Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
METHOD FOR PRODUCING AN OXIDISED DECORATIVE HARDWARE ITEM AND AN ITEM OBTAINABLE BY SAID METHOD
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2005/121404
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a method for producing an oxidised decorative hardware item and to an item obtainable by said method, wherein the inventive method consists in sherardising for protecting a shaped item waiting a final surface processing which consists in applying a coating based on pigmented polyester powders by associating a first dark colour powder forming a background and a second light colour powder forming a break in the continuity of the colour aspect of the item on a zinc layer produced during sherardisation and in baking the powder-coated item. The background-forming powder is also locally applied in such a way that crater-shaped patterns for retaining the second subsequently deposited powder are formed.

Inventors:
Fourel, Frédéric (rue Brionne, La Lande Patry, F-61100, FR)
Application Number:
PCT/FR2005/001119
Publication Date:
December 22, 2005
Filing Date:
May 04, 2005
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
Bouvet SA. (Rue des Sports B.P.23, Flers, F-61101, FR)
Fourel, Frédéric (rue Brionne, La Lande Patry, F-61100, FR)
International Classes:
B05D1/04; B05D5/06; B05D7/14; B05D7/16; B44C3/02; B44D5/00; B44F11/00; C09D167/00; C23C2/26; C23C8/02; C23C10/00; C23C26/00; C23C28/00; B05D3/10; (IPC1-7): C23C28/00; B05D7/16; C23C10/00
Attorney, Agent or Firm:
Verdier, Louis (Cabinet, Argos Innovation & Associés 5, rue Aristide Briand Levallois-Perret Cedex, F-92309, FR)
Download PDF:
Claims:
Revendications
1. Procédé pour la fabrication d'un article de ferronnerie décorative présentant un aspect oxydé, ce procédé comprenant une étape de façonnage de l'article suivie d'une étape de shérardisation pour sa protection dans l'attente de la mise en œuvre d'une étape finale de traitement de surface de l'article lui conférant un aspect oxydé, caractérisé en ce que ladite étape finale de traitement de surface de l'article consiste à déposer sur la couche de zinc issue de l'étape de shérardisation un revêtement à base de poudres polyester pigmentées associant une première poudre de couleur sombre formant fond et une deuxième poudre de couleur claire formant rupture de la continuité d'aspect coloré de l'article, puis à cuire l'article revêtu des poudres, de sorte que le zinc soit exploité pour la réception et la tenue des poudres qui confèrent à l'article un aspect extérieur oxydé.
2. Procédé pour la fabrication d'un article de ferronnerie décorative présentant un aspect oxydé selon la revendication 1 , caractérisé en ce que la première poudre est déposée majoritairement pour former un fond et de manière à ménager des surcharges éparses formant reliefs d'accrochage de la deuxième poudre ensuite déposée.
3. Procédé pour la fabrication d'un article de ferronnerie décorative présentant un aspect oxydé selon la revendication 2, caractérisé en ce que la première poudre est déposée par projection électrostatique, en étant uniformément répartie sur la surface de l'article, puis les dites surcharges éparses sont ménagées à partir d'un dépôt par projections de la première poudre localement à proximité de l'article, de manière à déposer cette première poudre sous forme de cratères dont le débouché constitue un organe d'accrochage pour la deuxième poudre. 4.
4. Procédé pour la fabrication d'un article de ferronnerie décorative présentant un aspect oxydé selon la revendication 2, caractérisé en ce que le dépôt du revêtement à base de poudres polyester pigmentées consiste à déposer dans une première opération une première couche de poudre sombre de manière à couvrir la surface de l'article et de manière à ménager localement de façon aléatoire une pluralité de surcharges éparses, puis dans une deuxième opération à déposer une deuxième couche de poudre claire répartie de manière aléatoire sur la première couche à partir de mouvements saccadés.
5. Procédé pour la fabrication d'un article de ferronnerie décorative présentant un aspect oxydé selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que la proportion entre elles des poudres déposées est de l'ordre de 5/6 pour la poudre formant fond et 1/6 pour la poudre formant rupture d'aspect.
6. Procédé pour la fabrication d'un article de ferronnerie décorative présentant un aspect oxydé selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce qu'il comprend une opération de préparation des articles préalable à l'application des poudres, cette opération de préparation consistant dans une opération de dégraissage par bain alcalin, puis de passivation par bain acide pour améliorer l'accrochage des poudres sur le zinc et stabiliser le revêtement formé par ce dernier.
7. Article de ferronnerie décorative présentant un aspect oxydé obtenu par la mise en œuvre d'un procédé selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce qu'il est revêtu d'une couche de protection associant un premier revêtement de zinc couvert luimême d'un deuxième revêtement de polyester pigmentée, ce dernier associant une première couche de couleur sombre formant un fond recouvert de manière aléatoire de zones éparses de couleur claire. 8.
8. Article de ferronnerie décorative selon la revendication 7, caractérisé en ce que la deuxième couche est plus particulièrement apparente au débouché de reliefs conformés en cratères ménagés par la première couche.
9. Article de ferronnerie décorative selon l'une quelconque des revendications 7 et 8, l'aspect recherché étant l'oxyde de cuivre, caractérisé en ce que la première poudre est de couleur brune tandis que la deuxième poudre est de couleur verte.
10. Article de ferronnerie décorative selon l'une quelconque des revendications 7 et 8, l'aspect recherché étant l'oxyde de fer, caractérisé en ce que la première poudre est de couleur brune tandis que la deuxième poudre est de couleur orangée.
Description:
Procédé pour la fabrication d'un article de ferronnerie décorative présentant un aspect oxydé, et article obtenu par la mise en œuvre d'un tel procédé.

Domaine technique de l'invention.

L'invention est du domaine du traitement de surface par revêtement des articles de ferronnerie décorative visant à leur conférer un aspect extérieur particulier. Elle a pour objet un procédé de fabrication de tels articles visant à leur conférer un aspect oxydé, ainsi qu'un article de ferronnerie décorative obtenu à partir d'un tel procédé.

Etat de la technique.

On rappelle qu'il est commun dans le domaine des articles de ferronnerie décorative de leur conférer un aspect extérieur oxydé. Il apparaît que les contraintes liées à l'intervention des différents corps de métier nécessaires à la fabrication de l'article impliquent qu'un tel traitement visant à modifier leur aspect extérieur ne peut pas être opéré immédiatement après leur façonnage. C'est pourquoi, il est habituel de soumettre les articles façonnés à un traitement de protection par shérardisation, puis de les stocker dans l'attente de leur traitement d'oxydation. On notera qu'une telle procédure de gestion des stocks des articles façonnés implique un traitement visant à retirer le revêtement protecteur de zinc déposé lors de la shérardisation de l'article.

C'est pourquoi, il est communément admis que l'aspect extérieur d'oxydation recherché pour l'article est obtenu par un traitement en bains acides de l'article, qui est ensuite couvert d'un revêtement de protection à base de vernis et/ou de cire. Plus particulièrement, l'article est plongé en bain d'acide chlorhydrique et séché, puis en bain d'acide nitrique et de sulfate de cuivre, et séché. Ce traitement est achevé par une opération de neutralisation en bain de soude, puis par le dépôt du revêtement de protection après rinçage et séchage.

Il ressort finalement des habitudes prises dans le domaine qu'après façonnage, les articles sont soumis à un premier traitement protecteur par shérardisation, puis sont stockés, pour ensuite être soumis à un deuxième traitement de retrait de la protection de zinc et d'oxydation des articles par bains acides successifs. Un tel procédé d'obtention des articles à aspect extérieur oxydé apparaît finalement contraignant, avec notamment des opérations successives de chargement et de déchargement des articles aux différents postes de traitement par bains, accompagnées de nombreux déplacements et manipulations des articles, des opérations longues de séchage des articles entre deux opérations de bain, qui sont inopportunes quoique nécessaires, et une consommation de produits de traitement qui mérite à être réduite.

En outre, il est apparu à l'usage que le revêtement de protection après traitement d'oxydation de l'article est susceptible de devenir poreux, notamment lorsqu'il est soumis aux conditions atmosphériques, avec pour conséquence une reprise naturelle de l'oxydation de l'article.

Objet de l'invention.

Le but de la présente invention est de proposer un procédé de fabrication d'un article de ferronnerie décorative présentant un aspect oxydé, qui permette l'obtention de cet aspect à moindre coût et qui permette de stabiliser cet aspect quelles que soient les conditions du milieu ambiant auxquelles l'article est prévu d'être soumis. La présente invention a aussi pour objet un article de ferronnerie décorative présentant un aspect oxydé obtenu à partir de la mise en œuvre d'un tel procédé.

La démarche inventive de la présente invention a consisté à rompre avec les habitudes prises dans le domaine, à partir d'une rationalisation de la succession des traitements auxquels l'article est habituellement soumis depuis son façonnage jusqu'à son traitement lui conférant un aspect extérieur oxydé.

Le procédé de la présente invention est un procédé pour la fabrication d'un article de ferronnerie décorative, article de menuiserie notamment, présentant un aspect oxydé. Ce procédé comprenant principalement une étape de façonnage de l'article suivie d'une étape de shérardisation pour sa protection dans l'attente de la mise en œuvre d'une étape finale de traitement de surface de l'article lui conférant un aspect oxydé.

Selon la présente invention, un tel procédé est principalement caractérisé en ce que ladite étape finale de traitement de surface de l'article consiste à déposer sur la couche de zinc issue de l'étape de shérardisation un revêtement à base de poudres polyester pigmentées. Ce revêtement associe une première poudre de couleur sombre formant fond et une deuxième poudre de couleur claire formant rupture de la continuité d'aspect coloré de l'article. L'article revêtu des poudres est ensuite passé au four pour sa cuisson, à titre indicatif à une température de l'ordre de 2000C. Ces dispositions sont telles que le zinc est exploité pour la réception et la tenue des poudres qui confèrent à l'article un aspect extérieur oxydé.

Il ressort de ces dispositions que les articles en attente sont déposés pour l'exécution de l'étape finale de traitement sur un même convoyeur, cette étape finale étant dispensée de l'étape habituelle de retrait du revêtement protecteur de zinc issu de l'étape de shérardisation des articles. En outre, l'aspect oxydé des articles étant réalisé par cuisson de poudres polyester, le revêtement de zinc est exploité pour l'accrochage de la première poudre formant fond qui reçoit la deuxième poudre formant rupture d'aspect.

On notera que dans le cas préféré où le procédé de l'invention met en œuvre une opération de préparation des articles préalable à l'application des poudres, cette opération de préparation est susceptible d'être effectuée au moyen dudit même convoyeur utilisé pour l'exécution de l'ensemble des opérations de l'étape finale de traitement, dépôt des poudres et cuisson notamment.

Cette opération de préparation consiste notamment dans une opération de dégraissage par bain alcalin, et accessoirement de passivation par bain acide pour améliorer l'accrochage des poudres sur le zinc et stabiliser le revêtement formé par ce dernier.

On comprendra à ce stade de la description que le choix des couleurs sombre et claire susvisé est relatif à l'aspect oxydé recherché. Notamment, l'aspect recherché pour l'article étant l'oxyde de cuivre, la première poudre est de couleur brune tandis que la deuxième poudre est de couleur verte. Notamment encore, l'aspect recherché pour l'article étant l'oxyde de fer, la première poudre^ est de couleur brune tandis que la deuxième poudre est de couleur orangée.

II est plus particulièrement proposé par la présente invention de déposer majoritairement la première couche pour former un fond d'une part, et de manière d'autre part à ménager des surcharges éparses formant reliefs d'accrochage de la deuxième poudre, ensuite déposée. >

Plus précisément, la première poudre est de préférence déposée par projection électrostatique, en étant uniformément répartie sur la surface de l'article. Puis, les dites surcharges éparses sont ménagées à partir d'un dépôt par projections de la première poudre localement à proximité de l'article. Ces dispositions sont telles que la première poudre est déposée sous forme de cratères dont le débouché constitue un organe d'accrochage pour la deuxième poudre.

Le dépôt du revêtement à base de poudres polyester pigmentées consiste notamment à déposer dans une première opération une première couche de poudre sombre de manière à couvrir la surface de l'article et de manière à ménager localement de façon aléatoire une pluralité de surcharges éparses. Puis, dans une deuxième opération, une deuxième couche de poudre claire est déposée en étant répartie de manière aléatoire sur la première couche à partir de mouvements saccadés.

A titre indicatif, la proportion entre elles des poudres déposées est de l'ordre de 5/6 pour la poudre formant fond et 1/6 pour la poudre formant rupture d'aspect.

On reconnaîtra dans sa généralité un article de ferronnerie décorative présentant un aspect oxydé obtenu par la mise en œuvre d'un procédé de l'invention en ce qu'il est revêtu d'une couche de protection associant un premier revêtement de zinc couvert lui-même d'un deuxième revêtement de polyester pigmentée. Ce deuxième revêtement associe une première couche de couleur sombre formant un fond recouvert de manière aléatoire de zones éparses de couleur claire.

Selon le mode préféré susvisé de répartition de la deuxième couche, cette dernière est plus particulièrement apparente au débouché de reliefs conformés en cratères ménagés par la première couche.