Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
INSERTED PLATFORM FOR TURBINE ENGINE FAN, AND METHOD FOR MANUFACTURING SAME
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2018/007717
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to an inserted platform (1) intended for being positioned between two adjacent blades of an aeronautical turbine engine fan, said platform comprising a flow section wall (10) made of composite material including a central portion (16), and first and second edges (18) extending in a longitudinal direction of said wall, each edge extending over a predetermined distance (D) from the central portion (16) in a transverse direction of said wall, said flow section wall comprising a fibrous reinforcement densified by a matrix, characterised in that the fibrous reinforcement present in the central portion (16) has a three-dimensional weave, and in that the fibrous reinforcement present in the first and second edges (18) has at least in part a two-dimensional weave. The invention also relates to a fan module, a turbine engine and a method for manufacturing such a platform.

Inventors:
GUIVARC'H, Jérémy (c/ Safran Aircraft Engines PI, Rond-point René Ravaud-Réau, Moissy-Cramayel, 77550, FR)
CHARLEUX, François (c/ Safran Aircraft Engines PI, Rond-point René Ravaud-Réau, Moissy-Cramayel, 77550, FR)
Application Number:
FR2017/051700
Publication Date:
January 11, 2018
Filing Date:
June 26, 2017
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
SAFRAN AIRCRAFT ENGINES (2 boulevard du Général Martial Valin, Paris, 75015, FR)
International Classes:
F01D11/00; B29B11/16; D03D11/00; D03D13/00; D03D25/00
Foreign References:
US20160160663A12016-06-09
US20150167209A12015-06-18
FR3011253A12015-04-03
US20120258641A12012-10-11
US20120055609A12012-03-08
JPH06137103A1994-05-17
US20040175553A12004-09-09
EP2540479A12013-01-02
EP2458153A22012-05-30
Other References:
None
Attorney, Agent or Firm:
DESORMIERE, Pierre-Louis et al. (Cabinet BEAU DE LOMENIE, 158 rue de l'Université, Paris Cedex 07, 75340, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1. Plateforme rapportée (1) destinée à être positionnée entre deux aubes (2) voisines d'une soufflante de turbomachine aéronautique, ladite plateforme comprenant une paroi de veine (10) en matériau composite comportant une portion centrale (16), et un premier et un deuxième bord (18) s'étendant dans une direction longitudinale de ladite paroi, chaque bord s'étendant sur une distance déterminée (D) depuis la portion centrale (16) dans une direction transversale de ladite paroi, ladite paroi de veine comprenant un renfort fibreux densifié par une matrice, caractérisée en ce que le renfort fibreux présent dans la portion centrale (16) présente un tissage tridimensionnel, et en ce que le renfort fibreux présent dans les premier et deuxième bords (18) présente au moins en partie un tissage bidimensionnel.

2. Plateforme selon la revendication 1, caractérisée en ce que l'armure de tissage des premier et deuxième bords (18) est choisie parmi : toile, satin, sergé. 3. Plateforme selon l'une quelconque des revendications 1 et 2, caractérisée en ce que chaque bord (18) s'étend dans la direction transversale de la paroi de veine (10) depuis la portion centrale (16) sur une distance déterminée D telle qu'un rapport D/L est compris entre 2% et 10%, où L est la largeur de la paroi de veine dans la direction transversale de ladite paroi.

4. Plateforme selon l'une quelconque des revendications 1 à 3, caractérisée en ce que chaque bord (18) présente une épaisseur e telle qu'un rapport e/D est compris entre 5% et 50%, où D est la distance déterminée sur laquelle chaque bord s'étend dans la direction transversale de la paroi de veine (10) depuis la portion centrale (16).

5. Plateforme selon l'une quelconque des revendications 1 à 4, caractérisée en ce qu'elle comprend une paroi de fond (12) destinée à reposer sur un disque de soufflante (3) et deux parois latérales (14) s'étendant entre la paroi de fond et la paroi de veine (10) de ladite plateforme.

6. Plateforme selon l'une quelconque des revendications 1 à 5, caractérisée en ce qu'elle est en matériau composite et comprend un renfort fibreux densifié par une matrice, le renfort fibreux de la paroi de veine (10) constituant une partie du renfort fibreux de la plateforme.

7. Module de soufflante de turbomachine aéronautique comprenant au moins deux aubes (2) et au moins une plateforme (1) selon l'une quelconque des revendications 1 à 6 positionnée entre deux aubes voisines.

8. Turbomachine aéronautique comprenant un module de soufflante selon la revendication 7.

9. Procédé de fabrication d'une plateforme rapportée (1) selon l'une quelconque des revendications 1 à 6, le procédé comprenant les étapes suivantes :

- le tissage d'une préforme fibreuse destinée à former le renfort fibreux de la paroi de veine (10) de la plateforme, et

- la formation d'une matrice dans la porosité de ladite préforme fibreuse.

Description:
Plateforme rapportée pour soufflante de turbomachine, et procédé pour la fabriquer

Arrière-plan de l'invention

La présente invention se rapporte au domaine général des turbomachines aéronautiques, et concerne plus particulièrement une plateforme rapportée pour soufflante de turbomachine.

La soufflante d'une turbomachine aéronautique comprend généralement une pluralité d'aubes mobiles entre lesquelles sont présentes, au niveau de leur pied, des plateformes. Les plateformes ont pour fonction principale de délimiter la veine d'écoulement du flux gazeux entrant dans la turbomachine. De par leur fonction aérodynamique, les parois de veine des plateformes doivent être en contact intime avec les aubes voisines pour assurer une étanchéité entre les plateformes et les aubes. Lors de l'ingestion d'objets (blocs de glace, oiseaux, etc.), les aubes de la soufflante peuvent être impactées et se déformer. Les déformations sont ensuite transmises aux parois de veine des plateformes qui doivent autant que possible ne pas s'abîmer ou se rompre, même en cas d'impact est important.

Pour éviter un endommagement des aubes et des plateformes, le contact entre les aubes et les parois supérieures des plateformes doit être adapté. Pour ce faire, il est connu d'amincir les bords de la paroi supérieure de plateformes qui sont destinés à être au contact des aubes, c'est-à-dire d'en réduire l'épaisseur localement au niveau des zones de contact aube/plateforme. Ces bords amincis permettent d'obtenir un contact plus souple entre les plateformes et les aubes, et d'amortir efficacement les chocs pour réduire les dégâts occasionnés sur les aubes et les plateformes.

Lorsque les plateformes sont en matériau composite réalisé à partir d'un renfort fibreux densifié par une matrice, l'amincissement des bords de la paroi de veine nécessite généralement une étape d'usinage. En particulier, avec des bords amincis, il est souvent nécessaire de mettre en place des joints pour réaliser l'étanchéité entre les aubes et les plateformes. L'étape d'usinage, délicate, allonge les procédés de fabrication et de montage des plateformes, et en augmente les coûts. Il existe donc un besoin pour une plateforme rapportée d'aube de soufflante qui soit de fabrication facile et peu coûteuse, et qui ne présente pas les inconvénients précités. Objet et résumé de l'invention

La présente invention a donc pour but principal de pallier de tels inconvénients en proposant une plateforme rapportée destinée à être positionnée entre deux aubes voisines d'une soufflante de turbomachine aéronautique, ladite plateforme comprenant une paroi de veine en matériau composite comportant une portion centrale, et un premier et un deuxième bord s'étendant dans une direction longitudinale de ladite paroi, chaque bord s'étendant sur une distance déterminée depuis la portion centrale dans une direction transversale de ladite paroi, ladite paroi de veine comprenant un renfort fibreux densifié par une matrice, caractérisée en ce que le renfort fibreux présent dans la portion centrale présente un tissage tridimensionnel, et en ce que le renfort fibreux présent dans les premier et deuxième bords présente au moins en partie un tissage bidimensionnel.

Par « tissage bidimensionnel » ou « tissage 2D », on entend ici un mode de tissage classique par lequel chaque fil de chaîne passe d'un côté à l'autre de fils d'une seule couche de trame. Par « tissage tridimensionnel » ou « tissage 3D », on entend ici un mode de tissage par lequel certains au moins des fils de chaîne lient des fils de trame sur plusieurs couches de trame.

Les bords de la paroi de veine de la plateforme selon l'invention permettent d'assurer un contact souple entre la plateforme et les aubes voisines, sans nécessiter d'usinage supplémentaire, et peuvent permettre d'éviter l'ajout de joint. En effet, à épaisseur constante, un matériau composite présentant un renfort fibreux obtenu par tissage tridimensionnel a besoin de plus d'énergie pour se délaminer qu'un matériau composite présentant un renfort fibreux obtenu par tissage bidimensionnel. Il est ainsi possible d'augmenter la souplesse du matériau composite au niveau des bords en prévoyant, dès le tissage du renfort fibreux, une armure différente entre les bords (au moins en partie tissés 2D) et la portion centrale de la paroi de veine (tissée 3D). Il n'est alors plus nécessaire d'usiner les bords pour obtenir une plateforme pouvant supporter les collisions avec les aubes voisines lors d'impacts avec des objets.

L'armure de tissage des premier et deuxième bords peut être choisie parmi : toile, satin, sergé.

Chaque bord peut s'étendre dans la direction transversale de la paroi de veine depuis la portion centrale sur une distance déterminée D telle qu'un rapport D/L est compris entre 2% et 10%, par exemple entre

5% et 10%, où L est la largeur de la paroi de veine dans la direction transversale de ladite paroi.

Chaque bord peut présenter une épaisseur e telle qu'un rapport e/D est compris entre 5% et 50%, par exemple entre 5% et 10%, où D est la distance déterminée sur laquelle chaque bord s'étend dans la direction transversale de la paroi de veine depuis la portion centrale.

Dans un exemple de réalisation, la plateforme peut comprendre une paroi de fond destinée à reposer sur un disque de soufflante et deux parois latérales s'étendant entre la paroi de fond et la paroi de veine de ladite plateforme. Dans cette configuration, la plateforme est couramment appelée plateforme « à caisson ».

Dans un exemple de réalisation, la plateforme peut être en matériau composite et comprendre un renfort fibreux densifié par une matrice, le renfort fibreux de la paroi de veine constituant une partie du renfort fibreux de la plateforme.

L'invention vise également un module de soufflante de turbomachine aéronautique comprenant au moins deux aubes et au moins une plateforme telle que celle présentée plus haut positionnée entre deux aubes voisines, et vise aussi une turbomachine comprenant un tel module de soufflante. Par module de soufflante on entend, de façon connue en soi, le module de la turbomachine qui comprend notamment la soufflante et, le cas échéant, le compresseur basse pression.

Enfin, l'invention vise encore un procédé de fabrication d'une plateforme rapportée telle que celle présentée plus haut, le procédé comprenant les étapes suivantes :

- le tissage d'une préforme fibreuse destinée à former le renfort fibreux de la paroi de veine de la plateforme, et

- la formation d'une matrice dans la porosité de ladite préforme fibreuse. Brève description des dessins

D'autres caractéristiques et avantages de la présente invention ressortiront de la description faite ci-dessous, en référence aux dessins annexés qui en illustrent des exemples de réalisation dépourvus de tout caractère limitatif. Sur les figures :

- la figure 1 montre une plateforme rapportée pour soufflante de turbomachine du type à caisson,

- la figure 2 est une vue schématique en coupe transversale de la plateforme rapportée de la figure 1, et

- les figures 3A et 3B, et 4A et 4B, illustrent respectivement deux exemples d'armures de tissage au niveau d'un bord de la paroi de veine. Description détaillée de l'invention

La figure 1 montre un exemple de plateforme rapportée 1 de soufflante de turbomachine aéronautique. La plateforme 1 est positionnée entre deux aubes 2 voisines (seule une aube 2 est représentée schématiquement en pointillés sur la figure 1) et montée sur un disque 3 de soufflante. La plateforme 1 illustrée sur la figure 1 est une plateforme entièrement en matériau composite et du type à caisson, c'est-à-dire présentant une paroi de veine 10, une paroi de fond 12 et deux parois latérales 14 qui s'étendent entre la paroi de fond 12 et la paroi de veine 10. La paroi de fond 12 de la plateforme est, lorsque le moteur est à l'arrêt, au contact du disque de soufflante 3. La direction du flux d'air entrant dans la turbomachine est indiquée sur la figure par la flèche F. Lorsque le moteur est en fonctionnement, la paroi de veine 10 de la plateforme délimite à l'intérieur (par rapport à l'axe longitudinal de la turbomachine, non représenté) la veine d'écoulement du flux gazeux entrant dans la turbomachine.

La plateforme 1 peut comprendre en tout ou partie un renfort fibreux densifié par une matrice. Le renfort fibreux peut comprendre des fibres de carbone, ou des fibres céramiques. La matrice peut quant à elle être une matrice céramique ou, le plus souvent, organique, et obtenue par exemple à partir d'une résine de densification. La figure 2 montre une vue schématique d'une coupe de la plateforme 1 de la figure 1. La paroi de veine 10 de la plateforme 1 comprend une portion centrale 16 et deux bords 18. Les bords 18 s'étendent dans la direction longitudinale de la paroi de veine 10, ici sur toute la longueur de la paroi de veine 10. La direction longitudinale de la paroi de veine 10 s'entend de la direction donnée par sa plus grande dimension, la direction transversale étant perpendiculaire à la direction longitudinale. La paroi de veine 10 s'étend ici transversalement entre ses deux bords 18.

Conformément à l'invention, la paroi de veine 10 comprend un renfort fibreux densifié par une matrice. Le renfort fibreux présente, dans une partie correspondant à la portion centrale 16, un tissage tridimensionnel. Les parties du renfort fibreux correspondant aux bords 18 de la paroi de veine 10 présentent quant à elles au moins en partie un tissage bidimensionnel. Le renfort fibreux peut par exemple présenter dans la portion centrale 16 une armure du type interlock ou multi couches, et dans les bords une armure du type satin, toile ou sergé. On notera qu'il est également possible de prévoir un tissage mixte dans le renfort fibreux des bords 18, c'est-à-dire bidimensionnel sur une partie de l'épaisseur du bord 18, et tridimensionnel sur une autre partie de l'épaisseur du bord 18.

Chacun des bords 18 peut s'étendre dans la direction transversale de la paroi de veine 18 depuis la portion centrale 16 sur une distance déterminée D. La distance D en un point de la paroi de veine 10 peut être telle que D/L est compris entre 2% et 10%, par exemple entre 5% et 10%, où L est la largeur de la paroi de veine au point considéré. Bien entendu, comme pour la plateforme 1 de la figure 1, la largeur L peut varier le long de la paroi de veine 10, de sorte que la distance D peut également être variable le long de la paroi de veine 10. L'épaisseur e d'un bord 18 peut être différente de l'épaisseur du reste de la paroi de veine 10. Dans ce cas, l'épaisseur e d'un bord 18 peut être telle que e/D est compris entre 5% et 50%, par exemple entre 5% et 10%.

Deux exemples d'armures de tissage dans la zone A des bords 18 repérée sur la figure 2 vont être décrits respectivement en lien avec les figures 3A et 3B, et 4A et 4B. Sur ces figures, les fils de trame sont visibles en coupe et représentés en quinconce, de sorte qu'une couche de fil de trame T comprend deux demi-couches de fils de trame consécutives ti et t 2 , t 3 et , etc. Les fils de chaîne sont référencés Ci à Ci 0 . Dans tout le texte et sur tous les dessins, il est mentionné et représenté, par convention et souci de commodité, que ce sont les fils de chaîne qui sont déviés de leur trajet pour saisir des fils de trame d'une couche de trame ou de plusieurs couches de trame. Toutefois, une inversion des rôles entre chaîne et trame est possible.

Les figures 3A et 3B montrent respectivement deux plans d'armure de tissage du renfort fibreux dans la zone A à proximité d'un bord 18, selon un premier exemple. Dans cet exemple, le renfort fibreux de toute la portion centrale 16 présente une armure de tissage tridimensionnel du type interlock, et celui des bords 18 présente une armure de tissage bidimensionnel du type sergé. On a représenté onze couches de fils de trame T du renfort fibreux de la portion centrale 16, soit vingt-deux demi-couches de fils de trame ti à t 22 . Le renfort fibreux au niveau du bord 18 comprend dix couches de fils de trame T, soit vingt demi-couches de fils de trame ti à t 20 .

Dans l'exemple illustré, le renfort fibreux présente, au niveau de la portion centrale 16, un tissage à armure interlock dans lequel chaque fil de chaîne Ci à Ci 0 lie trois demi-couches de fil de trame. Puis, au niveau du bord 18, le renfort fibreux présente un tissage à armure sergé classique où chaque fil de chaîne Ci à Ci 0 saisit deux fils de trame en passant d'un côté et de l'autre d'une seule couche de fil de trame T. Au niveau des bords 18, les couches de fils de trame T ne sont pas liées les unes aux autres par des fils de chaîne Ci à Ci 0 . Ainsi, on obtient dans les bords 18 une superposition de bandes de tissus bidimensionnels qui sont reliées chacune à la portion centrale 16 par tissage. En cas d'impact induisant des déplacements relatifs des bords 18 de la plateforme 1 contre les aubes 2 voisines, une délamination pourra se produire entre les strates ou bandes de tissus présentant un tissage bidimensionnel, c'est-à-dire que ces bandes de tissus pourront se séparer les unes des autres.

Les figures 4A et 4B montrent respectivement deux plans d'armure de tissage du renfort fibreux dans la zone A à proximité d'un bord 18, selon un deuxième exemple. Dans cet exemple, le renfort fibreux de toute la portion centrale 16 présente une armure de tissage interlock, et celui des bords 18 présente une armure de tissage mixte avec deux portions 20 et 22 dans l'épaisseur du bord 18 présentant une armure de tissage sergé (bidimensionnelle), et une portion 24 dans l'épaisseur du bord 18 présentant une armure de tissage interlock (tridimensionnelle).

Comme dans le premier exemple, le renfort fibreux présente, au niveau de la portion centrale 16, un tissage à armure interlock dans lequel chaque fil de chaîne Ci à Ci 0 lie trois demi-couches de fil de trame. Puis, à l'interface entre la portion centrale 16 et le bord 18, les deux premiers Ci et c 2 , et les deux derniers c 9 et Ci 0 fils de chaîne du bord 18 suivent un motif sergé où chaque fil de chaîne vient saisir deux fils de trame, et dans lequel chaque fil de chaîne lie une seule couche de fils de trame T. Les fils de chaînes c 3 à c 8 restants continuent leur trajet sans changer de motif dans le renfort fibreux du bord 18, en liant trois demi-couches de fils de trame entre elles selon une armure interlock. Dans la portion 24 les couches de fils de trame T sont liées entre elles par les fils c 3 à c 8 . Dans les bords 18, les deux première et les deux dernières couches de fils de trame T ne sont pas liées entre elles, ni avec celles de la portion 24. En mettant en œuvre l'armure de tissage exemplifiée ici, les bords 18 présentent seulement en partie un tissage bidimensionnel dans les portions 20 et 22. Ainsi, dans cet exemple, les bords 18 présentent chacun deux bandes de tissus bidimensionnel dans chaque portion 20 et 22 ; et une bande présentant un tissage tridimensionnel dans la portion 24. Les bandes précitées des portions 20, 22 et 24 sont toutes reliées à la portion centrale 16 de la paroi de veine 10 par tissage.

Pour fabriquer une plateforme 1 selon l'invention, on peut tout d'abord obtenir par tissage une préforme fibreuse destinée à former le renfort fibreux de la plateforme. Une plateforme à caisson 1 telle que celle illustrée en figure 1 peut être obtenue à partir d'une unique préforme fibreuse. En variante, on peut utiliser plusieurs préformes fibreuses qui seront ensuite assemblées avant densification, par exemple une préforme fibreuse pour la paroi de veine 10 et une préforme fibreuse pour le reste de la plateforme. La préforme fibreuse de la paroi de veine 10 est tissée en respectant les caractéristiques de tissage décrites précédemment, et en utilisant par exemple les armures décrites précédemment au niveau des bords 18. Bien entendu, d'autres armures de tissage que celles présentées ci-dessus peuvent être utilisées sans sortir du cadre de l'invention.

Enfin, une matrice peut être formée par toute méthode connue à l'intérieur de la préforme fibreuse de la plateforme 1, éventuellement mise en forme. Par exemple, la plateforme 10 peut être fabriquée par moulage par injection de résine dans la préforme fibreuse. Ce procédé est connu en anglais sous l'abréviation RTM pour « Resin Transfer Molding ». Pour cela, on dispose d'un moule d'injection ayant la forme de la plateforme 1 dans lequel on positionne la préforme fibreuse sèche, puis on injecte une résine sous pression à l'intérieur du moule, on solidifie la résine de manière à former une matrice dans la porosité de la préforme fibreuse, et on extrait du moule la plateforme 1 ainsi fabriquée.