mounted on the pump (2) to actuate same, characterized in that the push-rod comprises a base (3) rigidly mounted on the pump (2) and a gripping member (4) mounted removably on the base (3), the gripping member (4) comprising a fluid product applicator (47), the gripping member (4) defining a bearing surface (S) which can be axially pressed to drive displacement of the base (3) and to actuate the pump (2) to load the applicator with fluid product (47).

Inventors:
DUQUET, Frédéric (Domaine Croix Marie, 26 avenue du Lac, Crespières, F-78121, FR)
DAVIOT, Stéphane (4 allée des charmes, Bois Morin, Ferrieres Haut Clocher, F-27190, FR)
Application Number:
FR2015/051834
Publication Date:
January 07, 2016
Filing Date:
July 02, 2015
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
APTAR FRANCE SAS (Lieudit Le Prieuré, Le Neubourg, F-27110, FR)
International Classes:
A45D34/04; B05B11/00; B65D47/42
Foreign References:
FR2981553A12013-04-26
EP1201558A12002-05-02
US2311367A1943-02-16
US8757914B12014-06-24
FR2924696A12009-06-12
Other References:
None
Attorney, Agent or Firm:
CAPRI (33 rue de Naples, Paris, F-75008, FR)
Download PDF:
Claims:
Revendications

1 . - Distributeur de produit fluide comprenant un réservoir de produit fluide (1 ), une pompe (2) montée sur le réservoir de produit fluide (1 ) et un poussoir monté sur la pompe (2) pour l'actionner,

caractérisé en ce que le poussoir comprend une embase (3) montée fixement sur la pompe (2) et un organe de préhension (4 ; 4') monté de manière amovible sur l'embase (3), l'organe de préhension (4 ; 4') comprenant un applicateur de produit fluide (47), l'organe de préhension (4 ; 4') définissant une surface d'appui (S) sur laquelle on peut appuyer axialement pour entraîner l'embase (3) en déplacement et ainsi actionner la pompe (2) pour charger l'applicateur en produit fluide

(47).

2. - Distributeur selon la revendication 1 , dans lequel l'embase (3) comprend une coupelle de réception (33) pour l'applicateur de produit fluide (47), la coupelle de réception (33) formant un orifice d'alimentation (32) relié à la pompe (2).

3. - Distributeur selon la revendication 2, dans lequel la coupelle de réception (33) épouse la forme de l'applicateur de produit fluide (47), et définit avantageusement des canaux d'alimentation (34) qui s'étendent radialement à partir de l'orifice d'alimentation (32).

4. - Distributeur selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel l'organe de préhension (4 ; 4') est monté de manière étanche sur l'embase (3), avantageusement par écrasement d'un joint (44).

5. - Distributeur selon la revendication 4, dans lequel l'organe de préhension (4 ; 4') est connecté de manière amovible à l'embase (3) par des moyens magnétiques (43, 53).

6. - Distributeur selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel l'embase (3) coulisse, avantageusement de manière étanche, dans une douille de guidage axial (5) solidaire du réservoir (1 ).

7. - Distributeur selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel un passage de retour de produit fluide (37, 52) relie l'embase (3) au réservoir (1 ).

8. - Distributeur selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel l'organe de préhension (4) comprend un corps de préhension (40) dans lequel un bouton-poussoir (48) est déplaçable en va-et-vient, l'applicateur (47) étant solidaire en déplacement de ce bouton-poussoir (48), qui est avantageusement sollicité en position de repos par un ressort de rappel (49) qui agit entre le corps de préhension (40) et le bouton-poussoir (48).

9. - Distributeur selon la revendication 8, dans lequel l'applicateur

(47) est connecté à un support de montage (45) qui coulisse de manière étanche dans le corps de préhension (40), le bouton-poussoir

(48) étant en prise avec ce support de montage (45).

Description:
Distributeur de produit fluide

La présente invention concerne un distributeur de produit fluide comprenant un réservoir de produit fluide, une pompe montée sur le réservoir et un poussoir monté sur la pompe pour l'actionner. Il s'agit là d'une conception tout à fait classique et minimaliste pour un distributeur dans les domaines de la parfumerie, de la cosmétique ou encore de la pharmacie.

Dans l'art antérieur, on connaît déjà de nombreux distributeurs comprenant un applicateur de produit fluide qui est en communication directe avec le produit fluide stocké dans le réservoir. L'applicateur peut être solidaire du réservoir, ou au contraire d'un organe de préhension qui peut être détaché ou séparé du réservoir. Le chargement de l'applicateur en produit fluide peut s'effectuer par retournement ou secouage du distributeur, ou encore par aspiration, comme par exemple dans le document ...

Dans l'art antérieur, on connaît également les distributeurs classiques avec un réservoir, une pompe montée sur le réservoir et un poussoir monté sur la pompe pour l'actionner.

Ces deux types de distributeurs (à applicateur et à pompe) appartiennent à des familles bien distinctes et à des applications différenciées.

La présente invention a pour objet de définir un nouveau type de distributeur de produit fluide dont les caractéristiques de base sont celles d'un distributeur classique à pompe et poussoir. Un autre but de la présente invention est de combiner dans un seul distributeur les avantages des deux types de distributeurs (applicateur et à pompe). Encore un autre but de la présente invention est de garantir un chargement répétitif et contrôlé d'un applicateur de produit fluide. Encore un autre but de la présente invention est de combiner les gestuelles caractéristiques des distributeurs à applicateur et des distributeurs à pompe.

Pour atteindre ces différents buts, la présente invention propose que le poussoir comprenne une embase montée fixement sur la pompe et un organe de préhension monté de manière amovible sur l'embase, l'organe de préhension comprenant un applicateur de produit fluide, l'organe de préhension définissant une surface d'appui sur laquelle on peut appuyer axialement pour entraîner l'embase en déplacement et ainsi actionner la pompe pour charger l'applicateur en produit fluide. Par rapport à un distributeur à pompe classique, le distributeur de l'invention se distingue par la présence de l'applicateur qui est solidaire du poussoir, lui-même incorporé dans un organe de préhension. Par rapport à un distributeur classique à applicateur, la présente invention se distingue par la présence d'une pompe pour acheminer le produit fluide à l'applicateur et d'un poussoir sur lequel l'applicateur d'un produit fluide est monté. Avec le distributeur de la présente invention, l'utilisateur combine les deux gestuelles, les deux types de distributeurs, à savoir l'actionnement d'un poussoir pour distribuer une dose de produit fluide et l'utilisation de l'organe de préhension qui est détaché du reste du distributeur pour être appliqué sur une surface d'application tels que la peau, les ongles, les cheveux, etc.

Selon une caractéristique avantageuse de la présente invention, l'embase comprend une coupelle de réception pour l'applicateur, la coupelle formant un orifice d'alimentation relié à la pompe. La coupelle de réception peut directement être montée sur la tige d'actionnement de la pompe. De préférence, la coupelle épouse la forme de l'applicateur, et définit avantageusement des canaux d'alimentation qui s'étendent radialement vers l'extérieur à partir de l'orifice d'alimentation. On assure ainsi que la totalité de la dose distribuée par la pompe atteint l'applicateur de produit fluide, et ceci de manière contrôlée, grâce à la présence des canaux d'alimentation qui s'étendent dans une direction déterminée.

Selon un autre aspect avantageux de l'invention, l'organe de préhension est monté de manière étanche sur l'embase, avantageusement par écrasement d'un joint. Ainsi, l'applicateur est isolé hermétiquement à l'intérieur de sa coupelle de réception. De préférence, l'organe de préhension est connecté de manière amovible à l'embase par des moyens magnétiques. Il n'est pas nécessaire que les moyens magnétiques soient situés sur l'embase, mais simplement que les moyens magnétiques permettent une connexion de manière amovible entre l'organe de préhension et l'embase. Les moyens magnétiques, en tant que moyens de connexion, sont particulièrement avantageux, car ils permettent un repositionnement de l'organe de préhension sur l'embase sans avoir à exercer une force d'appui sur l'embase. On évite ainsi un actionnement intempestif ou involontaire de la pompe. D'autre part, les moyens magnétiques permettent un repositionnement quasi-automatique et centré. Enfin, les moyens magnétiques, du fait de la force d'attraction exercée, permettent l'écrasement du joint qui permet d'isoler hermétiquement l'applicateur à l'intérieur de sa coupelle de réception.

Selon une autre caractéristique intéressante de l'invention, l'embase coulisse, avantageusement de manière étanche, dans une douille de guidage axial solidaire du réservoir. On garantit ainsi qu'il n'y a pas de fuite de produit fluide à l'intérieur du distributeur lors de son déplacement coulissant à l'intérieur de la douille de guidage.

Selon un autre aspect particulièrement avantageux de la présente invention, un passage de retour de produit fluide relie l'embase au réservoir. Ainsi, le produit fluide distribué par la pompe dans la coupelle de réception retourne vers le réservoir, dès que l'applicateur est rempli ou saturé de produit fluide. On peut par exemple imaginer qu'un utilisateur appuie plusieurs fois sur le poussoir de manière à distribuer une quantité de produit fluide très importante. L'excès de produit fluide injecté dans la coupelle de réception pourra ainsi être réorienté vers le réservoir. On garantit ainsi que l'applicateur est toujours rempli ou imprégné avec la même quantité de produit fluide et on évite tout risque de fuite de produit fluide créé par une surpression à l'intérieur de la coupelle de réception.

Selon un mode de réalisation avantageux, l'organe de préhension comprend un corps de préhension dans lequel un bouton-poussoir est déplaçable en va-et-vient, l'applicateur étant solidaire en déplacement de ce bouton-poussoir, qui est avantageusement sollicité en position de repos par un ressort de rappel qui agit entre le corps de préhension et le bouton- poussoir. De préférence, l'applicateur est connecté à un support de montage qui coulisse de manière étanche dans le corps de préhension, le bouton- poussoir étant en prise avec ce support de montage. Il s'agit là d'un mode de réalisation particulièrement abouti, mais on peut également imaginer que l'organe de préhension dans son ensemble constitue un bouton poussoir sur lequel l'applicateur de produit fluide est monté.

L'esprit de la présente invention réside dans le fait d'associer un applicateur de produit fluide à un poussoir servant à actionner une pompe pour charger l'applicateur, le poussoir faisant partie d'un organe de préhension que l'utilisateur peut saisir pour le séparer du restant du distributeur et mettre en contact l'applicateur avec une surface d'application telle que la peau.

L'invention sera maintenant décrite plus en détail en référence aux dessins joints, donnant à titre d'exemples non limitatifs, deux modes de réalisation de l'invention.

Sur les figures :

La figure 1 est une vue en coupe transversale verticale à travers un distributeur de produit fluide selon un premier mode de réalisation de l'invention,

La figure 2 représente la partie haute du distributeur de la figure 1 de manière fortement agrandie,

Les figures 3a et 3b montrent l'organe de préhension séparé du restant du distributeur, respectivement en position de repos et en position actionnée, et

La figure 4 est une vue similaire à celle de la figure 2 pour un second mode de réalisation de l'invention.

On se référera tout d'abord aux figures 1 et 2 pour décrire en détail la structure du distributeur de produit fluide selon le premier mode de réalisation de l'invention. On peut voir que le distributeur présente une configuration allongée qui fait penser à celle d'un stylo ou d'un feutre. En effet, le réservoir de produit fluide 1 est fin et long. Dans le mode de réalisation non limitatif des figures 1 et 2, le réservoir 1 comprend un piston suiveur 1 1 destiné à se déplacer par coulissement étanche axial à l'intérieur du réservoir, afin de diminuer son volume utile, à mesure que du produit fluide est distribué. En position de départ, le piston suiveur 1 1 est disposé à proximité d'une extrémité du réservoir opposé à un col 12 sur lequel une pompe 2 est montée. Etant donné que la pompe 2 n'est pas un élément critique pour la présente invention, elle ne sera pas décrite en détail. Elle peut être d'un type tout à fait classique, avec un corps de pompe définissant une entrée avec un clapet d'entrée, une chambre de pompe, un piston, et un clapet de sortie qui permet au produit fluide mis sous pression dans la chambre de pompe d'être refoulé à travers une tige d'actionnement creuse 21 . Pour la fixation sur le col 12, la pompe 2 est pourvue d'une bague de fixation dans laquelle la pompe est reçue fixement et qui vient s'accrocher à l'intérieur ou à l'extérieur du col 12 de manière fixe et étanche. Il s'agit là de caractéristique tout à fait classique pour une pompe et sa fixation sur un réservoir dans le domaine de la pharmacie, de la cosmétique ou encore de la parfumerie. On peut toutefois remarquer que le réservoir 1 définit un alésage

13 qui travers l'épaisseur de paroi du réservoir et qui s'étend parallèlement à côté du col 12. La fonction de cet alésage 13 sera donnée ci-après.

Selon l'invention, une embase 3 est montée sur la pompe 2 de manière à recueillir le produit fluide distribué par la pompe. L'embase 3 comprend un manchon de raccordement 31 qui vient en prise avec l'extrémité libre de la tige d'actionnement 21 de la pompe 2. Ce manchon 31 se prolonge par un orifice d'alimentation 32 qui débouche au fond d'une coupelle de réception 33, qui peut présenter une forme de dôme inversé. A partir de cet orifice d'alimentation 32, la coupelle 33 forme intérieurement plusieurs canaux d'alimentation 34 qui s'étendra idéalement vers l'extérieur ou en étoile à partir de l'orifice 32. Ces canaux 34 se présentent sous la forme de saignées creusées dans la paroi interne de la cavité 33. Les canaux 34 remontent sur la paroi interne de la coupelle 33 sur une certaine hauteur, par exemple jusqu'au niveau où la coupelle devient cylindrique. La fonction de ces canaux d'alimentation 34 est de répartir de manière sensiblement uniforme ou orientée le produit fluide qui est injecté à travers l'orifice d'alimentation 32 par la pompe 2. On pourrait également dire que les canaux 34 permettent de diriger le produit fluide sur la paroi interne de la coupelle 33. A son extrémité supérieure, la coupelle 33 forme une collerette annulaire 35 qui est pourvue d'une lèvre d'étanchéité 36 sur sa paroi externe. Dès à présent, on comprend que le déplacement de la coupelle de réception 3 vers le bas en direction de la pompe 2 aura pour effet d'enfoncer la tige d'actionnement 21 et ainsi engendre la distribution de produit fluide à travers la tige 21 , puis à travers l'orifice d'alimentation 32 jusque dans la cavité 33 de la coupelle.

Le distributeur comprend également une douille de guidage 5 de forme très globalement cylindrique, qui s'étend autour de l'embase 3 pour définir un fût de coulissement d'embase 54 dans lequel coulisse la lèvre d'étanchéité 36 formée par la collerette 35 de l'embase 3. Ainsi, l'embase 3 est parfaitement guidée axialement lors de son déplacement pour actionner la pompe 2. De plus, il n'y aucun risque de fuite de produit fluide autour de l'embase 3, du fait du coulissement étanche de la lèvre 36 dans le fût 54. Dans le mode de réalisation présenté pour illustrer la présente invention, la douille de guidage 5 comprend une section 51 qui s'étend autour de la pompe 2 pour venir en prise autour du col 12 du réservoir 1 . On garantit ainsi une stabilité parfaite de la douille 5 sur le réservoir 1 . A son extrémité supérieure, la douille de guidage axial 5 comprend un ou plusieurs aimants(s) 53, voire un anneau aimanté, qui s'étendent autour d'embase 3. A la place des aimants 53, on peut également prévoir un matériau ferromagnétique. On verra ci-après quelle est la fonction de cet élément aimanté ou ferromagnétique. D'autre part, la douille de guidage axial 5 forme également une canule 52 dont l'extrémité est engagée à travers l'alésage 13 du réservoir 1 . D'autre part, un conduit 37, de préférence souple, relie la coupelle 33 à la canule 52. Le conduit 37 peut par exemple déboucher dans la coupelle 33 juste au-dessus de l'extrémité supérieure des canaux d'alimentation 34. La souplesse du conduit 37 s'explique par le fait que l'embase 3 est déplaçable axialement sur une certaine course, alors que la canule 52 est fixe, puisque montée sur le réservoir 1 . Le conduit 37 et la canule 52 définissent ensemble un passage de retour de produit fluide qui relie directement l'embase 3 au réservoir de produit fluide 1 . Le conduit 37 peut par exemple passer à travers une partie ajourée 57 de la douille de guidage axial 5.

Le distributeur de l'invention comprend également un organe de préhension 4 qui est monté à la fois sur l'embase 3 et la douille de guidage axial 5. Dans ce mode de réalisation, l'organe de préhension 4 comprend un corps de préhension 40 qui définit un logement supérieur 41 et un cylindre de coulissement inférieur 42. Le logement 41 communique directement avec le cylindre 42, de sorte que le corps de préhension 40 est creux intérieurement. A son extrémité inférieure, le corps de préhension 40 comprend un ou plusieurs aimant(s) 43, voire un anneau aimanté, qui s'étend autour du cylindre de coulissement 42. A la place d'aimants, on peut également prévoir un matériau ferromagnétique. En se référant à la figure 2, on peut voir que les aimants 43 du corps de préhension 40 sont situés juste en face des aimants 53 montés sur la douille 5. Ainsi, du fait de l'attraction magnétique, l'organe de préhension 40 est connecté de manière amovible sur l'embase de réception 3 et la douille de guidage axial 5. Afin de garantir une étanchéité au niveau de l'embase 3 et de la douille 5, il est prévu un joint 44 qui entoure le cylindre de coulissement 42 et qui vient s'écraser sur la douille 5 et/ou l'embase 3. Le joint 44 peut être solidaire de l'organe de préhension 40, de la douille 5 ou encore de l'embase 3. Ces moyens de raccordement magnétiques, formés par les aimants 43 et 53, permettent non seulement un repositionnement automatique de l'organe de préhension 4, mais encore un écrasement du joint 44, et surtout d'éviter un actionnement involontaire de la pompe 2. En effet, il suffit de déposer l'organe de préhension 4 sur l'embase 3, sans exercer de force d'appui vers la pompe 2.

L'organe de préhension 4 comprend également un support de montage 45 pourvu d'une lèvre d'étanchéité 46 adaptée à coulisser de manière étanche dans le cylindre de coulissement 42 du corps de préhension 40. Un applicateur de produit fluide 47 est connecté à ce support de montage 45 de manière à faire saillie vers le bas à l'intérieur de la coupelle 33, comme représenté très clairement sur la figure 2. On peut remarquer que l'applicateur 47 épouse parfaitement la surface interne de coupelle 33, ou inversement : seuls les canaux d'alimentation 34 n'étant pas obturés par l'applicateur 47. On peut utiliser n'importe quel matériau approprié pour réaliser l'applicateur 47, comme par exemple un matériau poreux, en mousse, en feutre, en matériau fritté, etc. A son extrémité supérieure, le support de montage 45 est raccordé fixement à un bouton poussoir 48 qui est reçu dans le logement 41 . Le bouton poussoir 48 définit une surface d'appui S. Un ressort de rappel 49, qui prend appui à son extrémité inférieure sur le corps de montage 40, sollicite le bouton poussoir 48 en position de repos, dans laquelle il fait saillie hors du logement 41 .

Le distributeur peut également comprendre de manière optionnelle un capot de protection 6 qui coiffe l'organe de préhension 4 et la douille de guidage axial 5.

L'organe de préhension 4, dans sa position de repos, est tel que représenté sur la figure 3a. Le support de montage 45 est sollicité en butée contre un épaulement formé par le corps de préhension 40. Seul l'applicateur 47 fait saillie vers le bas à partir du joint 44, lui-même entouré de l'extérieur par les aimants 43. Dans cette position de repos, l'applicateur 47 est logé dans l'embase de réception 3 sans exercer de force axiale considérable vers le bas. La pompe 2 est au repos, sa tige d'actionnement 21 est étendue au maximum. Les aimants 43, 53 sont également rapprochés au maximum, de manière à maintenir fermement, mais cependant de manière amovible, l'organe de préhension 4 sur l'embase 3 et la douille 5.

A partir de cette position de repos, l'utilisateur peut appuyer axialement vers le bas sur le bouton poussoir 48 à encontre du ressort de rappel 49 de manière à déplacer le support de montage 45 et l'applicateur 47 vers le bas. L'embase 3 est forcée de se déplacer vers le bas avec la tige d'actionnement 21 de la pompe 2. Il en résulte la distribution d'une dose de produit fluide à travers la tige d'actionnement 21 , puis à travers l'orifice d'alimentation 32 et les canaux d'alimentation 34 dans la coupelle 33 où se trouve l'applicateur 47. Celui-ci s'imprègne et se charge de produit fluide. Avantageusement, on peut dimensionner l'applicateur 47 ou la pompe 2, de sorte qu'un seul actionnement de la pompe suffit à remplir l'applicateur 47. Au cas où l'utilisateur actionne plusieurs fois le bouton poussoir 48, l'excès de produit fluide injecté dans la coupelle 33 est retourné vers le réservoir 1 à travers le conduit 37 et la canule 52. Après actionnement du bouton poussoir 48, l'utilisateur saisit l'organe de préhension 4 par son corps de préhension 40 et le sépare de la douille 5 et de la coupelle 3 en surmontant la force d'attraction magnétique exercée par les aimants 43, 53. L'applicateur 47 est alors à l'air libre et peut être mis en contact avec une surface d'application dédiée, tels que la peau, les ongles, les cheveux, etc. Une fois l'application terminée, l'utilisateur repose simplement l'organe de préhension 4 sur l'embase 3 et la douille 5 sans exercer de force de pression, les moyens de connexion magnétiques assurant à eux seuls la tenue de l'organe de préhension 4.

La position enfoncée du bouton poussoir 48 est représentée sur la figure 3b. On peut voir que le ressort 49 est fortement comprimé et que le support de montage 45 fait maintenant saillie vers le bas en dessous du joint 44.

On se référera maintenant à la figure 4 qui montre un second mode de réalisation de l'invention. La différence principale avec le premier mode de réalisation est qu'il n'y a pas de corps de préhension dans lequel coulisse un bouton poussoir, un support de montage et l'applicateur. Dans ce second mode de réalisation plus minimaliste, l'applicateur de produit fluide 47 est monté dans un support de montage 45' qui est directement enchâssé de manière fixe dans un corps de montage 40', qui définit une surface d'appui S. Le corps de préhension 40' comprend également un ou plusieurs aimant(s) 43, voire un anneau aimanté, disposés autour du support de montage 45'. A la place de ces aimants 43, on peut également prévoir un matériau ferromagnétique. D'autre part, on peut remarquer que l'embase 3' comprend au niveau de sa collerette 35' (qui forme la lèvre de coulissement 36) un ou plusieurs aimant(s) 38, voire un anneau aimanté, ainsi qu'un joint 39. Tout comme dans le premier mode de réalisation, les aimants 43, 38, du fait de leur attraction magnétique mutuelle, permettent de comprimer le joint 39 et d'assurer l'étanchéité entre l'organe de préhension 4' et l'embase 3'. Il est à noter que la lèvre d'étanchéité 36 de l'embase 3' coulisse à l'intérieur d'un fût de coulissement 54 formé par une douille de guidage axiale 5'.

Dans ce second mode de réalisation, l'organe de préhension 4' dans sa totalité est déplacé axialement pour entraîner avec lui l'embase 3' et ainsi actionner la pompe 2. Bien que non représenté, la coupelle 33 peut également être pourvue d'un passage de retour de produit fluide vers le réservoir, comme dans le premier mode de réalisation. Une fois l'applicateur 47 rempli de produit fluide, l'utilisateur sépare l'organe de préhension 4' de l'embase 3' et peut mettre l'applicateur 47 en contact avec une surface d'application appropriée.

L'organe de préhension 4' est un élément monobloc, à la différence de l'organe de préhension 4 du premier mode de réalisation, dans lequel le bouton poussoir 4, le support de montage 45 et l'applicateur de produit fluide 47 sont déplaçâmes par rapport au corps de préhension 40.

Grâce à l'invention, on dispose d'un distributeur à pompe et applicateur dont le poussoir servant à actionner la pompe est pourvu de l'applicateur de produit fluide.




 
Previous Patent: AUTOINJECTOR

Next Patent: LUMINOUS GLASS ASSEMBLY