Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
METHOD FOR MOVING AIR
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2019/092358
Kind Code:
A1
Abstract:
A system for moving air (4), comprising: - a centrifugal impeller (7) rotating about an axis of rotation (A), the centrifugal impeller (7) comprising a plurality of impeller blades (8) configured to generate an airflow, and a base plate (9) comprising a first plate face (9.1) from which the impeller blades (8) project, and a second plate face (9.2) opposite the first plate face (9.1), and - a drive motor (18) configured to rotate the centrifugal impeller (7) about the axis of rotation (A), the base plate (9) comprising a plurality of corrugations (14) which are circular and concentric, the plurality of corrugations comprising at least one concave corrugation (14.1) and at least one convex corrugation (14.2), the base plate (9) having a peripheral portion (12) extending opposite the impeller blades and globally parallel to the axis of rotation (A) of the centrifugal impeller (7), characterised in that the base plate (9) comprises a central portion (11) comprising the plurality of corrugations, the central portion (11) of the base plate (9) extending globally perpendicular to the axis of rotation (A) of the centrifugal impeller (7).

Inventors:
LAUCHET, Nicolas (8 allée des Matives, Estrablin, 38780, FR)
Application Number:
FR2018/052744
Publication Date:
May 16, 2019
Filing Date:
November 06, 2018
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
SEB S.A. (112 Chemin du Moulin Carron, Campus SEB, Ecully, 69130, FR)
International Classes:
F04D29/28; A45D20/12; F04D17/16; F04D29/66; F04D29/42
Domestic Patent References:
WO2000006911A12000-02-10
Foreign References:
FR2874241A12006-02-17
US1447916A1923-03-06
JP2017008789A2017-01-12
JPH06249194A1994-09-06
US20140023510A12014-01-23
Other References:
None
Attorney, Agent or Firm:
BOURRIERES, Patrice et al. (Seb Developpement, 112 Chemin du Moulin CarronCampus SE, CS 69134 Ecully Cedex, 69134, FR)
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS

1 . Système de mise en mouvement d'air (4) comprenant :

- une hélice centrifuge (7) mobile en rotation autour d'un axe de rotation (A), l'hélice centrifuge (7) comprenant une pluralité de pales d'hélice (8) configurées pour générer un flux d'air, et une plaque de base (9) comprenant une première face de plaque (9.1 ) à partir de laquelle font saillie les pales d'hélice (8), et une deuxième face de plaque (9.2) opposée à la première face de plaque (9.1 ), et

- un moteur d'entraînement (18) configuré pour entraîner en rotation l'hélice centrifuge (7) autour de l'axe de rotation (A),

la plaque de base (9) comprenant une pluralité d'ondulations (14) qui sont circulaires et concentriques, la pluralité d'ondulations comprenant au moins une ondulation concave (14.1 ) et au moins une ondulation convexe (14.2), la plaque de base (9) comprenant une portion périphérique (12) s'étendant à l'opposé des pales d'hélices et globalement parallèlement à l'axe de rotation (A) de l'hélice centrifuge (7),

caractérisé en ce que la plaque de base (9) comprend une portion centrale (1 1 ) comportant la pluralité d'ondulations, la portion centrale (1 1 ) de la plaque de base (9) s'étendant globalement perpendiculairement à l'axe de rotation (A) de l'hélice centrifuge (7).

2. Système de mise en mouvement d'air (4) selon la revendication 1 , dans lequel une projection orthogonale d'un sommet de l'au moins une ondulation convexe (14.2) sur un axe de projection parallèle à l'axe de rotation (A) de l'hélice centrifuge (7) est située en amont d'une projection orthogonale d'un fond de l'au moins une ondulation concave (14.1 ) sur ledit axe de projection par rapport à un sens d'écoulement du flux d'air généré par l'hélice centrifuge (7) à travers le système de mise en mouvement d'air (4). 3. Système de mise en mouvement d'air (4) selon la revendication 1 ou 2, dans lequel la pluralité d'ondulations comporte une ondulation la plus externe (14.2) située à proximité de la périphérie de la plaque de base (9), l'ondulation la plus externe étant convexe.

4. Système de mise en mouvement d'air (4) selon l'une quelconque des revendications 1 à 3, dans lequel chaque ondulation (14) de la pluralité d'ondulations présente une section transversale curviligne.

5. Système de mise en mouvement d'air (4) selon l'une quelconque des revendications 1 à 4, dans lequel le rayon de courbure de la section transversale de l'au moins une ondulation convexe (14.2) est différent du rayon de courbure de la section transversale de l'au moins une ondulation concave (14.1 ).

6. Système de mise en mouvement d'air (4) selon l'une quelconque des revendications 1 à 5, lequel comporte en outre une cloche de recouvrement (15) qui recouvre au moins en partie les pales d'hélice (8).

7. Système de mise en mouvement d'air (4) selon la revendication 6, dans lequel la cloche de recouvrement (15) est attachée aux pales d'hélices (8) et est mobile en rotation autour de l'axe de rotation (A).

8. Système de mise en mouvement d'air (4) selon la revendication 6, dans lequel la cloche de recouvrement (15) est fixe.

9. Système de mise en mouvement d'air (4) selon l'une quelconque des revendications 6 à 8, dans lequel la distance séparant la cloche de recouvrement (15) et la plaque de base (9) est décroissante depuis le centre de la plaque de base (9) vers la périphérie de la plaque de base (9).

10. Système de mise en mouvement d'air (4) selon l'une quelconque des revendications 6 à 9, dans lequel la cloche de recouvrement (15) présente une forme globalement similaire à la forme de la plaque de base.

1 1 . Système de mise en mouvement d'air (4) selon l'une quelconque des revendications 6 à 10, dans lequel la cloche de recouvrement (15) comprend une pluralité d'ondulations de cloche qui sont circulaires et concentriques, la pluralité d'ondulations de cloche comprenant au moins une ondulation de cloche concave et au moins une ondulation de cloche convexe.

12. Système de mise en mouvement d'air (4) selon l'une quelconque des revendications 1 à 1 1 , lequel comprend en outre un redresseur de flux d'air (24) configuré pour redresser le flux d'air généré par l'hélice centrifuge (7).

13. Système de mise en mouvement d'air (4) selon la revendication 12, dans lequel le redresseur de flux d'air (24) comporte au moins une ailette de redresseur (25) qui présente avantageusement une forme hélicoïdale. 14. Système de mise en mouvement d'air (4) selon l'une quelconque des revendications 1 à 13, lequel comporte un dispositif de chauffage (26) configuré pour chauffer le flux d'air généré par l'hélice centrifuge (7).

15. Appareil électroménager comprenant un système de

mouvement d'air (4) selon l'une quelconque des revendications 1 à 14

Description:
SYSTEME DE MISE EN MOUVEMENT D'AIR

La présente invention concerne un système de mise en mouvement d'air, et un appareil électroménager comportant un tel système de mise en mouvement d'air. Un système de mise en mouvement d'air équipant un appareil électroménager, tel qu'un sèche-cheveux, comprend de façon connue :

- une hélice centrifuge mobile en rotation autour d'un axe de rotation, l'hélice centrifuge comprenant une pluralité de pales d'hélice configurées pour générer un flux d'air, et une plaque de base comprenant une première face de plaque à partir de laquelle font saillie les pales d'hélice, et une deuxième face de plaque opposée à la première face de plaque, et

- un moteur d'entraînement configuré pour entraîner en rotation l'hélice centrifuge autour de l'axe de rotation.

Lorsque l'hélice centrifuge d'un tel système de mise en mouvement d'air est entraînée en rotation par le moteur d'entraînement, de l'air est aspiré au travers d'une zone d'entrée d'air du système de mise en mouvement d'air, et le flux d'air généré par l'hélice centrifuge est ensuite véhiculé jusqu'à une zone de sortie d'air du système de mise en mouvement d'air en passant éventuellement par un élément chauffant lorsque le système de mise en mouvement d'air équipe un sèche-cheveux. L'air, éventuellement plus ou moins chauffé, est enfin soufflé à l'extérieur de l'appareil électroménager, où il peut être utilisé par exemple pour sécher les cheveux d'un utilisateur lorsque le système de mise en mouvement d'air équipe un sèche-cheveux.

Ce type de conception du système de mise en mouvement d'air reste cependant peu performant sur le plan acoustique. En effet, la conception de ce système de mise en mouvement d'air induit d'importantes nuisances sonores dues notamment à la rotation du moteur d'entraînement et de l'hélice centrifuge à hautes vitesses.

La présente invention vise à remédier à tout ou partie de ces inconvénients. Le problème technique à la base de l'invention consiste donc à fournir un système de mise en mouvement d'air qui soit de structure simple et économique, tout en permettant d'atténuer les nuisances sonores générées par ce dernier. A cet effet, la présente invention concerne un système de mise en mouvement d'air comprenant :

- une hélice centrifuge mobile en rotation autour d'un axe de rotation, l'hélice centrifuge comprenant une pluralité de pales d'hélice configurées pour générer un flux d'air, et une plaque de base comprenant une première face de plaque à partir de laquelle font saillie les pales d'hélice, et une deuxième face de plaque opposée à la première face de plaque, et

- un moteur d'entraînement configuré pour entraîner en rotation l'hélice centrifuge autour de l'axe de rotation, la plaque de base comprend une pluralité d'ondulations qui sont circulaires et concentriques, la pluralité d'ondulations comprenant au moins une ondulation concave et au moins une ondulation convexe.

Une telle configuration de la plaque de base est propre à la formation de vortex au niveau de la pluralité d'ondulations, ce qui permet d'accélérer l'air mis en mouvement par les pales d'hélice, tout en limitant de manière sensible les efforts appliqués à l'hélice centrifuge et donc le bruit généré par le fonctionnement du système de mise en mouvement d'air.

Ainsi, le système de mise en mouvement d'air selon la présente invention permet de mettre en mouvement l'air de manière silencieuse ou quasi- silencieuse, et présente également des performances améliorées par rapport aux systèmes de l'art antérieur.

Dans la présente, on entend par le terme ondulation une portion convexe ou concave de la plaque de base présentant une forme de vague qui est arrondie vers le haut ou vers le bas, c'est-à-dire arrondie (ou bombée) vers les pales d'hélice (portion convexe) ou à l'opposé des pales d'hélice (portion concave). En d'autres termes, la plaque de base selon l'invention n'est pas plane et comprend, depuis sa première face, une ou des portions en creux, c'est-à-dire des portions concaves, et une ou des portions en relief, c'est-à-dire des portions convexes. Le système de mise en mouvement d'air peut en outre présenter une ou plusieurs des caractéristiques suivantes, prises seules ou en combinaison.

Selon un mode de réalisation de l'invention, une projection orthogonale d'un sommet de l'au moins une ondulation convexe sur un axe de projection parallèle à l'axe de rotation de l'hélice centrifuge est située en amont d'une projection orthogonale d'un fond de l'au moins une ondulation concave sur ledit axe de projection par rapport à un sens d'écoulement du flux d'air généré par l'hélice centrifuge à travers le système de mise en mouvement d'air. Par exemple, on peut considérer que l'axe de rotation de l'hélice définit un axe longitudinal dont le sens positif est donné par l'écoulement de l'air. Si on projette les sommets de chacune des ondulations convexe et concave sur cet axe, alors la projection du sommet de l'ondulation convexe se trouve sur l'axe, avant, dans le sens de l'écoulement de l'air, la projection du sommet de l'ondulation concave.

Selon un mode de réalisation de l'invention, l'au moins une ondulation concave présente un profil interne arrondi, et l'au moins une ondulation convexe présente un profil externe arrondi.

Selon un mode de réalisation de l'invention, le système de mise en mouvement d'air comporte une zone d'entrée et une zone de sortie, l'hélice centrifuge étant configurée pour aspirer de l'air au travers de la zone d'entrée et le système de mise en mouvement d'air étant configuré pour véhiculer le flux d'air généré par l'hélice centrifuge jusqu'à la zone de sortie.

Selon un mode de réalisation de l'invention, une projection orthogonale d'un sommet de l'au moins une ondulation convexe sur l'axe de projection est plus proche de la zone d'entrée qu'une projection orthogonale d'un fond de l'au moins une ondulation concave sur ledit axe de projection.

Selon un mode de réalisation de l'invention, la pluralité d'ondulations comporte au moins une ondulation concave disposée entre deux ondulations convexes.

Selon un mode de réalisation de l'invention, la pluralité d'ondulations comprend une ondulation concave et une ondulation convexe, l'ondulation convexe étant plus éloignée de l'axe de rotation de l'hélice centrifuge que l'ondulation concave.

Selon un mode de réalisation de l'invention, la pluralité d'ondulations comporte une ondulation la plus externe située à proximité de la périphérie de la plaque de base, l'ondulation la plus externe étant convexe. Le fait d'avoir une ondulation convexe à proximité de la périphérie de la plaque de base, c'est-à-dire à proximité de la bordure extérieure de la plaque de base, permet d'orienter le flux d'air selon une direction axiale.

Selon un mode de réalisation de l'invention, lorsque la pluralité d'ondulations comprend une ondulation concave et une ondulation convexe, l'ondulation convexe forme l'ondulation la plus externe.

Selon un mode de réalisation de l'invention, une hauteur de l'au moins une ondulation convexe est différente d'une hauteur de l'au moins une ondulation concave.

Selon un mode de réalisation de l'invention, une dimension radiale de l'au moins une ondulation convexe est différente d'une dimension radiale de l'au moins une ondulation concave.

Selon un mode de réalisation de l'invention, chaque ondulation de la pluralité d'ondulations présente une section transversale curviligne.

Selon un mode de réalisation de l'invention, le rayon de courbure de la section transversale de l'au moins une ondulation convexe est différent du rayon de courbure de la section transversale de l'au moins une ondulation concave, et par exemple inférieur au rayon de courbure de la section transversale de l'au moins une ondulation concave. En d'autres termes, selon ce mode de réalisation, les rayons de courbure des ondulations concaves et convexes sont différents. De manière avantageuse, le rayon de courbure diminue en allant vers l'extérieur ce qui permet de reproduire de manière remarquable la variation naturelle d'une onde dans un milieu, comme par exemple l'onde se propageant à la surface de l'eau après avoir jeté une pierre. Cela permet notamment d'atténuer l'onde sonore générée. En d'autres termes, l'ondulation située à l'extérieur de la plaque de base est moins prononcée que l'ondulation située juste avant elle en direction du centre, et ainsi de suite : plus l'ondulation est proche du centre de la plaque de base, plus son rayon de courbure est important, c'est-à-dire plus l'ondulation est marquée. Réciproquement, plus l'ondulation est éloignée du centre de la plaque de base, plus son rayon de courbure est faible, c'est-à-dire dire moins l'ondulation est marquée.

Selon un mode de réalisation de l'invention, la plaque de base comprend une portion centrale comportant la pluralité d'ondulations, la portion centrale de la plaque de base s'étendant globalement perpendiculairement à l'axe de rotation de l'hélice centrifuge. En d'autres termes, la plaque de base s'étend essentiellement uniquement selon une direction sensiblement perpendiculaire à l'axe de rotation ce qui permet de limiter l'encombrement de l'hélice selon une direction parallèle à l'axe de rotation, tout en conservant une bonne efficacité. Ainsi, dans le cas de l'utilisation d'une telle hélice dans un appareil électroménager, comme un sèche cheveux par exemple, cela permet de limiter la longueur globale de l'appareil.

Selon un mode de réalisation de l'invention, la plaque de base comprend une portion périphérique s'étendant à l'opposé des pales d'hélices et globalement parallèlement à l'axe de rotation de l'hélice centrifuge. En d'autres termes, selon ce mode de réalisation, la portion périphérique fait saille sensiblement parallèlement à l'axe de rotation de l'hélice et dans la même direction que l'écoulement du flux d'air. Le bord de la plaque de base est donc replié ou recourbé dans le sens de l'écoulement du flux d'air tout en étant sensiblement parallèle à l'axe de rotation de l'hélice. Ces dispositions permettent d'orienter au moins une partie du flux d'air généré par l'hélice centrifuge selon une direction parallèle à l'axe de rotation de l'hélice centrifuge, et donc de diminuer encore le bruit généré par le fonctionnement du système de mise en mouvement d'air selon l'invention. Alternativement, la portion périphérique est inclinée vers l'axe de rotation de manière à diriger le flux d'air vers l'axe de rotation.

Selon un mode de réalisation de l'invention, la portion périphérique s'étend autour de la portion centrale.

Avantageusement, la portion périphérique s'étend dans le prolongement d'une ondulation convexe de la pluralité d'ondulations.

Selon un mode de réalisation de l'invention, la plaque de base présente une forme globalement circulaire. Selon un mode de réalisation de l'invention, les pales d'hélice sont configurées de telle sorte qu'une distance entre deux pales d'hélice adjacentes augmente, de préférence progressivement, de l'axe de rotation de l'hélice centrifuge vers la périphérie extérieure de la plaque de base.

Selon un mode de réalisation de l'invention, chaque pale d'hélice est incurvée par rapport à une ligne radiale respective passant par l'axe de rotation de l'hélice centrifuge.

Selon un mode de réalisation de l'invention, la plaque de base comporte des nervures de renforcement faisant saillie à partir de la deuxième face de plaque. Avantageusement, chaque nervure de renforcement s'étend radialement par rapport à l'axe de rotation de l'hélice centrifuge.

Selon un mode de réalisation de l'invention, le système de mise en mouvement d'air comporte en outre une cloche de recouvrement qui recouvre au moins en partie les pales d'hélice.

Avantageusement, la cloche de recouvrement et la plaque de base délimitent une chambre interne dans laquelle sont disposées les pales d'hélice. De façon avantageuse, la cloche de recouvrement comporte une ouverture d'entrée d'air centrale débouchant dans la chambre interne.

Selon un mode de réalisation de l'invention, la cloche de recouvrement et la plaque de base délimitent une sortie d'air annulaire qui peut par exemple être coaxiale avec l'ouverture d'entrée d'air centrale. La cloche de recouvrement peut indifféremment être fixe ou au contraire être mobile en rotation autour de l'axe de rotation en étant attachée aux pales d'hélices.

Selon un mode de réalisation de l'invention, la cloche de recouvrement présente une forme globalement similaire à la forme de la plaque de base.

Avantageusement, la cloche de recouvrement comprend une pluralité d'ondulations de cloche qui sont circulaires et concentriques, la pluralité d'ondulations de cloche comprenant au moins une ondulation de cloche concave et au moins une ondulation de cloche convexe, les ondulations de la cloche de recouvrement étant préférentiel lement à l'image des ondulations de la plaque de base. La cloche de recouvrement permet avantageusement de canaliser l'air mis en mouvement par les pales d'hélice et de contenir l'air dans la chambre interne située entre la cloche de recouvrement et la première face de plaque. Selon ce mode de réalisation préférentiel, la distance séparant la cloche de recouvrement et la plaque de base est décroissante depuis le centre de la plaque de base vers la périphérie de la plaque de base. En d'autres termes, l'épaisseur de la chambre interne est plus importante au centre qu'à sa périphérie ce qui permet d'accélérer le flux d'air vers la périphérie. Selon un mode de réalisation de l'invention, le système de mise en mouvement d'air comprend en outre un moteur d'entraînement configuré pour entraîner en rotation l'hélice centrifuge autour de l'axe de rotation.

Selon un mode de réalisation de l'invention, le moteur d'entraînement comporte un arbre de sortie solidaire en rotation de la plaque de base. Selon un mode de réalisation de l'invention, la plaque de base comporte un orifice de montage, par exemple traversant, dans lequel est monté l'arbre de sortie du moteur d'entraînement.

Selon un mode de réalisation de l'invention, le système de mise en mouvement d'air comporte un carénage de moteur dans lequel est disposé au moins en partie le moteur d'entraînement. Selon un mode de réalisation de l'invention, le carénage de moteur comporte une première portion d'extrémité tournée vers l'hélice centrifuge et une deuxième portion d'extrémité opposée à la première portion d'extrémité, la première portion d'extrémité ayant un diamètre extérieur sensiblement égal au diamètre extérieur de la plaque de base.

Selon un mode de réalisation de l'invention, le carénage de moteur présente un diamètre extérieur qui diminue de la première portion d'extrémité vers la deuxième portion d'extrémité, et en particulier en direction de la zone de sortie. Selon un mode de réalisation de l'invention, le carénage de moteur délimite au moins en partie un canal d'écoulement d'air présentant une section transversale annulaire.

Selon un mode de réalisation de l'invention, le système de mise en mouvement d'air comporte un carénage externe s'étendant autour du carénage de moteur, le carénage externe et le carénage de moteur délimitant le canal d'écoulement d'air.

Selon un mode de réalisation de l'invention, le carénage externe présente une section transversale qui diminue en direction de la zone de sortie.

Selon un mode de réalisation de l'invention, le système de mise en mouvement d'air comprend en outre un redresseur de flux d'air configuré pour redresser, et avantageusement également pour canaliser, le flux d'air généré par l'hélice centrifuge. Ces dispositions permettent notamment de contrer la composante tangentielle de la vitesse d'écoulement du flux d'air généré par l'hélice centrifuge, et donc de diminuer encore le bruit généré par le fonctionnement du système de mise en mouvement d'air selon l'invention et d'augmenter encore la performance de ce dernier.

Selon un mode de réalisation de l'invention, le redresseur de flux d'air est situé en aval de l'hélice centrifuge par rapport au sens d'écoulement du flux d'air généré par l'hélice centrifuge. Selon un mode de réalisation de l'invention, le redresseur de flux d'air comporte au moins une ailette de redresseur.

Selon un mode de réalisation de l'invention l'au moins une ailette de redresseur présente une forme hélicoïdale.

Selon un mode de réalisation de l'invention, l'au moins une ailette de redresseur est configurée pour redresser le flux d'air généré par l'hélice centrifuge sensiblement dans une direction axiale.

Selon un mode de réalisation de l'invention, l'au moins une ailette de redresseur s'étend dans le canal d'écoulement d'air.

Selon un mode de réalisation de l'invention, l'au moins une ailette de redresseur s'étend à partir d'une surface extérieure du carénage de moteur.

Selon un mode de réalisation de l'invention, l'au moins une ailette de redresseur est reliée au carénage externe s'étendant autour du carénage de moteur.

Selon un mode de réalisation de l'invention, le système de mise en mouvement d'air comporte un dispositif de chauffage configuré pour chauffer le flux d'air généré par l'hélice centrifuge.

Selon un mode de réalisation de l'invention, le dispositif de chauffage comporte une résistance électrique.

Selon un mode de réalisation de l'invention, le dispositif de chauffage est disposé en aval de l'hélice centrifuge, et de préférence en aval du redresseur de flux d'air, en d'autres termes après l'hélice centrifuge et de préférence après le redresseur de flux d'air, dans le sens d'écoulement de l'air.

Selon un mode de réalisation de l'invention, le dispositif de chauffage peut être disposé dans le canal d'écoulement d'air. Selon un mode de réalisation de l'invention, le système de mise en mouvement d'air est un système d'aspiration d'air ou un système de propulsion d'air.

La présente invention concerne en outre un appareil électroménager comprenant un système de mise en mouvement d'air selon l'invention. Selon un mode de réalisation de l'invention, l'appareil électroménager est un sèche-cheveux.

Selon un mode de réalisation de l'invention, l'appareil électroménager est un aspirateur. De toute façon l'invention sera bien comprise à l'aide de la description qui suit en référence aux dessins schématiques annexés représentant, à titre d'exemple non limitatif, une forme d'exécution de ce système de mise en mouvement d'air.

Figure 1 est une vue partielle en coupe d'un sèche-cheveux comprenant un système de mise en mouvement d'air selon un premier mode de réalisation de l'invention.

Figure 2 est une vue en coupe d'un système de mise en mouvement d'air selon un deuxième mode de réalisation de l'invention, montrant en particulier l'hélice du système. Figure 3 est une vue en coupe d'un système de mise en mouvement d'air selon un troisième mode de réalisation de l'invention, montrant en particulier l'hélice du système.

Figure 4 est une vue en perspective, partiellement en coupe, d'un sèche- cheveux comprenant un système de mise en mouvement d'air selon un quatrième mode de réalisation de l'invention.

Les figures 1 et 4 représentent un sèche-cheveux 2 comprenant un corps creux 3 et un système de mise en mouvement d'air 4 logé au moins en partie dans le corps creux 3.

Comme le montrent les figurent 1 à 4, le système de mise en mouvement d'air 4 comprend plus particulièrement une zone d'entrée d'air 5, une zone de sortie d'air 6 et une hélice centrifuge 7, également nommée ventilateur centrifuge, disposée entre la zone d'entrée d'air 5 et la zone de sortie d'air 6.

L'hélice centrifuge 7 est mobile en rotation autour d'un axe de rotation A, et comprend, comme montré sur les figures 1 à 4, une pluralité de pales d'hélice 8 configurées pour générer un flux d'air. L'hélice centrifuge 7 est plus particulièrement configurée pour aspirer de l'air au travers de la zone d'entrée d'air 5, et le système de mise en mouvement d'air 4 est configuré pour véhiculer le flux d'air généré par l'hélice centrifuge 7 jusqu'à la zone de sortie d'air 6. Avantageusement, chaque pale d'hélice 8 est incurvée par rapport à une ligne radiale respective passant par l'axe de rotation A de l'hélice centrifuge 7. De façon avantageuse, les pales d'hélice 8 sont configurées de telles sorte qu'une distance entre deux pales d'hélice 8 adjacentes augmente, de préférence progressivement, de l'axe de rotation A de l'hélice centrifuge 7 vers la périphérie extérieure de l'hélice centrifuge 7.

L'hélice centrifuge 7 comporte en outre une plaque de base 9 comprenant une première face de plaque 9.1 à partir de laquelle font saillie les pales d'hélice 8, et une deuxième face de plaque 9.2 opposée à la première face de plaque 9.1 . Préférentiellement, la première face de plaque 9.1 est orientée vers la zone d'entrée d'air 5 tandis que la deuxième face de plaque 9.2 est orientée vers la zone de sortie d'air 6. Avantageusement, la plaque de base 9 présente une forme globalement circulaire. Le diamètre de la plaque de base 9 est par exemple compris entre 2 et 30 cm et préférentiellement entre 4 et 10 cm.

La plaque de base 9 comprend plus particulièrement une portion centrale 1 1 s'étendant globalement perpendiculairement à l'axe de rotation A de l'hélice centrifuge 7, et une portion périphérique 12 s'étendant autour de la portion centrale 1 1 et globalement parallèlement à l'axe de rotation A de l'hélice centrifuge 7. La portion périphérique 12 forme ainsi une bordure d'une longueur préférentiellement comprise entre 2 et 20 mm faisant saillie de la plaque de base 9 selon une direction sensiblement parallèle à l'axe de rotation de l'hélice centrifuge 7 et dans la direction de l'écoulement du flux d'air.

Selon les modes de réalisations représentés sur les figures 2 et 3, la plaque de base 9 comporte en outre des nervures de renforcement 13 faisant saillie à partir de la deuxième face de plaque 9.2. Avantageusement, chaque nervure de renforcement 13 s'étend radialement par rapport à l'axe de rotation A de l'hélice centrifuge 7, et les différentes nervures de renforcement 13 sont régulièrement réparties autour de l'axe de rotation A de l'hélice centrifuge 7. Ces nervures de renforcement 13 contribuent à améliorer la résistance mécanique de la plaque de base 9 et notamment sa rigidité, permettant ainsi de minimiser tout risque de vibration de la plaque de base 9. Comme on peut le voir sur les figures 1 à 4, la plaque de base 9 comprend en outre une pluralité d'ondulations 14 qui sont circulaires et concentriques, et qui sont centrées sur l'axe de rotation A de l'hélice centrifuge 7. Les différentes ondulations 14 sont plus particulièrement prévues sur la portion centrale 1 1 de la plaque de base 9. La plaque de base 9 forme ainsi un disque comportant une pluralité d'ondulations 14.

Selon les modes de réalisation représentés sur les figures 1 à 4, la pluralité d'ondulations comprend une ondulation concave 14.1 et une ondulation convexe 14.2, l'ondulation convexe 14.2 étant plus éloignée de l'axe de rotation A de l'hélice centrifuge 7 que l'ondulation concave 14.1 . Avantageusement, l'ondulation convexe 14.2 est située à proximité de la périphérie de la plaque de base 9, et est prolongée par la portion périphérique 12.

Chaque ondulation 14 de la pluralité d'ondulations présente avantageusement une section transversale curviligne. Le rayon de courbure de la section transversale de l'ondulation convexe 14.2 peut par exemple être différent du rayon de courbure de la section transversale de l'ondulation concave 14.1 , et notamment être inférieur au rayon de courbure de la section transversale de l'ondulation concave 14.1 .

De façon avantageuse, une projection orthogonale d'un sommet de l'ondulation convexe 14.2 sur un axe de projection parallèle à l'axe de rotation A de l'hélice centrifuge 7 est située en amont d'une projection orthogonale d'un fond de l'ondulation concave 14.1 sur l'axe de projection, et est ainsi plus proche de la zone d'entrée d'air 5 que la projection orthogonale du fond de l'ondulation concave 14.1 sur l'axe de projection. Selon les modes de réalisations représentés sur les figures 1 et 2, l'hélice centrifuge 7 comporte en outre une cloche de recouvrement 15 qui recouvre les pales d'hélice 8 et la plaque de base 9. La cloche de recouvrement 15 est solidaire des pales d'hélice 8. En d'autres termes, la cloche de recouvrement 15, les pales d'hélice 8 et la plaque de base 9 sont solidaires en rotation autour de l'axe de rotation A. La cloche de recouvrement 15 et la plaque de base 9 délimitent une chambre interne 16 dans laquelle sont disposées les pales d'hélice 8. Avantageusement, la cloche de recouvrement 15 comporte une ouverture d'entrée d'air centrale 17.1 débouchant dans la chambre interne 16, et la cloche de recouvrement 15 et la plaque de base 9 délimitent une sortie d'air annulaire 17.2 qui est de préférence coaxiale avec l'ouverture d'entrée d'air centrale 17.1 .

Préférentiellement, la cloche de recouvrement 15 présente une pluralité d'ondulations et présente les mêmes ondulations que les ondulations de la plaque de base. Plus précisément, les normales aux ondulations de la cloche de recouvrement 15 sont confondues avec les normales des ondulations de la plaque de base 9. De manière avantageuse, la distance entre la cloche de recouvrement 15 et la plaque de base est décroissante depuis le centre de la plaque de base 9 vers sa périphérie. Plus précisément, la longueur des normales aux ondulations de la cloche de recouvrement 15 diminue en allant vers la périphérie de la cloche de recouvrement 15. Le mode de réalisation représenté en figure 2 diffère du mode de réalisation représenté en figure 1 en ce que lesdites ondulations concave 14.1 et convexe 14.2 sont plus importantes, ou plus accentuées. En d'autres termes, le rayon de courbure de chacune desdites ondulations concave 14.1 et convexe 14.2 selon le mode de réalisation de la figure 2 est plus important que le rayon de courbure de chacune desdites ondulations concave 14.1 et convexe 14.2 selon le mode de réalisation de la figure 1 . Selon les modes de réalisation de l'invention représentés sur les figures 3 et 4, l'hélice centrifuge 7 est dépourvue de cloche de recouvrement 15. La cloche de recouvrement 15 est alors intégrée au corps creux 3 et est par conséquent fixe. Toutefois toutes les autres caractéristiques relatives à la cloche de recouvrement 15 (ondulations, distance avec la plaque de base 9) restent présentes dans ces modes de réalisations. Selon ces modes de réalisation, la distance entre l'extrémité des pales d'hélice 8 et la cloche de recouvrement 15 est avantageusement constante et préférentiellement inférieure à 3 mm.

Le système de mise en mouvement d'air 4 comprend en outre un moteur d'entraînement 18 configuré pour entraîner en rotation l'hélice centrifuge 7 autour de l'axe de rotation A. Le moteur d'entraînement 18 comporte plus particulièrement un arbre de sortie 19 solidaire en rotation de la plaque de base 9. Comme on peut le voir sur les figures 1 à 4, la plaque de base 9 comporte un orifice de montage 20, par exemple traversant, dans lequel est monté l'arbre de sortie 19 du moteur d'entraînement 18. L'orifice de montage 20 est avantageusement ménagé au centre de la plaque de base 9. Préférentiellement, l'orifice de montage 20 est entouré d'une excroissance ou d'un manchon de montage 20.1 situé au centre de la plaque de base 9, l'épaisseur dudit manchon de montage 20.1 étant supérieur à l'épaisseur de la portion centrale 1 1 de la plaque de base 9 de manière à optimiser la fixation de la plaque de base 9 sur l'arbre de sortie 19 du moteur d'entraînement 18.

Comme on peut le voir sur les figures 1 à 4, la plaque de base 9 a la forme générale d'un disque qui comprend une portion périphérique 12 s'étendant à l'opposé des pales d'hélice. En d'autres termes, le bord extérieur du disque est replié de manière à former une couronne faisant saillie de la périphérie de la plaque de base 9 et dont le centre du disque comprend un manchon de montage avec, en son centre, l'orifice de montage 20.

Selon les modes de réalisations des figures 1 à 3, la première ondulation concave commence au sommet dudit manchon de montage 20.1 orientée vers la zone d'entrée d'air 5. Le système de mise en mouvement d'air 4 comporte également un carénage de moteur 21 dans lequel est disposé au moins en partie le moteur d'entraînement 18. Le carénage de moteur 21 comporte une première portion d'extrémité 21 .1 tournée vers l'hélice centrifuge 7 et une deuxième portion d'extrémité 21 .2 opposée à la première portion d'extrémité 21 .1 et tournée vers la zone de sortie d'air 6. Avantageusement, la première portion d'extrémité 21 .1 a un diamètre extérieur sensiblement égal au diamètre extérieur de la plaque de base 9, et le carénage de moteur 21 présente un diamètre extérieur qui diminue de la première portion d'extrémité 21 .1 vers la deuxième portion d'extrémité 21 .2, c'est-à-dire en direction de la zone de sortie d'air 6.

Comme on peut le voir sur la figure 1 (mais non limité à ce mode de réalisation), le système de mise en mouvement d'air 4 comporte de plus un carénage externe 22 disposé autour du carénage de moteur 21 . Le carénage externe 22 et le carénage de moteur 21 délimitent un canal d'écoulement d'air 23 présentant une section transversale annulaire, et à travers lequel est destiné à s'écouler le flux d'air généré par l'hélice centrifuge 7. De façon avantageuse, le carénage externe 22 présente une section transversale qui diminue en direction de la zone de sortie d'air 6.

Selon un autre mode de réalisation du système de mise en mouvement d'air 4 (non représenté sur les figures), ce dernier pourrait être dépourvu du carénage externe, et le canal d'écoulement d'air 23 serait alors délimité par le carénage de moteur 21 et le corps creux 3.

Le système de mise en mouvement d'air 4 comprend en outre un redresseur de flux d'air 24 situé en aval de l'hélice centrifuge 7 et configuré pour redresser, et de préférence également pour canaliser, le flux d'air généré par l'hélice centrifuge 7. Ce redresseur de flux d'air 24 est par exemple visible sur la figure 1 mais est compatible avec les autres modes de réalisation de l'invention. Le redresseur de flux d'air 24 comporte une ou plusieurs ailettes de redresseur 25 s'étendant dans le canal d'écoulement d'air 23. La ou chaque ailette de redresseur 25 présente avantageusement une forme hélicoïdale, et peut par exemple être ménagée de manière à faire saillie à partir d'une surface extérieure du carénage de moteur 21 . La ou chaque ailette de redresseur 25 peut également être reliée au carénage externe 22 afin de renforcer la rigidité du système de mise en mouvement d'air 4.

Le système de mise en mouvement d'air 4 comporte préférentiellement de plus un dispositif de chauffage 26 (visible sur la figure 1 mais compatible avec les autres modes de réalisation) situé en aval de l'hélice centrifuge 7, et configuré pour chauffer le flux d'air généré par l'hélice centrifuge 7. Le dispositif de chauffage 26 peut par exemple comporter une résistance électrique, et être situé dans le canal d'écoulement d'air 23 ou en aval du carénage de moteur.

Le système de mise en mouvement d'air 4 comporte enfin des moyens de commande (non représentés sur les figures) configurés pour commander le fonctionnement du moteur d'entraînement 18 et/ou du dispositif de chauffage 26, et/ou pour régler la vitesse de rotation du moteur d'entraînement 18 et/ou la température de chauffe du dispositif de chauffage 26 selon des modes de réalisations connus en tant que tels.

Lorsque l'hélice centrifuge 7 du système de mise en mouvement d'air 4 est entraînée en rotation par le moteur d'entraînement 18, de l'air est aspiré au travers de la zone d'entrée d'air 5, et le flux d'air généré par les pales d'hélice 8 est accéléré par la plaque de base 9, et est ensuite redressé et canalisé par le redresseur de flux d'air 24 puis véhiculé jusqu'à la zone de sortie d'air 6 en passant par le dispositif de chauffage 26. L'air, plus ou moins chauffé, est enfin soufflé à l'extérieur du sèche-cheveux de sorte à sécher les cheveux d'un utilisateur.

La figure 1 représente un sèche-cheveux équipé de l'invention selon un premier mode de réalisation. Mais il est évident que ce sèche-cheveux, ou tout autre appareil électroménager pourrait être équipé d'un système de mise en mouvement d'air sans sortir du cadre de l'invention, et par exemple, et de manière non limitative des systèmes de mise en mouvement d'air des figures 2, 3 ou 4.

La figure 4 représente l'entrée d'air d'un sèche-cheveux selon un quatrième mode de réalisation de l'invention qui diffère de ceux représentés sur les figures 1 à 3 essentiellement en ce que la pluralité d'ondulations comporte une ondulation concave 14.1 disposée entre une ondulation convexe 14.2 externe et une ondulation convexe interne14.3. De manière avantageuse, on pourra prévoir d'augmenter le nombre d'ondulations 14 sur la plaque de base 9 notamment si l'on prévoit d'augmenter le diamètre de la plaque de base 9.

Selon un autre mode de réalisation non représentée sur les figures, le système de mise en mouvement d'air 4 pourrait former un système d'aspiration d'air, et équiper un autre appareil électroménager, tel qu'un aspirateur.

Comme il va de soi, l'invention ne se limite pas aux seules formes d'exécution de ce système de mise en mouvement d'air, décrites ci-dessus à titre d'exemples, elle en embrasse au contraire toutes les variantes de réalisation.