Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
INDEX KEY
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2018/015277
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to an index key, the arms of which allow guaranteed balance spring clearance even in the event of an impact.

Inventors:
KAELIN, Laurent (Rue de la Gare 13, 2615 Sonvilier, 2615, CH)
SCHLUP, Fabien (Champs-Forts 9, 2740 Moutier, 2740, CH)
Application Number:
EP2017/067772
Publication Date:
January 25, 2018
Filing Date:
July 13, 2017
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
THE SWATCH GROUP RESEARCH AND DEVELOPMENT LTD (Rue des Sors 3, 2074 Marin, 2074, CH)
International Classes:
G04B18/02
Foreign References:
US20070091729A12007-04-26
FR2331078A11977-06-03
FR2390766A11978-12-08
EP2474871A12012-07-11
Other References:
None
Attorney, Agent or Firm:
ICB SA (Faubourg de l'Hôpital 3, 2001 Neuchâtel, 2001, CH)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1 . Clé de raquette (1 1 ) pour un mouvement d'horlogerie (1 ) comportant une base (15) agencée pour être attachée sur une raquette (9) et supportant deux bras (17a, 17b) agencés pour limiter l'ébat d'un spiral (4) dans laquelle les deux bras (1 7a, 17b) se projettent de la base (15) parallèlement l'un par rapport à l'autre en laissant un interstice (16) agencé pour recevoir ledit spiral, caractérisée en ce que les deux bras (17a, 17b) comportent chacun une section en projection qui diminue en s'éloignant de la base (15) afin de limiter l'encombrement de l'extrémité de la clé de raquette (1 1 ) et en ce que les deux bras (17a, 1 7b) comportent chacun une portion centrale partiellement évidée (18a, 18b) afin que l'extrémité libre de chaque bras forme un crochet (19a, 19b) s'étendant principalement parallèlement à la direction longitudinale de l'interstice et longeant ledit interstice agencé pour recevoir ledit spiral.

2. Clé de raquette (1 1 ) selon la revendication 1 caractérisée en ce que les deux crochets s'étendent dans des directions opposées.

3. Clé de raquette (1 1 ) selon la revendication 1 ou 2, caractérisée en ce que la clé de raquette (1 1 ) comporte un axe de symétrie (S) passant par le centre de la base (1 5).

4. Clé de raquette (1 1 ) selon l'une des revendications 1 à 3, caractérisée en ce que les faces (Fa, Fb) des deux bras (17a, 17b) longeant ledit interstice sont sensiblement en forme de C.

5. Clé de raquette (1 1 ) selon l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce que les faces (Fa, Fb) des deux bras (17a, 17b) longeant ledit interstice sont planes.

6. Clé de raquette (1 1 ) selon l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce que les faces (Fa, Fb) des deux bras (17a, 17b) longeant ledit interstice sont parallèles.

7. Clé de raquette (1 1 ) selon l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce que les surfaces des faces (17a, 17b) des deux bras (17a, 17b) longeant ledit interstice, qui se font vis-à-vis, sont sensiblement en forme de I.

8. Mouvement d'horlogerie (1 ) comportant un résonateur (5) balancier (6) - spiral (4) et un système de raquetterie (3) permettant de régler la longueur active du spiral (4) caractérisé en ce que le système de raquetterie (3) comprend une clé de raquette (1 1 ) selon l'une des revendications précédentes.

Description:
Cl é de raq uette

Domaine de l'invention

L'invention se rapporte à une clé de raquette permettant de garantir l'ébat du spiral même en cas de chocs.

Arrière-plan de l'invention

Il est connu dans les systèmes de raquetterie d'utiliser une raquette munie de deux goupilles ou d'une clé de raquette pour régler la longueur active d'un spiral. De plus, ces systèmes sont parfois pourvus d'un dispositif antichoc empêchant au spiral de sortir de l'interstice entre les goupilles ou de la clé de raquette lorsque le mouvement subit des chocs.

Toutefois, les systèmes de raquetterie actuels pourvus d'un dispositif antichoc sont encombrants et/ou ne permettent pas d'intervenir en après- vente pour, par exemple, changer le spiral.

Résumé de l'invention

Le but de la présente invention est de pallier tout ou partie les inconvénients cités précédemment en proposant une nouvelle clé de raquette dont les bras permettent de garantir l'ébat du spiral même en cas de chocs tout en restant compacts.

A cet effet, l'invention se rapporte à une clé de raquette pour un mouvement d'horlogerie comportant une base agencée pour être attachée sur une raquette et supportant deux bras agencés pour limiter l'ébat d'un spiral caractérisée en ce que les deux bras se projettent de la base parallèlement l'un par rapport à l'autre en laissant un interstice agencé pour recevoir ledit spiral, en ce que les deux bras comportent chacun une surface en projection qui diminue en s'éloignant de la base afin de limiter l'encombrement de l'extrémité de la clé et en ce que les bras comportent chacun une portion centrale partiellement évidée afin que l'extrémité libre de chaque bras forme un crochet longeant ledit interstice agencé pour recevoir ledit spiral.

Conformément à d'autres variantes avantageuses de l'invention :

- la clé de raquette comporte un axe de symétrie passant par le centre de la base ;

- les faces des bras longeant ledit interstice sont sensiblement en forme de C ;

- les faces des bras longeant ledit interstice sont planes ;

- les faces des bras longeant ledit interstice sont parallèles ;

- les surfaces des faces des bras longeant ledit interstice qui se font vis- à-vis sont sensiblement en forme de I.

De plus, l'invention se rapporte à un mouvement horloger comportant un résonateur balancier - spiral et un système de raquetterie permettant de régler la longueur active du spiral caractérisé en ce que le système de raquetterie comprend une clé de raquette selon l'une des variantes précédentes.

Description sommaire des dessins

D'autres particularités et avantages ressortiront clairement de la description qui en est faite ci-après, à titre indicatif et nullement limitatif, en référence aux dessins annexés, dans lesquels :

- la figure 1 est une représentation partielle en perspective d'un mouvement selon l'invention ;

- la figure 2 est une représentation en coupe de la figure 1 ;

- la figure 3 est une représentation en perspective d'une clé de raquette selon l'invention ;

- la figure 4 est une vue de dessus de la figure 3 ;

- la figure 5 est une vue selon la coupe A-A de la figure 4 ;

- la figure 6 est une vue selon la coupe B-B de la figure 4. Description détaillée des modes de réalisation préférés

Comme illustrée aux figures 1 et 2, l'invention se rapporte à un système de raquetterie 3 pour un mouvement 1 de pièce d'horlogerie. A ces figures 1 et 2, on peut voir que le mouvement 1 horloger comporte en outre un résonateur 5 du type balancier 6 - spiral 4 monté sur un arbre 7 pivotant entre un pont 8 et une platine (non représentée).

Le système de raquetterie 3 est destiné à régler la longueur active du spiral 4. Il comporte principalement une raquette 9 et une clé de raquette 1 1 . La raquette 9 est montée dans sa partie centrale sur le pont 8 et supporte la clé de raquette 1 1 à l'aide de deux lames 10a, 10b. Comme mieux visible à la figure 2, les deux lames 10a, 10b servent à bloquer la clé de raquette 9 entre sa tête 13 et sa base 15.

On comprend donc que la base 15 attachée sur la raquette 9 va permettre de régler, par rotation de la raquette 9 sur le pont 8, la position relative de la clé de raquette 1 1 par rapport à la longueur de la spire externe 2 du spiral 4 et, par rotation de la clé de raquette 1 1 entre les lames 1 0a, 10b, l'ébat de la spire externe 2 du spiral 4 entre les bras 17a, 17b de la clé de raquette 1 1 .

Comme illustré aux figures 3 à 6, les deux bras 17a, 17b se projettent de la base 15 parallèlement l'un par rapport à l'autre en laissant un interstice 16 agencé pour recevoir le spiral 4 comme visible à la figure 2. De plus, les deux bras 17a, 17b comportent chacun une surface en projection qui diminue en s'éloignant de la base 15 afin de limiter l'encombrement de l'extrémité de la clé de raquette 1 1 . Comme parfaitement visible à la figure 3, les deux bras 17a, 17b, s'ils étaient réunis, formeraient une surface externe proche d'un tronc de cône. En regardant la figure 2, on s'aperçoit que cette forme des bras 17a, 17b apporte une compacité permettant plus de liberté spatiale pour le balancier 6 comme, par exemple, au niveau de ses masselottes 1 2. En outre, les bras 1 7a, 17b comportent chacun une portion centrale 18a, 18b partiellement évidée afin que l'extrémité libre de chaque bras forme un crochet 19a, 19b longeant l'interstice 16, c'est-à-dire en n'étant pas saillants dans l'interstice 16.

En regardant les figures 3 à 6, on s'aperçoit que la clé de raquette 1 1 comporte un axe S de symétrie passant par le centre de la base 1 5. Cette caractéristique est notamment souhaitée pour éviter d'avoir un sens de montage de la clé de raquette 1 1 entre les deux bras 10a, 10b.

De plus, cette symétrie offre des caractéristiques particulières aux faces Fa, Fb des bras 17a, 17b longeant l'interstice 16. Ainsi, comme visible à la figure 6, la face Fa du bras 17a est sensiblement en forme de C ou de C inversé. Par conséquent, la spire externe 2 du spiral 4 pourra, avantageusement selon l'invention, être reçue non seulement dans l'interstice 16 mais également dans les portions centrales 18a, 1 8b partiellement évidée des bras 17a, 17b. On comprend donc que l'ébat de la spire externe 2 du spiral 4 entre les bras 17a, 17b de la clé de raquette 1 1 sera apporté par la butée de la partie verticale du C ou du C inversé des faces Fa, Fb des bras 17a, 17b longeant l'interstice 16.

En outre, les faces Fa, Fb des bras 17a, 17b longeant l'interstice 16 sont préférentiellement planes et parallèles. On remarque enfin, grâce à la partie grisée à la figure 6, que les surfaces V des faces Fa, Fb des bras 17a, 17b longeant l'interstice 16 qui se font vis-à-vis sont sensiblement en forme de I.

Ces caractéristiques permettent avantageusement selon l'invention de régler, par rotation de la raquette 9 sur le pont 8, la position relative de la clé de raquette 1 1 par rapport à la longueur de la spire externe 2 du spiral 4 et, par rotation de la clé de raquette 1 1 entre les lames 10a, 1 0b, l'ébat de la spire externe 2 du spiral 4 entre les bras 17a, 17b de la clé de raquette 1 1 .

Comme visible à la figure 1 , lorsque la clé de raquette 1 1 est tournée par rapport aux lames 10a, 1 0b, la spire externe 2 du spiral 4 est emprisonnée dans l'interstice 1 6 et les portions centrales 18a, 18b partiellement évidée des bras 17a, 17b. En effet, la courbure de la spire externe 2 du spiral 4 s'étendant dans les portions centrales 18a, 18b partiellement évidée des bras 17a, 17b, les crochets 19a, 19b empêchent au spiral 4 de pouvoir sortir de l'interstice 16 de la clé de raquette 1 1 même en cas de chocs subit par le mouvement.

Toutefois, il est toujours possible de libérer à nouveau le spiral 4 de la clé de raquette 1 1 comme, par exemple, pour une intervention en après- vente. Il suffit de tourner la clé de raquette 1 1 de manière à ce que les faces Fa, Fb des bras 17a, 17b soit parallèles par rapport à la hauteur de la spire externe 2 du spiral 4 puis de sortir le spiral le long de l'interstice 16.

Bien entendu, la présente invention ne se limite pas à l'exemple illustré mais est susceptible de diverses variantes et modifications qui apparaîtront à l'homme de l'art. En particulier, la clé de raquette 1 1 pourrait être de géométrie différente pour s'adapter à un autre type de spiral et/ou un autre type de balancier et/ou un autre type de raquette et/ou un autre type de pont.

On comprend, à titre d'exemple, que suivant l'épaisseur d'un autre spiral, il peut être souhaité une distance plus ou moins grande entre les faces Fa, Fb des bras 17a, 17b ou que suivant la distance entre une autre raquette et un autre spiral, il peut être souhaité une longueur plus ou moins grande des bras 17a, 17b.