Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
ITEM OF LUGGAGE PROVIDED WITH A VACUUM STORAGE BAG
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2021/008932
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to an item of luggage (10) having a shell (12) made up of a first half-shell (14) and a second half-shell (16), and at least two casters (26, 28), each of the casters being mounted on a support (30), the first half-shell (14) having two housings for receiving the caster supports (30, 32), the item of luggage (10) also having: a vacuum storage device (60) disposed in the first half-shell (14), the vacuum storage device (60) having a stiffening plate, a bag (64) having a main compartment, a sealing device (72) for sealing off the main compartment, and a non-return valve (80) designed to prevent air from entering the main compartment and to allow air to exit the bag (64) when the main compartment (68) is sealed off, and a fastening device for removably fastening the vacuum storage device (60) to the first half-shell (14).

Inventors:
EPICUREO GIULIO (ES)
EPICUREO CÉSAR (ES)
Application Number:
EP2020/069066
Publication Date:
January 21, 2021
Filing Date:
July 07, 2020
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
CIE EUROPE (FR)
International Classes:
A45C5/14; A45C7/00; A45C13/02
Foreign References:
US20130292221A12013-11-07
US20090080809A12009-03-26
GB2410736A2005-08-10
US20130292221A12013-11-07
Attorney, Agent or Firm:
BALESTA, Pierre (FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1. Bagage (10) comportant une coque (12) composée d'une première demi-coque (14) et d'une deuxième demi-coque (16), les première et deuxième demi-coques (14, 16) étant montées l'une à l'autre de façon pivotante, le bagage (10) comportant :

un dispositif de fermeture (24) pour maintenir les première et deuxième demi-coques (14, 16) l'une contre l'autre afin de fermer la coque,

au moins deux roulettes (26, 28), chacune des roulettes étant montée sur un support (30), la première demi-coque (14) comportant deux logements pour recevoir les supports des roulettes (30, 32),

un dispositif de rangement sous vide (60) disposé dans la première demi-coque (14), le dispositif de rangement sous vide (60) comportant une housse (64) ayant un compartiment principal (68) muni d'une ouverture (70), un dispositif d'obturation (72) pour obturer le compartiment principal (68), et une valve anti-retour (80) agencée de façon à bloquer l'entrée d'air dans le compartiment principal et autoriser une sortie d'air hors de la housse (64) lorsque le compartiment principal (68) est obturé, et un dispositif de fixation (90) pour fixer de façon amovible le dispositif de rangement sous vide (60) à la première demi-coque (14), le dispositif de fixation (90) comportant un premier organe de fixation (92) et un deuxième organe de fixation (94), la première demi-coque (14) comprenant le premier organe de fixation tandis que le dispositif de rangement sous vide (60) comporte le deuxième organe de fixation, les premier et deuxième organes de fixation (92, 94) étant agencés pour coopérer l'un avec l'autre afin d'attacher le dispositif de rangement (60) à la première demi-coque (14) ;

le bagage (10) étant caractérisé en ce que le dispositif de rangement sous vide (60) comporte en outre une plaque de rigidification (62), ladite plaque de rigidification (62) comportant un corps (63) et au moins une première portion d'extrémité (65) qui est inclinable par rapport au corps (63), en ce que le deuxième organe de fixation comprend la première portion d'extrémité, et en ce que le premier organe de fixation (90) comporte au moins un premier élément de maintien (96) coopérant avec la première portion d'extrémité (65) afin de maintenir la plaque de rigidification

(62) par rapport à la première demi-coque (14).

2. Bagage (10) selon la revendication 1, dans lequel le corps (63) s'étend sur une paroi de fond (40) de la première demi-coque (14), tandis que la première portion d'extrémité (65) s'étend selon une première paroi latérale (44) de la première demi-coque (14), et dans lequel le premier élément de maintien (96) est disposé sur la première paroi latérale (44). 3. Bagage selon la revendication 2, dans lequel la première portion d'extrémité (65) est maintenue entre le premier élément de maintien (96) et la première paroi latérale (44).

4. Bagage selon la revendication 2 ou 3, dans lequel le corps (63) est disposé entre le premier élément de maintien et la paroi de fond.

5. Bagage selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel le premier élément de maintien (96) est une bande élastique.

6. Bagage selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel le premier organe de fixation (90) comporte un deuxième élément de maintien coopérant avec une deuxième portion d'extrémité (67) de la plaque.

7. Bagage (10) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel les deux logements font saillie depuis la paroi latérale (44) vers l'intérieur de la première demi-coque (14), et dans lequel la première portion d'extrémité (65) présente une longueur (A) égale ou légèrement inférieure à la distance séparant les deux logements de sorte que la première portion d'extrémité vienne s'engager entre les deux logements.

8. Bagage (10) selon la revendication 7, dans lequel la largeur (I) du corps est supérieure à la longueur (A) de la première portion d'extrémité (65).

9. Bagage (10) comportant une coque (12) composée d'une première demi-coque (14) et d'une deuxième demi-coque (16), les première et deuxième demi-coques (14, 16) étant montées l'une à l'autre de façon pivotante, le bagage (10) comportant :

un dispositif de fermeture (24) pour maintenir les première et deuxième demi-coques (14, 16) l'une contre l'autre afin de fermer la coque,

au moins deux roulettes (26, 28), chacune des roulettes étant montée sur un support (30), la première demi-coque (14) comportant deux logements pour recevoir les supports des roulettes (30, 32),

un dispositif de rangement sous vide (60) disposé dans la première demi-coque (14), le dispositif de rangement sous vide (60) comportant une housse (64) ayant un compartiment principal (68) muni d'une ouverture (70), un dispositif d'obturation (72) pour obturer le compartiment principal (68), et une valve anti-retour (80) agencée de façon à bloquer l'entrée d'air dans le compartiment principal et autoriser une sortie d'air hors de la housse (64) lorsque le compartiment principal (68) est obturé, et un dispositif de fixation (90) pour fixer de façon amovible le dispositif de rangement sous vide (60) à la première demi-coque (14), le dispositif de fixation (90) comportant un premier organe de fixation (92) disposé dans la première demi-coque (14), et un deuxième organe de fixation (94) solidaire du dispositif de rangement sous vide (60), les premier et deuxième organes de fixation (92, 94) étant agencés pour coopérer l'un avec l'autre afin d'attacher le dispositif de rangement (60) à la première demi-coque (14) ;

le bagage (10) étant caractérisé en ce que le dispositif de rangement sous vide (60) comporte en outre une plaque de rigidification (62) disposée entre le deuxième organe de fixation (94) et le compartiment principal.

10. Bagage (10) selon la revendication 9, dans lequel la plaque de rigidification (62) est disposée dans un compartiment secondaire

(66) de la housse et dans lequel le deuxième organe de fixation (94) est fixé à une paroi du compartiment secondaire.

11. Bagage (10) selon la revendication 9 ou 10, dans lequel les premier et deuxième organes de fixation (90, 94) comportent un système de fixation de type boucles/crochets.

12. Bagage (10) selon l'une quelconque des revendications précédentes, comprenant en outre un dispositif de mise sous vide, de préférence logé dans une poche du bagage.

13. Bagage (10) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel le premier organe de fixation (92) est solidaire de la paroi intérieure (15) de la première demi-coque (14).

14. Bagage (10) selon l'une quelconque des revendications 1 à 12, la première demi-coque a une paroi intérieure recouverte d'une toile de protection, et le premier organe de fixation est solidaire de ladite toile de protection.

Description:
Bagage muni d'une housse de rangement sous vide

Domaine technique

La présente invention concerne le domaine de la bagagerie et notamment les bagages à main, également appelés bagages cabine, qui sont autorisés dans la cabine d'un avion.

Technique antérieure

Un type bien connu de bagage utilisé par les voyageurs est le bagage à main, également appelé bagage cabine.

Traditionnellement, un tel bagage à main comporte une coque composée d'une première demi-coque et d'une deuxième demi-coque, les première et deuxième demi-coques étant montées l'une à l'autre de façon pivotante, le bagage à main comportant un dispositif de fermeture pour maintenir les première et deuxième demi-coques l'une contre l'autre afin de fermer la coque. Ce type de bagage comporte au moins deux roulettes, chacune des roulettes étant montée sur un support, la première demi- coque comportant deux logements pour recevoir les supports des roulettes,

La coque peut être réalisé en plastique, métal ou en textile.

L'avantage du bagage à main réside dans le fait que le voyageur est dispensé de la procédure d'enregistrement du bagage, grâce à quoi il peut embarquer et débarquer plus rapidement que le voyageur qui doit enregistrer son bagage avant d'embarquer, et le récupérer à l'arrivée sur le tapis à bagage de l'aéroport.

Un bagage à main présente toutefois des dimensions réduites, la taille standard d'un bagage cabine, définie par l'Association Internationale des Transports Aériens (IATA), est de 55x35x20cm.

Le volume d'objets transportables avec un bagage cabine est donc faible, ce qui limite sensiblement les cas d'usage d'un tel bagage.

Le document US 2013/292221 décrit un bagage comportant un dispositif de rangement sous vide disposé dans la première demi-coque, le dispositif de rangement sous vide comportant une housse ayant un compartiment principal muni d'une ouverture, un dispositif d'obturation pour obturer le compartiment principal, et une valve anti-retour agencée de façon à bloquer l'entrée d'air dans le compartiment principal et autoriser une sortie d'air hors de la housse lorsque le compartiment principal est obturé, le bagage comporte en outre un dispositif de fixation pour fixer de façon amovible le dispositif de rangement sous vide à la première demi-coque.

En revanche, il présente une structure complexe et coûteuse.

Exposé de l'invention

Un but de la présente invention est de proposer un bagage, par exemple un bagage à main, permettant de transporter davantage d'objets qu'un bagage traditionnel de même taille et ayant une structure moins complexe que le bagage du document US 2013/292221.

L'invention atteint son but par le fait que le dispositif de fixation comporte un premier organe de fixation et un deuxième organe de fixation, la première demi-coque comprenant le premier organe de fixation tandis que le dispositif de rangement sous vide comprend le deuxième organe de fixation, les premier et deuxième organes de fixation étant agencés pour coopérer l'un avec l'autre afin d'atacher le dispositif de rangement à la première demi-coque, le dispositif de rangement sous vide comprenant en outre une plaque de rigidification comportant un corps et au moins une première portion d'extrémité qui est inclinable par rapport au corps, et le premier organe de fixation comporte au moins un premier élément de maintien coopérant avec la première portion d'extrémité afin de maintenir la plaque de rigidification par rapport à la première demi- coque.

On comprend que l'utilisateur peut placer dans le dispositif de rangement des objets encombrants, par exemple des vêtements de ski, et en réduire le volume en retirant l'air contenu dans le compartiment principal de la housse. Pour ce faire, l'utilisateur ferme le compartiment principal de la housse à l'aide du dispositif d'obturation puis exerce une pression sur la housse fermée, ce qui a pour effet de faire sortir l'air par la valve anti-retour. Après que l'utilisateur a comprimé les objets, ces derniers présentent un volume réduit et ne reprennent pas leur volume habituel tant que la housse n'a pas été ouverte. Les objets étant moins volumineux dans leur état comprimé, il est donc possible de placer davantage d'objets dans le bagage selon l'invention que dans un bagage classique de même taille.

Par ailleurs, le dispositif de fixation assure que la housse reste correctement positionnée dans la première demi-coque pendant que l'utilisateur insère des objets dans le compartiment principal, mais aussi lors de l'étape ultérieure de compression de la housse.

La mise en place des objets dans la housse et la compression de cete dernière est donc effectuée pendant que le dispositif de rangement est dans la première demi-coque. Un des avantages de l'invention est que les objets comprimés prennent la forme la première demi-coque lors de la compression, ce qui permet de maximiser le volume occupé par les objets comprimés dans la première demi-coque. La première demi-coque est avantageusement rigide et ne se déforme pas lors de la mise en place des objets ou leur compression dans celle-ci.

Le dispositif de fixation permet une fixation amovible, grâce à quoi il est facilement possible de remplacer le dispositif de rangement en cas de besoin.

Grâce à l'invention, l'utilisateur peut ainsi positionner rapidement et correctement le dispositif de rangement sous vide dans la première demi- coque en engageant le deuxième organe de fixation avec le premier organe de fixation.

On comprend que la plaque de rigidification est maintenue par le premier élément de maintien, ce qui permet ainsi d'assurer le maintien du dispositif de rangement sous vide par rapport à la coque. Le corps de la plaque est disposé entre le premier élément de maintien et la paroi de fond de la première demi-coque, tandis que la première portion d'extrémité est engagée entre le premier élément de maintien et Sa première paroi latérale de la première demi-coque, la première portion d'extrémité étant sensiblement orthogonale au corps de la plaque.

De préférence, la plaque de rigidification est fixée à la housse. Encore de préférence, la housse comporte un compartiment secondaire, disposé entre le compartiment principal et la coque, la plaque de rigidification étant logée dans ledit compartiment secondaire.

Selon un mode de réalisation, la première demi-coque a une paroi intérieure recouverte d'une toile de protection, et le premier organe de fixation est solidaire de ladite toile de protection. Cette toile de protection constitue une couche de propreté permettant d'éviter que le dispositif de rangement sous vide ne vienne en contact direct avec la paroi intérieure de la première demi-coque. La toile de protection permet également de masquer les logements recevant les supports de roulettes qui dépassent à l'intérieur de la demi-coque.

Selon une autre variante, le premier organe de fixation est solidaire de la paroi de la première demi-coque.

De préférence, le dispositif de fixation comporte en outre un deuxième élément de maintien, solidaire de la première demi-coque - ou de la toile de protection - et disposé sur la une paroi opposée. Ce deuxième élément de maintien est configuré pour coopérer avec une deuxième portion d'extrémité de la plaque de rigidification, opposée à la première portion d'extrémité.

Dans ce mode de réalisation, le dispositif de rangement est donc maintenu au moins par le premier élément de maintien coopérant avec la première portion d'extrémité de la plaque de rigidification, et de préférence par les premier et deuxième éléments de maintien coopérant avec les première et deuxième portions d'extrémité de la plaque de rigidification.

De préférence, le corps s'étend sur une paroi de fond de la première demi-coque, tandis que la première portion d'extrémité s'étend selon une paroi latérale de la première demi-coque, et le premier élément de maintien est disposé sur la première paroi latérale. Le corps de la plaque de rigidification est disposé entre les premier et deuxième éléments de maintien d'une part, et la paroi de fond d'autre part, ce qui permet d'améliorer le maintien de la housse dans la première demi-coque.

Un autre intérêt est de pouvoir caler le dispositif de rangement au moins contre une paroi latérale de la première demi-coque, de préférence contre parois latérales opposées, ce qui permet d'éviter le ballotement du dispositif de rangement dans la première demi-coque.

De préférence, mais non nécessairement, le premier élément de maintien est solidaire de la toile de protection.

Encore de préférence, le premier élément de maintien est une bande élastique. Un intérêt est de faciliter la mise en place et le retrait de la housse. La première portion d'extrémité est maintenue entre le premier élément de maintien et la première paroi latérale. De préférence, !e corps de la plaque de rigidification est disposé dans le compartiment secondaire, tandis que la première portion d'extrémité s'étend hors du compartiment secondaire.

Selon un mode de réalisation avantageux, les deux logements font saillie depuis la paroi latérale vers l'intérieur de la première demi-coque, et la première portion d'extrémité présente une longueur égale ou légèrement inférieure à la distance séparant les deux logements de sorte que la première portion d'extrémité vienne s'engager entre les deux logements.

Ce montage a pour effet que la première portion d'extrémité est maintenue entre les logements. Un intérêt est d'améliorer encore le positionnement stable de la plaque de rigidification dans la première demi- coque.

De préférence, la largeur du corps est supérieure à la longueur de la première portion d'extrémité. Selon une conformation préférentielle, les bords longitudinaux du corps viennent en appui ou à tout le moins à proximité des parois de bords de la première demi-coque, ces parois de bord étant orthogonales à la paroi latérale, ce qui améliore encore le positionnement et le maintien du dispositif de rangement de la première demi-coque.

Selon un autre mode de réalisation de l'invention, le dispositif de rangement sous vide comporte une plaque de rigidification qui est disposée entre le deuxième organe de fixation et le compartiment principal. De préférence, le premier organe de fixation est alors situé sur une paroi de fond de la première demi-coque.

Avantageusement, la plaque de rigidification est disposée dans un compartiment secondaire du dispositif de rangement et le deuxième organe de fixation est fixé à une paroi du compartiment secondaire.

Ce compartiment secondaire est préférentiellement disposé en- dessous du compartiment principal. Le premier dispositif de fixation est quant à lui préférentiellement fixée à la toile de protection lorsqu'elle est présente.

Ce montage permet d'assurer un bon maintien de la plaque de rigidification contre la paroi de fond de la première demi-coque.

Selon un exemple de réalisation, les premier et deuxième organes de fixation comportent un système de fixation de type boucles/crochets. Le premier organe de fixation peut être fixé à la toile de protection ou directement à la paroi de la première demi-coque, tandis que le deuxième organe de fixation est solidaire de la paroi du compartiment secondaire recevant la plaque de rigidification.

Selon un autre aspect avantageux, le bagage comprend en outre un dispositif de mise sous vide, de préférence logé dans une poche du bagage.

Le bagage est de préférence un bagage cabine.

De préférence, il comporte en outre un organe de préhension télescopique montée à la première demi-coque de la coque. Cet organe de préhension peut en outre comporter une poignée pour la manipulation du bagage. De plus, la deuxième demi-coque peut aussi comporter des roulettes.

Brève description des dessins

L'invention sera mieux comprise à Sa lecture de la description qui suit de modes de réalisation de l’invention donnés à titre d’exemples non limitatifs, en référence aux dessins annexés, sur lesquels :

[Fig. 1] la figure 1 illustre un bagage conforme à la présente invention, avant la compression des objets contenus dans la housse ;

[Fig. 2] la figure 2 illustre le dispositif de rangement selon un premier mode de réalisation de l'invention, montrant l'insertion de la plaque de rigidification dans son logement ;

[Fig. 3] la figure 3 illustre les portions d'extrémité de la plaque de rigidification de la figure 2, en position pliée ;

[Fig. 4] la figure 4 illustre la coque du bagage selon le premier mode de réalisation, en position ouverte, sans le dispositif de rangement ;

[Fig. 5] la figure 5 illustre la mise en place du dispositif de rangement dans la première demi-coque de la coque de la figure 4 ;

[Fig. 6] la figure 6 est une vue de détail de l'engagement de l'une des portions d'extrémité de la plaque de rigidification avec la bande élastique ; [Fig. 7] la figure 7 montre le maintien de l'une des portions d'extrémité par la bande élastique ;

[Fig. 8] la figure 8 illustre un deuxième mode de réalisation du bagage selon l'invention, le dispositif de fixation comportant un système à boucles et crochets ; et [Fig. 9] la figure 9 illustre le bagage de la figure 8, après mise en place du dispositif de rangement dans la première demi-coque.

Description détaillée

Sur la figure 1, on a illustré un bagage 10, de type bagage à main pour cabine, qui comporte une coque 12 composée d'une première demi- coque 14 et d'une deuxième coque 16. De façon connue par ailleurs, les première et deuxième demi-coques 14, 16 sont montées l'une à l'autre de façon pivotante le long d'un bord commun 18 illustré en pointillés sur la figure 1. Les première et deuxième demi-coques 14, 16 comportent chacune un bord libre périphérique, ces deux bords libres périphériques 20, 22 venant en appui l'un contre l'autre lorsque la coque est en position fermée. Sans sortir du cadre de la présente invention, le bagage pourrait toutefois présenter une taille plus importante, et être placé en soute.

De façon connue, le bagage 10 comporte en outre un dispositif de fermeture 24, par exemple une fermeture éclair, qui comporte deux portions complémentaires s'étendant chacune le long des bords périphériques 20, 22 des première et deuxième demi-coques.

On comprend que le dispositif de fermeture 24 a pour fonction de maintenir les première et deuxième demi-coques l'une contre l'autre afin de fermer la coque 12.

Le bagage 10 comporte par ailleurs des première et deuxième roulettes 26, 28 qui sont reliées à la première demi-coque 14. Comme illustré en figure 1, on constate que la deuxième demi-coque comporte également des roulettes.

La première roulette 26 est montée sur un premier support 30, tandis que la deuxième roulette 28 est montée sur un deuxième support 32. La première demi-coque comporte par ailleurs un premier organe de réception 34 pour recevoir le premier support 30, et un deuxième organe de réception 36 pour recevoir le deuxième support 32.

Ces organes de réception 34 et 36 sont mieux visibles sur la figure 2 qui illustre uniquement la coque du bagage 10.

Comme on le constate sur la figure 2, les organes de réception présentent de préférence la forme de boîtiers qui font saillie à l'intérieur de la première demi-coque 14. De façon connue, la première roulette (respectivement la deuxième roulette) est montée rotative autour de son axe de rotation par rapport au premier support (respectivement le deuxième support), le premier support (respectivement le deuxième support) étant quant à lui monté rotatif par rapport au premier organe de réception (respectivement le deuxième organe de réception) autour d'un axe de rotation qui est perpendiculaire à l'axe de rotation de la première roulette (respectivement la deuxième roulette).

Les premier et deuxième organes de réception comprennent donc des moyens pour maintenir les supports tout en leur permettant de tourner autour de leurs axes de rotation.

Les premier et deuxième organes de réception présentent donc un certain encombrement dans la mesure où ils font saillie à l'intérieur du volume de la première demi-coque. Cette conformation particulière est due au fait qu'on souhaite que les première et deuxième roulettes soient disposées au plus près de la première demi-coque 14.

De façon connue, les premier et deuxième organes de réception 34, 36 sont constitués par des pièces rapportées qui sont solidarisées à la première demi-coque. Les logements peuvent également être définies par des renfoncements de la première demi-coque, ce qui est notamment lorsque cette dernière est réalisée par moulage ou extrusion.

Comme illustré en figure 2, la première demi-coque 14 comporte une paroi de fond 40 et une paroi périphérique 42 qui encercle la paroi de fond 40. La paroi périphérique 42 est composée d'une première paroi latérale 44 d'où s'étendent les première et deuxième roulettes 28, d'une deuxième paroi latérale 46, opposée à la première paroi latérale 44, et de deux parois de bord parallèles 48, 50 qui s'étendent selon la longueur de la première demi-coque 14.

Conformément à l'invention, le bagage 10 comporte en outre un dispositif de rangement sous vide 60, illustré en figures 3 et 4, qui est destiné à être disposé dans la première demi-coque 14. La mise en place du dispositif de rangement sous vide 60 dans la première demi-coque 14 est notamment illustrée en figures 5 à 7.

Le dispositif de rangement sous vide 60 comporte une plaque de rigidification 62, par exemple en carton, ainsi qu'une housse 64 dans laquelle l'utilisateur insère les objets à comprimer. La housse 64 comporte un compartiment principaî 68 muni d'une ouverture 70 par laquelle les objets sont introduits. La housse comporte en outre un compartiment secondaire 66 dans lequel est disposée la plaque de rigidification 62. Pour obturer le compartiment principal 68, la housse comporte un dispositif d'obturation 72.

Dans cet exemple, et de façon connue, le dispositif d'obturation 72 est constitué des deux bords d'extrémité 74, 76 qui délimitent l'ouverture, ces deux bords 74, 76 sont munis de rainures et nervures longitudinales de formes complémentaires qui viennent s'engager les unes avec les autres grâce à l'action d'un curseur 78 qui est déplacé selon la longueur des bords d'extrémité.

Dans l'exemple de la figure 3, le compartiment principal 68 est représenté dans son état ouvert.

Le dispositif de rangement sous vide 60 comporte en outre une valve anti-retour 80 qui est agencée de façon à bloquer l'entrée d'air dans le compartiment principal mais autoriser une sortie d'air hors de la housse lorsque le compartiment principal est obturé.

Dans l'exemple de la figure 1, l'utilisatrice fait sortir l'air hors du compartiment principal de la housse en enroulant la housse sur elle- même. Sans sortir du cadre de la présente invention, l'évacuation de l'air hors de la housse peut être effectuée à l'aide d'un aspirateur ou d'une pompe.

Conformément à l'invention, le bagage 10 comporte en outre un dispositif de fixation 90 pour fixer de façon amovible le dispositif de rangement sous vide 60 à la première demi-coque 14.

Dans l'exemple de réalisation illustré en figures 2 à 7, la plaque de rigidification 62 comporte un corps 63, une première portion d'extrémité 65 qui est inclinable par rapport au corps selon une ligne de pliage 65a. Dans cet exemple, la ligne de pliage 65a s'étend selon la largeur I de la plaque de rigidification 62. La plaque de rigidification 62 comporte en outre une deuxième portion d'extrémité 67, opposée à la première portion d'extrémité 65, qui est également inclinable par rapport au corps 63 selon une ligne de pliage 67a qui s'étend selon la largeur de la plaque de rigidification 62.

Comme on le voit sur la figure 1, la largeur l du corps 63 est supérieure à la longueur A de la première portion d'extrémité 65. Par ailleurs, la longueur B du corps 63 est sensiblement égale à la longueur L du compartiment secondaire 66 de sorte que, lorsque la plaque de rigidification est disposée dans le compartiment secondaire 66, les première et deuxième portions d'extrémité 65 et 67 font saillie en dehors du compartiment secondaire 66. Sur la figure 4, les première et deuxième portions d'extrémité en forme d'ailes 65, 67 s'étendent sensiblement de façon perpendiculaire au corps 63 de manière à flanquer le compartiment secondaire 66.

On comprend donc que la longueur totale à plat de la plaque de rigidification, référencée C en figure 3, est supérieure à la longueur B du corps 63.

On va maintenir décrire en détail un exemple de réalisation du dispositif de fixation 90.

Dans l'exemple des figures 2 à 7, le dispositif de fixation 90, visible en figures 5 et 6, comporte un premier organe de fixation 92 qui est disposé dans la première demi-coque 14, et un deuxième organe de fixation 94 qui est solidaire du dispositif de rangement sous vide 60. Comme il sera expliqué ci-dessous, les premier et deuxième organes de fixation 92, 94 sont agencés pour coopérer l'un avec l'autre afin de solidariser le dispositif de rangement avec la première demi-coque 14.

Le premier organe de fixation 92 est solidaire de la paroi intérieure 15 de la première demi-coque 14.

Dans cet exemple, le premier organe de fixation 92 comporte un premier élément de maintien 96 qui est constitué d'une bande élastique qui s'étend entre les premier et deuxième organes de réception 34, 36. Cette bande élastique est fixée à la première paroi latérale ou, le cas échéant, à la toile de protection qui la recouvre.

Le premier élément de maintien est fixé à la paroi périphérique 42 de la première demi-coque par exemple par le biais de rivets 97 disposés à chacune des extrémités de la bande élastique.

Le deuxième organe de fixation 94 comporte la première portion d'extrémité 65 décrite ci-dessus. A l'aide de la figure 6, on comprend que lorsque le dispositif de rangement est installé dans la première demi- coque 14, le corps 63 de la plaque de rigidification logé dans le compartiment secondaire 66 s'étend sur la paroi de fond 40 de la première demi-coque 14, tandis que la première portion d'extrémité 65 est sensiblement en appui contre la première paroi latérale 44 de la première demi-coque. Le premier élément de maintien 96, disposé sur la première paroi latérale 44 est agencé de sorte que la première portion d'extrémité 65 est maintenue en étant prise en sandwich entre la bande élastique 96 et la première paroi latérale 44. Un deuxième élément de maintien, similaire au premier élément de maintien est disposé sur la deuxième paroi latérale afin de coopérer avec la deuxième portion d'extrémité. En conséquence de quoi, la plaque de rigidification est maintenue par rapport à la première demi-coque 14. On constate en outre que le corps de la plaque est situé entre les premier et deuxième éléments de maintien et la paroi de fond, de sorte que les éléments de maintien s'opposent au retrait de la housse hors de la première demi- coque.

Par ailleurs, on constate que les deux organes de réception 34, 36 en forme de boîtier, qui font saillie depuis la première paroi latérale 44 vers l'intérieur de la première demi-coque sont disposés de part et d'autre du premier élément de maintien 96. Autrement dit, la longueur A de la première portion d'extrémité 65 est inférieure à la distance séparant les deux organes de réception 34, 36 de sorte que la première portion d'extrémité 65 vient s'engager entre les deux organes de réception.

En figures 8 et 9, on a illustré un deuxième mode de réalisation du bagage selon l'invention.

Dans ce deuxième mode de réalisation, la plaque de rigidification 62 présente une forme rectangulaire de manière à être entièrement logée dans le compartiment secondaire 66. Toutefois, sans sortir du cadre de la présente invention, la plaque de rigidification pourrait comporter des portions d'extrémité en forme d'ailes similaires à celles du premier mode de réalisation.

Dans ce deuxième mode de réalisation, le premier organe de fixation 92 est constitué de bandes de type Velcro® fixées à la paroi de fond 90 de la première demi-coque 14. Le deuxième organe de fixation 94 est également constitué de bandes Velcro® complémentaires, qui sont fixées à une face 61 du compartiment secondaire 66, comme illustré en figure 9. Lorsque les premier et deuxième organes de fixation 92 et 94 sont engagés ensemble, la plaque de rigidification 62 est rendue solidaire de la paroi de fond 40 de la première demi-coque 14, comme illustré en figure 10.

Sans sortir du cadre de la présente invention, le dispositif de fixation 90 du premier mode de réalisation pourrait également être combiné avec celui du deuxième mode de réalisation.