Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
METHOD FOR SELECTIVELY DECORATING A TIMEPIECE COMPONENT
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2017/092927
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention concerns a method for producing a timepiece or jewellery component, said component being produced from a first material, the method comprising the following steps: • - providing the component, the latter having undergone, at the latest during this step, a treatment intended to combine the component with a chromic element, said variochrome element consisting of at least one photochromic or thermochromic pigment capable of reacting to a delivery of light or heat energy and a matrix for binding said pigment; • - positioning said component in an energy delivery apparatus capable of delivering light or heat energy to said component, at least locally; • - using the energy delivery apparatus according to a predefined operating program in order to supply light or heat energy to said chromic element, at least locally, in such a way as to produce an irreversible reaction of the pigment of same; • - removing the component from the energy delivery apparatus.

Inventors:
FRANÇOIS, Nicolas (Rue Jean-Jacques Lallemand 3, 2000 Neuchâtel, 2000, CH)
Application Number:
EP2016/075264
Publication Date:
June 08, 2017
Filing Date:
October 20, 2016
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
THE SWATCH GROUP RESEARCH AND DEVELOPMENT LTD (Rue des Sors 3, 2074 Marin, 2074, CH)
International Classes:
A44C15/00; A44C27/00; B41M5/28; B41M5/34; B44C5/00; B44F1/10; C09K9/00; G03C1/00; G03C7/00; G04B45/00
Domestic Patent References:
WO2000069303A12000-11-23
Foreign References:
US20090246370A12009-10-01
US20140360228A12014-12-11
CH694026A52004-06-15
US5972233A1999-10-26
EP0600307A11994-06-08
Other References:
None
Attorney, Agent or Firm:
ICB INGÉNIEURS CONSEILS EN BREVETS SA (Fbg de l'Hôpital 3, 2001 Neuchâtel, 2001, CH)
Download PDF:
Claims:
REV E N D ICATI O N S

1 . Procédé de fabrication d'un composant (1 0) horloger ou joaillier, ledit composant étant fabriqué dans un premier matériau, le procédé comprenant les étapes suivantes :

- se munir du composant, ce dernier ayant subi au plus tard lors de cette étape, un traitement visant à combiner le composant avec un élément chromique (12), ledit élément chromique étant constitué d'au moins un pigment apte à réagir à un apport d'énergie et d'une matrice pour lier ledit pigment, l'élément chromique (1 2) étant un composé de plusieurs pigments, chaque pigment étant choisi pour réagir à un niveau d'énergie spécifique ;

- placer ledit composant dans un appareil d'apport d'énergie apte à apporter au moins localement de l'énergie audit composant ;

- utiliser l'appareil d'apport d'énergie selon un programme de fonctionnement prédéfini afin de fournir au moins localement de l'énergie audit élément chromique de sorte à entraîner une réaction de son pigment;

- retirer le composant de l'appareil d'apport d'énergie. 2. Procédé selon la revendication 1 , caractérisé en ce que le pigment est du type photochromique.

3. Procédé selon la revendication 1 , caractérisé en ce que le pigment est du type thermochromique

4. Procédé selon l'une des revendications précédentes, caractérisé en ce que le pigment est apte à passer d'une première couleur à une seconde couleur, la teinte de la seconde couleur dépendant du niveau d'énergie apporté.

5. Procédé selon la revendication 1 , caractérisé en ce que le composé est un mélange de trois pigments, un pigment rouge, un pigment jaune et un pigment bleu.

6. Procédé selon l'une des revendications précédentes, caractérisé en ce que la matrice est du type laque dure constituée d'un liant dans lequel le pigment est mélangé, ce liant étant choisi dans la famille des acryliques, des copolymères d'acryliques ou des polyuréthanes, un dispersant du type sel d'acide polycarboxilique, un plastifiant du type benzoate, un solvant choisi dans la famille des glycols ou esters.

7. Procédé selon l'une des revendications 1 à 6, caractérisé en ce que la matrice est du type laque souple constituée d'un liant dans lequel le pigment est mélangé, ledit liant étant choisi dans la famille des silicones ou des polyuréthanes.

8. Procédé selon l'une des revendications 1 à 6, caractérisé en ce que la matrice est du type encre constituée d'un liant choisi dans la famille des acryliques ou des polyuréthanes ou des silicones; d'un dispersant ou agent anti-floculant du type sel d'acide polycarboxilique, d'un plastifiant et promoteur d'adhésion de type sulfonamide et d'un solvant choisi dans la famille des glycols ou esters.

9. Procédé selon l'une des revendications 1 à 7, caractérisé en ce que le premier matériau et la matrice ne forment qu'un de sorte que le pigment puisse être directement intégré audit composant.

10. Procédé selon la revendication 8, caractérisé en ce que l'élément chromique est une couche (13) au moins partiellement déposée sur la surface dudit composant.

1 1 . Procédé selon les revendications 6 ou 7, caractérisé en ce que l'élément chromique se présente sous la forme d'un insert (14).

12. Procédé selon la revendication 2, caractérisé en ce que l'appareil d'apport d'énergie est agencé pour fournir une énergie lumineuse.

13. Procédé selon la revendication 3, caractérisé en ce que l'appareil d'apport d'énergie est agencé pour fournir une énergie thermique.

14. Procédé selon l'une des revendications précédentes, caractérisé en ce que l'appareil d'apport d'énergie est agencé pour fournir l'énergie en un point précis.

15. Procédé selon l'une des revendications 1 à 1 3, caractérisé en ce que l'appareil d'apport d'énergie comprend une enceinte dans laquelle le composant est placé, ledit appareil étant agencé pour distribuer l'énergie de façon homogène dans toute l'enceinte.

16. Composant horloger caractérisé en ce qu'il est fabriqué en utilisant le procédé selon l'une des revendications précédentes.

17. Composant horloger selon la revendication 16, caractérisé en ce qu'il est choisi dans la liste comprenant : boîtier (2), bracelet (7), cadran

(4), lunette (2a), carrure, pont, rouage, aiguille (5), fermoir, couronne, poussoir.

18. Composant joailler caractérisé en ce qu'il est fabriqué en utilisant le procédé selon l'une des revendications 1 à 15.

19. Composant joailler selon la revendication 1 8, caractérisé en ce qu'il est choisi dans la liste comprenant : boucle d'oreille, bracelet, bague, pendentif, collier, bouton de manchette, broche.

20. Pièce d'horlogerie caractérisé en ce qu'il comprend au moins un composant horloger selon les revendications 16 ou 17.

Description:
P ROCE D E D E D ECO RATI O N S E LECT I F D ' U N CO M POSA NT

HO R LOG E R

L'invention concerne un procédé de fabrication d'un composant horloger, ledit composant horloger étant fabriqué dans un premier matériau.

ARRIERE PLAN TECHNOLOGIQUE

Il est actuellement connu plusieurs solutions afin de produire des composants colorés pour réaliser des pièces d'horlogerie aux multiples couleurs.

Une première solution consiste à teinter le matériau dans la masse. Pour cela, le matériau, qui généralement est un matériau du type plastique ou un de ses dérivés, est mélangé avec un colorant lorsqu'il se trouve dans une forme liquide. Une fois le mélange effectué, le matériau sous forme liquide est injecté dans des moules pour former les composants.

Une seconde solution consiste à se munir du composant fabriqué par injection ou usinage et de lui appliquer un revêtement. Un tel revêtement peut se présenter sous la forme d'une peinture ou d'une encre.

Toutefois, un inconvénient de ces technologies est qu'elles posent des problèmes de processus de fabrication. En effet, le passage d'une couleur à une autre nécessite des opérations de nettoyage entre les différentes couleurs sans pour autant éliminer les risques de pollution entre les différentes couleurs.

La réalisation de motifs spécifiques comme des écritures nécessite la réalisation d'un décor ayant la forme désirée qui est assemblé au composant. Par exemple, le composant comprend une creusure ayant une forme identique à celle du décor afin que ce dernier puisse s'y insérer. L'inconvénient de cette méthode est qu'elle est complexe à mettre en œuvre car elle nécessite des moules spécifiques.

La personnalisation peut également se faire via l'utilisation de procédés tels que la sérigraphie ou la tampographie mais ceux-ci nécessitent l'utilisation d'outillage (écran de sérigraphie ou cliché de tampographie) qui nécessitent d'être changés pour la réalisation de motifs différents. De plus, un outillage est nécessaire pour chaque couleur souhaitée sur la décoration. Les outillages doivent en plus nécessiter nettoyage et maintenance entre chaque lot de fabrication.

Un autre moyen est l'impression numérique, mais cette technique qui nécessite une machine coûteuse pour l'industrie ne peut être appliquée que sur des substrats en 2 dimensions (cadrans, bracelets simples) et n'est pas valable pour des composants avec des formes plus complexes.

RESUME DE L'INVENTION

L'invention concerne un procédé de fabrication d'un composant dont la coloration peut être entière ou sélective et facilement adaptée.

A cet effet, l'invention consiste en un procédé de fabrication d'un composant horloger ou joaillier, ledit composant étant fabriqué dans un premier matériau, le procédé comprenant les étapes suivantes :

- se munir du composant, ce dernier ayant subi au plus tard lors de cette étape, un traitement visant à combiner le composant avec un élément chromique, ledit élément chromique étant constitué d'au moins un pigment apte à réagir à un apport d'énergie et d'une matrice pour lier ledit pigment ; - placer ledit composant dans un appareil d'apport d'énergie apte à apporter au moins localement de l'énergie audit composant ;

- utiliser l'appareil d'apport d'énergie selon un programme de fonctionnement prédéfini afin de fournir au moins localement de l'énergie audit élément chromique de sorte à entraîner une réaction de son pigment;

- retirer le composant de l'appareil d'apport d'énergie.

Dans un premier mode de réalisation avantageux, le pigment est du type photochromique.

Dans un second mode de réalisation avantageux, le pigment est du type thermochromique.

Dans un troisième mode de réalisation avantageux, le pigment est apte à passer d'une première couleur à une seconde couleur, la teinte de la seconde couleur dépendant du niveau d'énergie apporté.

Dans un quatrième mode de réalisation avantageux, le pigment utilisé est apte à passer d'une première couleur à au moins une seconde ou une troisième couleur, le passage vers la seconde couleur ou vers la troisième couleur dépendant du niveau d'énergie apporté.

Dans un autre mode de réalisation avantageux, l'élément chromique est un composé de plusieurs pigments, chaque pigment étant choisi pour réagir à un niveau d'énergie spécifique.

Dans un autre mode de réalisation avantageux, le composé est un mélange de trois pigments, un pigment rouge, un pigment jaune et un pigment bleu.

On peut décider de faire par exemple réagir localement quelques « pigments » pour créer une touche de rouge puis faire réagir quelques autres pour donner une touche de jaune afin de créer par combinaison additive un orange.

Dans un autre mode de réalisation avantageux, la matrice est du type laque dure constituée d'un liant dans lequel le pigment est mélangé, ce liant choisi dans la famille des acryliques, des copolymères d'acryliques ou des polyuréthanes, un dispersant du type sel d'acide polycarboxilique, un plastifiant du type benzoate, un solvant choisi dans la famille des glycols ou esters.

Dans un autre mode de réalisation avantageux, la matrice est du type laque souple constituée d'un liant dans lequel le pigment est mélangé, ledit liant est choisi dans la famille des silicones ou des polyuréthanes.

Dans un autre mode de réalisation avantageux, la matrice est du type encre constituée d'un liant choisi dans la famille des acryliques ou des polyuréthanes ou des silicones; d'un dispersant ou agent anti-floculant du type sel d'acide polycarboxilique, d'un plastifiant et promoteur d'adhésion de type sulfonamide et d'un solvant choisi dans la famille des glycols ou esters.

Dans un autre mode de réalisation avantageux, le premier matériau et la matrice ne forment qu'un, de sorte que le pigment puisse être directement intégré audit composant.

Dans un autre mode de réalisation avantageux, l'élément chromique est une couche au moins partiellement déposée sur la surface dudit composant.

Dans un autre mode de réalisation avantageux, l'élément chromique se présente sous la forme d'un insert.

Dans un autre mode de réalisation avantageux, l'appareil d'apport d'énergie est agencé pour fournir une énergie lumineuse.

Dans un autre mode de réalisation avantageux, l'appareil d'apport d'énergie est agencé pour fournir une énergie thermique. Dans un autre mode de réalisation avantageux, l'appareil d'apport d'énergie est agencé pour fournir l'énergie en un point précis.

Dans un autre mode de réalisation avantageux, l'appareil d'apport d'énergie comprend une enceinte dans laquelle le composant est placé, ledit appareil étant agencé pour distribuer l'énergie de façon homogène dans toute l'enceinte.

L'invention concerne en outre un composant horloger choisi dans la liste comprenant : bracelet, cadran, lunette, carrure, pont, rouage, aiguille, fermoir, couronne, poussoirs ou un composant joailler choisi dans la liste comprenant : boucle d'oreille, bracelet, bague, pendentif, collier, bouton de manchette, broche.

L'invention concerne en outre une pièce d'horlogerie comprenant au moins un composant horloger selon l'invention.

BREVE DESCRIPTION DES FIGURES

Les avantages d'un tel élément d'habillage apparaîtront clairement à la lecture de la description qui va suivre et à l'examen du dessin qui l'illustre à titre d'exemple et dans lequel :

- la figure 1 représente de manière schématique un objet portable comme une pièce d'horlogerie selon la présente invention ;

- les figures 2 à 5 représentent de manière schématique divers modes d'exécution de la présente invention ;

- la figure 6 représente de manière schématique un premier mode de réalisation de la présente invention ;

- la figure 7 représente de manière schématique un second mode de réalisation de la présente invention. DESCRIPTION DETAILLEE

Sur la figure 1 est représenté un objet portable 1 selon l'invention, un tel objet portable se présentant ici sous la forme d'une pièce d'horlogerie. Une telle pièce d'horlogerie comprend un boîtier 2 fermé par une glace 3, ce boîtier 2 forme un logement dans lequel un module horloger, électronique ou mécanique ou électromécanique est agencé. Le boîtier 2 pourra également comprendre une lunette 2a intégrée ou tournante. Ce module horloger fournit au moins une information à un module affichage comprenant, par exemple, un cadran 4 et des aiguilles 5.

Ce boîtier 2 est également muni de paires de cornes 6 afin de pouvoir y fixer un bracelet 7, ce dernier pouvant se présenter sous la forme de deux brins ou d'un unique brin fixé par chaque extrémité à une paire de cornes 6.

Un tel objet portable 1 est donc muni d'une multitude de composants 10 horloger personnalisables pouvant être par exemple le bracelet, le boîtier, la lunette, ou encore le cadran.

Selon l'invention, cette personnalisation est irréversible et possible par l'utilisation combinée d'un élément chromique 12 et d'un procédé de fabrication inédit.

Dans une première étape, le procédé consiste à se munir du composant qui sera coloré. Pour se faire, le composant aura subi au plus tard lors de cette première étape, une transformation permettant au composant d'être combiné à l'élément chromique 1 2.

Cet élément chromique 1 2 est un élément qui réagit suite à un apport d'énergie et qui est constitué d'un pigment associé à une matrice.

Le pigment utilisé pourra être du type photochromique ou du type thermochromique. Dans le cas d'un pigment photochromique, le changement de couleur se fait suite à un apport d'énergie lumineuse. Cette énergie lumineuse apportée par une source de lumière naturelle ou artificielle excite les molécules du pigment qui réagissent alors. Cette réaction consiste en un changement de couleur.

Dans le cas d'un pigment thermochromique, le changement de couleur se fait suite à un apport d'énergie thermique. Cette énergie thermique est apportée par une source de chaleur naturelle comme le soleil ou le corps humain ou artificielle. Cette énergie thermique excite les molécules du pigment qui réagissent alors. Cette réaction consiste en un changement de couleur.

Dans le cas de la présente invention qui consiste à colorer des composants 10, les pigments utilisés seront du type irréversible c'est-à-dire que le changement de couleur est définitif. On comprend que l'apport d'énergie suffit à modifier la couleur et que le fait de stopper l'apport d'énergie n'entraine pas un retour à la couleur initiale des pigments utilisés.

La matrice de l'élément chromique 12 consiste en un support dans lequel le pigment est mélangé de sorte à obtenir un élément chromique ayant une consistance lui permettant d'être combiné au composant.

Dans un premier mode d'exécution, la matrice est une matrice du type laque ou encre.

Dans le cas d'une laque dite dure, la matrice pourra être issue de la famille des acryliques ou des copolymères d'acryliques pour une haute résistance aux rayures et aux UV ou un liant polyuréthane pour une haute résistance à l'abrasion, un dispersant du type sel d'acide polycarboxilique, un plastifiant du type benzoate, un solvant de type glycol ou esters et d'autres additifs comme agents Anti-UV pour le polyuréthane afin d'éviter des dégradation du polymère.

Dans le cas d'une laque dite souple, la matrice sera issue de la famille des silicones ou des polyurethanes.

Dans le cas d'une encre, la matrice est issue de la famille des acryliques pour une haute résistance aux UV et une haute transparence ou de la famille des polyuréthanes pour une haute résistance à l'abrasion ou encore une encre silicone pour des substrats souples; d'un dispersant ou agent anti-floculant du type sel d'acide polycarboxilique, d'un plastifiant et promoteur d'adhésion de type sulfonamide et d'un solvant de type glycol ou esters.

Cette matrice se présentant sous la forme de laque souple ou encre permet, après fabrication du composant 10, d'avoir une étape lors de laquelle ledit composant 10 est recouvert d'une couche 1 3 de cette laque souple ou encre comme visible à la figure 2. Cette couche 13 d'encre ou de laque peut être déposée par un spray ou par passage dans un bain ou tout autre procédé approprié.

Dans un second mode d'exécution, la matrice est un insert 14, visible aux figures 3 et 4, se logeant dans un logement du composant 1 0 ou la matrice est le composant en lui-même comme visible à la figure 5. En effet, dans ce cas, la matrice est le matériau qui est utilisé pour la fabrication du composant. Généralement, un tel matériau est du type plastique et est facile à injecter ou surmouler. Une telle matrice pourra être du type thermoplastique comme, par exemple, une résine type acrylonitrile butadiene styrène, Polyamide ou Polymetacrylate de methyl, un agent dispersant et compatibilisant de type copolymères modifiés/greffés, un plastifiant de type benzoate ou sulfonamide., thermodurcissable comme une résine de type époxy, acrylique ou polyuréthane élastomère thermoplastique comme une résine de type polyuréthane.

La matrice peut également être du type élastomère vulcanisé, par injection, surmoulage ou compression, comme par exemple une résine élastomère de type nitrile butadiène ou nitrile butadiène hydrogéné ou fluoropolymère élastomère, ou silicone, un système de vulcanisation adapté à la résine sélectionnée comme du souffre et des accélérateurs de vulcanisation type thiurams ou peroxydes et ses dérivés, des agents de couplages éventuels (type silanes). Dans ce cas, le matériau servant de matrice et le pigment sont mélangés avant d'être mis en forme par des techniques classiques de moulage par injection ou surmoulage. Il en résulte un composant fini, du type plastique, qui intègre directement le pigment.

Une fois combinés avec le pigment, les composants sont stockés jusqu'à ce que la prochaine étape commence.

Dans une seconde étape, le composant combiné avec l'élément chromique est placé dans un appareil de coloration. Cet appareil de coloration dépend de la technologie utilisée c'est-à-dire du type de pigment utilisé mais aussi du mode d'exécution voulu.

Selon un premier mode de réalisation, la coloration du composant est totale c'est-à-dire que toute la surface du composant est colorée.

Selon un second mode de réalisation, la coloration du composant est partielle c'est-à-dire que la coloration n'est effectuée que sur certaines parties selon un motif prédéfini.

Or, suivant le mode de réalisation, l'appareil utilisé pour l'apport d'énergie au pigment diffère.

Pour le premier mode de réalisation, un appareil permettant un rayonnement énergétique homogène comme visible à la figure 6 depuis toutes les directions sera utilisé. Cet appareil peut se présenter sous la forme d'une enceinte dans laquelle le composant est placé, cette enceinte est conçue de sorte que les parois intérieures qui la composent sont toutes munies d'émetteurs d'énergie permettant la diffusion totale et homogène de l'énergie.

Pour le second mode de réalisation, un appareil permettant un rayonnement énergétique focalisé sera utilisé comme visible à la figure 7. Cet appareil peut se présenter sous la forme d'un robot comprenant un bras articulé sur lequel est fixée une tête émettrice d'énergie. Cette tête émettrice d'énergie est conçue pour apporter localement de l'énergie. Dans une troisième étape, la coloration du composant à lieu. Cette étape de coloration consiste à faire fonctionner l'appareil utilisé pour l'apport d'énergie selon un programme spécifique.

En effet, il est astucieusement prévu que l'élément chromique puisse réagir graduellement. On comprend par-là que l'élément chromique réagit différemment selon le niveau d'énergie apporté de sorte que plus on apporte d'énergie et plus la réaction de l'élément chromique c'est-à-dire de son pigment est importante et donc plus la coloration est intense.

Dans le cas d'un élément chromique comprenant un pigment photochromique, la variation de couleur dépend de la puissance émise par la source lumineuse et de l'énergie reçue par cet élément chromique en tout point. Ainsi, tant que l'énergie reçue n'affecte ni la matrice ni le pigment, plus la puissance lumineuse émise est forte et plus la variation de coloration est forte et rapide.

Dans le cas d'un élément chromique comprenant un pigment thermochromique, la variation de couleur dépend de l'énergie thermique qu'elle reçoit. Cette énergie thermique correspond à une élévation de température. Ainsi, plus l'intensité thermique est intense et plus la variation de coloration est forte et rapide.

Par conséquent, le programme pilotant l'appareil utilisé pour l'apport d'énergie est conçu pour apporter la quantité d'énergie nécessaire à la coloration totale ou partielle du composant en jouant sur les paramètres de durée d'apport et d'intensité ainsi sur que la localisation de l'apport, pour les colorations partielles.

Ainsi, dans le cas d'une coloration totale, le composant est placé dans l'enceinte formant l'appareil d'apport d'énergie dont les parois intérieures sont munies d'émetteurs d'énergie. Le programme de coloration ajuste alors l'intensité et la durée d'exposition pour que la totalité de la surface du composant passe d'une couleur à une autre. Ainsi, dans le cas d'une coloration partielle, le composant est placé sous le robot formant l'appareil d'apport d'énergie. Le programme de coloration ajuste alors l'intensité et la durée d'exposition mais aussi la position de la tête émettrice d'énergie montée sur un bras articulé. Cet ajustement permet d'apporter de l'énergie à l'endroit précis où la coloration doit être faite. En effet, la technique de coloration partielle est principalement utilisée pour la réalisation de motifs tels que des inscriptions ou des dessins. Par conséquent, il est nécessaire d'avoir une grande précision.

II pourra être envisagé que, selon la technologie utilisée, le point de focalisation sera plus ou moins large afin de modifier la coloration sur une portion plus ou moins large.

Dans le cas où le matériau du composant incorpore directement les pigments, un avantage est la durabilité de la coloration puisque les inconvénients de détérioration d'une couche de peinture ne sont pas présents.

Une fois que la coloration totale ou partielle est effectuée, une étape suivante consiste à retirer le composant de l'appareil d'apport d'énergie et à le stocker.

Dans une variante avantageuse, l'élément chromique est conçu de sorte à permettre une pluralité de variation de couleur. Cette variante utilise un élément chromique dont le composé est muni d'une pluralité de pigments, chaque pigment permettant d'avoir une couleur. Ainsi, il est possible d'avoir un composé qui, selon l'apport d'énergie, permet différentes variations de couleur. Cette variation de la couleur n'est pas une variation de l'intensité de la couleur c'est-à-dire une couleur variant d'une teinte pale à une teinte éclatante mais un pigment capable de passer d'une teinte grise vers une teinte bleue ou vers une teinte rouge ou vers une teinte rose selon l'apport d'énergie. Par exemple, le composé pourra être un composé RJB c'est à dire comprendre un pigment rouge, un pigment jaune et un pigment bleu.

Une telle variante permet avantageusement d'améliorer la flexibilité du processus de fabrication. En effet, étant donné qu'il est possible d'avoir une pluralité de couleurs différentes selon l'apport d'énergie, il devient possible de produire le composant à une couleur désirée en modifiant uniquement l'apport d'énergie. Par conséquent, on obtient un processus de fabrication qui, à partir d'une base unique, permet d'obtenir des colorations différentes en fonction de l'apport d'énergie.

Un autre avantage de cette variante est qu'elle permet une personnalisation plus poussée. En effet, si la présente invention permet une coloration partielle ou sélective et que cette variante permet un choix de la couleur de coloration selon l'apport d'énergie, alors il devient possible de procéder à une coloration du composant de sorte que ce dernier présente une multitude de couleurs.

Dans une autre variante, il est envisageable que le procédé selon l'invention soit opéré lors de la vente de l'objet portable comprenant le composant. En effet, dans le cas d'une montre, il peut être avantageux de proposer un service de personnalisation à la demande. Ce service de personnalisation à la demande consiste à permettre aux clients de modifier l'apparence esthétique de divers composants de l'objet portable selon l'invention directement au moment de la vente. Par exemple, dans le cas d'une montre, cette variante permet au client qui vient acheter sa montre d'avoir la possibilité de modifier l'apparence de sa montre pour la rendre unique. Le point de vente est alors équipé d'au moins un appareil d'apport d'énergie utilisé pour modifier localement ou totalement la couleur d'un des composants de ladite montre.

On comprendra que diverses modifications et/ou améliorations et/ou combinaisons évidentes pour l'homme du métier peuvent être apportées aux différents modes de réalisation de l'invention exposée ci-dessus sans sortir du cadre de l'invention définie par les revendications annexées.

Bien entendu, le composant selon l'invention pourra être un composant joailler choisi dans la liste comprenant : boucle d'oreille, bracelet, bague, pendentif, collier, bouton de manchette, broche.