Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
METHOD FOR PRODUCING A SOFT PIECE OF LUGGAGE AND CORRESPONDING PIECE OF LUGGAGE
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2010/122259
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention relates to a method for the production of a soft piece of luggage, comprising the following steps: providing a C-shaped resilient sheet (1) with upper (3a, 3b) and lower (9, 10) reinforcements; inserting the reinforced C-shaped resilient sheet (1) inside a soft casing (14) in order to stretch the casing (14), while preventing the formation of unattractive folds and creases; and mounting lower corner reinforcements (5-8) together with spacers (2a-2d). The invention is suitable for the production of soft pieces of luggage, in particular wheeled bags.

Inventors:
JACOBSEN, Ebbe (Henri de Winterlei 17, Brasschaat, B-2930, BE)
Application Number:
FR2010/050742
Publication Date:
October 28, 2010
Filing Date:
April 19, 2010
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
DELSEY (215 avenue des Nations, Tremblay en France, F-93290, FR)
JACOBSEN, Ebbe (Henri de Winterlei 17, Brasschaat, B-2930, BE)
International Classes:
A45C5/02; A45C5/14; A45C13/04; A45C13/36
Domestic Patent References:
2000-03-16
2000-03-30
Foreign References:
US6131713A2000-10-17
GB2453787A2009-04-22
DE19911087A12000-09-21
Attorney, Agent or Firm:
LAGET, Jean-Loup (BREMA-LOYER, Le Centralis63 avenue du Général Leclerc, Bourg-la-reine, F-92340, FR)
Download PDF:
Claims:
Revendications

1. Procédé de fabrication de bagage souple, comportant les étapes suivantes : a) équiper une plaque (1) élastique conformée en C de renforts supérieurs (3 a, 3b) et inférieurs (9, 10), b) insérer la plaque (1) élastique conformée en C et renforcée à l'intérieur d'une enveloppe souple (14), pour tendre l'enveloppe (14), de manière à éviter la formation de plis et de fronces inesthétiques, c) monter des renforts de coin inférieurs (5-8) avec interposition de tiges entretoises

(2a-2d). 2. Procédé selon la revendication 1, comportant une étape de montage d'éléments (10-13) de poignée télescopique.

3. Procédé selon la revendication 1 ou la revendication 2, comportant une étape de montage d'un renfort (9) de plancher, notamment en nid d'abeille.

4. Procédé selon l'une quelconque des revendications précédentes, comportant une étape de montage de renforts (5-8) de part et d'autre de l'enveloppe souple (14), de manière à prendre l'enveloppe souple (14) en sandwich en évitant la formation de plis ou de fronces inesthétiques.

5. Procédé selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel les renforts supérieurs (3 a, 3b) sont constitués par des coins avant et arrière entretoisés par une tige. 6. Bagage souple comportant une plaque (1) élastique conformée en C et renforcée par des renforts supérieurs (3 a, 3b) et inférieurs (9, 10), ladite plaque (1) élastique conformée en C étant insérée à l'intérieur d'une enveloppe souple (14) pour tendre l'enveloppe (14) de manière à éviter la formation de plis et de fronces inesthétiques, ledit bagage souple comportant en outre des renforts de coin inférieurs (5-8) avec interposition de tiges entretoises (2a, 2d).

7. Bagage souple selon la revendication 6, comportant des éléments (10-13) de poignée télescopique.

8. Bagage souple selon la revendication 6 ou la revendication 7, comportant une plaque de renfort (9) de plancher, notamment en nid d'abeille. 9. Bagage souple selon l'une quelconque des revendications 6 à 8, comportant des renforts

(5-8) montés de part et d'autre de l'enveloppe souple (14) de manière à prendre l'enveloppe (14) en sandwich, en évitant la formation de plis ou de fronces inesthétiques. 10. Bagage souple selon l'une quelconque des revendications 6 à 8, comportant des renforts supérieurs (3 a, 3b) constitués par des coins avant et arrière entretoisés par une tige.

Description:
i Procédé de fabrication de bagage souple et bagage souple correspondant

L'invention est relative à un procédé de fabrication de bagage souple.

L'invention est également relative à un bagage souple fabriqué par mise en œuvre d'un procédé selon l'invention. Le document WO 2008/009905 A décrit un bagage comprenant une conformation définissant un cadre, dans lequel la conformation définissant un cadre est formée à partir d'une pluralité de membres allongés interconnectés à leurs extrémités par des pièces de connection. Une poignée télescopique est incorporée dans le cadre pour permettre la préhension et la traction du bagage. Le document US 6.131.713 (SHER) décrit un cadre de bagage. Le document GB 2 453 787 Al (ANTLER) décrit une structure de support pour bagage. Le document DE 199 11 087 Al (BREE COLLECTION) décrit un bagage de voyage. Le document WO 00/16655 Al (SAMSONITE) décrit un assemblage de logement de roue pour bagage vertical. Le document WO 00/13542 A (DE LATHOUWER) décrit une valise roulante verticale, agencée pour améliorer les deux qualités recherchées que sont la légèreté et l'encombrement minimum par unité lors du transport, dans laquelle le système de roulage assure lui-même la rigidité verticale de la valise et dont le volume est construit autour de tubes télescopiques incurvés sur le fond. Les flancs de cette valise roulante verticale sont souples, et ses deux côtés latéraux élastiques ou faces latérales sont cerclés de jonc métallique et peuvent s'aplatir tout en retrouvant leur forme dès que la pression s'arrête. Les parties plastiques de renfort des faces supérieure et inférieure sont rigidifiées par leur courbure et leur prolongement sur la face arrière. La rigidification de la valise est obtenue essentiellement par deux tubes réunissant une partie ou coquille inférieure et une partie ou coquille supérieure, s'étendant au moins partiellement dans des plans perpendiculaires aux dits tubes, qui seront recouverts par le tissu sur leurs faces extérieures, ainsi que par deux joncs métalliques, raidissant le tissu des faces latérales. Les tubes sont de préférence des guides pour les tiges d'une poignée rétractable prévue au niveau de la partie ou coquille supérieure, les parties ou coquilles supérieure et inférieure étant sous la forme d'une plaque ou feuille de plastique de forme incurvée définissant au moins les arêtes arrondies supérieure et inférieure de la face arrière de la valise. Les joncs métalliques sont prévus sous la forme de deux cadres latéraux de forme rectangulaire avec coins arrondis cerclant les faces latérales en tissu. Les faces latérales cerclées par un périmètre de jonc en acier sont souples et peuvent s'adapter avec plus de jeu pour recevoir les faces latérales de valises de dimensions inférieures.

Un premier but de l'invention est de proposer un nouveau procédé de fabrication de bagage souple utilisant un nombre réduit de composants. Un deuxième but de l'invention est de proposer un nouveau bagage souple dans lequel la toile ou enveloppe extérieure est tendue sur la structure intérieure du bagage, de manière à éviter l'apparition de plis ou de fronces inesthétiques.

L'invention a pour objet un procédé de fabrication de bagage souple, comportant les étapes suivantes : a) équiper une plaque élastique conformée en C de renforts supérieurs et inférieurs, b) insérer la plaque élastique conformée en C et renforcée à l'intérieur d'une enveloppe souple, pour tendre l'enveloppe de manière à éviter la formation de plis et de fronces inesthétiques, c) monter des renforts de coin inférieurs avec interposition de tiges entretoises.

Selon d'autres caractéristiques alternatives de l'invention :

- le procédé peut comporter une étape de montage d'éléments de poignée télescopique.

- le procédé peut comporter une étape de montage d'un renfort de plancher, notamment en nid d'abeille. - le procédé peut comporter une étape de montage de renforts de part et d'autre de l'enveloppe souple, de manière à prendre l'enveloppe souple en sandwich en évitant la formation de plis ou de fronces inesthétiques.

- les renforts supérieurs sont avantageusement constitués par des coins avant et arrière entretoisés par une tige.

L'invention a également pour objet un bagage souple comportant une plaque élastique conformée en C et renforcée par des renforts supérieurs et inférieurs, ladite plaque élastique conformée en C étant insérée à l'intérieur d'une enveloppe souple pour tendre l'enveloppe de manière à éviter la formation de plis et de fronces inesthétiques, ledit bagage souple comportant en outre des renforts de coin inférieurs avec interposition de tiges entretoises. Selon d'autres caractéristiques alternatives de l'invention :

- le bagage souple peut comporter des éléments de poignée télescopique.

- le bagage souple peut comporter une plaque de renfort de plancher, notamment en nid d'abeille. - le bagage souple peut comporter des renforts montés de part et d'autre de l'enveloppe souple de manière à prendre l'enveloppe en sandwich, en évitant la formation de plis ou de fronces inesthétiques.

- le bagage souple peut comporter des renforts supérieurs constitués par des coins avant et arrière entretoisés par une tige. L'invention sera mieux comprise grâce à la description qui va suivre donnée à titre d'exemple non limitatif en référence aux dessins annexés dans lesquels :

La figure 1 représente schématiquement une vue en perspective éclatée des composants structurels d'un bagage souple selon l'invention. La figure 2 représente schématiquement une première étape d'un procédé de fabrication de bagage souple selon l'invention.

La figure 3 représente schématiquement une deuxième étape d'un procédé de fabrication de bagage souple selon l'invention.

La figure 4 représente schématiquement une troisième étape d'un procédé de fabrication de bagage souple selon l'invention.

La figure 5 représente schématiquement une quatrième étape d'un procédé de fabrication de bagage souple selon l'invention.

La figure 6 représente schématiquement une cinquième étape d'un procédé de fabrication de bagage souple selon l'invention. La figure 7 représente schématiquement une sixième étape d'un procédé de fabrication de bagage souple selon l'invention.

En référence aux figures 1 à 7, les éléments identiques ou fonctionnellement équivalents sont repérés par des chiffres de référence identiques.

Sur la figure 1, un ensemble de composants structurels de bagage souple selon l'invention comporte une feuille 1 élastique en polypropylène, 4 tiges 2a, 2b, 2c, 2d, en fibre de verre, deux ensembles de renfort supérieurs 3a, 3b, et 4 ensembles de coin inférieurs 5,6, 7 et 8.

Une feuille de renfort 9 en nid d'abeille peut être prévue pour le plancher du bagage.

Un ensemble de poignée télescopique comportant des éléments 10 à 13 peut également être avantageusement prévu dans le cas d'un bagage à roulettes. La plaque 1 en polypropylène est de préférence élastique et conformée en C, de manière à constituer un rebord supérieur et un rebord inférieur.

Le voisinage du rebord supérieur comporte une ouverture destinée au passage de l'ensemble de poignée télescopique, tandis que le rebord inférieur comporte deux échancrures latérales destinées à permettre le montage de coins inférieurs, constituant également des boîtiers de roue dans le cas d'un bagage à roulettes.

Les ensembles de renforts 3 a, 3b, sont avantageusement constitués sous forme de coins doubles reliés par une tige courte en fibre de verre.

Sur la figure 2, le plancher de la feuille en polypropylène est équipé de la plaque 9 de renfort en nid d'abeille, qui est fixée en place par deux rivets R. Les rivets R fixent également avantageusement le boîtier 10 destiné à recevoir l'extrémité inférieure du tube télescopique 13.

Ainsi, la plaque de renfort 9 en nid d'abeille est positionnée et fixée en sandwich entre le support

10 de tube télescopique et le rebord inférieur de la plaque 1 en polypropylène. L'angle du rebord supérieur de la plaque 1 en polypropylène est maintenu par les structures 3a,

3b de renfort.

Ainsi, les structures 3 a, 3b, de renfort consolident les angles du rebord supérieur de la plaque 1 en polypropylène et assurent le maintien de la conformation en C.

Avantageusement, chaque ensemble 3 a ou 3b est constitué par deux pièces de coin fixées par des rivets à la plaque 1 en polypropylène et entretoisées par des tiges courtes en fibre de verre.

Cette disposition permet le réglage des deux pièces de coin par rapport au rebord supérieur, et compense les variations géométriques de la conformation en C.

Sur la figure 3, l'enveloppe extérieure 14 est montée sur la structure décrite en référence à la figure 2. L'enveloppe extérieure 14, qui comporte également un orifice de passage destiné au passage de l'ensemble de poignée télescopique, est montée sous tension sur la structure, de manière à éviter la formation de plis ou de fronces inesthétiques.

Du fait que la structure décrite en référence à la figure 2 est entièrement contenue à l'intérieur de l'enveloppe 14 sur laquelle elle exerce une force dirigée vers l'extérieur, le tissu ou matériau souple de l'enveloppe 14 est entièrement sous tension dans toutes les directions. Grâce à la tension et à la liberté de mouvement de l'enveloppe 14 sur le cadre, les plis et fronces sont évités.

Sur la figure 4 ; l'ensemble de poignée télescopique 11 à 13 est monté à travers le passage correspondant de l'enveloppe 14 et de la plaque 1 en polypropylène.

L'extrémité inférieure du tube télescopique 13 est fixée par deux vis V au support inférieur 10, tandis que les éléments 11 et 12 peuvent simplement rester positionnés de part et d'autre des ouvertures pratiquées dans la plaque 1 élastique en polypropylène et dans l'enveloppe 14 en textile souple.

Sur la figure 5, les tiges 2a, 2b en fibre de verre sont positionnées et fixées aux angles supérieurs arrière des ensembles 3a et 3b. Idéalement, les tiges sont ensuite positionnées dans les boîtiers de roues 5 et 6.

Les boîtiers de roues 5 et 6 sont ensuite fixés aux coins inférieurs arrière de la feuille 1 élastique en polypropylène, pour assurer simultanément le maintien de la face arrière du bagage et le montage des roues portées par les boîtiers 5 et 6.

Sur la figure 6, les tiges de fibre de verre 2c et 2d sont montées sur les coins supérieurs avant des structures 3a et 3b, en étant alignés et fixés à l'angle correspondant de l'enveloppe 14. Les extrémités supérieures des tiges 2c, 2d en fibre de verre sont insérées à demeure dans les angles supérieurs des structures 3 a, 3b, de manière à éviter tout écrasement latéral ou tout flambage des tiges en fibres de verre 2c, 2d. Avantageusement, les tiges 2c et 2d peuvent être de longueur ou de diamètre légèrement supérieurs à ceux des tiges 2a et 2b. Sur la figure 7, les pieds avant 7 et 8 sont montés aux extrémités inférieures des tiges en fibre de verre 2c, 2d en prenant en sandwich la partie avant de l'enveloppe 14.

Les pièces 7 et 8 en forme de coin sont constituées par une combinaison de deux prismes géométriques assurant le coincement des extrémités inférieures des tiges en fibres de verre 2c, 2d. Après avoir assuré le montage de la structure de la valise souple, il reste à fixer les boîtiers 11 et 12 entre eux en prenant en sandwich la partie correspondante de l'enveloppe souple 14 en textile. L'ordre de montage du bagage souple obtenu grâce au procédé selon l'invention permet ainsi d'obtenir une valise ou un bagage à roulettes souple sans aucun plis ni fronces inesthétiques. En outre, le renfort latéral procuré par les tiges en fibres de verre 2a, 2b, 2c, 2d empêche tout fléchissement de la conformation en C de la plaque en polypropylène 1 , tandis que le renfort du plancher procuré par la plaque 9 en nid d'abeille permet d'éviter toute déformation du plancher, même en cas de charge importante.

Grâce à l'invention, en obtient ainsi un bagage souple, solide, ergonomique et d'une grande légèreté, ce qui permet d'accroître la charge admissible, en particulier pour les transports aériens. L'invention décrite en référence à un mode de réalisation particulier n'y est nullement limitée, et couvre au contraire toute modification de forme et toute variante de réalisation dans le cadre et l'esprit de l'invention.