Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
MAIL-SORTING FACILITY COMPRISING A TRAY CONVEYOR AND A TRAY-HANDLING SHUTTLE ROBOT
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2019/158830
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a sorting facility (1) comprising sorting outlets (2) aligned along a sorting conveyor (3), each one comprising a receiving component (4) for a tray (5) in which sorted mail items (6) are stored as well as a tray conveyor (8) which extends beneath said sorting outlets in order to move the full trays. The facility also comprises a shuttle robot (9) provided with a slide (14) having a bottom end (14a) which is slidingly attached to a guide rail (10) extending along said tray conveyor, said shuttle robot being designed to automatically extract a tray filled with mail from a receiving component of a sorting outlet and to release it at the top part of the slide such that the tray arriving at the bottom of the slide is injected into the tray conveyor by the effect of gravity.

Inventors:
TETAZ-RECEVEUR, Patrick (59 Allée Haut de Saint Romans, SAINT ROMANS, 38160, FR)
PELLEGRIN, Laurent (14 allées les Airelles, LIVRON, 26250, FR)
Application Number:
FR2018/053222
Publication Date:
August 22, 2019
Filing Date:
December 12, 2018
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
SOLYSTIC (152-160 avenue Aristide Briand, Bagneux, 92220, FR)
International Classes:
B07C3/00
Domestic Patent References:
WO2001012348A12001-02-22
WO2001012348A12001-02-22
Foreign References:
FR3040900A12017-03-17
DE19901444C12000-02-24
Attorney, Agent or Firm:
PRUGNEAU-SCHAUB (3 avenue Doyen Louis Weil, Europole - Le Grenat, GRENOBLE, 38000, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1. Installation de tri (1) comprenant des sorties de tri (2) alignées le long d'un convoyeur de tri (3) chacune munie d'un logement (4) pour un bac (5) dans lequel des articles de courrier (6) triés sont stockés et comprenant aussi un convoyeur de bacs (8) qui s'étend sous lesdites sorties de tri pour transporter des bacs remplis d'articles de courrier triés depuis les sorties de tri vers une entrée d'alimentation (7) du convoyeur de tri, caractérisée en ce qu'elle comprend en outre un robot navette (9) apte à rouler au sol (SI) de manière autonome le long des sorties de tri qui est muni d'un moyen de manutention apte à extraire un bac d'un logement d'une sortie de tri et à le placer sur le convoyeur de bacs, ledit moyen de manutention comprenant un toboggan (14) ayant une extrémité basse (14a) qui est attelée de manière coulissante à un rail de guidage (10) longeant ledit convoyeur de bacs, ce moyen de manutention étant agencé pour déposer en partie haute du toboggan le bac extrait du logement de sortie de tri de telle façon que le bac arrivant en bas du toboggan soit injecté dans le convoyeur de bacs par l'effet de la gravité.

2. Installation de tri (1) selon la revendication 1, caractérisée en ce que ledit robot navette (9) comprend un bâti (12) portant une glissière (19) verticale dans laquelle est montée coulissante l'extrémité haute (14b) dudit toboggan et en ce que l'extrémité basse (14a) du toboggan est reliée mécaniquement au bâti par un jeu de biellettes (18) formant un parallélogramme apte à se déformer pour compenser une variation de hauteur entre le sol (SI) sur lequel roule le robot navette et ledit rail de guidage.

3. Installation de tri (1) selon la revendication 2, caractérisée en ce que ledit robot navette (9) comprend un ressort de rappel qui tend à tirer vers le haut l'extrémité haute (14b) du toboggan coulissant dans ladite glissière (19). 4. Installation de tri (1) selon l'une quelconques des revendications 1 à 3, caractérisée en ce que ledit robot navette (9) comprend un ressort de rappel qui tend à tirer vers le bas l'extrémité basse (14a) du toboggan. 5. Installation de tri (1) selon l'une quelconques des revendications 1 à 4, caractérisée en ce que ledit toboggan (14) a une surface de glisse constituée par des rouleaux .

Description:
INSTALLATION DE TRI DE COURRIER AVEC UN CONVOYEUR DE

BACS ET UN ROBOT NAVETTE MANIPULATEUR DE BACS

Domaine technique

Le domaine de l'invention est celui du tri d'articles de courrier en bacs dans les centres de tri postaux.

L'invention concerne plus particulièrement une installation de tri comprenant des sorties de tri alignées le long d'un convoyeur de tri chacune munie d'un logement pour un bac dans lequel des articles de courrier triés sont stockés et comprenant aussi un convoyeur de bacs qui s'étend sous lesdites sorties de tri pour transporter des bacs remplis d'articles de courrier triés depuis les sorties de tri vers une entrée d'alimentation du convoyeur de tri.

Technique antérieure

Une installation de tri de ce type est par exemple décrite dans le document WO-A-Ol/12348.

Or, actuellement en centre de tri postal, le déplacement des bacs chargés en articles de courrier depuis les sorties de tri jusqu'au convoyeur de bacs est effectué manuellement par des Opérateurs de tri.

Or, du fait de la disposition des sorties de tri au dessus du convoyeur de bacs, les opérateurs doivent extraire les bacs, pesant jusqu'à 25kg, à bout de bras.

Cette manutention de bacs est donc souvent la cause de problèmes musculaires ou articulaires chez les Opérateurs .

Exposé de l'invention

Le but de l'invention est donc de remédier aux problèmes précités.

A cet effet, l'invention a pour objet une installation de tri comprenant des sorties de tri alignées le long d'un convoyeur de tri chacune munie d'un logement pour un bac dans lequel des articles de courrier triés sont stockés et comprenant aussi un convoyeur de bacs qui s'étend sous les sorties de tri pour transporter des bacs remplis d'articles de courrier triés depuis les sorties de tri vers une entrée d'alimentation du convoyeur de tri, caractérisée en ce qu'elle comprend en outre un robot navette apte à rouler au sol de manière autonome le long des sorties de tri qui est muni d'un moyen de manutention apte à extraire un bac d'un logement d'une sortie de tri et à le placer sur le convoyeur de bacs, le moyen de manutention comprenant un toboggan ayant une extrémité basse qui est attelée de manière coulissante à un rail de guidage longeant ledit convoyeur de bacs, ce moyen de manutention étant agencé pour déposer en partie haute du toboggan le bac extrait du logement de sortie de tri de telle façon que le bac arrivant en bas du toboggan soit injecté dans le convoyeur de bacs par l'effet de la gravité.

L'idée à la base de l'invention consiste à supprimer la manutention des bacs par les opérateurs depuis les sorties de tri jusqu'au convoyeur et d'utiliser un système simple et non motorisé pour l'injection du bac sur le convoyeur.

L'équipement de tri selon l'invention peut également présenter les particularités suivantes :

le robot navette comprend un bâti portant une glissière verticale dans laquelle est montée coulissante l'extrémité haute dudit toboggan et en ce que l'extrémité basse du toboggan est reliée mécaniquement au bâti par un jeu de biellettes formant un parallélogramme apte à se déformer pour compenser une variation de hauteur entre le sol sur lequel roule le robot navette et ledit rail de guidage ;

- le robot navette comprend un ressort de rappel qui tend à tirer vers le haut l'extrémité haute du toboggan coulissant dans ladite glissière ;

- le robot navette comprend un ressort de rappel qui tend à tirer vers le bas l'extrémité basse du toboggan ;

- le toboggan a une surface de glisse constituée par des rouleaux.

L'idée consiste ici à prévenir un dételage du robot navette avec le rail lorsque la hauteur entre le sol et le robot navette n'est pas la même que la hauteur entre le sol et le convoyeur de bacs.

Ainsi, l'utilisation des deux biellettes en parallélogramme déformable permet d'encaisser cette variation de hauteur et notamment les mouvements de basculement du toboggan vers l'avant.

De manière avantageuse, le toboggan conserve ici une pente constante lors du déplacement du robot navette afin de permettre le glissement d'un bac jusqu'au convoyeur en dessous de chaque sortie de tri.

Présentation sommaire des dessins

La présente invention sera mieux comprise et d'autres avantages apparaîtront à la lecture de la description détaillée du mode de réalisation pris à titre d'exemple nullement limitatif et illustré par les dessins annexés, dans lesquels :

La figure 1 est une représentation schématique de dessus d'une installation de tri selon l'invention ; les figures 2a à 2c représentent schématiquement le robot navette devant différentes sorties de tri de l'installation de tri selon l'invention.

Description du mode de réalisation

On a représenté sur les figures 1, 2a, 2b et 2c une installation de tri 1 selon l'invention qui comprend des sorties de tri 2 alignées le long d'un convoyeur de tri 3 chacune avec un logement 4 pour un bac 5 dans lequel des articles de courrier 6 triés sont stockés.

On a également représenté sur la figure 1 une entrée d'alimentation 7 conçue pour mettre en série sur le convoyeur de tri 3 des articles de courrier 6 selon la direction de convoyage Fl pour être ensuite triés dans les sorties de tri 2 correspondantes.

Un convoyeur de bacs 8 est également prévu sous les sorties de tri 2 pour convoyer les bacs 5 chargés en articles de courrier 6 depuis les sorties de tri 2 vers l'entrée d'alimentation 7 selon une direction de convoyage F2.

L'extraction d'un bac 5 d'un logement 4 d'une sortie de tri 2 et son injection sur le convoyeur de bacs 8 sous ladite sortie de tri 2 sont ici réalisées au moyen d'un robot navette 9 apte à rouler au sol SI de manière autonome le long des sorties de tri 2 selon la direction de déplacement F3.

Le robot navette 9 vient s'atteler à un un rail de guidage 10 qui s'étend en façade du convoyeur de bacs 8 sur toute sa longueur, comme visible sur les figures 1 et 2a à 2c.

Comme représenté sur la figure 2a, le robot navette 9 comprend un bâti 11, ici en forme de L avec un plateau lia à roulettes et un dossier 11b, sur lequel est monté un moyen de manutention 12 apte à extraire un bac d'un logement d'une sortie de tri et à le placer sur le convoyeur de bacs .

Le moyen de manutention 12 comprend une tête de préhension 13 motorisée comprenant deux barres parallèles horizontales, télescopiques et mobiles verticalement pour extraire un bac 5 du logement 4 d'une sortie de tri 2.

Le moyen de manutention comprend également un toboggan 14 pour bac 5 qui s'étend sous la tête télescopique 13 d'une extrémité haute 14b vers une extrémité basse 14a qui est utilisée pour réaliser l'attelage avec le rail de guidage 10 de manière coulissante .

L'attelage de l'extrémité basse 14a du toboggan avec le rail de guidage 9 est réalisé au moyen de trois roues à galet 15 qui viennent en appuie contre une butée 16 du rail de guidage 9.

Comme visible sur la figure 2b, l'extrémité basse 14a du toboggan vient à fleur du convoyeur de bacs 8 afin que chaque bac 5 puisse glisser directement du toboggan sur le convoyeur sans intervention manuelle ni moyen motorisé .

La pente du toboggan 14 est donc choisie de sorte à ce que les bacs 5 glissent par gravité sur le convoyeur de bacs 8.

Le toboggan 14 pourra également comprendre des rouleaux 17 montés libres en rotation afin de faciliter le glissement des bacs 5 et tolérer des inclinaisons de pente du toboggan plus faibles.

La tête de préhension télescopique 13 descend et dépose le bac 5 extrait du logement 4 de la sortie de tri 2 en partie haute du toboggan 14 pour son injection sur le convoyeur de bacs 8.

Le robot navette 9 comprend également deux biellettes 18 parallèles l'une au dessus de l'autre et reliant mécaniquement l'extrémité basse 14a du toboggan et le bâti 12 du robot navette 9 de sorte à former un parallélogramme apte à se déformer lors d'une variation de hauteur entre le sol SI et le rail de guidage 10 et/ou l'extrémité basse 14a du toboggan.

Les biellettes 18 auront de préférence des tirants de longueur identiques afin que la distance entre le bâti 12 et l'extrémité basse 14a du toboggan soit toujours la même .

De manière non restrictive, on pourra utiliser deux jeux de deux biellettes 18 et les disposer de part et d'autres du bâti 12 à la manière de deux parois verticales latérales.

Les biellettes 18 ont ici un rôle multiple consistant à maintenir le parallélisme du toboggan 14 avec le bâti 12 par rapport au rail de guidage 10, à maintenir le toboggan 14 tendu sur le bâti 9 et à éviter un basculement du toboggan 14 par son extrémité basse 14a.

Le robot navette 9 représenté sur les figures 2a à 2c est ici attelé au convoyeur de bacs 8 devant différentes sorties de tri 2.

Sur la figure 2a, la hauteur H1 entre le sol SI et l'extrémité basse 14a du toboggan est inférieure à la hauteur H2 de la figure 2b qui elle-même est inférieure à la hauteur H3 de la figure 2c.

Ainsi, plus la hauteur est grande entre le sol SI et l'extrémité basse 14a du toboggggan et pplus le parallélogramme formé par les biellettes 18 se déforme.

L'inclinaison du toboggan est ainsi constante et le dételage du robot navette 9 au niveau des trois roues à galet 15 avec le convoyeur de bacs 8 est évité, notamment la roue à galet 15 située sous le convoyeur de bacs 8 qui empêche le dételage par traction frontal du robot navette 9 par rapport au convoyeur de bacs 8, qui se détèle généralement lors des basculements du toboggan 14 vers 1 ' avant .

De plus, afin d'encaisser la variation de hauteur entre l'extrémité basse 14a du toboggan et le sol SI, le robot navette 9 comprend une glissière 19 qui s'étend verticalement du fond du bâti 12 et dans laquelle est montée coulissant l'extrémité haute 14b du toboggan 14.

Le coulissement de l'extrémité haute 14b du toboggan dans la glissière 19 pourra également être amorti à l'aide d'un ressort de rappel 20, ou d'un élastique, qui tend à tirer vers le haut l'extrémité haute 14b du toboggan coulissant dans ladite glissière 19.

Enfin, dans le but de maintenir la partie basse 14a du toboggan plaquée au rail de guidage 10 du convoyeur de bacs 8, un ressort de rappel 21 est disposé entre l'extrémité basse 14a du toboggan et le bâti qui tend à tirer vers le bas l'extrémité basse 14a du toboggan vers le sol SI.

Sans restreindre la portée de l'invention, plusieurs robots navettes 9 pourront être utilisées sur le même rail de guidage 10 afin d'accélérer la cadence d'extraction et d'injection des bacs 5 sur le convoyeur de bacs 8.