Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
LIGHTING SYSTEM INTENDED TO BE FITTED TO A SWIMMING POOL WALL
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2018/020116
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a lighting system (1) intended to be fitted to a swimming pool wall (P), which lighting system (1) comprises a wall penetration member (3) in the form of a cylindrical sleeve the internal surface of which is provided with a female tapping (33), and a lighting device (2) comprising a lighting support (21), lighting means (22), means (23) of fixing the said lighting support (21) to the said wall penetration member (3) and a cable (24) for electrically powering the said lighting means (22). Further, according to the invention, the said means (23) of fixing the said lighting support (21) to the said wall penetration member (3) comprise: – a fitting-together connection (23a) secured to the said lighting support (21), equipped with first fitting-together means (23a1), and – a fixing ring (23b) provided with a male screw thread (23b1) designed to collaborate with the said female tapping (33) of the said wall penetration member (3), which fixing ring (23b) comprises second fitting-together means (23b2) designed to collaborate with the said first fitting-together means (23a1) of the said fitting-together connection (23a).

Inventors:
LIE, Mikaël (61 Grande Rue du Magny, SAINTE-HERMINE, 85210, FR)
Application Number:
FR2017/052018
Publication Date:
February 01, 2018
Filing Date:
July 21, 2017
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
ACIS (AQUA CONSULT INDUSTRIE SERVICES) (15 rue des Marais, SAINT-PHILBERT DE GRAND LIEU, SAINT-PHILBERT DE GRAND LIEU, 44310, FR)
International Classes:
F21V21/04
Attorney, Agent or Firm:
ORSINI, Fabienne et al. (JACOBACCI CORALIS HARLE, 32 rue de l'Arcade, PARIS, 75008, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1 . Système d'éclairage destiné à équiper une paroi de piscine (P), lequel système d'éclairage (1 ) comprend :

a/ un organe de traversée de paroi (3) en forme de manchon cylindrique dont la surface interne (31 ) est munie d'un taraudage femelle (33),

lequel organe de traversée de paroi (3) est destiné à être fixé dans la paroi (P) d'une piscine pour délimiter un passage traversant (5) de ladite paroi (P), et

b/ un dispositif d'éclairage (2) comprenant :

- un support d'éclairage (21 ) muni d'une face avant (21 1 ), d'une face arrière (212) et d'un orifice traversant (213),

- des moyens d'éclairage (22) solidaires de ladite face avant (21 1 ) dudit support d'éclairage (21 ),

- des moyens de fixation (23) dudit support d'éclairage (21 ) sur ledit organe de traversée de paroi (3), et

- un câble (24) pour l'alimentation électrique desdits moyens d'éclairage (22), lequel câble d'alimentation (24) s'étend au travers dudit orifice traversant (213) dudit support d'éclairage (21 ), et est destiné à s'étendre au travers dudit passage traversant (5) délimité par ledit organe de traversée de paroi (3),

caractérisé en ce que lesdits moyens de fixation (23) dudit support d'éclairage (21 ) sur ledit organe de traversée de paroi (3) comprennent :

- un raccord d'emboîtement (23a) solidaire dudit support d'éclairage (21 ), muni de premiers moyens d'emboîtement (23a1 ), et

- une bague de fixation (23b) munie d'un filetage mâle (23b1 ) adapté pour coopérer avec ledit taraudage femelle (33) dudit organe de traversée de paroi (3),

laquelle bague de fixation (23b) comporte des seconds moyens d'emboîtement (23b2) adaptés à coopérer avec lesdits premiers moyens d'emboîtement (23a1 ) dudit raccord d'emboîtement (23a).

2. Système d'éclairage selon la revendication 1 , caractérisé en ce que lesdits premiers moyens d'emboîtement (23a1 ) sont du type mâle et en ce que lesdits seconds moyens d'emboîtement (23b2) sont de type femelle.

3. Système d'éclairage selon la revendication 2, caractérisé en ce que ladite bague de fixation (23b), de forme générale tubulaire, comporte une extrémité arrière (23b3), destinée à être orienté du côté dudit support d'éclairage (21 ), une extrémité avant (23b4), opposée à ladite extrémité arrière (23b3), une surface externe (23b5) et une surface interne (23b6), ladite surface externe (23b6) comportant ledit filetage mâle (23b1 ) et ladite surface interne (23b6) comportant lesdits second moyens d'emboîtement de type femelle (23b2).

4. Système d'éclairage selon la revendication 3, caractérisé en ce que lesdits second moyens d'emboîtement de type femelle (23b2) sont constitués par au moins deux languettes (23b21 ) qui prolongent ladite extrémité arrière (23b3) de ladite bague (23b), qui comportent chacune une capacité de déformation radiale, et dont l'extrémité est munie d'un ergot d'emboîtement (23b22).

5. Système d'éclairage selon la revendications 4, caractérisé en ce que ledit raccord d'emboîtement (23a) est en forme de tube s'étendant à partir de ladite face arrière (212) dudit support d'éclairage (21 ), co-axialement audit orifice traversant (213) dudit support d'éclairage (21 ), lequel raccord d'emboîtement (23a) est muni d'une extrémité arrière (23a2) orientée du côté dudit support d'éclairage (21 ), d'une extrémité avant (23a3), opposée à ladite extrémité arrière (23a2), d'une surface externe (23a4) et d'une surface interne (23a5), ladite extrémité avant (23a3) comportant une gorge annulaire (23a1 ), ménagée dans ladite surface externe (23a4), constituant lesdits premiers moyens d'emboîtement de type mâle (23a1 ), destinés à coopérer avec lesdits ergots d'emboîtement (23b22) desdits second moyens d'emboîtement de type femelle (23b2).

6. Système d'éclairage selon la revendication 5, caractérisé en ce que l'extrémité avant (23a3) dudit raccord d'emboîtement (23a) comporte une paroi d'extrémité (23a7) munie d'un orifice (23a8) pour le passage dudit câble d'alimentation électrique (24), laquelle paroi d'extrémité (23a7) définit un épaulement interne (23a9) autour dudit orifice de passage de câble (23a8),

en ce que la surface interne (23a5) de l'extrémité arrière (23a2) dudit raccord d'emboîtement (23a) comporte un taraudage (23a10),

en ce que ledit système d'éclairage (1 ) comporte un écrou de serrage (26) muni d'un orifice central (26a) et d'un filetage périphérique (26b) adapté à coopérer avec ledit taraudage

(23a10) dudit raccord d'emboîtement (23a),

ledit câble d'alimentation électrique (24) s'étendant au travers dudit orifice (23a8) de la paroi d'extrémité (23a7) dudit raccord d'emboîtement (23a), au travers dudit orifice central

(26a) de l'écrou de serrage (26) et au travers dudit orifice traversant (213) dudit support d'éclairage (21 ),

et lequel système d'éclairage (1 ) comporte encore un joint annulaire (25), disposé autour dudit câble d'alimentation électrique (24), interposé entre ledit épaulement (23a9) formé par par ladite paroi d'extrémité (23a7) du raccord d'emboîtement (23a) et ledit écrou de serrage (26), pour constituer un système de joint du type presse étoupe.

7. Système d'éclairage selon la revendication 6, caractérisé en ce qu'il comporte une rondelle (28) interposée entre ledit joint (25) du système presse étoupe et ledit écrou de serrage (26).

8. Système d'éclairage selon l'une quelconque des revendications 1 à 7, caractérisé en ce que ledit support d'éclairage (21 ) comporte un tronçon tubulaire (214) qui s'étend à partir de sa face arrière (212), co-axialement audit orifice traversant (213), lequel tronçon tubulaire (214) comporte une surface externe (214b) et une surface interne (214a),

ledit raccord d'emboîtement (23a) étant constitué d'une pièce rapportée dont l'extrémité arrière (23a2) est solidarisée avec ledit tronçon tubulaire (214) par collage de sa surface externe (23a4) avec ladite surface interne (214a) dudit tronçon tubulaire (214).

9. Système d'éclairage selon la revendication 8, caractérisé en ce que la surface externe (23a4) dudit raccord d'emboîtement (23a) comporte une collerette annulaire (23a6), et en ce que ladite collerette annulaire (23a6) vient en appui contre la bordure d'extrémité (214c) dudit tronçon tubulaire (214).

10. Système d'éclairage selon l'une quelconque des revendications 1 à 9, caractérisé en ce que l'organe de traversée de paroi (3) est en forme de prise balai munie d'un taraudage (33) de type Gaz un pouce et demi,

et en ce que ledit filetage mâle (23b1 ) de ladite bague de fixation (23b) est également de type Gaz un pouce et demi.

Description:
Système d'éclairage destiné à équiper une paroi de piscine

DOMAINE TECHNIQUE AUQUEL SE RAPPORTE L'INVENTION

La présente invention concerne de manière générale le domaine des systèmes d'éclairage pour piscine.

ARRI ERE-PLAN TECHNOLOGIQUE

Il existe de nombreux types de systèmes d'éclairage adaptés à équiper une paroi de piscine (en règle générale une paroi verticale), sous le niveau de la surface de la nappe d'eau.

Par exemple, le document FR-2 935 459 décrit un ensemble d'éclairage comprenant :

- un organe de traversée de paroi (ici en forme de tube dénommé « prise balai ») muni d'un filetage femelle (taraudage) et

- un dispositif d'éclairage muni de moyens de fixation sur ladite prise balai.

Les moyens de fixation correspondants consistent en une partie tubulaire prolongeant le support du dispositif d'éclairage, laquelle partie tubulaire est munie d'une extrémité distale équipée d'un filetage mâle agencé pour venir se visser dans le filetage femelle de ladite prise balai.

Mais ce type de moyen de fixation n'est pas très pratique à mettre en œuvre. En outre il présente le risque de dégrader l'alimentation électrique du dispositif d'éclairage par la torsion du câble d'alimentation lors de l'opération de fixation par vissage.

On connaît encore du document US-2015/092416 un système d'éclairage pour paroi de piscine comprenant un organe de traversée de paroi en forme de manchon cylindrique dont la surface interne est munie d'un taraudage femelle, et un dispositif d'éclairage comprenant un support d'éclairage, des moyens d'éclairage, des moyens de fixation du support d'éclairage sur l'organe de traversée de paroi et un câble d'alimentation électrique.

Ce système d'éclairage est destiné à venir se positionner dans un tube de réception, l'organe de traversée de paroi étant positionné d'un côté de ce tube et le support d'éclairage avec son moyen de fixation étant introduit par l'autre côté de ce tube.

L'organe de traversée de paroi est actionné en rotation pour coopérer par vissage avec les moyens de fixation de manière à réaliser l'expansion d'un anneau de compression assurant la fixation des moyens d'éclairage dans le tube de réception.

Cependant, la structure d'un tel système s'avère relativement complexe.

OBJET DE L'INVENTION

Afin de remédier aux inconvénients précités de l'état de la technique, la présente invention propose un système d'éclairage destiné à équiper une paroi de piscine, lequel système d'éclairage comprend :

al un organe de traversée de paroi en forme de manchon cylindrique dont la surface interne est munie d'un taraudage femelle,

lequel organe de traversée de paroi est destiné à être fixé dans la paroi d'une piscine pour délimiter un passage traversant de ladite paroi, et

b/ un dispositif d'éclairage comprenant :

- un support d'éclairage muni d'une face avant, d'une face arrière et d'un orifice traversant,

- des moyens d'éclairage solidaires de ladite face avant dudit support d'éclairage,

- des moyens de fixation dudit support d'éclairage sur ledit organe de traversée de paroi, et

- un câble pour l'alimentation électrique desdits moyens d'éclairage, lequel câble d'alimentation s'étend au travers dudit orifice traversant du support d'éclairage et est destiné à s'étendre au travers dudit passage traversant délimité par ledit organe de traversée de paroi ;

et lesdits moyens de fixation dudit support d'éclairage sur ledit organe de traversée de paroi comprennent :

- un raccord d'emboîtement solidaire dudit support d'éclairage, muni de premiers moyens d'emboîtement, et

- une bague de fixation munie d'un filetage mâle adapté pour coopérer avec ledit taraudage femelle dudit organe de traversée de paroi,

laquelle bague de fixation comporte des seconds moyens d'emboîtement adaptés à coopérer avec lesdits premiers moyens d'emboîtement dudit raccord d'emboîtement.

De préférence, lesdits premiers moyens d'emboîtement sont du type mâle et lesdits seconds moyens d'emboîtement sont de type femelle.

Selon une forme de réalisation préférée, la bague de fixation, de forme générale tubulaire, comporte une extrémité arrière, destinée à être orienté du côté du support d'éclairage, une extrémité avant, opposée à ladite extrémité arrière, une surface externe et une surface interne ; ladite surface externe comporte ledit filetage mâle, et ladite surface interne comporte lesdits seconds moyens d'emboîtement de type femelle.

Dans le cadre de cette forme de réalisation préférée, de manière avantageuse, lesdits second moyens d'emboîtement de type femelle sont constitués par au moins deux languettes qui prolongent ladite extrémité arrière de ladite bague, qui comportent chacun une capacité de déformation radiale, et dont l'extrémité est munie d'un ergot d'emboîtement.

Toujours selon une forme de réalisation préférée, ledit raccord d'emboîtement est en forme de tube s'étendant à partir de la face arrière dudit support d'éclairage, coaxialement audit orifice traversant dudit support d'éclairage ; ce raccord d'emboîtement est muni d'une extrémité arrière orientée du côté dudit support d'éclairage, d'une extrémité avant, opposée à ladite extrémité arrière, d'une surface externe et d'une surface interne ; et ladite extrémité avant comporte une gorge annulaire, ménagée dans ladite surface externe, constituant lesdits premiers moyens d'emboîtement de type mâle, destinés à coopérer avec lesdits ergots d'emboîtement desdits second moyens d'emboîtement de type femelle.

Alors :

- l'extrémité avant dudit raccord d'emboîtement comporte avantageusement une paroi d'extrémité munie d'un orifice pour le passage du câble d'alimentation électrique, laquelle paroi d'extrémité définit un épaulement interne autour dudit orifice de passage de câble,

- la surface interne de l'extrémité arrière dudit raccord d'emboîtement comporte un taraudage,

- ledit système d'éclairage comporte un écrou de serrage muni d'un orifice central et d'un filetage périphérique adapté à coopérer avec ledit taraudage dudit raccord d'emboîtement,

- ledit câble d'alimentation électrique s'étend au travers dudit orifice de la paroi d'extrémité dudit raccord d'emboîtement, au travers dudit orifice central de l'écrou de serrage et au travers de l'orifice traversant dudit support d'éclairage,

- et le système d'éclairage comporte encore un joint annulaire, disposé autour dudit câble d'alimentation électrique, interposé entre ledit épaulement formé par ladite paroi d'extrémité du raccord d'emboîtement et ledit écrou de serrage, pour constituer un système de joint du type presse étoupe.

De préférence, une rondelle est interposée entre ledit joint du système presse étoupe et l'écrou de serrage.

Selon une autre caractéristique, ledit support d'éclairage comporte un tronçon tubulaire qui s'étend à partir de sa face arrière, coaxialement audit orifice traversant, lequel tronçon tubulaire comporte une surface externe et une surface interne ; et le raccord d'emboîtement est constitué d'une pièce rapportée dont l'extrémité arrière est solidarisée avec ledit tronçon tubulaire par collage de sa surface externe avec ladite surface interne dudit tronçon tubulaire.

Dans ce cadre, la surface externe dudit raccord d'emboîtement comporte avantageusement une collerette d'appui qui vient en appui contre la bordure d'extrémité dudit tronçon tubulaire.

Toujours selon une autre particularité, l'organe de traversée de paroi est en forme de prise balai munie d'un taraudage de type Gaz un pouce et demi, et le filetage mâle de la bague de fixation est également de type Gaz un pouce et demi. DESCRIPTION DÉTAILLÉE D'UN EXEMPLE DE RÉALISATION

La description qui va suivre en regard des dessins annexés, donnés à titre d'exemples non limitatifs, fera bien comprendre en quoi consiste l'invention et comment elle peut être réalisée.

Sur les dessins annexés :

- la figure 1 est une vue en coupe verticale d'un système d'éclairage conforme à l'invention, avec ses différents éléments constitutifs assemblés les uns aux autres ;

- la figure 2 est une vue agrandie du détail A de la figure 1 ;

- la figure 3 est une vue illustrant, de manière éclatée et en coupe, les différentes pièces de la partie centrale du dispositif d'éclairage, constituant le système de joint du type presse étoupe ;

- la figure 4 représente le raccord d'emboîtement isolé, vu de face du côté de son extrémité arrière ;

- la figure 5 est une vue en coupe selon le plan de coupe 4-4 de la figure 4 ;

- la figure 6 est une vue de côté du raccord d'emboîtement illustré sur les figures 4 et 5 ;

- la figure 7 représente la bague de fixation isolée, vue de face du côté de son extrémité arrière

- la figure 8 est une vue en coupe selon le plan de coupe 7-7 de la figure 7 ;

- la figure 9 est une vue de côté de la bague de fixation illustrée sur les figures 7 et 8 ;

- la figure 10 représente la bague de fixation des figures 7 à 9, vue de face du côté de son extrémité avant ;

- les figures 1 1 et 12 sont des vues en coupe qui illustrent deux étapes du montage du système d'éclairage selon l'invention.

Le système d'éclairage 1 illustré sur les figures 1 à 3 est destiné à équiper une paroi de piscine P, en particulier une paroi P verticale (illustrée en pointillés).

Ce système d'éclairage 1 est destiné à être disposé sous le niveau de la surface du bassin de la piscine, c'est-à-dire destiné à être complètement immergé dans l'eau de la piscine.

Pour cela, ce système d'éclairage 1 comprend un dispositif d'éclairage 2 solidarisé par emboîtement avec un organe de traversée de paroi 3.

L'organe de traversée de paroi 3 se présente sous la forme d'un manchon cylindrique d'axe X muni d'une surface externe 31 , et d'une surface interne 32 comportant un taraudage femelle 33.

Cet organe de traversée de paroi 3 permet de délimiter un passage traversant 5 au sein de ladite paroi P (l'axe X de ce passage traversant 5 est ici horizontal). Il comporte avantageusement une collerette 34, pour l'appui contre la face de la paroi P délimitant le bassin de piscine.

Comme illustré sur la figure 1 , l'organe de traversée de paroi 3 peut être positionné dans la paroi P du bassin de piscine, par exemple réalisée en béton, au moment de la construction de cette dernière. Pour des piscines constituées d'une coque préfabriquée, cet organe de traversée de paroi 3 est fixé au travers d'un orifice adapté, au moyen d'un écrou positionné du côté de la face externe de la coque et coopérant avec le filetage qui est ménagé sur sa surface externe 31 .

En l'occurrence, cet organe de traversée de paroi 3 consiste ici avantageusement en un système dénommé « prise balai » muni d'un taraudage femelle 33 de type Gaz un pouce et demi.

Le dispositif d'éclairage 2 comprend un support d'éclairage 21 , des moyens d'éclairage 22, des moyens de fixation 23 dudit support d'éclairage 21 sur l'organe de traversée de paroi 3, et un câble d'alimentation électrique 24. le support d'éclairage 21 est en forme de flasque, réalisé par moulage de matière plastique, muni d'une face avant 21 1 (destinée à être orientée vers le bassin de la piscine), une face arrière 212 (destinée à être orientée vers la paroi P) et d'un orifice traversant 213, ici central, de forme générale circulaire et de diamètre d.

Ce support d'éclairage 21 présente un encombrement supérieur à celui de l'organe de traversée de paroi 3, de sorte que sa face arrière 212 est adaptée pour venir se plaquer devant l'organe de traversée de paroi 3, contre la partie de la paroi de piscine P qui ceinture ledit organe de traversée de paroi 3.

L'orifice traversant 213 est délimité par un tronçon tubulaire 214 qui s'étend en saillie à partir de la face arrière 212 (c'est-à-dire en direction de la paroi P).

Le tronçon tubulaire 214 s'étend coaxialement à l'orifice traversant 213 ; il comporte une surface interne 214a, une surface externe 214b et il se termine par une bordure d'extrémité circulaire 214c (figures 2 et 3).

La face avant 21 1 du support d'éclairage 21 sert de support aux moyens d'éclairage 22 qui consistent, de manière classique, en un ensemble de diodes électroluminescente, ou similaires, commandées par une unité de gestion électronique.

Ces moyens d'éclairage 22 sont recouverts, encore de manière classique, par un système d'optique ou de lentille(s).

Les moyens 23 qui permettent la fixation du support d'éclairage 21 sur l'organe de traversée de paroi 3 comprennent :

al un raccord d'emboîtement 23a solidaire du support d'éclairage 21 , muni de premiers moyens d'emboîtement 23a1 (ici de type mâle), et

b/ une bague de fixation 23b munie d'un filetage mâle 23b1 adapté à coopérer avec le taraudage femelle 33 de l'organe de traversée de paroi 3 ; et qui comporte également des seconds moyens d'emboîtement 23b2 (ici de type femelle) adaptés à coopérer avec lesdits premiers moyens d'emboîtement 23a1 dudit raccord d'emboîtement 23a.

Le raccord d'emboîtement 23a consiste ici en une pièce en matière plastique réalisée indépendamment du support d'éclairage 21 et qui est solidarisé par collage avec ce dernier. Dans une variante de réalisation, le raccord d'emboîtement 23a peut être réalisé monobloc avec le support d'éclairage 21 .

Ce raccord d'emboîtement 23a est représenté isolement sur les figures 4 à 6.

Il se présente sous la forme générale d'un tube d'axe Y muni d'une extrémité arrière 23a2, d'une extrémité avant 23a3 (opposée à ladite extrémité arrière 23a2), d'une surface externe 23a4 et d'une surface interne 23a5.

Les premiers moyens d'emboîtement 23a1 de ce raccord d'emboîtement 23a sont constitués par une gorge annulaire ménagée au niveau de l'extrémité avant 23a3, dans sa surface externe 23a4. Cette gorge annulaire 23a1 comporte une section en arc de cercle.

La surface externe 23a4 du raccord d'emboîtement 23a comporte encore une collerette annulaire 23a6, qui fait saillie dans sa partie médiane.

D'autre part, l'extrémité avant 23a3 du raccord d'emboîtement 23a comporte une paroi d'extrémité 23a7 munie d'un orifice 23a8 (ici un orifice axial centré sur l'axe Y).

La paroi d'extrémité 23a7 définit un épaulement interne 23a9 sur le pourtour de l'orifice axial 23a8.

En l'occurrence, cet épaulement 23a9 est en forme de pan incliné par rapport à l'axe Y. Ici, l'inclinaison correspondante est de l'ordre de 45° .

Du côté de son extrémité arrière, la surface interne 23a5 du raccord d'emboîtement 23a comporte un taraudage 23a10.

Au niveau de l'extrémité arrière 23a2 du raccord d'emboîtement 23a, le diamètre de la surface externe 23a4 correspond, au jeu près, au diamètre de la surface interne 214a du tronçon tubulaire 214 du support d'éclairage 21 .

L'extrémité arrière 23a2 du raccord d'emboîtement 23a est solidarisée avec le tronçon tubulaire 214 du support d'éclairage 21 par collage de la surface externe 23a4 dudit raccord d'emboîtement 23a avec ladite surface externe 214a dudit tronçon tubulaire 214.

Cet assemblage par collage est réalisé par insertion de l'extrémité arrière 23a2 du raccord d'emboîtement 23a dans le tronçon tubulaire 214, jusqu'à ce que la collerette annulaire 23a6 vienne en appui contre la bordure d'extrémité 214c du tronçon tubulaire 214 (voir figures 1 et 2).

Alors, le raccord d'emboîtement 23a s'étend à partir de la face arrière 212 du support d'éclairage 21 , coaxialement à l'orifice traversant 213 de ce support d'éclairage 21 , avec son extrémité avant 23a3 (munie de la gorge annulaire 23a1 ) qui s'étend en saillie.

Le câble d'alimentation électrique 24 passe au travers de l'orifice 23a8 ménagé dans la paroi d'extrémité 23a7, et au travers de l'orifice traversant 213 du support d'éclairage 21 , pour alimenter en électricité le système d'éclairage 22 (c'est-à-dire l'unité de gestion électronique et les diodes électroluminescentes).

Un système de joint du type presse étoupe est prévu à ce niveau pour assurer l'étanchéité autour du câble d'alimentation.

Pour cela, un joint annulaire 25 est serré/comprimé autour du câble d'alimentation 24, contre l'épaulement interne 23a9 du raccord d'emboîtement 23a, au moyen d'un écrou de serrage 26.

Cet écrou de serrage 26 comporte un orifice central 26a pour le passage du câble d'alimentation 24, et un filetage périphérique 26b adapté à coopérer avec le taraudage 23a10 du raccord d'emboîtement 23a.

Après passage de l'extrémité du câble d'alimentation 24 dans l'orifice central 26a de l'écrou de serrage 26, ce dernier, inséré par l'orifice traversant 213 du support d'éclairage 21 et par l'extrémité arrière 23a2 du raccord d'emboîtement 23a, est vissé sur le taraudage 23a10 de manière a comprimer le joint 25 du système presse étoupe.

Ce vissage est réalisé au moyen d'empreintes en creux 26c ménagées dans l'extrémité arrière de l'écrou 26 (figure 1 et 3).

De préférence, une rondelle 28 est interposée entre le joint 25 du système presse étoupe et l'écrou de serrage 26 pour constituer un organe de pression en translation grâce au glissement rondelle 28 / écrou 26 et à l'adhérence joint 25 / rondelle 28.

La bague de fixation 23b consiste en une pièce en matière plastique représentée isolement sur les figures 7 à 10.

Cette bague de fixation 23b présente une forme générale annulaire ou tubulaire, d'axe Z, comportant une extrémité arrière 23b3, destinée à être orientée du côté du support d'éclairage 21 , une extrémité avant 23b4, opposée à ladite extrémité arrière 23b3, une surface externe 23b5 et une surface interne 23b6.

La surface externe 23b5 de la bague 23b comporte le filetage mâle précité 23b1 , adapté à coopérer avec le taraudage femelle 33 de l'organe de traversée de paroi 3 ;

et la surface interne 23b6 de la bague 23b comporte les seconds moyens d'emboîtement femelle précités 23b2, adaptés à coopérer avec les premiers moyens d'emboîtement 23a1 du raccord d'emboîtement 23a.

Ces seconds moyens d'emboîtement de type femelle 23b2 sont constitués par une pluralité de languettes 23b21 qui prolongent l'extrémité arrière 23b3 de la bague de fixation 23b, et qui comportent une capacité de déformation radiale.

Ces languettes 23b21 sont au minimum au nombre de deux, de préférence au minimum au nombre de quatre, et ici au nombre de six, régulièrement réparties sur le pourtour de la surface interne 23b6 de la bague de fixation 23b.

Chaque languette 23b21 s'étend de manière monobloc à partir de l'extrémité arrière 23b3 et en direction de l'extrémité avant 23b4, parallèlement à l'axe Z, et leur extrémité libre comporte un ergot d'emboîtement 23b22 orienté vers l'axe Z.

La liaison des languettes 23b21 avec l'extrémité arrière 23b3 est en forme de demi cercle et constitue une charnière conférant la capacité de déformation radiale précitée.

Les languettes 23b21 s'étendent depuis l'extrémité arrière 23b3 jusqu'à l'extrémité avant 23b4 de la bague de fixation 23b, c'est-à-dire sur toute ou pratiquement toute la largeur/épaisseur de ladite bague 23b.

Les différents ergots d'emboîtement 23b22 sont régulièrement répartis sur une couronne de verrouillage qui s'étend dans l'épaisseur de la bague de fixation 23b.

Les languettes 23b21 avec les ergots d'emboîtement 23b22 constituent les seconds moyens d'emboîtement 23b2, agencés pour coopérer avec les premiers moyens d'emboîtement 23a1 constitués par l'extrémité du tube de raccordement 23a munie de la gorge annulaire 23a1 .

L'emboîtement recherché est réalisé par engagement des ergots d'emboîtement 23b22 de la bague de fixation 23b dans cette gorge annulaire 23a1 du tube de raccordement 23a. Montage du système d'éclairage

Le dispositif d'éclairage 2 est préparé avant son montage, équipé du câble d'alimentation 24 qui s'étend depuis le système d'éclairage 22 en passant au travers de l'orifice traversant 213 du support d'éclairage 21 et de l'orifice 23a8 du raccord d'emboitement 23a, étanché par le système presse étoupe 25, 26.

Comme illustré sur la figure 1 1 , la bague de fixation 23b est préparée et présentée en regard de l'organe de traversée de paroi 3 fixé dans la paroi de la piscine à équiper.

Ensuite, comme illustré sur la figure 1 1 , la bague de fixation 23 est vissée dans l'organe de traversée de paroi 3, sur le taraudage femelle 33, jusqu'à un niveau de profondeur adapté ; et le câble d'alimentation 24 est enfilé au travers de ladite bague de fixation 23 et donc au travers de l'organe de traversée de paroi 3.

Enfin, le dispositif d'éclairage 2 est fixé contre la paroi P de la piscine, comme illustré sur la figure 1 , par emboîtement du tube d'emboitement 23a dans la bague de fixation 23b, par coopération des ergots d'emboitement 23b22 des languettes flexibles 23b21 avec la gorge annulaire 23a1 .

L'emboîtement correspondant est réglé de sorte que la face arrière 212 du support d'éclairage 21 vienne se plaquer ou pratiquement se plaquer contre la partie de la paroi de piscine P qui ceinture l'organe de traversée de paroi 3.

On obtient ainsi une fixation rapide et facile. Cette fixation est démontable par désemboîtement, en insérant un outil pour faire levier entre la paroi P et la périphérie du support d'éclairage 21 (cela au moyen d'ouvertures adaptées prévues au niveau de la bordure périphérique du support d'éclairage 21 ).