Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
GATE SUPPORT, AND SYSTEM COMPRISING SUCH A SUPPORT AND A GATE MOUNTED ON THE SUPPORT
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2019/206825
Kind Code:
A1
Abstract:
The present invention relates to a support (1) for a gate (2), which comprises a frame (3) and at least one panel (4) mounted mobile relative to the frame (3), the support (1) being designed to be arranged on the ground under the gate (2), the support (1) comprising at least two beams (10, 20; 10, 20, 40) rigidly connected in a joining area (50) provided for supporting the frame (3), with one of the beams (10) extending under the panel (4) in closed position and characterised in that each beam (10, 20; 10, 20, 30, 40) has a H-shaped cross-section, with side arms (11, 12) arranged horizontally and a central arm (13) arranged vertically. The invention likewise relates to a gate system (1, 2), characterised in that it comprises a support (1) designed to be arranged on the ground, and a gate (2) mounted on the support (1).

Inventors:
DOITRAND, Nicolas (Lieu-dit Terge, JURE, 42430, FR)
Application Number:
EP2019/060203
Publication Date:
October 31, 2019
Filing Date:
April 18, 2019
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
LOUISIANE (Lieu-dit Terge, JURE, 42430, FR)
International Classes:
E06B11/02
Foreign References:
FR2313545A11976-12-31
GB2417279A2006-02-22
FR2876140A12006-04-07
GB613339A1948-11-25
Other References:
None
Attorney, Agent or Firm:
SEMAOUNE, Idriss et al. (CABINET LAURENT & CHARRAS, 3 Place de l'Hôtel de VilleCS 70 203, SAINT ETIENNE CEDEX 1, 42005, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1. Support (1 ) pour portail (2), lequel comprend un bâti (3) et au moins un panneau (4) monté mobile par rapport au bâti (3), le support (1 ) étant conçu pour être agencé au sol sous le portail (2), le support (1 ) comprenant au moins deux poutres (10, 20 ; 10, 20, 30, 40) solidarisées dans une zone de jonction (50) prévue pour recevoir le bâti (3) en appui, avec l’une des poutres (10) qui s’étend sous le panneau (4) en position fermée.

2. Support (1 ) selon la revendication 1 , caractérisé en ce que chaque poutre (10, 20 ;

10, 20, 30, 40) a une section en H, avec des branches latérales (11 , 12) disposées horizontalement et une branche centrale (13) disposée verticalement.

3. Support (1 ) selon l’une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que le support (1 ) comprend au moins trois poutres (10, 20, 30), avec une poutre (20) solidarisée aux deux autres poutres (10, 30) dans deux zones de jonction (50, 60) distinctes, prévues pour recevoir un même pilier (3A) du bâti (3) en appui.

4. Support (1 ) selon l’une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que le support (1 ) comprend au moins trois poutres (10, 20, 40), avec une poutre (10) solidarisée aux deux autres poutres (20, 40) dans deux zones de jonction (50, 70) distinctes, prévues pour recevoir deux piliers (3A ; 3B) distants du bâti (3) en appui.

5. Support (1 ) selon l’une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que le support (1 ) comprend quatre poutres (10, 20, 30, 40), solidarisées deux à deux dans quatre zones de jonction (50, 60, 70, 80), avec deux paires (50+60, 70+80) distinctes de zones de jonctions, chaque paire étant prévue pour recevoir un pilier (3A ; 3B) du bâti (3) en appui.

6. Support (1 ) selon l’une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que dans la ou chaque zone de jonction (50 ; 50, 60, 70, 80), les deux poutres (10, 20 ; 10, 20, 30, 40) sont disposées perpendiculairement l’une par rapport à l’autre.

7. Installation de portail (1 , 2), caractérisée en ce qu’elle comprend un support (1 ) selon l’une quelconque des revendications précédentes, conçu pour être agencé au sol, et un portail (2) monté sur le support (1 ), avec le bâti (3) en appui sur au moins une zone de jonction (50) entre deux poutres (10, 20), et l’une des poutres (10) qui s’étend sous le panneau (4) en position fermée.

8. Installation de portail (1 , 2) selon la revendication 7, caractérisée en ce que le portail (2) comprend deux piliers (3A, 3B) distants, chacun en appui sur au moins une zone de jonction (50, 70 ; 50, 60, 70, 80) entre deux poutres (10, 20, 40 ; 10, 20, 30, 40) différente de l’autre pilier.

9. Installation de portail (1 , 2) selon l’une quelconque des revendications 7 et 8, caractérisée en ce que le portail (2) est un portail coulissant, le panneau (4) étant mobile en translation par rapport au bâti (3) le long de l’une des poutres (10). 10. Installation de portail (1 , 2) selon l’une quelconque des revendications 7 et 8, caractérisée en ce que le portail (2) est un portail battant, le panneau (4) étant mobile en rotation par rapport au bâti (3) et positionné en position fermée au-dessus de l’une des poutres (10).

Description:
SUPPORT POUR PORTAIL, ET INSTALLATION COMPRENANT

UN TEL SUPPORT ET UN PORTAIL MONTE SUR LE SUPPORT

DOMAINE TECHNIQUE

La présente invention concerne un support pour portail, conçu pour être agencé au sol sous le portail. L’invention concerne également une installation de portail, comprenant un support et un portail monté sur le support.

Le domaine de l’invention est celui des portails battants ou coulissants, comprenant au moins un panneau mobile en rotation ou en translation par rapport au bâti.

ART ANTERIEUR

De manière classique, le bâti d’un portail est constitué d’un pilier ou de deux piliers distants, fixés au sol. Le portail comprend un ou deux panneaux montés mobiles par rapport aux piliers. Dans le cas d’un portail coulissant, un rail est généralement positionné au sol pour guider le ou les panneaux.

Cependant, la nature du sol impacte fortement la stabilité du portail, notamment dans la durée.

EXPOSE DE L’INVENTION

Le but de la présente invention est d’améliorer la stabilité du portail.

A cet effet, l’invention a pour objet un support pour portail, lequel comprend un bâti et au moins un panneau monté mobile par rapport au bâti, le support étant conçu pour être agencé au sol sous le portail, le support comprenant au moins deux poutres solidarisées dans une zone de jonction prévue pour recevoir le bâti en appui, avec l’une des poutres qui s’étend sous le panneau en position fermée.

Ainsi, l’invention permet d’améliorer la stabilité du portail, en prévoyant des poutres disposées au sol sous le bâti et le panneau. Lorsque le portail comprend plusieurs piliers et/ou plusieurs panneaux, le support peut être adapté en conséquence, comme détaillé ci-après. Le support présente une construction simple et peu onéreuse. Le support peut être disposé dans la terre, coulé dans le béton, ou ancré dans le sol par tout moyen adapté. Le support peut être simplement posé à terre, puis entouré par le sol de finition (remblai, pavés, enrobé, etc). Selon d’autres caractéristiques avantageuses du support selon l’invention, prises isolément ou en combinaison :

- Le support est agencé dans le sol sous le portail.

- Les poutres sont de préférence métalliques.

- Les poutres sont solidarisées entre elles par soudage ou boulonnage.

- Les poutres sont solidarisées directement l’une à l’autre dans la zone de jonction.

- Le support est dépourvu de poutres verticales.

- Le support comprend une unique poutre s’étendant sous le portail.

- Les poutres ont la même hauteur.

- Le support comprend une poutre principale présentant une première hauteur, et une ou plusieurs poutres secondaires ayant une hauteur comprise entre 50 et 150%, de préférence entre 80 et 120%, de la première hauteur.

- La poutre principale s’étend sous le portail.

- La poutre principale est la plus allongée des poutres.

- La poutre principale a une section en H, avec des branches latérales disposées horizontalement et une branche centrale disposée verticalement.

- Les poutres secondaires ont une section en H, avec des branches latérales disposées horizontalement et une branche centrale disposée verticalement.

- Chaque poutre a une section en H, avec des branches latérales disposées horizontalement et une branche centrale disposée verticalement.

- Chaque poutre a une section tubulaire.

- Certaines poutres ont une section en H, tandis que d’autres poutres ont une section tubulaire.

- Le support comprend au moins trois poutres, avec une poutre solidarisée aux deux autres poutres dans deux zones de jonction distinctes, prévues pour recevoir un même pilier du bâti en appui.

- Le support comprend au moins trois poutres, avec une poutre solidarisée aux deux autres poutres dans deux zones de jonction distinctes, prévues pour recevoir deux piliers distants du bâti en appui.

- Le support comprend quatre poutres, solidarisées deux à deux dans quatre zones de jonction, avec deux paires distinctes de zones de jonctions, chaque paire étant prévue pour recevoir un pilier du bâti en appui.

- Dans la ou chaque zone de jonction, les deux poutres sont disposées perpendiculairement l’une par rapport à l’autre. - Dans la ou chaque zone de jonction, les deux poutres sont disposées obliquement l’une par rapport à l’autre.

L’invention a également pour objet une installation de portail, caractérisée en ce qu’elle comprend un support tel que mentionné ci-dessus, conçu pour être agencé au sol, et un portail monté sur le support, avec le bâti en appui sur au moins une zone de jonction entre deux poutres, et l’une des poutres qui s’étend sous le panneau en position fermée.

Selon d’autres caractéristiques avantageuses du support selon l’invention, prises isolément ou en combinaison :

- Le portail comprend deux piliers distants, chacun en appui sur au moins une zone de jonction entre deux poutres différente de l’autre pilier.

- Le portail est un portail coulissant, le panneau étant mobile en translation par rapport au bâti le long de l’une des poutres.

- Le panneau du portail coulissant comprend deux parties, mobiles en translation par rapport à deux piliers distants, le long de la même poutre.

- Le portail est un portail battant, le panneau étant mobile en rotation par rapport au bâti et positionné en position fermée au-dessus de l’une des poutres.

- Le panneau du portail battant comprend deux parties, mobiles en rotation par rapport à deux piliers distincts, et positionnées en position fermée au-dessus de la même poutre.

BREVE DESCRIPTION DES DESSINS

L’invention sera mieux comprise à la lecture de la description qui va suivre, donnée uniquement à titre d’exemple non limitatif et faite en référence aux dessins annexés sur lesquels :

la figure 1 est une vue de face d’une installation de portail conforme à l’invention, comprenant un support agencé dans le sol et un portail monté sur le support ; la figure 2 est une vue de dessus du support de la figure 1 ;

la figure 3 est une coupe du support dans un plan horizontal, selon la ligne lll-lll à la figure 1 ;

la figure 4 est une coupe du support dans un plan vertical, selon la ligne IV-IV à la figure 2 ;

la figure 5 est une section du support dans un plan vertical, selon la ligne V-V à la figure 2 ; et les figures 6 à 10 sont des vues analogues à la figure 2, montrant d’autres modes de réalisation de supports conformes à l’invention.

EXPOSE DETAILLE DE L’INVENTION

Sur les figures 1 à 5 est représentée une installation de portail conforme à l’invention, comprenant un support 1 et un portail 2 monté sur le support 1.

Le portail 2 comprend un bâti 3 constitué de deux piliers distants 3A et 3B, disposés en appui sur le support 1. Le portail 2 comprend également des panneaux 4 battants, plus précisément un panneau 4A articulé au pilier 3A et un panneau 4B articulé au panneau 3B.

Le support 1 est constitué de quatre poutres 10, 20, 30 et 40 solidarisées les unes aux autres. De préférence, les poutres 10-40 sont métalliques et solidarisées entre elles par soudage ou boulonnage. Les poutres longitudinales 10 et 30 sont perpendiculaires aux poutres latérales 20 et 40. La poutre longitudinale centrale 10 est solidarisée à la poutre latérale 20 dans une zone de jonction 50 et à la poutre latérale 40 dans une zone de jonction 70. La poutre longitudinale externe 30 est solidarisée à la poutre latérale 20 dans une zone de jonction 60 et à la poutre latérale 40 dans une zone de jonction 80.

Le support 1 est agencé dans le sol, puis le portail 2. est monté en appui sur le support 1. Les piliers 3A et 3B sont en appui sur les zones 50 et 70. La poutre 10 s’étend sous les panneaux 4A et 4B en position fermée. Ainsi, le support 1 permet d’améliorer la stabilité du portail 2.

Comme montré aux figures 4 et 5, chaque poutre 10-40 a une section en H, avec des branches latérales 11 et 12 disposées horizontalement et une branche centrale 13 disposée verticalement. Cette construction permet d’obtenir un bon rapport entre résistance mécanique et quantité de matériau constitutif des poutres 10-40. En outre, le matériau du sol peut venir se loger dans les creux délimités les branches 11 , 12 et 13, renforçant ainsi l’ancrage du support 1 dans le sol.

En alternative, les profils en H peuvent être remplacés par des profils tubulaires.

D’autres modes de réalisation de supports 1 conformes à l’invention sont montrés aux figures 7 à 10. Dans un but de simplification, leurs éléments constitutifs comparables à ceux du premier mode de réalisation décrit plus haut portent les mêmes références numériques.

La figure 6 montre un support 1 de construction comparable à celui décrit plus haut, mais de dimensions différentes. Le pilier 3A est disposé en appui sur les zones de jonction 50 et 60, et une partie des poutres 10, 20 et 30. Le pilier 3B est disposé en appui sur les zones de jonction 70 et 80, et une partie des poutres 10, 30 et 40.

La figure 7 montre un support 1 comprenant trois poutres 10, 20 et 40. Le pilier 3A est disposé en appui sur la zone de jonction 50 entre les poutres 10 et 20. Le pilier 3B est disposé en appui sur la zone de jonction 70 entre les poutres 10 et 40.

La figure 8 montre un support 1 comprenant trois poutres 10, 20 et 40, avec les poutres latérales 20 et 40 disposées obliquement par rapport à la poutre 10. Le pilier 3A est disposé en appui sur la zone de jonction 50 entre les poutres 10 et 20. Le pilier 3B est disposé en appui sur la zone de jonction 70 entre les poutres 10 et 40. Une telle configuration peut être intéressante pour s’adapter à la configuration du sol, notamment la présence d’obstacles (roches, éléments électriques, etc...) dans le sol.

La figure 9 montre un support 1 comprenant trois poutres 10, 20 et 30. Un unique pilier 3A est disposé en appui sur les zones de jonction 50 et 60, et une partie des poutres 10, 20 et 30.

La figure 10 montre un support 1 comprenant deux poutres 10 et 20. Un unique pilier 3A est disposé en appui sur la zone de jonction 50.

Par ailleurs, l’installation de portail peut être conformée différemment des figures 1 à 10 sans sortir du cadre de l’invention. En outre, les caractéristiques techniques des différents modes de réalisation et variantes mentionnés ci-dessus peuvent être, en totalité ou pour certaines d’entre elles, combinées entre elles. Ainsi, l’installation peut être adaptée en termes de coût, de fonctionnalités et de performance.