Login| Sign Up| Help| Contact|

Patent Searching and Data


Title:
MULTIPURPOSE TREAD WITH ELEMENTS FOR ALL TYPES OF VEHICLES AND SURFACES
Document Type and Number:
WIPO Patent Application WO/2002/049860
Kind Code:
A1
Abstract:
The invention concerns a multipurpose tread characterised in its running part by sheet-metal elements (1), inclined relative to the axis of the wheel, covering the running tread and part of the tyre sidewalls; they are easily interchangeable and comprise non-skid zones (2) for slippery hard surfaces and rubber zones (3) for soft or rough and hard surfaces such as roads, the elements (1) are terminated with loops (5) enabling two side cables (9) bearing a pin (10) at each end to link them, and to be retracted into an adjusting tube (11); the latter enable said tread to be mounted on wheels with very different diameters and widths.

Inventors:
Guidet, Pierre ("Le Goya" 39, avenue M. Misery Tassin la Demi Lune, 69160, FR)
Application Number:
PCT/FR2001/003951
Publication Date:
June 27, 2002
Filing Date:
December 12, 2001
Export Citation:
Click for automatic bibliography generation   Help
Assignee:
Guidet, Pierre ("Le Goya" 39, avenue M. Misery Tassin la Demi Lune, 69160, FR)
International Classes:
B60C27/06; B60C27/08; (IPC1-7): B60C27/06; B60C27/08
Foreign References:
FR2088508A1
US1412344A
Download PDF:
Claims:
REVENDICATIONS
1. Bande universelle à éléments 1 pour tous véhicules et sols, caractérisée dans sa partie courante par des tôles. éléments 1, inclinées par rapport à l'axe de la roue, recouvrant la bande de roulement et une partie des flancs du ; elles ont une mme inclinaison à gauche ou à droite à titre indicatif, il est possible qu'une paire de bandes comporte une inclinaison à gauche pour l'une et une inclinaison à droite pour l'autre. Elles sont facilement ; elles comportent des zones anti. dérapantes 2 pour sols durs glissants et des zones caoutchoutées 3 pour sols tendres ou durs rugueux, comme les chaussées ; Les éléments 1 sont terminés par des boucles 5, permettant à deux câbles latéraux 9 portant un ergot 10 à chaque extrémité, de les relier, et de rentrer dans un tube de réglage 11.
2. Bande suivant la revendication 1, caractérisée en ce que les éléments 1 sont en acier inoxydable ou traité, éventuellement en plastique souple et résistant pour les véhicules les plus légers.
3. Bande suivant la revendication 1, caractérisée en ce que les éléments 1 ont mmes dimensions et sont fixés sur les deux câbles latéraux 9 dégainés localement, dont ils sont solidaires grâce aux boucles 5 recevant un pliage incurvé.
4. Bande suivant la revendication 1, caractérisée en ce que les éléments 1 sont reliés par soudures deux à deux au moyen de deux barrettes anti. torsion 8 avant d'opérer le surmoulage caoutchouc ; elles sont également enrobées avec les éléments 1.
5. Bande suivant la revendication 1, caractérisée en ce qu'en extrémités, les éléments 1 sont mobiles sur les câbles 9 ; leur blocage se fait grâce à un écrou cylindrique soudé 6 et à une vis à bout plat 7, positionnés sur les boucles 5 et prenant appui sur la gaine des câbles 9. Avantageusement les boucles 5 ne sont pas complètement fermées pour faciliter le déplacement des câbles 9 avec ergots 10 dans leurs tubes de réglage 11.
6. Bande suivant la revendication 1, caractérisée en ce que les éléments 1 mobiles quand ils sont au moins quatre ou plus, sont également reliés par barrettes 8, sauf pour deux d'entre eux.
7. Bande suivant la revendication 1, caractérisée en ce que les zones anti. dérapantes 2 se composent de grains 4 rugueux, durs, naturels ou artificiels, de deux grosseurs différentes 1,5 et 3 mm pour la version « voitures particulières » de mme que pour la version « bus et poids lourds », 2 et 4 mm noyés dans le caoutchouc surmoulé « chargé » et quadrillé (figure 2a), ou dans une colle ou résine appropriées (figure 2b). Une conception plus élaborée consiste en grains de synthèse de forme losangique, pyramidale ou en tétrapode, répartis et retenus dans toute l'épaisseur du caoutchouc.
8. Bande suivant la revendication 1, caractérisée en ce que les tôles. éléments 1 sont montées parallèlement entre elles à une distance caractéristique : le « pas » qui varie en fonction des applications et des conditions d'utilisation pratiques.
9. Bande suivant la revendication 1, caractérisée en ce que les zones caoutchoutées 3 sont constituées de caoutchouc surmoulé ayant une « dureté Shore » suffisante pour assurer un bon maintien du véhicule équipé ; il reçoit en surface des sculptures concentriques qui garantissent un bon coefficient de frottement au roulement.)) est amélioré en réalisant des ventouses avec le caoutchouc sous les tôles de liaison ou éléments 1.
10. Bande suivant la revendication 1, caractérisée en ce que les câbles latéraux 9 « arrière » et « avant » sont en acier inoxydable gainé ; ils sont munis à chacune de leurs extrémités d'un ergot 10 qui pénètre dans un tube de réglage 11 ; ces quatre tubes 11 comportent une ouverture longitudinale 12 avec des encoches latérales 13, réparties régulièrement ; ils sont cintrés au rayon moyen des roues pour lesquelles leur montage est prévu. Ces câbles 9 peuvent tre en deux parties avec un tube de réglage intermédiaire 11 en plus, pour la version « voitures particulières » ; selon une autre réalisation dans la version « bus et poids lourds », le tube de réglage 11 est remplacé par un boitier enrouleur pour chaque câble latéral 9. Dans le cas de roues jumelées, on exécute en plus des barrettes 8, un pliage en V sur les tôles de liaison 1, entre les deux roues ; un cable anti. torsion passe au fond du v de chaque tôle 1.
11. Bande suivant la revendication 1, caractérisée en ce que le diamètre extérieur des câbles 9 s'harmonise avec le diamètre intérieur des tubes 11, dont les longueurs de réglage à l'avant et à l'arrière autorisent le montage sur des roues de diamètres et de largeurs très différents.
12. Bande suivant les revendications 1,10,11, caractérisée en ce que deux tubes 11 possèdent une extrémité en forme de logement 14 pour crochets 15, lesquels se fixent à l'extrémité des deux autres tubes 11. Le crochet 15 « avant » est noyé dans une matière souple non rémanente 16.
13. Bande suivant la revendication 1, caractérisée en ce que les tôles. éléments 1 sont enrobées dans un caoutchouc « chargé » surmoulé, quadrillé, sauf dans leurs extrémités.
Description:
« BANDE UNIVERSELLE A ELEMENTS POUR TOUS VEHICLES ET SOLS ».

L'invention présente concerne le domaine des dispositifs anti-dérapants pouvant équiper l'ensemble des pneumatiques, pour circuler aussi bien sur une chaussée dégagée, sur la neige, sur la glace, sur le sable, que sur des sols agraires ou forestiers.

Les systèmes existants accumulent de nombreux inconvénients au regard de la réglementation de la circulation et des conditions pratiques d'utilisation ; la bande universelle à éléments proposée apporte des solutions efficaces et fiables à tous les aspects du problème. Dans sa conception d'ensemble, elle se compose de tôles de liaison ou éléments, inclinées par rapport à l'axe de la roue, recouvrant la surface de roulement et une partie des flancs. Elles comportent une boucle à chaque extrémité ce qui permet à un câble gainé de les relier toutes sur chaque flanc du pneu. Ces tôles sont enrobées dans un caoutchouc « chargé » surmoulé, quadrillé, sauf dans leurs extrémités ; elles reçoivent deux zones anti-dérapantes correspondant aux bords du pneu sur la surface de roulement ; compte-tenu de l'excellent coefficient de frottement caoutchouc « chargé » quadrillé/caoutchouc pneu sculpté et de la grande surface de contact des tôles de liaison sur le pneu, l'effort transmis aux câbles latéraux est considérablement réduit et le glissement relatif pratiquement nul.

Le coefficient de frottement peut encore tre amélioré en réalisant des ventouses avec le caoutchouc surmoulé sous les tôles de liaison. Le caoutchouc surmoulé a une « dureté shore » suffisante pour assurer un bon maintien du véhicule équipé ; il reçoit en surface des sculptures appropriées, concentriques, qui garantissent un bon coefficient de frottement au roulement sur les sols durs tels que route, glace, roche, en plus des zones anti- dérapantes. Toutes les tôles-éléments ont mmes dimensions et sont fixées sur les deux câbles latéraux dont elles sont solidaires, grâce aux boucles recevant un pliage incurvé, ce qui autorise la fixation sur les câbles dégainés localement, sans que les bords de tôles ne détériorent la gaine des câbles. Des barrettes anti-torsion relient les tôles de liaison deux à deux.

Selon une réalisation pratique de l'invention, les zones anti-dérapantes s'obtiennent en introduisant dans le caoutchouc « chargé » au moment du

surmoulage, des grains durs, rugueux, naturels ou artificiels. Une conception plus élaborée consiste en grains de synthèse de formes losangique, pyramidale ou en tétrapode. Ces grains sont répartis et retenus dans toute l'épaisseur du caoutchouc sur les tôles dans les zones prévues. Une variante consiste à fixer les grains avec une colle ou une résine époxy pour constituer d'abord les zones anti-dérapantes, puis le surmoulage du caoutchouc autour de ces zones. On pourra moduler la grosseur des grains, leur dureté, leur nombre par unité de volume, en fonction des applications. Il convient de retenir deux grosseurs de grains : 1, 5 et 3 mm pour la version « voitures particulières », de mme : 2 et 4 mm pour la version « Bus et Poids lourds ».

Les tôles sont montées parallèlement entre elles à une distance caractéristique : le « pas », qui varie en fonction des applications et des conditions d'utilisations pratiques. Aux extrémités de la bande, on prévoit quelques tôles mobiles sur les câbles dans la zone de réglage ; pour celles-ci, le blocage sur les câbles se fait avec un écrou cylindrique soudé et une vis à bout plat. Leur nombre varie avec la longueur de réglage désirée qui s'obtint aux deux extrémités des câbles, recevant un ergot qui se déplace chacun dans un tube avec une ouverture longitudinale et des encoches latérales. Les deux tubes pour les extrémités de chaque câble latéral sont solidaires, l'un d'un crochet, l'autre de son logement. Seul le crochet du câble latéral « avant » est légèrement différent : il est enrobé d'une matière souple à faible rémanence, qui confère à cette bande universelle une souplesse en harmonie avec celle des pneumatiques. L'ensemble peut donc se déformer sans distorsion et sans glissement relatif.

Un autre objet de l'invention vise à proposer un nouveau dispositif permettant de circuler sur toutes sortes de sols avec tous types de véhicules.

Un autre objet de l'invention est de proposer un nouveau dispositif qui se présente comme une bande universelle révolutionnaire pouvant se monter sur des roues de diamètres et de largeurs différents.

D'autres aspects de l'invention apparaissent dans la description et les dessins annexés à titre purement explicatif et non limitatif :

- la figure 1 montre en perspective la bande universelle montée sur une roue de véhicule.

- La figure 2 montre les détails de la bande vue en plan.

- Les figures 3 et 4 montrent les détails de la fermeture et des réglages en extrémités des câbles, respectivement pour le câble latéral « arrière » et pour le câble latéral « avant ».

- La figure 5 présente une autre réalisation avec tôle de fermeture comportant un système : pignon-crémaillère-verrouillage.

Les figures annexées concrétisent la conception de cette bande universelle à éléments 1, lesquels reçoivent des zones anti-dérapantes 2 pour les sols durs, glissants, tels que la roche ou la glace, et des zones caoutchoutées 3 qui jouent le rôle de crampons sur les sols tendres tels que neige, sable, terre mais aussi sur les sols durs rugueux, comme les chaussées. L'inclinaison des éléments 1 intervient pour le confort et la continuité de l'action ; elle varie de 30° pour la version « Bus et Poids lourds » à 60° environ pour la version « voitures particulières ». Les éléments 1 sont réalisés en acier inoxydable ou traité éventuellement en plastique souple et résistant pour les véhicules les plus légers. En cas de détérioration, ces éléments 1 seront facilement interchangeables. Le « pas » variable de montage de ces éléments 1 ajoute une souplesse remarquable d'adaptation et de généralisation à tous les types de véhicules. Les tôles éléments 1 comportent un pliage incurvé dans leurs extrémités pour la confection des boucles 5, qui prennent appui sur les deux câbles latéraux 9, dégainés à cet effet au droit des boucles 5. Ainsi, ces tôles 1 et les câbles 9 sont solidaires sans système de fixation ; de plus les bords relevés des boucles ne détériorent pas la gaine plastique des câbles.

Les zones anti-dérapantes 2 se composent de grains 4 rugueux, durs, naturels ou artificiels, de deux grosseurs différentes par version, noyés dans le caoutchouc surmoulé, chargé, et quadrillé ou dans une colle ou résine appropriées. Cette nouvelle technologie permet aux zones 2 de s'user simultanément avec le caoutchouc et de garder intacte leur propriété anti- dérapante par le renouvellement des grains usés.

En extrémité de bande, les éléments 1 sont mobiles sur les câbles 9 ; leur blocage se fait grâce à un écrou cylindrique soudé 6 et à une vis à bout plat 7, positionnés sur les boucles 5 et prenant appui sur la gaine des câbles 9. Cette solution permet de régler la valeur du « pas » dans cette zone en fonction de la position de sortie des câbles 9 hors de leurs tubes de réglage 11. La tte de vis est plate, moletée, pour action manuelle rapide, dans le cas où le montage de cette bande doit se faire sur des roues de largeurs ou de diamètres différents.

Avantageusement, les boucles 5 des éléments 1 mobiles ne seront pas complètement fermées pour faciliter le déplacement des câbles 9 avec ergots 10 dans leurs tubes de réglage 11. Elles reçoivent aussi un pliage incurvé en extrémités. Tous les éléments 1 fixes sont reliés par soudures deux à deux au moyen de deux barrettes anti-torsion 8, avant d'opérer le surmoulage caoutchouc ; elles sont également enrobées avec les éléments 1.

Les éléments 1 mobiles quand ils sont au moins quatre ou plus, sont également reliés par barrettes 8, sauf pour deux d'entre eux. Toutefois si l'on désire pouvoir monter cette bande sans soulever le véhicule, il est indispensable que tous les éléments 1 mobiles ne soient pas reliés par barrettes 8, sinon de les démonter avant montage de la bande sur le pneu, puis remontage ensuite.

Les câbles latéraux 9 « arrière » et « avant » sont en acier inoxydable ; ils sont munis à chacune de leurs extrémités d'un ergot 10 qui pénètre dans un tube de réglage 11, tous identiques. Ces 4 tubes 11 comportent une ouverture longitudinale 12 avec encoches latérales 13 réparties régulièrement tous les centimètres environ, ce qui correspond aux différentes positions de l'ergot 10 en extrémité des câbles 9. Le diamètre extérieur des câbles s'harmonise avec le diamètre intérieur des tubes de réglage 11. Les longueurs de réglage des tubes 11 à l'avant et à l'arrière autorisent le montage d'une bande sur des roues de diamètres et de largeurs très différents, d'où l'intért majeur de cette bande universelle de conception souple, simple, de faible prix de revient. Deux tubes 11 possèdent une extrémité en forme de logements 14 pour crochet 15, lesquels se fixent à l'extrémité des deux autres tubes 11. Le crochet 15 « avant » est noyé dans une matière souple sans rémanence 16, afin de

compléter l'élasticité du système de tension de la bande. Tous les tubes 11 sont cintrés au rayon moyen des roues pour lesquelles leur montage est prévu.

Le montage de cette bande se fait toujours à domicile avant de voyager, ou sur une place de parking au sec, contrairement aux systèmes existants.

La fabrication de cette bande se fait en deux versions : version « voitures particulières » et version « bus et poids lourds » qui peuvent s'étendre à tous les autres véhicules par simple adaptation ; il s'agit donc bien d'une bande universelle dans tous les sens du mot.

Dans la version « bus et poids lourds » pour roues jumelées : on exécute en plus des barrettes 8, un pliage en V sur les tôles de liaison 1, entre les deux roues ; un câble anti-torsion passe au fond du V de chaque tôle 1.

De nombreuses variantes sont concevables pour les crochets 15, ainsi que pour leurs logements 14 et leurs attaches 17. Les tôles 1 ont une mme inclinaison à gauche ou à droite ; à titre indicatif il est possible qu'une paire de bandes comporte une inclinaison à gauche pour l'une et une inclinaison à droite pour l'autre. Les câbles latéraux 9 peuvent tre en deux parties avec un tube de réglage intermédiaire 11 en plus, pour la version « voitures particulières » ; selon une autre réalisation dans la version « bus et poids lourds », le tube de réglage 11 est remplacé par un boîtier enrouleur pour chaque câble latéral 9.