Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
FORCED DIRECTING AND SMOOTHING OF HARMFUL WEAK MICRO-CURRENTS
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2011/048277
Kind Code:
A1
Abstract:
Electrical current moves about freely without any constraint in the bodies between machinery components, which is considered to be spurious energy derived from the electrical charges emanating from everywhere and considered to be unnecessary. Said braids indicate that the potentials vary with the currents moving, which, for example, therefore renders the potential thresholds between the engine block and a gearbox random. Said variable voltages are electrical disturbances wherein the potential thresholds are unstable, and the electronic controls are fluctuating, thereby losing any electrical reference and causing random operation as a result. The present PCT application relates to directing and smoothing the spurious electrical flows so as to regularize the potentials if possible in the same direction, in order to prevent current alternations harmful to efficiency of the various hypersensitive electronic controls and also stabilized functions such as the combustion in heat engines adversely affected by random electrical thresholds when changing speed or shifting. Stabilization and balancing of the voltages is enabled by the method consisting in directing the stability of the flows, and in minimizing same by establishing natural polarization via various metals immersed in a piezoelectric paste which absorbs a large portion of the migrating currents and the passing residues being conditioned by the order of the metals placed in the piezoelectricity.

Inventors:
BUENDIA, Jose (100 Rue des Patiers, Serezin de La Tour, F-38300, FR)
PICCALUGA, Pierre (113 Route de Lausanne, Prangins, CH-1197, CH)
PERRICHON, Claude, Annie (6 Rue des Escoffiers, l'Isle d'Abeau, F-38080, FR)
GIRY, François (212 Route de Saint Baldoph, Challes les Eaux, F-73190, FR)
Application Number:
FR2009/001241
Publication Date:
April 28, 2011
Filing Date:
October 23, 2009
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
BUENDIA, Jose (100 Rue des Patiers, Serezin de La Tour, F-38300, FR)
PICCALUGA, Pierre (113 Route de Lausanne, Prangins, CH-1197, CH)
PERRICHON, Claude, Annie (6 Rue des Escoffiers, l'Isle d'Abeau, F-38080, FR)
GIRY, François (212 Route de Saint Baldoph, Challes les Eaux, F-73190, FR)
International Classes:
H01L41/08; H01Q17/00; H05K9/00
Attorney, Agent or Firm:
CASALONGA, Axel (BUREAU D.A. CASALONGA-JOSSE, 8 avenue Percier, Paris, F-75008, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1°- Procédé pour régulariser et stabiliser les pollutions électromagnétiques de l'environnement et des micros courants qui passent, circulent dans les tresses de masse des machines, ou entre les différentes pièces mécaniques où organes mécaniques afin de stabiliser adoucir les tensions aléatoires circulant dans les masses par le passage obligé des tensions électriques dans une pâte piézo électrique où sont immergées des barres métalliques de natures différentes afin d'orienter les flux électriques, ce qui stabilise et adoucit les variations des- flux électriques et les tensions de pilotage des organes mécaniques et des machines elles-mêmes qui sont stabilisées électriquement et ne subissent plus des seuils électriques aléatoires.

2° Appareil exemple non limitatif de réalisation pour stabiliser et adoucir les courants intrusifs passant dans les masses de liaisons entre les organes mécaniques tels que moteur, boite de vitesse, constitué d'une pâte piézo électrique entourée d'au moins deux bornes électriques issues des organes mécaniques, la pâte piézo de 150 grammes absorbe une partie des flux électriques, émanant des champs magnétiques fluctuant également, fonctionnement révélé par la nanotechnologie, et dans la pâte piézo sont immergées en alternance des barres de 50 grammes entre les deux bornes, au moins une barre de cuivre et une barre de zinc, qui orientent naturellement les flux d'électrons qui circulent, annulant en grande partie les alternances des flux électriques, l'ensemble adoucit et stabilise les seuils des potentiels électriques aléatoires des machines industrielles et des véhicules et permettent les pilotages électriques stabilisés des organes, mécaniques ou électroniques et ainsi de ne pas altérer les çombustions des moteurs thermiques par des seuils de courants électriques aléatoires.

3°~ Appareil selon la revendication 2 caractérisé en ce que les barres isolent et segmentent en des blocs isolés de piézo pour des applications de fortes tensions.

4°- Appareil selon la revendication 2 caractérisée en ce que les barres sont des poudres qui répondent mieux aux activités des électrons en mode nanotechnologie sans être dissipées dans la pâte piézo, les barres de zinc ou de cuivre ou de poudre pouvant être du plomb ou autre métal différent.

Description:
ORIENTATION ET ADOUCISSEMENT FORCEES DES MICROS COURANTS FAIBLES NOCIFS Dans le monde des mécaniques, nous constatons la mise en place de liaisons de masse entre les pièces mécaniques ou organes mécaniques tels que moteur, boite de vitesse, suspension et masse de carrosserie, par exemple non limitatif de mise en place des masses. Les tresses de masses assument les variations de courants très fugitifs qui transitent à haute vitesse et peuvent être de fortes tensions. En effet quand on prend une secousse électrique, elle provient de l'accumulation de courant des masses et d'un coup on l'évacué par notre contact avec le sol. Il en est de même sur toutes les machines industrielles montées à la masse. Les courants se déplacent, circulent à leur bon gré de structure en structure par les ponts de liaisons, que constituent les liaisons de masse en tresse, de fortes sections. Le courant électrique se déplace libre sans aucune contrainte, considéré comme énergie parasite issue des charges électriques émanant de partout et considérées comme inutiles. Ces tresses indiquent que les potentiels varient avec les courants se déplaçant, ce qui rend par conséquences des seuils de potentiels aléatoires entre le bloc moteur par exemple et une boite de vitesse. Ces tensions variables sont des perturbations électriques où les seuils de potentiels sont instables, et les pilotages électroniques sont fluctuants, perdant toute référence électrique par conséquence induisant des fonctionnements aléatoires. La présente demande de dépose de PCT est d'orienter et d'adoucir les flux électriques parasites afin d'obtenir une régularisation des potentiels toujours si possible dans le même sens, afin d'éviter des alternances de courants préjudiciables aux bons fonctionnements des divers pilotages électroniques hyper sensibles et aussi des fonctions stabilisées comme les combustions des moteurs thermiques altérées par les seuils électriques aléatoires en changement de régime ou passage e vitesse. Une stabilisation et un équilibrage des tensions sont possible par le procédé qui est d'orienter la stabilité des flux , et de les minimiser par la mise en place d'une polarisation naturelle par différents métaux immergés dans une pâte piézo électrique qui absorbe une grande partie des courants migrants et les résidus passant étant conditionnés par l'ordre des métaux mis en place dans la piézq éleçtriqté. La pjezq se nour it d,es courants électriques, mais ceux-ci étant fugaces et très rapides une partie passe, et l'autre est captée. Nous sommes en nanotechnqlqgie et qys constatons çjue les électrons passent par d'autres modes de transitions et |e procédé répond, ay^ç brio à ces modes de courants subtiles insidieux qui échappent aux lois de courants traditionnels. Les courants insidièux sont considérés comme déchets, non maîtrisable, ne répondant pas aux normes connues, mais pourtant ils sont existants révélés par la nanotechnologie, et deviennent des acteurs non négligeables. Ce sont des courants parasites normalement faibles très fugitifs qui se déplacent d'un coup ou par périodes très brèves sous une forme liée entre champs magnétiques et courants résiduels et s'inversent en courants et un peu de champs magnétiques, suivant des modes relevant des nanotechnologies.L'appareil de réalisation Fig.l est constitué d'un bloc de piézo électrique (1) de 150 grammes moulé entouré d'au moins de deux bornes électriques (2) et (3) issues des organes mécaniques, qui captent les tensions et forment un pont particulier dans lequel ont place des barreaux de 50 grammes, au moins un de cuivre (4) et au moins un de zinc (5) en alternance, qui favorisent naturellement une direction aux flux des électrons qui circulent, stabilisant les flux électriques des masses des organes. Le zinc ou du plomb ou autres métaux différents constituant des échanges naturellement orientés d'électrons entre eux comme dans une batterie, sans avoir constitués une batterie active mais une batterie passive réactive, n'ayant aucun sel ou solution acide. En effet cet appareil ne crée pas de tension électrique, mais réagit aux tensions externes des courants qui circulent par cet appareil qui est l'inverse d'une batterie, donc réactive, freine le courant, cela stabilise et adoucit fortement ses instabilités de comportement des courants connus passant dans les masses de liaisons des organes des machines. Le courant s'auto-stabilise et s'oriente plus dans un sens que dans l'autre, par les jeux de barres de métaux différents, ce n'est pas une diode puisqu'il absorbe également le courant aux bornes du bloc de la piézo électricité, sans en bloquer la circulation. Les jeux de barres placées entre les bornes sont séparés immergés dans la piézo laissant une continuité homogène de la pâte piézo. Une segmentation de la piézo en des blocs de piézo isolés par les barres est possible pour des fortes puissances, et c'est une variante du procédé, où la piézo est contrainte de travailler plus. Les barres peuvent être de la poudre de ses métaux qui ne sont pas dispersés dans toute la piézo, mais reste concentrée sur une zone afin d'établir des zones en alternance d'un type à un autre type de métal. La poudre permet en mode de nanotechnologie de meilleurs échanges électroniques. Ce procédé et appareils sont sensibles aux micros courants et micros alternances électroniques qui investissent tous les matériaux excités par les pollutions magnétiques des radios fréquences des téléphones des télévisions, des radars et des appareils eux-mêmes qui par proliférations maintiennent des taux d'excitations perpétuelles engendrant de micros courants auto générés qui s'accumulent. Un monde d'activité où un assainissement par ces produits de la présente demande éradique les micros courants, intrusifs électromagnétiques qui s'installent partout, dans les machines, dans l'habitat, dans les industries à fortes doses et que nos corps physiques subissent. Les effets nocifs sont aussi générés par des émetteurs et les lignes à haute-tension à 50 hertz où EDF perd 50% du transport électrique en rayonnement dont nous réduisons les nocivités par le présent procédé. Le pilotage et les tensions des appareils électroniques des machines et des organes mécaniques et électroniques se voient par la régulation du dispositif fortement stabilisés, améliorés et sont nettoyés des perturbations parasites électriques et magnétiques de l'environnement et n'ont plus de fonctions aléatoires. Les appareils sensibles régulent et répondent de façon globale à une pollution électro-magnétique massive intrusive de grande envergure car de petite nature, mais de grandes quantités nuisibles aux fonctionnements de notre biologie. L'appareil Fig.l réalisé est un exemple non exhaustif de réalisation, de grandeur de 50 x 100 x 30 millimètres.