Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
METHOD FOR IMPROVING CHARACTERISTICS OF BUILDING AND COATING ELEMENTS WITH A RUBBER-BASED FILLER, AND RESULTING MATERIALS
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2004/007390
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention concerns a method for improving characteristics of building and coating elements with a rubber-based filler, and resulting materials. Said method consists in incorporating in the concrete or road surfacing material elements a filler based on rubber pellets of a diameter of two to five centimeters obtained by sintering used tyres or waste conveyor belt rubber strips. Said method is based on recycling of tyres and conveyor belt strips and generally concerns concrete elements such as beams, slabs, walls or building foundations or works of art, and road surfacing materials based on bitumen or conglomerates.

Inventors:
Papachristou, Dimitri (Route de Bellegarde, Route des Iscles, Beaucaire, F-30300, FR)
Application Number:
PCT/FR2002/002412
Publication Date:
January 22, 2004
Filing Date:
July 10, 2002
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
Papachristou, Dimitri (Route de Bellegarde, Route des Iscles, Beaucaire, F-30300, FR)
International Classes:
B28B23/00; C04B18/22; C04B30/00; C08J11/06; E01C7/08; E04F13/02; E04F15/12; (IPC1-7): C04B18/22; E01C7/08; E04F15/12; E04F13/02; C08J11/06; B28B23/00
Foreign References:
US6103783A2000-08-15
US5422051A1995-06-06
DE3346576A11984-06-28
FR2804061A12001-07-27
DE29513835U11995-11-30
US5507127A1996-04-16
EP0470829A11992-02-12
FR2819248A12002-07-12
Other References:
PATENT ABSTRACTS OF JAPAN vol. 2002, no. 03 3 April 2002 (2002-04-03)
Attorney, Agent or Firm:
Roman, Michel (Cabinet Roman, 35 rue Paradi, B.P. 2224 Marseille Cedex 01, F-13207, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS
1. Procédé d'amélioration des caractéristiques des éléments de construction et de revtement à l'aide d'une charge à base de caoutchouc, s'appliquant aux éléments en béton tels que poutres, dalles murs ou fondations de bâtiments ou d'ouvrages d'art, et aux revtements routiers à base de bitumes ou d'agglomérés, caractérisé en ce que l'on incorpore dans les éléments en béton des constructions, dans certaines infrastructures ou dans les revtements routiers une charge à base de pastilles de caoutchouc obtenues par matriçage de pneumatiques usagés ou de bandes en caoutchouc de tapis transporteurs réformés.
2. Procédé selon la revendication 1, se caractérisant par le fait que les pastilles de caoutchouc ont un diamètre de deux à cinq centimètres.
3. Procédé selon l'une quelconque des revendications précédentes, se caractérisant par le fait que les pastilles de caoutchouc sont conditionnées en emballages souples ou rigides.
4. Procédé selon la revendication 3, se caractérisant par le fait que les emballages se présentent sous la forme de sacs ou de rouleaux.
5. Procédé selon l'une quelconque des revendications 3 et 4, se caractérisant par le fait que le contenu des emballage est constitué d'un mélange de pastilles de caoutchouc et de gravier, de sable ou de bitume.
6. Procédé selon l'une quelconque des revendications précédentes, se caractérisant par le fait que les pastilles de caoutchouc sont incorporées dans les composants des bétons ou des matériau de revtement routier, au cours de leur préparation, dans une proportion de 10 à 50% du poids total.
7. Procédé selon les revendications 3 à 5, se caractérisant par le fait que les emballages sont réalisés dans des matériaux"perdus"aptes à s'intégrer dans le béton ou dans les produits de revtement lors de leur malaxage.
8. Procédé selon l'une quelconque des revendications 1 à 5, se caractérisant par le fait que les pastilles de caoutchouc sont incorporées dans des vides de construction ou sous forme de matelas disposés audessous des fondations de bâtiments, de façon à améliorer le drainage de ces ouvrages et/ou à leur conférer des propriétés antisismiques.
9. Procédé selon l'une quelconque des revendications 1 à 5, se caractérisant par le fait que les pastilles de caoutchouc sont incorporées sous forme de matelas disposés audessous des revtements routiers, de façon à améliorer le drainage de ces ouvrages.
10. Procédé selon l'une quelconque des revendications 3 à 5, se caractérisant par le fait que les pastilles de caoutchouc sont conditionnées dans des cages parallélépipédiques en treillis métallique réalisées en usine et utilisées telles quelles pour des applications telles que infrastructure de terrains de sport ou de voies de circulation, digues ou drainage.
11. Procédé selon la revendication 10, se caractérisant par le fait que les cages parallélépipédiques en treillis métallique sont doublées d'une gaine géotextile.
12. Procédé selon l'une quelconque des revendications 3 à 5, se caractérisant par le fait que les pastilles de caoutchouc sont conditionnées dans des étuis en grillage métallique ou en matière plastique pouvant tre changés et destinés à tre insérés des les conduits de vidange des bassins de rétention pour la filtration des eaux chargées de boue.
13. Matériau de construction ou de revtement obtenu grâce au procédé selon les revendications 1 à 7, destiné à la confection d'éléments en béton tels que poutres, dalles ou murs destinés à la construction de bâtiments ou d'ouvrages d'art, et de produits de revtement routiers tels que bitumes ou agglomérés, ledit matériau étant caractérisé en ce qu'il comporte une proportion de 10 à 50% de pastilles de caoutchouc obtenues par matriçage de pneumatiques usagés ou de bandes en caoutchouc de tapis transporteurs réformés.
14. Matériau selon la revendication 13, se caractérisant par le fait que les pastilles de caoutchouc ont un diamètre de deux à cinq centimètres.
Description:
PROCÉDÉ D'AMÉLIORATION DES CARACTÉRISTIQUES DES ÉLÉMENTS DE CONSTRUCTION ET DE REVÊTEMENT A L'AIDE D'UNE CHARGE A BASE DE CAOUTCHOUC, ET MATÉRIAUX AINSI OBTENUS La présente invention a pour objet un procédé d'amélioration des caractéristiques de matériaux de construction et de revtement à l'aide d'une charge à base de caoutchouc, ainsi que les matériaux obtenus.

Ce procédé est basé sur le recyclage des pneumatiques et bandes en caoutchouc de tapis transporteurs et se rapporte d'une manière générale aux éléments en béton tels que poutres, dalles, murs ou fondations de bâtiments ou d'ouvrages d'art, et aux revtements routiers à base de bitumes ou d'agglomérés.

Les pneus et bandes de convoyeurs devenus inutilisables représentent un volume considérable de matériau non biodégradable à éliminer.

Plusieurs moyens sont actuellement mis en oeuvre pour y parvenir.

Les éléments usagés sont généralement réduits en morceaux et utilisés comme combustible dans des chaudières spécialement aménagées.

La réduction des pneus est traditionnellement effectuée en les découpant par broyage en gros morceaux de taille inégale, encombrants et difficile à manipuler, cette opération produisant de surcroît de la limaille de fer nuisant à la combustion lorsque les déchets obtenus sont brûlés, comme c'est couramment le cas dans les fours de cimenteries, par exemple.

La demande de brevet international N° FR 2 776 226 PCT-FR 99/00 587 déposée par l'auteur de la présente demande décrit une machine destinée à réduire les pneumatiques usagés en pastilles et constituée d'un ensemble formé d'un détalonneur et d'une presse à poinçons multiples dans laquelle un système d'alimentation fait passer le pneu préalablement débarrassé de ses talons par le détalonneur et ouvert grâce à une coupe transversale pour pouvoir le disposer à plat.

L'invention a pour but de permettre l'utilisation des pastilles obtenues par poinçonnage des pneumatiques ou bandes de tapis transporteurs au moyen de la machine décrite ci-avant tout en améliorant certaines caractéristiques des matériaux de construction et de revtement.

Le procédé consiste à incorporer dans les éléments de construction, les infrastructures ou dans le matériau de revtement routier une charge à base de pastilles de caoutchouc d'un diamètre de deux à cinq centimètres obtenues par matriçage de pneumatiques usagés ou de bandes en caoutchouc de tapis transporteurs réformés.

D'autres caractéristiques et avantages de la présente invention ressortiront de la description qui va suivre exposant à titre explicatif, mais nullement limitatif, des formes de réalisation possibles de l'invention.

Les pastilles de caoutchouc sont obtenues au moyen d'une presse de type connu à mouvement vertical alternatif comportant un support mobile à poinçons multiples disposés en quinconce et deux plaques matrices horizontales entre lesquelles un système d'alimentation fait passer la bande de convoyeur ou le pneu préalablement débarrassé de ses talons et ouvert grâce à une coupe transversale pour pouvoir le disposer à plat, les plaques matrices comportant chacune une série de perforations correspondant aux poinçons, de forme ronde ou autre.

Pour faciliter leur transport, leur stockage et leur, utilisation, les pastilles seront avantageusement conditionnées en emballages souples ou rigides pouvant se présenter sous la forme de sacs, de rouleaux ou autres. Ces emballages sont de préférence réalisés dans des matériaux"perdus"aptes à s'intégrer dans le béton ou dans les produits de revtement (enrobés de bitume) lors de leur malaxage.

Le contenu des emballage pourra tre constitué selon les cas d'un mélange de pastilles de caoutchouc et de gravier, de sable ou de bitume.

L'incorporation dans les composants des bétons ou des matériau de revtement routier, au cours de leur préparation, de 10 à 50% du poids total de pastilles de caoutchouc telles que décrites ci-dessus permet, sans augmenter leur coût, d'améliorer les caractéristiques de ces matériaux sur plusieurs plans.

En effet, l'adjonction de ces pastilles aux éléments en béton armé tels que poutres, hourdis, dalles ou poteaux, leur procure une élasticité et une flexibilité permettant leur déformation en évitant l'apparition de fissures dues aux efforts de flexion ou aux vibrations.

En outre, la présence de pastilles de caoutchouc dans des murs ou planchers en béton confère à ces éléments une isolation thermique et phonique permettant de supprimer les panneaux isolant ou de diminuer leur épaisseur.

Dans le cas des revtements routiers, l'utilisation d'une charge à base de pastilles de caoutchouc assure non seulement une diminution des bruits de roulement mais également une amélioration du drainage.

Les pastilles de caoutchouc peuvent également tre incorporées dans des vides de construction ou sous forme de matelas disposés au-dessous des revtements routiers ou des fondations de constructions, ce qui permet d'améliorer très sensiblement le drainage de ces ouvrages et/ou de leur conférer, en particulier dans le cas des constructions, des propriétés antisismiques remarquables.

On pourra avantageusement conditionner les pastilles de caout- chouc dans des cages parallélépipédiques en treillis métallique ("cages gabion") éventuellement doublées d'une gaine géotextile. Ces conditionnements, qui seront avantageusement réalisés en usine et utilisés tels quels, peuvent tre employés dans de nombreuses applications, telles que infrastructure de terrains de sport ou de voies de circulation, digues, drainage, etc.

Des filtres efficaces pour eaux chargées de boue peuvent tre réalisés au moyen des pastilles de caoutchouc décrites en les disposant dans des étuis en grillage métallique ou en matière plastique pouvant tre changés et destinés à tre insérés des les conduits de vidange des bassins de rétention.

Le positionnement des divers éléments constitutifs donne à l'objet de l'invention un maximum d'effets utiles qui n'avaient pas été, à ce jour, obtenus par des procédés connus.