Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
HUMAN-TRANSPORT DEVICE HAVING A NON-POLLUTING, COMPLETELY FREE, AND SILENT ENERGY STORE
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2012/007648
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a human-transport device enabling manually supplied energy to be stored and to control the supply thereof in order to adjust the traveling speed. The device consists of a lever (1) enabling the user to supply energy to the system. A chamber (6), the variable space of which controls compression springs (11), contains a liquid, the discharge rate of which is controlled by a valve (10). The expansion of the compression springs (11) causes the movement of a rack (8), which is transmitted to the wheel (16) of the vehicle by a gear system (14). The device of the invention is intended in particular for storing and resupplying energy for propelling a transport vehicle.

Inventors:
BERNARD, Francis (260 chemin des Combes, Les Allées du Prince H, Antibes, F-06600, FR)
BERNARD, Marine (260 chemin des Combes, Les Allées du Prince H, Antibes, F-06600, FR)
Application Number:
FR2010/000508
Publication Date:
January 19, 2012
Filing Date:
July 15, 2010
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
BERNARD, Francis (260 chemin des Combes, Les Allées du Prince H, Antibes, F-06600, FR)
BERNARD, Marine (260 chemin des Combes, Les Allées du Prince H, Antibes, F-06600, FR)
International Classes:
B62M1/10; B62M1/24; B62M19/00
Attorney, Agent or Firm:
BERNARD, Francis (260 chemin des Combes, Les Allées du Prince H, Antibes, F-06600, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICA ION

1) Dispositif de transport autopropulsé rechargeable manuellement caractérisé en ce qu'il contient un levier (1) permettant de recharger le. système et une vanne (10) donnant possibilité de contrôle de la délivrance d'énergie à une roue (16) du véhicule.

2) Dispositif selon la revendication 1 caractérisé en ce que le levier (1) agissant sur la course d'un piston (3) permet de mettre sous pression un liquide en le transférant d'un réservoir (4) ouvert à l'air à une chambre de volume variable (6) contrôlée par un piston (7).

3) Dispositif selon la revendication 2 caractérisé en ce que des clapets anti-retour (5) contrôlent le sens de mouvement du liquide.

4) Dispositif selon la revendication 2 caractérisé en ce que la translation du piston (7) agit sur la longueur d'une série de ressort de compression (11) liant le système au bâti du véhicule (17).

5) Dispositif selon la revendication 4 caractérisé en ce qu'une butée (18) permet de limiter la course du piston (7) .

6) Dispositif selon la revendication 2 ou la revendication 3 selon lequel une vanne de contrôle (10) permet le retour du liquide de la chambre à volume variable (6) vers le réservoir (4) .

7) Dispositif selon la revendication 4 ou la revendication 6 caractérisé en ce que le mouvement du piston (7) entraîné par la détente des ressorts de compression (11) et régulé par la vanne de contrôle (10) provoque la translation d'une crémaillère (8).

8) Dispositif selon la revendication 7 caractérisé en ce qu'un rapport d'engrenage (14) permet de transformer le mouvement de translation de la crémaillère (8) en mouvement de rotation pour entraîner la roue (16) du véhicule.

9) Dispositif selon la revendication 8 caractérisé en ce qu'une roue libre (19) empêche la roue (16) du véhicule d'entraîner l'engrenage (14).

Description:
CYÇI-AUTONOMEi

La présente invention concerne un dispositif de transport humain, ayant un stockage d'énergie non polluant, absolument gratuit et silencieux.

Les moyens de transport sont traditionnellement polluants (moteurs à explosion) ou contiennent et fonctionnent avec des batteries à recharger à l'électricité domestique, ou peuvent aussi fonctionner à l'énergie solaire, comme certaines motocyclettes, certains scooters, ou encore des vélos électriques etc.

En réalité, nous sommes tributaires des énergies issues du pétrole, des céréales, des plantes, ou de l'électricité. Face à ce constat, demeure toutefois un moyen de transport à partir duquel, l'énergie produite découle de celle que nous fabriquons nous-mêmes par l'effort physique, tel le vélo.

Cependant, grâce au dispositif de l'invention « le cyclautonome » décrite ci-dessous, il sera possible de remédier à tous ces inconvénients. Le cyclautonome permet d'emmagasiner l'énergie fournie par son utilisateur sous forme mécanique et d' en contrôler la restitution et la transmission à ses roues. L'utilisateur en actionnant un levier constitue une réserve de liquide sous pression, contrainte par l'action de ressorts de compression. Cette réserve d'huile constitue le stock d'énergie nécessaire à la propulsion du cyclautonome. En actionnant une vanne de contrôle du débit, l'utilisateur libère l'énergie. Les ressorts de compression se détendent en entraînant un système d'engrenage relié à la roue du cyclautonome qui avance. La démultiplication du nombre de ressorts et de vannes permet d'augmenter l'autonomie du véhicule (de 20 à 40 minutes) ; Poids approximatif de 35 Kg ; Poids pilote maxi 85 Kg ; Vitesse moyenne 20 Km/h.

Le dessin annexé illustre l' invention :

La figure 1 représente un schéma de principe du mécanisme.

En référence à ce dessin, le cyclautonome a un fonctionnement Lié aux opérations décrites ci-après. Lorsque la vanne (10) est fermée, l'utilisateur actionne par des mouvements de va et vient un levier (L) relié au bâti (17) par une liaison pivot (2) qui oblige la translation d'un piston (3). Ce piston (3) permet de mettre sous pression un liquide en la propulsant d'un réservoir (4) vers une chambre au voiume variable (6) . Le caractère unique du G ns de circulation du liquide du réservoir (4) vers la chambre (6) est assuré par des clapets (5). La variation du volume de la chambre (6) est possible possible grâce à la translation d'un second piston (7) précontraint par des ressorts de compression (11) . L'extension maximum du volume de la chambre (6) contrôlée par une butée (18) correspond à une compression maximum des ressorts (11) et donc à la charge maximale du mécanisme. Pour mettre en mouvement le cyclautonome, l'utilisateur agit sur la vanne de régulation (10) qui régule le débit d'huile entre la chambre (6) et le réservoir (4). Les ressorts de compression (11) se détendent et font translater le piston (7) qui entraine une crémaillère (8) reliée à une petite roue dentée (12)·. Cette roue (12) est solidaire d'une roue dentée de diamètre supérieur (13) qui entraine un engrenage (14) augmentant la vitesse de rotation. L'engrenage (14) entraîne une petite roue dentée (15) solidaire de la roue du cyclautonome (16) . Une roue libre (19) empêche la roue (16) d'entraîner l'engrenage (14).




 
Previous Patent: LANCING DEVICE

Next Patent: DOUBLE LEVER CORKSCREW