Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
MOVEMENT SPACE FOR CARRYING OUT PHYSICAL ACTIVITIES
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2018/122708
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention concerns a movement space for carrying out physical activities, comprising a raised floor (3) having a support structure (33) bearing on the ground (2) of the movement space. The support structure supports a horizontal platform (30) comprising a plurality of openings and comprises support elements (36) for supporting detachable covers (4) in order to cover these openings. These covers are configured to cover these openings (32) in such a way as to form a substantially uninterrupted raised surface (50) on which an individual can walk and carry out physical activities.The support structure (33), the platform (30) and each opening (32) are dimensioned so as to form a housing (38), delimited vertically by the ground (2) and the platform (30), in which a trampoline (60) can be housed, the elastic surface (61) of which can be accessed through the opening (31).

Inventors:
DUCH CARAVACA, Andrea (Chemin de la Barme 25, 1868 Collombey, 1868, CH)
COUDRAY, Sébastien (Chemin de la Barme 25, 1868 Collombey, 1868, CH)
Application Number:
IB2017/058331
Publication Date:
July 05, 2018
Filing Date:
December 22, 2017
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
DUCH CARAVACA, Andrea (Chemin de la Barme 25, 1868 Collombey, 1868, CH)
COUDRAY, Sébastien (Chemin de la Barme 25, 1868 Collombey, 1868, CH)
International Classes:
A63B71/04; A63B5/11; A63B71/00; E04H3/14
Foreign References:
EP1163936A22001-12-19
DE1097652B1961-01-19
US3018102A1962-01-23
US20120244996A12012-09-27
US4164047A1979-08-14
Other References:
None
Attorney, Agent or Firm:
P&TS SA (AG, LTD.) (Av. J.-J. Rousseau 4, P.O. Box 2848, 2001 Neuchâtel, 2001, CH)
Download PDF:
Claims:
Revendications

1. Espace d'évolution (1) pour la pratique d'activités physiques comprenant

un sol (2);

un plancher surélevé (3) ayant une structure de support (33, 331) en appui sur ledit sol (2), supportant une plate-forme horizontale (30) comprenant une pluralité d'ouvertures (32);

une pluralité de couvercles (4) détachables; chaque couvercle (4) étant configuré pour couvrir une des ouvertures (32) de la plate-forme et, lorsque ledit couvercle ferme une de ces ouvertures, pour former une surface surélevé (50) substantiellement ininterrompue comprenant une face supérieure du couvercle (40) et la plate-forme horizontale (30), sur laquelle un individu peut marcher et pratiquer des activités physiques;

dans lequel

la structure de support (33, 331) comprends des éléments de support (36) pour soutenir chaque couvercle (4) lorsqu'il couvre une des ouvertures du plancher (31); et

la structure de support (33, 331), la plate-forme (30) et chaque ouverture (32) sont dimensionnées pour former un logement (38), délimité verticalement par le sol (2) et la plate-forme (30), permettant le logement d'un trampoline (60) dont la surface élastique (61) est accessible au travers de l'ouverture (32).

2. Espace d'évolution (1) selon la revendication 1 , la plate-forme horizontale (30) comprenant au moins une trappe (35) donnant accès à un débarras (39) pour outils, le débarras étant positionné entre le sol (2) et la plate-forme horizontale (30).

3. Espace d'évolution (1) selon la revendication 2, la structure de support comprenant des parois latérales (333, 334) délimitant le débarras (39).

4. Espace d'évolution (1) selon l'une des revendications 1 à 3, la structure de support comprenant des structures cellulaires (331)

substantiellement entourant et/ou renfermant chaque logement (38).

5. Espace d'évolution (1) selon l'une des revendications 1 à 4, la structure de support (33, 331) comprenant des éléments de rétention (37) configurés pour retenir horizontalement un trampoline (60) lorsqu'il est logé dans le logement.

6. Espace d'évolution (1) selon l'une des revendications 1 à 5, la plate-forme horizontal (30) comprenant un pourtour (34) entourant une des ouvertures (32) de la plate-forme (30).

7. Espace d'évolution (1) selon l'une des revendications 1 à 6, comprenant au moins un joint souple (51) arrangé pour se positionner entre une surface d'un couvercle et une surface du plancher surélevé (3), lorsque le couvercle couvre opérationnellement une desdites ouvertures.

8. Espace d'évolution (1) selon l'une des revendications 1 à 7, comprenant en outre un ou plusieurs sources lumineuses (52) positionnés sur une surface de la plate-forme, de préférence sur une surface du pourtour (34).

9. Espace d'évolution (1) selon l'une des revendications 1 à 8, au moins un de ladite pluralité de couvercles comprenant une poigné escamotable.

10. Espace d'évolution (1) selon la revendication 1 à 9, au moins un de ladite pluralité de couvercles comprenant un trou passant ou borgne (43) permettant une insertion d'une extrémité d'une poigné détachable. 1 1. Espace d'évolution (1) selon l'une des revendications 1 à 10, la structure de support (33), la plate-forme horizontale (30) et les couvercles étant dimensionnés de sorte que la surface surélevée (50) soit à une hauteur (70) par rapport au sol (2) compris dans une plage de 0.2 m à 1 m, de préférence entre 0.3 m et 0.5 m.

12. Espace d'évolution (1) selon l'une des revendications 1 à 1 1 , le diamètre (71) de chacune des ouvertures étant compris dans une plage de 0.8 m à 1.80 m.

13. Espace d'évolution (1) selon l'une des revendications 1 à 12, comprenant des trampolines (70) logés dans les logements (38).

Description:
Espace d'évolution pour la pratique d'activités physiques

Domaine technique

[0001] La présente invention concerne un espace d'évolution pour la pratique d'activités physiques, à l'intérieure ou en plein air, tels que des activités sportives, médicales ou de loisir. [0002] La présente invention s'adresse en particulier à une espace d'évolution pour la pratique d'une pluralité d'activités physiques, parmi lesquelles des activités utilisant des trampolines.

Etat de la technique

[0003] Les pratiques d'activités physique, pour des raisons sportives, médicales ou de loisir, font partie de la vie commune de plusieurs personnes. Pour cela, des espaces d'évolutions permettant la pratique d'activités physique ont été créés, notamment dans des établissements publics et privés.

[0004] À cause des coûts de ces infrastructures et d'une limitation des espaces disponibles, ces espaces sont destinés à la pratique d'une variété d'activités, notamment par une séries d'arrangements transitoires d'outils et de machines de pratique physique qui sont autrement logés dans un coin ou dans un débarras de l'espace d'évolution.

[0005] Parmi ces activités physiques, on trouve des pratiques sportives, médicales et de loisir se pratiquant avec des vélos d'appartement, des poids, des bancs, des tapis ou avec des trampolines.

Bref résumé de l'invention

[0006] Un but de la présente invention est de proposer un espace d'évolution pour la pratique d'activités physique ayant une structure fonctionnelle et pratique qui permet et facilite le déroulement d'une pluralité de pratiques physiques, notamment d'activités se basant sur des trampolines.

[0007] Selon l'invention, ces buts sont atteints notamment au moyen de la revendication 1. Les revendications dépendantes décrivent des modes de réalisation particuliers de l'invention.

[0008] Cette solution présente notamment l'avantage par rapport à l'art antérieur de permettre une plus large variété d'activités physiques, parmi lesquelles des activités avec des trampolines, qui permet un aménagement de l'espace plus rapide lors des activités impliquant des trampolines. [0009] De plus, cet espace permet le déroulement d'une nouvelle gamme d'activités physique avec les trampolines, activités qui impliquent des actions, simultanées ou séquentielles, sur les trampolines et sur la plateforme surélevée qui l'entoure.

[0010] Cette solution permet en outre de disposer d'un espace de rangement pour les trampolines lorsqu'ils ne sont pas utilisés, ce qui permet de libérer de l'espace de rangement de l'espace d'évolution ou d'un débarras de cette dernière.

[0011] Un des modes de réalisation particuliers de l'invention permet un rangement d'outils et de machines de pratique physique dans des débarras logés sous la plate-forme, ce qui permet, en plus de libérer de l'espace utile, de disposer rapidement de ces outils ou machines.

[0012] Un des modes de réalisation particuliers de l'invention permet l'enlèvement des couvercles couvrant les ouvertures tout en évitant des cavités ou des protubérances sur la surface de ces derniers ou de la plate- forme, cavités et protubérances qui puissent déranger ou empêcher le déroulement d'une activité physique. Brève description des figures

[0013] Des exemples de mise en œuvre de l'invention sont indiqués dans la description illustrée par les figures annexées dans lesquelles :

La figure 1 illustre une salle pour la pratique d'activité physiques selon l'invention;

Les figures 2a et 2b illustrent des détails d'un logement pour trampoline, l'un selon une coupe horizontale juste au-dessous de la plateforme de la salle (2a) et l'autre fermé avec un couvercle (2b);

Les figures 3 et 4 sont des vues en coupe de divers modes de

réalisation particuliers d'une salle pour la pratique d'activité

physiques, selon l'invention;

La figure 5 illustre un mode de réalisation d'un couvercle pour la salle d'activité physiques, selon l'invention;

Les figures 6a et 6b sont des vues en coupe de divers modes de réalisation particuliers d'une salle d'activité physiques équipée d'illuminations, selon l'invention;

La figure 7 illustre un mode de réalisation de la structure de support du plancher surélevé, selon l'invention;

La figure 8 illustre un mode de réalisation d'un débarras accessible depuis le plancher surélevé, selon l'invention.

Exemple(s) de mode de réalisation de l'invention [0014] La présente invention concerne un espace d'évolution pour la pratique d'activités physiques, notamment d'intérieure, tels que des activités sportives, médicales ou de loisir.

[0015] L'espace d'évolution peut prendre une forme d'une salle ou d'un local d'un bâtiment ou bien d'une espace en plein air. [0016] La présente invention s'adresse en particulier à une espace d'évolution pour la pratique d'une pluralité d'activités physiques, parmi lesquelles des activités utilisant des trampolines.

[0017] L'espace d'évolution comprend un sol et un plancher surélevé ayant une structure de support en appui sur le sol et supportant une plateforme horizontale sur laquelle un individu peut marcher et pratiquer des activités physiques, parmi lesquelles on trouve, par exemple, des cours de fitness et d'aérobic, de cardio-training, de vélo de salle, de musculation, ainsi que la pratique du football, du tennis et de la danse. [0018] L'expression " plate-forme horizontale" indique une plate-forme ayant une orientation de sa surface supérieure qui est substantiellement parallèle à l'horizon de sorte à permettre à un individu d'y marcher et d'y pratiquer des activités physiques, c'est-à-dire formant un angle avec la ligne de l'horizon compris dans une plage de valeurs entre -20 ° et +20° degrés, de préférence entre -2° et +2° degrés.

[0019] Dans le sens de l'invention, le terme « horizontal » indique une direction substantiellement parallèle à ladite " plate-forme horizontal ", alors que le terme « verticale » indique une direction substantiellement perpendiculaire à cette dernière. [0020] La plate-forme horizontale comprend une pluralité d'ouvertures donnant accès au sol, ou à une portion du sol, de l'espace d'évolution. Le sol peut être brut ou recouvert d'une couche fonctionnelle.

[0021] La structure de support, la plate-forme et chaque de ces ouvertures de la plate-forme sont dimensionnées pour former un

logement, délimité verticalement par le sol et la plate-forme, permettant le logement d'un trampoline dont la surface élastique est accessible au travers de l'ouverture.

[0022] Le logement est dimensionné verticalement, par moyens notamment du dimensionnement de la structure de support et de la plate- forme, de sorte que la surface élastique d'un trampoline (lorsqu'il est positionné dans un des logements) soit positionnée verticalement en bas par rapport à la surface supérieure de la plate-forme. Ceci permet l'utilisation du trampoline pour des activités se basant entièrement sur l'usage de sa surface élastique ainsi que pour des activité impliquant des actions, simultanés ou séquentiels, sur le trampoline et sur la plateforme surélevée qui l'entoure.

[0023] L'espace d'évolution est équipé de couvercles détachables, chaque couvercle étant configuré pour couvrir une de ces ouvertures de sorte à former, avec la plate-forme, une surface surélevé substantiellement ininterrompue.

[0024] L'expression " une surface substantiellement ininterrompue " indique une surface permettant à des individus d'y marcher au-dessus en toute sécurité, c'est-à-dire une surface absente de protubérances et de cavités qui puissent compromettre ou former des obstacles à la démarche d'un individu.

[0025] Les couvercles sont détachables par rapport à la plate-forme de sorte à ne pas former des obstacles au bon déroulement des activités utilisant les trampolines tout en permettant un libre accès à la plate-forme qui les entourent.

[0026] Les couvercles peuvent être temporairement logés,

avantageusement empilés les uns sur les autres, dans un espace dédiée ou simplement dans un coin de l'espace d'évolution.

[0027] Cette solution permet ainsi de disposer d'un espace pour le rangement des trampolines, lorsqu'ils ne sont pas utilisés, qui ne demande pas leur démontage. Ceci permet de plus de disposer rapidement des trampolines lors d'une activité impliquant ces derniers, car les trampolines sont toujours prêts à l'emploi. [0028] La structure de support comprend des éléments de support pour soutenir chaque couvercle lorsqu'il couvre une des ouvertures du plancher de sorte que la surface surélevé qui en résulte permet à des individus, non seulement d'y marcher, mais aussi d'y pratiquer d'autres activités physiques qui n'utilisent pas les trampolines, ceci en toute sécurité.

[0029] L'espace d'évolution comprend en outre une ou plusieurs débarras situés dans l'espace vide qui s'est créé entre le sol et la plateforme, en dehors des logements pour trampolines. Des débarras peuvent être ainsi avantageusement formés dans ces espaces vides et la plate-forme

horizontale. La plate-forme horizontale est dotée de trappes en

correspondance de ces débarras de sorte à donner un accès à ces débarras. Ceci permet de bénéficier d'un rangement d'outils et de machines de pratique physique dans ces débarras sous la plate-forme, ce qui permet, en plus de libérer de l'espace utile à d'autre fin, de disposer rapidement de ces outils et machines.

[0030] Avantageusement, les trappes peuvent comprendre un corps fournissant la solidité nécessaire à soutenir un individu pratiquant de l'activité physique. Le corps de la trappe peut être revêtu d'un revêtement de surface, avantageusement le même de celui de la plate-forme. [0031] Avantageusement, la structure de support peut comprendre des éléments de support pour soutenir chaque trappe lorsqu'elle ferme un des débarras du plancher.

[0032] Avantageusement, la surface superiore de la trappe, lorsqu'elle ferme le débarras, se trouve à la même hauteur que la surface de la plate- forme horizontale de sorte à permet à des individus d'y marcher et d'y pratiquer d'autres activités physiques en toute sécurité. Afin de permettre un correct déroulement d'activités physiques contemplant des chocs répétés avec la plate-forme, chaque trappe, lorsqu'elle ferme un des débarras, peut reposer sur des joints souples. [0033] La plate-forme peut être composée d'une pluralité de plaques, notamment de bois, juxtaposée l'unes aux autres. La plate-forme peut comprendre un revêtement de surface qui est adapté à la pratique d'activités physiques. [0034] Le couvercle peut comprendre un corps fournissant la solidité nécessaire à soutenir un individu pratiquant de l'activité physique. Le corps du couvercle peut être revêtu d'un revêtement de surface,

avantageusement le même de celui de la plate-forme.

[0035] Avantageusement, le couvercle comprend un poigné

escamotable ou détachable de sorte à permettre, par moyen de cette poigné, de détacher le couvercle couvrant une ouverture de la plate-forme tout en garantissant une surface substantiellement libre de protubérances ou de cavités pouvant gêner ou compromettre la pratique d'une activité physique. [0036] Afin de permettre un correct déroulement d'activités physiques contemplant des mouvements rapides, le mouvement horizontale de chaque couvercle est limité par la configuration des éléments de support et/ou d'une surface de la plateforme (par exemple par d'un pourtour de l'ouverture). Avantageusement, des joints souples peuvent être prévus pour opérer entre des surfaces du couvercle et des surfaces de la plateforme (par exemple des éléments de support) de sorte à réduire ultérieurement l'amplitude des mouvements horizontal (glissements horizontales) du couvercle par rapport à la plate-forme.

[0037] Afin de permettre un correct déroulement d'activités physiques contemplant des chocs répétés avec la plate-forme, chaque couvercle, lorsqu'il couvre une des ouvertures, peut reposer sur des joints souples. Ces joints souples sont configurés pour opérer entre des surfaces du couvercle et des surfaces des éléments de support de sorte à réduire l'amplitude de mouvements verticales et/ou vibrations du couvercle par rapport à la plate- forme. [0038] Avantageusement, la structure de support comprend des structures cellulaires, chaque structure cellulaire substantiellement entourant un des logements. Cette structure cellulaire permet de fournir un support stable et robuste à la plateforme, surtout aux extrémités de la plate-forme se trouvant en proximité du logement, tout en dimensionnant horizontalement le logement.

[0039] Avantageusement, la structure cellulaire peut être configurée pour substantiellement renfermer à son intérieure le logement. Ce logement prend ainsi une forme d'une cavité borgne qui est délimitée par des parois latérales et opposés de la structure cellulaire et par le sol.

[0040] Le logement comprend ainsi des parois latérales permettant de retenir horizontalement un trampoline lorsqu'il est logé dans ce logement. Eventuellement, la structure cellulaire peut être équipée d'éléments de rétention configurés pour agir entre la structure cellulaire et une portion du trampoline. Cet arrangement permet en outre de séparer physiquement le logement par rapport à l'espace vide se trouvant entre la plate-forme et le sol, ce qui permet de réduire le déplacement d'objets depuis et vers le logement. Cet arrangement permet en plus d'éviter un déplacement de poussière cumulée entre la plate-forme et le sol vers le logement ainsi qu'un nettoyage et un entretien efficace du logement pour trampoline.

[0041] Le sol peut être revêtu d'un ou de plusieurs revêtements. Un ou une pluralité de revêtements peut avoir une fonction de protection contre une usure ou éventuel dégâts provoqués par la structure de support ou par l'usage des trampolines. [0042] Alternativement ou complémentairement, un ou une pluralité de revêtements peut avoir une fonction de atténuateur phonique afin de réduire une propagation phonique de sons et de bruits générés par la pratique d'une activité physique, notamment vers des espaces se trouvant sous le sol de l'espace d'évolution. [0043] Alternativement ou complémentairement, un ou une pluralité de revêtements peut avoir une fonction d'isolation thermique, notamment lorsque l'espace d'évolution est situé dans le sous-sol d'un immobile ou en plein air. [0044] Des éléments ou des couches rehaussant peuvent être prévus pour adapter (rehausser) la hauteur de la surface élastique d'un ou de plusieurs trampoline par rapport à la hauteur de la surface de la plateforme sur laquelle des individus pratiquent une activité physique. Ces éléments ou des couches rehaussant permettent de réduire l'écart entre ces hauteurs de sorte à favoriser ou à permettre certaines activités physiques se basant sur les trampolines.

[0045] L'espace d'évolution peut comprendre un ou plusieurs éléments d'illumination, avantageusement positionnés sur une surface de la plateforme, par exemple sur des surfaces des pourtours des ouvertures, ou dans les logements pour trampolines de sorte à générer des effets lumineuses favorisant des activités physiques avec les trampolines et/ou des activités physiques prodigués dans un environnement de pénombre ou sombre.

[0046] La figure 1 illustre un exemple d'un espace d'évolution prenant forme d'une salle d'activité physique 1 à l'intérieure d'un bâtiment. [0047] La salle 1 comprend un plancher surélevé 3 recouvrant

essentiellement l'ensemble de la surface de la salle 1. Le plancher surélève 3 comprend une plate-forme horizontale 30 accessible par des rampes d'accès 55, dans ce cas positionnés en face des accès à la salle.

[0048] La plate-forme horizontale 30 comprend une pluralité

d'ouvertures 32, chacune de ces ouvertures donnant accès à la surface élastique 61 d'un trampoline 60 positionné sur le sol de la salle, comme celui illustré par la figure 2a.

[0049] Les ouvertures peuvent épouser la forme externes des

trampolines (notamment le contour de la surface élastique), qui peut avoir une forme circulaire, carré ou polygonale. De plus, les ouvertures peuvent être dimensionnées de sorte à réduire l'écart entre l'espace les bordes de plateforme et les bords des surface élastiques des trampolines qui y logent. Dans la figure 1, les trampolines et les ouvertures ont une forme

hexagonale.

[0050] Avantageusement, l'ouverture permet un positionnement dans et un retrait d'un trampoline depuis un logement en tout temps, ceci sans devoir démonter ou retirer une partie de la plateforme.

[0051] Les trampolines de fitness du marché ont souvent un diamètre de 80 ou 139 cm.

[0052] Le diamètre 71 des ouvertures est compris dans une plage de 0.8 m à 1.8 m .De préférence, le diamètre est dans une plage de 1.4 m à 1.6 m de sorte à pouvoir loger la plupart des trampolines de fitness du marché dans le logement, ceci sans devoir les montés, voir les démontés, dans le logement pour pouvoir les placer, voir extraire.

[0053] Le terme "diamètre" indique, en cas d'une ouverture ayant une forme polygonale, le diamètre du son cercle inscrit (c'est-à-dire le cercle qui est tangent à tous les côtés du polygone).

[0054] La salle 1 est équipée d'une pluralité de couvercles 4 détachables pour couvrir ces ouvertures lors d'activité physique ne nécessitant pas un usage de ces trampolines, de sorte à pouvoir utiliser la même salle 1 pour d'autres activités.

[0055] Avantageusement, les ouvertures sont dimensionnées de la même manière de sorte que les couvercles sont interchangeables entre eaux, c'est-à-dire qu'un même couvercle peut être utilisé séquentiellement pour couvrir chaque ouverture de la salle.

[0056] La salle est également équipée de débarras 39 logés sous le plancher surélevé 3 qui sont accessible par des trappe 35. Ces débarras permettent un rangement efficace et rapide d'outils de pratiques d'activités physiques, tels que des haltères, tapis et outres outils ou machines de taille réduite. Ces débarras permettent en outre de disposer rapidement de ces outil et machines lors d'une préparation d'une activité physique spécifique.

[0057] Comme illustré par la figure 2b, chaque couvercle 4 est configuré pour couvrir une des ouvertures 32 de la plate-forme de sorte à former une surface surélevé 50 comprenant la face supérieure du couvercle 40 et la plate-forme horizontale 30. La surface surélevé 50 qui en résulte est substantiellement ininterrompue sur laquelle un individu peut marcher et pratiquer des activités physiques en toute sécurité.

[0058] La figure 3 est un vue en coupe de la salle d'évolution 1 qui permet de visualiser une réalisation du plancher 3 selon l'invention.

[0059] La plate-forme 30 du plancher surélève 3 repose sur une structure de support 33 qui est en appui sur le sol 2 de la salle. Le sol est revêtu d'un revêtement de protection, dans ce cas d'une couche de matériaux mou (Pavatex ®).

[0060] La plate-forme comprend un corps 31 1 constitué d'éléments de corps juxtaposé les uns aux autres, par exemples des plaques de bois. Le corps est revêtue d'un revêtement 31 facilitant ou permettant des activités physiques, tels qu'un parquet.

[0061] La structure de support 33, la plate-forme 30 et les ouvertures 32 sont dimensionnées pour former une série de logements 38 pour accueillir les trampolines 60, tout en donnant accès à ces derniers au travers des ouvertures.

[0062] Le logement 38 pour trampoline 60 est délimité verticalement par le sol 2 et la plate-forme 30 de sorte à permettre le logement d'un trampoline de sorte que sa surface élastique se positionne, verticalement, sous la surface d'évolution de la plate-forme 31. [0063] Dans le cas pratique illustré par la figure 3, la structure de support 33 et la plate-forme 30 sont dimensionnées pour créer un

logement ayant une hauteur 70, c'est-à-dire une distance verticale entre le sol 2 (notamment son revêtement 21) et la surface surélevée 50, qui est supérieure à la hauteur 72 des trampolines utilisés dans, ou destiné à, la salle 1 , de sorte à permettre sa couverture par un couvercle 40.

[0064] La hauteur 70 est comprise dans une plage de 0.2 m à 1 m. De préférence, la hauteur 70 est comprise entre 0.3 m et 0.5 m de sorte à pouvoir logé la pluparts des trampolines pour fitness actuellement disponible dans sur marché, dont la surface élastique est configuré pour se positionnée à circa 25 cm par rapport au sol. La hauteur 70 des logements des modes de réalisation illustrés est de 40 cm.

[0065] Le positionnement de la surface élastique d'un trampoline logeant dans un logement peut être adapté (rehaussé) par des éléments ou des couches rehaussant qui opèrent entre le sol et les supports du

trampoline. Ces éléments ou couches rehaussant permettent de réduire et/ou adapter l'écart entre la hauteur 70 de la surface 55 et la surface élastique 61 d'un trampoline qui y loge de sorte à favoriser ou à permettre une plus large variété d'activités physiques. [0066] Avantageusement, la structure de support comprend une pluralité de structures cellulaires 331 , chacune dimensionné pour renfermer à son intérieure un de ces logements (figure 2a). Les parois latérales et opposés de la structure cellulaire 331 forment les parois du logement. La section du logement peut avoir une forme épousant la forme externe du trampoline qui y sera logé, par exemple circulaire, carré ou polygonale. Dans ce cas illustré, les parois de la structure cellulaire forment un

logement à section hexagonale.

[0067] Alternativement, la structure cellulaire 331 peut avoir une forme tubulaire ou annulaire de sorte à créer un logement cylindrique permettant le logement de trampolines ayant une pluralité de formes extérieures différentes. [0068] Cette structure cellulaire permet de fournir un support stable et robuste à la plateforme, surtout aux extrémités de la plate-forme se trouvant en proximité du logement, tout en limitant le déplacement horizontal d'un trampoline qu'y loge. [0069] La structure de support de la figure 3 comprend en outre des éléments de rétention 36, 37 pour limiter les déplacements horizontaux et/ou verticaux d'un trampoline logé dans un logement, par exemple par moyens de poutres 36, 37 fixés le long des surfaces de la structure cellulaire qui l'entoure. [0070] La structure de support 33 comprend des éléments de support, dans ce cas des poutres 36 (par exemples sous forme de lambourdes) fixés le long de faces opposées de la structure de support hexagonale, pour soutenir un couvercle lorsqu'il couvre cette ouverture. Les poutres peuvent équiper tous les faces de la structure cellulaire, ou seulement une couple de faces opposées.

[0071] Avantageusement, ces éléments de support 36 peuvent être dimensionnés de sorte à opérer également d'éléments de rétention, selon une ou plusieurs directions horizontales.

[0072] L'ouverture est entourée par un pourtour 34 ce qui permet une meilleures finition des surfaces de la plateforme donnant sur les ouvertures.

[0073] Un matériau 25 fournissant une isolation phonique peut être avantageusement logé dans les espaces vides et inutilisés qui se sont créés entre la plateforme et le sol (revêtement du sol).

[0074] La figure 4 illustre un exemple de configuration d'un logement, qui est illustré vide de trampoline.

[0075] Cette exemple de configuration illustre un débarras 39 logé sous la plate-forme et accessible par une trappe 35. La trappe peut être une plaque détachable ou une trappe pivotante. [0076] Une première séries de joint souples 51 est positionnée entre une surface de couvercle et une surface des poutres 36. Ces joints peuvent être fixés soit sur la surface du couvercle, soit sur la surface des poutres 36.

[0077] Une deuxième série de joint souples 51 est positionnée entre une surface de couvercle et une surface de la plateforme, dans ce cas du pourtour 34. Ces joints peuvent être fixés soit sur la surface du couvercle, soit sur la surface de la plateforme, voir du pourtour.

[0078] La figure 5 illustre un détail d'un mode de réalisation

particulièrement avantageux du couvercle 4 illustré par la fig. 2b. Ce couvercle a une ou plusieurs cavités 43 passantes ou borgnes qui sont agencées pour recevoir une extrémité d'une poigné détachable (pas illustré).

[0079] Le couvercle 4 comprend un corps 41 , avantageusement en bois massif, permettant de soutenir des individus pratiquant des activités physiques. Le corps 41 est revêtu, sur sa face externe d'un revêtement 42 permettant ou facilitant des activités physiques. Avantageusement, le revêtement 42 du couvercle et le même, ou ayant des propriétés similaires au, revêtement 31 de la plate-forme.

[0080] Le corps 41 est agencé d'au moins une cavité 46 passante permettant le logement d'une douille 43 permettant la rétention d'une extrémité d'une poigné détachable (pas illustré). De préférence, la douille et l'extrémité de la pogné sont filetées de sorte à permettre une insertion et une rétention de la poigné détachable par rotation.

[0081] La douille 43 est retenue par moyen d'une plaque 44 fixée au corps du couvercle aux moyens de vis de fixation 45. La plaque permet une meilleure répartition des poids sur une surface plus étendue du corps du couvercle.

[0082] Avantageusement, la plaque et les moyens de fixation 45 sont également logés dans la cavité de sorte que ces derniers ne créent pas des protubérances dépassant la surface cachée du couvercle. Ceci permet, une fois le couvercle détaché, de le poser sur la plateforme sans causer des dégâts à la plate-forme et au revêtement de ce dernier. Une couche d'un matériel doux, tel que du textile non tissé (feutre), peut couvrir cette cavité 46, ce qui permet d'obtenir un point de contact permettant un

déplacement du couvercle sur la plate-forme par glissement, sans lui causer de dégât. Alternativement ou complémentairement, des roulettes peuvent être prévues pour permettre un déplacement aisé du couvercle sur la plateforme. [0083] Dans ce mode de réalisation, le couvercle est équipé de deux cavités passantes localisé en proximité de deux côtés opposé du périmètre du couvercle, chaque cavité retenant une douille 43 accessible par une extrémité d'une poigné lorsque le couvercle est logé dans une ouverture (figure 2b). [0084] Les figures 6a et 6b sont des vues en coupe de divers modes de réalisation particuliers d'une salle d'activité physiques équipée

d'illuminations. Les illuminations peuvent comprendre une ou plusieurs sources lumineuses 52.

[0085] Dans l'exemple de la figure 6a, une source lumineuse 52 est logée dans une cavité de la plate-forme 30, notamment du revêtement 31 de ce dernier.

[0086] La source lumineuse 52 peut être également logée dans une cavité du pourtour 34, comme illustré par les figures 2b et 6b.

[0087] La source lumineuse 52 peut comprendre un ensemble

d'éléments d'illumination droits ou courbés qui sont connecté de sorte à former une source lumineuse substantiellement ininterrompue et entourant l'ouverture. Les éléments d'illumination peuvent être des LED.

[0088] L'électronique de contrôle et d'alimentation de cette source lumineuse peut être logée dans le même logement pour trampoline ou dans un logement dédié, alors que le câblage peut être positionné au- dessous de la plateforme.

[0089] La figure 6b illustre en outre une mode de réalisation dans laquelle deux séries de joints souple 51 sont fixé, l'une au couvercle et opérant entre celui et le pourtour, et l'autre série étant fixée à les poutres 36 et opérant entre celle-ci et le couvercle.

[0090] Dans ce mode de réalisation, le sol2 est revêtue d'une pluralité de revêtements 21 , 22, 23. En plus d'un premier revêtement 21 consistant en un couche d'un matériau mou (pavatex ® ), deux revêtements 22, 23 en caoutchouc sont également employés pour améliorer la protection du sol contre des éventuel dégâts ainsi que pour atténuer les vibrations du plancher surélevé causées par le déroulement d'activités physiques.

[0091] La figure 7 illustre un mode de réalisation de la structure de support du plancher surélevé par moyens de structures cellulaires. [0092] La structure de support 33 de la figure 7 comprend une pluralité de structures cellulaires 331 , chacune délimitant un de ces logements. Les structures cellulaires 331 peuvent être espacées et/ou alignées par moyens d'un ou plusieurs éléments de fixation, notamment sous forme de planches 332. Le cas échéant, les éléments de fixation peuvent être configurés pour fournir une surface d'appui à la plate-forme 30 du plancher 3, ceci entre les structures cellulaires 331.

[0093] La figure 8 illustre un mode de réalisation d'un débarras 39 accessible depuis le plancher surélevé.

[0094] Avantageusement, le débarras comprend des parois latérales 333, 334 délimitant le débarras. Ces parois permettent d'éviter un déplacement inconfortable d'objet sous la plateforme ainsi que de poussières cumulées entre la plate-forme et le sol vers le débarras. [0095] Avantageusement, les parois latérales 333, 334 délimitant le débarras peuvent faire partie de la structure de support 33, notamment en fournissant une surface d'appui à la plate-forme 30 du plancher 3.

[0096] La trappe ferment le débarras peut être sous forme d'un couvercle détachable ou pivotant.

Numéros de référence employés sur les figures Espace fitness

Sol brut

3 Revêtement de sol

Isolation phonique

Plancher surélevé

Plate-forme du plancher

Revêtement de la plate-forme

Corps de la plate-forme

Ouverture de la plate-forme

Structure de support

Structure cellulaire

Elément de fixation

, 334 Parois du débarras

Pourtour

Trappe

Poutre de support

Poutre de rétention

Logement pour trampoline

Logement, débarras pour outils

Couvercle

Surface du couvercle

Corps du couvercle

Revêtement

Douille filetée

Plaque

Vis de fixation

Cavité

Feutre

Surface surélevée

Joint souple

Illumination à LED

Rampe d'accès

Trampoline Surface élastique du trampoline Hauteur

Diamètre de l'ouverture hauteur des trampolines