Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
INJECTOR FILTER
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2017/103204
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a filter (14) for a fuel injector. The filter (14) comprises an outer member (26) and an inner member (24), said inner member (24) being inserted coaxially inside the outer member (26), with an annular space (E) defined therebetween.

More Like This:
Inventors:
BICHON, Frédéric (Appt. No 36, 31 Avenue du Maréchal Maunoury, Blois, 41000, FR)
Application Number:
EP2016/081577
Publication Date:
June 22, 2017
Filing Date:
December 16, 2016
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
DELPHI INTERNATIONAL OPERATIONS LUXEMBOURG S.À R.L. (Avenue de Luxembourg, 4940 Bascharage, 4940, LU)
International Classes:
F02M61/16; B01D29/33; B01D29/35; B01D29/58; B01D35/02
Foreign References:
EP1918576A22008-05-07
EP2749335A12014-07-02
Attorney, Agent or Firm:
DELPHI FRANCE SAS (Bâtiment le Raspail - ZAC Paris Nord 2 22 avenue des Nations CS65059 Villepinte, Roissy CDG Cedex, 95972, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1. Filtre (14) prévu pour être agencé dans un canal d'entrée (12) d'un injecteur de carburant pressurisé pour un moteur à combustion interne, le filtre (14) ayant une forme allongée s'étendant le long d'un axe principal (X) et comprenant :

- un membre extérieur (26) filtrant dont la paroi périphérique est pourvue d'une première série extérieure de trous traversant (21) et,

- un membre intérieur (24) filtrant dont la paroi périphérique est pourvue d'une seconde série intérieure de trous traversant (38),

- le membre intérieur (24) étant inséré de manière coaxiale dans le membre extérieur (26) ;

caractérisé en ce que les deux membres filtrants définissent entre eux un espace annulaire E.

2. Filtre (14) selon la revendication précédente, dans lequel le membre extérieur filtrant (26) et le membre intérieur filtrant (24) sont angulairement orientés autour de l'axe principal (X) l'un par rapport à l'autre de sorte que les trous (21) de la première série extérieur et les trous (38) de la seconde série intérieure soient désaxés.

3. Filtre (14) selon la revendication 2, dans lequel le désaxage des trous intérieurs (38) et des trous extérieurs (21) est obtenu selon la formule:

L = (D2e+Dls)/2 + G

dans laquelle L est le désaxage entre les axes,

Dis est le diamètre de sortie du trou intérieur (38) de la seconde série intérieure et,

D2e est le diamètre d'entrée du trou extérieur (21) de la première série extérieure et,

G est une distance de recouvrement inter-trous supérieure ou égale à zéro.

4. Filtre (14) selon la revendication 3, dans lequel la distance (G) de recouvrement inter-trous est strictement supérieure à zéro. 5. Filtre (14) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel l'épaisseur radiale de l'espace annulaire (E) est inférieure ou égale au plus petit diamètre (Dl) des trous (38) du membre intérieur (24).

6. Filtre (14) selon l'une quelconque des revendications 1 à 5 dans lequel, chaque trou (38) de la seconde série intérieure du membre intérieur (24) débouche dans l'espace annulaire (E) au voisinage d'une pluralité de trous (21) de la première série extérieure du membre extérieur (26), l'axe dudit trou du membre intérieur (24) étant à équidistance des axes desdits trous du membre extérieur (26). 7. Injecteur de carburant (10) pourvu d'un filtre (14) réalisé selon l'une quelconque des revendications précédentes, le filtre (14) étant agencé dans le canal d'entrée (12).

8. Méthode pour réaliser un filtre (14) selon la revendication 7, comprenant les étapes suivantes :

a) pourvoir une pièce brute de membre intérieur (24) dépourvu de trous, b) réaliser dans la pièce brute du membre intérieur (24) la seconde série de trous (38) au moyen d'un perçage laser, les trous (38) étant arrangés selon un réseau régulier

c) pourvoir une pièce brute de membre extérieur (26) dépourvu de trous, d) réaliser dans la pièce brute du membre extérieur (26) la première série de trous (21) au moyen d'un perçage laser, les trous (21) étant arrangés selon un réseau régulier,

e) insérer co-axialement la pièce réalisée à l'étape b) dans la pièce réalisée à l'étape d),

f) orienter angulairement le membre intérieur (24) relativement au membre extérieur (26) de sorte que les trous intérieurs (38) soient décalées par rapport aux trous extérieurs (21).

Description:
Filtre pour Injecteur

DOMAINE TECHNIQUE

La présente invention concerne un injecteur de carburant et plus particulièrement un filtre agencé dans la bouche d'entrée d'un injecteur. ARRIERE-PLAN TECHNOLOGIQUE DE L'INVENTION

Les dispositifs d'injection de carburant, en particulier le diesel, doivent éliminer les particules présentes dans le carburant afin de protéger leur fonctionnement. Pour cela il existe des filtres qui sont agencés dans le canal d'admission de l'injecteur. Les filtres ont des formes cylindriques pourvues de trous calibrés pour retenir des particules fines, les trous ayant des diamètres de l'ordre de 50 à 100 micromètres réalisés par perçage laser. Les techniques de fabrication des filtres ne permettent pas d'arrêter les particules longues et fines ainsi que les particules compactes dont la taille est inférieure à 35 micromètres.

L'objet de la présente invention est de fournir un filtre qui résout ces inconvénients.

RESUME DE L'INVENTION

La présente invention vise à remédier aux inconvénients mentionnés précédemment en proposant un filtre prévu pour être agencé dans un canal d'entrée d'un injecteur de carburant pressurisé pour un moteur à combustion interne. Le filtre a une forme allongée s'étendant le long d'un axe principal. Le filtre comprend un membre extérieur filtrant dont la paroi périphérique est pourvue d'une première série extérieure de trous traversant et un membre intérieur filtrant dont la paroi périphérique est pourvue d'une seconde série intérieure de trous traversant, le membre intérieur étant inséré de manière concentrique dans le membre extérieur.

Particulièrement les deux membres filtrants définissent entre eux un espace annulaire. De plus l'espace annuaire peut être d'épaisseur radiale constante. Dans un autre mode de réalisation l'espace annulaire est d'épaisseur radiale non constante. En outre le membre extérieur filtrant et le membre intérieur filtrant sont angulairement orientés autour de l'axe principal l'un par rapport à l'autre de sorte que les trous de la première série extérieure et les trous de la seconde série intérieure soient désaxés.

Dans un mode de réalisation de perçage laser le désaxage des trous intérieurs et des trous extérieurs est obtenu selon la formule:

L = (D2e+Dls)/2 + G

dans laquelle L est le désaxage entre les axes,

Dis est le diamètre du trou intérieur de la seconde série intérieure et, D2e est le diamètre du trou extérieur de la première série extérieure et, G est une distance de recouvrement inter-trous supérieure ou égale à zéro.

De plus la distance de recouvrement inter-trous peut être strictement supérieure à zéro. En outre, chaque trou de la seconde série intérieure du membre intérieur débouche dans l'espace annulaire au voisinage d'une pluralité de trous de la première série extérieure du membre extérieur, l'axe dudit trou du membre intérieur étant à équidistance des axes desdits trous du membre extérieur. Dans un autre mode de réalisation du filtre, l'axe du trou du membre intérieur peut aussi ne pas être à équidistance des axes du trou du membre extérieur.

Dans un autre mode de réalisation, les trous ont une section variable et le diamètre du trou intérieur correspond au plus petit diamètre du trou du membre intérieur. De plus l'épaisseur radiale de l'espace annulaire est inférieure ou égale au plus petit diamètre des trous du membre intérieur. Dans un autre mode de réalisation l'épaisseur radiale de l'espace annulaire peut être strictement inférieure au diamètre de la plus petite section des trous du membre inférieur.

De plus un injecteur de carburant est pourvu d'un filtre décrit précédemment. De plus le filtre est agencé dans le canal d'entrée. La méthode pour réaliser le filtre, comprend les étapes suivantes :

a) pourvoir une pièce brute de membre intérieur dépourvue de trous, b) réaliser dans la pièce brute du membre intérieur la seconde série de trous au moyen d'un perçage laser, les trous étant arrangés selon un réseau régulier,

c) pourvoir une pièce brute de membre extérieur dépourvue de trous, d) réaliser dans la pièce brute du membre extérieur la première série de trous au moyen d'un perçage laser, les trous étant arrangés selon un réseau régulier,

e) insérer co-axialement la pièce réalisée à l'étape b) dans la pièce réalisée à l'étape d),

f) orienter angulairement le membre intérieur relativement au membre extérieur de sorte que les trous intérieurs soient décalés par rapport aux trous extérieurs.

BREVE DESCRIPTION DES DESSINS

D'autres caractéristiques, buts et avantages de l'invention apparaîtront à la lecture de la description détaillée qui va suivre, et en regard des dessins annexés, donnés à titre d'exemple non limitatif et sur lesquels:

La figure 1 est une section longitudinale d'un injecteur utilisant un filtre selon l'invention.

La figure 2 est une section longitudinale agrandie du filtre de l'injecteur de la figure 1.

- La figure 3 est une section longitudinale agrandie du filtre intérieur inséré dans un filtre extérieur selon le mode préféré de l'invention.

La figure 4 est une vue en coupe des trous intérieurs du membre intérieur du filtre selon le mode préféré de l'invention.

La figure 5 est une vue en coupe des trous extérieurs du membre extérieur du filtre.

La figure 6 est un schéma radial du dessus de la figure 3.

Les figures 7, 8, 9, schématisent le recouvrement des trous du filtre.

DESCRIPTION DES MODES DE REALISATION PREFERES

L'invention est maintenant décrite en référence aux figures et dans un but de clarté et de concision de la description une orientation de haut en bas selon le sens de la figure 1 sera utilisé sans aucune intention limitative quant à l'étendue de la protection, notamment au regard des différentes installations d'un injecteur dans un véhicule. Des mots tels que « haut, bas, en dessous, en dessus, vertical, monter, descendre ... » seront utilisés sans intention limitative.

Dans un injecteur 10 de carburant connu, tel que celui représenté dans la figure 1, du carburant sous haute pression entre dans un canal d'entrée 12, circule dans un circuit haute pression puis il est pulvérisé via des trous d'injection situés dans la buse de l'injecteur 10.

L'invention est ici décrite dans le cadre d'un injecteur diesel mais pourrait sans difficulté être utilisée dans un injecteur essence. Le carburant sous haute pression passe au travers d'un filtre 14 agencé de sorte à retenir les impuretés et autres particules qui peuvent endommager la mécanique de précision de l'injecteur 10. Les particules peuvent être de formes variées telles que compactes ou fines et allongées.

Le filtre 14 représenté en figure 2 a une forme allongée et cylindrique s 'étendant le long d'un axe X du canal d'entrée 12. L'axe X correspond à l'axe longitudinal du filtre 14. Le filtre 14 comprend une première partie de fixation 16 montée serrée avec interférence dans le canal d'entrée 12, cette partie définissant une section d'entrée du carburant et une seconde partie filtrante 18 plus longue que la première partie 16 et de diamètre inférieur, la seconde partie 18 étant pourvue à sa périphérie de nombreux trous 20 de fîltration. En fonctionnement, le carburant entre par le canal d'entrée 12 puis ressort filtré dans un passage annulaire 22 définit entre la paroi du canal d'entrée 12 et la paroi externe de la seconde partie filtrante 18.

Plus particulièrement, selon la coupe longitudinale du filtre 14

représentée en figure 3, le filtre 14 comprend un membre intérieur filtrant 24 et un membre extérieur filtrant 26, le membre intérieur 24 étant inséré dans le membre extérieur 26.

En référence aux figures 3 et 4, le filtre 14 présente un espace E entre le membre intérieur 24 et le membre extérieur 26. L'espace E est de forme annulaire. L'espace E est constant radialement et sur toute sa longueur le long de l'axe X dans la partie filtrante 18 du filtre. Dans une autre alternative l'espace E peut ne pas être constant et présenter des écarts d'un point à un autre le long de la circonférence ou sur la longueur, les écarts pouvant aller au-delà de la tolérance usuelle de l'ordre de +/- 10 micromètres. Le membre extérieur 26 est composé de deux parties, une première partie de fixation 17 et une seconde partie filtrante 19. La seconde partie filtrante 19 est de forme allongée et cylindrique et présente une paroi interne 28 et une paroi externe 30. La partie filtrante 19 comporte un tube cylindrique avec une première série extérieure de trous débouchant 21 et comportant à une extrémité un bout sphérique 32 qui ferme le membre extérieur. Le bout 32 de la partie filtrante 19 peut alternativement être plat, ovoïde ou avoir toute autre forme. Le membre intérieur 24 est inséré dans le membre extérieur 26 du filtre. Le membre intérieur 24 est composé de deux parties, une première partie tubulaire pleine 34, une seconde partie filtrante 36 tubulaire avec une seconde série intérieure de trous débouchant 38 de diamètre inférieur à la première partie 34 et un bout sphérique 40 qui ferme la partie filtrante du membre intérieur 24 située à l'opposé de la première partie 34. Le bout 40 de la partie filtrante 36 peut alternativement être plat, ovoïde ou avoir toute autre forme. La seconde partie filtrante 36 est de forme allongée et cylindrique et présente une paroi interne 37 et une paroi externe 39.

Les trous 20 du filtre 14 comprennent les trous de fïltration 38 du membre intérieur 24, de plus petit diamètre Dl et, les trous de fïltrations 21 du membre extérieur 26, de plus petit diamètre D2. Les trous débouchant 21, 38, sont réalisés via la technologie laser ce qui leur donne une forme conique.

En référence à la figure 5, les trous 21 du membre extérieur réalisés par technologie laser ont deux diamètres différents D2e et D2s à leurs deux extrémités sur la paroi interne 28 et sur la paroi externe 30. D2e est le diamètre d'entrée et D2s est le diamètre de sortie selon le sens de circulation du carburant à l'intérieur du membre extérieur 26. Les trous 21 présentent une forme divergente, c'est-à- dire que dans le sens de circulation du carburant les trous ont un diamètre d'entrée D2e plus petit que le diamètre de sortie D2s. Le diamètre d'entrée D2e est proximal de l'espace annulaire E correspondant au diamètre d'ouverture du trou 21 dans la paroi intérieure du membre extérieur. Les trous 38 du membre intérieur réalisés aussi par technologie laser ont deux diamètres différents Dle et Dls à leurs deux extrémités sur la paroi interne 37 et sur la paroi externe 39. Die est le diamètre d'entrée et Dis est le diamètre de sortie correspondant au sens de circulation du carburant à l'intérieur du membre intérieur 24. Les trous 38 présentent également une forme divergente, c'est-à-dire que dans le sens de circulation du carburant les trous ont un diamètre d'entrée Die plus petit que le diamètre de sortie Dis. Le diamètre de sortie Dis est proximal de l'espace annulaire E correspondant au diamètre d'ouverture du trou 38 dans la paroi extérieure du membre intérieur. Selon la section de la figure 4, les trous 21 du membre extérieur 26 s'étendent le long d'un axe Yl et les trous 38 du membre intérieur 24 s'étendent le long d'un axe Y2. Les trous étant réalisés tout autour de la partie filtrante, les axes correspondants Yl, Y2, sont perpendiculaires et radiaux, ou transverses, à l'axe longitudinal X du filtre. Compte tenu de la répartition spatiale des trous, à chaque trou correspond son propre axe Yl, Y2, les axes s'inscrivant dans un réseau rayonnant. D'autres formes de trous 21 , 38, peuvent être obtenus comme par exemple des trous cylindriques de diamètre Dl constant ou, des trous convergents, à l'inverse de divergent, de diamètre d'entrée plus grands que les diamètres de sortie.

En référence à la figure 5, la forme des trous 21 est globalement conique du fait de la puissance crête du faisceau laser utilisé pour le perçage ce qui explique la différence des diamètres aux deux extrémités du trou, le diamètre d'entrée du trou, étant plus grand que le diamètre de sortie. Selon des alternatives non représentées, les trous du membre extérieur 26 et du membre intérieur 24 peuvent être également des trous carrés voir d'autres formes.

L'assemblage du membre intérieur 24 du filtre dans le membre extérieur

26 va être maintenant décrit dans un mode de réalisation préféré :

a) pourvoir une pièce brute de membre intérieur 24 dépourvue de trous. Le membre intérieur 24 est d'abord réalisé à partir d'une tôle plate circulaire, par exemple d'épaisseur radiale constante de 0,3 à 0,5 mm. La tôle est ensuite emboutie profond jusqu'à obtenir une forme de tube allongé.

b) réaliser dans la pièce brute du membre intérieur 24 la seconde série de trous 38 au moyen d'un perçage laser, les trous étant arrangés selon un réseau régulier. Le réseau régulier peut être un réseau de trous réparti sur un ensemble de cercles coaxiaux disposés à intervalle régulier le long du cylindre représenté par la partie filtrante 36 du membre intérieur. Le membre intérieur 24 est percé en faisant tourner le membre intérieur autour de son axe longitudinal. Le membre intérieur 24 peut être en acier inox. c) pourvoir une pièce brute de membre extérieur 26 dépourvue de trous. Le membre extérieur 26 est aussi réalisé à partir d'une tôle plate circulaire, par exemple d'épaisseur radiale constante de 0,3 à 0,5 mm, qui est ensuite embouti profond jusqu'à obtenir une forme de tube allongé.

d) réaliser dans la pièce brute du membre extérieur 26 la première série de trous 21 au moyen d'un perçage laser, les trous 21 étant arrangés selon un réseau régulier. Le réseau régulier peut être par exemple un réseau de trous répartis sur un ensemble de cercles coaxiaux disposés à intervalle régulier le long du cylindre représenté par la partie filtrante 19 du membre extérieur. Le membre extérieur 26 est percé à l'aide la technologie laser en faisant tourner le membre extérieur 26 autour de son axe longitudinal X. Du fait du faisceau laser le fond du trou a un diamètre plus petit que le diamètre d'entrée du perçage du trou de fïltration. Dans d'autre cas lors du perçage laser, on peut ne pas avoir le diamètre le plus petit du trou à une extrémité. Le membre extérieur 26 peut être en acier inox.

e) insérer co-axialement la pièce réalisée à l'étape b) dans la pièce réalisée à l'étape d). Le membre intérieur 24 est inséré de manière coaxiale dans l'extrémité débouchante du membre extérieur 26. Le membre intérieur 24 est inséré jusqu'à ce que son bout sphérique 40 vienne au contact du bout sphérique 32 du membre extérieur 26. Un autre mode de réalisation alternatif consiste à ce que les bouts sphériques ne se touchent pas.

f) orienter angulairement le membre intérieur relativement au membre extérieur de sorte que les trous intérieurs 38 soient toujours décalés par rapport aux trous extérieurs 21 du membre extérieur.

g) Le membre intérieur 24 et le membre extérieur 26 ainsi assemblés sont fixés ensemble, de préférence par soudure laser.

En référence à la figure 4, les trous débouchant 38 du membre intérieur ont deux diamètres Die et Dis. L'homme du métier sait bien que les trous représentés sont de forme parfaite, notamment les cônes, mais qu'en réalité le perçage laser induit des variations de géométrie et des tolérances dimensionnelles faisant que les diamètres les plus grands, ou les plus petits, peuvent ne pas être exactement aux ouvertures des trous. En référence à la figure 5, les trous débouchant 21 du membre extérieur 26 ont deux diamètres D2e et D2s, D2e correspondant au diamètre d'entrée, qui dans le cas d'un trou conique divergent de la plus petite section et D2s

correspondant au diamètre de sortie, qui dans le cas d'un trou conique divergent parfait, est le diamètre le plus grand.

Comme représenté en figure 4, l'espace E a une valeur toujours positive et inférieure au plus petit diamètre Dl du trou 38 du membre intérieur 24.

L'espace E peut ainsi bloquer les particules qui seraient passées par les trous intérieurs 38. Par exemple si l'espace E a une valeur de 20 micromètres, les particules qui sont de 30 micromètres pourront passer par les trous intérieurs 38 et ne pourront pas passer l'espace E pour atteindre le trou 21 du membre extérieur 26.

Comme représenté en figure 6, les trous 21 du membre extérieur 26 et les trous 38 du membre intérieur 24 présentent un désaxage L. La figure 6 est une vue agrandie projetée sur un plan tangent à la surface de la partie filtrante, le désaxage L se définit de la manière suivante :

L= (D2e+Dls)/2 + G où G est une distance de recouvrement inter-trous supérieure à zéro, l'ouverture du trou 38 du membre intérieur dans la face extérieure 39 a un diamètre Dis et l'ouverture du trou 21 du membre extérieur dans la face intérieure 28 a un diamètre D2e.

Dans un mode de réalisation du filtre 14 avec un perçage laser, les trous sont coniques se rétrécissant à une extrémité. Chaque trou 38 du membre intérieur débouche dans l'espace annulaire E au voisinage d'une pluralité de trous du membre extérieur. L'axe Yl du trou 38 du membre intérieur est à équidistance des axes Y2 des trous 21 du membre extérieur. Dans un autre mode de réalisation du filtre 14, l'axe Yl du trou 38 du membre intérieur peut ne pas être à équidistance des axes Y2 des trous 21 du membre extérieur, tout en n'ayant pas de

recouvrement entre les trous intérieurs et les trous extérieurs.

Dans un mode de réalisation où les trous intérieurs 38 et les trous extérieurs 21 sont cylindriques, Dis est égale à Die et D2s est égale à D2e.

Comme représenté en figure 7, la distance de recouvrement inter-trous G est la distance qui sépare les deux circonférences de diamètre Dis des trous coniques 38 et de diamètre D2e des trous coniques 21, la distance de recouvrement inter-trous G étant la distance qui sépare deux droites T21 et T38 parallèles entre elles et tangentes aux deux circonférences. Les deux droites sont transversales à la droite passant par les deux centres des trous 21, 38. Dans la figure 7, la distance de recouvrement inter-trous G est positive.

En référence à la figure 8, dans une autre mode de réalisation, La distance de recouvrement inter-trous G sera égale à zéro ce qui veut dire que les trous 21, 38 sont tangents l'un par rapport à l'autre sans venir se chevaucher. En fait les deux circonférences des trous 21, 38 sont tangentes entre elles. Dans cette figure les trous coniques 38 ont pour diamètre Dis et les trous coniques 21 ont un diamètre D2e.

Lors du montage du filtre 14 dans le canal d'entrée 12 de l'injecteur 10, la partie fixation 16 dont le diamètre extérieur D16 est supérieure au diamètre D18 de la partie fîltration 18 vient en interférence avec le diamètre D22 du canal d'entrée 12. Le filtre 14 est monté serré dans le canal d'entrée 12. Pour s'assurer que le filtre 14 sera emmanché en force de manière simple, rapide et économique, l'homme de métier saura vérifier l'interférence admissible entre un diamètre D16 de la partie fixation 16 et un diamètre intérieur D12 du canal d'entrée 12. On sait également qu'il faut s'assurer du choix des matériaux ainsi que de la plage de température de fonctionnement pour garantir une interférence fiable dans le temps.

En référence à la figure 8, les trous 21, 38 sont représentés dans une configuration où G est la distance inter-trous entre les trous coniques 38 du membre inférieur 24 et les trous coniques 21 du membre extérieur 26. Dans ce cas la distance de recouvrement inter-trous G est nulle. Cela indique que les diamètres Dis et D2e des trous 21, 38 sont tangents l'un par rapport à l'autre.

En référence à la figure 9, la distance de recouvrement inter-trous G est négative. Cette configuration en figure 9, qui ne fait pas partie de l'invention, peut laisser passer les particules longues et fines et les particules compactes au travers des deux membres filtrants 24, 26 du filtre 14. Les particules viendraient alors perturber le fonctionnement du dispositif d'injection.

En fonctionnement, le carburant entre dans l'injecteur 10 par le canal d'entrée 12 où est monté le filtre 14. Le carburant traverse le filtre 14 par le diamètre Die des trous 38 du membre intérieur 24, puis quitte le membre intérieur 24 par le diamètre Dis des trous intérieurs 38. Ensuite le carburant circule dans l'espace E et entre dans le membre extérieur 26 par le diamètre D2e et traverse les trous 21 pour sortir par le diamètre D2s. Le carburant circule ensuite dans le passage annulaire 22 pour se diriger vers la buse de l'injecteur 10 située à l'extrémité distale du canal d'entrée 12.

LISTE DES REFERENCES UTILISEES

10 Injecteur

12 canal d'entrée

14 Filtre

16 première partie fixation du filtre

17 première partie filtrante du membre extérieur

18 seconde partie filtrante du filtre

19 seconde partie filtrante du membre extérieur

20 trous de fîltration du filtre

21 trous du membre extérieur

22 Passage annulaire

24 membre intérieur filtrant

26 membre extérieur filtrant

28 paroi interne de la seconde partie

30 paroi externe de la seconde partie

32 bout sphérique du membre extérieur

34 première partie pleine du membre interne

36 seconde partie filtrante du membre interne

37 paroi interne de la seconde partie

38 trous du membre intérieur

39 paroi externe de la seconde partie

40 bout sphérique du membre intérieur

44 désaxage entre les axes

Dl diamètre le plus petit du trou intérieur

Die diamètre d'entrée du trou intérieur

Dis diamètre de sortie du trou intérieur

D2 diamètre le plus petit du trou extérieur

D2e diamètre d'entrée du trou extérieur

D2s diamètre de sortie du trou extérieur

D16 diamètre extérieur de la partie fixation du filtre

D18 diamètre intérieur du canal d'entrée

D22 diamètre extérieur de la partie fîltration du filtre

E espace séparant les membres intérieur et extérieur

X axe principal du filtre et du canal d'entrée Yl axe du trou extérieur du membre extérieur

Y2 axe du trou intérieur du membre intérieur

T21 droite tangente au trou extérieur

T38 droite tangente au trou intérieur