Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
MULTIPURPOSE SWEEPING CARRIAGE
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/1988/001957
Kind Code:
A1
Abstract:
The multipurpose sweeping carriage is comprised of a three-wheel motor bicycle and of a wheelbarrow having a frame (70) supporting, by means of pivots (68) and supports of pivot (54, 55), a bucket (53), the supports of pivots being fixed sufficiently high on the bucket to provide for its self-stabilization by gravity in a horizontal position; the frame (70) is mounted on two big wheels (75) with rubber tread, and it comprises additionally a tubular tipping crossbar engaged into the U-shaped assembly fixed to the transverse beam (84) of the motor bicycle and cooperating with a crossbar (77) and a longitudinal stoppage fixed stop. The crossbar (77) is vertically immobilized by means of a latch (93); another latch arranged on the frame (70) maintains the bucket (73) in a utilization position as a wheelbarrow in a tipping position, or in a road position when the wheelbarrow is mounted on the motor bicycle.

Inventors:
Lavault, Claude
Application Number:
PCT/FR1987/000347
Publication Date:
March 24, 1988
Filing Date:
September 08, 1987
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
Lavault, Claude
International Classes:
B62B1/24; B62B3/00; B62K5/027; B62K5/05; B62K7/04; B62K27/00; (IPC1-7): B62B1/00; B62B1/24; B62K7/04
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS:
1. Chariot polyvalent de balayage destiné notamment au balayage des villes, caractérisé en ce qu'il comporte une brouette à benne basculant amovible, autostabilisée, suspendue sur des moyens de pivotement d'un châssis métallique (70) à deux roues (75) de grand diamètre, associée à un cyclomoteur à trois roues par l'intermédiaire de moyens permettant sa mise en place, sa dépose rapide et son immobilisation en position de route sur le dessus des poutres (83,84) dudit cyclomoteur, l'équipement spécifique du chariot comporte: un moyen de chargement de la brouette sur le cyclomoteur par bascule ment sur l'avant de la poutre transversale (84) du cyclomoteur, de mise en appui d'une traverse (77) du châssis (70) de la brouette sur la poutre longitudinale (83) et un moyen de verrouillage du châssis sur le cyclomoteur, des moyens de verrouillage de la benne dans ses diverses positions d'utilisation, un support de balai et un support de pelle, au moins une béquille de repos au sol, un moyen pour couvrir et découvrir rapidement la benne basculante, des accessoires divers se montant sur le châssis de la brouette à la place de la benne, tels qu'un enrouleur de tuyau d'arrosage, des palette spéciales, des bacs spéciaux, un bac mobile se montant sur le cyclomoteur à la place de la brouette.
2. Chariot polyvalent selon la revendication 1, caractérisé en ce que l'équipement spécifique de la brouette à benne basculante comporte: des pivots (2) fixés sur chaque paroi latérale de la benne (1) de la brouette permettant de la monter sur deux paliers ouverts verticalement (12,13) du châssis (8) de la brouette et un moyen (55) de verrouillage des pivots (2) sur lesdits paliers ouverts, un moyen (3) coopérant avec un moyen complémentaire de verrouillage (25) de la benne (1) en position horizontale de route sur le cyclomoteur, un moyen de verrouillage de la benne en position de déversement sur le cyclomoteur, ledit moyen étant solidaire d'un moyen de liaison (16) fixé sur les poutres (35,36) du cyclomoteur, et en ce que le moyen de laison de la brouette sur le cyclomoteur comport une platine support (16) recevant: un demipalier (15) de basculement du châssis de la brouette, . des moyens de verrouillage (38,39,43) du châssis (8) de la brouette; . un moyen de verrouillage de la benne en position horizontale et en position de déversement, et en ce que la platine (16) est constituée d'une plaque métallique rapportée fixée sur les poutres transversale (36) et longitudinale (35) du cyclomoteur, sur laquelle sont rendus solidaires les organes de verrouillage du châssis de la brouette et de la benne. 3 Chariot polyvalent selon la revendication 1, caractérisé en ce que: le châssis (70) de la brouette comporte deux pivots (68) coopérant avec des moyens supports complémentaires (54,55) fixés sur les côtés latéraux de la benne basculante (53) pour recevoir celleci, la benne (53), se montant sur les pivots (68) du châssis (70), est équipée, à la base de Tune de ses parois latérales, d'un moyen complé¬ mentaire de verrouillage (56) agissant en coopération avec un verrou (80) fixé sur le châssis (70), permettant d'immobiliser ladite benne selon: une position de déversement, une position de route lorsqu'elle est sur le cyclomoteur, une position d'utilisation en brouette, le châssis de la brouette est équipé d'un verrou (80) immobilisant la benne basculante (53) suivant chacune de ses positions d'util sation, la poutre latérale (84) du cyclomoteur est équipée de deux moyens (86, 87) recevant Taxe de basculement (76) du châssis (/G) assurant: le centrage latéral du châssis (70) . l'immobilisation verticale du châssis (70) . l'immobilisation longitudinale du châssis (70) en coopération avec un moyen d'immobilisation et de verrouillage en position de route, le châssis comporte deux bras (72,73) munis chacun d'un support d'axe (74) de roue (75) et se terminant chacun par un pivot (68) en visàvis, le châssis comporte en outre une traverse de basculement (76) et une seconde traverse d'immobilisation (77), la traverse de basculement se prolonge de chaque côté et audelà des bras (72,73) en se repliant sur le dessus de chaque roue jusqu'à l'extrémité de chaque bras correspon¬ dant formant les pivots (68) au voisinage desquels les extrémité de ladite traverse sont soudées. Chariot polyvalent selon les revendications 1 et 2, caractérisé en ce que le verrouillage du châssis de la brouette sur la platine (16) du cyclomoteur comporte deux verrous (38,39) maintenus normalement en position verrouillée par un moyen de rappel élastique (40) disposé au dessus de la traverse (14) au voisinage des butées latérales (18,19), et en ce qu'un troisième verrou (43), disposé suivant Taxe longitudinal de la poutre (35) du cyclomoteur, est prévu pour retenir la traverse (20 du châssis de la brouette, et en ce que les verrous sont manoeuvres au moyen d'un levier susceptible de conserver, de luimême, une position déverrouillée grâce à un moyen de verrouillage annexe pour assurer la fonction de mise en place ou de dépose de la brouette, et en ce que le moyen de verrouillage de la benne (1) en position de route est constitué par un verrou escamotable (25) à double fonction, agissant sur une poignée (3) en forme d'étrier fixée en partie basse arrière de la benne, ledit verrou comportant un premier verrou supérieur (46) escamotable vers Tarrière au moyen d'un levier (45), maintenu en permanence en position de verrouillage par un ressort de rappel (40), permettant de libérer la benne lorsque Ton veut descendre la brouette du cyclomoteur, et en ce qu'un second verrou (48) disposé sous le premie est maintenu également en permanence en position de verrouillage par un ressort de rappel (40), il est prévu pour être escamoté automatiquement par le passage de Tétrier avant (4) de la benne (1) venant buter sur une partie avant en pente'(49) dudit verrou et s'emprisonner dans "._. l'espace de verrouillage (50), et en ce que le moyen de verrouillage de la benne en position de déverse ment est constitué par une seconde poignée (4) disposée en partie haute à l'avant de la benne (1), à une position telle que lorsque ladite benne est en position de déversement, cette seconde poignée (4) vient s'engage dans le moyen de verrouillage (25) de la benne en position horizontale. 5 Chariot polyvalent selon les revendications 1 et 3, caractérisé en ce que le moyen de basculement de la benne (53) coopérant avec les pivots (68) du châssis (70) de la brouette, est constitué par deux pièces supports (54,55) fixées audessus du centre de gravité de la benne sur chaque paroi latérale de celleci, la zone (62) recevant le pivot (68) se trouvant sur Taxe de symétrie verticale XX' de la benne, et en ce que lesdites pièces supports (54,55) comportent une rainure ouverte (63) préférablement disposée suivant un axe oblique YY' avec une entrée horizontale d'un côté et une partie opposée formant butée (65), le bossage formant la rainure, d'une épaisseur (H) légèrement supérieure à la longueur des pivots (68), est solidaire d'une plaque de base (66) se fixant sur la paroi de la benne . 6 Chariot polyvalent selon les revendications 1,3 et 5, caractérisé en ce que le moyen de verrouillage de la benne (53) sur le châssis (70) de la brouette est constitué par un verrou à rappel élastiquement déformable coopérant avec un moyen complémentaire de verrouillage (56) sur lequel il est normalement appuyé, et en ce que le verrou, constitué par une tige (93 comporte une poignée de déverrouillage (94) permettant de comprimer un ressort (96) et de maintenir une position déverrouillée sur une butée d'appui (99), et en ce que le moyen complémentaire de verrouillage (56) de la benne (53) sur le châssis (70) est constitué par une pièce moulée comportant une piste de frottement (57) de l'extrémité du verrou (93), sur laquelle sont ménagés des trous (58,59,60) de positionnement et d'immobilisation de la benne sur le châssis, un premier trou (58) pour la position de déversement un second trou (59) pour la position d'utilisation en brouette et un troisième trou (60) pour la position de route sur le cyclomoteur, et en ce que le moyen complémentaire (56) est rapporté fixé latéralement sur le bas de la paroi de la benne en regard du verrou (80). 7 Chariot polyvalent selon les revendications 1 et 3, caractérisé en ce que le moyen de mise en place et d'immobilisation du châssis (70) de la brouette sur le cyclomoteur est constitué de deux ensembles (86,87) rapportés fixés sur la face avant de la poutre transversale (84) du cyclomoteur symétriquement à Taxe longitudinal AA' de celuici, et en ce que lesdits ensembles forment chacun un U dont l'extrémité (88,89) des ailes est évasée, lesdits U étant prévus pour recevoir, avec un faible jeu, la traverse (76) du châssis et pour assurer les fonctions de positionnement latéral du châssis, de basculement de celuici sur le cyclomoteur, d'immobilisation verticale et d'immobilisation longitudinale en coopération avec un moyen complémentaire (90) fixé sur le dessus de la poutre (83) du cyclomoteur, et en ce que le moyen complémentaire (90) est constitué par une butée verticale fixe (90) en tôle pliée, dont l'extrémité libre (91) est pliée en oblique pour recevoir la traverse (77) du châssis (70) avec un faible jeu, ladite butée étant solidaire du moyen de verrouillage vertical de ladite traverse (77) fixé sur le dessus de la poutre (83) du cyclomoteur, et en ce que le verrou d'immobilisation verticale de la traverse (77) est constitué d'une tige escamotable (93) venant s'appuyer, sous l'acti d'un ressort de compression (96), sur le dessus de la traverse (77) et comportant un moyen de maintien en position déverrouillée (99,101). 8 Chariot polyvalent selon les revendication 1 et 2, caractérisé en c que la platine support (16) est montée articulée en (30) à sa partie arrière sur la poutre longitudinale (35) du cyclomoteur, perpendiculaire ment à celleci et en ce qu'un moyen de relevage (31) de ladite platine est disposé à l'avant de façon à soulever la brouette pour permettre son déversement direct, et en ce qu'un moyen assujettit la platine articulée à la traverse latérale (36) du cyclomoteur en position de repo 9 Chariot polyvalent selon les revendications 1 et 7, caractérisé en c que le moyen de basculement et d'immobilisation verticale et longitudina du châssis (70) de la brouette sur la poutre (84) du cyclomoteur est constitué par une forme en U ouverte horizontalement sur Tarrière de chaque béquille (78,79) destinée à enserrer la poutre (84) du cyclomoteu le positionnement et l'immobilisation latérale du châssis étant assuré par deux butées fixes rapportées sur ladite poutre. 10 Chariot polyvalent selon la revendication 1, caractérisé en ce que le bac mobile se montant à la place de la brouette est de forme parailél pipédique d'une hauteur maximum égale à celle de la benne lorsqu'elle e en place sur le cyclomoteur, et en ce que le fond (60) dudit bac est surrélevé de façon à être juste audessus du système de verrouillage du châssis, et en ce que ledit bac est muni, sous ses deux côtés latérau de parois (61,62) formant butée latérale sur le moyen d'immobilisation, lesdites parois recevant une première traverse tubulaire rapportée (63) se posant sur le moyen d'immobilisation (15,16,86,87) et une seconde traverse (64) disposée à la même distance que celle du châssis (8,70) de la brouette, de façon à permettre l'immobilisation dudit bac sur le cyclomoteur, et en ce que ledit bac est muni, à l'avant, de deux roues (65,66) et à Tarrière, de deux poignées de manoeuvre (67), et en ce que la parjoï' avant (68) est munie de charnières (69) en partie basse et de moyens de verrouillage latéraux (70) pour la maintenir fermée lorsqu'elle est relevée, et en ce que les parois latérales inférieures (61,62) comportent en outre des ouvertures (71,72) de palettisation. 11 Chariot polyvalent selon les revendications 1 et 10, caractérisé en ce que le moyen pour couvrir et découvrir rapidement la benne est une bâche coopérant avec un enrouleur muni d'un moyen de rappel élastique enroulant automatiquement ladite bâche laquelle est munie d'anneaux coopérant avec des crochets correspondants pour la maintenir en position de fermeture sur le dessus de la benne.
Description:
_ 1 _ CHARIOT POLYVALENT DE BALAYAGE

L'invention concerne un chariot de balayage polyvalent motorisé pour l ramassage des balayures.

Le ramassage des balayures est traditionnellement effectué par un empl équipé d'une brouette, d'un balai et d'une pelle. Cet équipement limit la longueur des déplacements par employé d'entretien de la voirie, eng dre des pertes de temps considérables. Dans la mesure où l'on souhaite maintenir journellement l'ensemble d'une ville propre, un nombre impor¬ tant d'employés est nécessaire. De plus, les longs déplacements sont fatiguant, notamment pour le retour en charge dans la zone de vidage. Ce travail est très fastidieux pour le personnel et onéreux pour la ville.

Le chariot polyvalent de balayage selon l'invention permet de remédier ces inconvénients.

Ces objets sont atteints au moyen du chariot polyvalent suivant l'invention.

Selon une réalisation préférentielle, le chariot perfectionné suivant l'invention comporte:

- une brouette à benne basculante munie d'un châssis métallique muni de deux pivots coopérant avec des supports fixés sur les parois latérales de la benne et se montant sur lesdits pivots; la benne est équipée, à l base de l'un de ses côtés latéraux, d'un moyen complémentaire de verroui lage sur ledit châssis de brouette, permettant de disposer ladite benne: en position de route sur le cyclomoteur ou en position de déversement dans les bacs de stockage des balayures, ou bien en position d'utilisa- tion en brouette, ledit moyen complémentaire coopérant avec un verrou solidaire du châssis de la brouette,

- le châssis de la brouette comporte en outre une traversede basculement et d'immobilisation verticale, latérale et longitudinale, en coopération avec deux ensembles, en U fixés sur la poutre transversale avant du cyclomoteur et avec une butée fixe également solidaire de la poutre long tudinale du cyclomoteur, coopérant avec une seconde traverse d'immobili¬ sation verticale et longitudinale du châssis, ladite seconde traverse étant immobilisée verticalement par un verrou.

Selon une seconde réalisation, le chariot selon l'invention ' comporte, en variante:

- la benne de la brouette est suspendue sur deux pivots fixés sur ses parois latérales, elle est montée sur deux demi-paliers ouverts d'un châssis métallique à deux roues de grand diamètre.

L'équipement spécifique de la brouette permettant de l'immobiliser sur le cyclomoteur comporte:

- un axe tubulaire de basculement coopérant avec un demi-palier ouvert verticalement, solidaire d'une platine de liaison fixée sur le cyclomo- teur pour la mise en place de celui-ci par basculement sur le châssis de ladite brouette sur la poutre transversale dudit cyclomoteur et sa mise en appui sur sa poutre longitudinale;

- un moyen de verrouillage de Taxe de pivotement de la benne sur les paliers ouverts du châssis de la brouette; - une poignée étrier fixée en partie basse de l'arrière de la benne coopérant avec un moyen de verrouillage en position horizontale ou en position de déversement de la benne montée sur le cyclomoteur; la variante de l'équipement de liaison fixé sur le cyclomoteur pour recevoir la brouette comporte: - une platine support fixée sur les poutres tranversale et longitudi¬ nale du cyclomoteur recevant:

- un palier de basculement et d'immobilisation de la brouette;

- des moyens de verrouillage de Taxe de basculement et d'une traverse du châssis de la brouette; - un moyen de verrouillage de la benne en position horizontale;

- un moyen de verrouillage de la benne en position de déversement;

Les avantages divers présentés par le chariot selon l'invention sont les suivants:

- économie d'une personne sur deux dans l'équipe de balayage; - possibilité, par personne équipée du chariot selon l'invention, de surveiller et maintenir propre un secteur de ville beaucoup plus impor¬ tant;

- réduction de la fatigue du personnel qui n'a plus à retourner une brou¬ ette pleine par ses propres moyens au lieu de stockage des balayures; - réduction très importante du coût de nettoiement des villes;

- réduction de la largeur de la brouette sans réduction de sa capacité, offrant la possibilité de se déplacer plus facilement dans les endroits encombrés inaccessibles avec le cyclomoteur;

- possibilité de centraliser le stockage des balayures du fait du dépla- cernent rapide des agents munis du chariot selon l'invention;

- modification de la fonction de balayage:

. l'agent devient le surveillant de son secteur, il fait remon ter rapidement les informations recueillies sur la voirie vers les ser ces concernés; du fait du temps dégagé, l'agent devient informateur de projets du quartier vers les gens rencontrés au cours de ses tournées; . modification de la méthode de nettoiement, les rues ne sont balayées systématiquement, mais surveillées et entretenues au fur et à mesure des salissures;

. entretien par les agents des petits espaces verts normalement délaissés: pelouse, taille d'arbustes, entretien des sols, bêchage etc . détection au jour le jour de toutes les anomalies sur la chau sée, par exemple: trous, dépôts de voirie, stationnements etc..

L'invention est décrite en détail dans le texte qui suit en référence aux dessins annexés donnés à titre d'exemples non limitatifs dans lesquels: - la fig.1 montre un exemple de benne se montant sur la brouette fixé sur le cyclomoteur;

- la fig.2 montre un exemple de châssis de brouette;

- la fig.3 montre la benne de la fig.1 en place sur le châssis de la brouette; - la fig.4 montre un exemple de mise en place de la brouette sur le cyclomoteur;

- la fig.5 montre le cyclomoteur équipé d'une brouette verrouillée en place;

- la fig.6 montre le cyclomoteur monté sur un quai de déversement avec la benne en position de déversement des balayures dans une grande poubelle;

- la fig.7 montre schématiquement un exemple de cyclomoteur dont la platine de liaison comporte un moyen de relevage pour le déversement direct des balayures dans une poubelle en absence de quai de déversemen - la fig.8 montre un exemple de moyen de .relevage de la platine de liai son suivant la fig.7;

- les fig.9 et 10 montrent, vu en élévation et de dessus, un exemple de réalisation d'une platine de liaison cyclomoteur/brouette, équipée avec des moyens adéquatsde verrouillage du châssis de brouette et de la benne en position horizontale ou en position de déversement;

- la fig.11 montre un exemple de verrouillage du pivot de benne sur le palier, ouvert du châssis de brouette;

- les fig.12 et 13 montrent, vu en élévation et vu de l'avant, un exemple de bac mobile se montant sur le cyclomoteur à la place de la brouette;

- les fig.14,15 et 16 montrent un exemple de benne basculante selon l'invention, avec ses moyens support de pivots de basculement et un moyen d'immobilisation sur la brouette;

- la fig.17 montre, vu en perspective, un exemple de châssis simplifié et plus étroit de brouette selon l'invention en appui sur ses béquilles;

- la fig.18 montre le châssis de la fig.17 vu en perspective sous un autre angle;

- la fig.19 montre la benne de la fig.14 en place sur le châssis de la brouette selon l'invention;

- la fig.20 montre le cyclomoteur équipé d'une brouette selon l'invention verrouillée en place; - les fig. 1 et 22 montrent, vu en perspective et en élévation, un exemple d'équipement de la poutre transversale avant et de la poutre longitudinale du cyclomoteur pour recevoir la brouette selon l'invention équipée avec ses moyens complémentaires assurant son verrouillage en place

- la fig.23 montre un exemple de verrou de benne solidaire du châssis de la brouette;

- les fig.24,25 et 26 montrent des variantes de forme des béquilles du châssis de la brouette prévues pour assurer l'immobilisation verticale, latérale et longitudinale du châssis sur la poutre transversale du cyclomoteur.

La fig.1 montre un exemple de benne 1 selon l'invention, en forme de pyramide tronquée à base rectangulaire, réalisée en tôle ou en matière thermoplastique, munie, sur ses parois latérales, d'un pivot 2 rapporté, d'une première poignée-étrier 3 disposée à l'arrière en partie basse pour permettre son verrouillage en position horizontale soit sur son châssis porteur, soit sur le cyclomoteur, et d'une seconde poignée-étri 4 disposée sur la paroi avant. Elle comporte en outre, en partie haute à l'avant de ses deux parois latérales, un crochet porte-balai d'un côt et un crochet porte-pelle de l'autre 5 éventuellement muni d'un moyen de serrage rapide du manche. Bien entendu, on peut utiliser d'autres types de bennes et des accessoires tels qu'un enrouleur de tuyau d'arro sage, des bennes palettes etc.. On a également montré, en place sur le dessus de la benne, une bâche coopérant avec un enrouleur muni d'un moyen de rappel élastique enroulant automatiquement ladite bâche lors- qu'on la décroche des crochets avant fixés sur le haut de la benne et non visibles sur le dessin.

La fig. 2 montre un exemple de châssis de brouette selon l'invention. I comporte deux roues 6,7 de grand diamètre, fixées chacune en chape sur deux pattes solidaire du châssis 8 comportant deux bras 9,10 se prolon géant vers les roues 6,7 et remontant au-dessus de celles-ci pour venir se raccorder à une traverse 11. Deux paliers ouverts 12,13 de pivot 2 d la benne 1, sont rapportés du côté interne aux roues 6,7. Ces paliers comportent un moyen de verrouillage des pivots qui sera décrit fig.11. Une traverse tubulaire 14 est disposée entre les bras 9,10, au-dessus d la traverse 11, à une hauteur telle qu'elle puisse être posée sur le de palier 15 (fig.4) de la platine de liaison 16 fixée sur la poutre longitudinale 17 du cyclomoteur sur lequel elle fait fonction d'axe de basculement lorque les bras 9,10 dudit châssis sont en position vertical La traverse 14 comporte deux rondelles butées 18,19 coopérant avec les côtés du 1/2 palier 15 pour assurer le positionnement latéral du châssis sur le cyclomoteur. Une troisième traverse tubulaire 20 est prévue notam ment pour rigidifier le châssis et pour compléter le verrouillage de ce dernier sur la platine de liaison 16. L'extrémité libre des bras 9,10 comporte chacune un morceau de tube 21,22 fermé du côté de l'extrémité libre des bras, pour recevoir le manche d'un balai ou d'une pelle s'appuyant sur le crochet correspondant 5 de la benne 1. Le milieu de la traverse 11 est muni d'un verrou escamotable 23 destiné à immobiliser la benne 1 en position horizontale lorsque Ton se sert de la brouette seul Deux béquilles 24 permettent de la reposer au sol.

La fig.3 montre la brouette constituée de son châssis 8 et de sa benne 1 en position d'utilisation par un agent.

Sur la fig. on a montré comment s'effectue la mise en place de la brou¬ ette sur le cyclomoteur. La benne est déverrouillée du châssis de façon à s'auto-maintenir horizontale, on approche la brouette du cyclomoteur et on lève les bras 9,10 à la verticale et Taxe de basculement 14 vient reposer sur le 1/2 palier 15 de la platine de liaison 16, on bascule ensuite les bras 9,10 dans le sens de la flèche jusqu'à ce que la traver¬ se 20 repose sur la platine 16, on verrouille ensuite les deux traverses 14,20 comme il sera montré plus loin.

Sur la fig. 5 on a montré schématiquement la brouette en place sur le cyclomoteur. La benne a été mise en position horizontale verrouillée par sa poignée inférieure 3 dans le verrou 25. Sur la fig.6 on a montré le cyclomoteur monté sur un quai de déversement2 La benne 1 est basculée en position de déversement pour vider les balay¬ ures dans une très grande poubelle de stockage 27. La position de déversement est verrouillée au moyen de la poignée avant 4 engagée dans le verrou 25 de la platine 16. Sur la fig.7 on a montré un cyclomoteur équipé d'une platine 16, articulée en 30 sur la poutre longitudinale du cyclomoteur, munie, à l'avant, d'un moyen de relevage 31 permettant de déverser les balayures directement dans une grande poubelle en absence de quai de déversement. La benne est montrée basculée sur ses pivot 2 et verrouillée dans cette position par le verrou 25. Le moyen de relevage 31 peut ,par exemple, être constitué (fig.8) d'un système de leviers 32 mus par un ensemble vis-écrou, ou encore au moyen d'un vérin hydraulique commandé par une petite pompe hydraulique à manoeuvre manuelle par levier. Cette disposition limite la hauteur des poubelles 33 de stockage des balayures. Il est préférable d'utiliser un quai de déversement comme montré sur la fig.6. Le moyen de relevage comporte un moyen anti-retour de type connu permet¬ tant le maintien de la benne en position de déversement. Un moyen de verrouillage assujettit la platine articulée à la traverse latérale 36 du cyclomoteur en position de repos. Les fig.9 et 10 montrent un exemple de platine de liaison 16 entre le cyclomoteur et la brouette avec ses moyens de verrouillage du châssis de la brouette. Elle est fixée sur la poutre longitudinale 35 et sur la poutre transversale 36 du cyclomoteur. En forme de Té, elle comporte, à l'avant, le 1/2 palier 15 dans lequel est engagée et repose la traverse 14 du châssis de la brouette.

Le châssis de la brouette est guidé latéralement contre le 1/2 palier 1 par les rondelles butées 18,19. Ce demi-palier 15 est formé par un plia ouvert de la platine 16 se prolongeant par une partie plate 37 surélevé pour recevoir les deux verrous 38,39 à rappel élastique au moyen d'un ressort de compression 40 engagé sur un axe 41 sortant au-travers du fond arrière du support de verrou et comportant un clip d'arrêt 42 en appui sur le fond en position normalement verrouillée. L'extrémité libre de Taxe 41 reçoit un câble de traction aboutissant à un levier de manoeuvre non représenté, possédant une position maintenant le déverrouiliage pendant que Ton retire ou replace la brouette. Cette position peut être assurée par un moyen de verrouillage annexe, ou par une position "tout ou rien du levier. Les deux verrous 38 et 39 coopè¬ rent avec un 3ème verrou 43 , identique aux verrous 38,39, destiné à maintenir la traverse haute 20 du châssis de la brouette. Ce verrou peu être placé d'un côté ou de l'autre de la traverse 20.

La platine 16 comporte en outre le verrou 25 à double fonction monté su un support 45 soudé sur la platine. Ce double verrou comporte un premie verrou 46 à rappel par ressort 40 et dont la tige 47 est repliée vers le haut et dont l'extrémité libre est munie d'une boule facilitant la manoeuvre manuelle directe. Ce verrou a pour fonction de libérer ou de maintenir la poignée 3 de la benne pour assurer sa position horizontale sur le cyclomoteur. Au-dessous de ce premier verrou 46, on a monté un se cond verrou 48 également rappelé en position de verrouillage par un ressort 40. Ce verrou est reculé automatiquement dans le sens de la flèche 51 par la poignée avant 4 de la benne 1 agissant comme une came sur Ta partie avant dudit verrou en pente inverse 49 lorsquelle passe de la position horizontale à la position déversement, puis vient buter sous le verrou 46 dans l'espace de verrouillage 50, cependant que le verrou 48 revient en position de verrouillage sous l'action de son ressort de rappel 40. Le verrou supérieur est manoeuvré manuellement lorsque Ton désire descendre la brouette en libérant la poignée 3, ou bien pour basculer la benne en libérant également la poignée 3 pour venir emprisonner la poignée 4 située de l'autre côté de la benne. La fig.11 montre un exemple de moyen de verrouillage d'an des pivots 2 de la benne 1, sur les paliers ouverts 12,13 du châssis de brouette. Il est réalisé au moyen d'un verrou 55 constitué par un levier pivotant sur un axe 56 sur lequel il est soudé en bout, dont l'extrémité supé¬ rieure est pliée et engagée dans un trou du palier 12,13 pour s'appuyer sur le pivot 2 sous l'action d'un ressort de rappel 57.

Lorsque Ton bascule à fond la queue 58 du levier, celui-ci reste déverrouillé, le ressort agissant alors en "tout ou rien" maintenant la position du levier.

Les fig.12 et 13 montrent un exemple de bac mobile se montant sur le cyclomoteur à la place de la brouette.

Il est de forme parallélépipédique d'une hauteur maximum égale à celle de la benne 1 lorsqu'elle est en place sur le cyclomoteur, le fond 60 dudit bac est surélevé de façon à se trouver juste au-dessus du verrou 25 de maintien de la benne en position horizontale; le bac est muni, au voisinage de ses deux côtés latéraux, de parois 61,62 formant butée latérale sur le demi-palier.de la platine de liaison et recevant une première traverse tubulaire rapportée 63 disposée sur le 1/2 palier et une seconde traverse 64 disposée à la même distance que la traverse 20 de la brouette de façon à permettre son verrouillage par le verrou 43 (fig.10). Ledit bac est muni, à Tavant, de deux roues 65,66 montées préférablement en chape , et de-deux poignées arrières67 pour la manoeu¬ vre en brouette. La paroi avant 68 du bac est munie d'une charnière 69 en partie basse et de moyens de verrouillage latéraux 70 pour la maintenir fermée lorsqu'elle est relevée. Ce bac est utilisable notamment pour le transport d'une tondeuse à gazon pour l'entretien des espaces verts se trouvant sur la tournée des agents d'entretien de la voirie. Il comporte en outre, sur chacune de ses parois latérales basses 61,62, des ouvertures rectangulaires 71,72 pour recevoir les bras d'un chariot élévateur de manutention.

La benne 53, représentée sur la fig.14 est réalisée en matériau plasti¬ que, soit en injection, soit en moulage de matériau plastique pré-impré gné sur une forme. Elle comporte deux supports 54,55 de pivot de châssi de la brouette fixés par exemple par rivets sur la benne, symétriquemen à Taxe vertical XX', sur les deux parois latérales de la benne, au-dess du centre de gravité. Un moyen complémentaire 56 de verrouillage immobil sant la benne sur le châssis de la brouette, est rapporté sur la partie inférieure de Tune des parois latérales de la benne. Ce moyen est constitué par une pièce moulée en matière plastique, comportant une pist de frottement 57 de l'extrémité du verrou du châssis, sur laquelle sont ménagés des trous 58,59,60 de positionnement et d'immobilisation de la benne sur le.châssis de la brouette, un premier trou 58 pour la position de déversement, un second trou 59 pour la position d'utilisation en brouette et un troisième trou 60 pour la position de route sur le cyclomoteur. Ce moyen complémentaire de verrouillage est fixé par des rivets 61 sur la paroi de la benne en regard avec le trou correspondant.

Sur les fig.15 et 16, on a montré, vu en élévation et en coupe suivant Taxe XX', un exemple de support de pivot de basculement de la benne 53 rapporté fixé sur celle-ci. Chacun des deux supports est consti tué d'une pièce moulée, par exemple en matière plastique. La zone 62 formant le palier de pivot se trouvant sur Taxe de symétrie vertical XX'. les supports rapportés comportent une plaque de base 66 de laquelle émerge un bossage formant une rainure ouverte 63 préférablement disposée suivant un axe oblique YY*. Ladite rainure comporte une entrée horizon- taie 64 d'un côté et une partie courbée 65 vers la rainure de l'autre côté pour former une butée de mise en place des pivots sur la benne. L'épaisseur H du bossage formant la rainure correspond à la longueur du pivot 68 engagé dans celle-ci (fig.16) avec un faible jeu de mise en plac évitant le frottement de l'extrémité du pivot sur la paroi de la benne. Une rondelle 69 soudée peut être prévue sur le pivot 68 pour le position¬ nement latéral de la benne sur le châssis de la brouette. Le fond de la rainure est constitué par la paroi 66 s'appuyant sur la benne. Des trous 67 sont prévus pour la fixation sur la benne. On a figuré en traits pointillés le pivot 68 au moment de sa mise en place; il glisse sur l'entrée 64 puis s'engage dans la rainure 63 en butant sur la paroi 65, il suffit alors d'appuyer sur les bras du châssis de la brouette pour que les pivots se placent au fond de leur rainure respective 62 et soulèvent la benne qui se trouve alors en place en position d'utilisation.

Sur les fig.17 et 18 on a représenté, vu en perspective selon des angles différents, le châssis métallique 70 de la- brouette. Il est constitué en tubes soudés. Il comporte deux bras 72,73 munis chacun d'un support d'axe 74 sur lequel la roue 75 est montée en porte-à-faux; une traverse de basculement 76 et une traverse d'immobilisation 77 les relient ensemble. La traverse de basculement 76 se prolonge de chaque côté au-delà des bras 72,73 en se repliant sur le dessus de chaque roue 75 jusqu'à l'extrémité 68 formant les pivots., au voisinage desquels elle est soudée; chaque bras 72,73 est courbé vers le haut et reçoit une béquille 78,79. Le bras se prolonge encore et est pliée horizontalement à 90° vers l'intérieur pour former le pivot 68 de la benne 53 en regard avec le pivot opposé du second bras. Le moyen de verrouillage 80 de la benne 53, dans les diverses positions d'utilisation, est fixé latéralement sur le prolongement de Tune des extrémités 81 de la traverse 76 au-dessu de la roue correspondante et en regard du moyen complémentaire 56 (fig.15) de la benne basculante.

La fig. 19 montre la benne 53 en place sur les pivots 68 du châssis 70 de la brouette laquelle repose sur ses béquilles 78,79. La benne peut être laissée libre sur ses pivots ou bien être verrouillée en position brouette sur le trou 59 (fig.15).

La fig. 20 montre la brouette avec sa benne basculante en place, verrouillée en position de route sur le cyclomoteur 82. On voit le châssis 70 de la brouette basculé en appui sur la poutre longitudinale 83 et sur la poutre latérale 84 supportant la traverse de basculement. Le détail du verrouillage du châssis 70 est montré sur les fig. 21 et 22.

La fig.1 montre, vu en perspective, les moyens de mise en place et de basculement ainsi que d'immobilisation du châssis de la brouette, la poutre latérale avant 84 reçoit deux ensembles 86,87 identiques fixé sur la face avant de la poutre, symétriquement à Taxe longitudinal AA 1 du cyclomoteur. Lesdits ensembles forment chacun un U dont l'extrémité 88,89 des ailes est évasée pour recevoir plus facilement la traverse 76 du châssis de la brouette et assurer les fonctions de positionnement latéral du châssis 70 , son basculement sur le dessus du cyclomoteur, so immobilisation verticale et son immobilisation longitudinale en coopé¬ ration avec un moyen complémentaire 90 constitué par une butée formée d'une plaque de tôle fixe verticale dont l'extrémité libre 91 est pliée en oblique vers T avant pour faciliter la mise en place et l'immobilisa tion de la traverse 77 du châssis 70 avec un faible jeu longitudinal. Cette butée 90 est solidaire du corps du moyen de verrouillage vertical de ladite traverse 77. La traverse 76 du châssis 70 , lorsqu'elle est en place dans les U 86 ,87 , pivote dans lesdits U lorsque Ton bascule les bras 72,73 du châssis jusqu'à ce que la traverse 77 arrive, suivant le rayon R, en appui sur la partie oblique 91 de la butée fixe 90. En appuyant sur les bras 72,73 , on resserre la traverse 76 au fond des U 86 87 et la traverse 77 descend en appui sur le corps de verrou 92 . La tige 93 du verrou 80 coulissant dans les trous-paliers 94,95 du corps de verrou, est poussée au-dessus de la traverse 77 sous l'action d'un ressort de compression 96 en appui d'une part à l'arrière sur le corps de verrou et à l'avant sur une rondelle 97 en butée sur une gou¬ pille 98. Une position déverrouillée est obtenue, au moyen d'une butée 99 sur laquelle on vient mettre en appui une extrémité de la goupille 98 en tirant sur la poignée de manoeuvre100 et en la tournant de 90° comme montré en traits pointillés en101. Le support de verrou est fixé s le dessus de la poutre longitudinale 83. au moyen de vis ou de rivetsl02. (fig.22).

La fig.23 montre un exemple de réalisation du moyen de verrouil ¬ lage de la benne 53sur le châssis 70 de la brouette, par l'intermédiaire du moyen complémentaire 56 fixé par rivets 61 sur Tune des parois latéra¬ les de la benne. Le verrou peut être, par exemple, identique à celui de la fig22 Les numéros de repère désignant des pièces identiques ont été utilisés. L'extrémité du levier 93 sous l'action du ressort 96 est engagé dans le trou 58 de la pièce 56.

Le trou58 est percé dans un bossage relié par une piste de frottement aux autres bossages des trous59,60 Pour déverrouiller, comme sur la fig. 22,on tire sur la poignée100 et on la fait pivoter de 90° pour mettre la goupille 98 en appui sur la butée 99. Le support de verrou 110 est soudé sur le prolongement 81- de la tige de basculement du châssis 70 de la brouette de façon à ce que l'extrémité de la tige 93 du verrou soi en regard avec les positions correspondantes des trous5B,58 0de la pièce 56 de la benne53. Pour assurer le verrouillage de la benne, il suffit de laisser l'extrémité du verrou frotter sur la piste57 en amenant la benne à la position souhaitée, le verrou s'enfonce dans le trou correspondant sous l'action du ressort dès qu'il passe en face de celui-ci.

Les fig.24 ,25 et 26 montrent des variantes du moyen de basculeme du châssis 70 de la brouette représentés sur les fig.21 et22 Ce moyen d basculement est constitué par le pliage d'une forme en U analogue à cell des pièces 86,87 des fig.2l,22(fig.24). Les U ainsi réalisés sont dispo¬ sés horizontalement, ménagés à Tarrière de chaque béquille78,79 de façon à enfourcher directement la poutre transversale avant 84 du cyclo¬ moteur cependant que la traverse 77 du châssis 70 est mise en appui cont la butée 90et sur le dessus du corps de verrou comme sur la fig.22. Sur la fig.25- la forme en U ménagée sur Tarrière de chaque, béquille est constituée par un premier plati04 horizontal et par un second plat vertical 105 coopérant avec une plaque de tôleioδ rapportée soudée avec une entrée 107-

Sur la fig.26, la forme du U ménagée à Tarrière de chaque béquil le est constituée par une partie plate verticale108 sur laquelle on a soudé deux plaque de tôleioô à la position voulue pour s'enfourcher sur l poutre 84 avec un faible jeu. Le positionnement latéral peut être obtenu par deux butées (non représentées) fixées sur la poutre84 symétrique¬ ment à Taxe AA' (fig.21).