Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
MACHINE FOR CUTTING RAILS OF A RAILWAY TRACK
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2019/145611
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention concerns a machine for cutting rails such as rails of a railway track, comprising a rotary cutting disk (3) for cutting the rails (5), a motor (1) for rotating the disk, a device allowing the operator to move the disk in a plane perpendicular to the rails to be cut, and a support for attaching the machine to the rail to be cut. The machine is characterised in that the motor (1) is capable of being fixedly attached to the support (16) and in that the device for moving the disk (3) is produced in the form of a device with hinged arms (7) that is linked by one end to the motor (1) and carries the cutting disk (3) at the other end of same, and is provided with means for transmitting the torque from the output shaft (24) of the motor to the cutting disk (3). The invention can be used for cutting rails of a railway track.

Inventors:
BOULANGER, Florian (58 rue Louis Blanc, PARIS, 75010, FR)
ARAVINDAKSHAN, Gérald (550 Chemin de Bas Vallin, SEREZIN DE LA TOUR, 38300, FR)
Application Number:
FR2018/050184
Publication Date:
August 01, 2019
Filing Date:
January 26, 2018
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
SOCIETE DES ANCIENS ETABLISSEMENTS L. GEISMAR (113bis avenue Charles de Gaulle, NEUILLY SUR SEINE, 92200, FR)
International Classes:
E01B31/04; B23D45/00
Foreign References:
SU783393A11980-11-30
JPH09256306A1997-09-30
Other References:
None
Attorney, Agent or Firm:
CABINET WEINSTEIN (176 avenue Charles de Gaulle, NEUILLY SUR SEINE, 92200, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1. Machine tronçonneuse de rails tels que des rails d'une voie de chemin de fer, du type comprenant un disque rotatif de tronçonnage des rails, un moteur d'entraînement en rotation du disque, un dispositif permettant à l'opérateur de déplacer le disque dans un plan perpendiculaire aux rails à couper, et un support de fixation de la machine sur le rail à tronçonner, caractérisée en ce que le moteur (1 ) est adapté pour être monté fixe sur le support (16) et en ce que le dispositif de déplacement du disque (3) est réalisé sous forme d'un dispositif à bras articulés (7) qui est relié par une extrémité au moteur (1 ) et porte à son autre extrémité le disque de tronçonnage 3 et est pourvu de moyens de transmission du couple de l'arbre de sortie (24) du moteur au disque de tronçonnage (3).

2. Machine tronçonneuse selon la revendication 1 , caractérisée en ce que le dispositif de bras articulé (7) comprend deux bras (9, 11 ) dont l'un est articulé par une extrémité à l'axe de sortie (24) du moteur (1 ) et l'autre est articulé par une extrémité au disque de tronçonnage (3) et qui sont articulés l'un à l'autre par leur autre extrémité, et en ce que chaque bras est pourvu d'un dispositif de transmission du couple.

3. Machine tronçonneuse selon la revendication 2, caractérisée en ce que chaque bras comporte un châssis (18, 20) porteur du dispositif de transmission de couple formé par deux poulies (22, 26 ; 30, 32) chacune disposée à une extrémité du châssis et qui sont solidarisées en rotation par un élément de transmission telle qu'une courroie (36, 38), et en ce qu'une poulie (22) d'un bras (9) est solidaire en rotation de l'axe de sortie (24) du moteur (1 ) et une poulie (32) de l'autre bras (1 1 ) est solidaire en rotation du disque de tronçonnage (3), les autres poulies (26, 30) des bras étant solidarisées en rotation l'une de l'autre.

4. Machine tronçonneuse selon l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce que chaque bras (9, 1 1 ) est pourvu d'une tige de manoeuvre (13, 14) permettant à un opérateur lors du tronçonnage d'un rail de faire pivoter le bras.

5. Machine tronçonneuse selon la revendication 4, caractérisée en ce que chaque tige de manoeuvre (13, 14) est fixée sur le châssis (18, 20) du bras (9, 1 1 ) correspondant.

6. Machine tronçonneuse selon l'une des revendications 1 à 5, caractérisée en ce qu'elle comprend une pièce de guidage (42) de l'extrémité du bras (9) reliée à l'axe de sortie de moteur (24), qui est éloignée de cet axe, par engagement d'un ergot (40) dans une découpe en forme d'un arc de cercle autour de l'axe moteur (24), pratiquée dans la pièce de guidage, cette pièce étant montée fixe sur le support (16) de fixation de la machine sur le rail à tronçonner.

REVENDICATIONS MODIFIÉES

reçues par le Bureau international le 19 Juin 2019 (19.06.2019)

1. Machine tronçonneuse de rails tels que des rails d'une voie de chemin de fer, du type comprenant un disque rotatif de tronçonnage des rails, un moteur d'entraînement en rotation du disque, un dispositif permettant à l'opérateur de déplacer le disque dans un plan perpendiculaire aux rails à couper, et un support de fixation de la machine sur le rail à tronçonner, caractérisée en ce que le moteur (1 ) est adapté pour être monté fixe sur le support (16) et en ce que le dispositif de déplacement du disque (3) est réalisé sous forme d'un dispositif à bras articulés (7) qui est relié par une extrémité au moteur (1 ), porte à son autre extrémité le disque de tronçonnage 3 et est pourvu de moyens de transmission du couple de l'arbre de sortie (24) du moteur au disque de tronçonnage (3), que le dispositif de bras articulé (7) comprend deux bras (9, 1 1 ) dont l'un (9) est articulé par une extrémité à l'axe de sortie (24) du moteur (1 ) et l'autre (1 1 ) est articulé par une extrémité au disque de tronçonnage (3) et qui sont articulés l'un à l'autre par leur autre extrémité et en ce que la machine comprend un dispositif de guidage du mouvement de pivotement du bras (9) côté moteur.

2. Machine tronçonneuse selon la revendication 1 , caractérisée en ce que chaque bras comporte un châssis (18, 20) porteur du dispositif de transmission de couple formé par deux poulies (22, 26 ; 30, 32) chacune disposée à une extrémité du châssis et qui sont solidarisées en rotation par un élément de transmission telle qu'une courroie (36, 38), et en ce qu'une poulie (22) d'un bras (9) est solidaire en rotation de l'axe de sortie (24) du moteur (1 ) et une poulie (32) de l'autre bras (1 1 ) est solidaire en rotation du disque de tronçonnage (3), les autres poulies (26, 30) des bras étant solidarisées en rotation l'une de l'autre.

3. Machine tronçonneuse selon l'une des revendications précédentes, caractérisée en ce que chaque bras (9, 1 1 ) est pourvu d'une tige de manoeuvre (13, 14) permettant à un opérateur lors du tronçonnage d'un rail de faire pivoter le bras.

4. Machine tronçonneuse selon la revendication 3, caractérisée en ce que chaque tige de manoeuvre (13, 14) est fixée sur le châssis (18, 20) du bras (9, 1 1 ) correspondant.

5. Machine tronçonneuse selon l'une des revendications 1 à 4, caractérisée en ce qu'elle comprend une pièce de guidage (42) de l'extrémité du bras (9) reliée à l'axe de sortie de moteur (24), qui est éloignée de cet axe, par engagement d'un ergot (40) dans une découpe en forme d'un arc de cercle autour de l'axe moteur (24), pratiquée dans la pièce de guidage, cette pièce étant montée fixe sur le support (16) de fixation de la machine sur le rail à tronçonner.

Description:
MACHINE TRONÇONNEUSE DE RAILS D'UNE VOIE DE CHEMIN DE FER

[0001] L'invention concerne une machine tronçonneuse de rails tels que des rails d'une voie de chemin de fer, du type comprenant un disque rotatif de tronçonnage des rails, un moteur d'entrainement en rotation du disque, un dispositif permettant à l'opérateur de déplacer le disque dans un plan perpendiculaire aux rails à tronçonner et un support de fixation de la machine sur le rail à tronçonner.

[0002] Des machines de ce type qui sont connues présentent l'inconvénient que le disque et le moteur forment un ensemble qui est monté pivotant sur le support de fixation de la machine sur le rail à couper, ce qui oblige l'opérateur de déplacer ainsi un ensemble d'un poids et d'un encombrement important.

[0003] L'invention a pour but de pallier cet inconvénient.

[0004] Pour atteindre ce but, la machine tronçonneuse selon l'invention est caractérisée en ce que le moteur est adapté pour être monté fixe sur le support et en ce que le dispositif de déplacement du disque est réalisé sous forme d'un dispositif à bras articulés qui est relié par une extrémité au moteur et porte à son autre extrémité le disque de tronçonnage et qui est pourvu de moyens de transmission du couple de l'arbre de sortie du moteur au disque de tronçonnage.

[0005] Selon une caractéristique avantageuse de l'invention, la machine tronçonneuse est caractérisée en ce que le dispositif de bras articulé comprend deux bras dont l'un est articulé par une extrémité à l'axe de sortie du moteur et l'autre est articulé par une extrémité au disque de tronçonnage et qui sont articulés l'un à l'autre par leur autre extrémité, et en ce que chaque bras est pourvu d'un dispositif de transmission du couple.

[0006] Selon une autre caractéristique de l'invention, la machine tronçonneuse est caractérisée en ce que chaque bras comporte un châssis porteur du dispositif de transmission de couple formé par deux poulies chacune disposée à une extrémité du châssis et qui sont solidarisées en rotation par un élément de transmission telle qu'une courroie, et en ce qu'une poulie d'un bras est solidaire en rotation de l'axe de sortie du moteur et une poulie de l'autre bras est solidaire en rotation du disque de tronçonnage, les autres poulies des bras étant solidarisées en rotation l'une de l'autre. [0007] Selon encore une autre caractéristique, la machine tronçonneuse est caractérisée en ce que chaque bras est pourvu d'une tige de manoeuvre permettant à un opérateur lors du tronçonnage d'un rail de faire pivoter le bras.

[0008] Selon encore une autre caractéristique, la machine tronçonneuse est caractérisée en ce que chaque tige de manoeuvre est fixée sur le châssis du bras correspondant.

[0009] Selon encore une autre caractéristique, la machine tronçonneuse est caractérisée en ce qu'elle comprend une pièce de guidage de l'extrémité du bras reliée à l'axe de sortie de moteur, qui est éloignée de cet axe, par engagement d'un ergot dans une découpe en forme d'un arc de cercle autour de l'axe moteur, pratiquée dans la pièce de guidage, cette pièce étant montée fixe sur le support de fixation de la machine sur le rail à tronçonner.

[0010] L’invention sera mieux comprise, et d’autres buts, caractéristiques, détails et avantages de celle-ci apparaîtront plus clairement dans la description explicative qui va suivre faite en référence aux dessins annexés donnés uniquement à titre d’exemple illustrant un mode de réalisation de l’invention et dans lesquels :

- les figures 1 et 2 sont des vues en perspective de la machine tronçonneuse selon l'invention ;

- la figure 3 est une vue en élévation en direction de la flèche F3 de la figure 1 ;

- la figure 4 est une vue en élévation en direction de la flèche F4 de la figure 2 ;

- la figure 5 est une vue de dessus de la machine tronçonneuse selon l'invention ;

- la figure 6 est une vue de coupe selon la ligne VI-VI de la figure 4 ;

- la figure 7 est une vue en coupe selon la ligne VII-VII de la figure 4 ;

- la figure 8 est une vue selon la ligne VIII-VIII de la figure 5 ;

- la figure 9 est une vue en coupe selon la ligne IX-IX de la figure 5, et

- la figure 10 est une vue en coupe selon la ligne X-X de la figure 4.

[0011] Comme on le voit notamment sur les figures 1 et 2, la machine tronçonneuse selon l'invention comprend essentiellement un dispositif moteur 1 d'entraînement en rotation d'un disque de tronçonnage 3 de rails 5, par l'intermédiaire d'un dispositif à bras articulés 7. Celui-ci comporte deux bras 9 et 1 1 respectivement adjacents au moteur 1 et au disque 3. A chaque bras est articulée une tige de manoeuvre notée respectivement 13 et 14.

[0012] La machine est pourvue d'un support 16 permettant sa fixation sur le rail à couper 5. Selon une caractéristique essentielle de l'invention, le dispositif moteur 1 est conçu pour être monté fixe sur le support 16 et c'est donc uniquement le disque 3 qui doit être déplacé par l'opérateur lors d'une action de tronçonnage, par l'intermédiaire du dispositif à bras articulé 7, à l'aide des tiges de manoeuvre. Puisque le moteur est fixé sur le support, le disque est monté pivotant sur le moteur au moyen du dispositif à bras articulé 7.

[0013] Chaque bras 9, 11 comprend une partie en forme d'un châssis respectivement 18, 20 qui est pourvu à chaque extrémité d'une poulie librement rotative dans le châssis. L'une des poulies, à savoir la poulie 22 du bras 9 est solidarisable en rotation de l'arbre de sortie 24 du moteur, tandis que l'autre poulie 26 est solidaire en rotation d'une extrémité d'un axe intermédiaire 28 dont l'autre extrémité est solidaire en rotation de la poulie 30 du bras 1 1. La poulie 32 située à l'autre extrémité du bras 1 1 est solidaire en rotation de l'axe 34 sur laquelle est fixé le disque de tronçonnage 3 (FIG 7).

[0014] Pour transmettre le couple de l'axe de sortie 24 du moteur au disque de tronçonnage 3, les deux poulies de chaque bras sont solidarisées en rotation par une courroie, notée 36 pour le bras 9 et 38 pour le bras 1 1. Ainsi la courroie 36 transmet le couple, c'est-à-dire le mouvement rotatif, de l'axe moteur 24 et donc de la poulie 22 à la poulie 26 qui entraine en rotation par l'axe intermédiaire 28 la poulie 30. Le mouvement de rotation par cette dernière est transmis par la courroie 38 à la poulie 32 et donc à l'axe 34 sur laquelle est fixé le disque 3.

[0015] Comme il ressort clairement des figures, les bras articulés 9 et 11 s'étendent perpendiculairement à l'axe d'un rail à couper 5 et sont juxtaposés dans la direction longitudinale de ce rail, entre le support 16 sur lequel est monté le dispositif moteur 1 et le disque de tronçonnage 3.

[0016] Mais dans certaines applications spéciales, les rails peuvent aussi être coupés selon un autre angle de, par exemple, 20, 30, 45 degrés, etc.

[0017] Selon une autre caractéristique essentielle de l'invention, la machine est pourvue d'un organe de guidage du mouvement de pivotement du bras 9 côté moteur. Cet organe est constitué d'une pièce 46 en forme d'un arc de cercle qui comprend une découpe 44 arquée selon un rayon constant autour de l'axe de moteur 24, dans laquelle est engagé et coulissant un ergot 40 du châssis du bras côté moteur 9, qui est situé près de l'extrémité de la poulie 26, c'est-à-dire adjacente à l'axe intermédiaire 28.

[0018] Il est à noter que la tige de manoeuvre 13 est fixée par une extrémité en 41 au bras 9 et à l'ergot 40, près de l'axe intermédiaire 28 et à la pièce tubulaire 43 qui est monté rotative sur l'axe intermédiaire 28 au moyen d'un roulement à billes 45 pour permettre à l'opérateur lors d'un tronçonnage d'un rail de faire pivoter ce bras 9 alors guidé dans la découpe arquée 44, en agissant sur la partie de poignée d'actionnement 12 à l'autre extrémité de la tige.

[0019] Il est à noter que, pour permettre le pivotement du bras 9, le châssis 18 de ce bras peut pivoter par rapport à l'axe de sortie 24 du moteur, grâce au roulement à billes 51 interposé entre le châssis et cet axe, d'une part, et au roulement 47 sur l'axe intermédiaire 28, comme on le voit respectivement sur les figures 10 et 8.

[0020] Concernant la deuxième tige de manoeuvre 14, elle est fixée par son extrémité opposée à celle de sa poignée d'actionnement 15 au bras 11 pour permettre à l'opérateur de commander aussi sélectivement le pivotement de ce bras et donc de déplacer le disque de tronçonnage lors de l'opération du tronçonnage du rail.

[0021] Comme on le voit sur les figures 8 et 9, pour permettre le pivotement du châssis 20, son extrémité côté axe intermédiaire 28 peut tourner par rapport à cet axe grâce au roulement 54 et, par rapport à la poulie 32 et le disque 3, grâce au roulement 55.

[0022] En ce qui concerne le support 16 de fixation de la machine sur le rail à tronçonner 5, il comprend une partie de base 46 de fixation par serrage sur le rail et au-dessus de cette base un socle 48 dont la face supérieure 49 est configurée pour recevoir et fixer le dispositif moteur 1 de la machine (FIG 2). Il est à noter que l'organe de guidage 46 est fixé sur la partie supérieure du socle sur des saillies de fixation latérales. Il est encore à noter que le disque est pourvu d'une pièce de protection 52 qui recouvre une partie de la périphérie de la partie du disque, qui ne vient pas en contact avec le rail lors d'un tronçonnage.

[0023] Dans le cas d’une machine composée de modules démontables et remontables, pour tronçonner un rail, on fixe tout d'abord le support 16 sur le rail à couper 5, et monte ensuite sur la surface de réception du socle le dispositif moteur 1. Ensuite on met en place sur le support l'organe de guidage 42. L'étape suivante consiste dans le montage du bras 9 sur l'arbre de sortie 24 du moteur. Ensuite, on met en place sur l'arbre intermédiaire 28 le deuxième bras 1 1 qui porte à son extrémité libre le disque de tronçonnage 3.

[0024] Concernant le tronçonnage proprement dit, l'opérateur a seulement à déplacer le disque 3 en actionnant les tiges de manoeuvre lui permettant de faire pivoter de façon appropriée les bras 9 et 1 1. Lors du tronçonnage, l'ergot 40 solidaire du châssis 18 et de la tige de manoeuvre 13 coulisse dans la découpe 44 en forme d'un arc de cercle, de l'organe de guidage 42.

[0025] Il est à noter que la machine qui vient d'être décrite et est représentée n'a été présentée qu'à titre d'exemple et de multiples modifications peuvent apporter à cette machine sans sortir du cadre de l'invention. Il est à retenir notamment que grâce à sa structure, la machine, du fait que seulement le disque de tronçonnage doit être déplacé par l'opérateur, est très facile à manoeuvrer, ce qui est encore facilité par le guidage de l'extrémité libre du bras 9.