Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
METHOD AND DEVICE FOR MANAGING THE DISPLAY OF INTERFACE DATA OF AN AUDIOVISUAL-OVER-IP SERVICE
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2019/180338
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a method for managing the display of interface data of an audiovisual-over-IP service. The method is implemented by a processor and comprises, in particular, the steps of: receiving (E21) a command signal to control a function of said audiovisual service, coming from an interaction device; identifying (E22) said interaction device that emitted the command signal; and obtaining (E23) interface data to be displayed, said interface data being determined as a function of a device identified.

Inventors:
CONAN, Martin (ORANGE GARDENS - TGI/OLR/IPL/PATENTS -, 44 avenue de la République -CS, 92326 CHÂTILLON CEDEX, 92326, FR)
LEDUBY, Jean-Bernard (ORANGE GARDENS - TGI/OLR/IPL/PATENTS -, 44 avenue de la République -CS, 92326 CHÂTILLON CEDEX, 92326, FR)
Application Number:
FR2019/050469
Publication Date:
September 26, 2019
Filing Date:
March 01, 2019
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
ORANGE (78 rue Olivier de Serres, PARIS, 75015, FR)
International Classes:
H04L29/08; G06F3/048; H04L12/28; H04L29/06; H04N21/00
Foreign References:
US20170127114A12017-05-04
US20140156030A12014-06-05
EP3048798A12016-07-27
Other References:
None
Download PDF:
Claims:
Revendications

1. Procédé de gestion de l'affichage de données d'interface d'un service audio-visuel sur IP, le procédé étant mis en oeuvre par un processeur, comprenant :

- la réception (E21 ) d'un signal de commande pour contrôler une fonctionnalité dudit service audio-visuel, en provenance d'un dispositif d'interaction,

- l'identification (E22) dudit dispositif d’interaction ayant émis le signal de commande,

- l'obtention (E23) des données d'interface à afficher en fonction d’un type du dispositif d’interaction identifié, des données d'interface du service audio-visuel distinctes étant associées à au moins deux types de dispositif d'interaction distincts.

2. Procédé de gestion selon la revendication 1 , comprenant en outre la détection d'au moins un dispositif d’interaction apte à contrôler le service audio-visuel.

3. Procédé de gestion selon la revendication 1 , dans lequel le dispositif d’interaction ayant émis le signal de commande est identifié à partir d'un mode de communication selon lequel le signal de commande est reçu.

4. Procédé de gestion selon la revendication 1 , dans lequel le dispositif d’interaction ayant émis le signal de commande est identifié à partir du signal de commande comprenant au moins un identifiant du dispositif d’interaction.

5. Procédé de gestion selon l'une quelconque des revendications 1 à 4, dans lequel, lorsqu'au moins deux signaux de commande sont reçus dans un intervalle de temps prédéterminé, le dispositif d’interaction est identifié comme le dispositif d’interaction ayant émis le signal de commande reçu en premier parmi les au moins deux signaux de commande reçus.

6. Procédé de gestion selon l'une quelconque des revendications 1 à 4, dans lequel, lorsqu'au moins deux signaux de commande sont reçus dans un intervalle de temps prédéterminé, le dispositif d’interaction est identifié à partir d'un ordre de priorité prédéfini en fonction du type du dispositif d'interaction.

7. Procédé de gestion selon l'une quelconque des revendications 1 à 6, dans lequel l'obtention des données d'interface à afficher comprend :

- la détermination, en fonction du dispositif identifié, d'une adresse permettant l'accès à des données d'interface.

8. Procédé de gestion selon la revendication 7, dans lequel l'adresse est associée à un profil de dispositifs d'interaction.

9. Procédé de gestion selon l'une quelconque des revendications 1 à 8, comprenant en outre, lorsque le dispositif d’interaction est apte à afficher des données d'interface, la transmission audit dispositif d’interaction d'au moins une partie desdites données d'interface obtenues.

10. Dispositif de gestion de l'affichage de données d'interface d'un service audio-visuel sur IP, comprenant un processeur (PROC) et une mémoire (MEM) configurés pour:

- recevoir un signal de commande pour contrôler une fonctionnalité dudit service audio visuel, en provenance d'un dispositif d'interaction,

- identifier ledit dispositif d’interaction ayant émis le signal de commande,

- obtenir des données d'interface à afficher, lesdites données d'interface étant déterminées en fonction d’un type du dispositif d’interaction identifié, des données d'interface du service audio-visuel distinctes étant associées à au moins deux types de dispositif d'interaction distincts.

1 1. Dispositif de gestion de l'affichage selon la revendication 10 compris dans un terminal de décodage numérique ou une clé de décodage numérique.

12. Système de gestion de l'affichage de données d'interface d'un service audio-visuel sur IP comprenant un dispositif de gestion selon la revendication 10, au moins un dispositif d’interaction apte à envoyer un signal de commande audit dispositif de gestion et au moins un dispositif d'affichage apte à afficher les données d'interface.

13. Système de gestion de l'affichage de données d'interface selon la revendication 12, dans lequel le dispositif d’interaction est apte à afficher des données d'interface reçues en provenance du dispositif de gestion ou d'un serveur d'un réseau de communication.

14. Programme d'ordinateur comportant des instructions pour la mise en oeuvre du procédé de gestion de l'affichage de données d'interface selon l'une quelconque des revendications 1 à 9, lorsque le programme est exécuté par un processeur.

15. Support d'enregistrement lisible par un ordinateur, et comportant des instructions d'un programme d'ordinateur selon la revendication 14.

Description:
Procédé et dispositif de gestion de l'affichage de données d'interface d'un service audio-visuel sur IP.

1. Domaine de l'invention

L'invention concerne le domaine des interfaces utilisateur de systèmes multimédia, en particulier les interfaces utilisateurs pour des services audio-visuels fournis via un réseau de communication, tel qu'un réseau IP.

2. Art Antérieur

Les interfaces homme-machine (IHM) permettant aux utilisateurs d'interagir sur un service audio-visuel sont en général définies par le fournisseur du service audio-visuel en fonction des fonctionnalités du dispositif utilisé pour interagir avec le service, un tel dispositif étant en général également fourni par le fournisseur de service.

Par service audio-visuel, on entend ici tout type de service fournissant un ou des contenus multimédia à un utilisateur via un réseau de communication, par exemple un service de TV (Télévision) sur IP (Internet Protocol en anglais) fourni par un opérateur de réseau de communication ou par un fournisseur de service dit OTT (pour Over The Top en anglais), ou bien un service de VOD (Vidéo à la demande), un service de jeux en ligne, etc...

En général, un service audio-visuel sur IP est fourni à un utilisateur via un décodeur, connecté à un réseau de communication, et relié à un écran, par exemple une télévision. Une télécommande, disposant souvent de fonctionnalités basiques, est également fournie à l'utilisateur pour lui permettre de contrôler le service audio-visuel, via une interface homme- machine (IHM) affichée sur l'écran.

Le décodeur peut par exemple être une STB (pour Set Top Box en anglais) connectée à une passerelle domestique ou bien une clé multimédia HDMI branchée sur la télévision et connectée en WIFI à la passerelle domestique par exemple.

Afin de contrôler un service audio-visuel, le fournisseur de service peut parfois proposer une application de télécommande du service à installer sur un appareil mobile, par exemple une tablette ou un smartphone (pour téléphone intelligent en anglais). Le contrôle du service audio-visuel se fait alors via une télécommande virtuelle qui s'affiche sur l'écran de l'appareil mobile, et non plus via la télécommande du décodeur.

Toutefois, dans ce cas, les interfaces homme-machine affichées à l'utilisateur sur la télévision sont identiques quel que soit le dispositif (télécommande, appareil mobile) utilisé pour contrôler le service audio-visuel.

3. Exposé de l'invention L'invention vient améliorer l'état de la technique. Elle concerne à cet effet un procédé de gestion de l'affichage de données d'interface d'un service audio-visuel sur IP. Un tel procédé est mis en œuvre par un processeur et comprend notamment la réception d'un signal de commande pour contrôler une fonctionnalité dudit service audio-visuel, en provenance d'un dispositif d’interaction, l'identification dudit dispositif d’interaction ayant émis le signal de commande, et l'obtention des données d'interface à afficher, lesdites données d'interface étant déterminée en fonction d’un type du dispositif identifié.

Ainsi, selon l'invention, IΊHM du service audio-visuel affiché à un utilisateur dépend du dispositif d’interaction utilisé par l'utilisateur pour contrôler le service audio-visuel. L'expérience utilisateur est ainsi adaptée en fonction du dispositif d’interaction qu'il utilise. Avantageusement, l'accès via les données d'interface affichées aux fonctionnalités du service audio-visuel, par exemple l'accès à des menus du service, ou à des actions à appliquer à un contenu audio-visuel en cours de visualisation, est optimisé en fonction du dispositif d’interaction utilisé et de ses fonctionnalités.

Par exemple, lors de l'affichage sur un dispositif d'affichage, par exemple une télévision, d'une IHM d'un service de Vidéo à la demande, les données d'interface affichées sur le dispositif d'affichage peuvent comprendre des listes de vidéos ordonnées par thème ou selon d'autres critères, pour aider l'utilisateur à parcourir le catalogue de vidéos disponibles lorsque l'utilisateur utilise une télécommande basique pour contrôler le service audio-visuel. Lorsque l'utilisateur utilise un dispositif d'interaction muni d'un clavier alphanumérique pour contrôler le service audio-visuel, les données d'interface peuvent comprendre une barre de recherche dans laquelle l'utilisateur peut directement entrer des critères de recherche pour rechercher une vidéo dans le catalogue de vidéos.

Selon un mode particulier de réalisation de l'invention, le procédé de gestion comprend en outre la détection d'au moins un dispositif d’interaction apte à contrôler le service audio visuel.

Selon ce mode particulier de réalisation de l'invention, un dispositif d’interaction susceptible d'être utilisé par l'utilisateur pour contrôler le service audio-visuel est détecté par le processeur. Par exemple, il peut s'agir d'une télécommande qui s'apparie avec le décodeur selon la technologie Bluetooth ou autre.

Selon un autre mode particulier de réalisation de l'invention, le dispositif d’interaction ayant émis le signal de commande est identifié à partir d'un mode de communication selon lequel le signal de commande est reçu. Selon ce mode particulier de réalisation de l'invention, le dispositif ayant émis le signal de commande est facilement identifié par le moyen de communication utilisé. En effet, en général, lorsque des dispositifs d'interaction de types différents sont disponibles pour contrôler le service audio-visuel, ceux-ci utilisent des modes de communication distincts. Par exemple, un smartphone utilisera plutôt une connexion wifi via la passerelle domestique pour contrôler le service audio-visuel, alors qu'une télécommande utilisera plutôt une connexion courte distance, par exemple infra-rouge. D'autres dispositifs, tels qu'un clavier Bluetooth, une manette de jeu, etc.., pourront utiliser une technologie sans fil Bluetooth, ....

Selon un autre mode particulier de réalisation de l'invention, le signal de commande comprend un identifiant du dispositif d’interaction ayant émis le signal de commande et le dispositif d’interaction ayant émis le signal de commande est identifié à partir du signal de commande.

Ce mode particulier de réalisation de l'invention est par exemple avantageux lorsque plusieurs dispositifs d'interaction de même type ou utilisant le même mode de communication sont susceptibles d'être utilisés pour interagir avec le service audio-visuel. Selon un autre mode particulier de réalisation de l'invention, lorsqu'au moins deux signaux de commande sont reçus dans un intervalle de temps prédéterminé, le dispositif d’interaction est identifié comme le dispositif d’interaction ayant émis le signal de commande reçu en premier parmi les au moins deux signaux de commande reçus.

Ce mode particulier de réalisation de l'invention permet de gérer les cas où plusieurs utilisateurs interagissent sur le service audio-visuel en même temps. Selon cette variante, c'est le dispositif d’interaction qui interagit en premier qui est prioritaire.

Selon un autre mode particulier de réalisation de l'invention, lorsqu'au moins deux signaux de commande sont reçus dans un intervalle de temps prédéterminé, le dispositif d’interaction est identifié à partir d'un ordre de priorité prédéfini en fonction du type du dispositif d'interaction. Ce mode particulier de réalisation de l'invention permet de gérer les cas où plusieurs utilisateurs interagissent sur le service audio-visuel en même temps. Selon cette variante, un ordre de priorité en fonction du type des dispositifs d'interaction susceptibles d'être utilisés est préalablement défini et utilisé pour déterminer le dispositif d’interaction qui a temporairement la main sur le service audio-visuel lorsque plusieurs utilisateurs souhaitent interagir en même temps sur le service audio-visuel.

Selon un autre mode particulier de réalisation de l'invention, l'obtention des données d'interface à afficher comprend la détermination, en fonction du dispositif identifié, d'une adresse permettant l'accès à des données d'interface. Selon ce mode particulier de réalisation de l'invention, l'obtention des données d'interface à afficher est réalisée via l'envoi de requête à une adresse, par exemple de type URL. Par exemple, plusieurs groupes de données d'interface sont préalablement définis en fonction des types des dispositifs d'interaction possible et stockés sur un serveur, chaque groupe étant associé à une URL distincte. Ainsi, l'accès aux données d'interface en fonction du dispositif d’interaction préalablement identifié est aisé en sélectionnant l'adresse correspondant au dispositif d’interaction préalablement identifié.

Selon une variante de ce mode particulier de réalisation de l'invention, l'adresse est associée à un profil de dispositifs d'interaction. Selon ce mode particulier de réalisation de l'invention, plusieurs adresses sont mémorisées, chaque adresse étant associée à un profil de dispositif d’interaction. La détermination de l'adresse est réalisée en sélectionnant l'adresse associée au profil du dispositif d’interaction identifié, par exemple smartphone/tablette, télécommande, clavier Bluetooth, manette de jeu, etc.

Par exemple, des profils de dispositifs d’interaction peuvent être définis en fonction des fonctionnalités disponibles sur les dispositifs d’interaction, tels que la présence ou non d'un clavier, la présence ou non d'un pavé numérique, la présence ou non d'un écran sur le dispositif d’interaction, etc... Par exemple, un profil pourra être défini pour les dispositifs d’interaction ne comportant que des touches basiques +, -, flèches haut/bas/gauche/droite, pour interagir sur le service audio-visuel. Un autre profil pourra être défini pour les dispositifs d’interaction comportant un clavier et/ou un pavé numérique. Un autre profil pourra être défini pour les dispositifs d’interaction comportant un écran tactile sur lequel un clavier et/ou un pavé numérique peuvent être affiché, ou d'autres données. Des données d'interface distinctes pourront être associées à chaque profil. Des telles données d'interfaces pourront être définies de sorte à permettre une navigation aisée dans le service audio-visuel en fonction des fonctionnalités disponibles sur les dispositifs d’interaction du profil correspondant.

Selon un autre mode particulier de réalisation de l'invention, lorsque le dispositif d’interaction est apte à afficher des données d'interface, le procédé de gestion de l'affichage comprend la transmission audit dispositif d’interaction d'au moins une partie desdites données d'interface obtenues.

Ce mode particulier de réalisation de l'invention permet de déporter l'affichage d'au moins une partie de IΊHM du service audio-visuel sur le dispositif d’interaction. Par exemple, dans le cas d'un smartphone ou d'une tablette, lorsque le signal de commande concerne une action sur le contenu audio-visuel ou sur le service audio-visuel nécessitant d'autres interactions sur les données d'IHM, les interactions ultérieures via l'écran du smartphone ou de la tablette sont plus aisées pour l'utilisateur. De plus, le dispositif d'affichage sur lequel les données d'affichage étaient initialement affichées, par exemple l'écran de la télévision, est alors rendu disponible pour afficher le contenu audio-visuel, ou un autre contenu audio visuel.

Par exemple, dans le cas d'un service de vidéo à la demande, IΊHM pour sélectionner une vidéo peut être affichée sur l'écran du smartphone ou de la tablette, tandis qu'une bande- annonce ou une publicité est affichée sur l'écran de la télévision. L'invention concerne également un dispositif de gestion de l'affichage de données d'interface d'un service audio-visuel sur IP. Un tel dispositif comprend notamment un processeur et une mémoire configurés pour recevoir un signal de commande pour contrôler une fonctionnalité dudit service audio-visuel, en provenance d'un dispositif d’interaction, identifier ledit dispositif d’interaction ayant émis le signal de commande, obtenir des données d'interface à afficher, lesdites données d'interface étant déterminée en fonction d’un type du dispositif identifié.

Selon un mode particulier de réalisation de l'invention, un tel dispositif de gestion de l'affichage est compris dans un terminal de décodage numérique ou une clé de décodage numérique, ou encore une passerelle domestique. Dans un mode particulier de réalisation de l'invention, le dispositif de gestion de l'affichage est compris dans le "cloud" (réseau en nuage) ou le réseau de communication lorsque la passerelle domestique est virtualisée, i.e. les fonctions de la passerelle domestique sont mises en oeuvre par des équipements du réseau de communication. Dans un mode particulier de réalisation de l'invention, le dispositif de gestion de l'affichage est compris dans une télévision, par exemple une télévision de type une "smart TV" pour télévision intelligente, ou télévision connectée.

L'invention concerne également un système de gestion de l'affichage de données d'interface d'un service audio-visuel sur IP comprenant un dispositif de gestion selon l'un quelconque des modes particuliers décrits précédemment, au moins un dispositif d’interaction apte à envoyer un signal de commande audit dispositif de gestion, et au moins un dispositif d'affichage apte à afficher les données d'interface.

Selon un mode particulier de réalisation de l'invention, le dispositif d’interaction est apte à afficher des données d'interface reçues en provenance du dispositif de gestion de l'affichage ou d'un serveur d'un réseau de communication.

L'invention concerne également un programme d'ordinateur comportant des instructions pour la mise en oeuvre des procédés ci-dessus selon l'un quelconque des modes particuliers de réalisation décrits précédemment, lorsque ledit programme est exécuté par un processeur. Les procédés peuvent être mis en oeuvre de diverses manières, notamment sous forme câblée ou sous forme logicielle.

Ces programmes peuvent utiliser n'importe quel langage de programmation, et être sous la forme de code source, code objet, ou de code intermédiaire entre code source et code objet, tel que dans une forme partiellement compilée, ou dans n'importe quelle autre forme souhaitable. L'invention vise aussi un support d'enregistrement ou support d'informations lisible par un ordinateur, et comportant des instructions d'un programme d'ordinateur tel que mentionné ci- dessus. Les supports d'enregistrement mentionnés ci-avant peuvent être n'importe quelle entité ou dispositif capable de stocker le programme. Par exemple, le support peut comporter un moyen de stockage, tel qu'une ROM, par exemple un CD ROM ou une ROM de circuit microélectronique, ou encore un moyen d'enregistrement magnétique, par exemple une disquette (floppy dise) ou un disque dur. D'autre part, les supports d'enregistrement peuvent correspondre à un support transmissible tel qu'un signal électrique ou optique, qui peut être acheminé via un câble électrique ou optique, par radio ou par d'autres moyens. Les programmes selon l'invention peuvent être en particulier téléchargés sur un réseau de type Internet.

Alternativement, les supports d'enregistrement peuvent correspondre à un circuit intégré dans lequel le programme est incorporé, le circuit étant adapté pour exécuter ou pour être utilisé dans l'exécution du procédé en question.

4. Liste des figures

D’autres caractéristiques et avantages de l’invention apparaîtront plus clairement à la lecture de la description suivante de modes de réalisation particuliers, donnés à titre de simples exemples illustratifs et non limitatifs, et des dessins annexés, parmi lesquels :

- la figure 1 illustre un exemple d'environnement de mise en œuvre de l'invention selon un mode particulier de réalisation de l'invention,

- la figure 2 illustre des étapes du procédé de gestion de l'affichage de données d'interface selon un mode particulier de réalisation de l'invention,

- les figures 3A-3D illustrent des exemples de données d'interface affichées à un utilisateur selon des modes particuliers de réalisation de l'invention,

- les figures 4A-4B illustrent d'autres exemples de données d'interface affichées à un utilisateur selon des modes particuliers de réalisation de l'invention,

- la figure 5 illustre un dispositif de gestion configuré pour mettre en œuvre le procédé de gestion de l'affichage de données d'interface selon un mode particulier de réalisation de l'invention.

5. Description d'un mode de réalisation de l'invention

5.1 Principe général de l'invention

L'invention concerne la gestion de données d'interface d'un service audio-visuel fourni sur un réseau IP. Le service audio-visuel peut correspondre à tout type de service fournissant un ou des contenus multimédia à un utilisateur via un réseau de communication, par exemple un service de TV sur IP, VOD, un service de jeux en ligne, etc... Par dispositif d'interaction, on entend ici tout dispositif permettant à l'utilisateur d'interagir sur le service audio-visuel, par exemple pour accéder à des menus du service, démarrer une application, charger une vidéo, changer de chaîne, naviguer dans une vidéo, etc...

Les dispositifs d'interaction peuvent avoir des fonctionnalités différentes. Par exemple certains dispositifs d'interaction disposent d'un clavier, et/ou d'un écran. D'autres dispositifs d'interaction ne disposent que de flèches et d'un pavé numérique. Selon la quantité de données de IΊHM du service audio-visuel et l'ordonnancement de ces données, la navigation dans le service audio-visuel est alors plus ou moins aisée en fonction du dispositif d'interaction utilisé par l'utilisateur.

Le principe général de l'invention est de contrôler les données d'interface, ou IHM, d'un service audio-visuel affichées à un utilisateur en fonction des fonctionnalités du dispositif d'interaction que l'utilisateur utilise pour naviguer dans le service audio-visuel.

5.2 Modes particuliers de réalisation de l'invention.

La figure 1 illustre un exemple d'environnement de mise en œuvre de l'invention selon un mode particulier de réalisation de l'invention. Un tel environnement comprend notamment un serveur S_AV permettant de fournir à un utilisateur un service audio-visuel via un réseau de communication IP Res.

L'utilisateur accède au service audio-visuel via une passerelle domestique PAS connectée au réseau de communication Res. Un décodeur numérique est connecté en filaire ou sans fil à la passerelle PAS afin de recevoir les données du service audio-visuel et à un écran TV, par exemple une télévision, pour afficher les données du service audio-visuel.

Le décodeur numérique est par exemple un terminal de type STB (pour Set Top Box en anglais), ou bien une clé multimédia HDMI apte à se connecter à la passerelle domestique par exemple en WIFI. Dans d'autres variantes, le décodeur peut être intégré à la télévision.

Le système décrit en figure 1 comprend également au moins un dispositif d'interaction Ul. Des exemples de dispositifs d'interaction UI1 -UI5 sont illustrés en figure 1 . Par exemple, le dispositif d'interaction Ul 1 est une tablette, UI2 correspond à un smartphone, UI3 à une télécommande, UI4 une manette de jeu, et UI5 un clavier Bluetooth. D'autres exemples de dispositifs d'interaction sont bien entendu possibles.

La figure 2 illustre des étapes du procédé de gestion de l'affichage de données d'interface selon un mode particulier de réalisation de l'invention. Le procédé de gestion de l'affichage de données d'interface est par exemple mis en œuvre par le processeur du décodeur DEC ou de la passerelle PAS illustrés en figure 1.

Lors d'une étape E20 optionnelle, au moins un dispositif d'interaction est détecté. Par exemple, dans le cas d'une télécommande, lors du démarrage ou du réveil du décodeur via la télécommande, le décodeur s'apparie avec la télécommande. Un mécanisme d'interrogation régulière de la télécommande par le décodeur est mis en œuvre tant que le décodeur est actif, afin de détecter si la télécommande est toujours active.

De la même manière, un clavier Bluetooth peut s'apparier avec le décodeur, et le décodeur interroge régulièrement le clavier pour connaître son état et savoir s'il est nécessaire de conserver l'appariement actif.

Dans le cas d'un dispositif d'interaction utilisant un mode d'interaction basé sur le protocole IP, par exemple via un réseau WIFI et la passerelle PAS, la détection n'est pas nécessaire car la liaison entre le décodeur et la passerelle est toujours active et donc un signal de commande émis par un tel dispositif d'interaction sera reçu par le décodeur même si celui-ci ne s'est pas préalablement présenté au décodeur. C'est le cas par exemple lorsque le dispositif d'interaction est un smartphone ou une tablette sur lesquels une application de télécommande peut être installée.

Lors d'une étape E21 , un signal de commande pour contrôler une fonctionnalité du service audio-visuel est reçu par le décodeur. Le signal de commande est émis par un dispositif d'interaction et transmis au décodeur soit directement via une liaison courte distance, soit via la passerelle domestique.

Lors d'une étape E22, le dispositif d'interaction ayant émis le signal de commande est identifié. Selon un mode particulier de réalisation de l'invention, le dispositif d'interaction est identifié à partir du mode de communication selon lequel le signal de commande a été reçu. Ainsi, si le signal de commande est reçu par une liaison infrarouge ou Bluetooth, le décodeur détermine que le dispositif d'interaction est une télécommande ou un clavier, ou une manette de jeu par exemple. Si le signal de commande est reçu via le port de connexion auquel la passerelle domestique est reliée, le décodeur détermine que le dispositif d'interaction est un smartphone ou une tablette.

Par identification, on entend dans ce mode particulier de réalisation de l'invention, la détermination du type du dispositif d'interaction.

En variante, le signal de commande peut comprendre un identifiant du dispositif d'interaction ayant émis le signal de commande. Par exemple, dans le cas où un même mode de communication peut être utilisé par plusieurs dispositifs d'interaction ayant des fonctionnalités différentes, le type identifié lors de l'étape E22 peut être différent. Par exemple, une télécommande et un clavier Bluetooth peuvent utiliser le même mode de communication tout en ayant des fonctionnalités différentes. Selon un mode particulier de réalisation de l'invention, lorsqu'au moins deux signaux de commande sont reçus dans un intervalle de temps prédéterminé, par exemple un intervalle d'une durée de 1 ou 2 secondes, le dispositif d'interaction est identifié comme le dispositif d'interaction ayant émis le signal de commande reçu en premier par le décodeur parmi les au moins deux signaux de commande reçus. Ainsi, lorsque plusieurs dispositifs d'interaction sont utilisés simultanément ou quasi-simultanément pour interagir sur le service audio-visuel, un mécanisme de priorité est nécessaire afin de permettre l'affichage des données d'interfaces résultant d'un signal de commande reçu. Les deux signaux reçus pouvant correspondre à des requêtes d'actions conflictuelles, un mécanisme de priorité est nécessaire afin d'afficher des données d'interfaces cohérentes, et un seul signal de commande doit être pris en compte pour un instant donné. Les autres signaux reçus dans l'intervalle de temps prédéterminé ne sont alors pas pris en compte.

D'autres mécanismes de priorité sont bien sûr possibles. Par exemple, un ordre de priorité peut être prédéfini en fonction des types des dispositifs d'interaction ou d'un mode de communication utilisé pour transmettre le signal de commande.

Lors d'une étape E23, des données d'interface à afficher sont obtenues par le décodeur. Au cours de l'étape E23, les données d'interface à afficher sont déterminées en fonction du dispositif identifié, et du signal de commande reçu.

Selon un mode particulier de réalisation de l'invention, lors d'une sous-étape E231 , une adresse permettant l'accès aux données d'interface est déterminée. Une telle adresse est par exemple une adresse de type URL (pour Uniform Ressource Locator en anglais) dans ce mode particulier de réalisation de l'invention, les données d'interface sont par exemple stockées sur le serveur du service audio-visuel et sont accessibles via des URLs mémorisées par le décodeur ou la passerelle PAS. Par exemple, il peut s'agir de données d'interface sous la forme de page web pour présenter un catalogue de VOD, ou des menus du service audio-visuel.

Par exemple, plusieurs groupes de données d'interface sont préalablement définis en fonction de différents types des dispositifs d'interaction. Les types de dispositifs d'interaction peuvent être classés selon différents profils, en fonction des fonctionnalités disponibles sur les dispositifs d'interaction, telles que la présence ou non d'un clavier, la présence ou non d'un pavé numérique, la présence ou non d'un écran sur le dispositif d'interaction, etc... Par exemple, un profil pourra être défini pour les dispositifs d'interaction ne comportant que des touches basiques de type +, -, flèches haut/bas/gauche/droite, pour interagir sur le service audio-visuel.

Un autre profil pourra être défini pour les dispositifs d'interaction comportant un clavier et/ou un pavé numérique. Un autre profil pourra être défini pour les dispositifs d'interaction comportant un écran tactile sur lequel un clavier et/ou un pavé numérique peuvent être affiché, ou d'autres données.

Des données d'interface distinctes pourront alors être associées à chaque profil. Des telles données d'interfaces pourront être définies de sorte à permettre une navigation aisée dans le service audio-visuel en fonction des fonctionnalités disponibles sur les dispositifs d'interaction du profil correspondant.

Selon un mode particulier de réalisation de l'invention, les données d'interface associées à chaque profil sont stockées sur le serveur audio-visuel et sont associées à une URL connue du décodeur et/ou de la passerelle.

Lorsque le décodeur a identifié le type du dispositif d'interaction ayant émis le signal de commande, il détermine l'adresse URL à laquelle les données d'interface doivent être demandées.

En variante, le décodeur peut ne disposer que d'une adresse URL pour tous les types de dispositifs d'interaction et fournir dans sa requête de données d'interface une indication du type du dispositif d'interaction utilisé.

Lors d'une étape E232, le décodeur requiert au serveur du service audio-visuel les données d'interface via l'URL déterminée, par exemple via une requête HTTP. Lors de l'étape E232, le décodeur reçoit les données d'interfaces par exemple sous la forme d'une page web à afficher.

Selon un autre mode particulier de réalisation de l'invention, les données d'interface sont mémorisées par le décodeur, par exemple dans le cas de fonctionnalités de navigation dans un contenu audio-visuel. Dans ce cas, le décodeur détermine les données d'interface en fonction du signal de commande reçu et en fonction du type du dispositif d'interaction et les obtient depuis sa mémoire.

Lors d'une étape E24, le décodeur transmet les données d'interface obtenues à l'écran pour qu'elles soient affichées à l'utilisateur.

Selon un mode particulier de réalisation dans lequel le dispositif d'interaction dispose d'un écran d'affichage, des données d'interfaces relatives au signal de commande reçu à l'étape E21 , sont transmises au dispositif d'interaction, soit via le décodeur, soit par le serveur du service audio-visuel, via la passerelle domestique.

Les figures 3A-3C illustrent des exemples de données d'interface affichées à un utilisateur selon des modes particuliers de réalisation de l'invention.

On présente ici un exemple de réalisation de l'invention dans lequel l'utilisateur envoie un signal de commande demandant l'accès à un service de Vidéo à la demande.

La figure 3A illustre les données d'interfaces affichées sur l'écran de la télévision lorsque le dispositif d'interaction est une télécommande basique, par exemple la télécommande UI3 illustrée en figure 1 . Par exemple, via la télécommande, l'utilisateur a appuyé sur la touche VOD de sa télécommande. Dans ce cas, les données d'interface comprennent plusieurs listes 30-32 de vidéo à travers lesquelles l'utilisateur peut naviguer pour sélectionner directement une vidéo à visionner. Par exemple, la liste 30 correspond aux nouveautés du service de Vidéo à la demande, la liste 31 correspond aux 10 vidéos les plus regardées, la liste 32 correspond aux 10 vidéos les mieux notées. La ligne 33 comprend un ensemble de menus auxquels l'utilisateur peut accéder pour une recherche plus avancée, par exemple les menus peuvent correspondre à des thèmes de vidéos, et un menu recherche permettant d'accéder à un espace de recherche. Les données d'interface illustrées en figure 3A sont organisées pour une navigation à travers les menus et listes via les flèches de la télécommande.

La figure 3B illustre les données d'interfaces affichées sur l'écran de la télévision lorsque le dispositif d'interaction est un smartphone, ou une tablette. Par exemple, à partir d'une télécommande virtuelle affichée sur l'écran tactile du smartphone, l'utilisateur a touché la touche VOD de la télécommande virtuelle pour accéder au service de Vidéo à la demande. Le signal de commande a été transmis du smartphone, via la passerelle au décodeur.

Les données d'interface affichées par le décodeur en réponse au signal de commande reçu et illustrées en figure 3B comprennent alors par exemple une barre de recherche 34 dans laquelle l'utilisateur peut entrer des mots-clés pour rechercher un contenu audio-visuel dans le catalogue de vidéos à la demande, un espace de suggestion 35 dans lequel des vidéos suggérées par les mots-clés entrés par l'utilisateur peuvent être affichées, une liste de vidéos 30 correspondant aux nouveautés du service de Vidéo à la demande, et une ligne de menus 36 comprenant par exemple des vidéos classées par thème.

Les données d'interface illustrées en figure 3B sont organisées pour une navigation à travers le service de vidéo à la demande adaptée aux dispositifs d'interaction disposant d'un clavier physique ou virtuel, par exemple un smartphone, une tablette, un clavier, ....

La figure 3C illustre un autre exemple de données d'interfaces affichées sur l'écran de la télévision lorsque le dispositif d'interaction est muni d'un clavier physique ou virtuel. L'utilisateur accède au service de Vidéo à la demande de la même manière que dans l'exemple précédemment illustré en figure 3B. Ici, Les données d'interface comprennent une vidéo 37 affichée à l'utilisateur, par exemple une bande-annonce, ou une publicité et une barre de recherche 34 dans laquelle l'utilisateur peut entrer des mots-clés pour rechercher un contenu audio-visuel.

Dans d'autres modes particuliers de réalisation de l'invention, les données d'interfaces illustrées en figure 3B peuvent être transmises au dispositif d'interaction lorsque celui-ci dispose d'un écran et de moyens d'interaction, par exemple via un écran tactile. L'écran de la télévision est ainsi disponible pour afficher des données d'interface basées contenus, par exemple une vidéo 37 telle qu'illustrée en figure 3C.

Les figures 4A-4B illustrent des exemples de données d'interface affichées à un utilisateur selon un autre mode particulier de réalisation de l'invention.

Dans ce mode particulier de réalisation de l'invention, l'utilisateur visualise un contenu audio- viusel, par exemple une chaîne TV à la demande. L'utilisateur utilise son dispositif d'interaction pour accélérer la visualisation du contenu joué. Pour cela, il appuie sur la touche avance rapide de sa télécommande.

La figure 4A illustre les données d'interface affichées à l'utilisateur lorsque le dispositif d'interaction est une télécommande classique. Dans ce cas, l'écran affiche le contenu audio visuel 37 joué à vitesse rapide, et des données d'interface de navigation (40, 41 ). Les données d'interface de navigation comprennent une ligne de temps 40 fournissant une indication visuelle (ligne horizontale) à l'utilisateur de la durée totale du contenu audio-visuel et une indication (barrette verticale 42) de l'endroit dans le contenu audio-visuel correspondant à l'image affichée sur l'écran. Au fur et à mesure que le contenu est joué en avance rapide, les images défilent sur l'écran et la barrette 42 se déplace vers la droite. Les données d'interface de navigation comprennent également une indication 41 de la vitesse et du sens (vers l'avant ou vers l'arrière) de défilement des images du contenu. Si l'utilisateur souhaite augmenter, la vitesse de défilement en avance rapide, il appuie à nouveau sur la touche avance rapide. Les données d'interface affichées sur l'écran de la télévision sont alors mises à jour pour afficher la nouvelle vitesse de défilement.

La figure 4B illustre les données d'interface affichées à l'utilisateur lorsque le dispositif d'interaction est un dispositif d'interaction muni d'un écran, par exemple une tablette ou un smartphone. Dans ce cas, l'écran 39 du dispositif d'interaction affiche les données d'interface de navigation 40 comprenant la ligne de temps 40 fournissant une indication visuelle à l'utilisateur de la durée totale du contenu audio-visuel et une indication 42 de l'endroit dans le contenu audio-visuel correspondant à l'image affichée sur l'écran. Dans cette variante, l'utilisateur peut modifier directement la position dans le contenu audio-visuel en bougeant la barrette 42 sur la ligne de temps via une interaction sur l'écran du dispositif d'interaction.

Au fur et à mesure que l'utilisateur déplacer le curseur 42 vers la droite ou vers la gauche, le contenu est joué en avance rapide ou en retour rapide, et les images défilent sur l'écran de la télévision. Dans cette variante, des données d'interface de navigation sont transmises au dispositif d'interaction et l'écran de télévision n'affiche que des données d'interface basées contenu, i.e. les images du contenu audio-visuel. La figure 5 illustre la structure simplifiée d'un dispositif DISP de gestion configuré pour mettre en œuvre le procédé de gestion de l'affichage de données d'interface selon un mode particulier de réalisation de l'invention.

Selon un mode particulier de réalisation de l'invention, le dispositif DISP a l'architecture classique d'un ordinateur et comprend notamment une mémoire MEM, une unité de traitement UT, équipée par exemple d'un processeur PROC, et pilotée par le programme d'ordinateur PG stocké en mémoire MEM. Le programme d'ordinateur PG comprend des instructions pour mettre en œuvre les étapes du procédé de gestion de l'affichage de données d'interface tel que décrit précédemment, lorsque le programme est exécuté par le processeur PROC.

A l'initialisation, les instructions de code du programme d'ordinateur PG sont par exemple chargées dans une mémoire avant d'être exécutées par le processeur PROC. Le processeur PROC de l'unité de traitement UT met notamment en œuvre les étapes du procédé de gestion de l'affichage de données d'interface selon l'un quelconque de modes particuliers de réalisation décrits en relation avec la figure 2, selon les instructions du programme d'ordinateur PG.

Selon un mode particulier de réalisation de l'invention, le dispositif DISP comprend un module de communication COM configuré pour établir des communications avec un réseau IP, et/ou une passerelle domestique.

Selon un mode particulier de réalisation de l'invention, le dispositif DISP comprend un dispositif d'affichage AFF, par exemple un écran configuré pour afficher des données d'interface et des contenus audio-visuels.

Selon un mode particulier de réalisation de l'invention, le dispositif DISP comprend des ports de communication CJJIA, C_UIB, CJJIC, CJJID aptes à établir des liaisons de communication avec des dispositifs d'interaction et recevoir des signaux de commande relatifs à un service audio-visuel mis en œuvre par le dispositif DISP.

Par exemple, de tels ports de communication peuvent correspondre à des ports Ethernet, prise USB, module Bluetooth, NFC, Infrarouge, WIFI, etc...

Selon un mode particulier de réalisation de l'invention, le dispositif DISP décrit précédemment est compris dans une passerelle domestique PAS, ou un décodeur DEC, ou une télévision, ou une clé numérique.